Vous êtes sur la page 1sur 5

CHAPITRE

CHAPITRE22

Le bilan de puissance

Dr. M. BOUDOUR 1

Le bilan de puissance
Q Identifier les récepteurs
T moteurs, éclairage, appareils de chauffage, etc....
T facteur de puissance,
T rendement,
T mode de fonctionnement des récepteurs.

QDéfinir les puissances


T installées,
T d'utilisation,
T futures,
T du contrat EDF,

Q Définir les sources


T principales
T de secours

Q Choix des matériels


les matériels électriques doivent être choisis en tenant compte :
T des conditions de service
T des conditions d ’influence externe
Dr. M. BOUDOUR 2
L ’identification des récepteurs :
Moteurs asynchrones
Q Puissances :
T la puissance nominale (Pn en Watt ) d’un moteur correspond
à la puissance mécanique disponible sur son arbre.

T l a puissance active absorbée (Pa en Watt ) est celle qui


Pn prend en compte les pertes dans le moteur, fonction du
Pa =
η rendement (η) .
T la puissance apparente absorbée ( S en VA ) est la
Pa puissance totale électrique absorbée par le moteur ( puissance
S=
Fp active et réactive )
Fp : facteur de puissance ( = cos φ )
QIntensités : Pn
S = UI 3 Tnominale en triphasé →I=
3 U η Fp

S = Uo I Pn
en monophasé → I=
Uo η Fp

Tde démarrage Id = 4 à 8 In
Dr. M. BOUDOUR 3

L ’identification des récepteurs :


éclairage, chauffage
Q Appareils de chauffage et lampes à incandescence normales
ou halogènes :
S = Pa = Pn R la puissance absorbée est égale à la puissance nominale

Q Appareils d’éclairage fluorescent :


R la puissance en W indiquée sur le tube d’un éclairage à lampe
fluorescente ne comprend pas la puissance absorbée par le ballast.

S = Uo I Pn = Uo I Fp
Pa = Pn + P ballast (P ballast 25 % de Pn)
Fp = 0,6 montage non compensé
Fp = 0,86 montage compensé
Fp = 0,96 pour ballast électronique

Ex. : simple avec starter, ballast compensé.


Puissance tube 36W,
Puissance absorbée 45W,
la = 0,237 A.
Dr. M. BOUDOUR 4
Les facteurs de réduction
Q Facteur d’utilisation Ku (NF C 15-100 § 311) :
T éclairage chauffage = 1,
T récepteur à moteur = 0,75.

Q Facteur de simultanéité Ks.


Facteur de simultanéité pour armoire de Facteur de simultanéité en fonction de
distribution et gaines à barres. l’utilisation (selon guide UTE C 15-105).

nombre de circuits facteur de utilisation facteur de


simultanéité simultanéité
ensembles entièrement testés éclairage 1
2 et 3 0,9 chauffage et
4 et 5 0,8 conditionnement d’air 1
prises de courant 0,1 à 0,2 (1)
6à9 0,7
ascenseurs (2) et monte charge
10 et plus 0,6
- pour moteur le plus puissant 1
ensembles partiellement testés
- pour le moteur suivant 0,75
choisir dans tous les cas 1 - pour les autres 0,60

(1) dans les installations industrielles,


ce facteur peut-être plus élevé.
(2) IB = IN du moteur + 1/3 de ID.
Dr. M. BOUDOUR 5

La tarification EDF

Puissances souscrites Tensions de livraison

Tarif Bleu 3 kVA < S < 36 kVA 230V - 410V

Tarif Jaune 36 kVA < S < 250 kVA 410V

Tarif Vert A5 ou A8 P < 10 000 kW 5kV - 10kV - 15kV


20kV - 30kV

Tarif Vert B 10 MW < P < 40 MW 63kV - 90kV

Tarif Vert C P > 40 MW 225kV

En tarif vert : l ’abonné est propriétaire de son transformateur HT/BT


facturation de l ’énergie réactive si QkVAR > 40% PkW (tgΦ > 0.4)

Dr. M. BOUDOUR 6
Les courants non sinusoïdaux
Q Charges linéaires :
une charge est dite linéaire lorsque le courant qui la traverse
a la même forme que la tension
i
u u i
M

t t

Q Charges non-linéaires :
i une charge est dite non-linéaire lorsque le courant qui la traverse
n ’a pas la même forme que la tension.
C
u
R u i

t t

Dr. M. BOUDOUR 7

Les harmoniques :définition


1.5
1 • selon la théorie de Fourier,
0.5
0
y (t) tout signal périodique de fréquence F et de forme
-0.5
-1 quelconque peut être représenté sous la forme d'une
-1.5
somme composée :
=
1.5
1 T de l ’harmonique fondamentale, H1
0.5
0 ( terme sinusoïdal à la fréquence F)
-0.5 h1 (t)
-1 T des harmoniques de rang n, Hn
-1.5

( termes sinusoïdaux dont les fréquences sont des


1.5 + multiples entiers du fondamental H1)
1
0.5
0
T d'une éventuelle composante continue
-0.5
h3 (t)
Ieff = IH12 + IH3 2 + IH5 2 + IH7 2 + ... + IHn2
-1
-1.5

Dr. M. BOUDOUR 8
Effets des courants harmoniques
EDF
GE
Q Augmentation du courant efficace :
T échauffement des transformateurs
T échauffement du câble de neutre
HTA / BT T déclenchement intempestif des protections,
U
fusion fusibles

Q Déformation de la tension
T destruction de cartes électroniques
T perturbation des systèmes de
télécommande et télécommunication
I T vibrations et bruits anormaux
( transformateurs, tableaux BT, moteurs )
T claquage de condensateurs

Dr. M. BOUDOUR 9

Les harmoniques : solutions


générales
Q limiter les courants harmonique injectés :
T inductances de limitation ( variateurs de vitesse,redresseurs,condensateurs)
T appareils à prélèvement sinusoïdal (correction du facteur de puissance)

Q installer des filtres pour piéger les harmoniques :


T filtres passifs
T filtres actifs

Q surdimensionner l'équipement :
T générateurs
T câbles
T protections

Dr. M. BOUDOUR 10
Exercice