Vous êtes sur la page 1sur 5

M.

DIA Centre National de Qualification Professionnelle


Chapitre 3  Technologie d’électricité

STRUCTURE D’UNE INSTALLATION ELECTRIQUE


Intro 
L’installation électrique est constituée par un ensemble de circuits associés en vue de l’utilisation de
l’énergie électrique.
1. Constitution générale d’une installation électrique
Un immeuble, un magasin, une usine comporte tous une installation électrique, les appareils qui
constituent une telle installation sont différents. En suivant le parcours de l’énergie, nous rencontrons
une source d’énergie ou arrivé du courant, puis différents appareillages électriques et enfin des
appareils d’utilisation, le tout étant relié par des lignes ou des canalisations électriques.
1.1. Production de l’énergie (source d’énergie)

1.2. Appareillage électrique

1.3. L’utilisation de l’énergie électrique

La canalisation permet de transporter l’énergie des lieux de production aux lieux d’utilisation et de
relier les appareils d’utilisation aux arrivées du courant par l’intermédiaire de l’appareillage électrique.

TECHNOLOGIE ELECTRIQUE M. DIA / CNQP 1


M. DIA Centre National de Qualification Professionnelle
Chapitre 3  Technologie d’électricité

2. L’alimentation en courant électrique


Les installations à basse tension sont alimentées sous une tension nominale au plus égale à :
- 1000 Volts en courant alternatif,
- 1500 Volts en courant continu.
La tension nominale d’un appareil électrique doit être au moins égale à la tension par laquelle, il
doit être alimenté. L’alimentation en courant électrique est caractérisée par :
a. Nature du courant :
- Courant continu : symbole

- Courant alternatif :
Symbole :

, est le plus couramment utilisé


Fréquence : 50 hertz en Europe
60 hertz en Grande-Bretagne et aux USA.
b. Valeur des tensions
Pour le courant alternatif, les tensions nominales en valeur efficace sont classées en 2 domaines
Domaines Entre Phase et Neutre Entre Phases

I : TBT U  50Volts U  50Volts

II : BT 50  U  600Volts 50  U  1000Volts


Pour la protection des travailleurs, le domaine II (BT) correspond à deux appellations :
- BT A : 50  U  500Volts
- BT B : 500  U  1000Volts
Les installations du domaine II sont alimentées :
- soit par un réseau de distribution publique de 1ere catégorie (Puissance  36KVA ),
- soit par un réseau de distribution publique de 2 me Catégorie, par l’intermédiaire d’un
poste de transformation :
. Extérieur, sur un poteau avec une puissance limitée à 100KVA en 400V ;
. Intérieure, avec un courant haute tension limité à 400A.
. soit par un réseau de distribution à haute tension, par l’intermédiaire d’un poste de
transformation,
. soit par une source autonome d’énergie.
2.1. Types de réseau
Un réseau électrique est caractérisé par le nombre de conducteurs actifs : monophasé (une phase +
neutre) ou triphasé (trois phases). Un conducteur actif (ou phase) est celui qui est parcouru par un
courant, et soumis à un potentiel différent de zéro.
Les tensions les plus couramment utilisées correspondent aux réseaux :
- 127/220V en voie de disparition,
- 220/380V avec tendance vers 230/400V,
- 380/660V.

TECHNOLOGIE ELECTRIQUE M. DIA / CNQP 2


M. DIA Centre National de Qualification Professionnelle
Chapitre 3  Technologie d’électricité

2.2. Tensions disponibles sur le réseau 220/380V


Le réseau 220/380V permet trois modes de raccordement (schéma ci-dessous).
La tension disponible entre le neutre et une phase est de 220V. Elle est de 380V entre chacune des
phases.

2.2. Puissance installée


La puissance installée s’exprime en Volt-ampère (VA). L’alimentation électrique étant à tension
constante, les puissances installées sont déterminées par les valeurs d’intensité désignées en ampères,
absorbées par chaque installation. Elles peuvent être définies de différentes façons.
a. en fonction du type de logement
Type de logement en fonction Nombre de pièces Puissance minimale Disjoncteur
du nombre de pièces principales en KW en A
Type I 1 3 15 à 45
Type Ibis à IV 1à 6 6 15 à 45 ou 60
Type Ibis = studio ou cabine
b. en fonction des besoins de l’habitation
Tenir compte de tous les appareils fonctionnant simultanément pour déterminer la puissance installée
peut conduire à des exagérations. La règle préconise des facteurs de simultanéité pour chaque
utilisation.
Utilisation Facteur de
Simultanéité
Eclairage 1
Chauffage électrique 1
Chauffe-eau 1
Conditionnement d’air 1
Prise de courant 0,9
0,1+
N
Appareil de cuisson 0,7
Ascenseur 0,75
Moteur 0,75
N= nombre de prises de courant alimentées par le circuit

Exemple :
Soit 8 prises de courant 16A alimentées par le même circuit, cela représente en réalité :
 0,9 
8  16   0,1    128  0,212  27,1A .
 8 

TECHNOLOGIE ELECTRIQUE M. DIA / CNQP 3


M. DIA Centre National de Qualification Professionnelle
Chapitre 3  Technologie d’électricité

3. Division d’une installation


La subdivision d’une installation en plusieurs circuits permet de limiter les conséquences d’un défaut
en ne coupant que le circuit défectueux. Elle facilite aussi les vérifications et les recherches de défauts.

3.1. Commande et protection générale


A l’origine d’une installation il est nécessaire de prévoir un système de coupure (sectionnement)
visible. Un disjoncteur général assure la commande et la protection de toute l’installation. Il peut être
bipolaire 15 / 30 / 45, 60A. (Fig1)

Dans le cas ou le disjoncteur général n’est pas différentiel, il y a lieu d’installer immédiatement en aval
un ou plusieurs interrupteurs différentiels qui assure un protection complémentaire. (Fig2)

3.2. Sectionnement et protection de chaque circuit


L’arrivée générale est divisée en plusieurs circuits remplissant chacun une fonction :
-
Circuit des foyers lumineux fixes  Section 1,5mm2
-
Circuit des prises de courant de 16A Section 2,5mm2 
-
Circuits spécialisés :
-
Chauffe-eau Section 2,5mm2
-
Lave-linge Section 2,5mm2
-
Lave-vaisselle Section 2,5mm2
-
Appareil de cuisson Section 6mm2

TECHNOLOGIE ELECTRIQUE M. DIA / CNQP 4


M. DIA Centre National de Qualification Professionnelle
Chapitre 3  Technologie d’électricité

Chaque circuit est protégé par un dispositif de sectionnement et de protection à coupure bipolaire à
base de disjoncteur ou de fusibles.
Les circuits foyers lumineux et les prises de courant ne doivent pas comporter plus de 8 points
d’utilisation.
Les circuits sont spécialisés en fonction des appareils qu’ils desservent, ces appareils ont chacun un
circuit distinct. Les circuits spécialisés sont souvent alimentés par des prises de courant
Tous les circuits de prises de courants doivent comporter un conducteur de terre de section égale
aux autres conducteurs. La protection est assurée par une protection différentielle haute sensibilité
(30mA).
Tous les circuits des salles de bain doivent être munis d’une protection différentielle haute
sensibilité (30mA).
Il est nécessaire de disposer d’un appareil de commande à proximité de chaque appareil
d’utilisation.

Exemple de tableau de répartition

TECHNOLOGIE ELECTRIQUE M. DIA / CNQP 5

Vous aimerez peut-être aussi