Vous êtes sur la page 1sur 3

Universitaire de SAIDA – Faculté de Technologie

Département d’Electrotechnique
Niveau : 2 Année TC Electrotechnique
Matière : Electrotechnique Fondamentale II

Série d’exercices N° 05: Les Machines à Courant Continu

Exercice 1 :
Un moteur de puissance utile 3 kW tourne à 1500 tr/min.
 Calculer le couple utile en Nm.
Exercice 2 :
La force électromotrice d’une machine à excitation indépendante est de 210 V à 1500 tr/min.
 Calculer la f.é.m. pour une fréquence de rotation de 1000 tr/min, le flux étant constant.
Exercice 3 :
Un moteur à excitation indépendante alimenté sous 220 V possède une résistance d’induit de 0,8 . A la
charge nominale, l’induit consomme un courant de 15 A.
 Calculer la f.é.m. E du moteur.
La machine est maintenant utilisée en génératrice (dynamo). Elle débite un courant de 10 A sous 220 V.
 En déduire la f.e.m.
Exercice 4 :
Une génératrice à excitation indépendante fournit une f.é.m. de 220 V pour un courant d’excitation de 3,5
A. La résistance de l’induit est de 90 m.
 Calculer la tension d’induit U lorsqu’elle débite 56 A dans le circuit de charge.
Exercice 5 :
La plaque signalétique d’un moteur à courant continu à excitation indépendante indique : 1,12 kW 1200
tr/min, induit (220 V 5,7 A), excitation (220 V 0,30 A), Masse 57 kg.
a. Calculer le couple utile nominal (en Nm).
b. Calculer le rendement nominal.

Exercice 6 :
La plaque signalétique d’une génératrice à courant continu à excitation indépendante indique : 11,2 Nm,
1500 tr/min, induit (220 V 6,8 A), excitation (220 V 0,26 A), Masse 38 kg.
a. Calculer la puissance mécanique consommée au fonctionnement nominal.
b. Calculer la puissance consommée par l’excitation.
c. Calculer la puissance utile.
d. En déduire le rendement nominal.
Exercice 7 :
Un moteur à courant continu à excitation indépendante et constante est alimenté sous 240 V. La résistance
d’induit est égale à 0,5 , le circuit inducteur absorbe 250 W et les pertes collectives s’élèvent à 625 W.
Au fonctionnement nominal, le moteur consomme 42 A et la vitesse de rotation est de 1200 tr/min.
1. Calculer :
 la f.é.m.
 la puissance absorbée, la puissance électromagnétique et la puissance utile
 le couple utile et le rendement

2. Quelle est la vitesse de rotation du moteur quand le courant d’induit est de 30 A ?


3. Que devient le couple utile à cette nouvelle vitesse (on suppose que les pertes collectives sont
toujours égales à 625 W) ?
4. Calculer le rendement.

Licence (L2) Chapitre 03 (P-01) : Machines à courant continu 24/26


Exercice 8 :
La plaque signalétique d’un moteur à excitation indépendante porte les indications suivantes : U = 240 V, I
= 35 A, P = 7 kW, n = 800 tr/min.
Calculer (à la charge nominale) :
a. Le rendement du moteur sachant que les pertes Joule inducteur sont de 150 watts.
b. Les pertes Joule induit sachant que l’induit a une résistance de 0,5 .
c. La puissance électromagnétique et les pertes « constantes ».
d. Le couple électromagnétique, le couple utile et le couple des pertes « constantes ».

Exercice 9 :
Un moteur à courant continu à excitation indépendante et constante a les caractéristiques suivantes : induit
(U = 160 V, R = 0,2 ). La f.é.m. E du moteur vaut 150 V quand sa vitesse de rotation est n = 1500 tr/min.
a. En déduire la relation entre E et n.
b. Déterminer l’expression de I (courant d’induit en A) en fonction de E.
c. Déterminer l’expression de Tem (couple électromagnétique en Nm) en fonction de I. En déduire
que : Tem = 764 – 0,477n
On néglige les pertes collectives du moteur. Justifier qu’alors :
d. Tu (couple utile) = Tem
e. Calculer la vitesse de rotation du moteur à vide.
Le moteur entraîne maintenant une charge dont le couple résistant varie proportionnellement avec la vitesse
de rotation (20 Nm à 1000 tr/min).
f. Calculer la vitesse de rotation du moteur en charge :
- par une méthode graphique
- par un calcul algébrique
g. En déduire le courant d’induit et la puissance utile du moteur.
Exercice 10 :
Un moteur bipolaire absorbe un courant de 40 A, sous une tension de 240 V, l'induit comporte 720
conducteurs, sa résistance est R = 0,6 Ω et il tourne à 1200 tr / min. Calculer :
a. La f.é.m.
b. Le flux utile sous un pôle.
c. La puissance électromagnétique.
d. Le couple électromagnétique.
Exercice 11 :
Un moteur bipolaire, alimenté sous une tension de 230 V est traversé par un courant d'une intensité de 50
A. L'induit comporte 620 conducteurs, il présente une résistance de 0,4 Ω. La fréquence de rotation est
égale à 1320 tr / min. Calculer :
a. La f.é.m.
b. Le flux utile sous un pôle.
c. Le couple électromagnétique.
A présent la machine fonctionne en génératrice. Le courant dans l'induit et le flux utile sous un pôle
conservent tout deux les mêmes valeurs.
d. Quelle est la nouvelle fréquence de rotation ?
e. Le moment du couple électromagnétique a-t-il changé ?
Exercice 12 :
L'induit d'une machine bipolaire comportant 1280 conducteurs actifs présente une résistance de 2 Ω entre
les balais la fréquence de rotation est de 1500 tr / min tandis que le flux utile sous un pôle vaut 4 mWb.
a. Calculer la f.é.m. induite.
La tension aux bornes de l'induit est de 110 V :
b. Montrer que la machine fonctionne en génératrice.
c. Calculer le courant traversant l'induit.
d. Calculer le couple électromagnétique.
La machine fonctionne désormais en moteur, mais, le courant, la tension et la fréquence de rotation gardent
les mêmes valeurs :

Licence (L2) Chapitre 03 (P-01) : Machines à courant continu 25/26


e. Calculer la f.é.m.
f. Calculer le couple électromagnétique.
g. Calculer le flux utile sous un pôle.
Exercice 13 :
Un moteur à courant continu à excitation indépendante a pour caractéristiques: induit (U = 230 V, R = 0,5
Ω), inducteur (i = 2 A, r = 115 Ω). En charge I = 38 A, n = 1500 tr / min, Pu = 7,5 kW. Calculer :
a. La f.é.m. du moteur.
b. La puissance électrique totale absorbée.
c. Les pertes par effet Joule et la valeur globale des autres pertes.

Licence (L2) Chapitre 03 (P-01) : Machines à courant continu 26/26

Vous aimerez peut-être aussi