Vous êtes sur la page 1sur 3

1

Revue de presse quotidienne de la SONARA


N° 389 du 08/06/16

ÉNERGIE ÉLECTRIQUE: LOUIS PAUL MOTAZE RECOMMANDE L’ÉCONOMIE DE L’ÉNERGIE (CAMEROUN-INFO.NET)

L’EXPLOITATION MINIÈRE ARTISANALE FAIT PERDRE À L’ETAT PRÈS D’UN MILLIARD DE FRANCS CFA PAR MOIS (CAMEROUN-INFO.NET)

ACCORDING TO NATIONAL ASSEMBLY PRESIDENT, CAMAIR CO IS A "SICK PATIENT" WHO DESERVES A "CANDID" ASSESSMENT(BUSINESSINCAMEROON.COM)

CHADIAN ENGINEERING COMPANIES SOTCOGOG AND ENCOBAT WIN 3 CONTRACTS OF FCFA 35.3 BILLION IN CAMEROON(BUSINESSINCAMEROON.COM)

ÉNERGIE ÉLECTRIQUE: LOUIS PAUL MOTAZE RECOMMANDE L’ÉCONOMIE DE L’ÉNERGIE (CAMEROUN-INFO.NET)

Le ministre de l’Économie de la Planification et de


l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) Louis Paul Mo-
taze marque ainsi son adhésion à la campagne «Je par-
tage l’énergie du Cameroun» lancée par la société en
charge de l’Électricité au Cameroun (ENEO). Dans les
dix engagements qui constituent la charte «Économie
d’Énergie», il est recommandé entre autres
de: «Éteindre la lumière ainsi que les appareils en
veille et débrancher les chargeurs et transformateurs
lorsqu’ils ne servent pas; d’éteindre la lumière lorsque
le soleil brille; de surveiller les consommations d’éner-
gie afin de détecter toute anomalie; de sensibiliser les
enfants à ces principes; privilégier l’achat d’outils et
fourniture basse consommation; régler de 4°C en dessous de la température extérieure; sensibiliser ses
collaborateurs et son entourage à ces pratiques», nous indique le quotidien Mutations paru le lundi 6 juin
2016. La Charte «Économie d’énergie» élaborée par ENEO a été signée par le MINEPAT le 31 mai 2016 à
l’ouverture officielle des journées de l’entreprise organisées par le Groupement Inter-patronal du Cameron
(GICAM). «Nous voulons amener les Camerounais, entreprises, ménages et administrations à maîtriser leur
consommation d’énergie. Cela fait baisser les factures d’électricité de nos clients et nous permet de
mettre l’énergie non consommée à la disposition d’autres personnes qui en font la demande, surtout que
la demande est très forte et croit tous les jours. C’est donc une campagne gagnant-gagnant», affirme un
l’énergie électrique sur le bien-fondé de la démarche qui consiste à les amener à maîtriser et contrôler
leur consommation d’énergie.

Tél: (237) 233.33.22.38 / 233.33.22.39—Fax: (237) 233.33.21.88


B.P 365 Limbe
2

L’EXPLOITATION MINIÈRE ARTISANALE FAIT PERDRE À L’ETAT PRÈS


D’UN MILLIARD DE FRANCS CFA PAR MOIS (CAMEROUN-INFO.NET)

Les conclusions de la toute dernière mission du Cadre d’appui et


de promotion de l’artisanat minier (CAPCAM) sont claires. Après sa
visite sur les sites d’exploitation artisanale peu mécanisée dans les
Régions de l’Est et de l’Adamaoua, il en ressort que le Gouverne-
ment du Cameroun perd près d’un milliard de Francs CFA par
mois. «La production enregistrée par les agents de contrôle repré-
sente seulement les 20% de la production réelle des sociétés de
mécanisation. Ce qui entraîne des pertes mensuelles cumulées de
958 209 165 Francs CFA pour l’Etat», explique-t-il dans le rapport
qui sanctionne sa descente effectuée du 7 au 27 avril dernier. Le
Quotidien de l’Economie édition du 6 juin 2016 indique que selon le rapport, «la production enregistrée
par les agents de contrôle représente seulement les 32% du seuil minimal réel évalué de la production
réelle des sociétés de mécanisation pour que cette activité leur soit rentable. D’où des pertes men-
suelles nettes de 582 474 165 Francs CFA pour l’Etat». Le CAPCAM indique que les conclusions ci-dessus
citées sont faites sur «la base du calcul des seuils de production déterminée par site d’exploitation en
fonction de la teneur en or, de la capacité des équipements de production, du niveau réel d’activité sur
le terrain et du nombre de jour de lavage». Une source interne au CAPCAM affirme également que pour
que l’Etat fasse des gains de plus de 695 970 000 Francs CFA par mois, il faut fixer le seuil de production
entre 40g et 50g d’or par jour de lavage et par excavateur. Il faut aussi arrêter le nombre de jour de la-
vage à 15 jours par mois.

ACCORDING TO NATIONAL ASSEMBLY PRESIDENT, CAMAIR CO IS A "SICK PATIENT" WHO DESERVES A "CANDID" ASSESSMENT
(BUSINESSINCAMEROON.COM)

La Société nationale des hydrocarbures (SNH) annonce que la


production nationale de pétrole brut enregistre une hausse
de 19,42% au 30 avril 2016 comparativement à la même pé-
riode en 2015. Elle s’établie ainsi à 12,3 millions de barils.
Quant à la production gazière, elle s’élève à 4286,6 millions
de pieds cubes en baisse de 5,77% comparativement à la
même période de l’année précédente « en raison de la baisse
de la demande de la centrale thermique de Kribi », indique
la SNH. Les ventes de pétrole brut et de gaz naturel effec-
tuées par cette société pour le compte de l’Etat du Came-
roun, ont permis de transférer au Trésor public entre janvier
et avril, la somme cumulée de 82, 44 milliards de FCFA. Dans
le domaine de la valorisation gazière, la Société nationale
des hydrocarbures annonce le lancement de travaux de ter-
rain consacrés au projet « Floating LNG ». Ce projet conduit par la SNH avec les groupes Perenco et Golar
va permettre de mettre en place d’une usine flottante de liquéfaction de gaz naturel au large de la ville
côtière de Kribi, aux fins d’exporter le gaz naturel camerounais. Cette unité de liquéfaction, qui aura une
capacité de 1,2 million de tonnes par an, permettra d’anticiper la production de gaz naturel liquéfié (GNL)
au Cameroun dès 2017. La production de gaz de pétrole liquéfié (GPL, ou gaz domestique) y sera en outre
associée, pour une capacité pouvant aller jusqu’à 30 000 tonnes par an, ce qui permettra de relever l’offre
nationale, actuellement déficitaire.

Tél: (237) 233.33.22.38 / 233.33.22.39—Fax: (237) 233.33.21.88


B.P 365 Limbe
3
CHADIAN ENGINEERING COMPANIES SOTCOGOG AND ENCOBAT WIN 3 CONTRACTS OF FCFA 35.3 BILLION IN CAMEROON
(BUSINESSINCAMEROON.COM)
The Cameroonian government has just awarded three contracts
worth a total of FCfa 35.3 billion to the Chadian engineering com-
panies Sotcogog and Encobat, to develop hydro-agricultural areas
in the Extreme-North region. According to the official communiqué
made public on 3 June 2016 by the Minister of Public Procurement,
Abba Sadou, out this global envelope, FCfa 27.1 billion will go to
the group gathering the companies Sotcogog Sarl and Sotcogog SA,
while the company Encobat wins two contracts worth a total of
FCfa 8.2 billion. With these new contracts, the Chadian companies
thus strengthen their position on the civil engineering market in
Cameroon. Indeed, a few months ago, two groups of Chadian com-
panies, in this case Geyser SA-Sotcogog SA and SRGM-ETRA, had
already been selected at the end of an international request for
bids, for the rehabilitation of irrigated areas and the Maga & Logone and Mayo Vrick dykes, all in the Ex-
treme-North. Total amount for the two contracts: FCfa 62.1 billion. The latter works are meant to protect
over 10,000 hectares of rice paddies from floods, in which approximately 78,000 Cameroonian rice farmers
managed by the Société d’Expansion et de Modernisation de la Riziculture de Yagoua (Semry) work.

 The Matami Tribe of West Africa


plays their own version of football,
but instead of using a normal foot-
ball they use a human skull
 If 33 million people held hands, they
could make it all the way around the
equator
 Blue-eyed people tend to have the
highest tolerance of alcohol
 If a pregnant woman has organ da-
mage, the baby in her womb sends
stem cells to help repair the organ
 The founders of Google were willing
to sell Google for $1 million to Ex-
cite in 1999, but Excite turned them
down. Google is now worth $527 Bil-
lion.

Tél: (237) 233.33.22.38 / 233.33.22.39—Fax: (237) 233.33.21.88


B.P 365 Limbe

Vous aimerez peut-être aussi