Vous êtes sur la page 1sur 1

S'oppose à la notion de "non-lieu" créée par Marc Augé :

espaces d'anonymat où il y a circulation accélérée d'un grand


nombre de personnes et de biens, qui sont interchangeables

Explication du terme Plus complexe pour Lussault : dire d'un lieu qu'il est un
non-lieu est une approche extérieure car il exclut les
interactions et les pratiques spatiales des individus.

Certes, la mondialisation uniformise, mais ces lieux "clignotent"


mondialement pour des raisons culturelles, politiques,
historiques ...

Un lieu où de nombreuses personnes se déplacent sur un


espace réduit. Un lieu "intense". Regroupement intense de personnes : touristes, habitants,
Hyper-scalarité : Les commerçants ...
Local
individus et les choses Hyper spatialité : Les personnes présentes sont connectées
de façon individuelle et collective et l'espace peut être Connectées sur les portables de façon individuelle mais aussi au
qui y sont présentes sont reste du monde grâce aux écrans géants
connecté à d'autres
susceptibles d'être Hyper-lieu : un lieu qui est à la fois local et
Hyper-scalarité : Un lieu présent à plusieurs échelles en Un lieu à dimension locale (place à New York), nationale
connectées à d'autres Echelles concernées global, qui fonctionne sur un mode intensif à Critères définis par Lussault Exemple de Times Square (emblème national), mondial (centre de divertissement mondial)
même temps : localement autant que mondialement
National toutes les échelles politiques et spatiales, en
Tout le monde peut parler de son expérience à Times Square :
même temps. Des concentrés de la Un espace d'expériences personnelles ou totales : on y est
c'est un lieu "iconique"
Mondial mondialisation pour partager ou vivre quelque chose : commercial, tourisme,
politique ... Un lieu "expérientiel"
Un lieu d'affinité : les personnes présentes ont une familiarité On cherche à y vivre l'expérience d'être au "centre du monde"
International avec autrui, y sont présentes car elles recherchent la même
chose

Politique : un lieu où peuvent se partager des idées politiques :


Occupy Wall Street, ou les aéroports où les inégalités sont
visibles.

Tourisme : Le tourisme de masse se concentre sur des hyper-


lieux : Venise
Economie : régulée ou informelle : sur les lieux très passants, on
Les acteurs concernés va trouver des commerçants, des grandes chaînes (Oxford
Street), ou informelle (vendeurs de rue)
Social : Les hyper-lieux symbolisent la société actuelle (les
inégalités dans un aéroport) et peuvent unir : marches après les
attentats de janvier 2015 à Paris à la Place de la République