Vous êtes sur la page 1sur 2

Intégration et vivre ensemble : une utopie ?

L'intégration est le façon qui permet à une personne ou un groupe de se rapprocher et de
devenir membre d'une autre communauté par l'adoption de ses valeurs, des normes de son
système social, des pratiques sociales, des rites et tout ce qui inclus une culture. L’intégration
est la prochaine étape après la mondialisation, l’immigration ou la migration.
Les gens immigrèrent pour trouver l’emploi, pour étudier dans l’université, quel fois après le
mariage, pour avoir une mieux qualité de la vie, pour échapper des conditions grave de ses
pays d’origine comme la guerre et l’épidémie, etc. Les immigrants font partie d’une minorité
dans le pays. En conséquence de cela, ils sont victime de discrimination. Cette discrimination
des immigrants se passer à l’échelle national et internationale.
En référence à de discrimination des immigrants à l’échelle nationale, on peut prendre
l’exemple d’Inde. L’inde est un pays où on trouve le maximum diversité. On trouve des
différentes langues, des religions, des danses, des music, d’architectures et des nourritures.
Même si l’inde est on voie de développement, elle est encore divisée à la base de la classe et
le système sociale, le système de la caste et la religion. En référence aux musulmanes qui ont
été arrivés pendent le 12-ème siècle, et jusqu’à aujourd’hui, après si longtemps, ils ne sont
pas vraiment intégrés en Inde. Pendent le règne des rois moghol (de Akhbar à Aurangzeb),
l’Inde était la plus riche économie dans le monde. L’islam a été contribué en grand partie
dans l’émergence, le développement, la patrimoine et l’histoire d’Inde. Aujourd’hui aussi, les
musulmanes sont vues comme les gens intouchables. Il existe des attitudes des hindous de ne
mangent pas à la même table avec les musulmanes et de ne se marier pas avec les
musulmanes.
Pour résume, l’Inde est un pays ou les citoyens continuellement déplacent entres les diffèrent
état. À l’intérieur du pays on trouve la discrimination des migrants qui viennent des autres
côtés du pays. Par exemple, les gens les nord-est sont appelés comme ‘chini’, ça va dire les
chinois en hindi. Juste pour la raison qu’ils semblent similaires que les chinois. Mais ils sont
les citoyens d’Inde ! Il y a discrimination raciale des sud-indiens aussi. Dans une région,
lorsque quelqu’un n’est pas banal, la personne suffire de discrimination et n’est pas intègre.
Ce phénomène n’est pas limité dans un pays mais cela existe mondialement.
À l’échelle internationale, l’intégration est un phénomène qui permet à pratiquer deux
cultures et de se sentir d’une partie de deux pays comme les afro-américaines où indien-
britannique, en gardent la culture et la religion d’origine. La discrimination se passer à ce
niveau aussi. C’est comme une fille indienne qui a été nées en Amérique est regardée avec
surprise à l’école puis elle est questionnée à propos de ses cheveux bouclé, la peau foncée et
sa boite de déjeuner qui consiste de ‘aloo parantha’. L’immigrantes ne sont pas intègrent et
pour apparaître comme les autres majorités, ils abondent leurs cultures, leurs manières de
parler, leurs langues maternelles, leurs bijoux religieux. On peut prendre l’exemple de
Priyanka Chopra, quand elle était en avion, elle avait devenu une victime de discrimination
de peau foncé par une hôtesse de l’air. Dans son interview elle a dit que la femme n’avait su
qu’elle était une personne célèbre.
J’aimerais affirmer s’il y a l’immigration, la discrimination va continuer d’exister et s’il y
aura la discrimination, il n’y aura pas la vraie intégration. En référence à Indra Nooyi (ex-
PDG de Pepsi), pour son premier interview en Amérique, elle a porté un smoking dans lequel
elle n’était pas à l’aise. En conséquence, elle était rééjecté pour le poste. Elle a parlé avec son
professeur qui avait lui conseil de porter des vêtements dans lesquelles elle était confortable.
Elle a porté un sari pour son prochain interview et elle avait gagnée l’emploi. Elle a suivi la
philosophie de « être soi-même ». C’est-à-dire quand on est un immigrent, il faut être soi-
même et ne changer pas pour être comme les autres.
A mon avis, oui, l’intégration et vivre ensemble est une utopie. Je pense que la situation est
déjà en train d’améliorer par rapport aux vingt dernières années. Mais d’imaginer qu’il y
aura une vrai et une totale intégration. C’est une utopie.
Il faut avoir l’attitude d’acceptance, de respecter et d’amour pour les autres cultures et les
races pour transmettre aux générations futures. Il faut profiter des autres cultures pour
améliorer comme une communauté. Pour conclure, j’aimerais dire qu’à la fin, nous
appartenons de la même culture : c’est la race humaine et ce n’est pas une utopie mais un
fait !