Vous êtes sur la page 1sur 3

Liens importants :

https://comptanalytique.blogspot.com/2016/07/chapitre-3-
levaluation-des-stocks.html?m=1

http://corinne.zambotto.free.fr/IUT/TC1/CA/DIAPOCA-04.pdf

http://ressources.aunege.fr/nuxeo/site/esupversions/45783543-
1303-4e10-a805-5ae24df95a49/res/lecon_1_8.pdf

http://public.iutenligne.net/gestion/comptabilite-de-
gestion/antraigue_januario/M2205-S2/GEST-P02-R06/Pdf/06.pdf

https://www.compta-facile.com/evaluation-des-stocks-en-
comptabilite/

https://vk.com/doc243351224_437098121 (exercices)

Chapitre 3: L'évaluation des stocks


Le calcul du coût (complet, partiel, …) pose le problème de
l’évaluation des stocks. Avant de traiter les techniques qui
permettent de résoudre ce problème, il est nécessaire de définir la
notion de stock, ses éléments constitutifs et les coûts qu’il
engendre.
1- Définition :
         Un stock est l’ensemble des marchandises ou des articles
accumulés dans l’attente d’une utilisation ultérieure plus ou moins
proche et qui permet d’alimenter les utilisateurs au fur et à mesure
de leur besoins, sans leur imposer les délais et les à-coup d’une
fabrication ou d’une livraison par les fournisseurs.
2- Les éléments constitutifs du stock :
Les éléments stockables comprennent :
 En amont du processus de production : les approvisionnements
:
 Matières premières et fournitures : objets et substances
plus ou moins élaborés destinés à entrer dans la
composition des produits traités ou fabriqués.
 Matières et fournitures consommables : substances plus
ou moins élaborées, consommées au premier usage ou
rapidement, qui concourent au traitement, à la fabrication
ou à l'exploitation sans entrer dans la composition des
produits traités ou fabriqués.
 Emballages : objets destinés à contenir les produits ou
marchandises et livrés à la clientèle en même temps que
leur contenu.
 En cours du processus de production :
 Produits intermédiaires : produits qui ont atteint un stade
déterminé d'achèvement dans le cycle de production et qui
sont disponibles pour leur intégration dans un cycle
ultérieur.
 En-cours de fabrication :
 En aval du processus de production :
 Produits finis : produits qui ont atteint un certain stade
d'achèvement définitif dans le cycle de production.
 Produits résiduels : déchets et rebuts de fabrication.
 Hors processus de production :
 Marchandises : tout ce que l'entreprise achète pour revendre
en l'état.
 Pièces de rechange : pièces destinées à l'entretien ou à la
réparation des immobilisations de l'entreprise.

3- Pourquoi tenir un stock ?

3-1- Objectif de régulation :


         Le stockage n’a pas pour but seulement d’accumuler les
marchandises mais d’ajuster économiquement les flux de livraison aux
flux de consommation.
3-2- Objectif économique :
         Une grande quantité achetée au fournisseur peut permettre
d’obtenir une réduction des coûts, à l’inverse un important stock financé
par l’entreprise grève sa trésorerie (augmentation des coûts)

3-3- Objectif commercial :


         Un service de meilleure qualité peut être proposé au client avec
des délais de livraison courts grâce à un stock suffisant de produits finis,
marchandises…

3-4- Objectif financier :


         L’entreprise peut essayer de se prémunir contre la spéculation en
stockant des biens dont les coûts fluctuent.
4- Les coûts engendrés par les stocks :
         Constituer et conserver un stock entraînent des coûts dont la
minimisation doit être un objectif. Ces coûts sont nombreux mais, ils
peuvent être regroupés en trois grandes catégories :
-         Les coûts de passation ou de lancement de commandes ;
-         Les coûts de possession ;
-         Les coûts d’insuffisance de stock.
L’ensemble de ces trois coûts – coût d’obtention des commandes,
coût de possession, coût de rupture – constitue le coût de gestion des
stocks on y ajoutant le coût d’achat des objets stockés, on obtient le coût
des stocks.
Il importe de préciser enfin que les marchandises ou matières
achetées ne sont pas forcément vendues ou utilisées immédiatement.
Dans ces conditions le suivi de ces opérations oblige l’entreprise de tenir
en quantités et en valeur les entrées et les sorties des différents
éléments qui constituent le stock : c’est la gestion comptable des stocks.

La place des stocks dans le cycle de production  :


Les 3 shémas (diapos)