Vous êtes sur la page 1sur 3

TD commande de machines :

Série 3 : Machines synchrones


Correction de l’exercice
1.3. a) Comme à vide I=0, donc les chutes de tension dans R et Lsont nulles, donc V=E

37
= = = 0.235 V. rad − 1. s − 1
Ω 2
1500 60

1.3.b)

Ω
= = = Ω
2
le coefficient ne dépend que de paramètres matériels, : constante des enroulements, : nombre de
conducteurs : le nombre de paires de pôles inducteur qui ne dépend que le flux maximum créé par l’inducteur
est constant car créé par des aimants permanents.

1.4.a)

1.4.b) E = 37 V car la vitesse de rotation est la même


R I = 0,03*185 = 5,55 V et V = 49 V.

, = 2 10
2. Détermination de l’expression du couple :

= +
On projette cette dernière relation sur ,̅ ce qui donne :

Donc la projection sur donne :


=3 cos =3 cos
1
= = (3 cos ) = 3 cos =3 cos
Ω Ω Ω
Donc : =3 cos

Stratégie d’autopilotage
1. Commande à =0
1.1 Cem =f(cos ), or cos  est max. pour =0.
1.2. Le couple ne dépend plus que du courant I
1.3.a) =3 cos = 3 ∗ 0.24 ∗ 155 ∗ 1 = 111,6

1.3.b) n= 1500 tr/min donc E = 37 V et comme  = 0, E est colinéaire à I.


R I= 0,03x155=4,65 V colinéaire à I
= 0.21 ∗ 10 ∗ 2 ∗ 100 ∗ 155 = . perpendiculaire à I.
= + ̅+

3. c)

Si on néglige R I,

3. d)

Si on néglige R I,

2.1. Point de fonctionnement à   0

2.1-a) =3 cos = 3 ∗ 0.24 ∗ cos(−59°) = 57.47

/
2.1-b) on a : = =4 = 333.3 , =2 = 2 ∗ 333 = 2094.4 /
2.1-c) Comme E est proportionnel à Ω, = 37 pour 1500 tr/mn,

donc pour 5000 tr/mn = = 123.3

Calcul de , = 0.21 ∗ 10 ∗ 2094.4 ∗ 155 = 68.16

2.1.d) R I = 4.65 V ; E = 123.3 V ; = .

2.2. On travaille à puissance constante passé les 2000 tr/min