Vous êtes sur la page 1sur 3

APPLICATION PLUS

Frais de recherche et de Développement

CAS N° 1

La société VENOL a engagé des frais de recherche et développement lié à


un projet. Ces frais s’élèvent à 50 000 000 f au 31/12/N. Les directions
techniques et commerciales attestent que ce projet a de véritable chance
de réussite technique et commerciale. Le projet a été achevé le 30
septembre N+1 et aboutit à la réalisation d’un procédé qui sera utilisé
pendant 10 ans. Le 1er Avril N+2, la société VENOL a déposé un brevet pour
le procédé mis au point.

Les frais de dépôt se sont élévés à 10 000 000 f réglés au comptant par


chèque bancaire.

Travail à faire

Sachant que la durée de protection du brevet est de 20 ans,

1- Passez l’écriture d’immobilisation des frais de recherche et


développement au 31/12/N.
2- Passer l’écriture d’amortissement
3- Passer l’écriture d’immobilisation du brevet et l’écriture d’inventaire
correspondante dans les 2 hypothèses suivantes :
- Valeur de rentabilité estimée égale à 60.000.000

CAS N°2

La société ADE a engagé des frais de dépenses de développement à


l’occasion de diverses opérations

a) Etudes nécessitées par la création d’une machine qui doit être


exploitée de façon durable pour les besoins de ADE : 380 000.
b) Recherches effectuées à la demande d’un client Togolais pour
améliorer un matériel existant à l’adapter à ses besoins : 1 500 000
c) Main d’œuvre du personnel de l’entreprise pour la recherche d’un
nouveau système de détection des fuites de produits toxiques
stockés en fûts métalliques. Une étude de marché démontre qu’une

1
très bonne rentabilité commerciale peut être attendue. Coût de la
main d’œuvre : 650 000

NB : les premières dépenses pour cette opération ont été engagées en
N-1 et laissées en charges à la clôture des comptes : 230 000

d) Frais communs à des projets encore mal définis quant à l’objectif


poursuivi compte tenu de la phase actuelle de démarrage : 425 000
e) Par ailleurs, il est précisé qu’une prise de brevet est intervenue en
début d’exercice à la suite de recherches dont les frais ont été
immobilisés antérieurement pour 510 000 et amortis à hauteur de
204.000. Les dépenses liées à la constitution de droits de propriété
industrielle s’élèvent à 94.000 (règlement par chèque bancaire). La
valeur de rentabilité estimée est de 500.000.

Les frais de recherche et de développement sont amortis sur 5 ans et


le brevet est protégé pendant 10 ans.

Travail à faire

Procéder au traitement comptable de chacun des cas énumérés ci-


dessus.
La SA ADE a importé de son fournisseur américain une machine industrielle aux conditions suivantes :

- Prix d’achat hors taxe : 100 000 dollars


- Prorata de déduction à 80%
- 1 dollar (USA) : 636, 73 FCFA le 01/04/N
- 1 dollar (USA) : 638,96 F CFA le 31/12/N
- 1 dollar (USA) : 635,70 FCFA le 05/02/N+1

Travail à faire

1- Déterminer le coût d’acquisition du bien ;


2- Passer les écritures au
 Au 01/04/N (date d’acquisition)
 Au 31/12/N (date d’inventaire)
 Au 05/02/N+1 (date de règlement)
 Au 31/12/N+1 (date d’inventaire)

NB : le matériel est amorti selon le mode dégressif à taux décroissant sur 8 ans.

Dossier N°2

2
3

Vous aimerez peut-être aussi