Vous êtes sur la page 1sur 5

Niveau  : 2as

Projet n ᵒ  2 : Mettre en scène un spectacle pour émouvoir et donner à réfléchir

Intention communicative : Argumenter pour plaider une cause ou la discréditer

Objet d’étude : Le plaidoyer et le réquisitoire

Séquence 1  : Plaider une cause

Séance  : compréhension de l’écrit

Support  : texte « plaidoyer pour la presse »

Objectifs  :

Identifier les arguments favorables

Identifier l’impératif et ses valeurs

Texte :

Plaidoyer pour la presse

J’aurais beau écouter toutes les radios et toutes les télés, je ne pourrais pas me
passer de lire la presse. Ce besoin irrésistible m’a parfois poussé, lors des vacances dans
des pays lointains, à des expéditions longues et compliquées pour obtenir un journal,
quel qu’il soit, parce que j’espérais y déchiffrer un semblant de température du monde.

Mais que m’apporte donc cette lecture de la presse, que les autres médias ne
parviennent jamais à offrir ? Seule la presse écrite a eu le loisir et l’espace d’afficher des
références, de faire se croiser tableau statistique et commentaires afin d’élucider pour le
lecteur un fait ou un déroulement de faits, qui livrés par le son ou l’image, n’ont parfois,
aucun sens. Elle seule peut prendre ou donner un recul à l’histoire immédiate qui se fait
au jour le jour, elle seule a le mérite de cadrer les choses et d’exposer le passé, tout en
tablant sur l’avenir. Car on peut toujours revenir sur un article, retrouver un journal, le
relire, alors qu’il est beaucoup plus difficile de pratiquer ce que l’on pourrait appeler
« l’arrêt sur l’image » permanent.

Enfin, et ce n’est pas la moindre qualité de la presse, il y a le style, l’écriture, le


talent, et les personnalités qui signent chroniques, portraits, interviews ou reportages.
Dans le monde aseptisé, au vocabulaire pauvre et standardisé, un tour de phrase, une
réflexion et une manière d’écrire font toute la différence et s’impriment plus
profondément en vous que l’image. Ce n’est pas un hasard si, encore aujourd’hui,
lorsqu’un écrivain ou un homme politique veulent s’exprimer la singularité de leur
opinion ou témoigner leur expérience, ils choisissent un grand quotidien.

Observation :
Identifiez le paratexte.

Le titre : plaidoyer pour la paix

Auteur : inconnu

Nombre de paragraphes : 3§

2- La situation de communication :

Qui ? Inconnu

A qui ? A nous les lecteurs

De quoi ? La presse

Pourquoi ? Pour plaidoyer sur l’importance de la presse

Analyse

Questions  :

1-Ce texte est-il ?

Explicatif Narratif Argumentatif

2-Quel le thème du texte

L’importance des médias

L’importance de la presse écrite

L’importance de la télévision

3- Quel est la thèse défendue par l’auteur ?

« Mais que m’apporte donc cette lecture de la presse, que les autres médias ne
parviennent jamais à m’offrir ? »

4- Est-ce que l’auteur s’implique dans le texte ? Justifiez votre réponse

Oui, l’auteur s’implique explicitement par les marques de l’énonciation : je, me, m’a au
début du texte

5-que remplace le pronom souligné « elle » ?

Elle : la presse

6-Identifiez les arguments qui appuient le point de vue de l’auteur ?

Arguments :

Seule la presse écrite au loisir et l’espace d’afficher des références


Elle peut prendre du recul à l’histoire immédiate qui se fait au jour le jou

7-Réécrivez les phrases suivantes en leur ajoutant votre opinion

« La presse écrite à le loisir et l’espace d’afficher des références »

Je ne pense que la presse écrite au loisir et l’espace d’afficher des références

« On peut toujours revenir sur un article, retrouver un journal, le relire… »

Je soutiens qu’on peut toujours revenir….

8- Quelle est la visée communicative de ce texte ?

Le texte a une visée argumentative

9- Dans ce texte, il s'agit de :

a) Défendre une thèse.

b) Réfuter une thèse.

c) Défendre et réfuter une thèse.

Choisissez la bonne réponse

10-Quel est l’objectif de l’auteur ?

Présenter des conseils pour faire agir le lecteur. Pour les inciter à lire

11-« je ne pourrais pas me passer de lire » il ne faut jamais vous passez de lire

Remarquez le changement introduit à cette phrase et dites elle est à quel mode ? Et
qu’est-ce qu’elle exprime ?

La phrase est mode impératif, et exprime un conseil

On appelle cette expression « il ne faut jamais » une tournure prescriptive qui exprime
l’impératif, dans cet exemple c’est le conseil

12-Qu'exprime l’impératif ?

 L'impératif est un mode qui exprime : l’ordre, la prière, le conseil, une demande polie...  Il
se conjugue avec trois personnes : Tu, Nous, Vous.

B- Application :

Réécris le texte suivant en remplaçant la tournure prescriptive (il faut +infinitif) par
l'impératif à la 2ème personne du singulier.
"Il faut apprécier ce que vous avez au lieu de vous morfondre à propos de ce que vous n'avez
pas. Si votre soupe vous plaît, il ne faut pas loucher vers l'assiette du voisin qui mange plus
gras c'est peut-être de cela qu'il mourra et bien avant vous. Il ne faut pas vous plaindre trop
vite, il ne faut jamais vous vanter, parce que vous ferez peut- être mal à plus malheureux que
vous. Il faut faire taire la rancune, le ressentiment, l'esprit de vengeance, parce que tout cela
ronge son homme .Et si le bon dieu vous a mis un grain de folie dans la cervelle, il faut vous
dire que c'est un bien fort précieux et il faut en avoir soin : Il faut tout simplifier, votre genre
de vie, vos problèmes, vos désirs. L 'homme qui n'a pas atteint cette simplicité à l'âge mûr
n'est pas digne de vivre, encore moins de mourir parce qu'il a raté les leçons de la vie."

Arthur MASSON

3- Les Relations logiques explicites et implicites :

 Soient les deux phrases suivantes :

- «L’essence est hors de prix. Prenez votre vélo.» Lien implicite de conséquence.

- «Il pleut si bien que je prends mon parapluie.» Lien explicite de conséquence.

Rapport de Conjonctions de Conjonctions de Adverbes


coordination subordination
Cause Car Parce que, puisque, En effet
comme, étant donné
que, sous prétexte
que ...
Conséquences Donc De sorte que, si bien C'est pourquoi, alors,
que, au point que, de ainsi, par conséquent,
manière que ... aussi...
Opposition Mais, Or Alors que, tandis que, Au contraire, en
bien que, encore que, revanche, néanmoins,
quoique ... par contre ...
But Pour que, afin que, de
crainte que, de peur
que, de sorte que ...
Hypothèse Et Si, au cas où, à Alors, en ce cas ...
supposer que, en
admettant que …

Activité 1 :

Dans les phrases suivantes, dites quelle relation logique est exprimée explicitement :

1. Malgré ses résolutions, je doute qu’il parvienne à la sagesse. Opposition.

2. Il est fatigué, c’est pourquoi il doit se reposer. Conséquence.

3. Bien qu’il y ait du verglas, je prends ma voiture pour aller travailler. Opposition.

4. Je ne sors pas car il fait trop chaud. Cause.


5. Je t’achèterai ce jouet si tu es sage. Condition.

6. Vu que tu as été sage, je t’ai acheté un cadeau. Cause.

7. Ton ordinateur est ancien : achète donc un appareil plus performant. Conséquence.

8. Tu n’as pas fait ton travail. En outre, tu te permets de bavarder. Addition.

9. Je me lève tôt pour profiter de ma journée. But.

Synthèse  :

Elaborez le plan de ce texte