Vous êtes sur la page 1sur 28

CONCEPTION ET DIMENSIONNEMENT D’UN

SÉCHOIR SOLAIRE HYBRIDE

Présenté par : OLENDE OTHETE Nestaime Exaucé

Option :Électromécanique

12 décembre 2019
Plan

Introduction
Conception et le dimensionnement du séchoir
Systeme de régulation et le système d’apport d’énergie d’appoint
Simulation dans Protéus
Conclusion et perspective
Introduction
inconvénients
l’infestation par les insectes.
les pertes et dégâts causés par la volaille.
le caractère intermittent de l’ensoleillement tant pendant la journée
que pendant les différentes saisons de l’année.
la mauvaise qualité des produits séchés due à la variation de la
température.

Objectifs
Réaliser un séchoir capable de sécher différent type de produit
obéissant aux conditions fixées.
Optimiser le temps de séchage par un système d’appoint d’énergie.
Assurer l’uniformité de séchage de tout les produits par une
régulation de température et de l’humidité relative de l’air de
séchage.
Critères de conception

Critères relatifs aux produits


Pour nos calculs nous considérons les données ci-après :
une masse du produit m1 =10 kg
une teneur moyenne initiale en eau du produit Wi =75%.
une teneur moyenne finale en eau du produit à obtenir Wf =10%.

Critères relatifs au site et à l’air de séchage


Nous utiliserons les données de l’ensoleillement de la ville de Brazzaville
pour effectuer nos calculs.Ainsi à partir des données météorologiques de
la ville de Brazzaville,nous considérons que l’air de séchage possède les
propretés suivantes : à l’entrée du séchoir l’air à
une température moyenne T1 = 25˚C
humidité relative moyenne ϕ1 =65%
Calcul de la consommation thermique du séchoir
La quantité de chaleur à fournir à l’air de séchage doit comprendre :
La quantité de chaleur nécessaire pour le séchage du produit
Les pertes par les parois du séchoir

Quantité de chaleur nécessaire pour le séchage proprement dit

Détermination de la quantité d’eau à évaporer

Nous fixons m1 =masse du produit initial à 10kg


m2 =masse du produit séché
M1 =masse d’eau dans le produit initial
M2 =masse d’eau dans le produit séché
m=masse d’eau à évaporer
wi =teneur moyenne initiale en eau du produit à 75%
wf =teneur moyenne finale en eau à obtenir à 10%
M1
wi = ⇐⇒ M1 = m1 wi (1)
m1

M2
wf = ⇐⇒ M2 = m2 wf (2)
m2
La masse du produit initial est égale à la somme de la masse d’eau dans
le produit séché et la masse d’eau évaporer

m = M1 − M2 (3)
Remplaçons la relation (1) et (2) dans la relation (3) ainsi la relation (3)
devient :

m = m1 wi − m2 wf (4)
or
m1 = m2 + m ⇐⇒ m2 = m1 − m (5)
Remplaçons la relation (5) dans la relation (4),la relation (4) devient :

m = m1 wi − wf (m1 − m) ⇐⇒ (1 − wf )m = m1 wi − m1 wf (6)

(wi − wf )m1
m= (7)
1 − wf
(0.75−0.10)10
AN : m = 1−0.10

m = 7, 22kg
La quantité de chaleur nécessaire pour assurer cette
évaporation
Les caractéristiques de l’air ambiant
le point 1 (T1 = 25˚C , ϕ1 = 65%)

L’enthalpie de l’air ambiamt


h1 = 13, 9 Kcal/kg

Les caractéristiques de l’air de séchage


le point 2 ( T2 = 55˚C,ϕ2 = 90%)

L’enthalpie de l’air de séchage


h2 = 76, 16 Kcal/kg

l’air réchauffé dans le séchoir (entre le point 1 et 2) absorbe une énergie


de : ∆H = h2 − h1

∆H = 62, 26 Kcal/kg
la quantité d’eau que peut évaporer 1 Kg d’air sec traversant le séchoir
(entre les points 1 et 2)

r1 =0,013 kg/kgas
r2 =0.101 Kg/Kgas
∆r = r2 − r1

∆r = 0, 088 kg/kgas

Pour évaporer 7,22 kg d’eau il nous faut donc :


0,088 kg −→ 1 kgas
7,22 kg −→ m3

=⇒
1kgas ×7,22kg
m3 = 0,088kg

m3 = 82, 045 kgas


La quantité de chaleur nécessaire pour assurer l’évaporation est donc :

Q = m3 × ∆h

Q = 5108, 12 Kcal=21351, 94 KJ

Le temps de séchage des produits dans notre séchoir est estimé à 2 jours
(soit 12 heures par jour). Ce qui implique une quantité de chaleur à
fournir par jour de :
21351,94
2
=10675,97 KJ
Q=10675,974 KJ

En divisant la quantité de chaleur moyenne par le temps de


fonctionnement d’une journée nous donne une puissance thermique par
heure de :
Q
P1 = (8)
t

P1 = 247, 12W

Les déperditions au niveau des parois

Pp = P1 × 15% (9)

Pp = 37, 06 W

En faisant la sommation de la puissance thermique P1 et des déperditions


Pp on trouve une consommation thermique de :

Pth = 284, 18 W
Description du séchoir
Capteur solaire

Inclinaison optimale des capteurs solaires

sinh = sin φ sin δ + cos φ cos δ cos ω (10)

pour TSV=0, ω=0˚ ce qui donne :

β =φ−δ (11)

Détermination de la déclinaison du soleil (δ)


Tableau – Irradiation globale moyenne mensuelle(en KWh/m2 /jour ) de l’année
2017

Jan. Fév. Ma. Avr. Mai Jui. Jui. Ao. Sep. Oc. No. Dé.
5,51 4,7 6,04 7,05 5,54 3,6 4,7 4,3 5,31 4,85 5,04 4,6

Tableau – Déclinaison du soleil pour chaque mois de l’année

Jan. Fév. Mar. Av. Mai Jui. Jui. Ao. Se. Oc. No. Dé.
13˚ 7˚ 0˚ -7˚ -13˚ -20˚ -13˚ -7˚ 0˚ 7˚ 13˚ 20˚
alors

δ =-20˚ (12)
φ = −4, 27˚

β = 15, 73˚
Détermination du flux thermique incident sur les parois

Φi = k1 × St × ϕmax (13)

Φ : flux thermique (W)


S : surface totale de captation (m2 )
ϕmax : la densité de flux thermique du soleil ( W/m2 )

Mise en situation
Les coordonnées géographiques de la ville de Brazzaville
latitude 4,27˚S
altitude 320 m
l’orientation des capteurs solaires
l’heure de la journée
Tableau – La densité de flux aux différentes heures de la journée et la moyenne
par heure
t(h) 6=18 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
ϕmax 0 369,4 519,4 535,6 482,4 483,7 245,01 128,3 99,8 110,6 143,6 102,1
Soit une densité de flux de chaleur moyenne par heure est de 292,34 W/m2

Tableau – Le facteur d’altitude et de nébulosité aux différentes heures de la


journée et la moyenne par heure
t 8h=16h 9=15h 10h=14h 11h=13h 12h
k1 0,96 0,96 0,97 0,97 0,97
soit un facteur d’altitude et de nébulosité moyen de 0,966

φi = k1 × ϕmoy × St

Φi = 308, 66W

le flux de chaleur transmis par la vitre


le flux de chaleur réfléchi
n−1 2
Φr = ( ) × Φi (14)
n+1
Φr = 20, 74 W
le flux de chaleur transmis par la vitre est :

Φt = Φi − Φr (15)

Φt =287,92 W
Le système d’appoint d’énergie d’appoint

Principe de fonctionnement du système d’appoint


Si la température et l’humidité relative extérieur mesurées par le capteur
sont inférieures respectivement à 25˚C et à 65% alors la lampe à
incandescence sera alimentée par le panneau solaire via un relais de 12V
commandé par la carte arduino.
NB :Le système d’appoint ne fonctionnera que pendant la journée en
période de faible ensoleillement.
la quantité de chaleur à apporter
la température minimale de Brazzaville est 17˚et l’humidité relative
minimale est 50%
Pth = 290, 65W

=2,73 W
Système photovoltaı̈que

le système photovoltaı̈que va alimenter le ventilateur, le vérin électrique,


la carte arduino, la lampe à incandescence. Le générateur photovoltaı̈que
doit être dimensionné pour :
XApporter de l’énergie journalière nécessaire pour faire fonctionner
les appareils électriques à savoir le ventilateur, la carte arduino, le vérin
électrique.
XApporter de l’énergie nécessaire pour alimenter la lampe à
incandescence pour combler le déficit dû au mauvais temps (faible
éclairement).
le panneau solaire utilisé pour notre système à une puissance de 80 Wc
Une batterie d’une capacité de 130 Ah
Un régulateur de 12V
Simulation dans l’environnement solidworks
Système de régulation et le système d’apport d’énergie
d’appoint
SIMULATION
Conclusion et perspective

Vous aimerez peut-être aussi