Vous êtes sur la page 1sur 2

EUROPE d’où viens tu ? .

L’Europe , en combinant harmonieusement les influences


originales mais complémentaires d’une triple paternité méditerranéenne ,
a pu façonner son identité et affirmer son destin tout au long des cahots de
l’évolution et des vicissitudes de l’histoire .
Le Message grec est un testament de clarté et de simplification qui
consiste à sculpter des modèles . Il établit l’autonomie de la personne
humaine face à la conception mystique , communiante de l’individu fourmi
et oppose la notion de contrat à celle de dévotion . L’hellénisme enseigne à
l’Europe la curiosité et assassine les mythes . Il révèle les rapports
harmonieux et féconds qui existent entre les trois sciences basiques :
arithmétique , géométrie et astronomie .
L’ordre romain définit pour chaque homme et chaque situation ,
un statut juridique ; il fixe pour chaque acte privé une procédure . Ce sont
les garanties intangibles contre l’arbitraire . En outre , l’Europe gardera
toujours de Rome qui sut imposer la colonisation en profondeur , une
nostalgie très intellectualisée du cosmopolitanisme . Rome impose Rome et
fait du monde connu une seule cité : même monnaie , même langue , même
philosophie du Droit . Tous les grands rêves et mythes d’unification
européenne de Charlemagne à Hitler en passant par Dante , Sully , William
Penn , Saint Simon , Napoléon , Victor Hugo et les grandes Internationales
socialistes y trouveront leurs racines .
L’apport chrétien en revanche , rétablit les sources de la foi , de la
contrition et de l’espérance face à l’ordre de la raison et à la géométrie du
bon sens . Jésus apprend à l’Europe froide et païenne à s’émouvoir et à se
troubler . Elle sauve ainsi une âme sans laquelle l’ordre d’un Charlemagne ,
d’un Bismarck , d’un Staline n’auraient pu exister : l’ordre ne peut
s’établir dans l’abstraction s’il n’est pas alimenté en profondeur par
quelque sens mystique . Jésus libère l’esclave et fonde l’égalité universelle
des hommes et des dignités . Il réhabilite l’artisan dans un monde grec et
latin où les « arts mécaniques » étaient méprisés et où des découvertes
remarquables ne furent jamais exploitées . Les Apôtres , les premiers
prêtres et évêques , les moines travaillent de leurs mains ; l’idée
fondamentalement européenne de faire exploiter la machine par l’homme
plutôt que l’homme par l’homme entraîne un progrès vertigineux des
sciences appliquées sous le deuxième millénaire chrétien . Autre apport et
non des moindres , la réhabilitation de la médecine : Christ , Paul , Pierre ,
Luc guérissent . L’assistance au prochain est magnifiée pendant les
épidémies .
L’apport historique essentiel du Christianisme tient dans le fait qu’il a su
s’adapter au monde gréco-latin , contrairement au monde arabo-musulman
qui , en se dressant contre l’humanisme profane , ne pourra s’incruster en
empire organisé , cédera à l’anarchie et se coupera de tout avenir européen
. Là est le prodige : l’alliance de ce qui fut et de ce qui sera , la fusion de
l’esprit et de l’âme , de la géométrie et du mystère , du théorème et de la
dévotion . Après les grandes invasions , le socle gréco-latin soutiendra
l’espérance et la ferveur pourra réanimer l’humanisme . L’église de Rome
installera son règne universel en adoptant la langue latine , langue de la
cité dont elle prendra le cadre et l’unité …
Toi l’Europe qui te laisses envahir par des hordes de nègres
trans-sahariens , de maghrébins , d’arabes , de turcs , de pakistanais ,
étrangers à ton génie , presque tous musulmans fanatiques , presque tous
ennemis de ce qui a fait ta grandeur , que peux-tu espérer ?. Ces nouveaux
arrivants importés au nom de prétendus droits de l’homme et surtout pour
d’obscures raisons de profits immédiats te ruineront , te mineront de
l’intérieur et te ramèneront à ton point de départ .
Europe , où vas-tu maintenant ?.