Vous êtes sur la page 1sur 19

FICHE PEDAGOGIQUE

Nature de L’activité : EXPRESSION ECRITE / METHODOLOGIE


Classes de Tle A et Tle D
Durée : 2 heures
Intitulé de la leçon : LA METHODOLOGIE DE LA DISSERTATION LITTERAIRE
Sujet 1 : Parlant du métier du romancier, François Mauriac écrit : « Les personnages fictifs ou réels nous aident à mieux nous connaître et à prendre conscience de nous-mêmes. C’est
ce qui légitime notre absurde et étrange métier que cette création d’un monde irréel grâce auquel les hommes vivants voient plus clair dans leur propre cœur et peuvent se
témoigner les uns aux autres plus de compréhension et de pitié. »
Commentez et discutez cette réflexion en vous appuyant sur les œuvres littéraires que vous avez lues ou étudiées.

Sujet 2 : En quoi le lyrisme dans la poésie négro-africaine diffère-t-il du lyrisme dans la poésie occidentale ?

Sujet 3 : [Le plus bel éloge que l’on pouvait faire autrefois d’un roman était de dire : « Il a de l’imagination. » Aujourd’hui, cet éloge serait presque regardé comme une critique. C’est
que toutes les conditions du roman ont changé. L’imagination n’est plus la qualité maîtresse du romancier.]
Que pensez-vous de cette conception du roman selon Emile ZOLA ?

OBJECTIF SPECIFIQUE TERMINAL


A la fin de l’apprentissage, l’élève doit être capable de rédiger dans une langue correcte, une dissertation à partir d’un sujet axé sur la problématique littéraire.

OBJECTIFS SPECIFIQUES INTERMEDIAIRES 1


- Analyser le sujet.
PLAN DE LA LEÇON

I. L’ANALYSE DU SUJET
1. L’analyse du sujet 1
a. Les différentes parties du sujet
b. La définition des mots clés et la reformulation du sujet
c. La problématique
2. Exercice
II. LES DIFFERENTS TYPES DE SUJETS
1. Le sujet à plan dialectique
2. Le sujet à plan inventaire ou explicatif
SUPPORT PROF/ EL. TPS TRACE ECRITE

4
S

Voir page LA METHODOLOGIE DE LA DISSERTATION LITTERAIRE


A partir des
de garde consignes des I. L’ANALYSE DU SUJET
différents
sujets au 1. L’analyse du sujet 1
tableau,
quelles sont a. Les différentes parties du sujet
les différents
- L’information
types de sujet
Nous avons : [Parlant du métier du romancier, François Mauriac écrit : « Les personnages fictifs ou
qui se
réels nous aident à mieux nous connaître et à prendre conscience de nous-mêmes. C’est
dégagent ici ?
ce qui légitime notre absurde et étrange métier que cette création d’un monde irréel grâce auquel les
Il y a les sujets
hommes vivants voient plus clair dans leur propre cœur et peuvent se
1 et 3 qui
témoigner les uns aux autres plus de compréhension et de pitié. »]
appellent un
L’information est l’affirmation ou la pensée à analyser. Elle peut se présenter sous la forme d’une
plan
citation ou d’une pensée reformulée. A partir de l’information, l’on peut dégager le thème.
dialectique et
le sujet 2 qui - La consigne
est à plan C’est [Commentez et discutez cette réflexion en vous appuyant sur les œuvres littéraires que vous avez
inventaire. lues ou étudiées.]
La consigne est la directive donnée au candidat pour orienter l’étude afin de délimiter le champ de la
réflexion. Elle détermine de ce fait le type de plan à adopter.
Cette consigne elle celle d’un sujet à plan dialectique tout comme les consignes avec : Que pensez-
vous ?, expliquez et discuter, etc.
Il est ici question de mener une analyse de la thèse suivie de celle relative à l’antithèse avant de faire la
synthèse.
- La thèse : C’est l’analyse qui évolue dans le sens de l’idée soutenue et défendue dans le sujet. On parle de la
première thèse.
Dans le sujet 1, la thèse sera : Les personnages romanesques aident l’humanité à mieux se connaître.
Identifiez les - L’antithèse : Elle concerne la partie de l’analyse où le candidat relève les insuffisances de la thèse pour les
différentes compléter ou les corriger. L’antithèse ne se formule donc pas en termes d’opposition systématique à la thèse.
parties du On parle aussi de la deuxième thèse.
sujet 1. Dans le sujet 1, l’antithèse sera : Les personnages romanesques contredisent la réalité.
Ce sont … - La synthèse : C’est en réalité la condition de la réalisation de la thèse qui permet de la réconcilier avec
l’antithèse. Il revient au candidat de la formuler dans la conclusion. En terminale, la synthèse n’est pas

4
recommandée.
N.B. : Dans la formulation d’un sujet, il peut arriver que l’information et la consigne soient confondues en une
question directe. C’est le cas du sujet 2.
b. La définition des mots clés et la reformulation du sujet
- La définition des mots clés
Les personnages fictifs ou réels : Les personnages romanesques.
mieux nous connaître : se découvrir, rendre compte de notre vécu quotidien.
- La reformulation du sujet
- La création des personnages romanesques répond à la nécessité d’amener le lecteur à la découverte de soi et
des autres.
- Les personnages romanesques sont donc des modèles d’intégration de l’homme à sa communauté.
c. La problématique
Il s’agit ici du statut de l’œuvre littéraire.
Les personnages romanesques réussissent-ils toujours à nous rapprocher de la réalité ?
Les personnages romanesques constituent-ils toujours des modèles d’intégration de l’homme à son
environnement ?
La problématique est un ensemble de questions soulevées pour orienter l’analyse conformément à la
consigne. C’est la grande interrogation posée en vue de mener à bien une réflexion.
2. Exercice
Analysez le sujet 2
CORRECTION COLLECTIVE

* Les différentes parties du sujet


- L’information
C’est : [le lyrisme dans la poésie négro-africaine diffère-il du lyrisme dans la poésie occidentale.]
- La consigne
C’est : [En quoi ?]
b. La définition des mots clés et la reformulation du sujet
- La définition des mots clés
Le lyrisme : L’expression du moi, des sentiments: amour, haine déception face à un être ou une situation.

4
L’amour ou la haine de l’être aimé de sa culture.
La poésie négro-africaine / la poésie occidentale : Distinction de la notion du lyrisme dans ces deux type de
poésie.
- La reformulation du sujet
Monter les divergences dans la conception du lyrisme entre la poésie négro-africaine et la poésie occidentale
au niveau des circonstances de leur émergence et eu égard à leurs différents objets.
c. La problématique
Pourquoi soutient-on que le lyrisme dans la poésie négro-africaine n’est par celui de la poésie
occidental ?
Qu’est-ce qui distingue le lyrisme dans la poésie négro-africaine de celui de la poésie occidental ?
A quel niveau se situe la différence entre le lyrisme dans la poésie négro-africaine de celui de la
poésie occidental ?
II. LES DIFFERENTS TYPES DE SUJETS
Selon la formulation de la consigne, on peut distinguer des types de sujets.
1. Le sujet à plan dialectique
Les sujets 1 et 3 comportent les consignes qui nécessitent une démarche qui consiste d’abord à
expliquer les raisons qui justifient l’opinion de l’auteur (La thèse) avant de poser ensuite des réserves relatives
aux insuffisances de cette pensée (l’antithèse). Dans certains cas, une troisième partie vient réconcilier thèse et
antithèse (la synthèse). On parle alors de sujets à plan dialectique.
2. Le sujet à plan inventaire ou explicatif
La consigne du sujet 2 exige une explication des contours de la pensée véhiculée. Il s’agit donc d’un
sujet à plan inventaire ou explicatif. Le candidat se contente d’analyser les raisons qui fondent l’opinion
analysée. Ceci ne signifie pas que le devoir se rédige en un seul volet.
NB : La formulation d’un sujet peut se faire soit par une citation ou une opinion suivie d’une consigne. C’est
le cas des sujets 1 et 2.
Un sujet peut également être formulé sous la forme d’une question directe. C’est ce qui est constaté dans la
formulation du sujet 3.

FICHE PEDAGOGIQUE
4
Nature de L’activité : EXPRESSION ECRITE / METHODOLOGIE
Classes de Tle A1 et Tle C
Date : Lundi, 30 Janvier 2012 à 06 heures 01 Minute Durée : 2 heures
Intitulé de la leçon : LA METHODOLOGIE DE LA DISSERTATION LITTERAIRE

Sujet 1 : Parlant du métier de romancier, François Mauriac écrit : « Les personnages fictifs ou réels nous aident à mieux nous connaître et à prendre conscience de nous-mêmes. C’est
ce qui légitime notre absurde et étrange métier que cette création d’un monde irréel grâce auquel les hommes vivants voient plus clair dans leur propre cœur et peuvent se
témoigner les uns aux autres plus de compréhension et de pitié. »
Commentez et discutez cette réflexion en vous appuyant sur les œuvres littéraires que vous avez lues ou étudiées.

Sujet 2 : En quoi le lyrisme dans la poésie négro-africaine diffère-t-il du lyrisme dans la poésie occidentale ?

Sujet 3 : [Le plus bel éloge que l’on pouvait faire autrefois d’un roman était de dire : « Il a de l’imagination. » Aujourd’hui, cet éloge serait presque regardé comme une critique. C’est
que toutes les conditions du roman ont changé. L’imagination n’est plus la qualité maîtresse du romancier.]
Que pensez-vous de cette conception du roman selon Emile ZOLA ?

OBJECTIF SPECIFIQUE INTERMEDIAIRE 2


- Rechercher les idées.

PLAN DE LA LEÇON
III. LA RECHERCHE DES IDEES
1. La recherche des idées pour le sujet 1
REMARQUES

2. Exercice
Recherchez les idées pour le sujet 2

SUPPORTS ACT PROF/EL. TEMPS TRACE ECRITE

III. LA RECHERCHE DES IDEES


Voir page 1. La recherche des idées pour le sujet 1
de garde
Explication de la citation : Malgré leur statut de fruit de l’imagination de l’auteur, les personnages dans
leur réalisme nous rapprochent de notre réalité en nous servant de modèle. Servant donc d’interface entre le

4
monde romanesque et la réalité, les personnages confortent ainsi la mission sociale du romancier.

I. LES PERSONNAGES ROMANESQUES, DES II. LES PERSONNAGES ROMANESQUES SOUVENT


MODELES D’INTEGRATION DE L’HOMME A SA EN CONTRADICTION AVEC LA REALITE
COMMUNAUTE (Représentent le quotidien)
- Les personnages romanesques aident à connaître - Le héros accomplit souvent des exploits qui
notre humanité. Okonkwo dans Le monde surpassent l’entendement humain.
s’effondre de Chinua Achebe (son orgueil et son Djibril Tamsir Niane, Soundjata ou l’épopée
caractère colérique nous permettent de mandingue dans l’épisode de la marche
comprendre que ses actes sont des défauts qui surnaturelle de Soundjata est difficile à admettre
peuvent nous compromettre. surtout chez les personnes infirmes qui n’y croient
pratiquement pas.
- Les êtres fictifs du roman nous aident dans notre
quête identitaire. Samba Diallo dans L’aventure - Des personnages qui déroutent le lecteur par un
ambiguë de Cheikh Hamidou Kane / Le succès de comportement absurde
Salif Bâ dans Les gardiens du temple) Dans L’étranger, l’indifférence de Meursault devant
Le déchirement intérieur de ce personnage nous la mort de sa mère choque le lecteur qui a du mal à
interpelle sur l’option judicieuse qui puisse s’identifier à lui.
positionner l’Africain dans un monde en mutation.
- L’espace dans lequel évoluent certain personnages
- Ils nous éclairent dans nos options idéologiques.
romanesques fait d’eux des personnages
Le combat de Cornelius et de ses camarades de surnaturels
lutte contre les génocidaires dans Murambi, le livre
Les personnages dans La planète des singes de
des ossements de Boubacar Boris Diop. Pierre Boule invitent plus au rêve et à l’évasion
Nous pouvons citer les contes comme Le fils de-La-
- Des modèles de restauration de l’égalité des femme-mâ le de Maurice Bandaman avec le cycle
genres pour une société plus juste et moderne des Awlimba dont l’ancêtre relie le monde visible
L’ascension sociale de Malimouna dans Rebelle de au monde invisible ; ce qui frise l’invraisemblable.
Fatou Kéita est un encouragement aux militantes
pour la défense des droits de la femme.
- Les personnages romanesques éduquent
L’initiation dans la forêt sacrée et le parcours
scolaire exemplaire du jeune Laye dans L’enfant
noir de Camara Laye est édifiant.

REMARQUES

4
Après avoir identifié les grands axes de la réflexion, le candidat recherche les idées en interrogeant exclusivement le domaine de la
littérature pour trouver des idées et des illustrations correspondant. Il doit le faire de préférence dans un tableau pour éviter de perdre les idées
appartenant à l’une ou l’autre des parties.

2. Exercice
Recherchez les idées pour le sujet 2

CORRECTION COLLECTIVE
I. Les divergences au niveau des sources d’inspiration du lyrisme II. Les différences dans l’expression et dans leurs objets respectifs

- Les circonstances d’émergence de ces poésies - La forme poétique


* En Occident la poésie naît d’une nécessité de s’exprimer pour dévoiler ses * Chez le poète africain, la forme poétique est variée et la beauté ressort
états d’â me généralement plus dans rythme que dans la rime.
Dans « Demain, dès l’aube » (Les contemplations), Victor Hugo rend Tandis que la rime donne de la beauté dans « A une passante » (Les fleurs
hommage à sa fille Léopoldine noyée dans la Seine il ya quatre ans. C’est du mal) de Charles Baudelaire, c’est dans le rythme que le lecteur
donc la douleur de cette séparation qui a suscité ce poème. découvre la beauté dans « Femme noire » (Chants d’ombre) de Léopold
* Dans l’art poétique négro-africain, C’est plutô t la souffrance des peuples Sedar Senghor.
qui a réveillé la muse poétique avec le mouvement de la Négritude par
exemple. - Au niveau du statut du lyrisme
* Dans la poésie occidentale, le lyrisme est individuel : le poète rend
- Les sources compte d’un sentiment intime ou d’un état d’âme personnel. Dans « Le
* Les négro-africains s’inspirent à la fois de la tradition orale et de leur lac », Lamartine, seul, au bord du lac du Bourget et vivement ému par le
expérience avec la rencontre de l’Occident souvenir d’un bonheur avec Julie menacé par la maladie de celle-ci
En plus de sa culture occidentale, Senghor fait souvent accompagner ses (Méditation poétique, 1820).
poèmes d’un instrument de musique tradition. C’est le cas du Poème
« Congo » (Ethiopiques) en début duquel il écrit ceci : « guimm pour trois * Dans la poésie négro-africaine par contre, le lyrisme, collectif sert
kôras et un balafon » souvent la raison idéologique : « Femme noire » (Chants d’ombre) de
* L’Occident : une poésie académique et élitique Léopold Sedar Senghor est un hymne à la gloire des valeurs socio-
Pierre Ronsard, « Quand vous serez bien vielle » (Sonnets pour Hélène, culturelles de l’Afrique traditionnelle.
1578)

FICHE PEDAGOGIQUE
Nature de L’activité : EXPRESSION ECRITE / METHODOLOGIE
Classes de Tle A1 et Tle C
Date : Mercredi, 15 Février 2012 à 12 heures 46 Durée : 2 heures

4
Intitulé de la leçon : LA METHODOLOGIE DE LA DISSERTATION LITTERAIRE

Sujet 1 : Parlant de métier de romancier, François Mauriac écrit : « Les personnages fictifs ou réels nous aident à mieux nous connaître et à prendre
conscience de nous-mêmes. C’est ce qui légitime notre absurde et étrange métier que cette création d’un monde irréel grâce auquel les hommes
vivants voient plus clair dans leur propre cœur et peuvent se témoigner les uns aux autres plus de compréhension et de pitié. »
Commentez et discutez cette réflexion en vous appuyant sur les œuvres littéraires que vous avez lues ou étudiées.

Sujet 2 : En quoi le lyrisme dans la poésie négro-africaine diffère-t-il du lyrisme dans la poésie occidentale ?

Sujet 3 : [Le plus bel éloge que l’on pouvait faire autrefois d’un roman était de dire : « Il a de l’imagination. » Aujourd’hui, cet éloge serait presque
regardé comme une critique. C’est que toutes les conditions du roman ont changé. L’imagination n’est plus la qualité maîtresse du romancier.]
Que pensez-vous de cette conception du roman selon Emile ZOLA ?

OBJECTIF SPECIFIQUE INTERMEDIAIRE 3


- Elaborer le plan

PLAN DE LA LEÇON
IV. L’ELABORATION DU PLAN

1. La conception du plan du Sujet 1

REMARQUES

2. Exercice
Concevez le plan du Sujet 2

SUPPORTS PROF/EL. TEMPS TRACE ECRITE


IV. L’ELABORATION DU PLAN

Voir page 1. La conception du plan du Sujet 1


de garde PLAN
Explication de la citation : Malgré leur statut de fruit de l’imagination de l’auteur, les personnages
dans leur réalisme nous rapprochent de notre réalité en nous servant de modèle. Servant donc
d’interface entre le monde romanesque et la réalité, les personnages confortent ainsi la mission sociale
du romancier.

4
A. LES PERSONNAGES ROMANESQUES, DES MODELES D’INTEGRATION DE L’HOMME A SA
COMMUNAUTE

1. Les êtres fictifs du roman nous aident dans notre quête identitaire
Samba Diallo dans L’aventure ambiguë de Cheikh Hamidou Kane
Le déchirement intérieur de ce personnage nous interpelle sur l’option judicieuse qui puisse
positionner l’Africain dans un monde en mutation.

2. Ils nous éclairent dans nos options idéologiques


Le combat de Cornelius et de ses camarades de lutte contre les génocidaires dans Murambi, le livre des
ossements de Boubacar Boris Diop.
- Des modèles de restauration de l’égalité des genres pour une société plus juste et moderne
L’ascension sociale de Malimouna dans Rebelle de Fatou Kéita est un encouragement aux militantes
pour la défense des droits de la femme.

3. Les personnages romanesques éduquent


L’initiation dans la forêt sacrée et le parcours scolaire exemplaire du jeune Laye dans L’enfant noir de
Camara Laye est édifiant.

B. LES PERSONNAGES ROMANESQUES SOUVENT EN CONTRADICTION AVEC LA REALITE

1. Des personnages qui déroutent le lecteur par un comportement absurde


Dans L’étranger, l’indifférence de Meursault devant la mort de sa mère choque le lecteur qui a du mal à
s’identifier à lui.

2. Le héros accomplit souvent des exploits qui surpassent l’entendement humain


Djibril Tamsir Niane, Soundjata ou l’épopée mandingue dans l’épisode de la marche surnaturelle de
Soundjata est difficile à admettre surtout chez les personnes infirmes qui n’y croient pratiquement pas.

3. L’espace dans lequel évoluent certains personnages fait d’eux des personnages
surnaturels
Les personnages dans La planète des singes de Pierre Boule invitent plus au rêve et à l’évasion
Nous pouvons citer les contes comme Le fils de-La-femme-mâ le de Maurice Bandaman avec le
cycle des Awlimba dont l’ancêtre relie le monde visible au monde invisible ; ce qui frise
l’invraisemblable.

REMARQUES

4
La rédaction véritable de la dissertation ne pourra commencer qu’après l’élaboration du plan.
Celui-ci doit en effet répondre à la problématique. L’élaboration d’un plan ne sera possible qu’après une
analyse précise du sujet et une recherche rigoureuse des idées qui seront hiérarchisées plus tard. Les
arguments retenus devront d’ailleurs comporter tous les éléments constitutifs du paragraphe
argumentatif, c’est-à -dire Idée + Explication + Illustration + Conclusion Partielle ou Transition. Les
exemples seront tirés de la problématique littéraire.
Les citations donnent plus de poids au raisonnement. Il faudra donc être sû r des références
exactes des œuvres citées avant de les utiliser comme exemples.

2. Exercices
Exercice 1 : Le français en 1re / Tle, « S’entraîner », p. 309, N°1, 2 et 3.
Exercice 2 : Concevez le plan du Sujet 2.

CORRECTION COLLECTIVE

A. LES DIVERGENCES AU NIVEAU DES CONDITIONS D’INSPIRATION DU LYRISME

1. Les circonstances d’émergence de ces poésies


* En Occident la poésie naît d’une nécessité de s’exprimer pour dévoiler ses états d’â me
Dans « Demain, dès l’aube » (Les contemplations), Victor Hugo rend hommage à sa fille Léopoldine noyée dans la Seine il ya quatre ans. C’est donc
la douleur de cette séparation qui a suscité ce poème.
* Dans l’art poétique négro-africain, C’est plutô t la souffrance des peuples qui a réveillé la muse poétique avec le mouvement de la Négritude par
exemple.

2. Les sources
* Les négro-africains s’inspirent à la fois de la tradition orale et de leur expérience avec la rencontre de l’Occident
En plus de sa culture occidentale, Senghor fait souvent accompagner ses poèmes d’un instrument de musique traditionnel pour susciter chez le
lecteur l’amour de l’Afrique ancestrale. C’est le cas du Poème « Congo » (Ethiopiques) en début duquel il écrit ceci : « guimm pour trois kôras et un
balafon »
* L’Occident : une poésie académique et élitique, expression d’un moi égoïste
Pierre Ronsard, « Quand vous serez bien vielle » (Sonnets pour Hélène, 1578) ici Le poète traduit ses propres émotions.

B. LES DIFFERENCES DANS L’EXPRESSION ET DANS LEURS OBJETS RESPECTIFS

1. La forme poétique
Chez le poète africain, la forme poétique est variée et la beauté ressort généralement plus dans rythme que dans la rime.

4
Tandis que la rime donne de la beauté d’une inconnue dans « A une passante » (Les fleurs du mal) de Charles Baudelaire, c’est dans le rythme que
le lecteur découvre la beauté de l’Afrique à travers « Femme noire » (Chants d’ombre) de Léopold Sedar Senghor.

2. Au niveau du statut du lyrisme


- Dans la poésie occidentale, le lyrisme est individuel : le poète rend compte d’un sentiment intime ou d’un état d’â me personnel. Dans « Le lac »,
Lamartine, seul, au bord du lac du Bourget et vivement ému par le souvenir d’un bonheur avec Julie menacé par la maladie de celle-ci
(Méditation poétique, 1820).
- Dans la poésie négro-africaine par contre, le lyrisme, collectif sert souvent la raison idéologique : « Femme noire » (Chants d’ombre) de Léopold
Sedar Senghor est un hymne à la gloire des valeurs socio-culturelles de l’Afrique traditionnelle.

FICHE PEDAGOGIQUE
Nature de L’activité : EXPRESSION ECRITE / METHODOLOGIE
Classes de Tle A1 et Tle C
Date : Samedi, 18 Février 2012 à 04 heures 39 Durée : 2 heures

Intitulé de la leçon : LA METHODOLOGIE DE LA DISSERTATION LITTERAIRE

4
Sujet 1 : Parlant de métier de romancier, François Mauriac écrit : « Les personnages fictifs ou réels nous aident à mieux nous connaître et à prendre
conscience de nous-mêmes. C’est ce qui légitime notre absurde et étrange métier que cette création d’un monde irréel grâce auquel les hommes
vivants voient plus clair dans leur propre cœur et peuvent se témoigner les uns aux autres plus de compréhension et de pitié. »
Commentez et discutez cette réflexion en vous appuyant sur les œuvres littéraires que vous avez lues ou étudiées.

Sujet 2 : En quoi le lyrisme dans la poésie négro-africaine diffère-t-il du lyrisme dans la poésie occidentale ?

Sujet 3 : [Le plus bel éloge que l’on pouvait faire autrefois d’un roman était de dire : « Il a de l’imagination. » Aujourd’hui, cet éloge serait presque
regardé comme une critique. C’est que toutes les conditions du roman ont changé. L’imagination n’est plus la qualité maîtresse du romancier.]
Que pensez-vous de cette conception du roman selon Emile ZOLA ?

OBJECTIF SPECIFIQUE INTERMEDIAIRE 4


- Rédiger le développement

PLAN DE LA LEÇON
V. LA REDACTION DU DEVELOPPEMENT

1. La rédaction du développement du Sujet 1

REMARQUES

2. Exercice
Rédigez le développement du Sujet 2

SUPPORT PROF/El TPS TRACE ECRITE


S
V. LA REDACTION DU DEVELOPPEMENT
Voir page 1. La rédaction du développement du Sujet 1
de garde
Malgré leur statut de fruit de l’imagination de l’auteur, les personnages par leur réalisme nous
rapprochent de notre réalité en nous servant de modèles. Se présentant ainsi comme l’interface entre le
monde romanesque et la réalité, les personnages confortent ainsi la mission sociale du romancier.
Les personnages romanesques sont donc des modèles d’intégration de l’homme à sa communauté.
Plusieurs considérations militent de facto en faveur de cette opinion. Dans un premier temps, ces êtres fictifs
du roman aident le lecteur dans sa quête identitaire. L’entreprise d’un personnage peut en effet servir de

4
source de motivation. C’est le cas de Samba Diallo dans L’aventure ambiguë de Cheikh Hamidou Kane. Le
déchirement intérieur de ce personnage nous interpelle sur l’option judicieuse qui puisse positionner
l’Africain dans un monde en mutation. Dans un deuxième moment, les personnages romanesques éclairent
dans les options idéologiques. Nous avons notamment la lutte / le combat pour la restauration de l’égalité des
genres pour une société plus juste et moderne. L’ascension sociale de Malimouna dans Rebelle de Fatou Kéita
est un encouragement aux militantes pour la défense des droits de la femme. En troisième lieu, ces
considérations précédemment analysées nous enseignent que les personnages romanesques éduquent. Leur
adhésion à la cohabitation de la tradition et la modernité est pour la jeunesse un exemple de synthèse réussi.
L’initiation dans la forêt sacrée et le parcours scolaire exemplaire du jeune Laye dans L’enfant noir de Camara
Laye est édifiant.

A cette étape de notre réflexion, le personnage est présenté comme l’éclaireur du lecteur. Seulement, en
tant que réalité littéraire et donc fictionnelle, le personnage ne saurait toujours répondre à cette exigence
sociale.

Ils sont par ailleurs souvent en contradiction avec la réalité. D’une part, des personnages déroutent le
lecteur par un comportement absurde. Ainsi, par eux, l’œuvre littéraire prend à contre-pied les principes
fondamentaux de la vie en société. Dans L’étranger d’Albert Camus par exemple, l’indifférence de Meursault
devant la mort de sa mère choque le lecteur qui a du mal à s’identifier à lui. D’autre part, le héros accomplit
quelque fois des exploits qui surpassent l’entendement humain. Ceci confère momentanément à la bravoure
un caractère inaccessible à tous. Djibril Tamsir Niane, dans Soundjata ou l’épopée mandingue à travers
l’épisode de la marche surnaturelle de Soundjata, pourtant invalide, est difficile à admettre. De plus, le cas
extrême de l’irréalisme dans la conception du personnage, c’est lorsque l’espace dans lequel évoluent certains
fait d’eux des êtres surnaturels. Notons par exemple Les personnages dans La planète des singes de Pierre
Boule invitent plus au rêve et à l’évasion qu’à l’éveil de la conscience.

[Nous pouvons citer les contes comme Le fils de-La-femme-mâ le de Maurice Bandaman avec le cycle des
Awlimba dont l’ancêtre relie le monde visible au monde invisible ; ce qui frise l’invraisemblable.]

REMARQUES

Un sujet de dissertation littéraire se rédige par l’organisation des idées et par leur structuration en
paragraphes. Ce sont en effet des sous parties à l’intérieur des grands titres.
Le candidat mènera rigoureusement son analyse en respectant la structure d’un paragraphe
argumentatif :
- Une phrase qui traduit l’idée directrice de la première partie ou du paragraphe.
- Des arguments développeront l’idée directrice. Ils seront rattachés entre eux ou entre eux et l’idée directrice

4
par des mots de liaison ou connecteurs logiques.
- Des exemples littéraires qui serviront à passer de la théorie à la pratique
En règle générale, L’exemple suit l’explication de l’idée. Cependant, l’inspiration du candidat peut
parfois entraîner un bouleversement du paragraphe argumentatif mais il ne faudra pas en abuser. Les
exemples pourront être introduite par les formules suivantes : ainsi, par exemple, comme dans le cas, tel est
le cas de, dans l’œuvre de, comme en témoigne, à titre d’exemple, etc. Au cas où le candidat voudrait faire
précéder l’exemple de l’énoncé, il devra l’analyser pour en retenir un riche enseignement.

PARAGRAPHE ARGUMENTATIF =
Idée + Explication + Illustration + Conclusion Partielle et / ou Transition

NB : La transition est un processus qui consiste à conclure ce qui précède et à annoncer ce qui suit. Le
paragraphe argumentatif suivant commencera nécessairement par un connecteur logique.
Le style devra se manifester par un langage correct sans fautes d’orthographe, de conjugaison et de
grammaire appuyé par un vocabulaire simple, dense et précis. Il convient de savoir qu’un devoir mal rédigé est
aussi nul qu’un devoir ‘’hors-sujet’’.
Même s’il est demandé au candidat d’exprimer son point de vue sur la question, l’utilisation de ‘’je’’ est
interdit. Il faudra plutô t employer le ‘’Nous’’ de modestie. Un discours impersonnel est donc conseillé.

2. Exercice
Exercice 1 : Le français en 1re / Tle, ‘’S’entraîner’’ 1, p. 312, ‘S’entraîner’’ 1 et 2, p. 313..
Exercice 2 : Rédigez le développement du Sujet 2

CORRECTION COLLECTIVE

Notons d’une part que des divergences existent au niveau des conditions d’inspiration du lyrisme. Il suffit de s’intéresser d’abord aux
circonstances d’émergence de ces poésies. En effet, en Occident la poésie naît d’une nécessité de s’exprimer pour dévoiler ses états d’â me dans
une situation de bonheur ou de détresse. Dans « Demain, dès l’aube », extrait de Les contemplations, Victor Hugo rend hommage à sa fille
Léopoldine noyée dans la Seine. C’est donc la douleur de cette séparation qui a suscité ce poème. Dans l’art poétique négro-africain en général, la
poésie dans sa version écrite résulte plutô t de la souffrance des peuples. La poésie du mouvement de la Négritude en est un exemple notamment
avec « Hoquet » de Léon Gontran Damas dans Pigments.
Des divergences existent ensuite au niveau des sources d’inspiration. Il est à savoir à ce propos que les négro-africains s’inspirent à la fois
de la tradition orale et de leur expérience avec la rencontre de l’Occident. C’est alors qu’en plus de sa culture occidentale, Senghor fait souvent
accompagner ses poèmes d’un instrument de musique traditionnel pour susciter chez le lecteur l’amour de l’Afrique ancestrale. C’est le cas du

4
Poème « Congo » extrait de Ethiopiques en début duquel il écrit ceci : « guimm pour trois kôras et un balafon ». Quant à l’Occident, il pratique une
poésie académique et élitique avec l’expression d’un moi égoïste. Pierre Ronsard, dans « Quand vous serez bien vielle » extrait de Sonnets pour
Hélène, traduit ses propres émotions.
D’autre part, des différences se perçoivent aussi dans leur expression et leurs objets respectifs. Premièrement, chez le poète africain, la
forme poétique est variée et la beauté ressort généralement plus du rythme que de la rime. A l’opposé, dans la poésie occidentale, un des critères
non négligeable de la beauté qui émeut le lecteur réside dans la rime. Alors que la beauté de l’Afrique à travers « Femme noire » dans Chants
d’ombre de Léopold Sedar Senghor le rythme force l’admiration du lecteur, dans « A une passante » extrait de Les fleurs du mal de Charles
Baudelaire, c’est plutô t la rime attire l’attention.
Deuxièmement, au niveau du statut du lyrisme, dans la poésie occidentale, le lyrisme est individuel : le poète rend compte d’un sentiment
intime ou d’un état d’â me personnel. Dans « Le lac » tiré de Méditation poétique, Lamartine exprime son angoisse, seul, au bord du lac du
Bourget et vivement ému par le souvenir d’un bonheur avec Julie menacé par la maladie de celle-ci. Dans la poésie négro-africaine par contre, le
lyrisme, collectif, sert souvent la raison idéologique. C’est le cas de « Femme noire » dans Chants d’ombre de Léopold Sedar Senghor qui est un
hymne à la gloire des valeurs socio-culturelles de l’Afrique traditionnelle. La femme sert ici de symbole.

FICHE PEDAGOGIQUE
Nature de L’activité : EXPRESSION ECRITE / METHODOLOGIE
Classes de Tle A1 et Tle C
Date : Samedi, 18 Février 2011 à 11 heures 14 minutes Durée : 2 heures

Intitulé de la leçon : LA METHODOLOGIE DE LA DISSERTATION LITTERAIRE


OBJECTIFS SPECIFIQUE INTERMEDIAIRES 5 & 6
- Rédiger une introduction ;

4
- Rédiger une conclusion.

PLAN DE LA LEÇON
VI. LA REDACTION D’UNE INTRODUCTION

1. La rédaction d’une introduction au Sujet 1

REMARQUES

2. Exercice
Rédigez une introduction au Sujet 2

VII. LA REDACTION D’UNE CONCLUSION

1. La rédaction d’une conclusion au Sujet 1

REMARQUES

2. Exercice
Rédigez une conclusion au Sujet 2

SUPPORTS PROF/El TPS TRACE ECRITE

VI. LA REDACTION D’UNE INTRODUCTION

Voir page 1. La rédaction d’une introduction au Sujet 1


de garde
Fruit de l’imagination créatrice du romancier, le personnage romanesque fait l’objet d’intérêts
multiples et multiformes quant à son statut dans le récit. C’est au cœur de cette préoccupation que François
Mauriac estime que la création des personnages romanesques répond à un souci d’amener le lecteur à se
découvrir et à prendre conscience de son environnement. Cette position est tellement ferme qu’elle ne
manque pas de nous pousser à nous demander si les personnages romanesques réussissent toujours à nous
servir de modèles. Cette inquiétude guidera notre réflexion qui s’articulera autour de la présentation des
personnages comme des modèles d’intégration de l’homme à sa communauté et de l’analyse de la dimension
fictive qui peut parfois les éloigner de la réalité.

4
REMARQUES

Après les travaux préliminaires qui ont conduit à l’élaboration du plan, le candidat rédige entièrement
son introduction. Celle-ci sert en effet à présenter en un seul paragraphe le contenu de la réflexion. Il s’agit ici
du premier contact entre le candidat et le correcteur qui en tire l’impression générale sur le travail produit.
Une introduction comporte les étapes suivantes :
- L’approche ou la phrase d’appel ou le contexte général : Il est ici question soit d’une présentation
sommaire du thème, soit d’un contexte social ou littéraire, soit d’une réflexion en rapport étroit avec le sujet.
Le candidat devra ici indiquer l’intérêt du sujet en le valorisant.
- Le sujet et/ou sa reformulation : Cette étape doit permettre au candidat de faire partager sa compréhension
du sujet. Il est recommandé d’éviter de faire de la paraphrase c’est-à -dire de remplacer chaque mot par son
synonyme. Si le sujet comporte une citation courte, on le reprend avant de le reformuler. Si la citation est
longue, elle sera directement reformulée.
Si le sujet ne contient pas de citation, on le reformulera en y intégrant les mots clés de la question
posée.
Dans tous les cas, la reformulation du sujet doit déboucher sur la problématique si elle ne la comporte
pas déjà .
- La problématique : Elle peut s’intégrer dans la reformulation du sujet. La problématique permet au
candidat de poser clairement le problème conformément à la consigne. Elle oriente le sujet. Elle est suivie
de l’annonce du plan.
- L’annonce du plan : Elle doit être fidèle à la problématique. Il est recommandé au candidat d’être simple et
fin. Il faut annoncer les grands axes de la réflexion de manière très claire. Il faudra éviter les expressions
lourdes comme « Dans une dissertation, dans une étude bien élaborée, etc. »
Il est plutô t recommandé d’utiliser les expressions comme : On peut se demander si… et si …, nous
analyserons successivement…, ou encore utiliser une série de questions.
NB : Les explications sont à éviter dans l’introduction. Elle ne formule que des hypothèses de travail.

2. Exercice

Exercices 1 : Le français en 1ère / Tle, p. 310, ‘’S’entraîner’’, n° 1 et 2.


Exercices 2 : Rédigez une introduction au Sujet 2.

CORRECTION COLLECTIVE

Au-delà de leurs similitudes, la poésie négro-africaine et la poésie occidentale présentent des


divergences au niveau notamment du lyrisme au point de susciter des débats. C’est dans ce cadre que s’inscrit
cette étude qui s’intéresse à ses deux catégories de poésies. S’il est évident que des divergences existent entre

4
ces deux poésies dans l’expression du lyrisme, à quel niveau peut-on les situer ? Notre analyse de la question
identifiera ces particularités au niveau des conditions d’inspiration et dans l’expression de ce lyrisme d’une
poésie à l’autre.

VII. LA REDACTION D’UNE CONCLUSION

1. La rédaction d’une conclusion au Sujet 1

En fin de compte, cette analyse nous aura permis de montrer que les personnages romanesques
favorisent la prise de conscience d’un lecteur qui se découvre et découvre par la même occasion son
environnement en vue de l’améliorer. Il a été toutefois admis que ces êtres de papier contredisent parfois la
réalité. Cette apparente ambigü ité du personnage interpelle à la fois le romancier et le lecteur qui, dans leur
complicité, doivent plutô t s’accorder sur la nécessité d’orienter l’intérêt sur les conditions d’efficacité d’un
personnage qui fascine pour mieux corriger les faiblesses d’un monde controversé.

REMARQUES

Bilan de la réflexion, la conclusion n’est pas une copie des arguments déjà développés. Elle consiste
plutô t à apporter une réponse claire aux questions de la problématique.
Elle se rédige en deux grandes étapes :
- Le bilan des parties : Sans reprendre l’annonce du plan, il est plutô t une synthèse de l’étude à travers
l’évaluation du résultat de la réflexion. Il doit être clairement rédigé car c’est la clô ture de l’analyse.
- Le point de vue : Il est demandé au candidat de donner sa position sur le sujet. Cette position est déduite de la
réflexion.
NB : Il est conseillé de rédiger l’introduction et la conclusion en un seul paragraphe. / Tout comme
l’introduction, la conclusion doit se rédiger en un seul bloc.

2. Exercice
Rédigez une conclusion au Sujet 2

CORRECTION COLLECTIVE

L’occasion offerte par cette réflexion a été appropriée pour montrer que, vu les conditions qui les ont
motivés et compte tenu de leurs orientations respectives, les poésies négro-africaine et occidentale
manifestent différemment leur lyrisme. Ceci permet d’affirmer que la culture de l’artiste est un atout
important dans l’expression de leur génie et l’on serait naïf de s’attendre à un consensus dans des arts qui
servent des intérêts aussi opposés entre l’Afrique qui s’émancipe et l’Europe qui s’accroche désespérément à
la nostalgie d’un passée impérialiste honteux.

4
4

Vous aimerez peut-être aussi