Vous êtes sur la page 1sur 29

Smart grid : Eldorado ou Arlésienne ?

Pourquoi ?

Les chiffres de l’énergie électrique

Vue générale du Smart Grid

Exemple Smart grid Home et application voiture électrique

SMART GRID 1
Pourquoi ? : approche environnementale

Face aux préoccupations environnementales croissantes, l’Union européenne a adopté


des objectifs ambitieux, dits des « 3x20 ». Il s’agit d’ici 2020 :

 de faire passer à 20 % la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique


européen
 de réduire de 20 % les émissions de CO2 des pays de l’Union par rapport à 1990
 d’accroître l’efficacité énergétique de 20 %

SMART GRID 2
Pourquoi ? : approche technique

Une évolution de la manière de produire et de consommer:

 la consommation d’électricité connaît de fortes variations horosaisonnières. La consommation


d’énergie est plus importante en hiver qu’en été. Elle fait l’objet de pointes et de creux
journaliers

 les moyens de production d’électricité sont de plus en plus variables, du fait de l’intermittence
de leurs sources renouvelables

 le développement de la production décentralisée conduit à multiplier de manière très


importante les sites de production, et à injecter de l’énergie sur des réseaux de distribution
conçus pour l’acheminer et non la collecter.

 Introduction des véhicules hybrides et électriques dans le parc automobile

SMART GRID 3
Pourquoi ? : approche sociale

Le consommateur citoyen

3 profils en France
les « pragmatiques », motivés par la diminution
de leur facture
les « normatifs », qui souhaitent comparer leurs
pratiques avec celles de leurs voisins et rester dans
la norme ;
et ceux dont le profil est de type « écologie-confort »,
c’est-à-dire des personnes soucieuses des
générations futures tout en cherchant à améliorer le
confort de leur famille au quotidien.

SMART GRID 4
Objectifs du Smart Grid

 Renforcer la sûreté du réseau de transport et de distribution électrique en permettant d’éviter


ou de modérer les conséquences des incidents sur le réseau électrique.

 Renforcer les mécanismes de réponse de la demande d’électricité au prix de l’électricité, et


ainsi éviter les pics de consommation d’électricité, très coûteux et très polluants

 Permettre l’intégration au réseau électrique des sources d’énergie renouvelables intermittentes


(éolien, photovoltaïque)

 Diminuer les pertes sur le réseau de transport et de distribution d’électricité en optimisant les
flux d’électricité

 Faciliter l’installation de sources de production d’électricité décentralisées chez le client final


(photovoltaïque, éolien) par la pose de compteurs d’électricité intelligents enregistrant les flux
d’électricité dans les deux sens
SMART GRID 5
Objectifs du Smart Grid

SMART GRID 6
Les chiffres de l’énergie électrique
 En Europe,
 En France
 En Bretagne

SMART GRID 7
La situation actuelle énergétique en Europe
Des besoins croissants !!!!

selon IEA
Un coefficient de charge pic en baisse

SMART GRID 8
La situation actuelle énergétique en France

SMART GRID 9
La situation actuelle énergétique en France

SMART GRID 10
La situation actuelle énergétique en BZH

SMART GRID 11
L’ évolution des Enr

SMART GRID 12
Vue générales du Smart Grid
 Synoptique
 Modèle économique
 Chiffres clé

SMART GRID 13
Domaines d’applications du Smart Grid

Un concept
Général
Applicable à
Toutes les
Étapes

SMART GRID 14
Synoptique général du Smart Grid

SMART GRID 15
Synoptique architecture communicante

SMART GRID 16
Description des modes de stockage d’énergie
 Hydrogène  Air comprimé

 Batteries électrochimiques  Volant d’inertie

SMART GRID 17
Le smart Grid en Europe
2 pôles importants en
2010 :

 compteurs intelligents
 systèmes intégrés

 182 M€ en France

SMART GRID 18
Les points clé du modèle économique
Les grands axes :

 Concevoir le modèle économique des réseaux électriques intelligents

 Redéfinir la chaîne de valeur du système électrique

 Donner une place active au consommateur

 Étudier les incertitudes et les risques

 Déterminer un nouveau cadre de régulation

SMART GRID 19
Quelques chiffres clés

En Europe, les coûts de réalisation pourraient atteindre plusieurs dizaines de milliards€. Selon la
Commission européenne, l’installation de 30 millions de compteurs intelligents coûterait 4
milliards€ et durerait 8 ans.

Aux USA, le département de l’Energie estime qu’une amélioration du réseau permettrait


d’économiser 46 à 117 milliards$ d’ici 2023. En effet, les coupures de courant actuelles provoquent
une perte économique annuelle de 80 milliards $.

A l’international, le grand bond du marché mondial du smart grid d’ici à 2014, toutes technologies
confondues, des capteurs aux compteurs intelligents en passant par les logiciels de transmission
des données (en dollars)
2009 : 69,2 Milliards, 2012 : 130,5 Milliards, 2014 : 171,3 Milliards Source : Zpryme

SMART GRID 20
Quelques chiffres clés

 D’ici à 2015, le marché mondial des compteurs communicants pourrait être multiplié par 4
par rapport à 2008 : soit un parc de 250 Millions de compteurs. Source : Pike Research

 En Europe, environ 53 Millions de compteurs intelligents sont aujourd’hui installés. Entre 133 et
145 nouveaux compteurs devraient être posés d’ici à 2020. A cette date, le marché européen
des compteurs intelligents pourrait peser 25 Milliards€.Source : Greenbang

 En France, le smart grid fait partie des priorités du Grand Emprunt : sur les 6 milliards prévus
pour les filières vertes, l’Etat a prévu de consacrer 250 Millions d’euros à ce secteur pour
soutenir les phases de recherche ou de pré-industrialisation.

 ERDF, gestionnaire du réseau et filiale d’EDF, expérimente depuis le printemps 2010 le


déploiement de 300 000 compteurs communicants Linky. Les 35 Millions de compteurs
français doivent être remplacés entre 2012 et 2017, un projet évalué à 4 Milliards€ par ERDF.

SMART GRID 21
Exemples d’application
 Smart Grid Home
 Voitures électrique

SMART GRID 22
Exemple 1 : Smart Grid Home

SMART GRID 23
Exemple 1 : Smart Grid Home

SMART GRID 24
Exemple 1 : Smart Grid Home
 le basculement d’une pompe à chaleur vers la chaudière bois durant une période de grand froid
pour diminuer la thermo sensibilité de la consommation et donc son contenu carbone

 le délestage du chauffage électrique pendant une pointe journalière de production pour éviter
l’emploi de production d’extrême pointe, avec prévision pour le fournisseur de la charge évitée

 l’optimisation de la recharge d’un chauffe-eau ou de la batterie d’un véhicule électrique ou


hybride durant les heures creuses pour lisser la charge

 l’arrêt temporaire de la climatisation ou un pilotage adapté à la production photovoltaïque locale


en été, pour soulager un réseau particulièrement chargé

 la prévision de la production d’énergie de l’installation photovoltaïque afin de permettre au client


d’optimiser son autoconsommation et au fournisseur de prévoir le volume de production

 des conseils en temps réel pour aider à identifier les consommations inutiles ou déplacer ses
consommations vers une période plus économique par une analyse de sa courbe de charge.

SMART GRID 25
Exemple 2 : Voitures électriques

Parc automobile actuel : # 38 Millions dont 6 millions d’utilitaires

60% Diesel , 40% essence

¼ des émissions françaises de gaz à effet


de serre

Distance moyenne/an : 14 000 km soit


# 40km/jour

Consommation électrique : 1 MW.H/AN

SMART GRID 26
Exemple 2 : Voitures électriques
3 millions de véhicules électriques permettraient
de diminuer le pic de novembre 2010 de 7 GW.
Ce chiffre qui correspond à 10% du parc
automobile français, sera atteint au mieux en 2025.

7 GW en moins correspondent aux centrales


au Fioul et au Charbon, qui relâchent du CO2
au rythme de 5000 à 10000 tonnes par heure
(source RTE).

Une stratégie V2GRID permettrait donc d'éviter


l'émission de 150 à 200 000 tonnes de CO2
lors des journées de pointes.

SMART GRID 27
Exemple 2 : Voitures électriques

SMART GRID 28
Conclusion
Le smart grid : Oui !!! Si…
 si un accord international sur le changement climatique donnait plus de visibilité aux
investisseurs sur les orientations politiques et les prix du CO2 (ou la fiscalité du CO2)
 si une remise en question des politiques nucléaires accroissait le rythme d’investissement dans
les énergies renouvelables.

Les résultats attendus en Europe


 l'objectif de 2050 appelle à l'échelle de l’UE des investissements supplémentaires de 270
milliards d'euros par an dans les 40 années, soit 1,5 % du montant du PIB de l'Union
 les économies d'énergie et les Enr réduiront les importations de combustibles fossiles, d'un
montant de 175 à 320 milliards d'euros par an selon les hypothèses retenues
 ils se traduiront par une amélioration de la qualité de l'air, et une réduction des dépenses de
santé liées aux niveaux actuels de pollution atmosphériques, estimée à 27 milliards€ en 2030 ;
 enfin, le secteur du bâtiment et celui des énergies renouvelables créeront des emplois, dont le
nombre total est évalué à 1,5 millions dès 2020.

SMART GRID 29

Vous aimerez peut-être aussi