Vous êtes sur la page 1sur 51

JFR 2013

Radioanatomie des
nerfs crâniens en IRM
A Daghfous, M Ben Gadri, A Zaidi, K Bouzaidi, L Rezgui Marhoul
Service d’imagerie médicale
Centre de traumatologie et des grands brûlés – Ben Arous - Tunisie

JFR 2013

JFR 2013
Objectif

 Nous décrivons et illustrons l’anatomie radiologique des 12 paires crâniennes


en IRM

Matériels et Méthodes
 IRM 1,5 Tesla avec des séquencces pondérées en T2 SE, T1 SE et T2 3D EG
(SSFP)

JFR 2013
Introduction: Intérêt

 La connaissance de l’anatomie des nerfs crâniens est nécessaire pour réaliser


une exploration radiologique optimale et interpréter avec fiabilité les images
et ainsi distinguer le normal du pathologique,

 L’IRM est la méthode à utiliser en première intention pour explorer


directement les nerfs crâniens et leurs rapports vasculaires.

 En raison de leur petite taille, il est indispensable d’obtenir des images avec
une haute résolution spatiale.

JFR 2013
Introduction: Comment explorer

 Avec l’avancée de la technologie en matière d’imagerie médicale, on


peut évaluer actuellement d’une façon plus précise l’anatomie des
nerfs craniens dans leurs détails les plus complexes avec un diagnostic
plus aisé et une localisation plus exacte des anomalies.
 Les séquences IRM standard pondérées T2 fournissaient uniquement
des informations concernant les paires crâniennes de large calibre
 Les séquences pulsée en précession libre en régime d'équilibre
« SSFP » (FIESTA sur les machines GE, CISS sur les machines SIEMENS)
fournissent une résolution spatiale inframillimétrique ainsi qu’une
résolution de contraste élevé entre le liquide céphalorachidien et les
structures solides

JFR 2013
Introduction: Comment explorer

Les séquences SSFP* (steady-state free precession)


sont les séquences de choix pour l’étude des paires
crâniennes notamment celles de petit calibre

*Petit rappel: La séquence CISS 3D est une séquence d’écho de gradient qui utilise
l’état d’équilibre de l’aimantation M obtenu après une série d’excitations
appliquées à un temps de répétition (TR) beaucoup plus court que le T2 du tissu
étudié, la majorité de M restant longitudinale à chaque instant. Ce type de
séquences est fortement pondéré en T2 et par là potentiellement utile à l’imagerie
JFR 2013
du LCR mais est très sensible aux mouvements du LCS qui créent des artefacts.
Rappel

JFR 2013
Représentation schématique des paires
crâniennes au niveau de leur naissance
Rappel

JFR 2013
Représentation schématique des paires
crâniennes au niveau de leur naissance
Rappel: Fonctions

 Les nerfs sensoriels

Olfactif(I), Optique(II), cochléo-vestibulaire (VIII).


 Les nerfs moteurs

Oculomoteurs (III, IV, VI); Spinal (XI); hypoglosse (XII).


 Les nerfs mixtes( sensitifs et moteurs)

Trijumeau (V); Facial (VII),Glosso-pharyngien (IX), Vague


(X).

JFR 2013
Nerf Olfactif (I)

 A la différence des autres nerfs crâniens, le nerf olfactif est constitué par des
fibres de substance blanche dénuées de cellules de Schwann

Fonction Sensoriel: olfaction


Voie de passage transcranienne Lame criblée (ethmoïde).
Trajet des voies olfactives Nerf olfactif > bulbe olfactif > tractus
olfactif > trigone
Olfactif > stries olfactives latérale,
médiale et intermédiaire.
Particularité Le bulbe olfactif est une évagination
du télencéphale

JFR 2013
Nerf Olfactif (I)

Nerf olfactif: Séquence T2 EG 3D


Mise en évidence du nerf olfactif (flèche rouge) dans le plan axial (à gauche) et en
reconstruction coronale au niveau du sillon olfactif rempli de LCS.

JFR 2013
Nerf Olfactif (I)

Séquences T2 EG 3D dans le plan sagittal et axial


(respectivement à gauche et à droite) et séquence
T2 dans le plan axial.
Mise en évidence des nerfs olfactifs dans le sillon
olfactif entouré par du LCS (flèche rouge)

JFR 2013
Nerf optique (II)
Fonction Sensoriel: vision.
Voie de passage Canal optique
transcranienne
Trajet des voies Nerf optique: de la papille optique à l’angle
optiques antérolatéral du
chiasma optique.
3 segments: intra orbitaire, intracanalaire,
intracrânien.
Nerf optique > chiasma optique > tractus optique >
corps géniculé latéral > radiations optiques > cortex
visuel primaire.
Particularité Il s’agit en fait d’une expansion du système nerveux
central
Seul nerf crânien possédant une gaine
JFR 2013
méningée dont il est séparé par un peu de LCR
Nerf optique (II)

Séquences T2 EG 3D (CISS 3D) à gauche et T2 SE à droite mettant en évidence le


nerf optique dans son segment intra-orbitaire (étoile rouge ).

JFR 2013
Nerf optique (II)

Séquences T1 dans le plan axial et CISS 3D en coronal.


Les séquences T2 3D EG (CISS) visualisent mieux les nerfs optiques
baignant dans le LCS et cheminant dans la gaine méningée.

JFR 2013
Nerf Optique (II)

 Chiasma optique:

JFR 2013
Nerf Oculomoteur (III)
Fonction Oculomoteur: muscles droit supérieur,
droit médial, droit inférieur et oblique inférieur.
Moteur: muscle élévateur de la paupière supérieure.
Contingent végétatif: muscles sphincter de la pupille et
ciliaire.
Voie de passage Fissure orbitaire supérieure
transcranienne
Trajet Chemine dans la citerne interpédonculaire puis dans la
partie haute du sinus caverneux.
Origine apparente Bord médial de la base du pédoncule (au niveau de la
pince artérielle entre Artère cérébelleuse supérieure et
Artère cérébrale postérieure)

Noyaux Tegmentum mésencéphalique (en avant de l’aqueduc de


JFR 2013
Sylvius)
Nerf Oculomoteur (III)

Séquence pondérées CISS 3D dans les plans axial et sagittal:


JFREmergence
2013 du nerf III au niveau du bord médial de la base du pédoncule
Nerf Oculomoteur (III)

Séquences pondérées CISS 3D et T2 SE:


Trajet cisternal du nerf III
JFR 2013
Nerf Oculomoteur (III)

Séquences pondérées CISS 3D dans les plan axial et coronal:


Trajet du nerf III au niveau de la partie haute du sinus
JFR 2013

caverneux.
Nerf trochléaire (pathétique) (IV)
Fonction Oculomotricité: muscle oblique supérieur
Voie de passage Fissure orbitaire supérieure
transcranienne
Trajet Contourne latéralement les pédoncules cérébraux, puis
pénètre le sinus caverneux

Origine apparente Face postérieure de la protubérance au dessous du


colliculus inférieur.

Particularutés Seul nerf crânien émergeant de la face postérieure du


tronc
cérébral.
Plus petit calibre: O,3mm

JFR 2013
Nerf trochléaire (pathétique) (IV)

Séquence CISS 3D dans le plan axial:


Le nerf trochléaire de part son calibre
très réduit est difficile à visualiser sur
les séquences Spin echo.
On arrive toutefois à le distinguer
dans son trajet contournant les
pédoncules cérébraux sur les
séquences fines SFFP.

JFR 2013
Nerf trijumeau (V)
Fonction Sensitif: régions de la face, 2/3
antérieurs de la
cavité buccale et de la langue.
Moteur: muscles masticateurs .
 mixte
Voie de Nerf ophtalmique (V1): fissure orbitaire
passage supérieure
transcranienne Nerf maxillaire (V2): foramen rond
Nerf mandibulaire (V3): foramen ovale

Origine Face latérale du pont


apparente

Particularité Le nerf cranien ayant le plus gros


calibre
JFR 2013
Possède des anastomoses avec les nerfs
VII et IX
Nerf trijumeau (V)

Trajet Toutes les ramifications de ce nerf convergent


vers une des trois branches du nerf, lesquelles
convergent vers le ganglion de Gasser où elles
se fondent en une branche unique qui entre
dans le cerveau par la surface latérale du «
pont ». Le Ganglion de Gasser est logé et
protégé dans le cavum trigéminal (ou cavum de
Meckel) et il contient les corps cellulaires des
fibres nerveuses sensitives entrantes.

JFR 2013
Nerf trijumeau (V)

JFR 2013
Nerf trijumeau (V)
Séquences pondérées T2 (a) et
T2 EG 3D (b) dans la plan axial:
Le gros calibre du nerfs
trijumeau nous permet de bien
visualiser son émergence à la
face latérale du pont ainsi que
son trajet cisternal.

a. b.
JFR 2013
Nerf trijumeau (V)

Séquence pondérée T2 EG 3D avec


reconstructions dans le plan sagittal:
On visualise le nerf V dans son trajet cisternal
On visualise la division du V en ses 3 branches
ophtalmique, maxillaire et mandibulaire au
JFR 2013
niveau du cavum de Meckel
Nerf abducens (VI)

JFR 2013
Nerf abducens (VI)
Fonction Oculomotricité: muscle droit latéral
Voie de passage Fissure orbitaire supérieure
transcranienne
Trajet Trajet ascendant au niveau de son trajet cisternal
Contourne latéralement les pédoncules cérébraux, puis
pénètre le sinus caverneux
Le trajet précaverneux post cisternal du VI correspond à
son segment basilaire (entouré du plexus basilaire) dans
un espace subarachnoïdien de la région pétroclivienne
appelé le canal de Dorello
Origine apparente Sillon bulbopontique, au dessus de la pyramide bulbaire

JFR 2013
Nerf abducens (VI)

Séquence podérée CISS 3D en reconstructions axiale e sagittale:


JFR 2013 Trajet cisternal ascendant du nerf abducens au niveau de la citerne
prépontique avant de rejoindre le Canal de Dorello.
Nerf facial (VII)
Fonction Moteur: muscles peauciers de la face
(muscles de la mimique).
Voie de passage Méat acoustique interne.
transcranienne
Origine Partie latérale du sillon bulbopontique.
Trajet Il émerge au niveau du sillon bulbo-protubérantiel dans
la fossette olivaire, 4 à 5 mm en arrière et en dehors du
nerf abducens (VI) et légèrement en avant du nerf
vestibulocochléaire (VIII), le nerf intermédiaire naissant
dans l'intervalle séparant le VII du VIII.
Il se dirige en haut, en avant et en dehors pour pénétrer
dans le conduit auditif interne. Séparé du nerf cochléo-
vestibulaire par le nerf intermédiaire.
On convient de diviser cette partie intratemporale en
trois portions: une première portion labyrinthique, une
JFR 2013 portion tympanique et une portion mastoïdienne
orientée vers le bas.
Nerf facial (VII)

Séquences CISS 3D en reconstructions axiale et sagittales mettant bien


en évidence le nerf VII dans son trajet cisternal dans le plan axial et dans
le conduit auditif interne
Noter le nerf VII intermédiaire séparant les nerfs VII et VIII
JFR 2013
Nerf facial (VII)

Axial T1 SE Coro T1 Gado Axial T2 SE

Les nerfs VII et VIII sont difficilement discernables sur les séquences SE
conventionnelles, d’où l’intérêt des séquences SSFP.
JFR 2013
Nerf vestibulocochléaire (VIII)
Fonction • Nerf vestibulaire: équilibre
• Nerf cochléaire: audition
 Sensoriel
Voie de passage Méat acoustique interne.
transcranienne
Origine Partie latérale du sillon bulbopontique, en arrière du
nerf facial
Trajet Il est issu des macules et crêtes ampoulaires de l'oreille
interne, au sortir de laquelle il est rejoint par le nerf
cochléaire, avant de s'échapper de l'endocrâne par le
méat acoustique interne.

JFR 2013
Nerf vestibulocochléaire (VIII)

a.

b.

c.
d.

Nerf vestibulocochléaire a. n. facial b. n. vestibulaire sup


b. n. vestibulaire inf d. n. cochléaire
Nerf facial
JFR 2013
Nerf Glossopharyngien (IX)

Fonctions Sensitivo-sensoriel: 1/3 postérieur de la langue


(général et gustatif).
Sensitif: pharynx.
Moteur: pharynx.
Contingent végétatif: sécrétion de la glande
parotide.
 Mixte
Voie de passage Foramen jugulaire
transcrânienne
Origine apparente Sillon dorsolatéral du bulbe
Trajet Sort du crâne par le foramen jugulaire, il suit le
paquet jugulocarotidien dans l’espace rétro stylien
pour se terminer dans l’espace sublingual
postérieur,
JFR 2013
Nerf Glossopharyngien (IX)

CI
IX
Sinus pétreux inférieur

VJ

Nerf glossopharyngien
Au foramen jugulaire, il est
Séquences T1 EG 3D seul au compartiment antéro-
JFR 2013
médial.
Nerfs Vague(X) / Spinal (XI)

Nerf vague (X)


Fonctions Moteur: pharynx et larynx.
Contingent végétatif: cœur,
poumons, bronches,
trachée, larynx, pharynx, tractus
gastro-intestinal.
 Mixte
Voie de Foramen jugulaire
passage
transcrânienne

Origine Sillon dorsolatéral du bulbe


apparente
JFR 2013
Nerfs Vague(X) / Accessoire(XI)

Nerf Accessoire (XI)


Fonctions Moteur: muscles trapèze et sterno-cléido-
mastoïdien.
Voie de passage Foramen jugulaire.
transcrânienne Foramen magnum pour les racines spinales.
Origine apparente Racine crânienne: sillon dorsolatéral du bulbe.
Racine spinale: face latérale de la moelle cervicale.

JFR 2013
Nerfs Vague(X) / Accessoire(XI)

Trajet cisternal des nerfs vagues et accessoire qu’on arrive pas à bien
discerner sur la reconstruction axiale
Par contre, en reconstruction sagittale oblique, on distingue le X situé au
JFR 2013 dessus du nerf accessoire
Nerfs Vague(X) / Accessoire(XI)

Racines spinales du nerf Racines craniennes du nerf


accessoire: Séquence SSFP accessoire au niveau de la jonction
CISS 3D en reconstruction cervico-médullaire: Séquence SSFP
coronale CISS 3D
JFR 2013 Sujay Sheth, BA • Barton F. Branstetter IV, MD • Edward J. Escott, MD, ©RSNA, 2009 • radiographics.rsnajnls.org
Nerf hypoglosse (XII)

Nerf hypoglosse (XII)


Fonctions Motricité: muscles de la langue
Voie de passage Canal hypoglosse
transcrânienne
Origine apparente Sillon préolivaire
Trajet Sort du crâne par le canal
de l’hypoglosse, s’enroule ensuite autour du nerf X
et passe entre les artère carotide et veine jugulaire
internes.
Se termine au niveau de la langue,

JFR 2013
Nerf hypoglosse (XII)

Trajet oblique du nerf hypoglosse en passant par la citerne


cérébro-médullaire latérale vers le canal hypoglosse.
Les artères vertébrales sont antérieures au nerf.
JFR 2013
Conclusion

 L’étude des différentes paires crâniennes dans leur trajet cisternal en


utilisant des séquences IRM traditionnelles peut s’avérer difficile.

 C’est là où les séquences SFPP (T2 3D EG) trouvent tout leur intérêt en
offrant un contraste entre LCS et parenchyme cérébral supérieure aux
séquences classiques, et peuvent ainsi offrir de précieuses informations sur
les rapport entre tout processus pathologique avec le nerf adjacent.

 Pour profiter pleinement de cette information, chaque radiologue doit se


familiariser avec l’anatomie des paires craniennes et les repères anatomiques
les plus importants.

JFR 2013
Bibliographie
 RSNA Education Exhibits: Sujay Sheth,Barton F. Branstetter IV,and Edward J.
Escott
Appearance of Normal Cranial Nerves on Steady-State Free Precession MR Images
Radiographics July-August 2009 29:4 1045-1055; doi:10.1148/rg.294085743
 DOYON D, MARSOT-DUPUCH K, FRANCKE JP, BENOUDIBA F, DOMENGIE F. Les
nerfs crâniens. Masson, 2006, 2e édition.
 Wilson-Pauwels L, Akesson EJ, Stewart PA. Cranial nerves: anatomy and
clinical comments. Philadelphia, Pa:Decker, 1988.
 Hermier, M., P.R.L. Leal, S.F. Salaris, J.-C. Froment, et M. Sindou. « Imagerie
anatomique des nerfs crâniens ». Neurochirurgie 55, nᵒ 2 (avril 2009):
162-173. doi:10.1016/j.neuchi.2009.01.014.

JFR 2013
QCM1

 Le nerf cranien le plus grêle est:

A. Le nerf abducens (VI)


B. Le nerf trochléaire (IV)
C. Le nerf trijumeau (V)

JFR 2013
QCM1

 Le nerf cranien le plus grêle est:

A. Le nerf abducens (VI)


B. Le nerf trochléaire (IV)
C. Le nerf trijumeau (V)

JFR 2013
QCM1

 Quelle proposition est fausse:

A. Le Ganglion de Gasser est logé dans le cavum


trigéminal
B. Le nerf spinal (IX) est purement moteur
C. La voie de passage transcrânienne du nerf hypoglosse
(XII) est le foramen jugulaire

JFR 2013
QCM1

 Quelle proposition est fausse:

A. Le Ganglion de Gasser est logé dans le cavum


trigéminal
B. Le nerf spinal (IX) est purement moteur
C. La voie de passage transcrânienne du nerf hypoglosse
(XII) est le foramen jugulaire

JFR 2013
QCM1

 En coupe sagittale oblique sur une séquence SSFP, le nerf facial apparait au
niveau du méat auditif interne dans la partie:

A. Antéro-supérieure
B. Postéro-supérieure
C. Antéro-inférieure.
D. Postéro-inférieure

JFR 2013
QCM1

 En coupe sagittale oblique sur une séquence SSFP, le nerf facial apparait au
niveau du méat auditif interne dans la partie:

A. Antéro-supérieure
B. Postéro-supérieure
C. Antéro-inférieure.
D. Postéro-inférieure

JFR 2013
Mots-clés

 Radioanatomie; paires crâniennes; IRM; anatomie; neuro-imagerie

JFR 2013