Vous êtes sur la page 1sur 40

fermacell AESTUVER

compact
Tunnels

Version janvier 2015

TU V ER Tx
oup e -f eu AES
es c
V E AU  ! Plaqu
NOU
2

Domaines d'application

Protection passive contre l'incendie Systèmes électriques Ventilation

Tunnels Protection incendie métro Industrie et OEM

Table des matières

1 Protection incendie pour 4 Propriétés des plaques 7 Domaines d'emploi tunnels 16-35
les tunnels 3 coupe-feu AESTUVER 8-13 Revêtement coupe-feu en
Plaques coupe-feu AESTUVER T 10 coffrage perdu 16-19
2 Comportement à l'éclatement du Plaques coupe-feu AESTUVER Tx 11 Revêtement coupe-feu rapporté 20-25
béton en cas d'incendie 4-5 Éléments coupe-feu Faux plafond de désenfumage 26-27
Transformations chimiques AESTUVER D+2 12 Aménagement des issues de
dans le béton 5 Plaques coupe-feu AESTUVER 13 secours et voies d’évacuation 28-29
Protection incendie des joints 30-33
3 Courbes température-temps 6-7 5 Accessoires techniques 14 Produits fermacell
Powerpanel HD 34-35
6 Mise en œuvre des plaques
coupe-feu AESTUVER 15 8 Prestations AESTUVER 36-37
3

1 Protection incendie pour les tunnels

La mobilité croissante de la société Exigences relatives aux systèmes de Mode d'action de la protection par
humaine et l'augmentation fulgurante du protection passive contre l'incendie plaques coupe-feu AESTUVER
trafic routier rendent incontournable la Les exigences auxquelles doivent satis- Les plaques coupe-feu AESTUVER
réalisation de tunnels modernes sécuri- faire les systèmes de protection passive s'utilisent dans les ouvrages routiers
sés par un système de protection incendie contre l'incendie sont définies pour souterrains soit comme revêtement
performant. La conception et la construc- chaque projet en fonction des courbes rapporté soit comme revêtement en
tion d'ouvrages souterrains de plus en température-temps en vigueur dans le coffrage perdu, et protègent l'ensemble
plus longs et complexes ainsi que la monde (voir page 6-7). de la structure en béton en la préservant
modernisation des tunnels existants sont des températures critiques.
donc à l'ordre du jour. En cas d'incendie, la présence d'un
système de protection passive donne Les exploitants de tunnel et les adminis-
Conséquences et dommages l'assurance que : trations routières sont séduits par les
L'espace exigu des tunnels limitent les n aucune dégradation ne viendra plaques coupe-feu AESTUVER, qui
possibilités de fuite, de sauvetage et de compromettre la stabilité du tunnel, offrent les avantages suivants :
reparation. Les incendies representent un n aucune déformation des éléments n utilisation de types de béton éprouvés
danger majeur pour les personnes, les structurels ne viendra limiter la sans fibres PP,
vehicules ainsi que l'ouvrage. Les tunnels fonctionnalité du tunnel, n possibilité de nettoyage avec des
se doivent donc d'être équipés d'un sys- n l'étanchéité de l'ouvrage restera procédés courants,
tème de protection incendie performant intacte. n résistance au gel, au sel de déneige-
pour satisfaire à la réglementation sur ment et à l'eau.
la sécurité des tunnels. C'est la seule
manière d'éviter des victimes humaines Aide à la conception et suivi du projet
ainsi que des dégâts considerables pour
l'infrastructure du tunnel, et ainsi donc
limiter une fermeture de longue durée
(perte de revenus pour l'exploitant du
tunnel et les régions limitrophes).

Concepts globaux de sécurité


Un système de sécurité efficace dans les
ouvrages souterrains destinés au trafic
routier comporte :
n l'aménagement sécurisé des issues de
secours, Cette brochure présente les solutions AESTUVER en matière de protection pas-
n le confinement de la charge calorifique sive contre les incendies dans les ouvrages routiers souterrains. Par ailleurs, des
dans les issues de secours et voies solutions personnalisées peuvent également être élaborées en collaboration avec
d'évacuation, nos experts en protection incendie. Notre service technique ainsi que l'ensemble
n la mise en place de systèmes de de nos collaborateurs font de nous un prestataire de services fiable et disponible
désenfumage performants, pour vos besoins.
n le maintien en fonctionnement des
installations électriques Pour plus d'informations sur notre catalogue de services, reportez-vous à la page
n la protection du béton contre la perte 36-37.
de résistance et l'éclatement.
4

2 Comportement à l'éclatement du béton


en cas d'incendie

Lors d'un incendie, des sollicitations se sont montrés particulièrement sujets Ajoutons à cela les conséquences pour
mécaniques et des altérations chimiques à l'éclatement. De plus, les fumées les infrastructures avoisinantes, si des
ont lieu dans la structure en béton. toxiques degagées lors de l'incendie voies importantes sont fermées à la
Celles-ci provoquent une diminution des peuvent alors pénétrer dans le beton circulation sur une longue durée.
propriétés mécaniques, notamment de au travers des microfissures. Elles
la resistance et du module d'élasticite. peuvent alors accélérer la carbonatation Des mesures structurelles préventives
du beton ou y introduire des chlorures de protection contre les incendies
Le béton s'échauffe à partir des bords et et ainsi corroder les armatures. empêchent l'éclatement de l'enrobage
l'eau qu'il contient s'évapore. La pres- en béton et, par conséquent, la mise à
sion de vapeur ainsi générée provoque Les dégâts au béton ainsi que les autres nu de l'armature. En effet, les plaques
un phénomène similaire à une explosion dommages occasionnés par les incen- coupe-feu AESTUVER isolent la struc-
appelé écaillage ou éclatement (choc dies dans les ouvrages routiers souter- ture en béton contre les températures
thermique). rains peuvent avoir de lourdes consé- critiques, ce qui évite de longs et
quences financières pour l'exploitant coûteux travaux de réhabilitation
La tendance à l'éclatement augmente du tunnel, car la remise en état et la nécessitant la fermeture prolongée
avec la résistance du béton, le volume fermeture prolongée de l'ouvrage du tunnel.
des pores et donc la perméabilité dimi- peuvent s'avérer très coûteuses.
nuant chez les bétons très résistants.
Les bétons dits à haute performance

Une montée en température rapide et des sollicitations thermiques élevées peuvent gravement endommager les éléments structurels en béton.
5

Transformations chimiques dans le béton

1.400 °C

Le béton de construction est fortement endommagé


Béton en phase de fusion
1.300 °C

Début de fusion 1.200 °C

Liaison céramique 800 °C


Perte totale de l'eau de cristallisation

Décomposition des carbonates 700 °C

Nette augmentation
du fluage thermique 600 °C

Le quartz dans les agrégats passe à l'état β


500 °C

Déshydratation de la portlandite
400 °C
Température critique de l'eau
Eclatements violents

Début de la perte de résistance du béton 300 °C

Déshydratation de quelques roches silex


200 °C
Réactions hydrothermales

Perte de l'eau liée chimiquement 100 °C


Nette augmentation de la perméabilité
Perte de l'eau liée physiquement à 1 atm
20 °C
6

3 Courbes température-temps

L'impact des incendies sur les ouvrages n limiter la température maximale de Le respect de ces exigences accompa-
peut être simulé au moyen de courbes la surface du béton, gné de mesures de protection passive
de température-temps. Le dimensionne- n limiter la température maximale de adaptées, comme par exemple le revête-
ment du tunnel, notamment l'épaisseur l'armature en acier. ment des structures avec des plaques
du revêtement coupe-feu et la concep- coupe-feu AESTUVER, est illustré au
tion des voies de fuite et de sauvetage, Ce n'est qu'en respectant ces critères préalable par des essais feu approfondis.
est déterminé à l'aide de ces évolutions thermiques, qui sont normalisés au ni-
de température. L'objectif de ces calculs veau national ou définis spécifiquement Cette documentation decrit les courbes
est de protéger le tunnel contre des pour chaque projet, que la résistance de température-temps en vigueur dans le
températures trop élevées. Il s'agit de : la structure en béton peut être garantie. monde. Ces dernières peuvent différer
en fonction du déroulement d'un incen-
die, du temps nécessaire à l'atteinte de
la température maximale et de la durée
d'action de cette température.

1400

1200

1000

ISO
Température [°C]

800 ZTV-ING
HC
HCM
600 RWS
EBA

400

200

0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240

Temps [min]

Courbes température-temps en vigueur dans le monde


7

Courbe ISO Courbe hydrocarbure (HC) Courbe RWS (Rijkswaterstaat)


La courbe ISO (ISO 834), appelée égale- La courbe hydrocarbure est une courbe La courbe RWS est basée sur un
ment courbe normalisée de tempéra- de feu mise au point dans les années incendie de camion-citerne contenant
ture-temps, est la sollicitation ther- 1970 pour les incendies liés aux pro- 45 000 litres d'essence. Dans la version
mique utilisée dans la construction lors duits pétroliers dans les installations majorée, la température de 1 200 °C
des tests/contrôles techniques des élé- industrielles et offshore. Elle a été atteinte au bout de 2 heures d'incendie
ments de construction. Cette sollicita- majorée pour être applicable à des est maintenue à ce niveau pendant une
tion thermique représente la sollicita- charges calorifiques plus élevées, heure supplémentaire.
tion la moins intense et reflète les comme c'est le cas dans les tunnels.
exigences de température résultant En l'occurrence, la courbe correspond N0, N1, N2, N3
d'incendies affectant des immeubles. à un feu de nappe d'essence ou de ga- En France, des exigences accrues en
Les phases d'embrasement, de com- zole, mais peut également être utilisée matière de protection incendie sont
bustion latente et de refroidissement pour un incendie de produits solides. applicables aux tunnels routiers en
ne sont ici pas prises en compte. fonction du gabarit de l'infrastructure,
Courbe hydrocarbure majorée (HCM) conformément à la directive CETU**.
Courbe ZTV-ING*/Courbe RABT La courbe hydrocarbure majorée a Celle-ci distingue plusieurs niveaux de
(normes allemandes) été mise au point en France suite aux résistance au feu : N0, N1, N2 et N3.
En Allemagne, la courbe ZTV-ING est exigences accrues en matière de Ces niveaux correspondent à des exi-
utilisée pour les tunnels routiers quels sécurité des tunnels. La courbe HCM gences croissantes et combinent les
que soient les types de construction et dérivée de la courbe hydrocarbure différentes courbes température-temps :
de circulation ; elle est définie par la décrite précédemment (courbe HC) n N0 = aucune exigence
norme ZTV-ING. Celle-ci exige que l'ar- atteint une température maximale de n N1 = ISO 120 minutes
mature porteuse du tunnel n'atteigne 1 300 °C (1 100 °C sur la courbe HC). et HCM 60 minutes
pas une température supérieure à n N2 = HCM 120 minutes
300 °C et que seuls des matériaux de La courbe HCM est de plus en plus n N3 = HCM 120 minutes
la classe A selon DIN 4102 ou similaire utilisée pour de grands projets et ISO 240 minutes
soient utilisés. En outre, ces matériaux internationaux d'infrastructures.
de construction ne doivent pas dégager
de substances toxiques pour la santé
des personnes et l'intégrité de l'ou-
vrage.

* ZTV-ING : Zusätzliche Technische Vertragsbedingungen und Richtlinien für Ingenieurbauten


(Directives et conditions supplémentaires contractuelles et techniques pour ouvrages d'art)
** Centre d’études des tunnels
8

4 Propriétés des plaques coupe-feu AESTUVER

Résistance au gel, au sel de déneigement et à l'eau

La résistance au gel et au sel a été mise


en évidence au cours d'une série de
tests approfondis. Les plaques peuvent
donc également être utilisées dans un
environnement totalement ou partielle-
ment exposé aux intempéries.

Résistance au nettoyage mécanique et à l'abrasion


Photo : Franz Pfister AG, Schweiz (© Thomas Guhl)

La surface régulière et lisse des


plaques permet leur nettoyage avec les
procédés les plus courants, au jet d'eau
comme au nettoyeur haute pression,
ainsi que l'utilisation de détergents.

Inspection et maintenance

Afin de prévenir de la maintenance et/ou


de l'inspection de la structure du tunnel
(béton) et des joints, les plaques peuvent
être démontées individuellement pour
identifier et éliminer les défauts d'étan-
chéité dans le béton.
9

Les excellentes propriétés mécaniques des plaques coupe-feu d'AESTUVER


prédisposent ces matériaux à de multiples applications. Ils se prêtent aussi bien à
la transformation industrielle en éléments de construction standardisés qu'à la
réalisation d'ensembles sur mesure sur le chantier.

Verarbeitungs-
Mise en œuvre facile
und montagefreundlich
et sans risque pour la santé

La mise en œuvre des plaques s'effec-


tuent à l'aide d'outils standard limitant
la production de poussière.

Photo : Täby BrandskyddsTeknik AB

Pose facile

La pose des plaques peut être effectuée


sans interruption du trafic routier dans
le tunnel, à l'aide d'outils courants et
Photo : Täby BrandskyddsTeknik AB

sans préparation particulière du sup-


port béton.

Possibilité de les peindre ou de les revêtir d'un parement décoratif

La surface lisse des plaques est un


support idéal pour une peinture ou un
revêtement destiné à donner un aspect
esthétique aux parois du tunnel.
10

n:
e d ’a p plicatio es
Domain f f r age perdu d
o
Plaques coupe-feu AESTUVER T ent en c essentie
l-
revêtem els neuf s
c tur e s de tunn
stru e 16-19)
Plaques fibres-ciment pour la protection du béton dans
o ir p ag
(v
les ouvrages routiers souterrains contre les sollicitations lement
thermiques très élevées.

Fiche technique – Plaques coupe-feu AESTUVER T


Caractéristiques

Masse volumique (à sec) env. 690 – 980 kg/m³

Résistance à la flexion (selon EN 12467 ± 10 %) 1) 3,5 N/mm²

Conductivité thermique (selon DIN 12667) 0,175 W/mK

Dilatation/retrait en cas de variation de 30 % de l’humidité relative (20 °C) (selon EN 318) ± 0,15 %

Humidité d’équilibre à 20 °C et 65 % d’humidité relative (selon EN ISO 12570) 1)


env. 7 %

Résistance à la compression (selon EN 789) 1) 9 N/mm²

Alcalinité (pH) env. 12

Module d’élasticité (N/mm²) (selon EN 12467 ± 10 %) 1) ≥ 2 000 N/mm²

1)
Valeur donnée pour une plaque de 20 mm

Agréments Tolérances des dimensions standard par humidité d’équilibre

Classement au feu des matériaux (selon EN 13501-1) incombustible, classe A1 Longueur, largeur ± 1 mm

Classement des éléments de construction pour ouvrages d’art international Entre diagonales ≤ 2 mm
Contrôles de résistance au feu dans les tunnels selon ZTV/EBA Épaisseur ± 1 mm
les courbes température-temps internationales pour RWS120
protections en coffrage perdu RWS180
HC180
HCM120
HCM180

Caractéristiques en fonction de l’épaisseur des plaques

Épaisseur en mm 10 15 20 25 30 35 40 50 60

Masse surfacique par m² en kg (à 7 % d’humidité) env. 11 env. 13 env. 17 env. 21 env. 25 env. 29 env. 33 env. 42 env. 50

Masse volumique par m³ en kg (à sec) 980 780 780 780 780 780 780 780 780

Dimensions en mm *

2 600 × 625 l l l l l l l l l

* Autres épaisseurs, longueurs (jusqu’à 3 000 mm), largeurs (jusqu’à 1 250 mm) et découpes sur demande
11

:
d ’a p p lication s tunne
ls
om a ine da n s le
D és
m en t s rappor t (voir pag
e
e vête t an t s
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx r exis
et le s tunnels
neufs
Plaques fibres-ciment pour la protection du béton dans les
20-25)
ouvrages routiers souterrains contre les sollicitations ther-
miques très élevées.

Fiche technique – Plaques coupe-feu AESTUVER Tx


Caractéristiques

Masse volumique (à sec) env. 680 – 800 kg/m³

Résistance à la flexion (selon EN 12467 ± 10 %) 1) ≥ 2,8 N/mm²

Dilatation/retrait en cas de variation de 30 % de l’humidité relative (20 °C) (selon EN 318) ± 0,1 %

Humidité d’équilibre à 20 °C et 65 % d’humidité relative (selon EN ISO 12570) 1) env. 5 %

Alcalinité (pH) env. 10

Module d’élasticité (N/mm²) (selon EN 12467 ± 10 %) 1) ≥ 2 000 N/mm²

1)
Valeur donnée pour une plaque de 20 mm

Agréments/Conditions d’utilisation Tolérances des dimensions standard par humidité d’équilibre

Classement au feu des matériaux (selon EN 13501-1) incombustible, classe A1 Longueur, largeur, Épaisseur ± 1 mm

Classement des éléments de construction pour ouvrages d’art International Entre diagonales ≤ 2 mm
Contrôles de résistance au feu dans les tunnels selon RWS120
les courbes température-temps internationales pour RWS180
protections en coffrage perdu HCM120
ISO240

Caractéristiques en fonction de l’épaisseur des plaques

Épaisseur en mm 20 25 30

Masse surfacique par m² en kg (à 5 % d’humidité) env. 17 env. 20 env. 25

Masse volumique par m³ en kg (à sec ± 15 %) 800 790 780

Dimensions en mm *

2 600 × 625 l l l

* Autres épaisseurs, longueurs (jusqu’à 3 000 mm), largeurs (jusqu’à 1 250 mm) et découpes sur demande
12

n:
d ’a p plicatio
Domain
e
t ap is d e béton
es
ement d place-
recouvr ou en r em
n t le s ballasts r iers, voir
borda m a d
t en
Éléments coupe-feu D+2 AESTUVER
d u r evêtemen
ment
-29
Plaques fibres-ciment pour l’aménagement des issues page 28
de secours et voies d’évacuation

Fiche technique – Éléments coupe-feu D+2 AESTUVER


Caractéristiques

Humidité d’équilibre à 20 °C et 65 % d’humidité relative (selon EN ISO 12570) env. 7 %

Alcalinité (pH) env. 12

Agréments/Conditions d’utilisation Tolérances des dimensions standard par humidité d’équilibre 3)

Classement au feu des matériaux (selon EN 13501-1) incombustible, classe A1 Longueur, largeur ± 1 mm
Classe de résistance au feu 1) I 90 et E 90 Épaisseur ± 2 mm
1)
Vérification de toute la structure nécessaire au cas par cas.

Caractéristiques en fonction de l’épaisseur des plaques Chargement mécanique 3)

Épaisseur en mm 52,5 Portée = 60 cm 12,5 kN/m²

Masse surfacique par m² en kg (à 5 % d’humidité) 47 Portée = 80 cm 7,0 kN/m²

Dimensions en mm 1 250 × 625 Portée = 95 cm 5,0 kN/m²

Autres épaisseurs, dimensions et découpes sur demande Portée = 100 cm 4,5 kN/m²

Portée = 125 cm 2,8 kN/m²

Disponible également en version D+2 light


Caractéristiques en fonction de l’épaisseur des plaques Sollicitation maximale admissible 2) 3)

Épaisseur en mm 42,5 Portée = 100 cm


Masse surfacique par m² en kg (à 5 % d’humidité) 35,7 Hauteur de saut = 82 cm

Dimensions en mm 1 250 × 625 Sujet = 100 kg

Autres épaisseurs, dimensions et découpes sur demande 2)


Rapport d’expertise de la MFPA Leipzig, UB III/B-06-014
3)
Exemples de valeurs pour l’élément coupe-feu D+2 AESTUVER

Groupe d’évaluation Résistance au glissement


R 10 R 12 R 13
13

Plaques coupe-feu AESTUVER

Plaques fibres-ciment pour la protection passive haute


performance contre l’incendie

Fiche technique – Plaques coupe-feu AESTUVER


Caractéristiques
Masse volumique (à sec) env. 640 – ca. 950 kg/m 3
Résistance à la flexion (selon EN 12467 ± 10 %) 1)
3,5 N/mm²
Résistance à la diffusion de vapeur d’eau (µ) (selon EN ISO 12572) 1) env. 54
Conductivité thermique (selon DIN 12667) 1)
env. 0,21 W/mK
Capacité thermique massique c env. 0,9 kJ/kgK
Dilatation/retrait en cas de variation de 30 % de l’humidité relative (20 °C) (selon EN 318) ± 0,1 %
Humidité d’équilibre à 20 °C et 65 % d’humidité relative (selon EN ISO 12570) 1)
env. 7 Gew.-%
Résistance à la compression (selon EN 789) 1) env. 9 N/mm²
Alcalinité (pH) env. 12
Module d’élasticité (N/mm²) (selon EN 12467 ± 10 %) 1)
3 000 N/mm²
Catégorie d’utilisation liée à l’usage prévu (selon guide ATE 018-1) Type 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Catégorie d’utilisation liée aux conditions météorologiques (selon guide ATE 018-1) Type Z1, Z2, Y, X

1)
Valeur donnée pour une plaque de 20 mm | Valeurs pour d’autres épaisseurs sur demande

Agréments Tolérances des dimensions standard par humidité d’équilibre


Agrément Technique Européen ETA 11 / 0458 Longueur, largeur ± 1 mm
Agrément national allemand (évaluation des émissions Z-200.3-23 Entre diagonales ≤ 2 mm
des plaques)
Épaisseur ± 1 mm
Classement au feu des matériaux (selon EN 13501-1) incombustible, classe A1
IMO FTPC part 1 incombustible
Classification des éléments de construction national / international

Caractéristiques en fonction de l’épaisseur des plaques


Épaisseur en mm 10 12 15 20 25 30 40 50 60
Masse surfacique par m² en kg (à 7 % d’humidité) env. 10 env. 10 env. 12 env. 15 env. 18 env. 22 env. 28 env. 34 env. 41
Masse volumique par m³ en kg (à sec ± 15 %) env. 950 env. 800 env. 800 env. 700 env. 690 env. 680 env. 650 env. 650 env. 640

Dimensions en mm *
2 600 × 1 250 l l l l l l l l l

* Autres épaisseurs, longueurs (jusqu’à 3 000 mm), largeurs (jusqu’à 1 250 mm) et découpes sur demande
14

5 Accessoires techniques

Colle ignifuge AESTUVER 1300 Mastic coupe-feu AESTUVER Cordon pour joints de dilatation
AESTUVER

Colle à base de silicates, ininflammable Silicone élastique additionné de charges Bourrelet cylindrique en mousse intumescente
(NF EN 13501-1, classe A1), sans solvant, à ignifugeantes sans halogène. Dispose d'un additionnée de charges ignifugeantes sans
base de silicate de potassium et de matières Agrément Technique Européen. S'utilise comme halogène pour le calfeutrement de joints divers.
solides minérales. Colle coupe-feu universelle pâte d'étanchéité, de scellement ou de revête- Dispose d'un Agrément Technique Européen.
pour le calfeutrement et la jonction des ment ainsi que pour le calfeutrement des joints
matériaux et des plaques. coupe-feu en extérieur ou en milieu humide et
des traversées de câbles.

Enduit fermacell Powerpanel Bande autocollante AESTUVER DSB Joint ASTUVER T 1330

Enduit de lissage prêt à l'emploi pour le Bande intumescente sans fibre à base de Joint sans fibre céramique, garantit une
recouvrement et le lissage des surfaces ainsi graphite pour éléments et structures excellente stabilité thermique à un point de
que pour le remplissage des irrégularités des modulaires et autres produits coupe-feu. fusion supérieur à 1 330°C.
surfaces. Très expansible.

Cordon coupe-feu AESTUVER T Mortier de scellement AESTUVER


Les éléments de fixation
correspondants sont
proposés en fonction du
projet. Notre équipe inter-
nationale dédiée à la sécu-

Matériau intumescent constitué de charges Mortier sec, facile à travailler, à base de ciment
rité incendie répondra
ignifugeantes sans halogène et d'une gaine
souple résistante au feu pour le traitement
mêlé à des agrégats légers et renforcé par des
fibres de verre pour le scellement des jonctions
volontiers à vos questions.
coupe-feu des joints de dilatation de tunnels. d'angle et les petites réfections.
www.fermacell.fr
15

6 Mise en œuvre des plaques


coupe-feu AESTUVER

Stockage et transport Fixation Des détériorations plus importantes


Grâce à leur résistance au gel et à l'eau, La fixation des plaques doit toujours être comme des ouvertures doivent être
les plaques peuvent être stockées à effectuée conformément aux indications obturées avec une découpe de plaque
l'air libre. En prévision du traitement de données dans les certificats de contrôle de même taille.
surface ultérieur et de leur future fixation respectifs. La plupart du temps, les
sur des supports rigides, il convient fixations employées sont des chevilles Finition
cependant de recouvrir les plaques et des vis à béton munies de rondelles. En raison de l'aspect esthétique de leur
d'une bache de protection et d'éviter surface lisse semblable au béton, les
toute souillure sur le chantier. Pour la fixation des panneaux, doubles plaques coupe-feu AESTUVER satisfont
couches de plaques ou similaires, nous aux exigences architecturales sans
Découpe et usinage recommandons d'utiliser des vis auto- finition supplémentaire. Grâce à leurs
L'usinage des plaques coupe-feu perceuses ou des agrafes. Pour éviter propriétés (résistance aux variations
AESTUVER peut être effectué avec des de détériorer les surfaces, il convient climatiques, au gel, à l'eau), elles
outils et machines pour le travail du bois d'utiliser exclusivement des agrafeuses peuvent être exposées directement aux
traditionnels. La découpe des plaques dotées d'un limiteur de pénétration selon intempéries.
coupe-feu AESTUVER doit être effectuée les instructions du fabricant.
de préférence à l'aide d'une scie circu- Nettoyage
laire portative avec rail de guidage et Les plaques coupe-feu AESTUVER
Reportez-vous aux attestations
buse d'aspiration (idéalement une scie peuvent être nettoyées avec les procédés
de conformité et documents
plongeante) ou d'une scie à panneaux courants comme le jet haute pression,
techniques pour le type, la taille
stationnaire. Pour des coupes précises le jet de vapeur ou les brosses. Pour le
et l'espacement des fixations à
et à arêtes vives, il est conseillé d'utiliser nettoyage haute pression, nous recom-
utiliser. Tenez également compte
des lames en carbure de tungstène à mandons de maintenir une distance de
des agréments obtenus.
denture inversée. L'utilisation de lames à ≥ 50 cm entre la buse et la surface des
petit nombre de dents et à faible vitesse plaques à 100 bars ou de ≥ 20 cm à
de rotation limite les envols de poussière. Réparations 20 bars. L'utilisation de détergents n'en-
La réalisation d'arrondis et d'ajustements Les détériorations légères à la surface traîne généralement pas de détérioration
peut être effectuée à l'aide d'une scie des plaques peuvent être réparées à des plaques.
sauteuse/défonceuse ou d'une scie cloche. l'aide de l'enduit fermacell Powerpanel.
Les petites détériorations sur les plaques La validation du détergent doit
coupe-feu, comme des trous de perçage être obtenue par écrit auprès du
par exemple, doivent être comblées avec service Ingénierie d'application
du mortier de scellement AESTUVER. de fermacell AESTUVER.

Autres informations

contenues dans la brochure :


n Instructions de mise en œuvre des plaques coupe-feu fermacell AESTUVER
16

7 Domaines d'emploi tunnels

Revêtement coupe-feu en coffrage perdu

Schémas et détails dans les pages suivantes :

n Revêtement coupe-feu en n Bandes sous-jacentes n Revêtement de voûte en


coffrage perdu coffrage perdu
Revêtement latéral fixé avec des n Revêtement de voûte en coffrage Sans joint AESTUVER
chevilles d’ancrage perdu
Avec joint AESTUVER
n Revêtement coupe-feu en
coffrage perdu
Revêtement latéral en coffrage perdu
17

Revêtement coupe-feu en coffrage perdu


Revêtement latéral fixé avec des chevilles d’ancrage

1 Fixation du revêtement latéral


Fixation : chevilles d’ancrage avec rondelle
2
2 Bandes sous-jacentes (jonction de murs)
Plaques coupe-feu AESTUVER T

4 Largeur : 50 mm – Épaisseur : 10 mm
Fixation : agrafes
4
3 Revêtement latéral
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx
5
4 Bandes sous-jacentes (joints transversaux
et longitudinaux)
Plaques coupe-feu AESTUVER T
3 Largeur : 100 mm – Épaisseur : 10 mm
6 Fixation : agrafes

5 Joints – nets, sans espace

6 Revêtement de plafond en coffrage perdu


Plaques coupe-feu AESTUVER T
1

Revêtement coupe-feu en coffrage perdu


Revêtement latéral en coffrage perdu

1 Revêtement latéral en coffrage perdu


3 Plaques coupe-feu AESTUVER T

2 Support d’adhérence
Vis AESTUVER

3 Bandes sous-jacentes (jonction de murs)


4
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 50 mm – Épaisseur : 10 mm
Fixation : agrafes
5 4 Bandes sous-jacentes (joints transversaux
1 et longitudinaux)
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 100 mm – Épaisseur : 10 mm
Fixation : agrafes
6
5 Joints – nets, sans espace

6 Revêtement de plafond en coffrage perdu


Plaques coupe-feu AESTUVER T

2
18

Bandes sous-jacentes

1 Revêtement de plafond en coffrage perdu


Plaques coupe-feu AESTUVER T

2 Fixation des bandes sous-jacentes


Fixation : agrafes

3 Joints – nets, sans espace

4 Bandes sous-jacentes (joints transversaux


et longitudinaux)
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 100 mm – Épaisseur : 10 mm
Fixation : agrafes

1 2 3 2 4
19

Revêtement de voûte en coffrage perdu


Revêtement latéral fixé avec des chevilles d’ancrage

1 Revêtement latéral
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Joints
Joint ASTUVER T 1330

3 Bandes sous-jacentes (jonction de murs)


3
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 50 mm – Épaisseur : 10 mm
6
Fixation : agrafes
5
4 Revêtement de plafond en coffrage perdu
Plaques coupe-feu AESTUVER T

2 5 Bandes sous-jacentes (joints transversaux


et longitudinaux)
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 50 mm – Épaisseur : 10 mm
4 2
Fixation : agrafes

6 Abouts – nets, sans espace

Revêtement de voûte en coffrage perdu


Revêtement latéral en coffrage perdu

1 Revêtement latéral
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Joints – nets, sans espace

3 Bandes sous-jacentes (jonction de murs)


Plaques coupe-feu AESTUVER T
3 Largeur : 50 mm – Épaisseur : 10 mm
Fixation : agrafes
6
4 Revêtement de plafond en coffrage perdu
5 Plaques coupe-feu AESTUVER T

5 Bandes sous-jacentes (joints transversaux


2 et longitudinaux)
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 50 mm – Épaisseur : 10 mm
Fixation : agrafes
4 2
6 Abouts – nets, sans espace

1
20

Revêtement coupe-feu rapporté

Schémas et détails dans les pages suivantes :

n Revêtement de plafond rapporté n Revêtement de plafond rapporté n Éléments de fixation pour tunnels
(avec bandes sous-jacentes) (sans bandes sous-jacentes)
Fixation : chevilles d’ancrage Fixation : chevilles d’ancrage n Pénétration dans la plaque coupe-
feu pour tunnels
n Revêtement de plafond rapporté n Revêtement de plafond rapporté
(avec bandes sous-jacentes) (sur support métallique) n Tolérance des joints
Fixation : vis à béton
n Tolérance en hauteur
21

Revêtement de plafond rapporté (avec bandes sous-jacentes)


Fixation : chevilles d’ancrage

1 Revêtement latéral
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Fixation du revêtement latéral


Fixation : chevilles d’ancrage avec rondelle
6
3 Revêtement de plafond rapporté
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

4 Fixation du revêtement coupe-feu


4 Fixation : chevilles d’ancrage avec rondelle

5 Joints – nets, sans espace

6 Bandes sous-jacentes (joints transversaux


et longitudinaux)
Plaques coupe-feu AESTUVER T
5 Largeur : 100 mm – Épaisseur : 10 mm

1 2 3

Revêtement de plafond rapporté (avec bandes sous-jacentes)


Fixation : vis à béton

1 Revêtement latéral
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Fixation du revêtement latéral


Fixation : Vis à béton avec rondelle
6
3 Revêtement de plafond rapporté
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

4 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : Vis à béton avec rondelle
4
5 Joints – nets, sans espace

6 Bandes sous-jacentes (joints transversaux


et longitudinaux)
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 100 mm – Épaisseur : 10 mm
5

1 2 3
22

Revêtement de plafond rapporté (sans bandes sous-jacentes)


Fixation : chevilles d’ancrage

1 Revêtement latéral
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Fixation du revêtement latéral


Fixation : chevilles d’ancrage avec rondelle

3 Revêtement de plafond rapporté


Plaques coupe-feu AESTUVER Tx
Dimensions : 1 300 × 625 mm

4 4 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : chevilles d’ancrage avec rondelle

5 Joints – nets, sans espace

1 2 3

Revêtement de plafond rapporté (sur support métallique)

1 Revêtement latéral
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Fixation du revêtement latéral


6 Fixation : chevilles d’ancrage avec rondelle

3 Revêtement de plafond rapporté


8 sur support
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

4 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : vis autoperceuses munies d’une
rondelle
4 5
5 Support métallique

6 Fixation du support métallique


Fixation : chevilles d’ancrage avec rondelle

7 Joints – nets, sans espace


3 7
8 Bandes sous-jacentes (joints transversaux
et longitudinaux)
1 2
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 100 mm – Épaisseur : 10 mm
23

Revêtement de plafond rapporté (sur support métallique)

1 Revêtement de plafond rapporté


sur support
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Bandes sous-jacentes (joints transversaux


5 et longitudinaux)
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 100 mm – Épaisseur : 10 mm

3 Fixation des bandes sous-jacentes (joints


transversaux)
Fixation : agrafes

4 4 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : vis autoperceuses munies d’une
rondelle
3
5 Fixation du support métallique
Fixation : chevilles d’ancrage avec rondelle

1 2

Revêtement de plafond rapporté (sur support métallique)

1 Revêtement de plafond rapporté


sur support
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Bandes sous-jacentes (joints transversaux


et longitudinaux)
Plaques coupe-feu AESTUVER T
Largeur : 100 mm – Épaisseur : 10 mm

3 Fixation des bandes sous-jacentes (joints


transversaux et longitudinaux)
Fixation : agrafes

4 Fixation du support métallique


Fixation : chevilles d’ancrage avec rondelle

5 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : vis autoperceuses munies d’une
rondelle

6 Joints – nets, sans espace

7 Support métallique

1 2 3 4 5 6 7
24

Éléments de fixation pour tunnels

1 Doublage
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Fixation du doublage
Fixation : Vis autoperceuses

3 Joints
Joint AESTUVER DSB

4 Éléments de fixation pour tunnels

2 5 Revêtement de plafond rapporté


Plaques coupe-feu AESTUVER Tx
3

1
4

Pénétration dans la plaque coupe-feu pour tunnels

1 Bandes sous-jacentes
Plaques coupe-feu AESTUVER T

2 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : Vis à béton avec rondelle

3 Revêtement de plafond rapporté


Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

4 Douilles en acier inoxydable

5 Joints – nets, sans espace

5 1 2 3 4
25

Tolérance des joints

1 Tolérance des joints


Maximum : 2 mm

Tolérance en hauteur

1 Tolérance en hauteur
Maximum : 3 mm

1
26

Faux plafond de désenfumage

Schéma et détail dans les pages suivantes :

n Faux plafond de désenfumage


rapporté
27

Faux plafond de désenfumage rapporté

1 Faux plafond de désenfumage


Plaques coupe-feu AESTUVER Tx
(des deux côtés, double couche)

2 Revêtement coupe-feu des tiges de


suspension
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

3 Trappes de désenfumage
Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

4 Structure porteuse

4
28

Aménagement des issues de secours et voies d’évacuation

Schémas et détails dans les pages suivantes :

n Issue de secours entre les rails

n Recouvrement des chemins de


câbles
29

Issue de secours entre les rails

1 Issue de secours entre les rails


Éléments coupe-feu AESTUVER D+2
n revêtement antidérapant R10 à R13
en option

2 Marquage des issues de secours


Réfléchissant sur demande

Recouvrement des goulottes de câbles

1 Recouvrement des chemins de câbles


Éléments coupe-feu AESTUVER D+2
2 n revêtement antidérapant R10 à R13
en option

2 Marquage des issues de secours


1
30

Protection incendie des joints

Schémas et détails dans les pages suivantes :

n Joint de dilatation avec cordon n Joint de dilatation avec structure n Joint de dilatation avec structure
coupe-feu AESTUVER T coulissante coulissante
Revêtement coupe-feu en Revêtement coupe-feu en Revêtement coupe-feu rapporté
coffrage perdu coffrage perdu (variante 1)

n Joint de dilatation avec cordon n Joint de dilatation avec structure


coupe-feu AESTUVER T coulissante
Revêtement coupe-feu rapporté Revêtement coupe-feu en
coffrage perdu (variante 2)
31

Joint de dilatation avec cordon coupe-feu AESTUVER T


Revêtement coupe-feu en coffrage perdu

1 Revêtement coupe-feu en coffrage perdu


Plaques coupe-feu AESTUVER T

2 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : chevilles d’ancrage
3 3 Isolation des tunnels

4 Joint étanche au feu


Cordon coupe-feu AESTUVER T

2 4

Joint de dilatation avec cordon coupe-feu AESTUVER T


Revêtement coupe-feu rapporté

1 Revêtement coupe-feu rapporté


Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : chevilles d’ancrage
3 3 Isolation des tunnels

4 Joint étanche au feu


Cordon coupe-feu AESTUVER T

2 4

1
32

Joint de dilatation avec structure coulissante


Revêtement coupe-feu en coffrage perdu (variante 1)

1 Revêtement coupe-feu en coffrage perdu


Plaques coupe-feu AESTUVER T

2 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : chevilles d’ancrage
3
3 Isolation des tunnels

4 Recouvrement des joints de dilatation


Plaques coupe-feu AESTUVER T

5 Fixation du recouvrement des joints de


dilatation
Fixation : chevilles d’ancrage

2 1 5

Joint de dilatation avec structure coulissante


Revêtement coupe-feu en coffrage perdu (variante 2)

1 Revêtement coupe-feu en coffrage perdu


Plaques coupe-feu AESTUVER T

2 Fixation complémentaire au niveau du


joint de dilatation
Fixation : chevilles d’ancrage

3 Recouvrement des joints de dilatation


4
Plaques coupe-feu AESTUVER T

4 Accessoires de fixation du recouvrement


des joints de dilatation
Fixation : vis AESTUVER

2
1 1
33

Joint de dilatation avec structure coulissante


Revêtement coupe-feu rapporté

1 Revêtement coupe-feu rapporté


Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

2 Fixation du revêtement coupe-feu


Fixation : chevilles d’ancrage
3
3 Isolation des tunnels

4 Recouvrement des joints de dilatation


Plaques coupe-feu AESTUVER Tx

5 Fixation du recouvrement des joints de


dilatation
Fixation : chevilles d’ancrage

2 1 5
34

Produits fermacell Powerpanel HD

Schéma et détail dans les pages suivantes :

n Produits
fermacell Powerpanel HD
35

Produits fermacell Powerpanel HD

1 Support métallique

2 Éléments de fixation

3 Revêtement de paroi
fermacell Powerpanel HD

2
36

9 Prestations AESTUVER

AESTUVER propose à ses partenaires et clients des conseils personnalisés et adaptés à


leurs besoins. Outre des produits sur mesure, nous vous offrons des services complets et,
bien entendu, gratuits. Aujourd'hui, Fermacell GmbH se veut un fournisseur de solutions
globales : de l'étude à la mise en œuvre, et bien au-delà.

Préfabrication d'éléments de construction

Les plaques coupe-feu AESTUVER sont


coupées et usinées sur mesure dans
notre atelier de fabrication d'éléments
de construction.
Coupe de plaques au mm
Éléments de construction coupe-feu
préfabriqués pour tous les domaines
d'application
Perçages et découpes
Traitement à façon

Service d'assistance | Téléphone : +49 203 60880-3 ou courriel : auftraege@xella.com

Logistique

Notre concept logistique sophistiqué


vous garantit une livraison juste à
temps sur votre chantier, votre site de
production ou autre. Vous disposez d'un
suivi de commande, et notre service
d'assistance répondra volontiers à vos
questions, y compris le traitement, la
livraison et le déchargement sur le
chantier.
37

info@xella.com | Objet : Sécurité incendie des tunnels

Aide à la conception et suivi du projet

Vous êtes en train de concevoir ou


d'ériger un objet immobilier et cherchez
la bonne solution ? Avec nous, vous
obtiendrez une aide à la conception
gratuite et des solutions sur mesure
pour votre projet de construction. Une
équipe d'ingénieurs expérimentés issus
de l'ingénierie d'application ainsi que de
la recherche et développement vous
prête assistance dans la recherche
d'une solution aux spécificités de votre
projet. Profitez de notre longue expé-
rience et de notre compétence.

info@xella.com | Objet : Sécurité incendie des tunnels

Service après-vente sur le chantier

Nos techniciens du service après-vente


sont à votre disposition sur le chantier.
Que vous ayez besoin d'aide pour la
mise en œuvre, la conception ou l'exé-
cution de votre projet, nous arrivons.
38

Notes
39

Photos :
Page 8 „Résistance au gel, au sel de déneigement et à l'eau“ © Marco Fardin – Fotolia.com • Page 37 „Service après-vente sur le chantier“ © viappy – Fotolia.com
Fermacell GmbH
fermacell AESTUVER
Düsseldorfer Landstraße 395
D-47259 Duisburg
Allemagne

www.fermacell-aestuver.com
www.fermacell.fr

Vous trouvez la dernière version


de ce document en ligne sur le site
www.fermacell-aestuver.com

Sous réserve de modifications


techniques. État: 01/2015

Veuillez-vous référer à la dernière


version de ce document. Dans le cas où
vous auriez besoin d’un renseignement
complémentaire, veuillez prendre
contact avec notre service technique.

E-Mail info@xella.com

fermacell® est une marque déposée et


une société du groupe XELLA.

AT-003-00021/k/01.15