Vous êtes sur la page 1sur 21

FA047964 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN 13244-2


Juillet 2003

Indice de classement : T 54-300-2

ICS : 83.140.30 ; 93.025 ; 93.030

Systèmes de canalisations en plastique


pour les applications générales
de transport d'eau, de branchements
et collecteurs d'assainissement,
enterrés sous pression —
Polyéthylène (PE)
Partie 2 : Tubes
© AFNOR 2003 — Tous droits réservés

E : Plastics piping systems for buried and above-ground pressure systems


for water for general purposes, drainage and sewerage — Polyethylene (PE) —
Part 2: Pipes
D : Kunststoff-Rohrleitungssysteme für erd-und oberirdisch verlegte
Druckrohrleitungen für brauchwasser, Entwässerung und Abwasser —
Polyethylen (PE) — Teil 2: Rohre

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 5 juin 2003 pour prendre effet
le 5 juillet 2003.

Correspondance La Norme européenne EN 13244-2:2002 a le statut d’une norme française.

Analyse Le présent document spécifie les aspects généraux des systèmes de canalisations
en polyéthylène pour les applications générales de transport d’eau, de branche-
ments et de collecteurs d’assainissement enterrés et aériens sous pression. Il
s’applique aussi aux systèmes de collecteurs par le vide.

Descripteurs Thésaurus International Technique : canalisation d'eau, canalisation avec


pression, alimentation en eau, eau potable, évacuation d'eau, eaux usées, assainis-
sement, tube en matière plastique, polyéthylène, spécification, spécification de
matière, caractéristique géométrique, caractéristique mécanique, caractéristique
physique, caractéristique chimique, marquage.

Modifications

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, avenue Francis de Pressensé — 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.fr

© AFNOR 2003 AFNOR 2003 1er tirage 2003-07-F


Canalisations avec pression BNPP T54D

Membres de la commission de normalisation


Président : M NURY
Secrétariat : M GENTY — BNPP

M BIDOT PUM PLASTIQUES ET CIE


M CHATELAIN STR — PE
M CHINCHOLE NICOLL SA
M COIGNAC SOTRA SEPEREF
MME COLLAS PLASSON FRANCE
M DEMONCHY UPONOR
M DERWICHE CCIS
M DIVANACH GIRPI
M FRANCOIS SARL SERGE
M FRANK WAVIN
M FROMONT WAVIN
MME GAILLARD-DEVAUX CSTB
M GALY ALPHACAN
M GAUVIN LNE
M GENTY BNPP
M HUGUES ALPHACAN SA
M JACQUOT BP CHEMICALS SA
M JUILLARD INGENIEUR CONSEIL
M LANDON FRANCE TUBE
M MASDIER WAVIN
M MORAGUES DSM
M MOREAU CSTB
MME MULLER REHAU SA
M NATHIEZ ATOFINA RESEARCH
M NOUBLANCHE BANDES ET DEBAURAIN
M NURY ALPHACAN SA
M OTT FRANS BONHOMME
MLLE RAIMBAULT AFNOR
M REMY SOLVIN
M REVOL WAVIN
M ROSE SOTRA SEPEREF
M SALLES BOREALIS
M WERTH CERDATO
—3— NF EN 13244-2:2003

Avant-propos national

Références aux normes françaises


La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
identiques est la suivante :
EN 728 : NF EN 728 (indice de classement : T 54-075)
EN 921 : NF EN 921 (indice de classement : T 54-025)
EN 13244-1 : NF EN 13244-1 (indice de classement : T 54-300-1)
EN 13244-5 : NF EN 13244-5 (indice de classement : T 54-300-5)
EN ISO 1133 : NF EN ISO 1133 (indice de classement : T 51-016)
prEN ISO 3126 : NF EN ISO 3126 (indice de classement : T 54-004)
EN ISO 6259-1 : NF EN ISO 6259-1 (indice de classement : T 54-955-1)

Les autres normes mentionnées à l'article «Références normatives» qui n'ont pas de correspondance dans la
collection des normes françaises sont les suivantes : (elles peuvent être obtenues auprès d'AFNOR)
ISO 4433-1
ISO 4433-2
ISO 6259-3
NORME EUROPÉENNE EN 13244-2
EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Décembre 2002

ICS : 23.040.20 ; 93.030

Version française

Systèmes de canalisations en plastique pour les applications générales


de transport d'eau, de branchements et collecteurs d'assainissement,
enterrés sous pression — Polyéthylène (PE) —
Partie 2 : Tubes

Kunststoff-Rohrleitungssysteme Plastics piping systems for buried


für erd-und oberirdisch verlegte Druckrohrleitungen and above-ground pressure systems for water
für brauchwasser, Entwässerung und Abwasser — for general purposes, drainage and sewerage —
Polyethylen (PE) — Polyethylene (PE) —
Teil 2: Rohre Part 2: Pipes

La présente norme européenne a été adoptée par le CEN le 23 octobre 2002.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Secrétariat Central ou auprès des membres du CEN.

La présente norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version faite
dans une autre langue par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale, et
notifiée au Secrétariat Central, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Malte, Norvège,
Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Secrétariat Central : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 2002 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 13244-2:2002 F
Page 2
EN 13244-2:2002

Sommaire
Page

Avant-propos ...................................................................................................................................................... 3

Introduction ........................................................................................................................................................ 4

1 Domaine d’application ...................................................................................................................... 4

2 Références normatives .................................................................................................................... 5

3 Termes et définitions, symboles et abréviations ........................................................................... 5

4 Matière ............................................................................................................................................... 6
4.1 Composition ........................................................................................................................................ 6
4.2 Composition des bandes d'identification ............................................................................................. 6

5 Caractéristiques générales .............................................................................................................. 6


5.1 Aspect ................................................................................................................................................. 6
5.2 Couleur ................................................................................................................................................ 6

6 Caractéristiques géométriques ....................................................................................................... 6


6.1 Mesurages .......................................................................................................................................... 6
6.2 Diamètre extérieur moyen et faux-rond (ovalisation) .......................................................................... 6
6.3 Épaisseurs de paroi et tolérances ....................................................................................................... 8
6.4 Tubes en couronnes ......................................................................................................................... 10
6.5 Longueurs ......................................................................................................................................... 10
6.6 Rigidité du tube ................................................................................................................................. 10

7 Caractéristiques mécaniques ........................................................................................................ 10


7.1 Conditionnement ............................................................................................................................... 10
7.2 Exigences .......................................................................................................................................... 10
7.3 Contre-essais en cas d’échec de l’essai de résistance hydrostatique à 80 °C ................................. 12

8 Caractéristiques physiques ........................................................................................................... 12


8.1 Conditionnement ............................................................................................................................... 12
8.2 Exigences .......................................................................................................................................... 12

9 Caractéristiques chimiques des tubes au contact de produits chimiques ............................... 13

10 Exigences de performance ............................................................................................................ 13

11 Marquage ......................................................................................................................................... 14
11.1 Généralités ........................................................................................................................................ 14
11.2 Marquage minimal requis .................................................................................................................. 14

Annexe A (informative) Relations entre PN, MRS, S et SDR ......................................................................... 15

Annexe B (normative) Rigidité du tube ........................................................................................................... 16


Bibliographie .................................................................................................................................................... 17
Page 3
EN 13244-2:2002

Avant-propos

Le présent document (EN 13244-2:2002) a été élaboré par le Comité Technique CEN/TC 155 «Systèmes de
canalisations et de gaines en plastiques», dont le secrétariat est tenu par NEN.
Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique, soit
par entérinement, au plus tard en juin 2003, et toutes les normes nationales en contradiction devront être retirées
au plus tard en décembre 2004.
Pour les tubes et les raccords dont la conformité à la norme nationale correspondante a été démontrée par le fabri-
cant ou par un organisme certificateur avant décembre 2002 la norme nationale peut continuée à être appliquée
jusqu’à décembre 2004.
Elle a été préparée en liaison avec le CEN/TC 165 «Technique des eaux résiduaires».
La présente Norme européenne constitue l'une des parties d'une norme de système pour des systèmes de cana-
lisations en plastique, en un matériau particulier pour une application spécifiée. Il existe un certain nombre de nor-
mes de système de ce type.
Les normes de système sont basées sur les résultats du travail entrepris à l'ISO/TC 138 «Tubes, raccords, robi-
netteries en matières plastiques pour le transport des fluides», comité technique de l'Organisation Internationale
de Normalisation (ISO).
Elles s'appuient sur des normes séparées de méthodes d'essai auxquelles il est fait référence dans la norme de
système.
Les normes de systèmes sont cohérentes avec les normes générales sur les exigences fonctionnelles et sur les
pratiques recommandées pour la pose.
L’EN 13244 comprend les parties suivantes, regroupées sous le titre général «Systèmes de canalisations en plas-
tique pour les applications générales, de branchement et de collecteurs d’assainissement, enterrés et aériens
sous pression — Polyéthylène (PE).»
— Partie 1 : Généralités
— Partie 2 : Tubes (la présente norme)
— Partie 3 : Raccords
— Partie 4 : Robinets
— Partie 5 : Aptitude à l'emploi du système
— Partie 7 : Guide pour l'évaluation de la conformité (sera publiée comme un CEN/TS).
NOTE Il a été décidé de ne pas publier de partie 6 : Pratiques recommandées pour l’installation. À la place, il convient
d’appliquer les pratiques nationales existantes.

Cette partie de l’EN 13244 comprend :


— Annexe A (informative) : Relations entre PN, MRS, S et SDR ;
— Annexe B (normative) Rigidité du tube ;
— Bibliographie.
Les normes de systèmes concernant les ensembles de canalisations fabriqués avec d'autres matières plastiques
utilisés pour le transport d’eau, de branchement et de collecteurs d’assainissement sous pression, sont les
suivantes :
prEN 14364, Systèmes de canalisations en plastique pour branchements et collecteurs d’assainissement enterrés
avec ou sans pression — Plastiques thermodurcissables renforcés de verre (GRP) à base de résine polyester non
saturée (UP) — Spécifications pour tubes, raccords et assemblage.
EN 1456, Systèmes de canalisations en plastique pour branchements et collecteurs d’assainissement enterrés et
aériens avec pression — Poly(chlorure de vinyle) non plastifié (PVC-U).
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne,
Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Portugal,
République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse.
Page 4
EN 13244-2:2002

Introduction
L’EN 13244, dont ceci est la partie 2, spécifie les exigences pour un système de canalisations et ses composants
fabriqués en polyéthylène (PE) et destinés à être utilisés dans des applications générales de transport d’eau, de
branchement et de collecteurs d’assainissement, enterrés et aériens sous pression, y compris les systèmes par
le vide.
Les exigences et les méthodes d’essai pour les composants du système de canalisations sont données dans
l’EN 13244-1, l’EN 13244-3 et l’EN 13244-4. Les caractéristiques d’aptitude à l’emploi sont incluses dans
l’EN 13244-5. Le prCEN/TS 13244-7 donne un guide d’évaluation de la conformité.
La présente partie de l’EN 13244 couvre les caractéristiques des tubes.

1 Domaine d’application
La présente partie de l’EN 13244 spécifie les aspects généraux des systèmes de canalisations en polyéthylène
pour les applications générales de transport d’eau, de branchements et de collecteurs d’assainissement enterrés
et aériens sous pression. Elle s'applique aussi aux systèmes de collecteurs par le vide.
NOTE 1 L’eau pour les applications générales n’est pas destinée à la consommation humaine et il convient que les
composants conformes à cette norme ne soient utilisés pour des systèmes de transport d’eau pour la consommation
humaine. Pour les composants PE destinés au transport de l’eau pour la consommation humaine y compris les eaux brutes
avant traitement , voir l’EN 12201.

Elle spécifie également les paramètres d’essai pour les méthodes d’essai auxquelles il est fait référence dans la
présente norme.
Conjointement aux autres parties de l’EN 13244 (voir avant-propos), elle s'applique aux tubes en PE, à leurs
assemblages et aux assemblages avec des composants en PE et d’autres matières destinés à être utilisés selon
les conditions suivantes :
— enterrés dans le sol ;
— déversoirs en mer ;
— posés dans l’eau ;
— au dessus du sol, y compris les tubes suspendus sous les ponts ;
— à une pression de service maximale, MOP, pouvant atteindre jusqu’à 25 bar 1) ;
— à une température de service de 20 °C comme température de référence.
NOTE 2 Pour des applications fonctionnant à des températures constantes supérieures à 20 °C et jusqu’à 40 °C voir
l’Annexe A de l’EN 13244-1:2002.

L’EN 13244 comprend une gamme étendue de pressions de service et spécifie les exigences concernant les
couleurs et les additifs.
NOTE 3 Il est de la responsabilité de l'acheteur ou du prescripteur d'effectuer le choix approprié de ces aspects, prenant
en compte les exigences particulières et les règles nationales correspondantes ainsi que les pratiques ou les codes de
pose.

NOTE 4 L’évaluation de la résistance à la fissuration lente des composants d’un tube en PE utilisés pour la fabrication
de produits nécessaires à cette application, est exigée conformément au Tableau 2 de l’EN 13244-1:2002.

1) 1 bar = 105 N/m2.


Page 5
EN 13244-2:2002

2 Références normatives
Cette Norme européenne comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces
références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées
ci-après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces publi-
cations ne s'appliquent à cette Norme européenne que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision.
Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique (y
compris les amendements).

EN 728, Systèmes de canalisations et de gaines en plastiques — Tubes et raccords en polyoléfine — Détermina-


tion du temps d'induction à l'oxydation.

EN 921:1994, Systèmes de canalisations plastiques — Tubes thermoplastiques — Détermination de la résistance


à la pression interne à température constante.

EN 13244-1:2002, Systèmes de canalisations en plastique pour les applications générales de transport d’eau,
de branchement et de collecteurs d’assainissement, enterrés sous pression — Polyéthylène (PE) — Partie 1 :
Généralités.

EN 13244-5:2002, Systèmes de canalisations en plastique pour les applications générales de transport d’eau,
de branchement et de collecteurs d’assainissement, enterrés sous pression — Polyéthylène (PE) — Partie 5 :
Aptitude à l’emploi du système.

EN ISO 1133:1999, Plastiques — Détermination de l'indice de fluidité à chaud des thermoplastiques, en masse
(MFR) et en volume (MVR) (ISO 1133:1997).

prEN ISO 3126:1999, Systèmes de canalisations en plastique — Composants de canalisations en plastique


— Mesurage et détermination des dimensions (révision du prEN 496:1991 et de l’ISO/DIS 3126:1974)
(ISO/DIS 3126:1999).

EN ISO 6259-1:2001, Tubes en matières thermoplastiques — Détermination des caractéristiques en traction —


Partie 1 : Méthode générale d’essai.

ISO 4433-1:1997, Tubes en matières thermoplastiques — Résistance aux liquides chimiques — Classification —
Partie 1 : Méthode d'essai par immersion.

ISO 4433-2:1997, Tubes en matières thermoplastiques — Résistance aux liquides chimiques — Classification —
Partie 2 : Tubes en polyoléfines.

ISO 6259-3:1997, Tubes en matières thermoplastiques — Détermination des caractéristiques en traction —


Partie 3 : Tubes en polyoléfines.

3 Termes et définitions, symboles et abréviations


Pour les besoins de la présente Norme européenne, les termes et définitions, symboles et abréviations donnés
dans l’EN 13244-1 s'appliquent.
Page 6
EN 13244-2:2002

4 Matière

4.1 Composition
La matière à partir de laquelle les tubes sont fabriqués, doit être conforme aux exigences spécifiées dans
l’EN 13244-1.

4.2 Composition des bandes d'identification


Si applicable, la composition utilisée pour les bandes d'identification (voir 5.2) doit être fabriquée à partir d'un poly-
mère PE du même type de polymère de base que celui utilisé pour la fabrication des tubes.

5 Caractéristiques générales

5.1 Aspect
Lors d'un examen sans grossissement, les surfaces internes et externes des tubes doivent être lisses, propres et
exemptes de stries, cavités et autres défauts de surface susceptibles d'empêcher la conformité du tube à la pré-
sente norme.
Les extrémités du tube doivent être coupées proprement et perpendiculairement à leur axe.

5.2 Couleur
Les tubes doivent être noirs ou noirs avec des bandes marron à moins que d’autres couleurs ou formes soient
spécifiées dans les réglementations nationales.
NOTE 1 Lorsque les règlements nationaux demandent une couleur alternative au noir, il convient que les tubes de cou-
leurs bleu ou noir avec des bandes bleues ne soient pas utilisés pour cette application. La couleur bleu indique que les
compositions peuvent être utilisées pour le transport de l’eau destinée à la consommation humaine comme spécifiée dans
l’EN 12201 [1].
NOTE 2 Les tubes d’une couleur autre que noir, pour les installations de type aérien, doivent être protégés des rayons
directs ultra violets.

6 Caractéristiques géométriques

6.1 Mesurages
Les dimensions des tubes doivent être mesurées conformément au prEN ISO 3126. En cas de litige, il convient
que le mesurage des dimensions soit effectué 24 h au moins après la fabrication, et après avoir conditionné les
tubes pendant au moins 4 h à (23 ± 2) °C.

6.2 Diamètre extérieur moyen et faux-rond (ovalisation)


Les diamètres extérieurs moyens, dem, ainsi que le faux-rond (ovalisation) doivent être conformes au Tableau 1.
Page 7
EN 13244-2:2002

Tableau 1 — Diamètre extérieur moyen et faux-rond


Dimensions en millimètres

Dimension Diamètre
Diamètre extérieur moyen a) Faux-rond
nominale extérieur nominal maximal
DN/OD dn dem,min dem,max (ovalisation) b)

32 32 32,0 32,3 1,3


40 40 40,0 40,4 1,4
50 50 50,0 50,4 1,4
63 63 63,0 63,4 1,5
75 75 75,0 75,5 1,6
90 90 90,0 90,6 1,8
110 110 110,0 110,7 2,2
125 125 125,0 125,8 2,5
140 140 140,0 140,9 2,8
160 160 160,0 161,0 3,2
180 180 180,0 181,1 3,6
200 200 200,0 201,2 4,0
225 225 225,0 226,4 4,5
250 250 250,0 251,5 5,0
280 280 280,0 281,7 9,8
315 315 315,0 316,9 11,1
355 355 355,0 357,2 12,5
400 400 400,0 402,4 14,0
450 450 450,0 452,7 15,6
500 500 500,0 503,0 17,5
560 560 560,0 563,4 19,6
630 630 630,0 633,8 22,1
710 710 710,0 716,4 —
800 800 800,0 807,2 —
900 900 900,0 908,1 —
1 000 1 000 1 000,0 1 009,0 —
1 200 1 200 1 200,0 1 210,8 *) —
1 400 1 400 1 400,0 1 412,6 *) —
1 600 1 600 1 600,0 1 614,4 *) —

a) Conformément à l'ISO 11922-1 [2] grade B, pour les dimensions ≤ 630 et grade A pour les
dimensions ≥ à 710.
b) Conformément à l'ISO 11922-1 [2] grade N pour les dimensions ≤ 630, mesuré en sortie de fabrication.
*) La tolérance est calculée selon la formule 0,009 dem et ne répond pas à l'ISO 11922-1 [2].
Pour les tubes en couronne et les longueurs droites de diamètre ≥ 710 mm, l'ovalisation maximale doit faire
l'objet d'un accord entre le fabricant et l'acheteur.

NOTE Les tolérances selon l’ISO 11922-1[2] sont calculées en utilisant les formules suivantes selon le cas :
a) Grade A : 0,009 dn arrondi au 0,1 mm supérieur le plus proche entre une valeur minimale de 0,3 mm et une valeur
maximale de 10,0 mm ;
b) Grade B : 0,006 dn arrondi au 0,1 mm supérieur le plus proche entre une valeur minimale de 0,3 mm et une valeur
maximale de 4,0 mm ;
c) Grade N : pour les diamètres ≤ 75 mm [0,008 dn + 1] mm ;
pour les diamètres ≥ 90 mm et ≤ 250 mm [0,02 dn] mm ;
pour les diamètres > 250 mm [0,035 dn] mm,
arrondi au 0,1 mm supérieur le plus proche.
Page 8
EN 13244-2:2002

6.3 Épaisseurs de paroi et tolérances


Les épaisseurs de paroi doivent être conformes au Tableau 2.
NOTE Les relation entre PN, MRS, S et SDR sont données au Tableau A.1.

Tableau 2 — Épaisseurs de paroi

Séries de tubes

SDR 6 SDR 7,4 SDR 9 SDR 11 SDR 13,6 SDR 17


S 2,5 S 3,2 S4 S5 S 6,3 S8

Pression nominale PN a) (bar)

PE 63 — — — PN 10 PN 8 —

PE 80 PN 25 PN 20 PN 16 PN 12,5 PN 10 PN 8

PE 100 — PN 25 PN 20 PN 16 PN 12,5 PN 10

Dim. nom. Épaisseur de paroi b)


DN/OD emin emax emin emax emin emax emin emax emin emax emin emax

32 5,4 6,1 4,4 5,0 3,6 4,1 3,0 c 3,4 2,4 2,8 2,0 c 2,3
40 6,7 7,5 5,5 6,2 4,5 5,1 3,7 4,2 3,0 3,5 2,4 2,8
50 8,3 9,3 6,9 7,7 5,6 6,3 4,6 5,2 3,7 4,2 3,0 3,4
63 10,5 11,7 8,6 9,6 7,1 8,0 5,8 6,5 4,7 5,3 3,8 4,3
75 12,5 13,9 10,3 11,5 8,4 9,4 6,8 7,6 5,6 6,3 4,5 5,1
90 15,0 16,7 12,3 13,7 10,1 11,3 8,2 9,2 6,7 7,5 5,4 6,1
110 18,3 20,3 15,1 16,8 12,3 13,7 10,0 11,1 8,1 9,1 6,6 7,4
125 20,8 23,0 17,1 19,0 14,0 15,6 11,4 12,7 9,2 10,3 7,4 8,3
140 23,3 25,8 19,2 21,3 15,7 17,4 12,7 14,1 10,3 11,5 8,3 9,3
160 26,6 29,4 21,9 24,2 17,9 19,8 14,6 16,2 11,8 13,1 9,5 10,6
180 29,9 33,0 24,6 27,2 20,1 22,3 16,4 18,2 13,3 14,8 10,7 11,9
200 33,2 36,7 27,4 30,3 22,4 24,8 18,2 20,2 14,7 16,3 11,9 13,2
225 37,4 41,3 30,8 34,0 25,2 27,9 20,5 22,7 16,6 18,4 13,4 14,9
250 41,5 45,8 34,2 37,8 27,9 30,8 22,7 25,1 18,4 20,4 14,8 16,4
280 46,5 51,3 38,3 42,3 31,3 34,6 25,4 28,1 20,6 22,8 16,6 18,4
315 52,3 57,7 43,1 47,6 35,2 38,9 28,6 31,6 23,2 25,7 18,7 20,7
355 59,0 65,0 48,5 53,5 39,7 43,8 32,2 35,6 26,1 28,9 21,1 23,4
400 — — 54,7 60,3 44,7 49,3 36,3 40,1 29,4 32,5 23,7 26,2
450 — — 61,5 67,8 50,3 55,5 40,9 45,1 33,1 36,6 26,7 29,5
500 — — — — 55,8 61,5 45,4 50,1 36,8 40,6 29,7 32,8
560 — — — — — — 50,8 56,0 41,2 45,5 33,2 36,7
630 — — — — — — 57,2 63,1 46,3 51,1 37,4 41,3
710 — — — — — — — — 52,2 57,6 42,1 46,5
800 — — — — — — — — 58,8 64,8 47,4 52,3
900 — — — — — — — — — — 53,3 58,8
1 000 — — — — — — — — — — 59,3 65,4
1 200 — — — — — — — — — — — —
1 400 — — — — — — — — — — — —
1 600 — — — — — — — — — — — —

a) Les valeurs de PN sont basées sur C = 1,25.


b) Les tolérances sont en accord avec le grade V de l’ISO 11922-1 [2].
c) Les valeurs calculées de emin (ISO/DIS 4065 [2]) ont été arrondies à la valeur la plus proche 2,0 ou 2,3, ou 3,0. Ceci pour
satisfaire certains exigences nationales.
Page 9
EN 13244-2:2002

Tableau 2 (fin)
Dimensions en millimètres

Séries de tubes
SDR 17,6 SDR 21 SDR 26 SDR 33 SDR 41
S 8,3 S 10 S 12,5 S 16 S 20
Pression nominale PN a)

PE 63 PN 6 PN 5 PN 4 PN 3,2 PN 2,5
PE 80 — PN 6 c) PN 5 PN 4 PN 3,2
PE 100 — PN 8 PN 6 c) PN 5 PN 4
Épaisseur de paroi b)
Dim. nom.
DN/OD emin emax emin emax emin emax emin emax emin emax
32 2,0 d) 2,3 — — — — — — — —
40 2,3 2,7 2,0 d) 2,3 — — — — — —
50 2,9 3,3 2,4 2,8 2,0 2,3 — — — —
63 3,6 4,1 3,0 3,4 2,5 2,9 — — — —
75 4,3 4,9 3,6 4,1 2,9 3,3 — — — —
90 5,1 5,8 4,3 4,9 3,5 4,0 — — — —
110 6,3 7,1 5,3 6,0 4,2 4,8 — — — —
125 7,1 8,0 6,0 6,7 4,8 5,4 — — — —
140 8,0 9,0 6,7 7,5 5,4 6,1 — — — —
160 9,1 10,2 7,7 8,6 6,2 7,0 — — — —
180 10,2 11,4 8,6 9,6 6,9 7,7 — — — —
200 11,4 12,7 9,6 10,7 7,7 8,6 — — — —
225 12,8 14,2 10,8 12,0 8,6 9,6 — — — —
250 14,2 15,8 11,9 13,2 9,6 10,7 — — — —
280 15,9 17,6 13,4 14,9 10,7 11,9 — — — —
315 17,9 19,8 15,0 16,6 12,1 13,5 9,7 10,8 7,7 8,6
355 20,1 22,3 16,9 18,7 13,6 15,1 10,9 12,1 8,7 9,7
400 22,7 25,1 19,1 21,2 15,3 17,0 12,3 13,7 9,8 10,9
450 25,5 28,2 21,5 23,8 17,2 19,1 13,8 15,3 11,0 12,2
500 28,3 31,3 23,9 26,4 19,1 21,2 15,3 17,0 12,3 13,7
560 31,7 35,0 26,7 29,5 21,4 23,7 17,2 19,1 13,7 15,2
630 35,7 39,4 30,0 33,1 24,1 26,7 19,3 21,4 15,4 17,1
710 40,2 44,4 33,9 37,4 27,2 30,1 21,8 24,1 17,4 19,3
800 45,3 50,0 38,1 42,1 30,6 33,8 24,5 27,1 19,6 21,7
900 51,0 56,2 42,9 47,3 34,4 38,3 27,6 30,5 22,0 24,3
1 000 56,6 62,4 47,7 52,6 38,2 42,2 30,6 33,8 24,5 27,1
1 200 — — 57,2 63,1 45,9 50,6 36,7 40,5 29,4 32,5
1 400 — — — — 53,5 59,0 42,9 47,3 34,3 37,9
1 600 — — — — 61,2 67,5 49,0 54,0 39,2 43,3
a) Les valeurs de PN sont basées sur C = 1,25.
b) Les tolérances sont en accord avec le grade V de l’ISO 11922-1 [1].
c) Les valeurs réelles calculées sont 6,4 bar pour le PE 100 et 6,3 bar pour le PE 80.
d) Les valeurs calculées de emin (ISO/DIS 4065 [2]) ont été arrondies à la valeur la plus proche 2,0 ou 2,3, ou 3,0. Ceci
pour satisfaire certains exigences nationales.

NOTE Les tolérances de grade V, conformément à l'ISO 11922-1 [2], sont calculées à l'aide de la formule suivante :
(0,1eymin + 0,1) mm arrondi au 0,1 mm supérieur le plus proche.
Pour certaines applications lorsque que e > 30 mm, les tolérances de grade T conformes à l'ISO 11922-1[2], peuvent
être utilisées et la tolérance peut alors être calculée selon la formule suivante : (0,15 emin) arrondi au 0,1 mm
supérieur le plus proche.
Page 10
EN 13244-2:2002

6.4 Tubes en couronnes


Le tube doit être enroulé de manière à éviter une déformation localisée, par exemple un flambement ou une tor-
sion. Le diamètre intérieur minimal d'enroulement ne doit pas être inférieur à 18dn.

6.5 Longueurs
Aucune exigence n'a encore été fixée au sujet de la longueur ou des tolérances des tubes en couronne et des
barres droites. Par conséquent, il est nécessaire que ces longueurs fassent l'objet d'un accord entre l'acheteur et
le fabricant.

6.6 Rigidité du tube


Les tubes utilisées dans des systèmes de collecteurs par le vide, auront une rigidité initiale de la bague Scalc ≥ 4.
Voir Annexe B.

7 Caractéristiques mécaniques

7.1 Conditionnement
Sauf indication contraire dans la méthode d'essai applicable, les éprouvettes doivent être conditionnées à une
température de (23 ± 2) °C avant d'effectuer l'essai conformément au Tableau 3.

7.2 Exigences
Lorsque les tubes sont soumis à l'essai selon les méthodes d'essai spécifiées dans le Tableau 3 en utilisant les
paramètres indiqués, ils doivent avoir des caractéristiques mécaniques conformes aux exigences définies dans
le Tableau 3.

Tableau 3 — Caractéristiques mécaniques

Méthode
Caractéristiques Exigences Paramètres d'essai
d’essai

Résistance Aucune rupture Embouts Type a) a) EN 921:1994


hydrostatique d'éprouvette pendant
à 20 °C toute la durée de l'essai Durée du conditionnement Doit être conforme
à l’EN 921:1994

Nombre d'éprouvettes b) 3

Type d'essai Eau dans l'eau

Température d’essai 20 °C

Durée de l'essai 100 h

Contrainte (de paroi)


circonférentielle

pour : PE 63 8,0 MPa

PE 80 10,0 MPa

PE 100 12,4 MPa

(à suivre)
Page 11
EN 13244-2:2002

Tableau 3 — Caractéristiques mécaniques (fin)

Méthode
Caractéristiques Exigences Paramètres d'essai
d’essai

Résistance Aucune rupture Embouts Type a) a) EN 921:1994


hydrostatique d'éprouvette pendant
à 80 °C toute la durée de l'essai Durée du conditionnement Doit être conforme
à l’EN 921:1994

Nombre d'éprouvettes b) Eau dans l'eau

Type d'essai 3

Température d’essai 80 °C

Durée de l'essai 165 h c)

Contrainte (de paroi)


circonférentielle

pour : PE 63 3,5 MPa

PE 80 4,5 MPa

PE 100 5,4 MPa

Résistance Aucune rupture Embouts Type a) a) EN 921:1994


hydrostatique d'éprouvette pendant
à 80 °C toute la durée de l'essai Durée du conditionnement Doit être conforme
à l’EN 921:1994

Nombre d'éprouvettes b) 3

Type d'essai Eau dans l'eau

Température d’essai 80 °C

Durée de l'essai 1 000 h

Contrainte (de paroi)


circonférentielle

pour : PE 63 3,2 MPa

PE 80 4,0 MPa

PE 100 5,0 MPa

a) Les embouts de type b) peuvent être utilisés pour les essais de libération des lots pour les diamètres ≥ 500 mm.
b) Le nombre d’éprouvettes donné indique le nombre requis pour établir une valeur pour la caractéristique signalée dans
le tableau. Il est recommandé que le nombre d’éprouvettes requis pour les contrôles de production en usine et les
contrôles de process soit mentionné dans le plan qualité du fabricant. (Voir pour guide le prCEN/TS 13244-7 [3]).
c) Les rupture ductiles prématurées ne sont pas prises en compte dans le mode opératoire des contre-essais (voir 7.3).
Page 12
EN 13244-2:2002

7.3 Contre-essais en cas d’échec de l’essai de résistance hydrostatique à 80 °C


Une rupture fragile qui se produit en moins de 165 h doit être considérée comme un échec. Cependant, si un
échantillon présente une défaillance dans le mode ductile avant la fin des 165 h, un contre-essai doit être effectué
en sélectionnant une contrainte plus faible en vu de respecter le temps minimal requis pour la contrainte sélec-
tionnée, obtenue selon le plan contrainte/temps indiqué au Tableau 4.

Tableau 4 — Paramètres d’essai pour le contre-essai de résistance hydrostatique à 80 °C

PE 63 PE 80 PE 100

Contrainte Durée d’essai Contrainte Durée d’essai Contrainte Durée d’essai


MPa h MPa h MPa h

3,5 165 4,5 165 5,4 165


3,4 295
3,3 538 4,4 233 5,3 256
3,2 1 000 4,3 331 5,2 399
4,2 474 5,1 629
4,1 685 5,0 1 000
4,0 1 000

8 Caractéristiques physiques

8.1 Conditionnement
Sauf indication contraire dans la méthode d'essai applicable, les éprouvettes doivent être conditionnées à une
température de (23 ± 2) °C avant d'effectuer l'essai conformément au Tableau 5.

8.2 Exigences
Lorsque les tubes sont soumis à l'essai selon les méthodes spécifiées dans le Tableau 5 en utilisant les paramè-
tres indiqués, ils doivent avoir des caractéristiques physiques conformes aux exigences indiquées dans le
Tableau 5.

Tableau 5 — Caractéristiques physiques

Caractéristiques Exigences Paramètres d’essai Méthode d’essai

Allongement ≥ 350 % Forme de l’éprouvette Type 2 EN ISO 6259-1:1997


à la rupture et ISO 6259-3:1997
pour e ≤ 5 mm Vitesse d’essai 100 mm/min

Nombre d’éprouvettes a) Doit être conforme


à l’ISO 6259-3

Allongement ≥ 350 % Forme de l’éprouvette Type 1b EN ISO 6259-1:1997


à la rupture pour et ISO 6259-3:1997
5 mm < e ≤ 12 mm Vitesse d’essai 50 mm/min

Nombre d’éprouvettes a) Doit être conforme


à l’ISO 6259-3

(à suivre)
Page 13
EN 13244-2:2002

Tableau 5 — Caractéristiques physiques (fin)

Caractéristiques Exigences Paramètres d’essai Méthode d’essai

Allongement ≥ 350 % Forme de l’éprouvette Type 1 b EN ISO 6259-1:1997


à la rupture et ISO 6259-3:1997
pour e > 12 mm Vitesse d’essai 25 mm/min

Nombre d’éprouvettes a) Doit être conforme


à l’ISO 6259-3

OU

Forme de l’éprouvette Type 3 b)


Vitesse d’essai 10 mm/min
a)
Nombre d’éprouvettes Doit être conforme
à l’ISO 6259-3

Indice de fluidité Modification Charge 5,0 kg EN ISO 1133:1999,


à chaud en masse du MFR après condition T
Température d’essai 190 °C
MFR pour PE 63, transformation
PE 80, et PE 100 de ± 20 % c) Durée d’essai 10 min
a)
Nombre d’éprouvettes Doit être conforme
à l’EN ISO 1133:1999

Temps d’induction ≥ 20 min Température d’essai 200 °C d) EN 728


à l’oxydation a), e)
Nombre d’éprouvettes 3

a) Le nombre d’éprouvettes donné indique le nombre requis pour établir une valeur pour la caractéristique signalée dans
le tableau. Il est recommandé que le nombre d’éprouvettes requis pour les contrôles de production en usine et les contrôles
de process soit mentionné dans le plan qualité du fabricant. (Voir pour guide le prCEN/TS 13244-7 [4]).
b) Quand il est possible de les usiner, les éprouvettes de type 2 peuvent être utilisées pour des épaisseurs de paroi
≤ 25 mm. L’essai peut être terminer quand l’exigence est satisfaite sans continuer jusqu’à la rupture de l‘éprouvette.
c) Rapport de la valeur mesurée sur le tube à la valeur mesurée sur la matière utilisée.
d) Un essai peut être effectué à 210 °C à condition qu'il y ait une corrélation claire avec les résultats obtenus à 200 °C. En
cas de litige, 200 °C est la température de référence.
e) Les échantillons doivent être prélevés sur la surface interne de la paroi.

9 Caractéristiques chimiques des tubes au contact de produits chimiques


Si, pour une installation particulière, il est nécessaire d'évaluer la résistance chimique du tube, alors le tube doit
être testé selon l’ISO 4433-1 et classifié selon l’ISO 4433-2.
NOTE Un guide concernant la résistance des tubes en polyéthylène aux produits chimiques est donné par
l’ISO/TR 10358 [5].

10 Exigences de performance
Lorsque des tubes conformes à la présente norme sont assemblés entre eux ou à des composants conformes à
d'autres parties de l'EN 13244 (voir avant-propos), les assemblages doivent être conformes à l’EN 13244-5.
Page 14
EN 13244-2:2002

11 Marquage

11.1 Généralités
11.1.1 Tous les raccords doivent porter un marquage permanent et lisible, de telle sorte que le marquage n’initie
pas de fissures ou un autre type de défaillance, et que le stockage dans des conditions normales, les intempéries,
les manipulations, la pose et l’utilisation ne doivent pas altérer la lisibilité du marquage.

11.1.2 Si le marquage est imprimé, la couleur des informations imprimées doit être différente de celle du tube.

11.1.3 Le marquage doit être lisible sans recourir à un grossissement.

11.2 Marquage minimal requis


Le marquage minimal exigé doit être conforme au Tableau 6, le marquage devant être effectué au minimum une
fois par mètre.
NOTE L'attention est attirée sur l'éventuelle nécessité d'introduire le marquage CE, s’il est exigé par les législations.

Tableau 6 — Marquage minimal exigé

Éléments du marquage Marquage ou symbole

Numéro de la norme EN 13244

Identification du fabricant Nom ou symbole

Dimensions (dn × en) par exemple : 110 × 10

Série SDR par exemple : SDR 11

Matière et désignation par exemple : PE 80

Classe de pression en bars par exemple : PN 12,5

Période de production (date ou code) par exemple : 9302 a)

Les tubes en couronne doivent porter de façon régulière en mètre, la longueur restant sur la bobine.

a) En clair, en chiffre ou en code, permettant de tracer la période de production, en termes


d'année et de mois et, si le fabricant produit sur différents sites, le site de fabrication.
Page 15
EN 13244-2:2002

Annexe A
(informative)
Relations entre PN, MRS, S et SDR

Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

Les relations qui existent entre la PN, la contrainte de calcul rs, et les séries S/SDR sont données par les équa-
tions suivantes :
10 r 20 r s
[ PN ] = -------------s- ou [ PN ] = --------------------------
[S] [ SDR ] – 1
Exemples de relation entre PN, MRS, S, et SDR basées sur.
[ MRS ]
r s = ------------------
C
sont données dans le Tableau A.1, où C = 1,25 et est applicable à l’eau à 20 °C..

Tableau 1 — Exemples de relations entre PN, MRS, S et SDR à 20 °C


pour une valeur de C = 1,25

Pression nominale en bars


pour les différentes classes de matériaux
SDR S
PE 40 PE 63 PE 80 PE 100

41 20 — 2,5 3,2 4

33 16 — 3,2 4 5

26 12,5 2,5 4 5 6 a)

21 10 3,2 5 6 a) 8

17,6 8,3 — 6 — —

17 8 4 — 8 10

13,6 6,3 5 8 10 12,5

11 5 - 10 12,5 16

9 4 8 — 16 20

7,4 3,2 10 — 20 25

6 2,5 — — 25 —

a) Les valeurs réelles calculées sont 6,4 bar pour le PE 100 et 6,3 bar pour le PE 80.
NOTE Les pressions nominales «PN» dans le tableau sont basées sur un coefficient
global de service C = 1,25. Si une valeur supérieure pour C est nécessaire, les valeurs
de PN devront être recalculées sur la base des équations ci-dessus en utilisant la
contrainte de calcul «rs» pour chaque classe de matériau. Une valeur supérieure de «C»
peut être obtenue par le choix d'une classe de PN supérieure.
Page 16
EN 13244-2:2002

Annexe B
(normative)
Rigidité du tube

Init numérotation des tableaux d’annexe [B]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [B]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [B]!!!

Lorsque qu’un calcul de la déviation du tube initial est appliqué, pour les tube avec systèmes de collecteurs par
le vide et à pression (voir 6.6), la rigidité initiale de la bague sera prise dans le Tableau B.1.

Tableau B.1 — Rigidité initiale de la bague des tubes

Module E (MPa)
Tube de séries
SDR 600 800 1 000 1 200
S
Rigidité initiale de la bague (Scalc) (kN/m2)

41 20 0,75 1,0 1,3 1,6

33 16 1,5 2,0 2,5 3,1

26 12,5 3,2 4,3 5,3 6,4

21 10 6,2 8,3 10,4 12,5

17 8 12,2 16,3 20,3 24,4

13,6 6,3 25,0 33,3 41,7 50,0

11 5 66,5 88,7 83,3 100,0

9 4 97,7 130,2 162,8 195,3

7,4 3,2 190,7 254,3 317,9 381,5

6 2,5 400,0 533,3 668,7 800,0

La rigidité de la bague initiale Scalc du Tableau B.1 a été calculée en utilisant l’équation suivante :
E×I E
S calc = -------------------------- = --------------------
3 3
d – e  96 [ S ]
 n n

où :
Scalc est la rigidité initiale de la bague, en kilonewtons par mètre carré (kN/m2) ;
E est le module d’élasticité en flexion (déterminé d’après l’ISO 178 [6]) (MPa) ;
3
I × en
I est le moment d’inertie, en millimètres cubiques, avec -------------- pour une longueur de tube d’1 m ;
12
dn est le diamètre extérieur nominal, en millimètres ;
en est l’épaisseur nominale de la paroi, en millimètres ;
S est la série du tube.
NOTE 1 Dans la pratique, la rigidité initiale de la bague est plus haute que celle calculée, parce que la moyenne de
l’épaisseur de la paroi est plus grande que l’épaisseur nominale de la paroi utilisée lors du calcul.

NOTE 2 Quand les tubes avec une rigidité initiale de la bague Scalc < 4 sont installés au dessous du sol, prendre soin
d’éviter une ovalisation excessive.
Page 17
EN 13244-2:2002

Bibliographie

[1] EN 12201, Système de canalisations en plastique pour l’alimentation en eau — Polyéthylène (PE).
[2] ISO 11922-1, Tubes thermoplastiques pour le transport des fluides — Dimensions et tolérances — Partie 1 :
Série métrique.
[3] ISO 4065, Tubes en thermoplastique — Tableau universel des épaisseurs de paroi.
[4] prCEN/TS 13244-7, Systèmes de canalisations en plastique pour les applications générales de transport
d’eau, de branchement et de collecteurs d’assainissement, enterrés sous pression — Polyéthylène (PE) —
Partie 7 : Guide pour l’évaluation de la conformité.
[5] ISO/TR 10358, Tubes et raccords en matières plastiques — Tableau de classification de la résistance
chimique.
[6] EN ISO 178, Plastiques — Détermination des propriétés en flexion (ISO 178:1993).