Vous êtes sur la page 1sur 3

 

le Management ?
 
Le management (ou la gestion) est l'ensemble des techniques d'organisation de ressources qui sont mises en œuvre
pour l'administration d'une organisation, afin d'obtenir une performance satisfaisante. Ces ressources peuvent être
financières, humaines, matérielles ou autres. On entend par organisation une entreprise, une administration ou même
une association.
 
Il y a deux horizons dans la conduite des organisations : l’horizon opérationnel et l’horizon stratégique :
 
1.      L’horizon stratégique est au niveau de la Direction qui fixe les grandes orientations de l’organisation, la politique
d’ensemble, la conduite à long terme, le choix des stratégies, mène les études et met en place les prévisions.
2.      L’horizon opérationnel fait référence à la conduite, au jour le jour, des affaires courantes et à la mise en application,
dans le détail, de la politique générale dictée par la Direction.
 
En somme, le management consiste à prévoir (les buts et les moyens), organiser (les moyens et les méthodes
permettant d’atteindre les objectifs), commander (prendre des décisions et donner des directives), coordonner (les
actions et les fonctions) et contrôler (les actions menées et comparer les résultats aux objectifs).
 
Les 8 roles d’un manager :
 Il doit, avant toute chose, obtenir la confiance de son équipe pour pouvoir gagner l’adhésion de la majorité. Afin
d’asseoir sa légitimité, la maturité, une attitude sereine et ferme (pas autoritaire) lui sont nécessaires.

1. Anticiper les risques, les tendances, les opportunités, etc.


2. Décider ou faire des choix stratégiques ou tactiques.
3. Organiser les ressources (ex : temps), les projets, les priorités, les normes (ex : procédures). 
4. Animer vise les ressources humaines : recruter, former, coacher, évaluer, recadrer, (faire) collaborer...
5. Communiquer : écouter, rédiger, parler, présenter, exploiter le feedback, etc.
6. Résoudre des problèmes, des tensions, des conflits, des écarts, etc.
7. Performer ou créer une dynamique grâce à certains leviers : le changement, l'innovation, la qualité...
8. Piloter : superviser, maîtriser, diriger

Quelles sont les différentes disciplines du Management ?


 
Le management rassemble l’ensemble des disciplines visant à optimiser l’usage des ressources d’une organisation,
quelle qu’elle soit, en vue de la réalisation d’un objectif.
 
Il existe une multitude de disciplines du management qui font de ce dernier un carrefour de savoirs. Les plus
importantes sont : 
 
-         Finance : Cette discipline désigne l’étude de la façon dont les individus, les entreprises et les organisations obtiennent
des ressources monétaires et les investissent. Elle se distingue de la comptabilité par son aspect prévisionnel dans le
sens où la finance prend en compte le risque. Elle s’intéresse donc aux différents acteurs et à la façon dont ils
atteignent leurs objectifs par l’utilisation d’outils financiers dédiés.
 
-         Comptabilité : Cette discipline peut être définie comme étant un processus qui consiste à collecter des informations
sur les faits et événements économiques d'une entité, les trier, les enregistrer, les traiter, les évaluer et les classer selon
des normes . Ce travail s’effectue en vue de produire des informations utiles à la maîtrise et au contrôle des activités de
l'entreprise et également en vue de produire des représentations de synthèse utile à la prise de décisions économiques
des utilisateurs.
 
-         Contrôle et Audit : Il s’agit d’une activité indépendante et objective qui donne à l’organisation une assurance sur le
degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils pour les améliorer et contribue à créer de la valeur
ajoutée.
 
-         Fiscalité : Cette discipline regroupe l’ensemble des lois, règlements et pratiques relatifs à l'impôt.
 
-         Marketing : Il s’agit de l’ensemble des activités d'études, de promotion, de communication, de distribution et de vente
d'un produit ou d’un service. Le marketing cherche, en d’autres termes, à déterminer les meilleures offres de biens ou
de services en fonction des attitudes des consommateurs et à favoriser leur commercialisation.
-         Commercial : Cette discipline a rapport au commerce, à la vente comme à l’achat. Un commercial est une personne
chargée de rechercher de nouveaux clients pour une entreprise donnée, de développer et d’entretenir les relations avec
eux.
 
-         Communication et Publicité : La communication a pour but de fixer l'attention d’un public visé (consommateur,
utilisateur, usager, électeur, etc.) pour l'inciter à adopter un comportement souhaité : achat ou consommation d'un
produit, élection d'une personnalité politique, incitation à l'économie d'énergie, etc.
 
-         Ressources humaines : Ensemble de pratiques du management ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer
les ressources humaines (collaborateurs d’une entreprise) pour une plus grande efficacité et efficience de l'organisation.
 
-         Stratégie : la stratégie concerne, en premier lieu, la détermination des objectifs de l’entreprise qui se déclinent alors,
en second lieu, en actions propres à remplir ces objectifs. La décision stratégique repose sur deux piliers  : l’analyse de
l’environnement et la connaissance des capacités propres de l’entreprise.
 
-         Organisation : Cette discipline est organisée au sein d'une structure régulée, ayant un système de communication
destiné à structurer et à faciliter la circulation de l'information au sein de l’entreprise dans le but de répondre à des
besoins et d'atteindre des objectifs déterminés.
 
-       Gestion de la Qualité : Il s’agit de l’ensemble des activités de planification, de direction et de contrôle destinées à
établir ou à maintenir la qualité de la production d’un bien ou d’un service, compte tenu des attentes des clients et de
leur évolution.
 
-       Gestion de Projet : Cette discipline permet de diriger et de coordonner des ressources humaines et matérielles tout au
long de la vie d'un projet donné et ce, en utilisant des techniques de gestion modernes pour atteindre des objectifs
prédéfinis, de coût, de temps, de qualité et de satisfaction des participants au projet.
 
-       Logistique : Cette discipline nous apprend à gérer les flux (les échanges) au meilleur coût ; non seulement les flux de
produits, mais également les flux d’information associés aux flux physiques, depuis le fournisseur initial jusqu’au client
final. La logistique permet l’adéquation entre une demande et une offre, ainsi qu’une meilleure rentabilité des
investissements.
 
-       Management des systèmes d’information : Cette discipline a pour but de gérer l'ensemble des moyens
technologiques, organisationnels et humains permettant d'acquérir, de traiter, de stocker et de communiquer des
informations au sein d'une organisation, ou entre différentes organisations. Ce management assure l'évolution du
système d'information et la gestion des données numériques correspondantes.

 8 principes pour manager efficacement


1.Travailler sur soi-même
Si vous voulez diriger les hommes avec efficacité, commencez à travailler sur vous-même, à développer un
tel niveau de discipline et de valeurs personnelles qui fassent que vous avez cette percussion, ce magnétisme,
que vous obtenez tellement de résultats, que vous avez un tel charisme au point où vos collaborateurs ont
envie d’être comme vous et acceptent se soumettre à vous ou tout au moins composer avec vous.

2. Élever ses hommes


« Les meilleurs leaders élèvent leurs hommes, les autres les écrasent » - Robin Sharma Si votre entreprise
n’est faite que de disciples, des moutons suiveurs, vous avez une toute petite république à diriger. Par contre,
en rendant vos hommes forts, en les élevant, en leur montrant qu’ils sont capables de grandes choses, en
leur faisant confiance, ils vont travailer pour être à la hauteur de la confiance que vous leur aurez ; Si
vous montrez à vos hommes qu’ils sont capables, ils vous surprendront par leurs résultats. ?

3. S’améliorer constamment
 « Si vous cessez d’apprendre, vous cessez d’être leader » - Kenneth Blanchard , le savoir évolue très vite.
Vous ne pouvez plus compter sur les séminaires ou le MBA que vous avez eu au cours des années 90 ou 2000
pour continuer d’influencer efficacement les gens. Vous risquez d’utiliser des méthodes qui sont tellement en
déphasage avec l’actualité de la performance personnelle et organisationnelle que vos collaborateurs ne vous
montreront aucune considération. Ceux qui arrivent à manager efficacement sont suffisamment humbles pour
savoir que leurs méthodes doivent être relativisées et qu’ils doivent apprendre des autres.
4 Rester soi-même
N’essayez pas de cacher vos défauts, ils les connaissent Contrairement à ce que nous pouvons penser à
certains moments, les gens qui travaillent avec nous tous les jours connaissent nos failles. Vous n’avez pas
besoin de les cacher. Ils savent comment vous pouvez être excité et agité lorsque tout va bien et très faible
lorsque vous avez des défis à gérer. Ils sont les premiers à le constater.

Jouez carte blanche et montrez que vous êtes vulnérable, que vous n’êtes pas infaillible. Restez vous-
même, sortez de votre carapace, vous offrant ainsi la chance de vous remettre en cause, d’apprendre
rapidement et de grandir.

5. Oublier son titre


Vous n’êtes pas manager pour avoir un titre, vous êtes manager pour optimiser les résultats, pour conduire
l’entreprise ou votre service vers des niveaux de performances répondant aux attentes des ayant droit de votre
entreprise (clients, employés, actionnaires…). Les meilleurs leaders n’ont jamais eu de titre : Gandhi, Koffi
Annan et Mandela ont eu plus d’impact après avoir quitté leurs fonctions officielles…
Si vous avez un titre et que vous n’avez pas de résultat, vous serez dégagé lorsque le moment viendra (même
si l’entreprise est à vous, vos clients vous dégageront puisque vous n’aurez plus de client, donc plus
d’entreprise

6. Ne pas avoir peur pour son poste


Fabriquez des leaders, vous serez le grand leader !  Oubliez vos poursuivants et concurrencez-vous !
Les meilleurs managers fabriquent des managers, les autres fabriquent des suiveurs, des bénis oui oui, des
gens qui sont incapables de rêver de les dépasser. Les mauvais managers prennent en otage les génies et les
détruisent dans leurs efforts pour s’élever, toujours parce qu’ils ont peur pour leur poste. Par contre, les
meilleurs leaders fabriquent des leaders parce qu’en définitive, la vraie marque du leadership, c’est le
nombre de leaders que vous avez fabriqués. C’est lorsque les collaborateurs qui sont passés sous vous sont
entrain de devenir des directeurs, des chefs d’entreprises que vous connaitrez la valeur de la contribution de
votre leadership. Vous n’avez pas besoin de concurrencer vos collaborateurs, vous avez à vous concurrencer
vous-même dans ce que vous devez bien faire et vous serez le grand leader.

7. Exceller
Mouillez le maillot, produisez du résultat avec percussion, ils vous respecteront !
Si vous ne savez pas exceller, les commandes et le faites surtout avec mépris, vos collaborateurs
comprendront bien que vous n’êtes capable de rien sans eux. Les leaders efficaces du XXIe siècle savent
travailler sur eux-mêmes pour développer leur talent d’excellents collaborateurs dans un premier et
d’excellents managers dans un second temps.

8. Vivre pleinement son temps


Ne devenez pas trop sérieux, soyez du 21è siècle, éclatez-vous, restez avec vos hommes !
Les gens sont tellement stressés que la convivialité est désormais l’ingrédient dont nos entreprises ont besoin
pour produire du résultat.

Vous aimerez peut-être aussi