Vous êtes sur la page 1sur 44

UNIVERSITE QUISQUEYA (UNIQ)

Cours : Physique conceptuelle

Code : Phy110

Professeur : Monès DORCINVIL


Email : mones.dorsainvil@uniq.edu
Tel : 38555937

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 1


Chap 5: Dynamique de la particule

Plan
1. La force et la masse
2. La première loi de Newton
3. La deuxième loi de Newton
4. Le poids
5. La troisième loi de Newton
6. Les applications des Lois de Newton

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 2


INTRODUCTION

Ce Chapitre Marque une transition importante: Nous


passons maintenant de la cinématique (qui décrit le
mouvement des corps) à la dynamique (qui explique le
mouvement des corps). La dynamique est une branche de
la mécanique qui fait appel à la notion de force pour
expliquer le mouvement des corps.

Nous étudierons les Lois de Newton qui sont les


fondements de la mécanique (classique).

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 3


1. LA FORCE ET LA MASSE

Questions ?
– Comment mettre un objet en mouvement ?
– Comment arrêté un objet qui se déplace ?
– Comment presser une balle en caoutchouc dans la main ?
Réponse : Action d’une FORCE

Concept introduit par Isaac Newton (1642-1727)

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 4


1. LA FORCE ET LA MASSE (SUITE)

L’inertie d’un corps est sa tendance à résister à toute


variation de vitesse. La Masse d’un corps est une mesure
de son inertie. La masse est une propriété intrinsèque,
indépendante du lieu où se trouve le corps.
La force est une action qui produit une déformation ou
une accélération. La force résultante est la somme de
toute les force qui s’exerce sur un objet.

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 5


2. LA PREMIÈRE LOI DE NEWTON

En l’absence de force résultante extérieure agissant sur


lui, tout corps au repos conservera son état de repos ou
tout corps animé d’un mouvement rectiligne uniforme
conservera son mouvement. En d’autres termes,
l’accélération d’un corps est nulle lorsque la force
résultante exercée sur lui est nulle. Cette loi fait intervenir
une propriété appelée inertie:
Rappel: L’inertie d’un corps est sa tendance à résister à
toute variation de son état de mouvement.

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 6


2. LA PREMIÈRE LOI DE NEWTON (SUITE)

Interprétation :
Si la résultante des forces agissant sur un objet est nulle :
1. Un objet au repos reste au repos
2. Un objet en mouvement continue a se mouvoir a vitesse
constante.

Conséquences
de la première loi de Newton.
Objet en équilibre: 𝐹𝑒𝑥𝑡 = 0
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 7
3. LA DEUXIÈME LOI DE NEWTON

𝐹𝑒𝑥𝑡 = 𝑚𝑎

La Force résultante agissant sur une particule de masse m


𝐹𝑒𝑥𝑡
produit une accélération 𝑎 = de même orientation
𝑚
que la force résultante.
La deuxième loi de Newton en composantes:
𝐹𝑥 = 𝑚𝑎𝑥 𝐹𝑦 = 𝑚𝑎𝑦 𝐹𝑧 = 𝑚𝑎𝑧

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 8


EXEMPLE 1
Les moteurs d’une fusée de 500 kg roulant sur des rails font une
force de 20 000 N. La force de friction s’opposant au
mouvement de la fusée est de 5000 N. Combien de temps faut-il
pour que cette fusée parcours 1 km en partant du repos?

Solution:
Avec un axe horizontal pointant vers la droite, la force nette est:
𝐹𝑥 = 20000 𝑁 + −5000 𝑁 = 15 000

𝐹𝑥 = 𝑚𝑎𝑥

15 000 = 500 ∗ 𝑎𝑥
𝑎𝑥 = 30 𝑚. 𝑠 −2

En partant d’une vitesse nulle, le temps pour parcourir 1000 m


avec une telle accélération est :
1
𝑥 = 𝑎𝑡 2 + 𝑣0 𝑡 + 𝑥0
2
1
1 000 = (30)𝑡 2
2
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL𝑡 = 8,165 𝑠 10/25/2020 9
EXEMPLE 2
La poussée des réacteurs d’un Boeing 747 est de 8,8 ∗ 105 N. La masse de cet avion au
décollage est de 3 ∗ 105 𝑘𝑔.
a) Quelle est l’accélération au décollage?
b) Si l’avion part du repos, quelle sera sa vitesse après 10 s?
On néglige les forces de friction exercées par l’air et le sol.
Solution
Imaginons un axe des x le long de la piste de décollage.
a) Puisqu’on suppose que la poussée 𝐹𝑥 est la seule force horizontale agissant sur
l’avion,
𝐹𝑥 8,8∗105
l’accélération est : 𝑎𝑥 = = ⇒ 𝒂𝒙 = 𝟐, 𝟗 𝒎. 𝒔−𝟐
𝑚 3∗105
b) La vitesse est donnée par :
𝑣𝑥 = 𝑣0𝑥 + 𝑎𝑥 𝑡
𝒗𝒙 = 𝟐, 𝟗 ∗ 𝟏𝟎 = 𝟐𝟗 𝒎. 𝒔−𝟏 soit environ 104 km/h
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 10
EXEMPLE 3

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 11


4. LE POIDS
Le poids d’un corps est la force gravitationnelle qui agit sur lui.

𝑷 = 𝒎𝒈
La masse et le Poids
On confond souvent les notions de masse (mesure de
l’Inertie d’un corps) et de poids (Force gravitationnelle
sur un corps). L’utilisation commerciale et industrielle
du kilogramme comme unité de poids rend les choses
encore plus compliquées. Le premier point à souligner,
c’est que la masse est un scalaire mesuré en
kilogramme, alors que le poids est un vecteur mesuré en
newton. Deuxièmement la masse d’un corps ne varie
pas, tandis que le poids d’un corps varie selon le lieu.

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 12


5. LA TROISIÈME LOI DE NEWTON
Une force est toujours exercée sur un corps par un autre: On ne
peut jamais parler tout simplement de la force d’un corps. Ainsi, il
est souvent utile de designer une force à l’aide de deux indices.
Convention d’écriture d’une force au moyen d’indices
𝑭𝑨𝑩 désigne la force exercée sur l’objet A par l’objet B

Troisième loi de Newton


La force exercée sur A par B
est égale en module et de sens opposé à la force exercée sur B
par A.
𝐹𝐴𝐵 = −𝐹𝐵𝐴
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 13
5. LA TROISIÈME LOI DE NEWTON (SUITE)

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 14


PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 15
6. LES APPLICATIONS DES LOIS DE NEWTON

La normale
Qu’est-ce que la normale?
Quand deux objets entrent en contact, il y a
une force entre les deux objets. De façon très
générale, les forces peuvent être représentées
de la façon suivante. Il y a deux forces selon
la troisième loi de Newton. Si l’objet du haut
fait une force sur l’objet de bas, alors l’objet
du bas fait une force de même grandeur et de
direction opposée sur l’objet du haut.
Examinons la force sur l’objet du haut. Nous
allons séparer cette force en deux
composantes : la composante
perpendiculaire (normale) à la surface de
contact et la composante parallèle à la
surface de contact.
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 16
Exemple 4
Trouvez toutes les forces s’exerçant sur
les deux boites sur la figure ci contre.

Commençons par la boite du haut. Celle-ci


touche uniquement à la boite du bas. Les
forces sont donc

Allons-y ensuite avec la boite


du bas. Elle touche à deux
choses : la boite du haut et la
table. Il y a donc 2 normales.
Les forces sont donc celles
montrées sur la figure.

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 17


7. La Tension
On appelle tension d’un fil attaché à un corps en point ,
la force notée 𝑇 exercée par le fil sur le corps en ce point.

Considérons en premier les forces sur la corde. Puisque la


corde tire sur le bloc vers la droite, le bloc tire sur la corde
vers la gauche selon la troisième loi de Newton. On a alors

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 18


LA TENSION DANS UNE CORDE DE MASSE NÉGLIGEABLE.

Deux blocs A et B sont posés sur une surface sans frottement. Ils sont reliés
ensemble par une mince corde dont la masse est négligeable par rapport à celle
des blocs. Lorsqu’on tire sur le bloc B, on désire démontrer que la corde exerce
des tensions de même module sur les deux blocs.
Schéma des forces à 3 masses A, B et C : (On néglige le frottement)

F : Force qui fera accélérer le système, en particulier le bloc B.


𝑻𝟏 : Force qui permet au bloc A d’être accéléré via la corde C.
𝑻𝟐 : Force qui représente le fardeau du Bloc B à traîner le bloc A via la corde C.
𝑻𝟑 : Action-réaction appliquée sur la corde C venant de 𝑻𝟏
𝑻𝟒 : Action-réaction appliquée sur la corde C venant de 𝑻𝟐
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 19
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 20
8. DÉCOMPOSITION DES FORCES

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 21


PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 22
EXEMPLE 6

On tire deux blocs tels qu’illustrés sur la figure. (Il n’y a


pas de friction entre le sol et les boites.)
a. Quelle est l’accélération des blocs?
b. Quelle est la tension de la corde entre les blocs?

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 23


PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 24
CONDITION D’EQUILIBRE

Lorsque la somme des forces agissant sur une particule est nulle,
on dit que la particule est en équilibre de translation.
Si la particule est au repos, elle est en équilibre statique, et si elle
est en mouvement à vitesse constante, elle est en équilibre
dynamique. Dans tous ces cas, on a :

𝐅𝐞𝐱𝐭 = 𝟎

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 25


FORCE DE FROTTEMENT
Force de Frottement Statique (𝑭𝒔𝒕 ) et Cinétique (𝑭𝒕𝒄 )

Le frottement se traduit par une force


de contact qui s’oppose au mouvement
relatif de deux surfaces. 𝑭𝒔𝒕

Supposons qu’on applique une force horizontale de plus en plus grande sur un
objet initialement au repos sur une surface horizontale. Au départ, la force de
frottement augmente à mesure que la force appliquée augmente. Elle
augmentera ainsi jusqu’à ce que le frottement statique atteigne sa valeur
maximale (𝑭𝒕𝒔𝒎𝒂𝒙 = 𝝁𝑺 𝑭𝑵 ). Alors, l’objet commencera à .glisser et on aura
alors du frottement cinétique (𝑭𝒕𝒄 = 𝝁𝒄 𝑭𝑵 ).
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 26
ou 𝝁𝑺 et 𝝁𝒄 représentent respectivement le coefficient de frottement
statique et cinétique. Ils sont indépendantes de la géométrie des surfaces
en contact.
Voici un graphique montrant la force de friction en fonction de la force
appliquée sur l’objet.

Comme μc < μs, il y aura alors une diminution de la force de friction dès
que l’objet commence à glisser. Le graphique montre cette baisse de la
force de friction. on écrit alors: 𝟎 ≤ 𝑭𝒔𝒕 ≤ 𝑭𝒔𝒕𝒎𝒂𝒙 .

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 27


DÉTERMINATION EXPÉRIMENTAL DES
COEFFICIENTS DE FROTTEMENTS 𝝁𝒔 ET 𝝁𝒄
Considérons un petit bloc posé sur une surface inclinée (figure. ci-
dessous). On augmente l'angle d'inclinaison jusqu'à ce que le bloc
commence à glisser. En mesurant l'angle 𝜃𝑐 auquel le glissement se
produit, on peut déterminer la valeur de 𝜇𝑠 .

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/29/2020 28


Appliquons la 2e loi de Newton.
Cas statique :
1) 𝑭𝒙 = 𝒎𝒈 sin 𝜽 − 𝒇𝒔 = 𝟎 (1)
2) 𝑭𝒚 = 𝑭𝑵 − 𝒎𝒈 cos 𝜽 = 𝟎 (2)
En tirant mg dans l’éq (2) et le remplacer par sa valeur dans (1) on obtient :
𝐹𝑁
𝑚𝑔 =
cos 𝜃
𝐹𝑁
𝒎𝒈 sin 𝜽 − 𝒇𝒔 = 𝟎 ⇒ sin 𝜃 − 𝑓𝑠 = 0
cos 𝜃
𝐹𝑁 ∗ 𝑡𝑎𝑛𝜃 = 𝑓𝑠 (3)
Lorsque le plan incliné atteint l’angle critique 𝜃𝑐 , 𝑓𝑠 = 𝑓𝑠𝑚𝑎𝑥 = 𝜇𝑠 𝐹𝑁 . Et
nous pouvons donc dire qu’à cet angle l’équation (3) devient :
𝜇𝑠 𝐹𝑁 = 𝐹𝑁 ∗ 𝑡𝑎𝑛𝜃
𝝁𝒔 = 𝒕𝒂𝒏𝜽𝒄
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 11/1/2020 29
Dès que le bloc commence à glisser à 𝜃 ≥ 𝜃𝑐 , il subit une accélération vers
la base du plan incliné. Dans ce cas le mouvement du bloc est un MRUA.
Cas Cinétique :
1) 𝑭𝒙 = 𝒎𝒈 sin 𝜽 − 𝒇𝒄 = 𝟎 (1)
2) 𝑭𝒚 = 𝑭𝑵 − 𝒎𝒈 cos 𝜽 = 𝟎 (2)
En tirant mg dans l’éq (2) et le remplacer par sa valeur dans (1) on obtient :
𝐹𝑁 ∗ 𝑡𝑎𝑛𝜃 = 𝑓𝑐 (3)
Cependant si nous réduisons l’angle 𝜃 à une grandeur inferieure à 𝜃𝑐 , nous
sommes en mesure de déterminer un angle 𝜃𝑐′ tel que le bloc se déplace à
vitesse constante.
𝐹𝑁 ∗ 𝑡𝑎𝑛𝜃𝑐′ = 𝜇𝑐 𝐹𝑁

𝝁𝒄 = 𝒕𝒂𝒏𝜽′𝒄

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 11/1/2020 30


PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 31
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 32
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 33
Exemple 8
Dans la situation illustrée sur la figure, quelle est
l’accélération des blocs si le bloc de 5 kg est en train
de monter la pente et que le coefficient de friction
cinétique entre le bloc de 5 kg et la pente est de 0,7?
Pour le bloc 𝐦𝟏 = 𝟕 𝐤𝐠 on a :

Pour le bloc 𝒎𝟐 = 𝟓 𝒌𝒈 on a :

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 34


L’angle entre le poids et l’axe des x étant de -70°

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 35


PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 36
LA RÉSISTANCE DE L’AIR
Dans l’étude de la chute libre des corps , nous n’avons pas jusqu’à présent
tenu compte des effets de la résistance de l’air. Pourtant, un objet qui
tombe d’une très grande hauteur n’accélère pas indéfiniment. L’objet finit
par atteindre une vitesse limite 𝒗𝑳 , Puis continue à tomber en gardant
cette vitesse constante. S’il n’en était pas ainsi les grêlons seraient des
projectiles mortels. Des mesures effectuées sur des objets en mouvement
dans l’air ont montré que la force de frottement de l’air est :
1
𝐹𝑟 = 𝐶𝑥 𝐴𝜌𝑣 2
2
𝜌 est la densité du fluide dans lequel l’objet se promène.
𝑣 est la vitesse de l’objet dans le fluide
𝐶𝑥 est le coefficient de trainée
𝐴 est l’aire de référence de l’objet dont la définition
varie selon la forme de l’objet

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 37


LA VITESSE LIMITE
Si on laisse tomber un objet, il accélère vers le bas, car la force
de gravitation l’attire. Au départ (A), il n’y a que la gravitation
et l’objet a une accélération de 9,8 m/s². À mesure que la
vitesse de l’objet va augmenter, la force de frottement
s’opposant à son mouvement va augmenter. Un peu plus tard
(B), la force de friction vers le haut sera de la même grandeur
que la force de gravité vers le bas et la somme des forces sera
nulle. L’objet va alors aller à vitesse constante. C’est ce qu’on
appelle la vitesse limite des corps en chute libre.

𝑭 = 𝑷 + 𝑭𝒓 = 𝟎 Avec 𝑃 = 𝑚𝑔

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 38


On obtient le graphique suivant pour la vitesse de chute en fonction du temps pour
un objet ayant une vitesse limite de 30 m/s. Au départ (point A), la pente est de 9,8
m/s². On voit la pente, donc l’accélération, diminue en fonction du temps pour
finalement atteindre la vitesse limite

Comme on atteint cette vitesse


quand la force de friction est égale
à la force de gravitation, Donc :

𝑷 + 𝑭𝒓 = 𝟎
𝑷 − 𝑭𝒓 = 𝟎
𝒎𝒈 = 𝑭𝒓
𝟏
𝒎𝒈 = 𝑪𝒙 𝑨𝝆𝒗𝟐
𝟐
En isolant la vitesse, on obtient :

2𝑚𝑔 Vitesse limite d’un objet en chute libre


𝑣𝐿 =
𝑪𝒙 𝑨𝝆

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 39


Exemple 9

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 40


LA FORCE EXERCÉE PAR UN RESSORT SUR UN OBJET

La force exercée par un ressort sur un objet n’est pas constante, elle
dépend de la compression ou de l’élongation du ressort.

𝑭 = −𝒌𝒙
• où k est la constante de rappel du ressort
• x est l’étirement où la compression du ressort.
PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 41
On suspend une masse de m = 3 kg au plafond à l’aide d’un ressort ayant
une constante de k = 100 N/m. Quel est l’allongement du ressort?

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 42


DYNAMIQUE DU MOUVEMENT CIRCULAIRE
Nous avons vu au chapitre 4 que le module de l’accélération centripète d’une particule
𝒗𝟐
animée d’un mouvement circulaire uniforme est : 𝒂𝒓 = .
𝒓
Pour analyser la dynamique d’une particule en mouvement circulaire uniforme, on choisit un
repère qui comporte un axe ( le plus souvent, l’axe des 𝑥) pointant vers le centre du cercle.
La deuxième loi de Newton appliquée selon cet axe donne:

𝑭 = m𝒂𝒓

𝒗𝟐
𝑭=𝒎
𝒓

PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 43


PROFESSEUR : MONÈS DORCINVIL 10/25/2020 44