Vous êtes sur la page 1sur 23

PROCÉDÉS DE

FABRICATION &
DESIGN PRODUIT

2 e

édition
Chris Lefteri

PROCÉDÉS DE
FABRICATION &
DESIGN PRODUIT

2 e

édition
Table des matières
6 Avant-propos
10 Comparatif des procédés

1 Enlèvement
de matière
18 L’usinage
À mon épouse Alison, qui est mon guide et 21 La découpe à commande
ma source d’inspiration et de motivation. Ce numérique (CNC)
livre t’est dédié, avec tout mon amour. 24 L’usinage par faisceau
d’électrons (EBM)
26 Le tournage automatisé
29 Le calibrage
33 La découpe plasma

2 Transformation
des tôles
38 L’usinage chimique
40 La découpe à l’emporte-pièce
L’édition originale de cet ouvrage a été publiée en langue anglaise
42 La découpe au jet d’eau
sous le titre Making it, third edition: manufacturing techniques for
44 L’électro-érosion (EDM)
product design par Laurence King Publishing Ltd., Londres
46 La découpe laser
This book was designed, produced and published in 2019 by Laurence 48 L’oxycoupage
King Publishing Ltd., London 50 Le formage de tôle
52 Le thermoformage du verre
Copyright © 2007, 2012, 2019 Chris Lefteri and Central Saint Martins
54 Le formage électromagnétique
College of Art & Design
56 Le repoussage
Chris Lefteri has asserted his right under the Copyright, Designs and 59 La découpe de métal
Patents Act 1988 to be identified as the Author of this Work 61 L’Industrial Origami®
Translation © 2014 Dunod Editeur SA 64 Le thermoformage
Design by Roger Fawcett-Tang, Struktur Design 67 Le formage par explosion
Cover design: Marianne Noble 70 Le formage superplastique
Senior editor: Peter Jones d’aluminium
73 Le formage intérieur libre
All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or à haute pression (FIDU)
transmitted in any form or by any means, electronic or mechanical, 76 Le soufflage de métal
including photocopy, recording or any information storage and 78 Le cintrage de contreplaqué
retrieval system, without prior permission in writing from the 81 Le formage de contreplaqué
publisher. en trois dimensions
© Dunod, Paris, 2014, 2019 pour la traduction française 84 Le pressage de contreplaqué
ISBN 978-2-10-078935-1
Mise en page pour la traduction française : Belle Page
Adaptation de couverture : Maud Warg 3 Procédés
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans
en continu
le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause 88 Le calandrage
est illicite selon le Code de la propriété intellectuelle [Art. L 122-4] et 90 Le soufflage de gaine
constitue une contrefaçon réprimée par le Code pénal. 92 L’Exjection®
Seules sont autorisées [Art. L 122-5] les copies ou reproductions 94 L’extrusion
strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à 97 La pultrusion
une utilisation collective, ainsi que les analyses et courtes citations 100 Le PulshapingTM
justifiées par le caractère critique, pédagogique ou d’information de 102 Le profilage
l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, sous réserve, toutefois, du 104 Le rétreint rotatif
respect des dispositions des articles L 122-10 et L 122-12 du même 106 Le tissage de treillis pré-
Code, relatives à la reproduction par reprographie. ondulés
110 La fabrication de placages
Ouvrage imprimé en Chine.
Technique de pointe : Table des matières 5

4 Produits creux 210 La décoration dans le moule


212 La décoration sur le moule
Les revêtements hydrophobes
280 Les revêtements céramiques
à paroi fine 214 Le moulage par injection de Les revêtements en poudre
114 Le soufflage de verre à main métal (MIM) 281 Les revêtements phosphatés
levée 217 Le moulage sous haute La projection thermique
116 Le travail du verre au pression 282 La cémentation
chalumeau 220 Le moulage par injection de Les revêtements résistant
118 Le procédé de soufflé-soufflé céramique (CIM) aux températures élevées
122 Le procédé de pressé-soufflé 222 Le moulage à la cire perdue 283 La métallisation de films épais
125 Le moulage de plastique par 226 Le moulage au sable Les revêtements de protection
soufflage 229 Le verre pressé 284 Le grenaillage de précontrainte
127 L’injection-soufflage 232 Le coulage en barbotine sous La projection plasma
130 L’extrusion-soufflage pression 285 La galvanisation
132 Le moulage par immersion 234 Le formage viscoplastique L’ébavurage
135 Le rotomoulage (VPP) 286 Le polissage chimique
138 Le coulage en barbotine La métallisation sous vide
141 L’hydroformage 287 La décallisation
144 Le filage inverse par choc
147 Le moulage de cellulose
7 Techniques Le décapage
288 Les revêtements anti-adhésifs
150 Le moulage au contact de pointe (organiques)
152 Le procédé d’infusion sous 238 L’impression jet d’encre  Les revêtements anti-
vide 240 Le prototypage par adhésifs (inorganiques)
154 Le moulage en autoclave impression papier 289 Le chromage
156 L’enroulement filamentaire 242 Le contour crafting L’anodisation
159 Le coulée par centrifugation 244 La stéréolithographie (SLA) 290 Le manchon rétractable
161 L’électroformage 248 La technologie MIMOTECTM Le trempage par lit fluidisé
de fabrication de micromoules 291 Le glaçurage
250 Le frittage sélectif au laser L’émaillage vitrifié
5 Consolidation (FSL)
253 Les Smart MandrelsTM pour
166 Le frittage
168 La compression isostatique à
l’enroulement filamentaire
255 Le formage incrémental
9 Méthodes
chaud (HIP) 258 Le tissage 3D d’assemblage
170 La compression isostatique à 260 La synthèse numérique 296 Le placage de métal
froid (CIP) de la lumière Le collage UV
172 Le moulage par compression 262 La FDM avec des matériaux 297 Le soudage haute fréquence
174 Le moulage par transfert actifs Le soudage par ultrasons
176 Le moulage de mousse 264 La Multi Jet Fusion 298 Le soudage par points
179 Le moulage de mousse 266 L’impression 3D par polyjet Le soudage au gaz
sur une structure en 268 L’impression liquide rapide 299 Le soudage à l’arc
contreplaqué
Le soudage TIG
182 Le gonflage de bois
300 Le brasage
185 Le forgeage
188 Le forgeage de poudre 8 Techniques Le soudage par friction
(linéaire et à rotation)
190 Le moulage de précision de finition 301 Le traitement plasma
de  prototypes (p­­cPRO®)­ 272 La sublimation thermique des surfaces
La métallisation sous vide Le nano-assemblage de
273 Le flocage plastique et de métal
6 Procédés La gravure à l’acide 302 Le soudage laser
complexes 274 La gravure au laser Le soudage des
La sérigraphie thermoplastiques
194 Le moulage par injection
275 Le polissage électrolytique 303 Le soudage par friction-
197 Le moulage réactif par
La tampographie malaxage
injection (RIM)
276 Le Nextel® Le soudage par points
199 Le moulage par injection
L’estampage à chaud par friction
assistée au gaz
277 Le surmoulage 304 La fixation adhésive
201 Le procédé MuCell®
Le sablage 305 L’assemblage de textiles
de moulage par injection
278 Le système i-SD Les assemblages
204 Le surmoulage
La décoration dans le moule
207 Le moulage par injection
279 Les revêtements 306 Glossaire
multicomposants
autoréparables 305 Index
311 Remerciements
312 Crédits photographiques
Avant-propos

Les innombrables produits qui peuplent techniques de fabrication utilisées dans le


le monde moderne ont quelque chose de domaine du design industriel.
fascinant, et les secrets de leurs créations Depuis la publication de la première
ne laissent pas de nous intriguer. En édition de cet ouvrage en anglais, de
témoignent ces émissions pour enfants nombreuses innovations ont vu le jour dans
qui s’intéressent aux secrets des chaînes le domaine de la production industrielle.
de fabrication de biscuits ou de bouteilles Certaines ont été incluses dans cette
de lait, ces usines locales qui proposent nouvelle édition mise à jour. Quelques-
des visites guidées pour présenter leurs unes sont extrêmement spécialisées,
techniques ingénieuses de fabrication, comme le formage électromagnétique,
ou même ces bonus de DVD, qui livrent tandis que d’autres sont des techniques
les ficelles d’un tournage ou des effets anciennes que l’on a adaptées, telles que
spéciaux utilisés dans un film. Les l’Industrial Origami®. D’autres encore
ingénieurs cherchent constamment à sont une combinaison de deux procédés,
revisiter les technologies, qu’elles soient comme l’Exjection®, une méthode de
récentes ou anciennes, pour les appliquer fabrication reposant à la fois sur le
au domaine du design. moulage par injection et l’extrusion. Il
J’ai toujours été émerveillé par ces conviendra également de revenir sur
machines capables de fabriquer 2 000 quelques utilisations remarquables
ampoules à la minute ou des câbles à fibres de méthodes de production largement
optiques ultra fins et flexibles. Par quel répandues, telles que la Sparkling Chair,
miracle l’esprit humain a-t-il pu concevoir la chaise design de Marcel Wanders,
un procédé qui consiste à faire goutter qui perfectionne le procédé d’injection-
lentement de la pâte de verre visqueuse soufflage utilisé dans la fabrication des
et en fusion, puis à l’étirer pour former des bouteilles en plastique pour l’adapter à la
tubes de verre d’une épaisseur de moins production de mobilier.
d’1 mm qui donneront de la fibre optique ? De plus en plus de voix s’élèvent
Ou ces techniques qui permettent de tordre en faveur d’une approche plus durable du
du fil d’acier pour créer des trombones design. Pour tenir compte des exigences
à un rythme effréné de 300 pièces par croissantes liées à la consommation
minute ? Ou encore ce procédé qui d’énergie, à la pénurie de matières
permet de fabriquer les billes de verre aux premières et à l’éthique, des informations
torsades colorées de notre enfance ? Pris ont été ajoutées pour offrir au lecteur
individuellement, tous ces produits sont un éclairage sur ces problématiques
le résultat de procédés de fabrication bien complexes. Cette édition comporte
spécifiques, qui sortent de notre sujet. Cet également une nouvelle section sur les
ouvrage, à la portée plus générale, traite techniques de finition, qui concentrent
de procédés de fabrication applicables à bon nombre d’innovations en matière
tous les objets, ou en d’autres termes, des de coloration et de peinture, notamment
Avant-propos 7

au pistolet, mais aussi d’optimisation et apparition. Autrefois le design était


d’intégration de nouvelles fonctionnalités. soumis aux contraintes de la production
Le tableau des pages 10 à 15 propose industrielle, notamment en matière de
une vue d’ensemble des informations moulage et de coût, ce qui a eu pour effet
clés à retenir telles que les volumes de de brider la créativité. C’est encore souvent
production et le coût de chaque technique le cas, même si la production industrielle
facilitant les comparaisons et constituant apparaît de plus en plus comme un terrain
un précieux aide-mémoire. d’expérimentation pour de nouveaux
L’objectif de cet ouvrage est matériaux et nouvelles méthodes,
d’explorer la face cachée des objets notamment pour la fabrication d’objets en
dans le contexte du design industriel. Il séries limitées.
propose une immersion dans le monde Certains exemples présentés dans
des machines pour y découvrir les trésors cet ouvrage renvoient à une étape du
d’inventivité qui ont été déployés pour développement où les outils physiques
transformer des matériaux liquides ou laissent place à un mode de production
solides, des poudres ou des morceaux totalement repensé. C’est le cas des Curvy
de métal en objets tridimensionnels. Il Composites, un projet de Malcolm Jordan,
dévoile au lecteur l’envers du décor et met qui a inventé alors qu’il était encore
notamment en relief la dimension ludique étudiant en design, un tout nouveau
inhérente à la production de masse. Il procédé de fabrication de panneaux
cherche enfin à encourager les designers en bois. Je n’ai pas pu résister à l’envie
à adopter quelques-unes de ces méthodes d’évoquer certaines méthodes pour le
pour améliorer la qualité de leurs objets et moins originales, quoique sortant du
intégrer la production dans le processus champ de la production d’objets en masse,
créatif, en arrêtant de la cantonner à un ouvrant de nouvelles perspectives comme
rôle purement utilitariste. la combinaison de méthodes de production
Mon ambition a été de recueillir industrielles et artisanales ou de projets
toute l’information existante dans qui se réapproprient des machines du
les manuels techniques, les revues quotidien.
spécialisées et les sites Web des Avant la révolution industrielle,
associations et fédérations de différents la fabrication des objets étaient souvent
secteurs de l’ingénierie pour la synthétiser conditionnée par les ressources locales. Les
dans un ouvrage qui pourra servir objets en céramique étaient ainsi conçus
d’introduction à la production industrielle et fabriqués dans les régions où l’argile
d’objets. D’une certaine manière, il s’agit était abondante, comme Stoke-On-Trent
de rendre hommage à toutes les méthodes dans le nord-ouest de l’Angleterre, berceau
de production d’objets tridimensionnels de Wedgwood et de nombreux grands
en petites ou grandes séries à une période noms de la céramique. Les régions très
qui constitue un tournant important boisées abritaient quant à elles souvent
dans l’évolution de ces objets. L’industrie des communautés spécialisées dans la
du design se trouve aujourd’hui à la production de meubles. C’était l’époque
croisée des chemins : les conceptions où le savoir-faire et la matière première
traditionnelles de la production font étaient disponibles à l’échelle locale. La
l’objet d’une remise en question, alors que mondialisation a eu des répercussions
de nouvelles possibilités, susceptibles profondes sur ces modes de production
d’apporter de profonds changements dans locaux, détruisant bien souvent le tissu
la façon dont nous fabriquons, choisissons artisanal d’une région. Aujourd’hui,
et consommons nos produits, font leur on assiste cependant à un retour à une
8 Avant-propos

production de petite échelle, obéissant de gel sous l’effet d’un stimulus tel qu’une
ainsi à la demande des consommateurs. augmentation de température. Cette
Il s’agit parfois d’un choix délibéré, lié propriété permet au gel de se dissoudre
aux nouveaux produits et aux nouvelles dans le corps, une fois le tissu implanté.
technologies. Dans d’autres cas, ce sont Cet ouvrage porte toutefois
des initiatives spontanées de personnes qui principalement sur les techniques de
détournent des machines de leur fonction production de masse, qu’elles soient
première, et transforment par exemple de largement répandues ou encore très
modestes imprimantes à jet d’encre en novatrices. Elles font chacune l’objet d’une
machines de prototypage rapide. présentation complète et largement axée
La réappropriation de machines sur le design, l’objectif étant de stimuler
ou de technologies au gré des la créativité et de favoriser des échanges
expérimentations, des combinaisons innovants, de sorte que des secteurs
et des adaptations les plus diverses fait ou des industries se réapproprient des
partie intégrante de l’évolution. Notre technologies. Le plan et la présentation
ingéniosité cherche constamment de de ce livre se veulent simples, de manière
nouveaux terrains pour s’exercer, mais si à offrir un aperçu de la production
les outils de travail de l’artisan d’antan industrielle d’objets et, je l’espère, à donner
étaient manuels, l’artisan d’aujourd’hui, au lecteur un regard neuf et mieux informé
lui, recourt à des machines. Une centaine sur l’envers de la société de consommation.
d’euros et quelques opérations suffisent
pour transformer une imprimante à jet
d’encre et créer de nouveaux produits grâce Comment utiliser cet
à la conception assistée par ordinateur ouvrage
(CAO). Autrefois, il suffisait de disposer Cet ouvrage est divisé en sections, qui
d’un morceau de bois dont on comprenait correspondent aux différentes formes
plus ou moins les propriétés et de le tailler obtenues avec chaque procédé de
pour obtenir un objet prêt à l’emploi. fabrication. Il n’a pas vocation à être
Aujourd’hui, le morceau de bois a laissé exhaustif, mais à présenter clairement
dans certains cas la place à l’imprimante, et simplement chaque méthode en
une machine qui a été démontée et adaptée combinant du texte, des illustrations et des
pour créer une multitude d’objets. photos des produits. Les schémas illustrent
L’une des technologies les plus les principes d’une technique et les étapes
étonnantes élaborée à partir de ces de la fabrication du composant final. Ils
imprimantes à jet d’encre trafiquées est n’ont pas pour ambition de représenter
celle qui a été mise au point par plusieurs précisément les machines.
équipes de scientifiques à travers le monde Pour chaque procédé, le texte est
pour produire du tissu vivant. En partant divisé en deux parties : la première partie
du constat que deux cellules placées côte à énonce les principales caractéristiques et
côte finissent par se souder, les chercheurs la seconde résume les points à retenir.
sont parvenus à produire du tissu vivant à
l’aide d’un gel thermoréversible qui fait en Avantages et inconvénients
quelque sorte office d’échafaudage entre Les avantages et les inconvénients de
chaque cellule. Une équipe de la faculté chaque procédé sont présentés sous forme
de médecine de Caroline du Sud utilise ce de liste.
gel pour maintenir en place les cellules à
mesure qu’elles sont distribuées. Ce gel est
conçu pour passer de l’état liquide à l’état
Avant-propos 9

Volumes de production Échelle


Il s’agit du nombre de pièces que chaque Pour chaque procédé, l’échelle des
procédé est capable de fabriquer, qu’il pièces est indiquée. Celle-ci peut offrir
s’agisse de prototypes uniques ou d’objets des surprises, comme pour ces machines
produits en grande série. capables de façonner des tôles de métal
pouvant atteindre 3,5 m de diamètre.
Prix unitaire rapporté à
l’investissement Degré de précision
L’un des principaux critères pour le choix Le degré de précision que l’on peut obtenir
d’un procédé est l’investissement initial avec une technique donnée dépend
requis, qui peut varier énormément souvent de la matière travaillée. Les
selon que l’on a recours à des techniques métaux découpés à la machine ou les
de formage de plastique, comme les plastiques moulés par injection peuvent
différentes méthodes de moulage avoir une précision très élevée. Avec
par injection, pour lesquelles les certains procédés céramiques, il sera
investissements peuvent se chiffrer en en revanche plus difficile de garantir la
dizaines de milliers d’euros, ou à des précision des dimensions. Cette section
techniques basées sur la CAO, peu contient des exemples de précision.
coûteuses et qui ne nécessitent aucun
outillage particulier. Matériaux compatibles
Il s’agit de la liste des matières qui peuvent
Vitesse de production être travaillées avec un procédé donné.
La vitesse est un facteur important pour se
faire une idée de l’échelle de production Principales applications
et du nombre d’unités qui peuvent être Le lecteur trouvera ici à titre d’exemple
produites sur une durée donnée. Si vous une liste non exhaustive des produits et
voulez fabriquer par exemple 10 000 des secteurs industriels qui recourent
bouteilles en verre, mieux vaut ne pas fréquemment au procédé de fabrication
opter pour un procédé automatisé de présenté.
moulage par soufflage, qui a une capacité
de 5 000 unités à l’heure, car le coût de Procédés similaires
l’équipement serait disproportionné Il s’agit des méthodes susceptibles de
par rapport au temps d’utilisation des constituer une alternative au procédé en
machines. question.

État de surface Impact environnemental


Pour chaque procédé, quelques indications Cette section offre un aperçu
sont fournies concernant l’état de des principaux points relatifs au
surface. Les écarts peuvent en effet être développement durable. L’objectif est
considérables d’un procédé à l’autre et de permettre au lecteur de prendre
des opérations secondaires sont parfois une décision à la lumière de certaines
nécessaires pour produire une pièce finie. considérations liées à la consommation
d’énergie, aux substances chimiques
Formes obtenues toxiques et aux pertes de matière.
Il s’agit de recommandations concernant
les contraintes et les caractéristiques des Informations complémentaires
formes obtenues. On trouvera ici une liste de ressources
complémentaires consultables sur le Web.
Comparatif des procédés
Le tableau ci-après offre un comparatif des différents procédés en vue
de déterminer la solution la plus adaptée. Les procédés sont classés
par section et apparaissent dans l’ordre du texte. Voir les sections pour
plus de détails.

Légende : c= faible Coût Nombre État de surface


cc= moyen de pièces
ccc= élevé produites à
l’heure

1. Enlèvement de matière
Usinage c c / cc ccc
Découpe à commande numérique (CNC) c c / cc ccc

Usinage par faisceau d’électrons (EBM) cc c c

Tournage c c / cc cc

Calibrage c cc / ccc ccc
Découpe plasma c cc / ccc ccc (finition des bords)

2. Transformation des tôles


Usinage chimique c ccc cc
Découpage à l’emporte pièce cc cc cc (finition des bords)
Découpe au jet d’eau c c / cc cc (finition des bords)
Électro-érosion (EDM) c c / cc cc
Découpe laser c c / cc cc (bois) / ccc (métal)
Oxycoupage c cc cc
Formage de tôle cc / ccc c / cc c
Thermoformage du verre ccc c ccc
Formage électromagnétique ccc ccc ccc
Repoussage cc c / cc c
Découpe de métal cc ccc c
Industrial Origami® c / cc / ccc c / cc / ccc ccc
Thermoformage c / cc / ccc c / cc / ccc cc (en fonction du moule)
Formage par explosion cc c / cc / ccc cc
Formage superplastique d’aluminium ccc cc ccc
Formage intérieur libre à haute pression (FIDU) c cc cc
Soufflage de métaux c cc ccc
Cintrage de contreplaqué cc / ccc c / cc / ccc c / cc / ccc (en fonction du bois)Plaques
Formage de contreplaqué en trois dimensions ccc ccc c)
Pressage de contreplaqué cc c ccc
Plaques P, M s.o. Placage de bois
Comparatif des procédés 11

Formes obtenues Échelle Degré de Matériaux


précision

Solides / complexes P, M, G ccc Bois, métal, plastique, verre, céramique


Solides complexes. Toutes les P, M, G ccc Pratiquement tous les matériaux
formes réalisables en CAO.
Solides / complexes. Toutes les P, M ccc Pratiquement tous les matériaux (les températures
formes réalisables en CAO. de fusion élevées rallongent le temps de cycle).
Symétriques P, M ccc (métal) Céramique, bois, métal, plastique
cc (autre)
Solides P, M c Céramique
Plaques P, M, G cc Métaux conducteurs

Plaques P, M ccc Métal


Plaques P, M ccc Plastique
Plaques P, M, G cc Verre, métal, plastique, céramique, pierre, marbre
Plaques P, M, G ccc Métaux conducteurs
Plaques P, M ccc Métal, bois, plastique, papier, céramique, verre
Plaques P, M, G cc Métaux ferreux, titane
Plaques P, M, G cc Métal
Plaques P, M, G c Verre
Plaques ccc Métaux magnétiques
Plaques P, M, G c Métal
Plaques P, M, G ccc Métal
Plaques /complexes P, M, G ccc Métal, plastique, composites
Plaques P, M, G cc Thermoplastiques
Complexes P, M, G ccc Métal
Plaques /formes complexes P, M, G cc Aluminium superélastique
Creuses M, G c Métal
Plaques P, M, G ccc Métal, plastique
s)Plaques M, G c Papier
Plaques M, G c Bois
Plaques P, M c Placage de bois
Plaques P, M s.o Placage de bois
12 Comparatif des procédés

Légende : c= faible Coût de Nombre État de surface


cc= moyen l’investis­ de pièces
ccc= élevé sement en produites à
capital l’heure

3. Procédés en continu
Calandrage ccc ccc ccc
Soufflage de gaine ccc ccc ccc

Exjection® ccc ccc ccc


Extrusion c c ccc

Pultrusion cc c cc

Pulshaping™ cc ccc cc

Profilage ccc ccc ccc

Rétreint rotatif c cc / ccc ccc
Tissage de treillis pré-ondulés c c / cc / ccc cc

Fabrication de placages s.o. s.o. cc

4. Produits creux à paroi fine


Soufflage de verre à main levée c / cc / ccc c / cc ccc
Soufflage de verre au chalumeau c c / cc / ccc ccc
Procédé de soufflé-soufflé ccc cc / ccc ccc
Procédé de pressé-soufflé ccc cc / ccc ccc
Moulage de plastique par soufflage ccc ccc ccc (lignes de joint visibles)
Injection-soufflage ccc ccc ccc
Extrusion-soufflage ccc c ccc
Moulage par immersion c cc / ccc c
Rotomoulage cc cc / ccc cc
Coulage en barbotine c / cc c / cc / ccc cc
(en fonction du volume de production)
Hydroformage ccc ccc c / cc (en fonction des matériaux)
Filage inverse par choc c c / cc cc
Moulage de cellulose ccc ccc c

Moulage au contact ccc c cc / ccc (en fonction de la
méthode employée)
Procédé d’infusion sous vide cc c ccc
Moulage en autoclave cc cc c / cc (si on utilise du gel coat)
Enroulement filamentaire c c / cc / ccc cc (finitions nécessaires)
Coulage centrifuge c / cc / ccc c / cc c / cc (en fonction du procédé)
(en fonction du matériau)
Électroformage c c ccc
Comparatif des procédés 13

Formes obtenues Échelle Degré de Matériaux


précision

s.o. Plaques G
Textile, composite, plastique, papier
ccc Polyéthylène basse densité (PEBD), polyéthylène
Plaques / tubes G
haute densité (PEHD), polypropylène (PP)
Continues / complexes P, M, G ccc Bois, plastique, métaux
Plaques /continues / complexes M, G ccc Plastique, plastique dérivé du bois, composite
aluminium, cuivre, céramique
Tous types de formes d’épaisseur P, M, G ccc Tous types de plastiques thermodurcissables
constante renforcés de verre et de la fibre de carbone
Diverses pièces extrudées coupes G ccc Résines thermodurcissables renforcées de fibres de
transversales, forme continue verre, carbone ou fibre d’aramide
Plaques M, G cc / ccc Métal, verre, plastique
(en fonction de l’épaisseur)
Tubes P, M cc Métaux ductiles
Plaques M, G s.o. Tous types d’alliages tissables et principalement
inoxydables ou acier galvanisé
Plaques / produits continus M, G s.o. Bois

Tous types P c Verre


Symétriques P, M c Verre borosilicate
Simples P, M c Verre
Simples P, M cc Verre
Formes simples arrondies P, M, G ccc PEHD, PE, PET, VC
Simples P ccc PC, PET, PE
Complexes P, M cc PP, PE, PET, PVC
Simples, arrondies et flexibles P, M c PVC, latex, polyuréthanes, élastomères, silicones
Tous types P, M, G c PE, ABS, PC, Na, PP, PS

Simples ou très complexes P, M c Céramique


Tubes, éléments profilés en T P, M, G x)
ccc Métal
Symétriques P, M ccc Métal
Complexes P, M, G cc / ccc Papier (journaux et cartons)
(en fonction du procédé)
Sections minces et ouvertes P c Carbone, aramide, verre et fibres naturelles
résine thermodurcissable
Complexes M, G c Résine, fibre de verre
Simples P, M, G c Polymères thermodurcis renforcés par des fibres
Creuses, symétriques G ccc Polymères thermodurcis renforcés par des fibres
Tubulaires P, M, G ccc Métal, verre, plastique
(en fonction du procédé)
Complexes P, M, G ccc Alliages galvanisables
14 Comparatif des procédés

Légende : c= faible Coût de Nombre État de surface


cc= moyen l’investis­ de pièces
ccc= élevé sement en produites à
capital l’heure

5. Consolidation
Frittage cc / ccc cc ccc
Compression isostatique à chaud (HIP) cc c ccc
Compression isostatique à froid (CIP) cc c cc
Moulage par compression cc ccc ccc
Moulage par transfert cc / ccc ccc ccc
Moulage de mousse ccc ccc c
Moulage de mousse sur une structure cc cc s.o.
en contreplaqué
Gonflage de bois c c s.o.
Forgeage c / cc / ccc c / cc / ccc c
Forgeage de poudre ccc cc / ccc cc
Moulage de précision de prototypes (pcPRO®) c c c

6. Procédés complexes
Moulage par injection ccc ccc ccc
Moulage réactif par injection ccc cc ccc
Moulage par injection assisté au gaz ccc ccc ccc
Procédé MuCell® de moulage par injection ccc ccc ccc
Surmoulage ccc ccc ccc
Moulage par injection multicomposants ccc ccc ccc
Décoration dans le moule ccc ccc ccc
Décoration sur le moule ccc ccc ccc
Moulage par injection de métal (MIM) ccc cc ccc
Moulage sous haute pression ccc ccc ccc
Moulage par injection de céramique (CIM) ccc cc ccc
Moulage à la cire perdue ccc cc ccc
Moulage au sable c cc c
Verre pressé cc ccc cc
Coulage en barbotine sous pression ccc ccc ccc
Formage viscoplastique (VPP) ccc ccc ccc

7. Techniques de pointe
Impression jet d’encre c c cc
Prototypage par impression papier c c c
Contour crafting c c c
Stéréolithographie c c c
Technologie MIMOTEC™ de fabrication c ccc ccc
de micromoules
Frittage sélectif au laser (FSL) c c c
Smart Mandrels™ pour l’enroulement cc c s.o.
filamentaire
Formage incrémental c cc ccc
Tissage 3D c c s.o.
Synthèse numérique de la lumière c c c c c c
FDM avec des matériaux actifs c c c
Multi Jet Fusion c c c c
Impression 3D par polyjet c c c c c
Impression liquide rapide c c c
Comparatif des procédés 15

Formes obtenues Échelle Degré de Matériaux


précision

Complexes / solides P, M cc Céramique, verre, métal, plastique


Complexes / solides P, M, G cc Céramique, métal, plastique
Complexes / solides P, M cc Céramique, métal
Solides P cc Céramique, plastique
Complexes / solides M, G ccc Composites, plastiques thermodurcissables
Complexes / solides P, M, G cc Plastique

Solides M, G cc Bois, plastique


Solides M, G cc Bois, plastique
Solides P, M, G c Métal
Complexes / solides P, M, G cc Métal
Complexes / solides P ccc Plastique

Complexes P, M ccc Plastique


Complexes P, M, G ccc Plastique
Complexes / solides P, M, G ccc Plastique
Complexes P, M, G ccc Plastique
Complexes P, M ccc Plastique, métal, composite
Complexes P, M ccc Plastique
Complexes P, M ccc Plastique, métal, composite
Complexes P, M ccc Plastique, métal, composite
Complexes P, M ccc Métal
Complexes P, M, G ccc Métal
Complexes P, M ccc Céramique
Complexes P, M, G ccc Métal
Complexes P, M, G c Métal
Creuses P, M, G ccc Verre
Creuses P, M, G cc Céramique
Complexes P, M, G cc Céramique

Feuilles P ccc Autres


Complexes P ccc Autres
Complexes G ccc Céramique, composite
Complexes P, M ccc Plastique

Plates P ccc Plastique


Complexes P, M ccc Métal, plastique

Creuses P, M, G cc Plastique
Feuilles P, M, G c Métal
Complexes P, M cc Fils
Complexes P, M ccc Plastiques
Complexes P, M ccc Plastiques
Complexes P, M ccc Polyamide 12
Complexes P, M ccc Résine photodurcissante, cire
Complexes P, M ccc Bio-résine
1 
Enlèvement
de matière

Les produits obtenus par enlèvement de matière


Ce chapitre inclut certains des procédés de fabrication les
plus anciens. Tous ont en commun d’avoir recours à des
outils qui enlèvent de la matière pour façonner le matériau.
Les opérations de coupe sont de plus en plus l’apanage de
machines pilotées par des programmes de CAO, capables de
découper facilement la plupart des matériaux. Les technologies
de prototypage rapide semblent appelées à se développer,
éliminant à terme tout recours à des interventions manuelles.
18 L’usinage
21 La découpe à commande numérique (CNC)
24 L’usinage par faisceau d’électrons (EBM)
26 Le tournage automatisé
29 Le calibrage
33 La découpe plasma
L’usinage
(y compris le tournage, le surfaçage,
le perçage, l’alésage, le fraisage et le brochage)

L’usinage désigne un ensemble de


procédés de fabrication qui ont pour
point commun la formation de copeaux,
résultant de la coupe du matériau. Tous
les procédés d’usinage impliquent des
opérations de coupe dans le matériau.
Ils peuvent également être utilisés
pour des opérations de post-formage
et de finition.
Ce terme regroupe des procédés
très variés englobant plusieurs
techniques d’usinage sur tour telles
que le tournage, l’alésage, le surfaçage
et le taraudage, qui consistent toutes à
enlever de la matière à l’aide d’un outil
de coupe sur une pièce en rotation.
Le tournage (voir également p. 26) est
une opération qui usine une surface
extérieure, et l’alésage, une surface
intérieure. Dans le surfaçage, l’axe de
rotation du mouvement de coupe est
perpendiculaire à la surface plane de
la pièce. Il permet d’obtenir un plan en
bout, mais le même outil peut aussi être
utilisé pour enlever l’excédent de matière.
Le taraudage est une opération consistant
à réaliser un filetage à l’intérieur d’un trou

Produit Lampe torche Mini Maglite®


Designer Anthony Maglica
Matériau aluminium
Fabricant Maglite Instruments Inc.
Pays États-Unis
Date 1979

La lampe torche Maglite®, avec son design


étudié très reconnaissable, est fabriquée à l’aide
de plusieurs techniques d’usinage des métaux,
notamment le tournage. La finition de la surface
du manche est obtenue après coup via un procédé
appelé moletage.
Enlèvement de matière : L’usinage 19

Volumes de production Le niveau de précision obtenu peut être


Ils varient en fonction du procédé, sachant extrêmement élevé, la norme s’établissant
que les opérations de fraisage et de à ±0,01 mm.
tournage pilotées par commande numérique Matériaux
impliquent le recours simultané à plusieurs L’usinage concerne surtout des métaux,
outils de coupe, ce qui va de pair avec mais il s’utilise également pour le plastique,
des volumes de production relativement le verre, le bois, voire la céramique. Dans ce
élevés. Cette famille de procédés englobe dernier cas, il s’agira de vitrocéramiques
également l’usinage manuel de pièces spécialement conçues à cet effet, ouvrant
individuelles. la voie à d’autres modes de production
Prix unitaire rapporté à l’investissement d’objets en céramique. Le Macor est un
Les coûts d’outillage sont généralement matériau à base de céramique bien connu.
faibles, mais les opérations de montage et Le Mycalex, un composé en verre de mica
de démontage sur les machines ralentissent mis au point par la société américaine
la cadence de production. L’usinage peut se Mykroy, est un autre exemple de céramique
révéler économique pour les petits volumes usinable sans cuisson.
de production. Le fraisage et le tournage Principales applications
à commandes numériques utilisent des Des pièces uniques pour l’industrie
fichiers CAO pour automatiser le processus (pistons, vis, turbines, etc.) et une multitude
et réaliser des formes complexes par lots de pièces aux dimensions variables pour
ou en série. Si des outils de coupe standard différents secteurs industriels. Les jantes
pourront convenir la plupart du temps, il en alliages sont souvent usinées pour une
pourra s’avérer nécessaire de fabriquer des finition de surface optimale.
outils spéciaux dans certains cas, ce qui Procédés similaires
entraînera des surcoûts. Le terme d’usinage renvoie à une vaste
Vitesse de production famille de procédés très divers, mais il est
Elle varie en fonction du procédé utilisé. possible d’établir une distinction entre les
État de surface procédés de tournage automatisés (p. 26)
Des opérations de polissage sont et des techniques de tournage classiques.
généralement réalisées sur les surfaces Impact environnemental
usinées mais l’on peut obtenir d’excellents Ces procédés font appel uniquement à
résultats sans aucune opération de post- de l’énergie mécanique, de sorte que la
formage, les outils de coupe permettant consommation d’énergie reste faible. Comme
l’obtention de surfaces optimisées ultra ils reposent sur l’enlèvement de matière,
planes. le volume des déchets s’avère néanmoins
Formes obtenues élevé. Ces derniers pourront être réutilisés
Les pièces tournées sont axisymétriques. ou recyclés en fonction du matériau utilisé.
Le fraisage permet, lui, d’obtenir des pièces Informations complémentaires
beaucoup plus complexes à partir d’un http://tinyurl.com/ouvque8
simple bloc de métal. http://tinyurl.com/ptpodme
Échelle (conceptec.net)
Les pièces usinées vont des composants
d’horlogerie aux grandes turbines.
Degré de précision
20 Enlèvement de matière : L’usinage

percé à l’aide d’un outil tranchant et d’un outil possédant plusieurs arêtes
hélicoïdal. coupantes.
Le perçage et l’alésage Parmi les autres procédés
constituent aussi des opérations d’usinage, citons le fraisage et
d’usinage sur tour, même si elles le brochage. Dans le fraisage, le
peuvent être réalisées à l’aide d’une mouvement de coupe est généré par la
fraiseuse ou à la main. Les outils de rotation de l’outil, similaire à un foret.
coupe diffèrent. Comme dans toutes les Ce procédé est souvent employé pour
opérations de tournage, la pièce à usiner les surfaces métalliques, bien qu’il
est fixée à l’aide d’un mandrin sur un soit également applicable à d’autres
tour en rotation. Si le perçage est une matériaux solides. Le brochage permet
opération simple consistant à percer de réaliser des trous, des fentes et
un trou, l’alésage à l’alésoir implique d’autres formes complexes internes,
d’élargir un trou existant pour obtenir telles que la partie centrale d’une tête
une surface de finition lisse, à l’aide de clé (voir p. 185).

1  Voici un dispositif très simple pour tourner 2  Ici, le tube de métal à travailler a été fixé sur
une pièce de métal. L’outil de coupe, similaire un mandrin. L’outil de coupe est prêt à attaquer
à un foret plat, est placé au-dessus de la pièce la pièce.
serrée dans un étau.

– Polyvalent sur le plan de la diversité – Parfois lent.


des formes obtenues.
– Parfois soumis à des
– Compatible avec pratiquement tous contraintes de taille
les matériaux solides. liées aux dimensions
standard des
– Extrêmement précis. matériaux utilisés.
– Pertes de matière
importantes.
La découpe à commande
numérique (CNC)

Produit Table Cendrillon


Designer Jeroen Verhoeven
Matériau contreplaqué de bouleau de
Finlande
Fabricant Demakersvan
Voir des machines de découpe à Pays Pays-Bas
Date 2004
commande numérique (CNC) à l’œuvre
est un spectacle impressionnant. Les Cet exemplaire de la gamme « Cendrillon », à la
têtes de coupe automatisées peuvent conception et aux formes surréalistes reflète l’idée
du designer selon laquelle les machines sont nos
pivoter autour de six axes différents esclaves de l’ombre. Cette table allie une allure
pour sculpter la matière. qui fleure bon la tradition et le romantisme à un
Conçu par Jeroen Verhoeven, procédé de fabrication résolument moderne.

membre du collectif de designers


hollandais Demakersvan, le meuble
présenté ici offre différents niveaux de
signification et de construction. Comme
l’affirme le designer : « À y regarder
de plus près, la fabrication des objets
22 Enlèvement de matière : La découpe à commande numérique (CNC)

industriels est un miracle en soi et une de découpe CNC. Cet objet témoigne
prouesse étonnante. Les machines parfaitement de la capacité des
haute technologie rappellent Cendrillon, machines multiaxes à commande
tant leur travail reste méconnu. Nous numérique à sculpter des formes
nous en servons sur les lignes de tridimensionnelles sophistiquées.
production alors qu’il y a tant d’autres Il s’agit également d’une forme
façons de les utiliser. » totalement nouvelle : créée à partir d’un
C’est ce constat qui lui a matériau traditionnel au moyen d’un
inspiré la table Cendrillon (Cinderella procédé extrêmement polyvalent, cette
table) (ci-contre), constituée de table illustre tout à fait les « talents
57 lamelles de contreplaqué découpées cachés des techniques de fabrication
individuellement puis collées et haute technologie » dont parle Jeroen
redécoupées à l’aide d’une machine Verhoeven.

La tête de coupe
sculpte des matériaux
généralement solides en se
déplaçant le long de trois
axes (X, Y, et Z).

1  Les lamelles de contreplaqué sont assemblées 2  Vue de la structure interne avant l’usinage de
en un seul tenant avant d’êtres usinées. la surface.
Enlèvement de matière : La découpe à commande numérique (CNC) 23

Volumes de production la mousse ou l’argile (voir les principales


Du fait de sa lenteur, ce procédé convient applications).
mieux pour une production de type unitaire Principales applications
ou par lots. Ce procédé convient particulièrement aux
Prix unitaire rapporté à l’investissement pièces conçues sur mesure comme les outils
La découpe CNC nécessite peu d’outillage, de moulage par injection, des meubles
mais est coûteuse en temps depuis la et des pièces complexes telles que des
conception jusqu’à la création de l’objet rampes d’escalier. Il peut également servir
tridimensionnel par CAO. à concevoir des prototypes à taille réelle en
Vitesse de production mousse ou en argile dans les cabinets de
Elle est déterminée par plusieurs facteurs, design automobile.
notamment le matériau utilisé, la complexité Procédés similaires
de la forme et le fini désiré. La découpe laser (p. 46) utilisant un laser
État de surface monté sur une tête multiaxes constitue une
Bon, mais des traitements de finition alternative possible.
complémentaires sont parfois nécessaires. Impact environnemental
Formes obtenues Le degré de précision de ces machines est
Pratiquement toutes les formes pouvant tel que le nombre de pièces défectueuses et
être conçues par ordinateur. d’erreurs est faible, ce qui limite le volume
Échelle des déchets. Une conception optimisée des
L’échelle peut varier énormément. CNC Auto formes à découper permet également de
Motion, basé aux États-Unis, figure parmi limiter la quantité de matière non utilisée.
les fabricants de ces machines gigantesques Les déchets pourront être réutilisés ou
dotées d’un portique de 6 mètres d’envergure recyclés en fonction du matériau utilisé.
et capables de couvrir une surface de Informations complémentaires
15 mètres de long sur une hauteur de www.demakersvan.com (en anglais)
3 mètres. www.directindustry.fr/
Degré de précision www.cncmotion.com (en anglais)
Élevé.
Matériaux compatibles
La technologie CNC convient pour de
nombreux matériaux (bois, métal, plastique,
granit et marbre). Elle peut être utilisée avec

– Compatible avec pratiquement tous – Incompatible avec la


les matériaux. production de gros
volumes.
– Automatisable grâce à la CAO.
– Parfois lente.
– Adaptée à des formes sophistiquées
et complexes.

Vous aimerez peut-être aussi