Vous êtes sur la page 1sur 2

Séance 6

Étude de cas : le cheminement d’une loi


JE M’EXERCE

Exercice 1 : Le parcours d’une loi


1- Le Parlement (Assemblée nationale + Sénat) vote les lois en France.
2- Le
 Premier ministre (projet de loi) et les membres du Parlement (proposition de loi) ont l’initiative des lois
en France.
3- Non ! Le projet de loi doit être examiné par l’Assemblée nationale et le Sénat.
 loi est définitivement adoptée quand elle est vérifiée par le Conseil constitutionnel, puis promulguée
4- Une
par le Président de la République, dans les 15 jours après son vote et publiée au Journal officiel.
5- Ce document est un dessin de presse de Plantu qui présente les étapes de la promulgation d’une loi.
6- Le
 personnage en bas à droite s’écrie « C’est pas trop tôt » car le temps entre le moment où une loi est
réclamée et le moment où elle est votée peut paraître très long.
7- L’examen
 de la proposition (ou du projet) de loi commence dans la commission compétente de l’Assemblée
législative (Assemblée nationale ou Sénat).
8- Le va-et-vient entre les deux assemblées s’appelle la navette.
9- Le
 Conseil constitutionnel vérifie que la loi est conforme à la Constitution et aux institutions de la
République.

182  CNED  HISTOIRE - GÉOGRAPHIE - EMC - Unité 5 - 4e


10- Tu devais compléter le tableau comme ci-dessous :

N° Étapes du parcours d’une loi


7 La promulgation*
2 Le dépôt d’une loi devant la commission de la première assemblée
3 L’examen de la première assemblée
1 L’initiative d’une loi
6 L’adoption de la loi
4 Le vote de la première assemblée
5 La navette* entre les deux assemblées (Sénat et Assemblée nationale)

Exercice 2 : L’exemple de l’adoption d’une loi : le mariage pour tous


1- Le but de cette loi est d’autoriser le mariage homosexuel et de permettre l’adoption pour ces couples.
2- C’est un projet de loi car il est à l’initiative du Gouvernement.
 parcours de cette loi a été un « véritable marathon », il a en effet été adopté après plusieurs mois de
3- Le
débats et de travaux parlementaires. Le vote a ainsi pris 136 heures et 56 minutes !
4- Ce projet de loi a été adopté à la majorité (331 voix pour et 225 contre) par l’Assemblée nationale.
5- L’opposition a saisi le Conseil constitutionnel qui avait alors un mois pour se prononcer.
6- Le Président de la République a le pouvoir de promulguer la loi.

Exercice 3 : L’exemple de l’adoption de la réforme des régions


1- Le président de la République est à l’initiative de cette loi.
2- Les deux projets de loi sur la réforme territoriale ont d’abord été présentés au Conseil des ministres.
3- Entre
 13 000 et 30 000 partisans du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne ont manifesté pour
la « réunification » à Nantes en 2014 : ils souhaitaient ainsi faire entendre leurs voix dans le choix des
nouveaux découpages des régions.
4- Les
 juges constitutionnels ont validé la loi sur la Réforme territoriale : ils se sont prononcés sur la
réclamation de certains députés qui estimaient que le Gouvernement aurait dû recueillir l’avis consultatif
préalable des collectivités concernées » et ont estimé qu’« aucune exigence constitutionnelle n’impos[ait]
une telle consultation ».
5- On
 retrouve : le projet de loi (document 6), le vote de la première assemblée (document 7), la validation par
le Conseil constitutionnel (document 9).

CNED  HISTOIRE - GÉOGRAPHIE - EMC - Unité 5 - 4e  183