Vous êtes sur la page 1sur 6

ABSTRAIT

L'importance du commerce international dans le monde a été largement étudiée et examine


également le rôle du commerce international dans les différentes questions. Mon document portait
principalement sur la relation entre le développement économique et le commerce international. Les
inconvénients du commerce international ont également été discutés. Le commerce international est
une activité stratégique importante dans le processus de développement d’une économie en
développement. La spécialisation internationale signifie que différents pays du monde se spécialisent
dans la production de biens différents. Formulation et mise en œuvre de politiques commerciales
couvrant des questions telles que les droits de douane, les incitations, les quotas, les taxes, les
douanes et l'administration, les subventions, les règles d'origine, les régimes de marchés publics,
l'aide et les investissements, la promotion des exportations, la facilitation des échanges et la
diversification. Le rôle du commerce extérieur dans l'accélération du développement économique est
donc bien reconnu. Par conséquent, la planification du commerce extérieur ne peut être dissociée de
la stratégie de développement global. L'inconvénient du commerce international est que le bien-être
de la population des pays producteurs de biens et de services est parfois ignoré au profit de profits.
En conclusion, on peut dire que le commerce international conduit à la croissance économique à
condition que les mesures politiques et l'infrastructure économique soient suffisamment
accommodantes pour faire face aux changements de scénario social et financier qui en résultent.
MOTS CLÉS: Commerce, développement économique, inconvénients, croissance économique.

Introduction:

Dans le monde moderne, il existe une interdépendance mutuelle des différentes économies
nationales. Aujourd'hui, il est difficile de trouver l'exemple d'une économie fermée. Toutes les
économies du monde sont devenues ouvertes. Mais le degré d'ouverture varie d'un pays à l'autre.
Ainsi, dans le monde moderne, aucun pays n'est complètement autonome. L’autosuffisance, au sens
utilisé ici, désigne la proportion des biens et services consommés par rapport à la production totale
produite dans un pays. Mais le degré d'autosuffisance varie d'un pays à l'autre. Les rôles de la
spécialisation régionale et internationale sont tout aussi importants. La spécialisation régionale
signifie que différentes régions ou zones d'un pays se spécialisent dans la production de différents
produits. La spécialisation internationale signifie que différents pays du monde se spécialisent dans la
production de biens différents. Les facteurs qui déterminent la spécialisation régionale sont plus ou
moins les mêmes que ceux qui déterminent la spécialisation internationale. Un pays qui produit un
excédent d’un produit, c’est-à-dire une production supérieure à ses besoins, l’exportera vers d’autres
pays en échange du surplus produit par ces pays.

Objectifs:

1. Étudier l'importance du commerce international dans le monde.

2. Examiner la relation entre le commerce international et le développement économique.

3. Évaluer les inconvénients du commerce international.

Commerce extérieur:

«Le commerce est essentiellement une transformation internationale des produits de base, des
intrants et de la technologie, qui favorise le bien-être de deux manières. Il étend le marché de la
production d'un pays au-delà des frontières nationales et peut garantir de meilleurs prix grâce aux
exportations. Grâce aux importations, il met à disposition des produits de base, des intrants et des
technologies qui ne sont pas disponibles ou ne sont disponibles qu’à des prix plus élevés, ce qui
conduit les consommateurs à un niveau de satisfaction supérieur. Le principe fondamental du
commerce extérieur, à savoir «la loi des coûts comparés», signifie que ce que le pays exporte et
importe est déterminé non pas par son caractère isolé, mais uniquement par rapport à celui de ses
partenaires commerciaux. Selon Samuelson, «le commerce extérieur offre une frontière de
possibilité de consommation qui peut nous donner plus de biens que ne peut posséder une frontière
de possibilité de production nationale. L’extension du commerce extérieur, selon Ricardo
"contribuera très puissamment à augmenter la masse des marchandises et donc la somme des
plaisirs ». Cela sera vrai pour chaque nation commerçante. Dans la terminologie moderne, «le
commerce est un jeu à somme positive». Les pays sous-développés sont préoccupés par leur position
dans le commerce international, parce que, pour tous, par le commerce international, par pour tous,
par le commerce international: savoir-faire, compétences, capital, machines et matériel
indispensables à leur développement économique.

La nécessité du commerce international:

il y a toujours un besoin car les pays ont des capacités différentes et ils se spécialiser dans la
production de différentes choses. Pour compenser ce qu’ils ne produisent pas, ils doivent alors faire
l’échange avec d’autres pays. Par exemple, tous les pays ne disposent pas de ressources pétrolières,
le reste des pays importe du pétrole des producteurs de pétrole. La plupart des producteurs de
pétrole, d’autre part, importent des produits finis car ils ne produisent pas assez. Donc, dans le
monde moderne, aucun pays n'est complètement autonome. Le commerce international est donc
très important pour tous les pays du monde

L'importance du commerce international:

La science économique traite de l'allocation appropriée et de l'utilisation efficace des ressources


rares. Le commerce international concerne également la répartition des ressources économiques
entre les pays. Cette allocation est effectuée sur les marchés mondiaux par le biais du commerce
international dans le concept du libre-échange, les meilleurs produits sont fabriqués et vendus sur un
marché concurrentiel, et les avantages d'une production efficace, telle qu'une qualité supérieure et
un prix inférieur, sont accessibles à tous. Un principe fondamental du commerce international est
qu'il faut acheter des services auprès d'un pays offrant le prix le plus bas et vendre ses biens et
services à un pays proposant le prix le plus élevé. C'est bon pour les acheteurs et les vendeurs, et les
pays développés ont également la possibilité d'accélérer leur développement économique. Ils
peuvent importer des machines et adapter une technologie étrangère. Ils peuvent envoyer leurs
chercheurs et leurs technocrates dans des pays plus progressistes pour acquérir davantage de
connaissances et de compétences répondant aux besoins particuliers de leurs économies en
développement. En dernière analyse, aucun pays au monde ne peut être économiquement
indépendant sans un ralentissement de sa croissance économique. Même les pays les plus riches
achètent des matières premières pour leurs industries aux pays les plus pauvres. Si chaque pays ne
produit que pour ses propres besoins, la production et la consommation de biens seraient limitées.
Clairement, une telle situation entrave progrès économique. En outre, le niveau de vie des
populations du monde entier serait n'a aucune chance de s'améliorer. En raison du commerce
intérieur, les personnes ayant de l'argent peuvent acquérir des biens et des services qui ne sont pas
disponibles dans leur propre pays. D'où la satisfaction des consommateurs peut être maximisé. Le
commerce international est ce type de commerce qui fait naître l’économie mondiale. En cela, la
demande, l'offre et les prix sont influencés par le global; événements. Global le commerce offre aux
pays et aux consommateurs la possibilité d’être exposés à ces services et marchandises qui ne sont
pas disponibles dans leur propre pays. Vêtements, nourriture, stocks, vins, pièces de rechange, etc.
et beaucoup plus de produits ont le marché international. L'échange de services se fait aussi comme:
tourisme bancaire et de transport. Les biens et services achetés sur le marché mondial marché sont
appelées importations et les biens et services vendus à l’étranger sont marqués appelé exportations.
Les exportations et les importations sont enregistrées dans la balance des paiements d'un pays
(compte courant). Le commerce international permet aux pays développés d’utiliser efficacement
leurs ressources, comme technologie, capital et travail. Comme beaucoup de pays sont dotés de
ressources naturelles et actifs (main-d'œuvre, technologie, terre et capital), ils peuvent produire de
nombreux produits plus efficacement. Vendre à des prix moins chers que d'autres pays. Un pays peut
obtenir un article de dans un autre pays s’il ne peut pas le produire efficacement à l’intérieur des
frontières nationales. C'est le spécialité du commerce international. Le commerce mondial permet
aux différents pays de participer à économie mondiale encourageant les investisseurs directs
étrangers. Ces individus investissent leur argent dans les sociétés étrangères et autres actifs. Par
conséquent, les pays peuvent devenir global compétitif participe. Le commerce international a
exercé une profonde influence sur la croissance économique d'un pays. Il On a constaté qu’avec
l’ouverture de l’économie et la libéralisation des échanges commerciaux restrictions, les pays en
développement, notamment l’Inde et la Chine, se sont développés au fil des ans.

Le commerce international a eu une influence positive sur la croissance économique d’un pays de
la manières suivantes:

 Le commerce international injecte de la compétitivité mondiale et donc des affaires


domestiques les unités ont tendance à devenir très efficaces face à la concurrence
internationale. En raison de l'intégration avec l'économie mondiale, les entrepreneurs
peuvent avoir un accès facile à la innovations technologiques. Ils peuvent utiliser les
dernières technologies pour améliorer leur productivité.

 Les pays en développement appliquent des mesures de protectionnisme commercial plus


strictes que les les pays développés. Les pays qui ont adopté de telles mesures sont vus
profiter des avantages d’un régime commercial ouvert.

 Les produits à forte intensité de main-d'œuvre tels que vêtements, chaussures, textiles, etc.
sont exportés pays en développement aux pays développés et aux pays sous-développés. Tel
les exportations génèrent de lourdes recettes fiscales dans des pays comme le Mexique,
l’Inde, la Chine et bien d’autres.

 Le commerce international a également entraîné une réduction du niveau de pauvreté.


L'Inde était un économie fermée dans les années 1960 et 70. Il n'y avait même pas 1% de
baisse de la pauvreté niveau. Le scénario dans son ensemble a changé avec la mondialisation
et le commerce international. Selon le professeur Jagadish Bhagwati, la réduction du niveau
de pauvreté est due à une tirer vers le haut plutôt qu’un effet de ruissellement. La croissance
économique provoquée par le commerce international peut générer des ressources
financières. Ces ressources peuvent être utilisées pour définir des programmes anti-
pauvreté. Une meilleure éducation et des installations de santé peuvent également être
fournies aux pauvres.

 L’exclusion de tous les types de barrières commerciales dans les produits agricoles de la les
pays développés entraîneront une baisse et une augmentation de la production et des prix
mondiaux
Commerce international et croissance économique:

Les questions de commerce international et de croissance économique ont pris une importance
considérable avec l’introduction de politiques de libéralisation du commerce dans les pays en
développement du monde entier. Le commerce international et son impact sur la croissance
économique dépendent essentiellement de la mondialisation. En ce qui concerne l'impact du
commerce international sur la croissance économique, les économistes et les décideurs des
économies développées et en développement sont divisés en deux groupes distincts.

Un groupe d'économistes est d'avis que le commerce international a entraîné des changements
défavorables dans les scénarios économiques et financiers des pays en développement. Selon eux,
les gains tirés du commerce vont principalement aux pays développés du monde. La libéralisation
des politiques commerciales, la réduction des droits de douane et la mondialisation ont eu des effets
négatifs sur les installations industrielles des économies moins développées et en développement.
Au lendemain de la libéralisation, la majorité des industries naissantes de ces pays ont fermé leurs
activités. De nombreuses autres industries qui opéraient auparavant sous la protection du
gouvernement ont eu beaucoup de mal à concurrencer leurs homologues du monde entier.

L’autre groupe d’économistes, qui se prononce en faveur de la mondialisation et du commerce


international, a une vision plus claire du commerce international et de son impact sur la croissance
économique des pays en développement. Selon eux, les pays en développement, qui ont suivi une
politique de libéralisation du commerce, ont subi tous les effets favorables de la mondialisation et du
commerce international. La Chine et l'Inde sont considérées comme les pionniers dans cette affaire.

On ne peut nier que le commerce international est bénéfique pour les pays impliqués dans le
commerce, s’il est pratiqué correctement. Le commerce international ouvre les possibilités du
marché mondial aux entrepreneurs des pays en développement. Le commerce international permet
également aux entreprises opérant dans ces pays de disposer des technologies les plus récentes. Il en
résulte une concurrence accrue sur les fronts national et mondial. Pour concurrencer leurs
homologues mondiaux, les entrepreneurs nationaux s'efforcent d'être plus efficaces, ce qui garantit
une utilisation efficace des ressources disponibles. Les politiques commerciales ouvertes apportent
également une foule d'opportunités connexes pour les pays impliqués dans le commerce
international.

Cependant, même si nous prenons en compte les effets positifs du commerce international, il est
important de considérer que le commerce international ne peut à lui seul générer la croissance
économique et la prospérité de n'importe quel pays. De nombreux autres facteurs, tels que des
politiques commerciales flexibles, un scénario macroéconomique favorable et la stabilité politique,
doivent exister pour compléter les gains tirés du commerce.

Il existe des exemples de pays qui n'ont pas réussi à tirer parti des avantages du commerce
international faute de mesures appropriées. La stagnation économique en Côte d’Ivoire au cours des
années 1980 et 1990 était principalement due à l’absence d’une stabilité macroéconomique
proportionnelle qui a empêché les effets positifs du commerce international d’affecter les différentes
couches de la société. Cependant, de tels cas ne peuvent pas faire obstacle aux activités
commerciales internationales pratiquées dans les différents pays du monde.
Développement économique et commerce :

Les pays en développement tirent de plus en plus la performance de l'économie mondiale. Les
échanges entre pays en développement deviennent aussi importants que les échanges entre eux et
les économies développées. De plus, en développant leur marché intérieur et en poursuivant leur
intégration économique régionale, les pays en développement peuvent diversifier leur production
loin de leurs marchés d'exportation traditionnels en Europe et en Amérique du Nord.

La croissance économique dépend de l’amélioration de la productivité (travail, capital, terre et


connaissance); un environnement politique stable et favorable; et de fortes incitations à
l'investissement des particuliers et des entreprises. Pour les pays en développement, les principaux
obstacles à la croissance sont les suivants:

 des défaillances réglementaires, informationnelles et de coordination qui entravent le


fonctionnement efficace des marchés .

 Mauvaises conditions pour les investissements du secteur privé (mauvaise gouvernance,


manque d'infrastructures, etc.)

 des services financiers limités avec un accès insuffisant au crédit pour les petites entreprises
qui freinent la production

 la pauvreté qui limite la croissance de la demande de consommation interne et encourage


une grande sphère informelle

 Difficulté d'accès aux marchés internationaux (obstacles techniques au commerce, mesures


protectionnistes, etc.).

HTSPE a été impliqué dans de nombreux aspects du développement économique et de la facilitation


du commerce - depuis les négociations à l'OMC jusqu'à l'adhésion, en passant par la promotion des
investissements et la compétitivité des entreprises. Nous avons les compétences et la capacité
nécessaires pour aider les gouvernements à élaborer et appliquer des politiques et les entreprises du
secteur privé à développer leurs marchés. Notre approche est pratique et permet aux clients de
maximiser les opportunités qui s’offrent à eux. Nous nous engageons à fournir une formation
pratique et à renforcer les capacités afin de permettre aux clients de promouvoir le développement
économique et de s’engager dans l’architecture du commerce international au-delà de la durée de
vie du projet. Plus précisément, HTSPE soutient les gouvernements, les communautés et le secteur
privé avec:

 Formulation et mise en œuvre de la politique commerciale couvrant des questions telles que
les tarifs, incitations, quotas, taxes, douanes et administration, subventions, règles d'origine,
régimes de passation des marchés publics, aide et investissement, promotion des
exportations, facilitation des échanges et diversification.

 Développement des marchés d'exportation - aux niveaux régional et international, y compris


une expertise spécifique sur l'accès au marché unique européen.
 Promotion des investissements, en identifiant les besoins d’investissement d’un pays, d’une
région ou secteur privé, ainsi que la conception et la mise en œuvre de programmes de
promotion des investissements stratégiques.

 amélioration de la compétitivité internationale, y compris des composants tels que: les


procédures commerciales et réglementaires; Infrastructure; formation et développement des
ressources humaines; amélioration de l'accès aux marchés et à l'information; normes de
fabrication et de qualité; les capacités et l'efficacité des organisations d'aide à l'exportation

 Études et études de marché mondiales, entreprenant des missions d'étude de marché


complexes à l'échelle mondiale sur les contraintes contraignantes d'une croissance inclusive.

 Développement économique régional - de la création effective d'agences de développement


régional, de centres d'entreprise et de pépinières d'entreprises et fourniture d'un appui
institutionnel, à la fourniture de conseils aux entreprises de la région dans le but de stimuler
l'économie par des mesures de croissance et de création d'emplois.