Vous êtes sur la page 1sur 178

Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

DEDICACES

Nous dédions ce modeste travail :

A nos familles qui ont été toujours présents pour nous soutenir et nous montrer
le chemin droit. Nous vous somme redevables de notre vie et de notre éducation.

A nos chers frères et sœurs pour leurs encouragements infinis, leurs amours et
leurs tendres affections qu’ils nos ont fait témoigner. Qu’ils trouvent ici
l’expression de notre profonde reconnaissance.

A tous nos amis, Symbole de la volonté et de la générosité, nous les remercions


tous pour l’aide morale qu’ils n’ont cessé de nous fournir tout au long de nos
études et pour tout ce qu’ils ont fait pour nous.

Et à tous ceux qui me sont chers.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Remerciements

Au terme de travail, nous souhaitons exprimer nos sentiments de gratitude


et de reconnaissance les plus distingués à nos professeurs encadreurs :

Mr Ben chikha mouhamed et Mr Daoued wissem pour leurs conseils et leurs


précieuses directives pour la réalisation de ce travail.

Nos vifs remerciements s’adressent également à tous les enseignants du


département Génie civil qui nous ont fournis des principes théoriques et
pratiques sur les quels nous sommes bases pendant ce projet.

Enfin, nous espérons que ce travail soit un témoignage de notre haute


considération et de notre sincère reconnaissance.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Sommaire

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

CHAPITRE I
Introduction

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

INTRODUCTION GENERALE

Ce travail se présente dans le cadre de la concrétisation de notre

connaissance théorique et leur mise à l’épreuve sur le plan de conception et de

calcul des structures en béton armé d’un projet concert.

Notre choix s’est fixé sur un projet à savoir l’exécution d’une usine de

confection a l’Emgirha.

Dans le premier chapitre de notre rapport, nous présenterons la description

architecturale et la conception structurale adoptée, pour l’étude d’une usine de

confection par la suite, nous effectuons une étude détaillée de quelques

exemples concernant le dimensionnement des différents éléments de gros

œuvres : poteaux, poutre, voile, semelles à l’aide d’un logiciel ( ARCHE 16.1 ).

Introduction

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Notre projet de fin d’étude se forme d’un bâtiment qui se compose des
trois blocs principaux :

Le premier bloc (RDC+3 étages) : bloc spécifier pour l’usage des


ouvriers.
Le deuxième bloc (RDC+2 étages) : dépôt +activités de confection.
Le troisième bloc (RDC+3 étages) : département d’administration.

Notre projet a été axé sur l’étude d’éléments principaux de structure de ce


bâtiment ainsi qu’une étude thermique et acoustique et avec une étude
d’éclairagisme.

Le travail à faire consiste à :


 Elaborer la conception des différents étages qui composent
l’immeuble et le choix d’hypothèses admissibles pour l’étude
d’éléments de structure à l’aide des logiciels Arche.
 Etudier les éléments principaux de structure comme les voiles, les
poteaux, les semelles de fondations, les poutres et les dalles.

 -Elaborer une étude thermique et une étude acoustique de troisième


bloc de projet.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

CHAPITRE II 
Présentation du Projet

I. Idée sur le plan Situation de projet


Il s’agit d’une étude d’une usine de confection situe a MGIRHA, sur un
terrain appartenant à une lotissement approuvé par beau toutes local, il s’agit
du lotissement d’une zone industrielle ENFIDHA du plan de situation approuvé
par l’API.

Ce projet sera implante sur le lot n°42 du plan de lotissement de surface


2638.39m², limite au Nord et au EST par une rue de 15 m de largeur, et au sud
à l’ouest par les lots 43,44 et 45.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

II.
Composantes de projet :
Ce projet compose de 3 blocs :

Un bloc central s’agissant de l’usine compose d’une RDC+2 étage, la surface


carante de chaque étage est de 1940m².

2 blocs :

L’un à usage social s’agissant des vestiaires, réfectoire, sanitaire,


cantine compose du RDC+3etages, la surface courante de chaque étage est de
172.5m².

L’autre bloc est le département d’administration, bureaux + des salles


des réunions compose du RDC + 3 étages, la surface courante de chaque étage
est de 372.879m².

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

CHAPITRE III 
présentation
Architecturale

I. Description de projet :
Le projet consiste à établir la conception structurale d’une usine de confection situe l’Emgirha.

Ce projet sera composé des 3 blocs principaux :

 Le premier bloc (RDC+3 étages) : bloc a usage social.

 Le deuxième bloc (RDC+2 étages) : (il s’agit de l’usine : dépôt +activités de confection).

 Le troisième bloc (RDC+3 étages) : département d’administration.

1. Premier bloc :(bloc a usage social) :

RDC Surface (m²) Nombre Surface total


Local de 10.64 2 21.28

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

compression
Vestiaire homme 17.728 1 17.728
Vestiaire femme 17.728 1 17.728

Sanitaire femme 13.88 1 13.88


Sanitaire homme 13.88 1 13.88

cantine 10.607 2 21.214

escalier 14.271 1 14.271

Monte charge 12.974 1 12.974

Hall - - 39.542

1ére étage Surface (m²) Nombre Surface (m²)

Local de 10.64 2 21.28


compression

Vestiaire homme 17.728 1 17.728

Vestiaire femme 17.728 1 17.728

Sanitaire femme 13.88 1 13.88

Sanitaire 13.88 1 13.88


homme

cantine 10.607 2 21.214

escalier 14.271 1 14.271

Monte charge 12.974 1 12.974

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Hall - - 39.542

Surface total=172.497m²

2éme étage Surface (m²) Nombre Surface (m²)

Local de 10.64 2 21.28


compression

Vestiaire homme 17.728 1 17.728

Vestiaire femme 17.728 1 17.728

Sanitaire femme 13.88 1 13.88

Sanitaire homme 13.88 1 13.88

cantine 10.607 2 21.214

escalier 14.271 1 14.271

Monte charge 12.974 1 12.974

Hall - - 39.542

Surface total=172.497m²

3éme étage Surface (m²) Nombre Surface (m²)

Local de 10.64 2 21.28


compression

Vestiaire homme 17.728 1 17.728

Vestiaire femme 17.728 1 17.728

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Sanitaire 13.88 1 13.88


femme

Sanitaire 13.88 1 13.88


homme

cantine 10.607 2 21.214

escalier 14.271 1 14.271

Monte charge 12.974 1 12.974

Hall - - 39.542

Surface total=172.497m²

2. Le deuxième bloc :(département administratif) :


RDC Surface (m²) Nombre Surface total

Aire livraison 159.12 1 159.12

Aire de couture 414.97 2 636.48

Aire de 180.402 1 180.402


réception(MP)

Aire de coupe 238.083 1 238.083

Aire de 532.455 1 532.455


conception

Surface total=1940m²

1ére étage Surface (m²) Nombre Surface total

Stockage 375 1 375


matiére1°(fils
accessoires)

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

hall 210 2
210

Stockage 375 1 375


(emballage)

Stockage (matière 490 1 490


tissus)

Stockage matière 490 1 490


produit finis)

Surface total=1940m²

Le2éme étage a les même types des devisions que le 1ére étage.

3. Le troisième bloc :(bloc central).

RDC Surface (m²) Nombre Surface total

bureau - 10 215.537

sanitaire 17.836 2 35.672

Salle de réunions 24.06 2 48.12

ascenseur 1.74 1 1.74

escalier 11.06 1 11.06

hall - 3 60.75

Surface total=372.879m²

1ére étage Surface (m²) Nombre Surface total

bureau - 10 232.737

sanitaire 17.836 2 35.672

Salle de réunions 24.06 2 48.12

ascenseur 1.74 1 2.59

escalier 11.06 1 14.63

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

hall - 3 62.637

Surface total=396.386m²

Les autres étage ont les même stratégies des devisions que le 1ére étage.

CHAPITRE IV 
conception
Structurale

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

I. Plan de coffrage et fondation :

a) Etapes suivies pour établir les plans de coffrages :

La réalisation du plan de coffrage se tout en respectant les étapes suivants :

-la maitrise des plans d’architectures de chaque niveau.

-proposition des poteaux par un décalage de 2.5 cm du mur extérieur.

-il faut respecter les plans d’architectures de chaque étager pour facilite d’usage du bâtiment
et d’éviter d’agir sur les plans d’architectures.

Conception de Premier bloc :

Ce bloc présente un joint de dilatation qui nous permettons de décomposer ce bloc en deux
bloc secondaires.

Le premier bloc est a usage social, le distance maximal entre poteau ne dépasse pas le 4.70
donc on choisie une dalla a corps creux 16+5 comme une toiture de ce bloc.

Concession de deuxième bloc :

Ce bloc est compose des : aire de coupe, aire de couture, aire de conception pour le RDC et
des aires des stockages des matériaux des confections pour le première et deuxième étage ; on
été oblige de respecter la distance entre les machines de couture, pour cela les travées
dépassent 5.70m, donc le dalle pleine est la meilleur solution propose comme toiture de ce
bloc.

Conception de troisiéme bloc :

Ce bloc présente un joint de dilatation qui nous permettons de décomposer ce bloc en deux
bloc secondaires.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

On a choisie la même stratégie que le premier bloc pour la conception de ce bloc avec un
choix de travée varie comme suit :

4.70 <d<6.00

1.40 <d<4.70

Avec : d est la longueur de travée.

Choix de toiture :

Dalle à corps creux 16+5 et 19+6.

b) Etapes suivies pour établir le plan de fondation :

Apres la réalisation des plans de coffrages, la classification des poteaux suivants leur
chargements nous a permit d’obtenir 4 familles principaux des poteaux, chaque poteaux issus
d’une semelle des démentions proportionnel de son chargement.

Le calcul de chargement sue ^poteaux se fait par logiciel afin d’entre la différente dimension
de plan de coffrage (matériaux, fichier dxf).

Apres la classification des semelles en 4 familles principales la réalisation du plan de


fondation dévient possible.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

II. Calcul des quelques éléments de la structure:


1- CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX ET HYPOTHESES DE CALCUL

L'étude de la structure en béton armé est menée suivant les règles de calcul BAEL (révisées
99). Tous les paramètres en question sont indiqués ci-après.

 Caractéristiques des matériaux :

-Béton:

La résistance caractéristique du béton à la compression :

fc28 = 25 MPa.

La résistance caractéristique à la traction du béton  :

ft28 = 0.6 + 0.06.f28 = 2,1 MPa (pour la superstructure)

Le module de déformation longitudinale instantanée du béton à 28 jours égale à :


3
Et28 = 1l 000 √ f c 28 = 32164,195 MPa.

Le module de déformation longitudinale différée de béton à 28 jours pour des charges de


longue durée
3
f"28 = 3700 √ f c 28 = 10818,866 MPa.

-Acier:
Les armatures longitudinales sont en acier à haute adhérence de nuance FeE400 de limite
d'élasticité garantie fe et de module d’élasticité longitudinales E, tels que:

fe = 400 MPa et Es = 2.105MPa

Les armatures transversales sont des aciers doux de nuance FeE215 de limite d’élasticité
garantie fet = 215 MPa

II. Hypothèses de calcul :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

On supposera une fissuration préjudiciable pour les éléments de la superstructure (pas


d’agressivité du milieu environnant). Ainsi on considère que :

 Pour les éléments de la structure : Epaisseur d’enrobage des armatures : 2.5 cm.

 Pour les fondations : Epaisseur d’enrobage des armatures : 5 cm.

Ex
n= =15 .
Le coefficient d’équivalence (acier et béton) est pris égal à : Eh

- Durée d’application des charges est > 24 h.

- Dimensionnement à l’ELS et à l’ELS (la fissuration étant préjudiciable) ce qui conduit


à :

 Combinaisons des charges est :

 à l’ELU :1.35G + 1.5 Q

 à l’ELS :G + Q

Avec G : les charges permanentes.

Q : les charges d’exploitations.

 Résistance de calcul pour le béton :

0. 85 . f c 28
f bu= =14 ,16 MPa .
1. 5

 Contrainte tangentielle limite

f c 28
τ lim= Min 0 .2
( γh
;5 MPa
)
- Vérification des contrains et des déformations à l’Els, ce qui conduit à :

 Combinaison des charges : g + q

 Contrainte limite de compression du béton :


σ̄ bc =0 .6 f c28=15 MPa

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Contrainte limite de traction des aciers :

fe
f ed = =348 MPa .
1 .15

 Flèche admissible (pour les poutres et les planchers)

1
f lim = si . portée≤5 m
500
1
f lim = +0 . 5 cm. si . portée>5 m
1000
 Evaluation des charges :

Le plancher est un élément de la structure destiné à transmettre les charges, provenant de


(des charges permanentes et des charges d’exploitations), aux autres éléments porteurs de
la structure (poutre, poteaux, voiles et fondations).
Le choix du type du plancher dépend de plusieurs facteurs parmi lesquels on cite :
 La longueur moyenne des travées.
 La répartition architecturale des espaces.
 Les moyens de travail et mise en œuvre sur chantier.
 Le type d’isolation demandé ou exigé.
 Le cout du projet.
Charges permanentes :

Ce sont les charges qui ne varient pas au cours du temps, elles sont généralement constituées
par le poids propre du plancher, des cloisons et des revêtements divers.
 Planchers :
Du fait du confort thermique et acoustique et en raison des charges modérées (habitation). On
opte pour les planchers à entrevous et poutrelles préfabriquées qui sont constitués par :
 Des poutrelles préfabriquées qui prennent la forme des entrevous, constituant un
coffrage perdu. Elles constituent les éléments porteurs du plancher et reposent sur les
poutres.
 Une chape de béton armé coulée sur place.
 Plancher intermédiaire :
Plancher (16+5)
Désignation Ep(cm) γ (dan/m3) Charge

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

(dan//m²)
Poids mort - - 280
Cloison de distribution - - 100
Sable 4 16 65
Mortier de pose 2 19 40
Revêtement
Carrelage 2,5 22 50
TOTAL 535
Tab.1  : le poids d’un plancher (16+5) en intermédiaire.
Plancher (19+5)
Désignation Charge (dan/m²)
Poids mort 340
Revêtement 255
TOTAL 395
Tab2. Le poids d’un plancher (19+5) intermédiaire
Plancher dalle pleine
Désignation Charge (kN/m²)
Dalle pleine (ep.=20cm) 500
Revêtement 255
TOTAL 755
Tab3. Le poids d’un plancher dalle pleine en intermédiaire
 Plancher terrasse
Plancher (16+5)
Désignation Ep(cm) γ (KN/m3) Charge
(dan/m²)
Poids mort - - 280
Forme de pente 10 20 70
Etanchéité type SP4 - - 10
TOTAL 370
Tab4. Le poids d’un plancher (16+5) en terrasse

Plancher (19+6)
Désignation Charge (kN/m²)
Poids mort 340
Revêtement 80
TOTAL 420
Tab5. Le poids d’un plancher (19+6) en terrasse

Charges d’exploitation :

Selon la norme NFP 06-001 :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Désignation
Charge (dan/m²)
Escaliers d’habitation 250
Balcons et salles communes 350
Dépôt de matériels 400
Restaurants et cuisines 250
Boutique 500
Salles sportives 600
Habitations 150
Terrasses accessibles 150
Terrasses non accessibles 100
Tab6. Les Charges d’exploitation 

2- Calcul de nervure :
a) schéma vue en plan (voir plan) :
b) Schéma mécanique :

c) Evaluation de la charge :
Charge permanant :
Corps creux : 340 x 0.33 = 112.2 daN/ml.
Lit de sable : 65 x 0.33 = 21.45 daN/ml.
Mortier : 40 x 0.33 = 13.2 daN/ml.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Carrelage : 50 x 0.33 = 16 daN/ ml.


Enduit sp : 40 x 0.33 = 13.2 daN/ml.
P.P de nervure : 2500[(0.33x0.06)+(0.19 x 0.07)] = 82.75 doN/ml.
G= 258.8 doN/ml.

Charge d’explication :
Q=250 x 0.33 = 82.5 daN/ml.
Q= 82.5 daN/ml.

Combinaison des charges :

à l’ELU Pu=473.13 doN/ml Pu = 0.0047313 MN/ml

à m’ELS Pser= 341.3 doN/ml Pser= 0.003413 MN/ml

calcule des moments fléchissant à l’ELS et à l’ELS :


Coefficient des charges surfaciques :
α=(QB/γ+QB)=(82.5/(258.8+82.5)=0.24

a) Calcule à l’ELU :

 Moments en travée :

Moment sur appuis  maximums :

max
M Au =0
P ' w⋅( l ' w )3 + P ' e⋅( l ' e )3
M max
Bu =−
8 .5⋅( l ' w +l ' e )

P'UAB⋅( l ' AB )3 + P ' BC


3
U ⋅( l ' BC )
M max
Bu =−
8 .5⋅( l ' AB +l ' BC )
3 3
0 , 0047313×( 4 , 20 ) +0 , 0047313×( 5 , 85)
M max
Bu =− =−0 , 0152 MN . m
8. 5×( 4 , 20+ 5 ,85 )
M max
Cu =0

Travée (AB)

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

1.5 q
1.35 g 1.35 g

Les moments en appuis dus à l’application des charges séparément


lAB = l’AB = 4.2 m ; lBC= l’BC = 5.85m

PuAB= 0.0047313 MN/ml 

PBC
u = 1.3G ×0.0025= 0.0034938 MN/ml

Sur appuis :


M max
Au =0
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M max
Bu =−
8 .5⋅( l ' w +l ' e )

P'UAB⋅( l ' AB )3 + P' BC


U ⋅( l ' BC )
3

M max
Bu =−
8 .5⋅( l ' AB +l ' BC )

max 0 , 0047313×( 4,2)3 +0 , 0035×( 5 ,85 )3


M Bu =− =−0 , 0123 MN . m
8. 5×( 4 ,20+ 5 ,85 )
En travée :

x
M ( x )= m ( x ) +( M B − M A )⋅ +M A
l AB

AB AB
PU ⋅x ² PU ⋅l AB MB
M ( x ) =−
2 (
+
2
+
l AB ) x

AB
PU ⋅l AB M B
dM
dx
AB
=−P U ⋅x +
2
+
l AB (
=0
)
AB
PU ⋅l AB M Bu 0 , 0047313 ×4 , 20 ( 0 , 0123 )
+ +
2 l AB 2 4 , 20
x= = =1 , 48 m
Pu 0 , 0047313

0 ,0047313×(1 . 48)² 0 , 0047313×4 ,20×1 , 48 −0 , 0123


M ( 1 , 48 ) =−
2
+ ( 2
+
4 ,20 )
×( 1. 48 )

Travée BC  :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Sur appuis  :

P ' w⋅( l ' w ) 3 + P ' e⋅( l ' e )3


M Bu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

0 , 0035×( 4 , 20)3 + 0 , 0047313×( 5 , 85 )3


M Bu=− =−0 , 0141 Mn . m
8 .5×( 4 , 20+5 , 85 )
MU
c =0 daN

En travée  :

P BC
U ⋅x ² P BC
U ⋅l BC M C− M B
M ( x ) =−
2
+ ( 2
+
l BC ) x+ M B

BC
PU ⋅l BC M C − M B
dM
dx
BC
=−P U ⋅x +
2
+
l BC( =0
)
BC
PU ⋅l BC M C − M B 0 ,0047313 ×5 , 85 0 , 014
+ +
2 l BC 2 5 , 85
x= =
P BC
U
0 , 0047313

x=3 , 43 m

0 , 0047313×(3 , 43)² 0 , 0047313×5 , 85 −0 , 00141+ 186. 15


M ( 3 , 43 )=−
2
+
2 ( +
5 , 85 )
×( 3 , 43 )−0 ,0141

M ( 3 , 43)=0 , 013 MN . m
A l’ELS  :

Moment sur appuis  maximums :

max
M Aser =0
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M max
Bser =−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

⋅( l ' AB )3 + P ' BC
3
P'ser
AB
ser⋅( l ' BC )
M max
Bser =−
8 . 5⋅( l ' AB +l ' BC )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

3 3
max 0 , 0034×( 4 , 20 ) +0 , 002588×( 5 , 85)
M Bser =− =−0 , 01095 MN .m
8 . 5×( 4 ,20+5 , 85 )
M max
0 ser =0
Moment en travées  :

Travée AB  :

q
g g

Sur appuis  :

M Au=0
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Bs =−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

0 , 003413×( 4 ,20 )3 + 0 ,002588×( 5 , 85 )3


M Bu=− =−0 , 009025 MaN . m
8 .5×( 4 , 20+5 , 85)
En travée  :

x
M ( x )= m ( x ) +( M B − M A )⋅ +M A
l AB

AB
Pser⋅x ² P AB
ser⋅l AB MB
M ( x ) =−
2 (
+
2
+
l AB ) x

P AB
ser⋅l AB MB
dM
dx
AB
=−P ser⋅x +
2
+
l AB (
=0 )
AB max
P ser⋅l AB M Bser −0 ,003413×4 ,20 (−0 , 009025)
+ +
2 l AB 2 4 ,20
x= = =1 , 47 m
Ps 0 , 003413
0 , 003413×(1 , 47 )² 0 , 003413×5 , 85 0 ,01024
M ( 1 , 47 )=−
2
+
2 ( +
4,8 )
−0 , 01024 ×( 1 , 47 )

M ( 1 , 47 )=0 , 003689 MN . m
Travée BC  :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Sur appuis
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Bs =−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )
3 3
0 , 002588×( 4 ,20 ) + 0 ,003413×( 5 , 85 )
M Bs =− =−0 , 01024 MN . m
8 .5×( 4 , 20+5 , 85)
M ser
c =0 daN
Entravée :

PBC
U ⋅x ² P BC M C− M B
M ( x )=−
2
+
U ⋅l BC
2
+ (lBC
x+ M B )
BC ser
P ser⋅lBC MB 0 ,003413 ×5 , 85 0 , 01024
+ +
2 l BC 2 5 , 85
x= = =3 , 43 m
P BC
ser
0 ,004313

0 ,003413×( 3 , 43 ) ² 0 , 003413×5 , 85 0 ,01024


M ( 3 , 43)=−
2
+
2 ( +
5 ,85 )
×( 3 , 43 )−0 , 01024
M ( 3 , 43 )=0 , 00993 MN . m

Tableau récapitulatif des moments

Travée Moment en MN.m Appuis Moment en MN.m

ELU ELS ELU ELS

AB 0.00518 0.003689 A=C 0 0

BC 0.0138 0.00993 B -0.0152 -0.01095

d) DIAGRAMME DES MOMENTS à l’ELU

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

e) DIAGRAMME DES MOMENTS à l’ELS

Calcul des efforts tranchants :

En travées

Travée(AB)
AB
V uo = ( Pu×l BC )/2 = (0.0047313×4.2)/2 = 0.009935 MN

Travée (BC)

V BC
uo = ( Pu×l BC )/2 = (0.0047313×5.85)/2 = 0.01384 MN

Sur appuis :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Appuis A

V BuA =V uo
AB
= ¿ ¿×l AB)/2= (0.0047313×4.2)/2= 0.009935MN

Appuis B

V GuB= -1.15 V uo
AB
= -1.15×0.009935= -0.01143MN
D AB
V uB = 1.15 V uo = 1.15×0.01384= 0.015916MN

Appuis C

V uB=¿ ¿- V BC
G
uo = -0.01384 MN

Tableau récapitulatifs des l’efforts tranchants :

Travée Appui (droit)[MN] Appui (Gauche)[MN]

AB 0.009935 -0.01143

BC 0.015916 -0.01384

f) Diagramme de l’effort tranchant 

- calcule des armatures :

g) Armatures longitudinales :
A l’ELU

Sur appuis

Appui B :

Mu = 0,0022MN.m.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Mser = 0,0016 MN.m.

Calcul d’une section rectangulaire (b = 7cm ; h =25cm) .

Mu 0 , 0152
γ= = =1 ,38
Mser 0 , 01095
Mu
2

µbu = b0 . df bc

0 , 0152
2
=0 , 30
0 ,07 .( 0 , 225 ) .14 ,16
µlu×10-4 = [(3440 ×θ×γb)+((49× fc28)/θ)-3050]×10-4.

µlu = (0,344 x 1,375x 1 + 0,0049 x 25) – 0,305 = 0, 33.

µlu >µbu : section sans acier comprimé.

µlu>µbu la section sans ocier comprimé

α=1.25× (1-√ 1−2 × µbu)

= 1.25×(1-√ 1−2 ×0.3 ¿ ¿

= 0.45

Zb= d x (1-2×α)

=0.225×(1-0,4×0.45)

= 0.18
Mu
Au =
Z b. f ed

AU = 1,09 cm2

Condition de non fragilité :

f t 28
Amin = 0,23. f e .b . d

Amin = 0,146 cm2.

A > Amin :Condition vérifie.

En travée

- Travée (AB)

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Vérification de la position de l’axe neutre :

Mu=0.00518MN.m

Mser=0.003689MN.m

Mtu=bxhox(d-(ho/2))xfbu µbu .

Mtu= 0.33 ×0.06×(0.225-(0.06/2))×14.16=0.05467MN.m

0.05467 >0.00518 Mtu>Mu

L’axe neutre se trouve dans la table de compressions

Calcul d’une section rectangulaire (b = 33cm ; h =21cm).

Mu 0 , 005118
γ= = =1 ,15
Mser 0 , 003689
Mu
2

µbu = b0 . df bc

0 , 0051
2
=0 , 022
0 ,07 .( 0 , 225 ) .14 ,16
µlu×10-4 = [(3440 ×θ×γb)+((49× fc28)/θ)-3050]×10-4.

µlu = (0,344 x 1,375x 1 + 0,0049 x 25) – 0,305 = 0, 33.

µlu >µbu : section sans acier comprimé.

¿ ×α=1.25

√ 1−220.0
2× ¿ ¿ -1×( 1.25 =

0.027 =

Zb = d(1-0,4. α1)

Zb = 0.22 m

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Mu
Au =
Z b. f ed

= 0,7 cm2

Condition de non fragilité :

f t 28
Amin = 0,23. fe .b . d = 0,69 cm2

A > Amin Condition vérifie.

- Travée (BC)

.Vérification de position de l’axe neutre

Mu= 0.0138MN.m

Mser=0.00993MN.m

Mtu= b×ho×(d-(ho/2))×fbu

14.16×)0.06/2(-0.225(×0.06×0.33 =

0.05467MN.m =

.Mtu>Mu l’axe neutre tombe dans la table de compression

Mu 0 , 0138
γ= = =1 .38
Mser 0 , 00993
Mu 0 , 0022

df
2 2

µbu = b0 . bc = 0 ,33 .( 0 , 225 ) . 14 , 16 = 0.058.

µlu = (0,344 x 1.39x 1 + 0,0049 x 25) – 0,305.

µlu = 0,29

µlu >µbu :section sans acier comprimé.

αu = 1,25 (1- √ 1−20,058)


αu = 0,074 m

Zb = d(1-0,4. α1)

Zb = 0,19 m

Mu
Au =
Z b. f ed

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Au =1,5 cm ²

Condition de mon fragilité

Ftj= 0.6+0.06×fc28=0.6+0.06×25=2.1MPa

(ftj/FeE)=(2.1/400)=0.00525MPa

Amin= 0.23×0.33×0.255×0.0052=0.81cm2

Amin < Au : vérifiée

à l’ELS

sur appuis :

Appui B :
Mser=0.01095MN.m

Fc28=25MPa

FeE=400MPa

Ftj=0.6+0.06×fc28=0.6+0.06×25=2.1MPa

n=1.6

σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA


15 x σ ´bc 15 x 15
ά = =
´
15 x σ´s + σ bc 15 x 15+201 =0.53.

Mser=0,01095MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0,53/3)x0,07x(0,225)²x15=0,01165 MN.m
Mser¿ Mrbsection sans acier comprime.
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0,01095
μs= =
b 0. d ² . σьс 0.7 x ( 0,225 )2 .201 =0,0153>0.0018 : pas de vérification de Amin.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

40 x 0,0153+1
Zb1=15/16.0,255. =0,18m
54 x 0,0153+1
Mser 0,01095
Aser= =
Zb 1. σ´ s 0,18 x 201
=2,4cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

En travée

- Travée (AB)

σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

Mser=0,003689MN.m
Mtser=(σ´ s /30)x((d-(ho/3))/(d-ho))xbxho2=0.017MN.m
Mtser> Mser :calcul d’une section rectangulairedes dimensions(bxh).
15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0.53.
15 x σ´s + σ ´bc 15 x 15+201
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0,33x(0,225)²x15=0,0116.m.
Mser=0,003689 Mn.m¿ Mrb=0,016Mn.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0,003689
μs= =
b 0. d ² . σьс 0.33 x ( 0,0225 )2 .201 =0,000109>0.0018 
pas de vérification de Amin.
40 x 0,000109+1
Zb1=15/16.0.189. =0.20m
54 x 0,000109+1
Mser
Aser= = 0,003689 =0,9cm².
Zb 1. σ´ s 0,2 x 201
μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

- Travée (BC)

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

Mser=0,00993MN.m
Mtser=(σ´ s /30)x((d-(ho/3))/(d-ho))xbxho2=0.017MN.m
Mtser> Mser :calcul d’une section rectangulairedes dimensions(bxh).
15 x σ ´bc 15 x 15
ά = ´ = 15 x 15+201 =0.53.
15 x σ´s + σ bc
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0,33x(0,225)²x15=0,0116.m.
Mser=0,003689 Mn.m¿ Mrb=0,016Mn.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0,009930
μs= =
b 0. d ² . σьс 0.33 x ( 0,0225 )2 .201 =0,00029>0.0018 
pas de vérification de Amin.
40 x 0,000109+1
Zb1=15/16.0.189. =0.20m
54 x 0,000109+1
Mser 0,00993
Aser= =
Zb 1. σ´ s 0,2 x 201
=1,6cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

Tableau récapitulatifs de la section des armatures longitudinales :

En appuis :

Appuis Au (cm2) Aser (cm2) A (cm2)

B 1.09 2.4 2.01 :1HA16

En Travées

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Travées Au (cm2) Aser (cm2)


A(cm2)

AB 0.7 0.9 1.13 :1HA12

BC 2.4 1.6 1.13 :1HA12

Armatures transversales :

Formules AB BC

Pu× ℓ×1 , 15 0,0114 0,0159


Vu= [ MN ]
2
5 0,0104 0,0149
Vuo=Vu− × Pu× h
6

Vuo 0,660 0,946


Zu=
bo×d

0,15×fc 28 2,5 2,5

Zu=min¿ { γb
¿ ¿¿

At bo( τu−0,3×k×ftj ) 6,79 10-6 7,06 10-5


=
st 0,9×f eat
bo×0,4 1,5 × 10-4 1,5 × 10-5
(m²/ m)
f et
At 1,5 10-4 1,5 10-4
(m ²/ m )
St
6mm 6mm

At = 2 SØ6
{
φt≤min¿ {¿φℓ ¿ ¿ ¿ ¿
35
0,56 0, 56

At 37cm 37cm
¿
St ( At /St )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

St≤min¿{¿15φ ℓ ¿{¿0,9×d¿ ¿
20cm
20cm

Soit st = 20cm

Schéma de ferraillage :

Armatures longitudinales :

Armatures transversales :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

3- Calcule de poutre
a) Quelque notion sur les poteaux
Définition :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Les poutres sont soumis sous l’action de leurs poids propres, des charges agissantes du
plancher, des charges agissantes de l’acrotère ainsi que l’action des sur charges d’exploitation.
Pour le calculer des poutres on va supposer quelles reposent simplement sur des poteaux
( appui simple).

b) DONNEES DE CALCUL DE LA POUTRE :A8BLOC3RDC :


Schéma vue en plan de la poutre A8 :(voir plan).

Schéma mécanique :

c) Calcul des chargements :


Charge permanant :

-dalle pleine2500[(1.69+1.69)/2]x0.2=845 dan/ml.

- lit de sable : 65x[3.38/2=109.85dan/ml.

-mortier de ciment : 40x3.38/2=67.6dan/ml.

-Carrelage : 50x3.38/2=84.5dan/ml.

-cloison de distribution : 100x3.38/2=169dan/ml.

-p. propre. Poutre : 2500x0.4x0.35=350dan/ml.

∑G=1275,95dan/ml.

Les charges d’exploitation :

250x3.38/2=422.5dan/ml.

d) CALCUL DES SOLLICITATIONS :


Choix de la méthode de calcul :
Vérification par rapport au Méthode forfaitaire :

On a :

1) une fissuration préjudiciable : condition non vérifier.


Li
2)0,8< <1,25
Li+1

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 condition vérifier pour tous les travées


Puisque la Méthode forfaitaire n'est pas vérifiée on passe à la Méthode de Caquot :

3) q > 2g ; q > 500 daN /m2  q = 250daN/m2

Condition non vérifié.

4) Inertie constante dans tous les travées :

Condition non vérifié.

On a deux conditions qui ne sont pas vérifié pour la méthode forfaitaire.


Puisque la Méthode forfaitaire n'est pas vérifiée on passe à la Méthode de Caquot.

e) Combinaison des chargements :


 Pu = 1,35 g + 1,5 q=1.35x1275,95+1.5x422,5=2356,28dan/ml.
 Pser = g + q=1275,95+422,5=1698,45dan/ml.

f) Calcul des moments fléchissant à l’ELU et à l’ELS :


A l’ELU :

Moment maximum sur appuis :

max
M Au =0
P ' w⋅( l ' w )3 + P ' e⋅( l ' e )3
M max
Bu =−
8 .5⋅( l ' w +l ' e )

3 3
P'UAB⋅( l ' AB ) + P' BC
U ⋅( l ' BC )
M max
Bu =−
8 .5⋅( l ' AB +l ' BC )

2356 , 28×( 4 .8 )3 +2356 . 28×( 3 .84 )3


M max
Bu =− =−5365 daN . m
8 . 5×( 4 . 8+3 . 84 )
3 3
P' BC CD
U ⋅( l ' BC ) + P ' U ⋅( l ' CD )
M max
Cu =−
8 . 5⋅( l ' BC +l ' CD )
3 3
max 2356 , 28×( 3 . 84 ) +2356 , 28×( 3. 84 )
M Cu =− =−4087 , 62daN . m
8. 5×( 3 . 84+3 . 84 )
3 3
P' CD DE
U ⋅( l ' CD ) + P ' U ⋅( l ' DE )
M max
Du =−
8. 5⋅( l ' CD +l ' DE )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

3 3
max 2356 , 28×( 3 . 84 ) +2356 , 28×( 4 . 30 )
M Du =− =−3266 , 82daN . m
8. 5×( 3 . 84+ 4 .30 )
max
M Eu =0

A l’ElS :

Moment maximum sur appuis :

max
M As =0
P ' w⋅( l ' w )3 + P' e⋅( l ' e )3
M max
Bs =−
8 .5⋅( l ' w +l ' e )

P's AB⋅( l ' AB )3 + P' BC 3


s ⋅( l ' BC )
M max
Bs =−
8 .5⋅( l ' AB +l ' BC )
3 3
max 1698 , 45×( 4 . 8) + 1698 , 45×( 3. 84 )
M Bs =− =−3867 , 191 daN . m
8 .5×( 4 . 8+3 .84 )
3 3
P' BC CD
s ⋅( l ' BC ) + P ' s ⋅( l ' CD )
M max
Cs =−
8 . 5⋅( l ' BC +l ' CD )
1698 , 45×( 3 . 84 )3 +1698 , 45×( 3 . 84 )3
M max
Cs =− =−2946 , 431 daN .m
8 .5×( 3 . 84+3 . 84 )
3 3
P' CD DE
s ⋅( l ' CD ) + P ' s ⋅( l ' DE )
M max
Ds =−

8. 5⋅( l ' CD +l ' DE )

max 1698 , 45×(3 . 84 )3 +1698 , 45×(4 .30 )3


M Ds =− =−4174 ,191 daN . m
8 .5×(3 . 84+ 4 .30 )

M max
Es =0

A l’ELU : Moment en travée maximums :

Travée AB :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

1.5 q
1.35 g 1.35 g

Sur appuis  :

M Au=0
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Bu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

3 3
2356. 28×(4 .8 ) +1722 . 53×(3 . 84 )
M Bu=− =−4876. 37 daN . m
8 . 5×( 4 . 8+3 . 84 )
En travée  :

x
M ( x )= m ( x )+( M B − M A )⋅ +M A
l AB
AB AB
PU ⋅x ² PU ⋅l AB MB
M ( x ) =−
2
+
2 (+
l AB ) x

AB
PU ⋅l AB M B
dM
dx
AB
=−P U ⋅x +
2
+
l AB
=0
( )
AB
PU ⋅l AB M Bu 2356. 28×4 . 8 (− 4876. 37 )
+ +
2 l AB 2 4.8
x= = =1 . 97 m
Pu 2356 . 28

2356 ,28×( 11 . 97 )² 2356 ,28×4 .8 −2567 . 25


M ( 1 . 97 )=−
2
+
2
+ (
4 .8
×1. 97 )
M ( 1 . 97 )=5466 . 904 daN / ml
Travée BC  :

1.5 q
1.35 g

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Sur appuis  :
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Bu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

1722, 53×( 4 . 8 )3 +2356 , 28×( 3 . 84 )3


M Bu=− =−4410 , 647 daN . m
8. 5×( 4 .8+ 3. 84 )
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M cu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )
2356 ,28×(3 . 84 )3 +1722 , 53×(3 . 84 )3
M cu=− =−3537 , 912 daN . m
8 . 5×( 4 . 8+3 . 84 )
En travée :

P BC
U ⋅x ² P BC
U ⋅l BC M C−M B
M ( x )=−
2
+
( 2
+
l BC ) x+ M B

BC
PU ⋅l BC M C− M B
dM
dx
=−P BC
U ⋅x +
2
+
l BC( =0 )
BC
PU ⋅l BC MC − M B 2356 , 28× 4 . 80 ( 4410 , 647−3537 , 912)
+ +
2 l BC 2 4.8
x= = =
P BC
U
2356 , 28
x=2,4 m

2356 , 28×(2,4 )² 2356 , 28×4 . 8 4410, 64−3537 , 912


M ( 2,4 )=−
2
+
2 (+
4,8
×( 2,4 )−4410 ,647 )
M ( 2,4 )=2811 , 809 daN . m
Travée CD  :

Sur appuis  :

P ' w⋅( l ' w ) 3 + P ' e⋅( l ' e )3


M cu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

1722, 53×( 3 .84 )3 +2356 , 28×(3 . 84 )3


M cu=− =−3537 , 912 daN . m
8. 5×( 3 . 84+3 . 84 )
P' w⋅( l ' w )3 + P' e⋅( l ' e )3
M du=−
8 .5⋅( l ' w +l ' e )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

2356 ,28×( 3 . 84 )3 +1722 , 53×( 4 . 30)3


M cu=− =−4141 ,744 daN . m
8 .5×( 3 . 84+3 . 84 )
En travée  :

P CD
U ⋅x ² P CD
U ⋅l CD M D− M C
M ( x ) =−
2
+ ( 2
+
l CD ) x+ M C

PCD
U ⋅l CD M D − MC 2356 , 28 ×4 . 8 ( 4141 ,744 −3537 , 912 )
+ +
2 l CD 2 4 , 30
x= = =2,4 m
P CD
U
2356 , 28

2356,28×(2,4)² 2356,28×4,8 4141,744−3537,912


M ( 2,4 )=−
2
+
2
+(4,8
׿ ¿ ( 2,4 )−3537,912 )
M ( 2,4 )=3550 , 097 daN . m
Travée DE  :

1.5 q
1.35 g 1.35 g

Sur appuis :
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M cu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

3 3
2356 ,28×( 4 , 30) +1722 ,53×( 3 . 84 )
M cu=− =−4117 ,297 daN . m
8. 5×( 4 , 30+ 3. 84 )
M Eu =0 daN
En travée  :

PUDE⋅x ² DE
PU ⋅l DE M E −M D
M ( x )=−
2
+
2
+
lDE ( x+ M D )
DE U
PU ⋅l DE MD 2356 , 28 ×4 , 30 4117 , 297
+ −
2 l DE 2 4 . 30
x= DE
= =1 , 74 m
PU 2356 , 28

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

2356 , 28×( 1 ,74 )² 2356 , 28×4,3 4117 ,297


M (1. 74 )=−
2
+
2
−( 4 ,30 )
×( 1 ,74 )−4117 , 297

M ( 1 , 74 )=2796 ,678 daN . m


A l’ELS  :

Moment sur appuis  maximums :

max
M Aser=0
P ' w⋅( l ' w )3 + P ' e⋅( l ' e )3
M max
Bser =−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

P'ser
AB
⋅( l ' AB )3 + P ' BC
ser⋅( l ' BC )
3

M max
Bser =−
8 . 5⋅( l ' AB +l ' BC )

3 3
1698 , 45×( 4,8 ) +1698 , 45×( 3 , 84 )
M max
Bser =− =−3867 , 191daN . m
8 . 5×( 4,8+3 , 84 )
3 3
P ' BC CD
ser⋅( l ' BC ) + P ' ser⋅( l ' CD )
M max
CSer =−
8 . 5⋅( l ' BC +l ' CD )
3 3
1698 , 45×( 3 .84 ) +1698 , 45×( 3 ,84 )
M max
Cser =− =−3677. 5 daN . m
8 . 5×( 3 .84 +3 , 84 )
3 3
P' CD DE
ser⋅( l ' CD ) + P ' ser⋅( l ' DE )
M max
DSer =−
8. 5⋅( l ' CD +l ' DE )

max 1698 , 45×( 4,8 )3 +1698 , 45 ( 4 , 30 )3


M Dser =− =−4174 ,191 daN . m
8 .5×( 4,8+4,3 )
max
M Eser =0
A l’ELS  : Moment en travée  maximums :

Travée AB  :

q
g g

Sur appuis  :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

M Au=0
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Bs=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )
3 3
1698 , 45×( 4 . 8 ) +1275 , 95×( 3. 84 )
M Bu=− =−3541 , 438 daN . m
8 .5×( 4 . 8+3 . 84 )

En travée  :

x
M ( x )= m ( x ) +( M B − M A )⋅ +M A
l AB
AB
Pser⋅x ² P AB
ser⋅l AB MB
M ( x ) =−
2 (
+
2
+
l AB ) x

P AB
ser⋅l AB MB
dM
dx
AB
=−P ser⋅x +
2
+
l AB (
=0
)
AB max
P ser⋅l AB M Bser 1698 , 45× 4,8 ( 3541 , 438 )
+ +
2 l AB 2 4,8
x= = =1 , 96 m
Pu 1698 , 45
1698 , 45×( 1 . 96 )² 1698 , 45×4,8 −3541 , 438
M ( 1 . 96 )=−
2
+
2
+ ( 4,8
×( 1 .96 ) )
M ( 1 . 96 )=3281 , 038 daN / ml

Travée BC  :

q
g

Sur appuis  :

P ' w⋅( l ' w ) 3 + P ' e⋅( l ' e )3


M Bs=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

1275×( 4 . 8)3 +1698 , 45×( 3. 84 )3


M Bs=− =−3230 , 956 daN . m
8 .5×( 4 . 8+3 .84 )
P ' w⋅( l ' w ) 3 + P ' e⋅( l ' e )3
M cs=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

1698 , 45×(3 . 84 )3 +1275 , 95×( 3 . 84 )3


M cu=− =−2576 , 96 daN . m
8 .5×( 3 , 84+ 3. 84 )

Entravée  :

P BC
ser⋅x ² P BC
ser⋅l BC M C−M B
M ( x )=−
2
+
2
+ ( l BC
x+ M B )
P BC
ser⋅l BC M C− M B
dM
dx
BC
=−P ser⋅x +
2
+ (
l BC
=0 )
P BC
ser⋅l BC MC − M B 1698 , 45× 4,8 ( 3230 , 956 −2579 , 96 )
+ +
2 l BC 2 4,8
x= = =
P BC
ser
1698 , 45
x=2 . 48 m

1698 , 45×(2. 48 )² 1698 , 45×4,8 3230 , 956−2597 , 96


M ( 2 . 48 )=−
2
+
2 ( +
4,8 )
×( 2 , 48 ) −32230 ,956

M ( 2 . 04 )=1982 , 248 daN . m


Travée CD  :

q
g

Sur
appuis

P ' w⋅( l ' w ) 3 + P ' e⋅( l ' e )3


M cs=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

3 3
1275×( 3 , 84 ) +1698 , 45×( 3 . 84 )
M cs=− =−2579 , 135 daN . m
8 .5×(3 , 84+ 3. 84 )
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Ds =−
8. 5⋅( l ' w + l ' e )

1698 , 45×( 3 .84 )3 +1275 , 95×( 3. 84 )3


M Du =− =−2576 , 96 daN . m
8 . 5×( 3 ,84 +3 . 84 )

Entravée  :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

PCD
ser⋅x ² PCD
ser⋅l CD M D− M C
M ( x )=−
2
+
( 2
+
l CD ) x+ M C

CD
P ser⋅l CD M D − MC 1698 , 45 ×4,8
+
2 l CD 2
x= = =2 , 40 m
P CD
ser
2572

1698,45×(2,40)² 1698,45×4,8
M ( 2.40 )=−
2
+
2 ( )
׿ ¿ ( 2,40 )−2579,135

M ( 2 . 40 )=2312 , 401 daN . m


Travée DE  :

q
g g

Sur appuis

P ' w⋅( l ' w )3 + P ' e⋅( l ' e ) 3


M Ds =−
8. 5⋅( l ' w + l ' e )

3 3
1275×( 3 .84 ) +1698 , 45×( 4 ,30 )
M Du =− =−2995 , 143 daN . m
8 . 5×( 3 , 84+ 4 , 30)
ser
M E =0 daN

Entravée  :

DE DE
PU ⋅x ² PU ⋅l DE M E − M D
M ( x )=−
2
+
2
+
lDE ( x+ M D )
DE ser
P ser⋅l DE MD 1698 , 5 ×4 , 30 2995 , 143
+ +
2 l DE 2 4 , 30
x= = =2 . 56 m
PDE
ser
1698 , 45

1698 , 5×( 2 ,56 ) ² 1698 ,5×4 ,30 2995 ,143


M ( 2, 56 )=−
2
+
2 (+
4 ,30
×( 2 ,56 )−2995 ,143 )
M ( 2 , 56 )=2570 , 912 daN . m

Tableau récapitulatif des moments sur les appuis

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Appuis ELU ELS

A 0 0

B -5365 -3867 ,191

C -4087,62 -2946,431

D -3266,82 -4174,191

E 0 0

Tableau récapitulatif des moments sur les travées 

Travées ELU ELS

AB 4566,905 3281,038

BC 2811,809 1982,248

CD 3550,097 2312,401

DE 2796,678 2570,912

g) Diagramme des moments fléchissant (voir diagramme)

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

h) -Pré dimensionnement de la section de la poutre :


La poutre est en une section rectangulaire :

Mu
µ=
df
2
b. bu

Mu
d² =
0 , 392. b f bu

MU = 4566,905

b = 0.40 m

fbu =
f
0 , 85 . c 28
=14 . 16 MPa
θ. γ b

0.04566
d ²=
0,392 x 0,40 x 16,16

d = 0,28 m on prend

d≥0.9 x h donc h ≥ 0.27/0.9=30 cm on prend h=35 cm.

La poutre est en une section rectangulaire de largeur 0.40 et de hauteur

h = 0,35m.

i) Calcule des armatures longitudinales à l’ELS :


En travées :

Travée AB :

σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa.

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0.53.
15 x σ´s + σ ´bc 15 x 15+201
Mser=0.0328Mn.m

Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc =0.25

Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.4x(0.315)²x15=0.25 Mn.m

Mser=0.0328 Mn.m¿ Mrb0.25 Mn.m:section sans acier comprimeA’=0


40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0.03281
μs= =
b 0. d ². σьс 0.4 x ( 0.315 )2 .201 =0.0041>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0.0041+1
Zb1=15/16.0.315. =0.242m
54 x 0.0041+1
Mser Mser 0.03281
Aser=
Zb 1. σ´ s
= 0.242 x 201
=0.000678=6,78cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.2y²+0.01017y-0.0032

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.0026

√ Δ =0.05m.

(−0.0009 )+0 .05


y1 = 2 ( 0,2 ) = 0,12m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 7.23.10-4 m4

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Contrainte de le béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 5,44MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

´ c = 15 MPa : condition verifieer.


σbc = 5,44MPa < σ b

 Contrainte dans d’acier tendu :

M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 132,27 < σ ´b c = 348MPa:condition verifieer

Travée BC :

σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0,53.
15 x σ´s + σ bc 15 x 15+201
´

15 x 15
= 15 x 15+201 =0.53.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Mser=0.0198 Mn.m

Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc =0.25.

Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.4x(0.315)²x15=0.25 Mn.m

Mser=0.0198 Mn.m¿ Mrb0.25 Mn.m:section sans acier comprimeA’=0

40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.

Mser 0.01982
μs= =
b 0. d ². σьс 0.4 x ( 0.315 )2 .201 =0.0025>0.0018 : pas de vérification de Amin.

40 x 0.0025+1
Zb1=15/16.0.315. =0.286.
54 x 0.0025+1

Mser 0.03281
Aser= =
Zb 1. σ´ s 0.286 x 201
=0.000345=3.45cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.2y²+0.005y-0.00163

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.001329

√ Δ =0.036m.

(−0 ,005 )+0 .036


y1 = 2 ( 0,2 ) = 0,0775m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 3.2210-4 m4

 Contrainte de le béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 4.77MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 4.77MPa < σbc = 15 MPa : condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 219.28< σs = 348MPa: condition verifieer

Travée CD :

σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa


2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά= = =0.53.
15 x σ´s + σ ´bc 15 x 15+201

Mser=0.02312 MN.m
Mrb=1/2xάx(1-ά/3)xbx(d)²xσ ´bc.
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.4x(0.315)²x15=0.25 Mn.m

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Mser=0.02312 MN.m¿ Mrb0.25 MN.m:section sans acier comprimeA’=0

40. μs+ 1
Zb1=15/16.d. .
54 xμs+1

Mser 0.02312
μs= = =0.0029>0.0018 : pas de vérification de Amin.
b 0. d ² . σьс 0.4 x ( 0.315 )2 .201

40 x 0.0029+1
Zb1=15/16.0.315. =0.29.
54 x 0.0029+1

Mse r 0.02312
Aser= = =0.000396=3.96cm².
Zb 1. σ´ s 0.29 x 201

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.2y²+0.00594y-0.00187.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.00153

√ Δ =0.039m.

(−0 ,0059 )+0 . 039


y1 = 2 ( 0,2 ) = 0,08275m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 4.3310-4 m4

 Contrainte de la béton comprimé :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

M ser
σbc =
I xx y1 = 4.41MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 4.41MPa < σbc = 15 MPa : condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :

M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 186.014<σ´ s = 348MPa condition verifieer

Travée DE :

σ ´bc= 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά= = =0.53.
15 x σ´s + σ bc 15 x 15+201
´

Mser=0.02312 MN.m

Mrb=1/2xάx(1-ά/3)xbx(d)²xσ ´bc.

Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.4x(0.315)²x15=0.25 Mn.m

Mser=0.02312 MN.m¿ Mrb0.25 MN.m:section sans acier comprimeA’=0

40. μs+ 1
Zb1=15/16.d. .
54 xμs+1

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Mser 0.0257
μs= = =0.0032>0.0018 : pas de vérification de Amin.
b 0. d ² . σьс 0.4 x ( 0.315 )2 .201

40 x 0.0029+1
Zb1=15/16.0.315. =0.28.
54 x 0.0029+1

Mser 0.0257
Aser= = =0.0004037=4.037cm².
Zb 1. σ´ s 0.28 x 201

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.2y²+0.006y-0.00189.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.001548

√ Δ =0.0393m.

(−0 ,006 )+0. 039


y1 = 2 ( 0,2 ) = 0,08325m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 3.6610-4 m4

 Contrainte de la béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 5.35MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 5.34MPa < σbc = 15 MPa : condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 219,59<σ´ s = 348MPa : condition verifieer


 Calcule des armatures longitudinales à l’ELS :

Sur appuis :

 Appuis B  :
´
σ bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά= = =0.53.
15 x σ´s + σ ´bc 15 x 15+201
Mser=0.03867 MN.m
Mrb=1/2xάx(1-ά/3)xbx(d)²xσ ´bc.
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.4x(0.315)²x15=0.25 Mn.m
Mser=0.03867 MN.m¿ Mrb0.25 MN.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d. .
54 xμs+1
Mser 0.03867
μs= =
b 0. d ² . σьс 0.4 x ( 0.315 )2 .201 =0.0048>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0.0048+1
Zb1=15/16.0.315. =0.32.
54 x 0.0048+1
Mser 0,03867
Aser= Zb 1. σ´ s = 0,28 x 201 =0.000601=6,01cm².
μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
 2- 15A (d-y1) = 0
0.2y²+0.009y-0.0028.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.002321

√ Δ =0.04817m.

(−0 ,006 )+0. 039


y1 = 2 ( 0,2 ) = 0,09794m

moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 5.510-4 m4

Contrainte de le béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 6.88MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 6.88MPa < σ ´b c = 15 MPa :condition verifieer.

Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 228.96<σ´ s = 348MPa :condition verifieer

 Appuis C :
σ ´bc= 0.6 Fc28 = 15 MPa
2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0.53.
15 x σ´s + σ bc 15 x 15+201
´

Mser=0.03867 MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .

Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.4x(0.315)²x15=0.25 Mn.m

Mser=0.02946 MN.m¿ Mrb0.25 MN.m:section sans acier comprimeA’=0

40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.

Mser 0.02946
μs= =
b 0. d ². σьс 0.4 x ( 0.315 )2 .201 =0.00369>0.0018 : pas de vérification de Amin.

40 x 0.00369+1
Zb1=15/16.0.315. =0.283.
54 x 0.00369+1

Mser
Aser= = 0,02946 =0.000517=5.17cm².
Zb 1. σ´ s 0,283 x 201
μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.2y²+0.0077y-0.0024.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.00197

√ Δ =0.04438m.

(−0 ,0077 )+0 . 039


y1 = 2 ( 0,2 ) = 0,07825m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 4.9810-4 m4

 Contrainte de le béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 4.62MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 4.62MPa < σbc = 15 MPa : condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 210.079< σ ´bc = 348MPa:condition verifieer

 Appuis D  :
´
σ bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa
2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = =
´
15 x σ´s + σ bc 15 x 15+201 =0.53.
Mser=0.03867 MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.4x(0.315)²x15=0.25 Mn.m
Mser=0.04174MN.m¿ Mrb=0.25 MN.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.

Mser 0.04174
μs= =
b 0. d ². σьс 0.4 x ( 0.315 )2 .201 =0.0052>0.0018 : pas de vérification de Amin.

40 x 0.0052+1
Zb1=15/16.0.315. =0.278.
54 x 0.0052+1

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Mser 0,04174
Aser= =
Zb 1. σ´ s 0,278 x 201
=0.000746=7.46cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.2y²+0.011y-0.0035.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.00292

√ Δ =0.05403m.

(−0 ,011)+0 .05403


y1 = 2 ( 0,2 ) = 0,1m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 6.5010-4 m4

 Contrainte de le béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 6.42MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 6.42MPa < σ ´bc = 15 MPa :condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 207.094<σ´ s = 348MPa :condition verifieer

TABLEAU RECAPITULATIF DES SECTIONS D’ACIER


 Acier en travées

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

travées Moment a l’ELS Quantites d’acier(cm²)


Section choisis

AB 3281,038 6,78 4HA12+3HA10

BC 1982,248 3,45 4HA12

CD 2312,401 3,96 4HA12

DE 2570,912 4,037 4HA12

 Acier en appuis

Appius Moment à l’ELS Quantite (cm²). Section choisis

A 0 0 0

B -3867,191 6,01cm² 4HA12+3HA10

C -2946,431 5.17cm² 4HA12+3HA10

D -4174,191 7.46cm² 4HA14+3HA10

E 0 0 0

Calcul des aciers transversaux


 Calcul de l’effort tranchant:
 VAB0 = (PuAB. lAB) / 2 = 5655,072 daN.
 VBC0 = (PuBC. lBC) / 2 = 5655,072 daN.
 VCD0 = (PuCD. lCD) / 2 = 5655,072daN.
 VDE0 = (PuCD. lCD) / 2 = 5066,002 daN.
 VeA = V0AB =5655,072daN
 VẁB = - 1,1V0AB=-6220,579 daN.
 VeB = 1,1V0BC =6220,579 daN.
 VẁC = - 1,1V0BC =6220,579 daN.
 VeC = 1,1V0CD =6220,579 daN.
 VẁD= - 1,1V0=-6220,579 daN.
 VeD = 1,1V0DE =5572,602
 VẁE= - V0=-5066,002 daN..

 Diagramme des efforts tranchants (voir diagramme) :

 Tableau récapitulatif des aciers transverse aux :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

AB BC CD DE

Vu0(MN) 0.05655 0.05655 0.05655 0.0566

Vu = Vu0-5/6Pu.h 0.04967 0.04967 0.04967 0.04378

Vu
τu =
b 0 .d (MN/m2) 0.39 0.39 0.39
0.35

τu =min{
0,2.
γ b
f c 28 ;
3.33
3.33
3.33 3.33
5 MPa}
At
st τ
=b0 ( u -0,3ftj)/ 0,9fed
-5,70.10-4 -8,46-4 cm
-5,70.10-4 cm -5,701.0-4 cm
cm

0,4 .b 0
7,4.10-4
f et 7,4.10-4 7,4.10-4 7,4.10-4

At 7,410-4 cm
st 7,4.10-4 7,4.10-4 7,4.10-4 cm

Øt =min[ h / 35=10mm ; b0 /
10=22 mm] 8 mm
8mm 8 mm 8 mm

At = 4. Ø8 2 cm2
2 cm2 2 cm2 2 cm2

A
t
At 27 cm
st = st 27 cm 27 cm 27 cm

0,9 d

st = min 32 cm
Etude d’une usine de confection. 32 cm 32 cm 32 cm
40 cm
Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Calcul des espacements :

Serie de caquot{st0=7,8,9,10,11,13,16,20,25,30,35,40,45}

Travee AB:

St0 = 25cm
St1 = 30 cm
St2 = 30 cm
5h
n1 = l’0 +
6 st 0
5h f Κ
tj

l’0 = ( l0 - 6 ) ( 1- 0,3 τU ) avec :



τ
U = 0.39MPa
 ftj= 2,1MPa
 k= 1
l0 =2.40m
l’0 = 1.23 m
5 . 0 ,35
n = 1.23+ 6 . 25 .10−2
n = 2.39 soit 3
n1 = l’0 = 0,578 soit:1
Tableau récapitulatives des espacements :
Travées AB BC CD DE

St0(cm) 25 25 25 25

St1(cm) 30 30 30 30

St2(cm) 35 35 35 35

l0 =L/2(m) 2.40 2.40 2.40 2.15

τU (MPA)
0.39 0.39 0.39 0.35

5h 1.23 01.23 1.23 1.68

l’0 = ( l0 - 6 ) ( 1- 0,3
f
tj

τU )

N1 3 3 3 3
N2 2 2 2 2

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

N3 2 2 2
2

Vérification de flèche:

-La vérification de la flèche est une justification vis-à-vis de l’état limite de service .Elle devient
inutile si les conditions suivant sont satisfaites.

h 1
 Condition 1 :
li ≥ 16 = 0,0625.

h 1 MT
 Condition 2 :
li ≥ 16 .
M0

A ST 4,2
 Condition 3 : b .d ≤
fe = 0,011.

Avec :

M0 : Moment en travée de référence.

Mt : Moment maximal en travée.

Ast : Section d’acier tendu en travée.

travées AB BC CD DE

h (m) 0,35 0,35 0,35 0,35

l (m) 4,80 4 ,80 4,80 4,30

h/l 1,68 1,68 1,68 1,505

Condition 1 Vérifiée vérifiée vérifiée vérifiée

Mst (MN.m) 0 ,025 0,046 0,0867 0,0807

Ms0 (MN.m) 0 ,025 0,046 0,0867 0,0807

Mst / Ms0 1 1 1 1

Condition 2 Vérifiée Vérifiée Vérifiée Vérifiée

Ast (cm2) 3,39 4,96 10,05 9,11

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

b (m) 0.40 0.40 0.40


0.40

d (m) 0,315 0,315 0,315 0,315

Ast / (b.d) 0,00538 0,0027 0,0032 0.0032

Condition 3 Vérifiée vérifiée vérifiée vérifiée

Schéma de ferraillage (voir schéma) :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

4- Calcule de raidisseur :
On traite, à titre indicatif, par un calcul détaillé une raidisseur continue à 5 travées. Il s’agit de la
raidisseurR4 du plancher haut R.D.C

Schéma vue en plan voir schéma :


Schéma mécanique :

DONNEES DE CALCUL raidisseur :


Les charges permanentes :

-p. propre. Raidisseur : 2500x0.3x0.21=157dan/ml.

-Charge de mur : 1100dan/ml.

∑G=1275,95dan/ml.

Les charges d’exploitation :


Q=0dan/ml.

CALCUL DES SOLLICITATIONS :


Choix de la méthode de calcul :

Vérification par rapport au Méthode forfaitaire :

une fissuration préjudiciable : condition non vérifié.

Li
0.8≤ ≤1.25
Li+1

Cette condition est vérifiée pour tous les travées.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

q > 2g : Condition non vérifié.


q > 500 daN /m2  q = 250daN/m2 : Condition non vérifié.

4) Inertie constante dans tous les travées : vérifié.

 Deux conditions qui ne sont pas vérifié pour la méthode forfaitaire.


 Puisque la Méthode forfaitaire n'est pas vérifiée on passe à la Méthode de Caquot.
Charge ultimes et de services réels :

Pu = 1,35 g + 1,5 q=1.35x1257, =1697,625dan/ml.


Pser = g + q=1257dan/ml.
Calcul des moments fléchissant à l’ELU et à l’ELS  :

 A l’ELU :

Moment maximum sur appuis :

max
M Au =0
P' w⋅( l ' w )3 + P' e⋅( l ' e )3
M max
Bu =−
8 .5⋅( l ' w +l ' e )

3 3
P'UAB⋅( l ' AB ) + P' BC
U ⋅( l ' BC )
M max
Bu =−
8 .5⋅( l ' AB +l ' BC )

3 3
1697 , 625×( 4 .05 ) +1697 , 625×( 2 ,715 )
M max
Bu =− =−2552 , 025 daN .m
8 . 5×( 4 ,05+ 2, 715 )
3 3
P' BC CD
U ⋅( l ' BC ) + P ' U ⋅( l ' CD )
M max
Cu =−
8 . 5⋅( l ' BC +l ' CD )

3 3
max 1697 , 625×( 2 ,715 ) +1697 , 625×( 2,4 )
M Cu =− =−1321 ,197 daN . m
8 .5×( 2 , 715+ 2 , 40)
3 3
P' CD DE
U ⋅( l ' CD ) + P ' U ⋅( l ' DE )
M max
Du =−
8. 5⋅( l' CD +l ' DE )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

3 3
1697 , 625×( 2 , 40) +1697 , 625×( 3 ,33 )
M max
Du =− =−1768 , 905 daN .m
8. 5×( 2 , 40+3 , 33)
3 3
P' DE EF
U ⋅( l ' DE ) + P ' U ⋅( l ' EF )
M max
Du =−
8 . 5⋅( l ' DE +l ' EF )

3 3
max 1697 , 625×( 3 , 33) + 1697 ,625×( 3 , 295 )
M Eu =− =−2191, 649 daN . m
8. 5×( 3 , 33+3 ,295 )

M max
Fu =0
 A l’ElS :

Moment maximum sur appuis :

max
M As =0
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P' e⋅( l ' e )
M max
Bs =−
8 .5⋅( l ' w +l ' e )

P's AB⋅( l ' AB )3 + P' BC


s ⋅( l ' BC )
3

M max
Bs =−
8 .5⋅( l ' AB +l ' BC )

3 3
max 1257×( 4 , 05) +1257×(2 ,75 )
M Bs =− =−1889 , 639 daN . m
8 .5×( 4 , 05+2 ,715 )
3 3
P' BC CD
s ⋅( l ' BC ) + P ' s ⋅( l' CD )
M max
Cs =−
8 . 5⋅( l ' BC +l ' CD )
max 1257×( 2 , 715)3 + 1257×( 2, 40)3
M Cs =− =−978 , 275 daN . m
8 .5×( 2 , 715+2 , 40)
3 3
P' CD DE
s ⋅( l ' CD ) + P ' s ⋅( l ' DE )
M max
Ds =−
8. 5⋅( l' CD +l ' DE )
max 1257×( 2 , 40 )3 +1257×( 3 , 33)3
M Ds =− =−1309 , 779 daN . m
8 .5×( 2 , 40+3 , 33 )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

3
P' DE EF
s ⋅( l ' DE ) + P ' s ⋅( l ' EF )
3
M max
ES =−
8. 5⋅( l ' DE +l ' EF )

3 3
max 1257×( 3 , 33) +1257×( 3 , 295)
M Es =− =−1622 , 280 daN . m
8 .5×( 3 , 33+3 , 295)
max
M Fs =0
 A l’ELU : Moment en travée maximums :

Travée AB :

Sur appuis  :

M Au=0

P ' w⋅( l ' w ) 3 + P ' e⋅( l ' e )3


M Bu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

1697 ,625×( 4 , 05 )3 +1697 , 625×( 2, 715 )3


M Bu=− =−2552 ,025 daN . m
8 .5×( 4 , 05+2 , 715)
En travée  :

x
M ( x )= m ( x ) +( M B − M A )⋅ +M A
l AB
AB AB
PU ⋅x ² PU ⋅l AB M B
M ( x )=−
2
+
2
+
l AB(x
)
AB
PU ⋅l AB M B
dM
dx
AB
=−P U ⋅x +
2
+
l AB
=0
( )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

AB
PU ⋅l AB M Bu 1697 ,625×4 , 05 (−2552 , 025 )
+ +
2 l AB 2 4 , 05
x= = =1 . 65 m
Pu 1697 , 625

1697 ,625×( 1 , 65) ² 1697 , 625×4 , 05 −2552 , 025


M ( 1 . 97 )=−
2
+
2
+ (4 , 05
×1 , 65 )
M ( 1 . 97 )=2321 , 584 daN / ml

Travée BC :

Sur appuis  :

P ' w⋅( l ' w ) 3 + P ' e⋅( l ' e )3


M Bu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

3 3
1697 ,625×( 4 , 05 ) +1697 , 625×( 2, 715 )
M Bu=− =−2552 ,025 daN . m
8 .5×( 4 , 05+2 , 715)
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M cu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )
3 3
1697 ,625×( 2 , 715) + 1697 ,625×( 2 , 40 )
M cu=− =−1321 ,197 daN . m
8 .5×( 2 , 715+2 , 40)
En travée  :

P BC
U ⋅x ² P BC
U ⋅l BC M C−M B
M ( x ) =−
2
+ ( 2
+
l BC ) x+ M B

BC
PU ⋅l BC M C − M B
dM
dx
BC
=−P U ⋅x +
2
+
l BC (
=0 )
BC
PU ⋅l BC M C − M B 1697 , 625×3 . 394 ( 2552 , 025−1321 , 197 )
+ +
2 l BC 2 3 ,394
x= = =
P BC
U
1697 , 625
x=1 , 91m

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

1697 , 625×(1 , 91)² 1697 , 625×4 , 05 2552 , 025−1321 , 197


M ( 1 , 91 )=−
2
+
2 ( +
3 , 394 )
×( 2,4 )−2552 , 025

M ( 1 , 91 )=1610 , 07 daN . m

Travée CD :

Sur appuis  :

P ' w⋅( l ' w ) 3 + P ' e⋅( l ' e )3


M cu=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )
3 3
1697 ,625×( 2 , 712 ) +1697 ,625×( 2 , 40 )
M cu=− =−1321 daN . m
8 .5×( 2 , 712+ 2, 40 )
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Du =−
8 .5⋅( l ' w + l ' e )

1697 , 625×( 2 , 40)3 + 11697 , 625×( 3 ,329 )3


M Du =− =−1768 , 905 daN .m
8 .5×( 2 , 40+3 , 329 )
En travée  :

P CD
U ⋅x ² P CD
U ⋅l CD M D− M C
M ( x ) =−
2
+
( 2
+
l CD ) x + MC

PCD
U ⋅l CD M D − MC 1697 , 625 ×4 . 8 ( 1321 −1768 ,905 )
+ +
2 l CD 2 3 , 00
x= = = 1, 41 m
P CD
U
1697 , 625

1697,625×(1,41)² 1697,625×3,00 1321,197−1768,905


M ( 1,41 )=−
2
+
2
+(3,00
׿ ¿ (1,41 ) −1321,197)
M ( 1 , 41 )=371 , 333 daN .m
Travée DE :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Sur appuis  :
3 3
P' w⋅( l ' w ) + P' e⋅( l ' e )
M du=−
8 .5⋅( l ' w +l ' e )

1697 , 625×( 2 , 40)3 + 11697 , 625×( 3 ,329 )3


M Du =− =−1768 , 905 daN .m
8 .5×( 2 , 40+3 , 329 )
P ' w⋅( l ' w )3 + P ' e⋅( l ' e ) 3
M Eu =−
8. 5⋅( l ' w +l ' e )

3 3
1697 , 625×( 3 ,329 ) +1697 , 625×( 3 , 295)
M Eu =− =−2191 , 649 daN . m
8 . 5×(3 ,329+3 , 295 )
En travée  :

PCD
U ⋅x ² PCD
U ⋅l CD M D− M C
M ( x ) =−
2
+
2 ( +
l CD
x+ M C )
PCD
U ⋅l CD M D − MC 1697 , 625×4 . 8 ( 1321−1768 ,905 )
+ +
2 l CD 2 3 , 00
x= = = 1, 41 m
P CD
U
1697 , 625

1697,625×(1,41)² 1697,625×3,00 1321,197−1768,905


M ( 1,41 )=−
2
+
2 (+
3,00 )
׿ ¿ (1,41 ) −1321,197
M ( 1 , 41 )=371 , 333 daN .m
Travée EF :

Sur appuis :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Eu =−
8. 5⋅( l ' w +l ' e )
3 3
1697 , 625×( 3 ,329 ) +1697 , 625×( 3 , 295)
M Eu =− =−2191 , 649 daN . m
8 . 5×(3 ,329+3 , 295 )
M Fu =0 daN
En travée  :
DE DE
PU ⋅x ² PU ⋅l DE M E − M D
M ( x )=−
2
+
2 ( +
lDE
x+ M D )
DE U
PU ⋅l DE MD 1697 ,625 ×3 , 295 2191 ,649
+ +
2 l DE 2 3 , 295
x= DE
= =2 , 05 m
PU 1697 , 625

1697 , 625×( 2 , 04 )² 1697 ,625×3 , 295 2191 , 649


M (2, 05 )=−
2
+
2 ( −
3 ,295 )
×( 2 , 04 ) −2191, 649

M ( 2 , 05 )=1338 , 375 daN . m


A l’ELS Moment sur appuis maximums :

max
M Aser =0
P ' w⋅( l ' w )3 + P ' e⋅( l ' e )3
M max
Bser =−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )

P'ser
AB
⋅( l ' AB )3 + P ' BC
ser⋅( l ' BC )
3

M max
Bser =−
8 . 5⋅( l ' AB +l ' BC )

3 3
1257×( 4 ,05 ) +1257×( 2 , 75)
M max
Bser =− =−1889 , 637 daN . m
8 . 5×( 4 , 05+2 , 17 )
3 3
P ' BC CD
ser⋅( l ' BC ) + P ' ser⋅( l ' CD )
M max
CSer =−
8 . 5⋅( l ' BC +l ' CD )
3 3
1257×( 2 ,715 ) +1257×( 2 , 40 )
M max
Cser =− =−978 , 275 daN .m
8 . 5×( 2 ,715+2 , 40 )
3 3
P ' CD DE
ser⋅( l ' CD ) + P ' ser⋅( l ' DE )
M max
DSer =−
8. 5⋅( l ' CD +l ' DE )
3 3
max 1257×( 2 , 40 ) +1257( 3 , 30)
M Dser =− =− 1309, 779 daN . m
8 .5×( 2 , 40+3 , 33 )

M max
Eser =0

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

A l’ELS : Moment en travée maximums :

Travée AB :

Sur appuis  :

M As=0
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Bs=−
8 . 5⋅( l ' w +l ' e )
3 3
1257×( 4 . 05) +1257×( 2 ,715 )
M Bs =− =−1889 , 637 daN .m
8 .5×( 4 , 05+2 , 715)

En travée  :

x
M ( x )= m ( x ) +( M B − M A )⋅ +M A
l AB
AB
Pser⋅x ² P AB
ser⋅l AB MB
M ( x ) =−
2 (
+
2
+
l AB ) x

P AB
ser⋅l AB MB
dM
dx
AB
=−P ser⋅x +
2
+
l AB (
=0
)
AB max
P ser⋅l AB M Bser 1257× 4 , 05 (−1889 , 637)
+ +
2 l AB 2 4 ,05
x= = =1 ,65 m
Pu 1257

1257×( 1 , 65) ² 1257×4 ,05 −1889 , 637


M ( 1 .65 )=−
2
+
2
+ (
4 , 05
×( 1. 65 ) )
M ( 1 .65 )=1719 , 008 daN / ml
Travée BC :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Sur appuis  :
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M BS =−
8. 5⋅( l ' w +l ' e )
3 3
1257×( 4 . 05 ) +1257×( 2 , 715)
M BS =− =−1889 , 637 daN . m
8 . 5×( 4 , 05+2 , 715)

P ' w⋅( l ' w )3 + P ' e⋅( l ' e ) 3


M CS =−
8 .5⋅( l ' w + l ' e )
3 3
1257×( 2 ,715 ) +1257×( 2 , 40 )
M CS =− =−978 , 275 daN . m
8. 5×( 2 ,715+ 2, 40 )
Entravée  :

P BC
ser⋅x ² P BC
ser⋅l BC M C−M B
M ( x ) =−
2
+
( 2
+
l BC ) x+ M B

P BC
ser⋅l BC M C− M B
dM
dx
=−P BC
ser⋅x +
2
+
(
l BC
=0
)
P BC
ser⋅l BC MC − M B 1257× 3? 394 ( 1889 , 637−978 ,275 )
+ +
2 l BC 2 4,8
x= = =
P BC
ser
1257
x=2 , 97 m
1257×(2 ,97 )² 1257×3 ,394 1889 , 637−978 ,275
M ( 2 , 97 ) =−
2
+
2
+ ( 3 , 394
×( 2, 97 )−1889 , 637 )
M ( 2 , 97 ) =555 ,392 daN . m
Travée CD :

Sur appuis
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M CS =−
8 .5⋅( l ' w + l ' e )
1257×( 2 ,715 )3 +1257 ×( 2 , 40 )3
M CS =− =−978 , 275 daN . m
8. 5×( 2 ,715+ 2, 40 )
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Ds =−
8. 5⋅( l ' w + l ' e )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

1257×( 2 , 40)3 +1257×( 3 ,329 )3


M Ds =− =−2576 , 96 daN . m
8 . 5×( 2 , 40+3 , 329)

Entravée  :

PCD
ser⋅x ² P CD
ser⋅l CD M D− M C
M ( x )=−
2
+
( 2
+
l CD ) x+ M C

PCD
ser⋅l CD M D − MC 1698 , 45 ×3 , 00 1321−1768 , 905
+ +
2 l CD 2 3 . 00
x= = = 1 , 93 m
P CD
ser
1697 , 625
1257×( 1 , 93 )² 1697 , 625×3×1 , 93 ( 978 , 275−1309 ,779 )
M ( 1, 41 )=−
2
+ ( 2
+
3 , 00 )
×( 1 , 93 )−978; 275

M ( 1 , 41 )=106 ,382 daN . m


Travée DE :

Sur appuis

P ' w⋅( l ' w )3 + P ' e⋅( l ' e ) 3


M Ds =−
8 . 5⋅( l ' w + l ' e )
3 3
1257×( 2 , 40) +1257×( 3 ,329 )
M Ds =− =−1309 , 779 daN . m
8 . 5×( 2 , 40+3 , 329)
P ' w⋅( l ' w )3 + P ' e⋅( l ' e ) 3
M Eu =−
8. 5⋅( l ' w +l ' e )
3 3
1257×( 3 ,329 ) +1257×( 3 , 295 )
M Eu =− =−1622 ,280 daN . m
8 . 5×( 3 ,329+ 3 ,295 )

Entravée  :
DE DE
PU ⋅x ² PU ⋅l DE M E− M
M ( x ) =−
2
+
2 ( +
lDE
D
) x+ M D

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

P DE
ser⋅l DE M ser
D 1257× 4 , 162 1309 , 779 +1622 , 28
+ +
2 l DE 2 4 , 162
x= = =2 . 80 m
PDE
ser
1257

1257×( 2,8 ) ² 1257×4 , 162 1309 ,779−1622 ,28


M ( 2, 80 )=−
2
+
2 ( +
4 ,162
×( 2 ,80 )−1309 ,779 )
M ( 2 , 80 )= 876 , 833 daN . m

Travée EF  :

Sur appuis :
3 3
P ' w⋅( l ' w ) + P ' e⋅( l ' e )
M Eu =−
8. 5⋅( l ' w +l ' e )
3 3
1257×( 3 ,329 ) +1257×( 3 , 295 )
M Eu =− =−1622 ,280 daN . m
8 . 5×( 3 ,329+ 3 ,295 )
M Fu =0 daN

En travée  :

PSEF⋅x ² P EF
S ⋅l EF M E− M D
M ( x ) =−
2
+
2 ( +
lEF ) x+MD

EF
PU ⋅l EF MU E 1257×3 , 295 1622 , 28
+ −
2 l EF 2 3 , 295
x= = =2 , 04 m
P EF
U
1257

1257×( 2, 04 ) ² 1257×3 ,295 1622 ,28


M ( 2, 04 )=−
2
+
2
+(3 , 295
× ( 2, 04 )−1622 ,280)
M ( 2 , 04 )=991 ,19 daN . m

Tableau récapitulatif des moments sur les appuis

Appuis ELU ELS

A 0 0

B -2552,025 -1906,715

C -1321,197 -978,275

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

D -1768,905
-1309,779

E -2191,649 -1622,280

F 0 0

Tableau récapitulatif des moments sur les travées 


En( dan.m)

Travées ELU ELS

AB 2321,584 1719,008

BC 1610,07 555,392

CD 371,333 106,382

DE 1698,595 876,833

EF 1338,375 991,19

Diagramme des moments fléchissant voir diagramme

Pré dimensionnement de la section de raidisseur:

La raidisseur est en une section rectangulaire :


Mu
µ=
df
2
b. bu

Mu
d² =
0 , 392. b f bu

MU =2321,58; b = 0.30 m

fbu =
f
0 , 85 . c 28
=14 . 16 MPa
θ. γ b

2321,584 .10−5
d2 =
0,392 x 0,30 x 14.16
d = 0.189m on prend

d≥0.9 x h donc h ≥ 0.189/0.9=0.21m on prend h=21 cm.

La raidisseur est en une section rectangulaire de largeur 0.30m et de hauteur


h = 0,21m.

Calcule des armatures longitudinales à l’ELS :

En travées :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Travée AB :
H=21cm,b0=30cm,d=18,9cm.

σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = 15 x 15+201 =0.53.
´
15 x σ´s + σ bc

Mser=0.0328Mn.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.3x(0.189)²x15=0,035Mn.m.
Mser=0.01719 Mn.m¿ Mrb=0.035 Mn.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0.01719
μs= =
b 0. d ². σьс 0.3 x ( 0.189 )2 .201 =0.008>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0.008+1
Zb1=15/16.0.189. =0.163m
54 x 0.008+1
Mser 0.01719
Aser= =
Zb 1. σ´ s 0.163 x 201
=0.000527=5,27cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.


 Position de l’axe neutre :

b0 . y 1 2
2 - 15A (d-y1) = 0

0.15y²+0.0079y-0.00149

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.000956

√ Δ =0.0309m.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

(−0.0079 )+0 ,0309


y1 = 2 ( 0 , 15 ) = 0,076m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 1,448.10-4 m4

 Contrainte de béton comprimé :

M ser
σbc =
I xx y1 = 9,21MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 9,21MPa < σ ´b c = 15 MPa :condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :

M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 201,222 <σ´ s = 348MPa : condition verifieer

 Travée BC :

σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa


2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = =
´
15 x σ s + σ bc
´ 15 x 15+201 =0.53.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

15 x 15
= 15 x 15+201 =0.53.
Mser=0.0198 Mn.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.3x(0.189)²x15=0.035 Mn.m
Mser=0.0198 Mn.m¿ Mrb0.25 Mn.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0.005539
μs= =
b 0. d ². σьс 0.3 x ( 0.189 )2 .201 =0.00259>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0.00259+1
Zb1=15/16.0.189. =0.172m.
54 x 0.00259+1

Mser 0.0055392
Aser= =
Zb 1. σ s 0.172 x 201
´
=0,000161=1,61cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.15y²+0.0024y-0.000456

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.000261

√ Δ =0.016m.

(−0 ,0024 )+0 .016


y1 = 2 ( 0 ,15 ) = 0,0453.

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 0,4910-4 m4

 Contrainte de béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 14,89MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

σbc = 14,89MPa < σ ´b c = 15 MPa: condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 219.28< σ´ s= 348MPa: condition verifieer

 Travée CD :
´
σ bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0.53.
15 x σ´s + σ bc 15 x 15+201
´
Mser=0.02312 MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.3x(0.189)²x15=0.035 Mn.m
Mser=0.001063 MN.m¿ Mrb0.035 MN.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0.0010638
μs= =
b 0. d ². σьс 0.3 x ( 0.189 )2 .201 =0.000496>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0,000496+ 1
Zb1=15/16.0.315. =0,175
54 x 0,000496+1
Mser
Aser= = 0.000496 =0.0000142=0,142cm².
Zb 1. σ´ s 0.175 x 201
μs<0.0018 :vérification de Amin.
2,1
Amin=0,23 x0,3x0,189=0,68cm².
400
Aser=0,68cm²:

 Position de l’axe neutre :


b0 . y 1 2
2 - 15A (d-y1) = 0

0.15y²+0,00102y-0.000192.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.000116.

√ Δ =0.01077m.

(−0 ,00102 )+0 .000192


y1 = 2 ( 0 ,15 ) = 0,0325m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 0,24910-4 m4

 Contrainte de le béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 0,647MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 0,647MPa < σ´ s= 15 MPa: condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

 σs = 46,76<σ´ s 348MPa : condition verifieer.

 Travée DE :
´
σ bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa.

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0.53.
15 x σ´s + σ ´bc 15 x 15+201
Mser=0.02312 MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.3x(0.189)²x15=0.035 Mn.m
Mser=0.00876 MN.m¿ Mrb0.035 MN.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0,008768
μs= =
b 0. d ². σьс 0,3 x ( 0,189 )2 .201 =0,00409>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0,00409+1
Zb1=15/16.0,189. =0,17.
54 x 0,00409+1
Mser 0,008768
Aser= =
Zb 1. σ´ s 0,17 x 201
=0,0002579=2,279cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.15y²+0.00386y-0.00073.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.00045

√ Δ =0.0212m.

(−0 ,00386 )+0, 0212


y1 = 2 ( 0 ,15 ) = 0,0578m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


b0 . y 1 3
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 0,85910-4 m4

 Contrainte de béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 5.35MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 5.89MPa < σ ´b c = 15 MPa : condition verifieer.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 200,885<σ´ s = 348MPa : condition verifieer.

 Travée EF :
σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa.
2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0.53.
15 x σ´s + σ ´bc 15 x 15+201
Mser=0,00991 MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.3x(0.189)²x15=0.035 Mn.m
Mser=0.00991 MN.m¿ Mrb0.035 MN.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0,009912
μs= =
b 0. d ². σьс 0,3 x ( 0,189 )2 .201 =0,0046>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0,0046+ 1
Zb1=15/16.0,189. =0,17.
54 x 0,0046+ 1
Mser 0,009912
Aser= =
Zb 1. σ´ s 0,17 x 348
=0,000168=1,68cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.15y²+0.00252y-0.000476.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.00029

√ Δ =0.017m.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

(−0 ,00252 )+0 ,017


y1 = 2 ( 0 , 15 ) = 0,0483m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 0,61.10-4 m4

 Contrainte de le béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 5.35MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa


´ c=
σbc = 7,83MPa < σ b MPa :condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 342,938<σ´ s = 348MPa : condition verifieer.

Sur appuis :
 Appuis B  :
σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0.53.
15 x σ´s + σ ´bc 15 x 15+201
Mser=-0.01906MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.30x(0.189)²x15=0.035 Mn.m
Mser=-0.01906 MN.m¿ Mrb=0.035 MN.m:section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Mser 0.01906
μs= =
b 0. d ². σьс 0.3 x ( 0.189 )2 .201 =0.0088>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0.0088+1
Zb1=15/16.0.315. =0,22m.
54 x 0.0088+1
Mser 0.01906
Aser= =
Zb 1. σ´ s 0,22 x 201
=0.000431=4,31cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2- 15A (d-y1) = 0
0,15y²+0,006465y-0.0012.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0,00076.

√ Δ =0.0275m.

(−0 ,006465 )+0 .0275


y1 = 2 ( 0 ,15 ) = 0,07m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 1,258.10-4 m4

 Contrainte de le béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 10,6MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 10,6MPa < σ ´b c = 15 MPa : condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 270,446<σ´ s = 348MPa : condition verifieer

 Appuis C  :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = =
´
15 x σ´s + σ bc 15 x 15+201 =0.53.

Mser=0.00978 MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.3x(0.189)²x15=0.035Mn.m
Mser=0.00978 MN.m¿ Mrb0,035 MN.m :section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0,00978
μs= =
b 0. d ². σьс 0,3 x ( 0,189 )2 .201 =0.0045>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0.0045+1
Zb1=15/16.0.315. =0.280.
54 x 0.0045+1
Mser 0,00978
Aser= =
Zb 1. σ´ s 0,280 x 201
=0.000173=1,73cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.15y²+0.002595y-0.00049.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.0003

√ Δ =0.017m.

(−0 ,002595 )+0. 017


y1 = 2 ( 0 , 15 ) = 0,048m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

b0 . y 1 3
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ =0,62610-4 m4

 Contrainte de béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 7,49MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

´ c = 15 Mpa
σbc =7,49Mpa < σ b condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 333,624<σ´ s = 348Mpa: condition verifiee.

 Appuis D  :
´
σ bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0.53.
15 x σ´s + σ ´bc 15 x 15+201
Mser=0.01309 MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.3x(0.189)²x15=0.035Mn.m

Mser=0.01309 MN.m¿ Mrb0,035 MN.m :section sans acier comprimeA’=0


40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0,01309
μs= =
b 0. d ². σьс 0.3 x ( 0.189 )2 .201 =0.00607>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0.00607+ 1
Zb1=15/16.0,189. =0,165.
54 x 0.00607+ 1

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Mser 0,01309
Aser= =
Zb 1. σ s 0,165 x 201
´
=0.000395=3,95cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.15y²+0,00593y-0.0011.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.000695

√ Δ =0.026m.

(−0,00593 )+0.026
y1 = 2 ( 0,15 ) = 0,0669m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


3
b0 . y 1
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 1,18.10-4 m4

 Contrainte de le béton comprimé :


M ser
σbc =
I xx y1 = 7,42MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

σbc = 7,42Mpa < σbc = 15 Mpa : condition verifieer.

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 138,536<σ´ s = 348Mpa: condition verifieer

 Appuis E  :
σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = =0.53.
15 x σ´s + σ bc 15 x 15+201
´
Mser=0.01622 MN.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x0.3x(0.189)²x15=0.035Mn.m
Mser=0.01622 MN.m¿ Mrb0,035 MN.m :section sans acier comprimeA’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0.01622
μs= =
b 0. d ². σьс 0.3 x ( 0.189 )2 .201 =0.00753>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0.00753+1
Zb1=15/16.0,189. =0,164m.
54 x 0.00753+1
Mser 0,01622
Aser= =
Zb 1. σ s 0,164 x 201
´
=0.000492=4,92cm².

μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

 Position de l’axe neutre :


2
b0 . y 1
2 - 15A (d-y1) = 0

0.15y²+0,00738y-0.00139.

∆ = b2 – 4.a.c

∆ = 0.00088

√ Δ =0.0296m.

(−0 ,00738 )+0 .0296


y1 = 2 ( 0 , 15 ) = 0,0741m

 moment quadratique de la section par rapport à l’axe neutre :


b0 . y 1 3
IXX’ = 3 + 15A(d-y1)2

IXX’ = 1,38.10-4 m4

 Contrainte de le béton comprimé :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

M ser
σbc =
I xx y1 = 8,705MPa

σbc = 0.6 fc28 =15 MPa

´ c = 15 Mpa : condition verifieer.


σbc = 8,705Mpa < σ b

 Contrainte dans d’acier tendu :


M ser
σs = n .
I xx . (d-y1) avec n = 15

σs = 202,574<σ´ s = 348Mpa : condition verifiee.

TABLEAU RECAPITULATIF DES SECTIONS D’ACIER

 Acier en travées
Travées Moment a Moment à Quantites d’acier(cm²) Section choisie
l’ELS l’ELU

AB 1719,008 2321,584 5,27 3HA12+2HA10

BC 555,392 1610,07 1,61 3HA10

CD 106,382 371,333 0,68 3HA10

DE 876,833 1698,595 2,279 3HA10

EF 991,190 1338,375 1,68 3HA10

 Acier en appuis

Appius Moment à Moment à Quantite (cm²). Section choisis


l’ELS(dan.m l’ELU(dan.m
) )

A 0 0 0 0

B -1906,715 -2552,025 4,31 3HA12+2HA10

C -978,275 -1321,197 1,73 3HA10

D -1309,779 -1768,905 3,95 3HA12

E -1622,28 -2191,649 4,92 3HA12+2HA10

F 0 0 0 0

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Calcul des aciers transversaux

 Calcul de l’effort tranchant:


 VAB0 = (PuAB. lAB) / 2 = 2546.437 daN.
 VBC0 = (PuBC. lBC) / 2 = 2133.977 daN.
 VCD0 = (PuCD. lCD) / 2 = 2546 .437daN.
 VDE0 = (PuDE. lDE) / 2 = 3532 .757 daN.
 VEF0 = (PuEF. lEF) / 2 = 2796.837 daN.
 VeA = V0AB =2546,437daN
 VẁB = - 1,1V0AB= - 2801,08daN.
 VeB = 1,1V0BC =2347,375 daN.
 VẁC = - 1,1V0BC = -2347?374 daN.
 VeC = 1,1V0CD =2801,08 daN.
 VẁD= - 1,1V0CD= - 2801 ,08 daN.
 VeD = 1,1V0DE =3886,033daN.
 VẁE= - 1,1V0DE= - 3886,033 daN..
 VeE = 1,1V0EF =3076,520daN
 VẁF= - V0EF= - 2796 ,837 daN..
 Diagramme des effort tranchant (voir diadramme).

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

AB BC CD DE EF

Vu0(MN) 0.02546 0.02133 0.02546 0.03532 0.02796

Vu = Vu0-5/6Pu.h 0.0225 0.01837 0.02250 0.03236 0.025

Vu
τu =
b 0 .d (MN/m2) 0.567 0.463 0.567
0.81 0.629

τu =min{5MPa ; 3,33 3,33 3,33 3,33


3,33

0,2.
At f ;
γ b c 28 -
st =b0 (
τu -0,3ftj)/
-0,68.10-4 -1,8.10-4 -0,68.10- 1,95.10-4
0,108.10-
cm cm 4 cm cm
4
0,9fed

0,4 .b 0
3,9.10-4 3,9.10-4 3,9.10-4 3,9.10-4 3,9.10-4
f et

At 3,9.10-4 3,9.10-4 3,9.10-4 3,9.10-4 3,9.10-4


st
h / 35=10mm

Øt =min 8mm 8 mm 8 mm 8 mm 8 mm

b0 / 10=22 mm

At = 4. Ø8 2 cm2 2 cm2 2 cm2 2 cm2 2 cm2

A
t
At 19,5 cm 19,5 cm 19,5 cm 19,5 cm 19,5 cm
st = st

0,9 d
17 cm 17 cm 17 cm 17 cm 17 cm
st = min 40 cm

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Les espacements:
Serie de caquot{st0=7,8,9,10,11,13,16,20,25,30,35,40,45}

Travee AB:

St0 = 20cm

St1 = 25 cm

St2 = 30 cm

5h
n1 = l’0 +
6 st 0

5h f Κ
tj

l’0 = ( l0 - 6 ) ( 1- 0,3 τU )

avec:


τ
U = 0,567MPa
 ftj= 2,1MPa
 k= 1

l0 =2,025m

l’0 = 1,5 m

5 . 0 ,21
n = 1,5+ 6 . 20 .10−2
n = 2.37 soit n=3

n1 = l’0 = 1,5 soit: n2=2

n2= l’0 = 1,5 soit: n2=2

 Tableau récapitulatifs des espacements :

Travées AB BC CD DE EF

St0(cm) 20 20 25 25

St1(cm) 25 25 30 30

St2(cm) 30 30 35 35

l0 =L/2(m) 1,5 2.40 2.40 2.15

τU (MPA)
0.81 0.629

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

0.567 0.463 0.567

5h 1 ,50 01.23 1.23 1.68

l’0 = ( l0 - 6 ) ( 1- 0,3
f
tj

τU )

N1 3 3 3 3 3
N2 2 2 2 2 2
N3 2 2 2 2 2

 Vérification de flèche:

-La vérification de la flèche est une justification vis-à-vis de l’état limite de service .Elle devient
inutile si les conditions suivant sont satisfaites.

h 1
 Condition 1 :
li ≥ 16 = 0,0625
h 1 MT
 Condition 2 :
li ≥ 16 .
M0
A ST 4,2
 Condition 3 : b .d ≤ f e = 0,011 ;Avec :
M0 : Moment en travée de référence.

Mt : Moment maximal en travée.

Ast : Section d’acier tendu en travée

travée AB BC CD DE EF

h (m) 0.21 0.21 0.21 0.21 0.21

l (m) 4.05 3.394 3.00 4.162 3.295

h/l 0.0518 0.0618 0.070 0.0504 0.0638

Condition Non Non vérifiée Non vérifiée


vérifiée vérifiée vérifiée
1

Correction h≥0.25m h≥0.212m - h≥0.212m -


de la

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

section

Mst 0.01719 0.00555 0.00106 0.00876 0.00991


(MN.m)

Ms0 0.01719 0.01719 0.01719 0.01719 0.01719


(MN.m)

Mst / Ms0 1 0.319 0.0616 0.5 0.057

Condition Non vérifiée vérifiée vérifiée vérifiée


vérifiée
2

Ast (cm2) 5,2710−4 1.6110−4 0.6810−4 2.27910−4 1.6810−4

b (m) 0.30 0.30 0.30 0.30 0.30

d (m) 0.189 0.189 0.189 0.189 0.189

Ast / (b.d) 0.0092 0.0028 0.0012 0.0040 0.0029

Condition vérifiée vérifiée vérifiée vérifiée vérifiée


3

Pour que les conditions des flèches doivent être vérifiée il faut redimensionner
la section de tel sorte que : h≥25et b=21cm.

 Schéma de ferraillage (voir schéma :

5- Calcule des poteaux


 Quelque notion sur les poteaux
Définition :
Les poteaux sont des poutres droites verticales rapportant leur poids propres et autre
charges venant de dessus (poutres) pour leur dimensionnement on doit suivre la descente de
charge de leur application du haut jusqu’aux fondations. Ainsi les poteaux sont
dimensionnés de façon qu’ils supportent les charges des surfaces affectées, en appliquant les
majorations nécessaires. Ils sont sollicités par un effort normal de compression et
éventuellement un moment fléchissant.

Descente Des Charges :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Elle est obtenue en déterminant le cheminement des efforts dans la structure depuis
leurs points d’application jusqu’aux fondations.

D’une façon générale les charges se distribuent en façon de la surface du plancher


attribué à chaque poteau.

Pour tenir de la continuité des poteaux, on majoré les charges verticales de :

-15% pour les poteaux centraux dans le cas de poutre à deux travées.

-10% pour les poteaux intermédiaires voisins des poteaux de rive dans le cas des
poutres à plusieurs travées.

Méthode de calcul :

lf => longueur de flambement:

La longueur de flambement est prise a :

0.7
l0 si l’une ou les deux extrémités du poteau :

-sont encastrées dans un massif de fondation

-sont assemblées à des poutres de plancher ayant au moins la même raideur que le
poteau.

l0 pour les autres cas.

I2
L0

I1

l I
λ => Élancement ;
λ=
i
f
avec i=
√ B

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

3
ba
I = moment d’inertie dans le plan de flambement = 12
B = section du poteau
= b.a
i : rayon de giration

i= √I / B
Armatures longitudinales :

L’effort normal ultime que peut supporter un poteau est :

  Br  f c 28  f e  A 
 
0,9 b S 
N u lim = 1,1 x 

Avec :

Br  : La section réduite obtenue en retirant 1 cm d’épaisseur de béton


sur tout le périphérique du poteau.

0, 85
2
 
1  0, 2  
 35     50 
α=
2
 50 
0, 60    50    70 
 
K= facteur dépendant du temps d’application des charges

1.1 Si plus de la moitié de la charge est appliquée à j<90 jours


K=
1.2 Si la majeure partie des charges est appliquée avant 28 jours

La section normale d’acier doit vérifiée ces deux conditions :

A
Amin = Max (4 cm 2 /m périmètre ; 0.2B/100)

A
A  max =5B/100

Armatures transversales :

-le diamètre des armatures transversales doit vérifier :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Φ  12mm

1
l
Φ= 3 Φ l

-Espacement :

St  Min (40cm : a+ 10cm ; 15 Φ lmin (si At  Amin ))

-Pour le recouvrement il faut au moins 3 nappes sur la longueur de recouvrement


lr  :

0,6.lr
lr =
ls
Avec :
ls longueur de scellement

Disposition constructive 
On prévoit pour les sections polygonales (carrée, rectangle) une armature dans chaque angle.

Pour les sections circulaires, il faut au moins 5 armatures également réparties sur tout
le contour.

 Classification des poteaux :

N° Poteaux Surface (m2) Familles

P1 14.65 P2

P2 8.49 P1

P3 8.57 P1

P4 6.18 P1

P5 11.9 P2

P6 10.3 P2

P7 7.78 P1

P8 10.87 P2

P9 15.4 P2

P10 24.5 P3

P11 18.65 P2

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

P12 19.34
P2

P13 10.05 P2

P14 9.4 P1

P15 5.94 P1

P16 13.91 P2

P17 14.33 P2

P18 10.82 P2

P19 10.60 P2

P20 5.81 P1

P21 5.41 P1

P22 10.07 P2

P23 20.13 P3

P24 19.10 P2

P25 9.04 P1

P26 20.4 P3

P27 40.78 P4

P28 38.67 P4

P29 18.32 P2

P30 20.64 P3

P31 41.83 P4

P32 39.71 P4

P33 18.38 P2

P34 10.59 P2

P35 21.18 P3

P36 20.11 P3

P37 9.51 P1

P38 10.38 P2

P39 20.76 P3

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

P40 19.71
P2

P41 9.32 P1

P42 20.7 P3

P43 41.14 P4

P44 39.30 P4

P45 18.60 P2

P46 20.52 P3

P47 41.03 P4

P48 38.95 P4

P49 18.42 P2

P50 10.19 P2

P51 20.38 P3

P52 19.35 P2

P53 9.15 P1

P54 3.08 P1

P55 5.68 P1

P56 9.36 P1

P57 10.55 P2

P59 1.17 P1

P60 11.26 P2

P61 4.81 P1

P62 8.08 P1

P63 2.38 P1

P64 10.89 P2

P65 4.82 P1

 Calcule des poteaux


On choisie le poteau N°9 de surface 15.4m2 de famille P2.
Schéma vue en plan :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Evaluation de la charge :

Charger d’exploitation
Niveau Charge permanant

 Plancher - Etanchéité : 10 ×3.4× 4.82 = 163.88doN - Q32 = 200× 5.66 ×4.82


Terrasse - Forme de pente : 70 ×3.4 ×4.82 = 1147.16 daN = 5456.24 daN
(19+6) :3 ème
- Corps creux (19+6) : 340 ×5.44× 4.6 = 8508.16daN
étage - P .P du poutre : 2500 ×0.22× 0.4 ×5.66 = 1245.2daN

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

- P.P du raidisseur : 2500× 0.22 ×0.21 ×4.6 = 531.3


daN
- Enduit sp : 40× 5.66× 4.82 = 1091.24doN
- P.P du Poteau : 2500× 0.22× 0.22× 3.19 = 385.99
daN

G 32= 13055doN Q32= 5456.24 doN

- Plancher - Charge provient de : P32= 13055doN - Q 22 = 250 × [(5.66


intermédiaire - Carrelage :[60 ×5.56 ×4.72]-[60× ((0.22)2 + (5.44× ×4.82)-((0.22)2+(4.6
(19+6) : 0.1)+(4.72× 0.1))]= 1510.72 daN ×0.1)+(5.44 ×0.1)]
2ème étage - Cloison :100 [(5.44 × 3)+(4.6× 3.19)] = 3105.78doN = 6182.6 doN
- Mortier :[40× 5.66 ×4.82]-[40 ×((0.25)2+
((5.44+4.6)×0.1))]= 1049.15doN
- Corps creux(19+6) :340×5.41×4.57=8406.06doN
- P.P du poutre :2500× 0.25 ×04× 5.66=1415doN
- P.P du raidisseur :2500 ×0.25× 0.21× 4.57 = 599.81
doN
- ESP : 40 ×((5.66 ×4.82)-(0.25)2=1088.74doN
- P.P du poteau : 2500 ×0.25× 0.25 ×3.19 = 498.43
doN

G22 = 30134,8 doN Q 22= 6182.6doN

- Plancher - Charge prévenant de P22= 30134.8 doN - Q 12= 250 ×[(5.66


intermédiaire - Du plancher :17079.87doN ×4.82)-
(19+6) :1ere - P.P du poteau : 2500× 0.3 ×0.4 4 = 1200 doN ((0.25)2+(4.67+5.44)
étage : 0.1]=6182.6 doN

- G12= 47214.67 daN Q 12 = 6182.6doN

- Plancher - Charge prenant de P12= 47214doN - Q 02 = 250 [(5.66


RDC - Du plancher : 16581,44 doN ×4.82)-

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

519+6) : - P.P du poteau : 2500× 0.3 ×0.4 4 = 1200 doN


((0.3)2+(4.67+4.44)]
=6162.68doN

G02= 64 995.44 doN Q 02= 6162.68 daN

Charge permanant G 02= 64 995.44 doN

Charge d’exploitation Q= 23 985 daN

Combinaison du charge :

Nu= 1.35× G +1.5 ×Q


= 1.35 ×64 955 + 1.5× 23985
= 123 667 daN
= 1.24 MN
Pré dimensionnement :

β . Nu
B r≥
f
Soit
( F bu
0.9
A
+0 , 85 . .
Br γ s
e
) avec A/Br =1%

β . Nu
B r≥
F bu 0 . 85
( +
0 . 9 100
.f e
d )
λ = ¿×lf)/a = ¿×4×0.7)/0.3 = 32.33

2
λ
β=1+0 . 2×
35 ( )
32, 33 2
β=1+0 . 2×
35 (
=1. 18 )
f bu=
0 ,85× f c 28

θ.γ b

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

0 ,85×25
f bu= =14 . 16 MPA .
1×.1 .5

B r =( a−0 .02 )×( b−0 .02 )

Soit B=( 30×30) ) donc


2
B r =( 0 .30−0 . 02 )×( 0 . 30−0 . 02 )=0 . 0784 m

β . Nu
B r≥
F bu 0 . 85
( +
0 . 9 100
.f e
d )
1. 2×1 . 19×1 .24
0 , 0784≤
14 . 16 0 .85
( +
0. 9 100
×348 )
0 . 0784≤0. 094

β . Nu
B r≥
F bu 0 . 85
( +
0 . 9 100
.f e
d ) Condition non vérifiée.

On redimensionne la section : (0.35 ×0.35)


Br=(0.35-0.02)2 = 0.1089m2

1 .2×1. 19×1 . 24
0 , 1089≥ =0 . 094
14 . 16 0 . 85
( +
0 . 9 100
×348 )
β . Nu
B r≥
F bu 0 . 85
( +
0 . 9 100
.f e
d ) Condition vérifiée.

Donc la section du poteau est (0.35× 0.35)

Armatures longitudinales :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Longueur de flambement est égale à :


lf
= 0,7x4=2,80m

Nu= 1.24 MN

B= 0.35× 0.35 = 0.1225m2

f bu=14. 16 MPA .
λ = 32.33
Β=1.18
A≥(K ×β×Nu)-((θ ×Br× fbu)/0.9)/(0.85×(FeE/γs))

avec : FeE=400 ; γs=1.5 ; θ=1 ; K=1

A≥((1×1.18×1.24)-(1×0.109×14.16))/((0.85×(400/1.15))=-8.5 10-4 m2

1.1×1.26×1. 2 1×0 ,1089×14 ,16 1 .15


A≥ [ 0 .85

0. 9×0 .85 ] ¿
400

A≥−8,5.10−4

(0.2×B)/100= (0.2×1225)/100)=2.45 cm2


Amin = max
4 cm2/m = 4 ×(0.35×4)=5.6 cm2

A max = (5×B)/100 = (5 ×1225)/100 = 61.25 cm2

A min = 5.6 cm2


A= min
A max = 61.25 cm2
A réel = 6.15 cm2 (choix d’acier 4 HA14)

armatures transversales :

∅l
∅t= ≤12 mm → ∅ t =6 mm
3

Zone courante :

40 cm

St = min a+10= 35+10= 45 cm

15×θl = 15×1.4 = 21 cm

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Zone de recouvrement :

Lr = 0.6 ×ls =0.6 ×40 ×θl = 0.6× 40 ×1.4 = 33.6 cm


Soit lr = 36 cm
St = (lr/Γ) = (36/3)= 12 cm.

Calcule des armatures des poteaux


P01 P02 P03 P04

No[MN] 0.346 1.24 1.49 1.5


B (cm2) 0.0484 0.1225 0.1225 0.25
Br (cm2) 0.04 0.1089 0.1089 0.2304
I min 0.063 0.101 0.101 0.14
Lo (m) 4 4 4 4
Lf (m) 2.8 2.8 2.8 2.8
Λ 44.3 27.71 27.71 19.39
Fbu MPa 14.16 14.16 14.16 14.16
Β 1.3 1.12 1.12 1.06
A colculé -6 -8.08 -8.32 -9.5
(cm2)
A min (cm2) 3.52 5.6 5.6 8
A max (cm2) 24.2 61.25 61.25 125
A (cm2) 3.52 5.6 5.6 8
A ch 4.52 6.15 6.15 9.05
Øt (mm) 6 6 6 6
Lv (cm) 30 36 36 42.4
T 3 3 3 3
s.t (cm) 18 21 21 23
A réel 4HA12 4HA14 4HA14 4HA16

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

L/3 ¿ t t>12/3=4mm t>12/3=4.66mm t>12/3=4.66mm t>12/3=5.33mm


On prend On prend On prend On prend
t=6mm t=6mm t=6mm t=6mm

Schéma de ferraillage (voir dessin de ferraillage poteau).

6- Calcule d’un panneau de dalle :


 Quelque notion sur la dalle :

On signe par :

lu : la pétille portée

Ly : la grande portée

 Épaisseur de la dalle : (ho )

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

α=
l u

 Pré dimensionnement : On pose ly

α=
l ≤0 . 4
u

 Dalle portant dans un seul sens : ly

l u

 ho  20  : pour panneau isolé

l u

 ho  25  : pour une dalle continue

α=
l ≥0 . 4
u

 Dalle portant dans les deux sens : ly

l x

 ho  30  : pour panneau isolé.

l x

 ho  40  : pour dalle continue.

 Calcul des moments fléchissant et efforts tranchants :

 Calcul des moments fléchassent :


 Dalle portant dans un seul sens :

l u
≤ 0,4
Si la charge est uniformément repartie et ly

Dans ce cas on a : amené à étudier une partie de section rectangulaire de longueurs (1m) et de
hauteur (ho) égale à l’épaisseur de la dalle.

 Dalle isostatique :
2
l
P n
Moment en travée : Mt = 0,8 Mo avec Mo 8
Moment en appuis : MA = -0,5 MO

 Dalle continue :
2
P l
Moment en travée : Mt = 10
2
P l
Moment en appuis : MA = - 16

Effort tranchant est calculé comme si la dalle repose son deux appuis simple de portée

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

les sens tenir compte de la continuité.


 Dalle portant dans les deux sens :

Si :

l x l u
≥0,4
- soumis à des charges concentrés quelque soit le rapport ly  ; ly

Dans le cas où la dalle reposant librement sur son pourtour et supportant une charge
Uniformément repartie P = les moments sont inscrit dans le tableau ci dessus.

Sens de portée Moment

lx Mx = µx . P . lx2

ly My = µ y . Mx

Avec :

µx et µy sont deux coefficient en fonction de portée l x et du coefficient de poinçonnement

 du béton

 = 0 : pour fissuration peu préjudiciable  ELU

 = 0,2 : pour fissuration et préjudiciable et très préjudiciable  ELS

utilisation de l’abaque de bigaut(voir annexe)  :

Dans le cas où la dalle fait partie d’un hourdis continue les moments sont inscrit dans le
tableau ci-dessous en fonction de la nature de panneau.

Nature de Moment en travée Moment en appui


Panneau
Sens lx Sens ly Sens lx Sens ly

Panneau continue
au de la de ces 0,75 Mx 0,75 Mx 0,5 Mx 0,5 Mx
appuis

- Appuis de rive
Panneau de rive 0,85 lx 0,85ly 0,5 Mx 0,35 Mx
- Autre appuis 0,5
Mx

 Effort tranchant :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Pour les dalles portantes dans les deux sens les charges sont récapitulées dans le tableau ci-dessous

Charges uniforme repartie sur toute la surface de


P = p.lx.ly
panneau

Au milieu de ly : 0 = P/2ly + lx

Au milieu de lx : 0 = P/3ly

Avec :
 x = p
lx
 y = p 3
≤ ν x

Dispositions des armatures :

- Le diamètre des aciers dans une dalle doit toujours être inférieur au dixième de son
- épaisseur : l max  h0 / 10
L’espacement maximum entre les aciers sont comme suit  :

- cas des charges reparties et fissuration préjudiciable


- st < min { 3h0 ; 33 cm } sens de portée lx
- st < min { 4h0 ; 45 cm } sens de portée ly
Section d’armatures doit être supérieur à :
- cas des charges repartie : Ay  Ax / 4
Section d’armature doit vérifier les conditions suivantes  :

 Pour les dalles d’épaisseur h0 < 12 cm

- Dalle portante dans un seul sens :

Ax  0,23 ftj .b0 .d/ fe


Ay  Ax/4 (charge repartie)

- Dale portante dans les deux sens :

Ax  0,23 ftj . b0 .d/fe


Ay  Ax /4 puis vérifie si Ay  Ax/3

 Pour les dalles d’épaisseur 12 < h0 < 30 cm


- Dalle portante dans un seul sens :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Ax  0 .b0.h0
 Ay  Ax/4 ou Ax /3

- Dalle portante dans les deux sens :

 Ax  0 ((3-lx/ly)/2).b.h0

 Ay  0 . b0 . h0
Avec0 :
 0,0012 pour RL
 0,0008 pour FeE400 et TSL > 6 mm
 0,0006 pour FeE400 et TSL  6 mm

- Disposition constructives :

Diamètre des armatures :   h/10


Disposition des barres
Les armatures les plus proches de la face tendue sont celles parallèles au petite côte :
 Arrêt des armatures :
Cas des charges uniformes :

ls

l1 = Max

¼. [0,3 + Ma/M0] . lx

l2 = Max ls

l1/2

 ETUDE D’UN PANNEAU D’UNE DALLE PLEINE DES DIMENTIONS


SUIVANTS :

lx =4.80; ly = 7.30.

Épaisseur de la dalle :

 = lx/ly = 4.8/7.3= 0,73 > 0,4

=> dalle continue portant dans les deux sens

h0  l/40= 18.25 soit donc h0 = 20 cm.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

On procèdera le calcul comme une poutre de hauteur h = 20 cm et b = 1m

Évaluation des charges :

 Charges permanente  :

Poids propre de la dalle  = 2500 x0.20=500 daN/m²

Lit de sable : 65 daN/m²

mortier de pose: 40 daN/m²

Carrelage : 50 daN/m²

G = 655 daN/m

 charge d’exploitation : 250 daN/m²

Combinaison des charges  :

Pu = 1,35 G + 1,5 Q=1259.25 daN/m².

Pser = G+Q=905 daN/m².

Calcul des moments :

 Etude du panneau de la dalle :

Moments en travée :

on a :

Mt(x) = µx .P.lx2

D’après l’abaque de PIGEAUT :((voir annex)

µx = 0,0646

µy = 0,479

D’après l’abaque  de PIGEAUT :

ELU :

=0 ; lx/ly = 0,66 ; µx =0.0733 ;µy = 0,382

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

ELS :

 = 0,20; lx/ly = 0,66 ; µx =0.0789 ;µy = 0,541

Mt(x) = µx .P.lx2

Mt(y) = µy . Mx

ELU :

Mux = µx .P.lx2 = 0.0733x1259.25x4.8²= 2126.66 daN.m.

Muy = µy . Mx =0.382x2126.66=812.385 daN.m.

ELS :

Msx = µx .P.lx2 =0.0789x905x4.8²=1645.159 daN.m.

Msy = µy . Mx=0.541x1645.159= 890.031 daN.m.

Tableau récapitulatif des moments:


ELU ELS

Mu x 2126.66 daN.m. Msx 1645.159 daN.m.

Muy 812.385 daN.m. Msy 890.031 daN.m.

Panneau continue : (panneau de rive ) :

Moment dans la dalle : 

on prend l’indice x et y suivant le sens de flexion en visage.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

A l’ELU :

Moment en travée :

- sens lx : Mtux = 0.75 x Mux = 0.75 x 2126.66=1594.995 daN.m


- sens ly : Mtuy = 0.85 x Muy = 0.85 x 812.385=690.527 daN.m

Moment en appui :

- sens lx : Maux = -0.5 x Mux =-0.5 x 2126.66=-1063.33 daN.m


- sens ly : Mauy = -0.35 x Mux = -0.35 x 2126.66=-744.331 daN.m

A l’ELS :

Moment en travée :

- sens lx : Mtserx = 0.85 x Mserx = 0.85x1645.159=1398.385 daN.m


- sens ly : Mtsery = 0.85 x Msery = 0.85 x 890.031=756.526 daN.m

Moment en appui :

- sens lx : Maserx = -0.5 x Mserx = -0.5 x 1645.159= -822.57daN.m


- sens ly : Masery = -0.35 x Mserx = -0.35 x1645.159=-575.806daN.m

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Tableau récapitulatif des moments:


en Appuis en MN.m En Travées en MN.m

Lx Ly Lx Ly

ELU -0.0106 -0.0074 0.015 0.0069

ELS -0.0082 -0.0057 0.013 0.007

Calcul des armatures :

- Les caractéristiques des matériaux :

 béton :
0. 85 . f c 28
f bu= =14 .16 MPa .
1. 5

 Acier :

- La contrainte limite de calcul des armatures à haute adhérence (HA) :


f
e 4
00
f  
34
7.
8 M
P
a
su

s 1
.
15

- La contrainte limite de calcul des armatures rondes lisses (RL)


f 215
f su= e = =187 MPa
γ s 1 .15

Armatures longitudinales :

Acier en travée « sens lx » :

 = Mu/Mser = 0.015/0.013 = 1,15

µlu = (3220xxθ+51x(fc28/θ)-3100)104 =0.27 Mpa

M u
()

µbu = 0
2
b .d . f bu avec : d=0.9xh=18cm et f bu =14.16 Mpa.

µbu = 0.0327 Mpa.

µbu < µlu => section sans acier comprimé A’ = 0

µbu < 0,373 => Méthode simplifiée

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

u = 1.25 (1- √ 1−2 µ bu )


=1.2

b = d(1-0,6 αu)=0.18(1-0.6x1.2)=0.05m
Z
(x)
M AB
=
0 . 015
=8 . 62
0 . 05 x 348
A(x) = Z .f b ed cm2

Acier en travée « sens ly » :

M AB
( y)

µbu = b .d . f
0 bu = 0.015 Mpa

µbu < µlu => section sans acier comprimé A’ = 0

µbu < 0,373Mpa => Méthode simplifiée

u = 1,25 (1- √ 1−2 µ bu )


= 0.019

Zb = d(1-0,6 u)

= 0,18 (1-0,6 x 0.019) = 0.17 m


( y)
M AB
=
0 . 0069
=1 .16
0 , 18 x 348
Ay = Z .f b ed cm2

Acier sur appuis :

M A
(x )
0, 0106
2 =0. 023 Mpa
µbu = b .d . f
0 bu => 1, 00 x0. 182
x14. 16

µbu < µlu => section sans acier comprimé A’ = 0

µbu < 0,373 => formule simplifiée

u = 1,25 (1- √ 1−2 µ bu )


 =0.029

Zb = d(1-0,6 u)=0.18(1-0.6x0.029)=0.18m

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

M
( y)

AB 0 , 0106
= =1 .69
0 , 18 x 348
Ay = Z .f
b ed cm2

Effort tranchant:

Au milieux de la grande côte :

Vux=(Pu.Lx)/2.(1/(1+α/2))=(1259.25x4.8)/2x(1/(1+(0.66/2))=2272.33dan.

Au mileux de petit côte :

Vuy=(1259.25x4.8)/3=2014.8dan.

Contrainte tangentielle :

Vu 0.0227
τ u = d = 0.18 = 0.126 MPa

τu min= (0.7x
f c28 )/1.5=11.66

τu τ
≤ u min pas d’armature transversal.

 Armatures en chapeaux =armatures sur appuis.

Condition de non fragilité :


ftj 2 .1
Ax min= 0.23 x fe x B0 x d = 0.23 x 400 x 1 x 0.18 = 2.17 cm2

Soit Aay et Aty= Amin=2.17 cm2

Choix des armatures:

Acier sur appuis : Aay =2.17 cm2

soit : 3 HA 10 ; A réel = 2.36 cm2

Acier en travée « sens ly » : Aty=2.17 cm2

soit : 5 HA 8 ; A réel = 2.51 cm2

Acier en travée « sens lx » : Atx =8.62 cm2

soit :8HA12 ; A réel = 9.05 cm2

L’espacement maximum entre les aciers sont comme suit :

Cas des charges reparties et fissuration préjudiciable  :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Sens de portée lx :

st < min { 3h0 ; 33 cm } soit st=33cm.

Sens de portée ly :

st < min { 4h0 ; 45 cm } soitst=45cm.

Arrêt des armatures :


Cas des charges uniformes :

En travée sens lx :

on alterne8HA12.

Arrêtes à0.1xlx=0.4.8=48cm.

En travée sens ly :

On alterne5HA8.

Arrêtes à0.1xlx=48cm.

Sur appuis :

l1 = Max ls =0.8x48=38.4cm.

¼. [0,3 + Ma/M0] . lx=0.25(0.3+0.01/0.021)=19.4cm.

l2 = Max ls=38.4cm.

l1/2=38.4/2=19,2.

Schéma de disposition des armatures(voir schéma)  :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

7- Calcul de voile
 Calcul de décent de charger :

niveau Charger permanant Charger d’exploitation


x

V3 -corps creux(16+5)=280x(3.06/2)+(3.90/2)=974.1dan/ml

-p propre de voile :

2500x3.96x0.22=2178dan/ml.

-Forme de pente :

70x3.06/2+3.90/2=243.6dan/ml. 100x(3.06/2+3.90/2)=348dan/m
l.
-Etanchéité :

10X3.06/2+3.90/2+34.8dan/ml

∑G=3430.8dan/ml.

V2 -charge venant de V3 :3430.8dan/ml.

-p. propre de voile :2178dan/ml.

-lit de sable :65x3.89/2=126.425dan/ml.

-couche de cimant :40x3.89/2=77.8dan/ml. 348+150x3.89/2=639.75dan/ml.

-carrelage :50x3.89/2=97.25dan/ml.

-cloison légère :100x3.89/2=194.5dan/ml.

∑G=6104.775dan/ml.

V1 -charge venant de V3 :3430.8dan/ml.

-p. propre de voile :2178dan/ml.

-lit de sable :65x3.89/2=126.425dan/ml. 639.75+150x(3.89/2)=931.5dan


/ml.
-couche de ciment :40x3.89/2=77.8dan/ml.

-carrelage :50x3.89/2=97.25dan/ml.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

-cloison légère :100x3.89/2=194.5dan/ml.

∑G=8778.75dan/ml.

VRdc -charge venant de V3 :8778.75 dan/ml.

-p. propre de voile :2178 dan/ml.

-lit de sable :65x3.86/2=125.45dan/ml.

-couche de cimant :40x3.86/2=77.2dan/ml.

-carrelage :50x3.86/2=96.5dan/ml. 931.5+150x(3.86/2)=1221dan/
ml.
-cloison légère :100x3.86/2=193dan/ml.

∑G=11448.9dan/ml.

 Combinaison des charger :

à L’ELU  :

Pu=1.35G+1.5xQ=1.35x11448.9+1.5x1221=17287.515dan/ml.

à L’ELS  :

Ps=G+Q=11448.9+1221=12669.9dan/ml.

 Calcul de ferraillage :

Elle est obtenue en déterminant le cheminement des efforts dans la structure depuis leurs points
d’application jusqu’aux fondations.

D’une façon générale les charges se distribuent en façon de la surface du plancher attribué à
chaque élément porteur verticalement ou bien horizontalement.

l
La longueur de flambement f  :

0.7
l0 si l’une ou les deux extrémités du poteau :

-sont encastrées dans un massif de fondation

-sont assemblées à des poutres de plancher ayant au moins la même raideur que le poteau.


l0 pour les autres cas.

 Elancement :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

lf . √ 12
λ=
ep .1m

3 . 40 x √12 1500
λ= =53 .0536 ⇒ 50 ⊲ λ ⊲ 70 ⇒α = =0 .523
0. 22 x 1 λ²

Pu 0.17287
Γu= = =0.78 MPa
epx 1 m 0.22 x 1

α . Br . fc 28 0.523 x ( 0.22−0.02 ) ( 1−0.02 ) x 25


N ulim = = =1.898MN/m.
0.9 x γ b 0.9 x 1.5

N ulim 1.898
Γulim= = =8.627 MPa
epx 1 m é tre 0.22 x 1

Γu≤ Γulim :condition vérifier.

Armature vertical : A v=⌠v .ep.1 metre.

Γu
⌠v =max{0.001 ;0.0015x400/feθlim(3. -1)}
Γ ulim

⌠v =max{0.001 ;-0.0015}.

A v=⌠v .ep.1 metre=0.001x0.22x1=2.2cm².soit5HA8/métre.

Armature horizentale: Ah =⌠h.ep.1 metre.

⌠h.=max{2/3⌠v =0.0006 ;0.001}.

Ah =⌠h.ep.1 metre.=0.001x0.22x1=2.2cm²soit5HA8/métre.

Distance entre les armatures verticaux : (dx ):

dx≤{2xep=44cm ;33cm}.

Armatures transversaux :

Ǿv≤12mmalors :soit :4 épingle/métre.

 Schéma de déposition des armatures (voir schéma)

8- Calcul des escaliers :


Quelque notion sur les escaliers :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Définition :

C’est une suite régulière des plans horizontaux permettant de passer d’un niveau à un autre d’une
construction.

 Terminologie :

Marche :

c’est la partie horizontale qui reçoit : elle doit avoir une longueur 30 cm correspondant à une pied
normal.

Contre marche :

c’est la partie vertical qui limite la marche.

Nez de marche :

en saillie sur la contre marche, il prolonger la marche pour permettre un meilleur appui de pied :toute
fois il peut être réduit à l’arrête d’intersection de la marche et de contre marche .

Giron :

c’est la distance horizontale qui sépare deux nez de marche consécutif ou deux contre marches.

Hauteur de marche :C’est la différence de hauteur entre deus marches successives.

Paillasse : C’est la dalle oblique en béton armé qui porte l’escalier.

Emmarchement : c’est la largeur de l’escalier ;Il est recommande pour :

 Les maisons≥1,20m.
 Les immeubles collectifs et les bâtiments publics ≥1,20m.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Paliers : ce sont les aires planes qui assurent un repos pendant la monté.

Ils doivent permettre le passage des objets volumineux tel qu’un placard.

Remarque :

si on l’appelle L l’émmarchement,le palier devra avoir une largeur supérieure ou égale à 1,20L.

Volée : c’est le nombre de marche comprise entre les deux paliers consécutifs, il ne doit pas excéder
25 marches.

Jour : c’est l’espace vide entre les deux volées parallèles.

Lignes de jour : c’est le développement de périmètre de jour.

Echappée : c’est la hauteur libre au dessus de nez de marche.

Mur d’échiffre : c’est le mur limitant la cage.

Le schéma suivant présent de différentes composantes d’un escalier

Nez de marche

On doit vérifier dans tous les calcules d’escalier que les dimensions des marches satisfasse à la relation
de (BLONDEL).

Dimensions moyennes des marches 

Types d’escaliers Hauteur Giron

Escaliers perron 15,5≤H≤17cm 30≤G≤32cm

Escaliers d’étage 16,5≤H≤18cm 27≤G≤30cm

Escaliers de cave 17≤H≤18,5cm 25≤g≤28cm

Remarque :

Ces dimensions sont indicatives, elles ne peuvent être rectifiées en fonction d’utilisation particulière
telle que les foyers pour personnes âges ou pour les écoles maternelles.

 Schéma vue en plan (voir schéma)

Dimensionnement :

H=4m : hauteur à franchir.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Prenons :h=16,5cm.

4,05
H= =24,54 soit H= 25.
0,165

La hauteur de la volée :

H’=N/2xh=25/2x0, 165=2,0625m.

Avec N : nombre de la marche.

Le largueur de la marche :

60≤2 (h+G) ≤64.

60≤ (2x16, 5) +G≤64.

27≤G≤31

Soit G =30cm.

Largeur de la volée :

Tg(α)=h/G=25/30 : α=39,8°

L=H’/sin(α)=2,0625/sin (39,8°)=3,22m.

Epaisseur du paillasse :

E=ep+h/2.

L/30≤ep≤L/25.

3,22/30≤ep≤3,22/25.

0,10≤ep≤0,128.

Soit ep=0,12m.

Charger et sur charges :

 Charger permanentes :

 Charger du paillasse : 0,15x2500=300dan/m².


 Charger du revêtement : 180dan/m².
∑G=480dan/m².
 Charger d’exploitation :Q=500dan/m².

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Calcul des sollicitations :

Pu=1,35.G+1,5.Q=1,35x480+1,5x500=1398dan/m².

Pser=G+Q=480+500=980dan/m².

 Calcul du moment fléchissant :

Pu=1398xcos (∏/4)=988,53dan/m².

Pu . L ²
Mu=
8

988,53 x (3,22) ²
Mu= =1281,2dan.m
8

Pu . L ² 692,96 x (3,22) ²
Ms= = =898,11dan.m
8 8

 Calcul des armatures longitudinales a l’ELU :

Mu = 0,012812MN.m.

Mser = 0,0089811 MN.m.

Mu 0,012812
γ= = =1, 42 .
Mser 0, 0089811
Mu 0,012812
2
df
2

µbu = b0 . bu = 1 .0 ,108 .14,16 = 0,0775

Avec :

b0 = 1 m

d = 0,9 ep = (0,9 x 0,12) = 0,108 m

µlu = (0,344 x 1.38x 1 + 0,0049 x 23) – 0,305.

µlu = 0,28

µlu >µbu :section sans acier comprimé.

αu = 1,25 (1- √ 1−2 µbu )

αu = 0,11 m

Zb = d(1-0,4. α1)

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

= 0,108( 1-0,4x10)

= 0,10m

Mu
Au=
Z b. f ed

=0,012812/(0,10x348)= 0.000355m2= 3,55 cm²

Choix des aciers:soit 6HA12

Aréel = 6,78 cm2

 Calcul des armatures longitudinales a l’ELS :


σ ´bc = 0.6 Fc28 = 15 MPa

2/3 fc28=266.66MPA

σ´ s
feE/2=200MPA
max

110√ ftj =201 MPA

15 x σ ´bc 15 x 15
ά = = 15 x 15+201 =0.53.
´
15 x σ´s + σ bc
Mser=0.008981Mn.m
Mrb=1/2xά x(1-ά /3)xbx(d)²xσ ´bc .
Mrb=1/2x0.53x(1-0.53/3)x1x0,108²x15=0,036Mn.m.
Mser=0,008981 MN.m¿ Mrb=0.036 MN.m:section sans acier comprime’=0
40. μs+ 1
Zb1=15/16.d.
54 xμs+1
.
Mser 0.01719
μs= =
b 0. d ². σьс 1 x 0,011 .201 =0.00404>0.0018 : pas de vérification de Amin.
40 x 0,00404 +1
Zb1=15/16.0,108. =0,096m
54 x 0,00404 +1
Mser
Aser= = 0,008981 =0.000461=4,61cm².
Zb 1. σ´ s 0,096 x 201
μs>0.0018 : la condition de non fragilité est vérifie A > Amin.

Tableau récapitulatifs des armatures longitudinales d’escalier

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Section des armatures longitudinales

Au(cm²) A ser(cm²) A (cm²)

3,55 4,61 4,61

Tableau récapitulatifs du choix d’aciers longitudinaux d’escalier

Choix des armatures longitudinales

A (cm²) Acier choisie A réel (cm²)

4,61 6HA12 6 ,78

Conditions de non frigidités :

Amin=1,29<A ser=4,61cm² vérifier.

Armatures de réparations :

Av=0,15x4,36=0,65cm².
On va prendre 4HA8/m  A réel :2,01cm².

Acier de renforcement Pour le palier et le paillasse :

A ren=0,5xA=0,5x4,36=2,8cm²
On va prendre 4HA10 :Aréel=3,14cm²

Schéma de ferraillage :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

9- ETUDE D’UNE SEMELLE de fondation


Hypothèses de calcul de semelle :

 La fissuration est considérée comme préjudiciable.

Les semelles seront fondées sur du gros béton qui travaille à une contrainte de 6 bars (à l’ELS).

 L’enrobage des armatures et de 5cm.


 La contrainte admissible du sol 1.5 bars(à l’ELS) (c’est une valeur fournie par le cahier de
charge du projet).

Evaluation des charger :

-charge pérennante :

 Fondation  :

- Carrelage :[50x(5,35x4,8)-0.35²]=1278daN
- Sable :65x25,56=1661daN
- Mortier :40x25,56=1022daN
- Chappe :2500x0.12x21,78=6534daN
- Longrines :2500x9,45x0,4x0,3=2835daN
- Pré-poteau :2500x0,8x0,35²=245dan
- ∑GF=13575daN

-charger d’exploitation :

- QF=2500x25,56=6390daN

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Combinaison des charger :

Nu= NP RDC
2 +(1,35G+1,5Q)=1,24+(1,35Xg+1,5x6390)10−5 =1,52MN.

Nser= NP RDC
2 +(G+Q)=0,89+(13575+6390)10−5 =1,09MN.

 Pré-dimensionnement de la section de semelle  :


 Paramètres de calcul :

a , b : dimensions du poteau

A , B : dimensions de la semelle

d : épaisseur de la semelle

A’ , B’ , H : dimension de gros béton

Nu : effort ultime transmis sur la semelle

σ qB  : contrainte à la compression du gros béton

σ s  : contrainte admissible du sol (fissuration préjudiciable)

σ st  : contrainte de traction des armatures

Ast a : aciers parallèles au côte A

Ast b : aciers parallèles au petit côte B

C= l’enrobage des armatures.

Pser =1,09MN.

P
B≥
√ b
a
×
σGB
ser

0.35 1,89
B≥
√ ×
0.35 0,6
=1,34

Soit :B=1,5m.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

a A

b B

a 0.35
A= b x B= 0.35 x 1,5=1.5m.

 Hauteur de la semelle :

B−b 1,5−0 , 35
db =0 , 2875 m.
¿ 4 + 0,05 m= 4

A−a 1,5−0 , 35
da =0 , 2875 m.
¿ 4 + 0,05 m= 4

B−b
{
d≥max¿ =0.3375 ¿ ¿ {}¿
4 }
Soit : d=0.35cm.

 Vérification des dimensions de semelle :

Pser + G0+Gr
AxB ≥
σ GB

1,09+[0,5²x0,35x0,025 ]+0 , 013


1,5x1,5 ≥
0,6
2,25≥1,862 vérifié. Avec :

G0  : Poids de la semelle.

G0  : Poids remblais.

 Calcul des armatures :


Direction( A) :

PU ( A−a ) 1, 52×( 1. 5−0. 35 )


A a= = =18 cm²
8 d×σ S 8×0 .35×348
Direction( B) :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

PU (B−b ) 1 .688×( 1 .5−0 . 35)


A b= = =18 cm ²
8 d ×σ S 8×0. 35×348
Choix des armatures 

La fissuration est préjudiciable, on majore Aa et Bb par 10%.

Aa et Ab=1,1X18=20cm²soit :10HA16.

Espacement :

A−2 . c A−2 c
+1≤Na≤ +1 ❑ ❑
0 ,2 0 ,15 ❑❑

1,5−2 x0 ,015 1,5−2 x0 ,015


+1≤Na≤ +1
0 ,2 0 ,15
8≤Na≤10,33
Donc : Aa = Ab=20,10² soit :10HA16.

Dimensionnement du gros béton :

Section du gros béton :

On a :Pser=1,09+Gs.

Il faut que :

P
B' ≥
√ b
a
×
σ
ser

sol
¿/❑

1,5 1,11
B' ≥
√ ×
1,5 0,3
=1,92m.

On prend :B’=2m.

Avec :Pser=1,09=(1,5x1,5x1,35x0.025)=1,11MN.

Or le semelle est de section carré :B’=A’=2m.

La hauteur minimale du GB :

H min=B’-B=2-1,5=0,5m.

Vérification :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Pser
A'xB' ≥
σ sol

1,11
2x2≥
0,3
4≥ 3,7
Donc la section du Gros béton B’=A’=2m et H 0.5m.

 Calcul des armatures des semelles

Famille

Semelles S1 S2 S3 S4

Pser[MN] 0,284 1,09 1,37 1,41

B[m] 0,80 1,50 1,70 1,75

A[m] 0,80 1,50 1,70 1 ,75

H[m] 0,20 0,35 0,50 0,50

Aa[cm²] 4,52 20,10 25,13 20,10

Ab[cm²] 4,52 20,10 25,13 20,10

Na[cm] 5 9 10 11

Nb[cm] 5 9 10 11

A’[m] 1 2 2,30 2,40

B’[m] 1 2 2,3 2,40

H min[m] 0,20 0,50 0,60 0,65

 Schéma de ferraillage (voir schéma) :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

CHAPITREV
Etude de la structure
par un logiciel

1) Présentation du logiciel utilisé :

Depuis sa sortie commerciale en 1993, Arche s'est imposé comme le logiciel


de référence pour la conception et le dessin des bâtiments en béton armé. A
partir d'un modèle 3D de bâtiment composé de dalles, poutres, poteaux, voiles

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

et fondations, Arche analyse la stabilité globale de l'ouvrage et produit


automatiquement tous les plans de ferraillage.

Grâce au partenariat avec KP1, Arche intègre désormais un module de calcul


de poutre précontrainte. Il permet ainsi de comparer facilement la solution
béton armé / béton précontraint.

2) Etapes suivies pour le calcul de la structure avec ses différents éléments :

Création d’un nouveau répertoire.


Importation de fichier forma (dxf), pour conserver les caractéristiques de la
structure.
Création de cartouche pour un nouveau projet ;en suivre les chemin
suivant(fichier /affaire).
Définir l’unité et le type des mâtereaux a utilisé.
Choix d’unite (option/ unite).
Entre les différents éléments de la structure
(poteux,poutres,voils,semelles ,dalle).
Création du chargement sur la dalle.
Lancer le calcul de descente de charge.
Lancer le calcul des différents éléments de la structure chaque élément par
son modèle.

3) Les résultats de calcul automatique :

Les résultats de calculs de ce projet sont présentées sur un cahier des ferraillages et
annexe (voir cahier +annexé).

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

CHAPITRE VI
Etude thermique

 Notion de l’étude thermique


Définition :

Calcul des coefficients de transmission surfacique des parois  :

La résistance thermique totale d’une paroi est la somme des résistances thermiques
partielles, elle caractérise la pouvoir de cette paroi à réduire les pertes thermiques.
 Calcule du coefficient de surface U :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

1
U=
R
Avec :

R : est la résistance thermique de différentes parois de séparation entre l’intérieur et l’extérieur.

1 1 ∑ ei
R= + + + ∑ Ru
hi he λi
Ainsi, 1/hi et 1/he représentent les résistent thermiques d’échanges superficiels de ces
couches limites intérieur et extérieur, par unité de surface.

Dans la pratique, on prend :

 Pour paroi verticale (Mur 35 cm ou de 25 cm) :

1
=0 . 06 m2 °C /W
he
1
=0 .11 m2 ° C /W
hi
 Pour parois horizontale (Plancher intermédiaire)  :

1
=0.1 m2 °C /W
hi

Mur de 35 cm :

1 1 ∑ ei
R= + + + ∑ Ru
hi he λi
Ainsi, (1/h)i et (1/he) représentent les résistent thermiques d’échanges superficiels de ces couches
limites intérieur et extérieur, par unité de surface.

Dans la pratique, on prend :

 Pour paroi verticale :

1
=0 . 06 m2 °C /W
he
1
=0 .11 m2 ° C /W
hi
 Pour parois horizontale Plancher :

1
=0.1 m2 °C /W
hi

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Type de paroi

Valeur de λi (connectivite thermique)

Enduit 1.15

Bois 0.23

Verre 1.1

R=0. 11+0 . 06+ ( 0.1.025 +


0 .02
15 1. 15 )
+0. 16+0 . 39+0 . 16

2
R=0. 91 m °c /W
1
U=
R
1
U=
0. 91

U=1 . 09W /m2 °c


Mur de 25 cm :

1 1 ∑ ei
R= + + + ∑ Ru
hi he λi

R=0. 11+0 . 06+ ( 0.1.02515 + 01..02515 )+0 .39


R=0. 6 m2 ° c /W

1
K=
R

1
K=
0.6

k =1. 66 W /m2 ° c

Mur de 60 cm :

1 1 ∑ ei
R= + + + ∑ Ru
hi he λi

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

R=0. 11+0 . 06+ ( 0.1. 0215 + 0.1. 0215 + 01 .. 0215 + 01 ..1502 )+0 .16 +0 .39+0. 16+0 . 39+0 . 16
R=0. 34 m2 ° c /W

1
U=
R

1
U=
0 .6

2
U=2 . 94 W /m ° c

 Plancher intermédiaire :

1 1 ∑ ei
R= + + + ∑ Ru
hi he λi

0 .02 0. 02
R=0. 1+0 .1+ ( +
2. 9 1. 15 )
+0 . 05+0 . 17

R=0. 44 m2 ° c /W

U=2 . 25W /m 2 °c
 Plancher terrasse :

1 1 ∑ ei
R= + + + ∑ Ru
hi he λi

R=0. 1+0 .1+ ( 00 .05 +


0 .01 0. 02
.23 1. 75 1. 15 )
+ +0. 17

R=0. 41 m2 ° c /W

U=2 . 41 W /m2 ° c

Calcul de coefficient de transmission surfacique des parois:

Désignatio Nom Description Composante de e(cm) R λ U


n l’intérieur vers
(W/ (W/m2°c (W/m2°c

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

l’extérieur )
m2°c) )

U1 Murde35 Double -Mortier Bâtard 2 - 1.15


(cm). cloisonde35cm
-Brique 6.5 0.16
plâtrière
-
-Lame d’air
4 0.16 - 1.09
-Brique de 12
trous 20 0.39 -

-Mortier de
ciment 1.15
2.5 -

U2 Mure (25cm). Double -Mortier Bâtard 2.5 - 1.15


Cloison de 25
-Brique de 12 20 0.39 -
trous
1.66
-Mortier de
ciment 2.5 - 1.15

U2 Mure (60cm) Double -Mortier Bâtard 2 - 1.15


Cloison
-Brique 6.5 0.16
plâtrière
-
-Lame d’air
4 0.16 -
-Brique de 12
trous 20 0.39 -

-Mortier de
ciment 1.15
2.5 - 2.94
-Lame d’air

4 0.16
-Mortier Bâtard

2.5 -
-Brique de 12 1.15
trous
20 0.39
-Mortier de
ciment -

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

2
-
1.15

Uplancheinter Plancher Plancher -Marbre 2 - 2.90


midiére intermédiaire
-Mortier ciment 5 0.05 -
+lit de sable
2.25
-Béton+corps
creux 21 0.17 -

-Mortier Bâtard
2 - 1.15

Uplanche Plancher Plancher -étanchéité en 0.5 - 0.23


terrasse terrasse bitume.

-forme de pente
en béton plein
de granulat
lourde 1 - 1.75

- Béton+corps 2.41
creux
-Mortier Bâtard

21 -
0.17

2 1.15
-

Ufenêtre Fenêtre-porte Double vitrage


fenêtre-vitre de
sépara ration 5
--- --- --- ---

Uporte Porte En bois simple

--- --- --- --- 3.5

Schéma vue en plan des bloc (voir schéma) :

Calcul des déperditions thermique en régime permanent :RDC

Si l’on impose des températures θi et θe constantes aux deux extrémités d’un

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Matériau conducteur, il s’établit à l’intérieur au cour de temps, un phénomène de construction


indépendant du temps au cour de la quel les températures ne varie pas c’est la régime permanent.

Les différents types des déperditions sont :

 Déperdition par transmission surfacique.


 Déperdition par transmission linéique.
 Déperdition par renouvellement d’air.

L(m) l(m) H(m) Surface Surface Surface coef U*S


à
Total(m²) net(m²) U(W/m2°c)
réduire

BLOC4

Bureau1

Mur NE 4.01 - 3.40 13.634 6.440 7.184 1.09 7.831

Mur ON 5.14 - 3.14 16.140 10.982 2.158 1.09 2.352

Porte 2.80 - 2.30 6.440 - 6.44. 5 32.20


fenétre

Vitrage de 3.23 - 3.40 10.982 - 10.982 5 54.910


separation

∑u*s=50.07

Sale de
reunion

Vitrage de 6.00 - 3.40 20.40 - 20.40 5 102


separation

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

∑u*s=102
Bueau2

Mur Se 3.71 - 3.40 12.614 7.854 4.761 1.09 5.189

Vitrage de 2.31 - 3.40 7.854 - 7.854 5 39.27


separation

∑u*s=44.459
Bueau3

Mur de 3.50 - 3.40 11.9 4.14 7.76 2.94 22.814


60cm

Porte 1.80 - 2.30 4.14 - 4.14 5 20.7


fenétre

∑u*s=43.514
Hall

Porte 1.70 - 2.80 4.76 - 4.76 3.5 16.66

Porte 1.10 - 2.80 3.08 - 3.08 5 15.4


fenétre

∑u*s=32.06
BLOC5

Bureau1

Mur NO 4.01 - 3.40 13.634 6.440 7.184 1.09 7.831

Mur SE 5.14 - 3.14 16.140 10.982 2.158 1.09 2.352

Porte 2.80 - 2.30 6.440 - 6.44. 5 32.20


fenétre

Vitrage de 3.23 - 3.40 10.982 - 10.982 5 54.910


separation

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

∑u*s=50.07
Les bloc5 est symétrie avec bloc4:soit les même caractéristiques des climatisations pour les pièces symétries.

Salle de réunion ∑u*s=102

Bureau2 ∑u*s=44.459

Bureau3 ∑u*s=43.514

Détermination des déprédations

 Déperdition par transmission surfacique  :

Les déperditions par transmission à travers une paroi extérieure, pour une différence de températures
de 1°C entre les ambiances que sépare cette paroi.

DS =∑(U i. Si).

Avec :
Ki : coefficient de transmission surfacique de l’élément (i).
Si : surface de l’élément (i).
Li : coefficient de majoration qui dépend essentiellement de l’orientation de l’élément
(i).
Δθ : écart de température (θi - θe).
Θi : Température souhaite a l’intérieur de local 
Θe : température a l’extérieur de local elle est donnée par le tableau de la température
moyenne voir annexe :
sachant que Δθ est donnée par le tableau suivant :

θi θex Δθ

23 4 19

 Déperdition par transmission linéique  :

Ces sont les pertes liées aux discontinuités de la structure. Ces discontinuités induisent des zones de
résistance thermiques, puisqu’elles se laissent traverser par la chaleur plus facilement que les autres
parties ;

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

On distingue deux types de ponts thermiques :


 Ponts thermiques dû à la géométrie :

 Ponts thermiques dus aux matériaux :

Dl=10٪ DS

 Déperdition par renouvellement d’air


Le renouvellement de l’air du bâtiment est nécessaire pour des raisons d’hygiène.
Il peut être réalisé par ventilation mécanique contrôlé, dû aux infiltrations naturelles.
Dans les deux orifices du bâtiment, et aux ouvertures des portes pour le passage.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Dr = 0.34 V

V : volume de local a étudié.


 Déperdition Total  :

DT= (DS+ Dl+ Dr) Δθ

Bloc4RDC

pièce DS Dl Volume(m3) Dr DT(w)


Bureau1 50.07 5.007 70.078 23.826 1499.157

Salle de 102 10.2 81.804 27.813 2660.247


réunion

Bureau2 44.459 4.4459 50.582 17.197 1255.936

Bureau3 43.514 4.3514 47.6 16.184 1216.938

hall 32.06 3.206 75.82 25.778 1159.836

Bloc5RDC

pièce DS Dl Volume(m3) Dr DT(w)


Bureau1 50.07 5.007 70.078 23.826 1499.157

Salle de 102 10.2 81.804 27.813 2660.247


réunion

Bureau2 44.459 4.4459 50.582 17.197 1255.936

Bureau3 43.514 4.3514 47.6 16.184 1216.938

 Choix et nombre des éléments de chauffage  :

D’après (LA LISTE DES PRIX BRUGMAN)Voir annexe  :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Bloc4 RDC
pièces Puissance Puissance Référence Nombre
en (w) choisi en(w) d’élément
T/H/L
Bureau1 1499.157 1566 T22/600/800 15

Salle de 2660.247 2713 T22/600/1200 21


réunion

Bureau2 1255.936 1282 T22/600/720 13

Bureau3 1216.938 1240 T22/500/800 12

hall 1159.836 1240 T22/500/800 12

Bloc4 RDC
Bureau1 1499.157 1566 T22/600/800 15

Salle de 2660.247 2713 T22/600/1200 21


réunion

Bureau2 1255.936 1282 T22/600/720 13

Bureau3 1216.938 1240 T22/500/800 12

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

CHAPITREVIII
Etude acoustique

1) Notion de l’étude acoustique :

But de l’isolation acoustique :

L’isolation acoustique est l’ensemble de la technique et les procédures mis en ouvrent pour
obtenir un isolement soucheté.
Un isolement est une performance acoustique pour un local par rapport aux voisins ou
extérieur.
Pour faire l’étude de l’isolation acoustique d’un local 3 principaux paramètres de local
interviennes essentiellement qi sont :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Les poplités isolantes d matériaux utilisé.


 Les technique de mis en ouvre de l’exécution.
 L’architecture du local.

On se propose de faire une étude acoustique d’un bureau et une salle des réunions voisine
meublée non occupée dans le RDC.

2) Schéma vue en plan

L’étude acoustique de bureau et de salle de réunion :

 Caractéristique de bureau  :

(Longure : 4.01m ;largeur :3.71m ;hauteur :3.4m)
Le revêtement du plancher est composé d’un faux en plâtre peint.
Le revêtement du sol est de carrelage granito-marbré.
Le revêtement des mures en maçonnerie est un enduit en plâtre peint.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Un grand tapis haut laine.


Une petite tapis hautes laines.
Une porte en bois iso plan (0.9x3.40)
Une paroi vitre (vitrage courant (2.51x3.40).
Une grande table.
2 petites tables circulaires.
3 fouteuilles(0.85x0.87).
Rideaux1 (2.8x3.40).
Rideaux2 (3.68x3.40).
Une armoire en bois (0.5x3.40).

 Caractéristique des parois  :

matériaux α (f=1000hz)

Plâtre peint 0.03

Vitrage courant 0.12

Porte iso plane en bois 0.09

Carrelage granito marbre 0.01

Texture hautes laine 0.5

Faut plafond 0.03

 Démentions des meubles

Largeur(m) Longueur en (m) Hauteur en (m)

Grande table 0.85 2.20 -

Petite table circulaire 0.60 0.6 -

Fauteuil 0.75 0.78 -

Devant 0.90 1.55 -

grande tapis 3.10 2.70 -

Petit tapis 0.40 0.8 -

Armoire 0.50 0.9 1.20

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Rideau1 2.80 3.30


-

Rideau2 3.30 3.68 -

Vitre 2.31 3.40 -

Porte fenêtre 2.50 2.80 -

 Les caractéristiques de salle de réunion  :


(Longueur =6m ; largeur 4.01m ; hauteur =3.40m).
Le revêtement du plancher haut est compose d’un faux plafond en plâtre peint.
Le revêtement du sol est du carrelage granito-marbre.
Le revêtement des mures en maçonnerie est un plâtre peint.
Une paroi vitre vitrage courant (6.00mx3.40m).
Une porte en paroi isolant (0.90mx2.20m).
Une grande table de réunion (4.10mx1.60m).
11 chaise (0.75x0.58) avec (A=0.04m²sabine pour 1 seul chaise).
Petit tapis (0.55x0.8).
Grand tapis (3.60x4.75m).
Rideuax1 (5.55x3.30m).
Rideaux 2(3.85x3.30m).
Armoire (0.8x1.8x2.30m).fouteille(0.75x0.78m).
Table moyenne démentions (0.85x2.20m).
 Démentions des meubles  :

largeur longueur Hauteur(m)

Grande table 1.60 4.10 -

Petit able 0.85 2.20 -

Fauteuil 0.75 0.78 -

Chaise - - -

Armoire 0.80 1.80 2.30

Petit tapis 0.55 0.8 -

Grande tapis 3.60 4.75 -

Porte 0.90 2.20 -

Rideau1 3.30 5.55 -

Rideau2 3.30 4.95 -

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Vitrage 3.40 6.00 -

Etude du confort acoustique :

 Calcul du temps de réverbération( Tr):


Dans le bureau:
- Calcul des surfaces  :
Grande table :0.85x2.20=1.87m²
2 petit table circulaire 2x0.6x0.6=0.72m²
3 fouteuilles=3x0.75x0.78=1.755m²
2 devants :2x0.9x1.55=2.79m²
Grands taps :3.10x2.70=8.37m².
Petit tapis :0.4x0.8=0.32m².
Armoire :0.9x1.20=1.08m²
Rideau1:2.80x3.30=9.24m².
Rideau2 :3.30x3.68=12.144m²
Vitrage façade:3.30x3.68=12.144m².
Porte fenetre vitrage courant:2.50x2.80=7.00m²
Porte=0.9x2.20=1.98m².
Tableau de l’aire d’absorption de Salon  :

f =500 Hz f =1000 Hz

Paroi i Si 
iS
im2
S a
bin
e i Si 
iSm2
Sa
bin
e
 i 
 m 2   m 2 

Revêtement 0.2 6.19 2.98 0.7 6.19 4.33


de
sol(carreaux
de chlorure de
polyvinyle

Revêtement 0.02 14.61 0.28 0.02 14.61 0.28


du mur

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Plafond 0.03 14.88 0.45 0.03 14.88


0.45

Vitrage façade 0.12 7.85 0.94 0.18 7.85 1.41

Porte fenètre 0.17 7 1.19 0.18 7 1.19

Rideau1 0.4 9.24 3.69 0.5 9.24 4.62

Rideau2 0.4 12.14 4.86 0.5 12.14 6.07

Petite tapis 0.4 0.32 0.12 0.5 0.32 0.16

Grande tapis 0.4 8.37 3.35 0.5 8.37 4.19

3 fouteuls 0.28 1.755 0.49 0.3 1.75 0.53

2 devand 0.28 2.79 0.87 0.3 2.79 0.83

Table 0.18 1.87 0.34 0.18 1.87 0.34

2 Tables 0.18 0.72 0.13 0.18 0.72 0.13


circulaires

Armoire 0.1 1.08 0.108 0.1 1.08 0.108

Porte 0.18 1.98 0.36 0.18 1.98 0.36

TOTAL
∑ Si⋅αi ∑ Si⋅αi
=20.076 
mSabine
2
 =42. 345 
mSabine
2

Avec :

A : Aire d’absorption du local de réception de son (m2Sabine)

A= ∑si.αi

 i  : Coefficient de matériaux composant la paroi i

Si  : Surface de la paroi i

V : Volume de bureau.

VLlH

Tr : Temps de réverbération

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Tr=0,16. (V/A)

Tr (OP) : Temps de réverbération optimale

3
Tr Opt =0 . 1 √ V Tr Opt =0 .37 s

v=3.40x3.71x4.01=50.58 m3

f =500 Hz f =1000 Hz
50 . 58 50 . 58
0 , 16× =0 . 403 s 0 , 16× =0 , 17 s
Tr = 20 . 076 r = 42. 345
T
Tr Opt ¿ Tr
Tr Opt ¿ Tr
 Pas de confort acoustique ;
bureau très réverbérant.  i y’a un confort acoustique.

 Calcul du temps de réverbération( Tr):


Dans le salle de réunion :

Calcul des surfaces  :

Carrelage de sol :4.01x6.00=24.06m²
Revêtement des murs :0.68m²
Plafond=4.01x6.00=24.06m²
Vitrage façade :3.40x6.00=20.04m².
Porte :0.9x2.20=1.98m².
Grande table :4.10x1.60=1.18m².
Petite tapis :0.55x0.8=0.079m²
Rideaux2 :3.85x3.30=5.082m²
Rideaux1 :5.55x3.30=7.326m².
Armoire (section vertical) :2.30x1.80=4.14m².

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Grande tapis :3.60x4.75=17.1m².
3 fauteuils :3x0.75x0.78=1.755m²
Table a moyenne dimension :0.85x2.20=1.87m².
Tableau de l’aire d’absorption de Sale d réunion  :

f =500 Hz f =1000 Hz

Paroi i Si 
iSm
i
2
Sa
bin
e i Si 
iSm2
Sa
bin
e
 i 
 m 2   m 2 

Revêtement 0.2 4.44 0.888 0.7 4.44 3.108


de sol
(carreaux de
chlorure de
polyvinyle

Revêtement 0.02 32.308 0.646 0.02 32.308 0.646


du mur

Plafond 0.03 24.06 0.722 0.03 24.06 0.722

Vitrage façade 0.12 20.40 2.448 0.18 20.40 3.672

Porte 0.18 1.98 0.356 0.18 1.98 0.356

Grande table 0.18 6.56 1.18 0.18 6.56 1.18

11 chaises - - 0.04 - - 0.04

Petite tapis 0.18 0.44 0.079 0.18 0.44 0.079

Rideau1 0.4 18.315 7.326 0.5 18.315 7.326

Rideau2 0.4 12.705 5.082 0.5 18.315 5.082

2 devant 0.28 2.79 0.87 0.3 2.79 0.83

Armoire 0.1 4.14 0.414 0.1 4.14 0.414

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Grande tapis 0.4 17.1 6.84 0.5


17.10 6.84

3 fauteuils 0.28 1.755 0.49 0.30 1.755 .527

Table 0.18 1.87 0.337 0.18 1.87 0.337


moyenne
dimension

TOTAL
∑ Si⋅αi ∑ Si⋅αi
=26.808 
mSabine
2
 =30. 329 
mSabine
2

Avec :

A : Aire d’absorption du local de réception de son (m2Sabine)

A= ∑si.αi

 i  : Coefficient de matériaux composant la paroi i

Si  : Surface de la paroi i

V : Volume de bureau.

VLlH

Tr : Temps de réverbération

Tr=0,16. (V/A)

Tr (OP) : Temps de réverbération optimale

3
Tr Opt =0 . 1 √ V Tr Opt =0. 431 s
v=6x4.01x3.40=81.804 m3

f =500 Hz f =1000 Hz
81. 804 50 . 58
0 , 16× =0 . 481 s 0 , 16× =0 , 432 s
Tr = 26 . 808 r = 42. 345
T

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Tr Opt ¿ Tr
Tr Opt ¿ Tr
 Pas de confort acoustique ; salle très
réverbérant.
 Pas de confort acoustique ; salle
très réverbérant.

Modification ajoute au plafond et sol α=0.7 à f=1000Hz :

Utilise une revêtent a base de chlorure de polyvinyle.

A' =A1 +A2 =(0.7x24.26)+(30.329-0.722)=46.44m²sabine.

Le niveau tempe de réverbération :

50 . 58
0 , 16× =0 , 28 s
r = 46 . 44
T

Tr Opt ¿ Tr =il y’a un confort acoustique.

 Etude de l’isolation acoustique des parois  :


Isolation des cloisons :

 1é ℜcas ; Cloison de 10 cm (hall-bureau) :

Présentation des thermes généraux des calculs :

ms : Masse surfacique de paroi de séparation (ms= ∑ ρ×e  ) ; avec :

ρ  : masse volumique de matériau de séparation.

Matériaux masse volumique de matériau kg/m 3

Brique creuse 1100

Mortier 1800

Béton plein 2300

Brique plein 1700

Plâtre 1300

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Polystyrène
30

e : épaisseur de matériaux de séparation.

ms=(1800x0.03)+(1100x0.07)=131 kg/m 3

ms  Est compris entre 50et 150 kg/m3

Masse surfacique Bruit rose Bruit route

ms≤50kg/m 3 Valeur liée par essai en Valeur liée par essai en


laboratoire. laboratoire.

50≤ms≤150 kg/m 3 Raff= (17 log ms) +4 Raff= (17 log ms) +9

150≤ms≤700 kg/m 3 Raff= (40 log ms) -16 -

150 ≤ms≤650 kg/m 3 - Raff= (40 log ms) -46

ms≥650 kg/m 3 - 63dB(A)

ms≥700 kg/m 3 68dB(A) -

Raff : L’indice d’affaiblissement de cloison de séparation [dB(A)]

Raff= (17 log ms) +4

 Raff=17 log (131) +4

Raff= 39.99dBA

L’isolement normalise :Dn  [dB(A)]

Isolement acoustique normalisé DnT en dB(A) entre 2 locaux :

Dn = Db + 10.log ( A/ A0 ).

Dn = L1 – L2 + 10.log ( A/ A0 ).

Avec :

Lp1 : le niveau sonore dans le local d’émission de son.

Lp2 : le niveau sonore dans le local de réception des sons.

Valeur de l’isolement normalise selon le Guide pratique de l'ADEME, La


lutte  contre le bruit

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

DnT = L1 – L2 + 10.log ( A / A0 )

Entre deux chambres d’hôtel voisines ≥à 51 dB

Entre deux salles de classe voisines ≥à 46 dB

Entre deux salles d’une industrie ≥à 41dB

Vis-à-vis de bruits aériens extérieurs ≥à30 dB

le bruit routier

les bruits dus aux avions ≥à35

Dn=Raff + 10. Log (0, 32. (V/S))-a

avec :

V : volume de local de réception des sons.

S : surface de séparation entre le local d’émission et le local de réception des sons.

a : paramètre [dB(A)] entre 3 et 5 dB(A),soit a=4 pour notre cas de calcul.

Dn=Raff + 10. Log (0, 32. (V/S))-a =39.33+10. Log (0, 32. (50.58/9.44))-4=41.62.

On été dans le cas d’une paroi séparatif de deux locaux a usage industrielle: soit

Dn normalisé = 41 Db(A) Dn ≤Dn normalisé

 Condition non vérifiée.


 2é me cas ; Cloison de séparation de 10 cm entre Bureau et salle de réunion  :

3
ms=(1800x0.03)+(1100x0.07)=131 kg/m

ms  Est compris entre 50et 150 kg/m3

Raff= (17 log ms) +4

 Raff=17 log (131) +4

Raff= 39.99dBA

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Dn=Raff + 10. Log (0, 32. (V/S))-a =39.33+10. Log (0, 32. (50.58/9.44))-4=41.62.

Dn normalise=41 db≤Dn paroi de separation :condition vérifiée.

 3éme cas ; Cloison de séparation de bureau-hall :

(Surface de séparations :(surface vitre+porte+surface maçonnée) :

a)Porte :

Surface :1.98m²

Raff(porte)=20dB(A) : Ґporte = 10−(Raff / 10)=2.10-2 .

b)fenêtre :

surface fenêtre :7m².

Raff (fenêtre) =10 log x (1/ Ґfenétre)

Ґfetre = 10−(Ra ff /10)avec : Raff (fenetre) =25 dB(A) 

Ґfetre = 10−2.5

c)Partie maçonnée :

Surface :(3.71x3.40)-(7+1.98)=3.634m².

Raff =41.62dB(A).

Ґpartie maçonnée = 10−4.162


Ґ maç x Smaç + Ґ porte x S porte+ Ґ fen è tretre +sfen è tre
Ґmoy(cloison =)
S ma ç+ S porte+ sfenè tre

23.634 x 10−4.162+7 x 10−2.5 +1.98 . 10−2 −3


= Ґmoy= =3.34 . 10 .
3.634+7+ 1.98

Raff =10 log x (1/ Ґmoy)= Raff =10 log x (1/ 3.34.10-3) = 24.76 dB (A).

50 .58
Dnmur = 24 . 76+10 log (0 .32 x ¿ )−4=21. 84 dB( A)¿
12. 614

Dn doit être ≥ Dnnormalisé

Dnnormalisé = 41 dB( A ) Condition non vérifiée

 4éme cas : surface de séparation (bureau-terrasse) : cas de bruit routé :

(Surface de séparation (porte fenêtre+partie maçonne).

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Porte fenêtre :

Surface :7.854m²

Ґ porte fetre = 10−(Raff / 10)avec : Raff (fenetre) =25 dB(A) 

Ґfetre = 10−2.5

Partie maçonnée:

Surface=4.76m²

ms=(1800x0.05)+(1100x0.2)=310 kg/m
3

ms compris entre150et 700 kg/m 3

Cas d’étude d’isolation de paroi au bruit route.

D’après les valeur de l’indice d’affaiblissement on définie :

Raff= (40 log ms) -46=(40 log 310) -46=53.65.

4.76 x 10−5.365+7.854 x 10−2.5 −3


Ґmoy= =1.97 . 10 .
4.76+ 7.854

50. 58
Dnmur = 27 . 05+10 log (0 . 32 x ¿ )−4=24 .13 d B( A)¿
12 . 614

Dn doit être ≥ Dnnormalisé

Dnnormalisé = 30 dB( A ) Condition non vérifiée

 5éme cas :surface de séparation salle de réunion-terrasse  :

(Surface complètement vitre )

s=20.4m²

Raff= 25dB(A).

81. 804
Dnmur = +10 log ( 0 .32 x ¿ )−4=21 .08 dB ( A )¿ .
20 . 4
normalisé
Dn doit être ≥ Dn

Dnnormalisé = 30 dB( A ) Condition non vérifiée

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Les solutions proposées  :

 Pour les surfaces vitres :

utilise un double vitrage a verre claire.(Il possède une capacité d'absorption des ondes sonore ou bien
d’abaisse les ondes a haute fréquence).

 Surface de séparations hall-bureau :

Utilise un enduit de cloison de type torchis terre/paille (peinturé bitumineuse).

Couvrir le cloison par une couche de topsilen-Eco.

Uliser un pinture a haute isolation phonic(SILENT RUNNING SR600).

 Pour des paroi en double cloison :

Remplir la lame d’aire par un Isophonix (Isophonix ;est un isolant acoustique à haut rendement
composé d'une masse visco-élastique Madex4 et d'une enveloppe géotextile mélangée à de la fibre de
verre).

Combiné à d'autres matériaux, il possède une capacité d'absorption étendue par l'effet membrane de la
masse à l'intérieur d'un matériau élastique.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

CHAPITRE X
Etude de
l’eclairagisme

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

1) Quelques notions sur l’éclairagisme  :

Définition :

L’éclairage dépend de l’ambiance a écrie dans les locaux et la solution adaptées


doivent permettre toutes les solutions activités compatibles avec les lieux.

L’unité d’éclairement est le lux


 1lux=1 lumens /m².

Le niveau d’éclairement d’un local doit permettre une vision confortable et agréable
pour l’exécution facile des taches.

La répétition lumineuse d’un appareil d’éclairage est classée suivant les


pourcentages du flux lumineux diriges vert le bas ou vert le haut.

Eclairage direct :

l’appareil de diffusion dirige vers le bas un minimum de 95%du flux lumineux suivant
la forme du de fluteur.

Eclairage mixte :

La diffusion de la lumière se fait avec une répartition du flux lumineux vers le bas
plus important que vert le haut.

Eclairage indirecte :

la lumière est dirige totalement vert le haut.

L’indice de réflexion des teintes :

La nature de la teinte des revêtements (sol, plafond, mur)les couleurs employés pour
la décoration des locaux peuvent absorbe les flux et réfléchir une partie sachant que
les teintes ont une pouvoir de réflexion a celui des teintes sombres.

Couleurs Indice

Blanc 80%

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Jaune 70%

Noire 5%

Vert claire 60%

Bleu claire 50%

Gris 45%

Noire 5%

Rose 65%

Marron 35%

ROUGE 45%

Indice de réflexion des parois (tableau1)


Indice de réflexion des matériaux :

Dans la pratique et pour les logements on utilise des indices de réflexion moyenne

 Teinte claire : 70% surtout appliquée pour les plafonds.


 Teinte assez claire : 50% applique pour les murs.
 Teinte sombre : 30% paroi au sol.

2) Avant projet d’éclairage  :

ETUDE DE L’AIRE DE COUPE :

Les caractéristiques  l’aire de coupe :

 Longueur : 21.19 ; largeur : 14.84m ; hauteur : 3,4m

 Mur clair, plafond blanc.

 Niveau d’éclairement recommandé : 250Lux.

Il s’agit d’examiner le calcul de projet a éclairage en fluorescence

Détermination du flux lumineux :

E . S .d
F=
u
 Tension d’alimentation 220-50 Hz.

 Hauteur de la plan de travail pour une machine de confection 0.85 à 110 soit
HSP=0.85m.

 Les lampes sont encastres au plafond Ht=0.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Coefficient de déperdition d=1.3m.

 L’éclairement en service E=250 lux/m².

Coefficient de réflexion des mures :

 Couleur blanc donc :indice de réflexion est de l’ordre de 70%(voiretableau


Indice de réflexion des parois)

 Teinte assez claire donc indice de réflexion des mâtereaux est de l’ordre de
50%.

 Hauteur utile : Hu=Hsp-(Hp+Ht)=3.40-(0.85+0)=2.55m.

 Indice de local :

axb
i=
Hu ( a+ b)

21 .19×14 . 84
i= =3. 42
2, 55×(21 ,19+14 , 84 )

D’âpre le tableau de valeurs moyennes pour différents types de luminaire on un plafond (voir
annexe)d’indice de réflexion égal a 70% et l’indice de réflexion de mure égal a 50% donc l’indice de
local u =0.74pour éclairage directe de réflecteur industriel en tôle laque a deux tube fluorescents .

 Espacement ¿ 1,5×Hu

¿ 1,5×2 .55=3 . 825 m


Esp

avec dr L=1/2 .Esp=0, 33 X2,52=0,83m

L−( 2×Dr ) 21. 19−( 2×1 . 915)


nL= +1= +1=5 ,53 m
 Esp 3. 83 Soit nl=6

l−( 2×Dr ) 4 . 84−( 2×1 . 915)


nl= +1= +1=3 , 87
Esp 3 . 83 Soit nl=4

 Nouvelle espacement :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Longueur L=2xdr+(Nl-1)ESP

L 21. 19
Esp L= = =3. 53 m
nL 6

l 14 .84
Espl = = =3 , 71 m
nl 4

 Nouvelle Dr :

Dr=1/2.EspL=3.53/2=1.765 m

Dr=1/2.Espl=3.71/2=1.855m

 Flux total :

E×S× D
F=
U

220×314 . 46×1 .3
F= =121534 . 386
0 .74 Lumens

F/n=121534.386/24=5063.933 lumens

 Puissance unitaire :

 D’après le tableau des tubes fluorescents courants :

 Puissance total :

P=PuxN=65x24=1560 watt.

 Solution :

Longueur en Diamètre en Puissance en lumens rendement


mm mm watts

360 37 16 600 37.5

390 37 20 1000 50.0

1200 37 40 2500 62.5

1500 37 65 4000 61.5

 On utilise deux tubes fleurissants de longueur 1500 mm regroupement de


deux.
 Schéma d'éclairage:

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Aire de coture1 :

Les caractéristiques :

 Longueur : 19.89 ; largeur : 16.98m ; hauteur : 3,40m


 Mur clair, plafond blanc.
 Niveau d’éclairement recommandé : 250Lux.
E . S .d
F=
u
 Tension d’alimentation 220-50 Hz.
 Hauteur de la plan de travail pour une machine de confection 0.85 à 110 soit
HSP=0.85m.
 Les lampes sont encastres au plafond Ht=0.
 Coefficient de déperdition d=1.3m.
 L’éclairement en service E=220 lux/m².
Coefficient de réflexion des mures :

 Couleur blanc donc : indice de réflexion est de l’ordre de 70%(voire tableau


Indice de réflexion des parois)
 Teinte assez claire donc indice de réflexion des mâtereaux est de l’ordre de
50%.
 Hauteur utile : Hu=Hsp-(Hp+Ht)=3.40-(0.85+0)=2.55m.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Indice de local :
axb
i=
Hu ( a+ b)
19 .89×16 . 98
i= =3 .59
2, 55×( 19 .89+16 . 98 )
D’âpre le tableau de valeurs moyennes pour différents types de luminaire on un plafond d’indice de
réflexion égal a 70% et l’indice de réflexion de mure égal a 50% donc l’indice de local u =0.74pour
éclairage directe de réflecteur industriel en tôle laque a deux tube fluorescents .

 Espacement ¿ 1,5×Hu
¿ 1,5×2 .55=3 . 825 m
Esp

avec dr L=1/3.Esp= 3.83/3=1.27m

L−( 2×Dr ) 19 .89−( 2×1. 27 )


nL= +1= + 1=5 , 53 m
Esp 3 .83 Soit nl=6.
l−( 2×Dr ) 16 .98−( 2×1. 27 )
nl= +1= +1=4 .77
Esp 3 . 83 Soit nl=5.

 Nouvelle espacement :
Longueur L=2xdr+(Nl-1)ESP

L 19 . 89
Esp L= = =3 .51 m
nL−1/ 3 6−1/ 3
l 16 . 98
Espl = = =3 , 64 m
nl−1/ 3 5−1/ 3
Nouvelle Dr :
DrL=1/3.EspL=3.51/3=1.17m.
Drl=1/3.Espl=3.64/3=1.22m.

 Flux total :
E×S× D
F=
U
220×337 . 732×1 .3
F= =4350. 964
0 . 74 Lumens

 Flux unitaire :
F/n=130528/30=4350.964 lumens

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

 Puissance unitaire :
D’après le tableau des lampes courantes en service :(Pu=40w ;L=1200mm)
 Puissance total :
P=PuxN=40x30=1200watt.
 On utilise deux tubes fleurissante de longueur 1200mm regroupement de deux.

 Schéma d'éclairage:

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

CHAPITRE I
Conclusion

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

L'élaboration de ce projet nous a permis d'approfondir


nos connaissances et d'avoir une idée plus claire dans le domaine de
génie civil.

En ce qui concerne le calcul automatique, nous avons la


chance d'en consolider nos connaissances grâce a des différentes
manipulations exécute sur le logicielle de calcul ARCH16.1, ainsi
d'avoir le plus de conseils, de renseignements et de directive de la part
de nos encadreurs qui on de l'expérience dans ce domaine.

De plus en ce qui concerne le calcul de structure et de


béton armé nous avons calculé manuellement les différentes éléments
porteurs du bâtiment ce qui nous permis d'assimiler les règlements de
béton armé à prendre de la vérification avec les résultats de logiciel.

Pour conclure, ce projet nous a été bénéfique ; c'est une synthèse de


nos connaissances déjà acquises au cours de notre formation à l'ISET
de Nabeul

Bibliographie :

Durant notre période du projet de fin d’étude on à réaliser le calcul a l’aide :

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

-Règles BAEL 91 révisées 99 : « Règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et des
constructions en béton armé suivant la méthode des états limites »

-Pratique de BAEL91.

-Cours de génie civil (bâtiment) durant nos 5 semestres.

-http://www.graitec.com/Fr/arche.asp.

- les liens suivants :

Pour l’étude thermique

http://www.vacanceo.com/meteo/pays-pid_106.php.

http://www.lagons-plages.com/temperatures-tunisie-hammamet-831.html.

http://www.camif-habitat.fr/projet-immobilier/economie-environnement-etude-thermique-
diagnostics.php.

Pour l’étude acoustique :

http://www.rt60.net/etude.htm.

http://www.moinsdebruit.com/l-isolation-phonique/l-isolation-phonique.html.

Cour d’équipement et d’installation du 5 é me semestre.

Etude d’une usine de confection.


Projet de fin d’étude Rapport PFE Génie civil

Etude d’une usine de confection.

Vous aimerez peut-être aussi