Vous êtes sur la page 1sur 44

Dr.

LIMONTA Graciela
TISSU CONJONCTIF .

Objective
1. Décrire les morphologiques des cellules du tissues,
conjonctifs, avec feuilles d'histologie, de
microphotographies électroniques et de schémas.
2. Décrire les caractéristiques histologique des variétés
étudiées de tissus conjonctifs. Il faut six
caractéristiques principales dans l'utilisation des
schémas, des microphotographies et des lames
histologiques des tissue conjonctive.
3. Interprète, à l'aide de feuilles histologiques, de
microphotographies et de schémas, de la même manière,
de la structure des cellules et des tissus conjonctive,
dans le cadre de leurs caractéristiques fondamentales.
TISSU CONJONCTIF .

Contenu

Le tissu conjonctif généralité. Origen. Fonction.


Variétés et bases de classification. Composant .
Caractéristiques morphofuncioneles de chaque
composant: cellules, fibres, substance fondamental.
Caractéristiques morphologiques et fonctionnelles
générales et localisation de chaque variété.
Relation morphofuncioneles antre le tissu
Epithélial et le tissu conjonctive
TISSU CONJONCTIF
Le tissu conjonctif est un tissu de soutien
relativement solide et plus ou moins fibreux,
dont le rôle consiste à protéger les organes
qu’il entoure , il origine du mésenchyma

Il est présent partout dans le corps humain : c'est le


plus abondant et le plus répandu des tissus.

Il est présent dans presque tous les organes, à part


certains comme le cerveau.

La peau est particulièrement riche en tissu conjonctif.


TISSU CONJONCTIF

Le tissu conjonctif appuie toutes les parties du corps, ce


qui est si étendu et largement répandu. Il provient de la
couche de mésoderme et est composé de différents
types de cellules et d'une grande quantité de matériel
extra-cellulaire non-vivant, appelé matrice

FUNCTIONS

Soutien Réparer

Rempli La défense

Réserve d'énergie Transportation


Types de tissus conjonctifs

D'après la proportion de ces constituants, on distingue:

Tissues conjonctifs Tissues conjunctives


non spécialisés spécialisés

Le tissu conjonctif lâche Tissu adipeux

Le tissu conjonctif dense Tissu réticuler


Cartilage
Le tissu conjonctif élastique
Le tissu osseux
Le tissu conjonctif muqueux
Sang
Composants du tissu conjonctif

MATRICE
EXTRACELLULAIRE

Collagènes
Des fibres Élastiques
Réticuline
De l’eau
Les polysaccharides
Des Les protéines
molécules d’adhérence
Les protéines de
structure
Les cellules du tissu
conjonctive
Fibroblaste:
 Le fibroblaste est le seul type cellulaire présent dans tous les
tissus conjonctifs (TC communs, non spécialisés).

 Il s'agit d'une cellule fusiforme, porteuse de prolongements plus


ou moins ramifiés.

 Leur noyau est allongé dans l'axe de la cellule.

 Le cytoplasme est riche en organites impliqués dans la synthèse


protéique : il s'agit d'une cellule sécrétrice de protéines.

 Il s' synthétisent la matrice du tissu conjonctif .

 C’est le cas notamment du pro-collagène et de la pro-élastine


qui sont les formes non fibrillaires du collagène et de l’élastine.
Fibroblast

Collagens
fibers

Cytoplasme
(Réticulum
endoplasmique
granuleux)
Noyeu (heterochromatin)
Le fibroblaste est le seul type cellulaire présent dans tous les
tissus conjonctifs (TC communs, non spécialisés). Il s'agit
d'une cellule fusiforme, porteuse de prolongements plus ou
moins ramifiés. En microscopie électronique, le cytoplasme des
fibroblastes est riche en organites impliqués dans la synthèse
protéique
Macrophages
Irregular
Surface

Noyau
ensable rein

Macrophages : ils dérivent de monocytes sanguins


ayant pénétrés dans les tissus conjonctifs lâches.
Ils présentent 4 caractéristiques morphologiques
principales :
Macrophages
Il s’agit de cellules rondes ou ovalaires de très grande
taille (diamètre de 50 micron ou plus alors que les
monocytes ont un diamètre inférieur à 20 microns)

Leur noyau est excentré et présente une morphologie


réniforme ou encochée

L’appareil vacuolaire y est très développé et comprend


des vésicules de pinocytose, des lysosomes primaires, des
phagosomes et des phagolysosomes

On observe des expansions de la membrane plasmique


formant des pseudopodes. Ces pseudopodes sont
nécessaires à la mobilité des macrophages.
Schéma d'un macrophage
Plasmocytes

Appareil
de Golgi

Chromatine

REG
Michocondria

Les plasmocytes correspondent au stade ultime de


différenciation des lymphocytes B et sont les seules cellules
du système immunitaire capables de sécréter des
immunoglobulines. Il s’agit de cellules ovoïdes dont le noyau
excentré présente une chromatine dite « en rayons de roue ».
Les plasmocytes possèdent un volumineux appareil de Golgi et
un réticulum endoplasmique granuleux abondant.
Mastocytes
Noyau
vésicules:  Heparin
 Histamine
 Facteur
chimiotactique de
l'anaphylaxie

Les mastocytes : ce sont des cellules arrondies, à noyau


central, et caractérisées par la présence d’abondants grains de
sécrétions intra cytoplasmiques. Ces grains (encore nommés
granulations) contiennent essentiellement de l’histamine qui
est une molécule fortement vase-active.
ADIPOCYTES

o Ce sont des cellules spécialisées dans la


mise en réserve des lipides.

o Il sont regroupées en amas au sein de la


plupart des tissus conjonctifs non
spécialisés.

o Le terme de tissu adipeux désigne un tissu


conjonctif spécifique au sein duquel les
adipocytes sont très largement
majoritaires.
Différents moments dans la maturation de l'adipocyte

Les adipocytes sont de morphologie sphérique


ou polyédrique avec un cytoplasme
essentiellement occupé par une vacuole lipidique
et un petit noyau refoulé contre la membrane
plasmique. Les adipocytes ne sont pas de
simples cellules de stockage lipidique
Adipocytes
grosses vacuoles
de graisse

Noyau

Petites vacuoles
de graisse
CLASIFICATION DE LAS CÉLULAS DE LOS TEJIDOS
CONECTIVOS GENERALES DE ACUERDO A LA
LOCALIZATIÓN

FIBROBLASTOS

Cellules fixe ADIPOCITOS


HISTIOCITOS

LEUCOCITOS
CÉLULAS CEBADAS
Cellules émigrants MACRÓFAGOS
CÉLULAS PLASMÁTICAS
Les fibres du tissue conjonctive
LE COLLAGÈNE

C’est la plus abondante des protéines de


l’organisme et on considère qu’elle constitue un
quart du poids sec des mammifères.

On reconnaît actuellement plus de 20 types de


molécules de collagène.

Le collagène ,I est le plus abondamment distribué


dans le tissu conjonctif.

Les molécules de collagène I forment des


microfibrilles visibles en microscopie électronique
et présentant une striation transversale due à
l'alternance de bandes sombres et claires.
Ces micro fibrilles se groupent pour former des fibres qui
s'assemblent en faisceaux diversement orientés dans l’espace .
Cette organisation confère des propriétés de soutien mécanique
au tissu conjonctif
Le tissu conjonctif spécialise réticulaire, contient
majoritairement du collagène de type III et non de type I ;
Le collagène type III forme des fibres dites de réticuline
qui ne sont pas visualisables par le trichrome de Masson ou
le jaune safran
Les Le tissu conjonctif spécialise réticulaire forment la trame
des organes hématopoïétiques; on les trouve aussi autour
des cellules adipeuses et musculaires lisses.
LES FIBRES ÉLASTIQUES

 Elles sont moins fréquentes que les fibres collagènes.


 Elles peuvent être étirées et revenir spontanément à
leur longueur initiale.
 Elles sont abondantes dans les organes soumis à des
variations importantes de volume
 Elles sont produites par les fibroblastes et les cellules
musculaires lisses.
 L’élastine, c’est la molécule principale des fibres
élastiques qui sont présentes dans les tissus conjonctifs
élastiques.
. En MO, les fibres élastiques sont visibles par la
coloration à l’orcéine sous forme d'un réseau de fines
fibres allongées et anastomosées.
Elles sont colorées en violet par l'aldéhyde-fuchsine.
Les molécules de la matrice
Les molécules participant à la MEC du tissu conjonctif peuvent être
observées, pour partie ou en totalité, dans tous les types de matrice
Les polysaccharides

sulfatés chondroïtine-sulfate le dermatane-sulfate


Les
l'héparane-sulfate le kératane-sulfate
glycosamino
glycanes non sulfatés L’acide hyaluronique
Les protéoglycanes syndecan, perlecan
Les protéines d’adhérence la fibronectine, la laminine

Les protéines de structure Collagène et l’élastine

Seules les protéines de structure ont la capacité de former des


fibres, les autres molécules (polysaccharides et molécules
d’adhérence appartiennent à la substance fondamentale.
Le classification du les 4 catégories de des
tissus conjonctifs non spécialisés, est
basée sur 2 critères :

 La richesse relative en fibres par


rapport à la richesse en cellules et en
substance fondamentale.

 La nature des fibres.


Tissue conjonctif embryonnaire
Mesenchyme Mucous C.T.

Le tissu conjonctif muqueux est un tissu conjonctif, où


prédomine la substance fondamentale. Très important chez
l'embryon, il se différenciera plus tard en d'autres variétés
de tissus. Chez l'adulte, le tissu conjonctif muqueux est rare;
il existe autour de quelques glandes et de quelques vaisseaux
TISSU CONJONCTIF LÂCHE

C’est le tissu conjonctif le plus répandu dans l’organisme.


Il est relativement pauvre en fibres comparés aux tissus
conjonctifs denses. En revanche il est riche en cellules et/ou en
substance fondamentale.
Composant du Tissue conjonctive lâche
Tissue conjonctive lâche

Lâche
Dense Connective Tissue

Il est riche en fibres et pauvre en cellules et substance


fondamentale. Les fibres de collagène occupent l’essentiel du
volume du tissu conjonctif dense et leur confèrent des propriétés
de résistance mécanique.

Lorsque les fibres de collagène sont orientées en faisceaux


parallèles, on parle de tissu conjonctif dense orienté. Lorsque les
fibres de collagène ne sont pas orientées de manière ordonnée, on
parle de tissu conjonctif dense non orienté.
Il est riche en fibres et pauvre en cellules et substance
fondamentale. Les fibres de collagène occupent l’essentiel du
volume des tissu conjonctifs denses et leur confèrent des
propriétés de résistance mécanique.
Tissu adipeux

Adipose
Les cellules sont tissueen
groupées with H/E:séparés
lobules The cellspar
appear
des travées de
tissu conjonctifas empty, the nucleus are compressed in
dense (S). Leur cytoplasme est presque entièrement
the peripheral rim of the cytoplasm.
occupé par une volumineuse goutte lipidique qui refoule le noyau .
R
é
t
T
i
i
c
s
u
s
l
u
e
r

Il est pauvre en fibres et ses fibres sont exclusivement des fibres


de réticuline. Il est présent dans le parenchyme des organes
hématopoïétiques suivants : rate et ganglions lymphatiques
Classify this connective tissue Loose or Dense. ?
Le tissu élastique

variété de TC dense comprenant des fibres de


collagène et des fibres d’élastine. Ces fibres élastiques
s’organisent et se regroupent fréquemment sous
forme de lames élastiques .
exemple de TC élastique : la paroi de l’aorte
tissu conjonctif dense élastique
Le tissu conjonctif est un tissue d'origine mésenchymateuse,
est un tissu de soutien relativement solide et plus ou moins
fibreux, constitué de fibres, de liquide et de cellules qui y
baignent. Il est présent partout dans le corps humain, c'est
le plus abondant et le plus répandu des tissus et remplit
diverses fonctions dans l'orgamisme, telles que: protection,
défense, nutrition, maintien, rembourrage, réparation,
réserve d'énergie.
Le type cellulaire, la composition et l'arrangement de la
matrice déterminent la grande variété de tissu conjonctif qui
existe dans la classification la plus générale: tissu conjonctif
non spécialisé et tissu conjonctif spécialisé.