Vous êtes sur la page 1sur 2

Institut Supérieur des Sciences Mécanique Des Fluides

Appliquées et de Technologie de Sousse A.U 2020/2021

M astère Professionnel Energétique

SERIE D’EXERCICES 2

Exercice 1

On étudie un écoulement parfait plan, stationnaire et irrotationnel d’un fluide incompressible dans le
plan xOy. Un cylindre solide, de rayon R et d’axe Oz est placé dans l’écoulement.

Loin du cylindre, la vitesse est uniforme est s’écrit 𝑣⃗ = 𝑣0 ⃗⃗⃗⃗⃗


𝑒𝑥 (avec 𝑣0 > 0).

On admet que le potentiel des vitesses, dans la base polaire d’origine O telle que  est l’angle
(⃗⃗⃗⃗, 𝑒𝜃 ), est :
𝑒𝑟 ⃗⃗⃗⃗⃗

𝐵
𝜑(𝑟, 𝜃) = (𝐴𝑟 + ) 𝑐𝑜𝑠(𝜃)
𝑟

⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ (𝜑) .
où A et B sont des constantes. Il est défini par: 𝑣⃗ = 𝑔𝑟𝑎𝑑

1- Vérifier que la fonction  (r, ) proposée vérifie l’équation de Laplace.

On donne:

1 𝜕𝑓 (𝑟, 𝜃) 𝜕 2 𝑓(𝑟, 𝜃) 1 𝜕 2 𝑓(𝑟, 𝜃)


∆𝑓 = + + 2
𝑟 𝜕𝑟 𝜕𝑟 2 𝑟 𝜕𝜃 2

2- En déduire les composantes 𝑣𝑟 (𝑟, 𝜃) et 𝑣𝜃 (𝑟, 𝜃) . En déduire l’équation des lignes de courant.

3- En étudiant les conditions aux limites de 𝑣⃗, exprimer A et B à l’aide de 𝑣0 et R.

4- Trouver l’expression de la fonction 𝜓 (𝑟, 𝜃) telle que:

1 𝜕𝜓 (𝑟, 𝜃) 𝜕𝜓(𝑟, 𝜃)
𝑣𝑟 = 𝑒𝑡 𝑣𝜃 ==
𝑟 𝜕𝜃 𝜕𝑟

Quelle valeur prend-elle en un point du cylindre ?

Exercice 2

On considère l'écoulement autour d'un cylindre (voir figure donnée ci dessous) défini par les
coordonnées polaires (r, ) et les deux vecteurs ⃗⃗⃗⃗
𝑒𝑟 et 𝑒⃗⃗⃗⃗⃗
𝜃 avec l'expression suivante :

⃗⃗ = 𝑢𝑟⃗⃗⃗⃗
𝑈 𝑒𝑟 + 𝑢𝜃 𝑒⃗⃗⃗⃗⃗
𝜃
avec:

𝑎2 𝑎2
𝑢𝑟 = 𝑈0 (1 − ) 𝑐𝑜𝑠(𝜃) , 𝑢𝜃 = −𝑈0 (1 + ) 𝑠𝑖𝑛(𝜃)
𝑟2 𝑟2

𝑈0 et a sont deux constantes positives.

⃗⃗ est tangent au cercle : en effet 𝑢𝑟 =


Remarquons qu'en tout point du cercle de rayon a, le vecteur 𝑈
0. Sachant que 𝑒⃗⃗⃗⃗𝑟 = 𝑐𝑜𝑠(𝜃) ⃗⃗⃗⃗⃗
𝑒𝑥 + 𝑠𝑖𝑛 (𝜃)⃗⃗⃗⃗⃗ 𝑒𝜃 = −𝑠𝑖𝑛(𝜃)⃗⃗⃗⃗⃗
𝑒𝑦 et ⃗⃗⃗⃗⃗ 𝑒𝑥 + 𝑐𝑜𝑠(𝜃)⃗⃗⃗⃗⃗,
𝑒𝑦 et aussi que 𝑒⃗⃗⃗⃗⃗
𝑥 =

𝑐𝑜𝑠(𝜃)𝑒⃗⃗⃗⃗𝑟 − 𝑠𝑖𝑛 (𝜃)⃗⃗⃗⃗⃗ 𝑒𝑦 = −𝑠𝑖𝑛(𝜃)⃗⃗⃗⃗


𝑒𝜃 et ⃗⃗⃗⃗⃗ 𝑒𝑟 + 𝑐𝑜𝑠(𝜃) 𝑒⃗⃗⃗⃗⃗.
𝜃

Ecoulement autour d’un cylindre

1- Montrer que le champ de vitesse peut être exprimé en coordonnées cartésiennes par la relation
suivante:

𝑎 2 (𝑦 2 − 𝑥 2 ) 𝑎 2 𝑥𝑦
⃗⃗ = 𝑈0 [(1 +
𝑈 ) 𝑒
⃗⃗⃗⃗⃗
𝑥 − 2 𝑒 ]
⃗⃗⃗⃗⃗
(𝑥 2 + 𝑦 2 ) 2 (𝑥 2 + 𝑦 2 )2 𝑦

2- Monter que l'écoulement peut être défini avec un potentiel de vitesse  dont l'expression est la
suivante:

𝑎2𝑥
𝜑 = 𝑈0 ( + 𝑥)
𝑥 2 + 𝑦2

3- Monter que l'écoulement peut aussi être défini avec une fonction de courant  dont l'expression
est la suivante:

−𝑎2 𝑦
𝜑 = 𝑈0 ( + 𝑦)
𝑥 2 + 𝑦2

Vous aimerez peut-être aussi