Vous êtes sur la page 1sur 56

Correction : TD protocole

Internet
Khaled Boussetta
Exercice 1
Exo1.1
@IP 132 . 90 . 132 . 5
Représentation
Binaire :
10000100. 01011010 . 10000100 . 00000101
=>Les 2 bits de poids fort indiquent que c’est une@ de Classe B

Masque réseau
des @ de classe B
255 . 255 . 0 . 0
Représentation
Binaire :
11111111. 11111111 . 00000000.00000000 16

Les 16 bits de poids fort identifient le réseau et les 16 bits de poids faible identifient la
machine hôte
10000100. 01011010 . 10000100 . 00000101
Réseau Machine hôte
Adresse du réseau

132 . 90 . 132 . 5
@IP 10000100 . 01011010 . 10000100 . 00000101
+
Masque réseau 11111111 . 11111111 . 00000000 . 00000000

10000100 . 01011010 . 00000000 . 00000000

@réseau 132 . 90 . 0 . 0
Machine Hôte
(avec masque réseau)
132 . 90 . 132 . 5
@IP 10000100 . 01011010 . 10000100 . 00000101
+
Complément 00000000 . 00000000 . 11111111 . 11111111
du masque

00000000 . 0000000 . 10000100 . 00000101

Machine Hôte : 0 . 0 . 132 . 5

Machine Hôte 132 * 256 + 5 = 665


(représentation décimale)
Masque du sous réseau
Masque 255 . 255 . 255 . 240
Représentation
Binaire 11111111. 11111111 . 11111111. 11110000 28

Les 28 bits de poids fort identifient le réseau et le sous réseau, les 4 bits de poids
faible identifient la machine hôte

@IP 132 . 90 . 132 . 5

10000100. 01011010 . 10000100. 00000101

Réseau Sous-réseau Machine hôte


Adresse du sous réseau

132 . 90 . 132 . 5
@IP 10000100 . 01011010 . 10000100 . 00000101
+
Masque sous 11111111 . 11111111 . 11111111 . 11110000
réseau

10000100 . 01011010 . 10000100 . 00000000

@sous réseau 132 . 90 . 132 . 0


Machine Hôte
132 . 90 . 132 . 5
@IP 10000100 . 01011010 . 10000100 . 00000101
+
Complément 00000000 . 00000000 . 00000000 . 00001111
du masque

00000000 . 0000000 . 10000100 . 00000101

Machine Hôte : 0 . 0 . 0 . 5

Machine Hôte 5
(représentation décimale)
Bilan
@IP : 132 . 90 . 132 . 5 / 28
(Classe B)

@Réseau : 132 . 90 . 0 . 0

@ Sous Réseau : 132 . 90 . 132 . 0

Identifiant machine : 5
Exo1.2
@IP 128 . 66 . 12 . 1
Représentation
Binaire :
10000000. 01000010 . 00001100 . 00000001
=>Les 2 bits de poids fort indiquent que c’est une@ de Classe B

Masque réseau
des @ de classe B
255 . 255 . 0 . 0
Représentation
11111111. 11111111 . 00000000.00000000 16
Binaire :

Les 16 bits de poids fort identifient le réseau et les 16 bits de poids faible identifient la
machine hôte
10000000. 01000010 . 00001100 . 00000001
Réseau Machine hôte
Adresse du réseau

128 . 66 . 12 . 1
@IP 10000000 . 01000010 . 00001100 . 00000001
+
Masque réseau 11111111 . 11111111 . 00000000 . 00000000

10000000 . 01000010 . 00000000 . 00000000

@réseau 128 . 66 . 0 . 0
Machine Hôte
(avec masque réseau)
128 . 66 . 12 . 1
@IP 10000000 . 01000010 . 00001100 . 00000001
+
Complément 00000000 . 00000000 . 11111111 . 11111111
du masque

00000000 . 0000000 . 10000100 . 00000001

Machine Hôte : 0 . 0 . 12 . 1

Machine Hôte 12 * 256 + 1 = 3073


(représentation décimale)
Masque du sous réseau
Masque 255 . 255 . 255 . 0
Représentation
Binaire 11111111. 11111111 . 11111111. 00000000 24

Les 24 bits de poids fort identifient le réseau et le sous réseau, les 8 bits de poids
faible identifient la machine hôte

@IP 128 . 66 . 12 . 1

10000000. 01000010 . 00001100 . 00000001

Réseau Sous-réseau Machine hôte


Adresse du sous réseau

128 . 66 . 12 . 1
@IP 10000000 . 01000010 . 00001100 . 00000001
+
Masque sous 11111111 . 11111111 . 11111111 . 00000000
réseau

10000000 . 01000010 . 00001100 . 00000000

@sous réseau 128 . 66 . 12 . 0


Machine Hôte
128 . 66 . 12 . 1
@IP 10000000 . 01000010 . 00001100 . 00000001
+
Complément 00000000 . 00000000 . 00000000 . 11111111
du masque

00000000 . 0000000 . 10000100 . 00000001

Machine Hôte : 0 . 0 . 0 . 1

Machine Hôte 1
(représentation décimale)
Bilan
@IP : 128 . 66 . 12 . 1 / 24
(Classe B)

@Réseau : 128 . 66 . 0 . 0

@ Sous Réseau : 128 . 66 . 12 . 0

Identifiant machine : 1
Exo1.3
@IP 130 . 97 . 16 . 132
Représentation
Binaire :
10000010. 01100001 . 00010000 . 10000100
=>Les 2 bits de poids fort indiquent que c’est une@ de Classe B

Masque réseau
des @ de classe B
255 . 255 . 0 . 0
Représentation
11111111. 11111111 . 00000000.00000000 16
Binaire :

Les 16 bits de poids fort identifient le réseau et les 16 bits de poids faible identifient la
machine hôte
10000010. 01100001 . 00010000 . 10000100
Réseau Machine hôte
Adresse du réseau

130 . 97 . 16 . 132
@IP 10000010 . 01100001 . 00010000 . 10000100
+
Masque réseau 11111111 . 11111111 . 00000000 . 00000000

10000010 . 01100001 . 00000000 . 00000000

@réseau 130 . 97 . 0 . 0
Machine Hôte
(avec masque réseau)
130 . 97 . 16 . 132
@IP 10000010 . 01100001 . 00010000 . 10000100
+
Complément 00000000 . 00000000 . 11111111 . 11111111
du masque

00000000 . 0000000 . 00010000 . 10000100

Machine Hôte : 0 . 0 . 16 . 132

Machine Hôte 16 * 256 + 132 = 4228


(représentation décimale)
Masque du sous réseau
Masque 255 . 255 . 255 . 192
Représentation
Binaire 11111111. 11111111 . 11111111. 00000000 26

Les 24 bits de poids fort identifient le réseau et le sous réseau, les 8 bits de poids
faible identifient la machine hôte

@IP 130 . 97 . 16 . 132

10000100. 01100001 . 00010000 . 10000100

Réseau Sous-réseau Machine hôte


Adresse du sous réseau

130 . 97 . 16 . 132
@IP 10000010 . 01100001 . 00010000 . 10000100
+
Masque sous 11111111 . 11111111 . 11111111 . 11000000
réseau

10000010 . 01100001 . 00010000 . 10000000

@sous réseau 130 . 97 . 16 . 128


Machine Hôte
130 . 97 . 16 . 132
@IP 10000010 . 01100001 . 00010000 . 10000100
+
Complément 00000000 . 00000000 . 00000000 . 00111111
du masque

00000000 . 0000000 . 10000100 . 00000100

Machine Hôte : 0 . 0 . 0 . 4

Machine Hôte 4
(représentation décimale)
Bilan
@IP : 130 . 97 . 16 . 132 / 26
(Classe B)

@Réseau : 130 . 97 . 0 . 0

@ Sous Réseau : 130 . 97 . 16 . 128

Identifiant machine : 4
Exo1.4
@IP 192 . 178 . 16 . 66
Représentation
Binaire :
11000000. 10110010 . 00010000 . 01000010
=>Les 3 bits de poids fort indiquent que c’est une@ de Classe C

Masque réseau
des @ de classe C
255 . 255 . 255 . 0
Représentation 11111111. 11111111 . 11111111 .00000000 24
Binaire :

Les 24 bits de poids fort identifient le réseau et les 8 bits de poids faible identifient la
machine hôte
11000000. 10110010 . 00010000 . 01000010
Réseau Machine hôte
Adresse du réseau

192 . 178 . 16 . 66
@IP 11000000 . 10110010 . 00010000 . 01000010
+
Masque réseau 11111111 . 11111111 . 11111111 . 00000000

11000000 . 10110010 . 00010000 . 00000000

@réseau 192 . 178 . 16 . 0


Machine Hôte
(avec masque réseau)
192 . 178 . 16 . 66
@IP 11000000 . 10110010 . 00010000 . 01000100
+
Complément 00000000 . 00000000 . 00000000 . 11111111
du masque

00000000 . 0000000 . 00000000 . 01000010

Machine Hôte : 0 . 0 . 0 . 66

Machine Hôte 66
(représentation décimale)
Masque du sous réseau
Masque 255 . 255 . 255 . 192
Représentation
Binaire 11111111. 11111111 . 11111111. 00000000 26

Les 24 bits de poids fort identifient le réseau et le sous réseau, les 8 bits de poids
faible identifient la machine hôte

@IP 192 . 178 . 16 . 66

11000000. 10110010 . 00010000 . 01000010

Réseau Sous-réseau Machine hôte


Adresse du sous réseau

192 . 178 . 16 . 66
@IP 11000000 . 10110010 . 00010000 . 01000010
+
Masque sous 11111111 . 11111111 . 11111111 . 11000000
réseau

11000000 . 10110010 . 00010000 . 01000000

@sous réseau 192 . 178 . 16 . 64


Machine Hôte
192 . 178 . 16 . 66
@IP 11000000 . 10110010 . 00010000 . 01000010
+
Complément 00000000 . 00000000 . 00000000 . 00111111
du masque

00000000 . 0000000 . 10000100 . 00000010

Machine Hôte : 0 . 0 . 0 . 2

Machine Hôte 2
(représentation décimale)
Bilan
@IP : 192 . 178 . 16 . 66 / 26
(Classe B)

@Réseau : 192 . 178 . 16 . 0

@ Sous Réseau : 192 . 178 . 16 . 64

Identifiant machine : 2
Exercice 2
Exo 2.1
• 129.178.0.0 est une adresse de classe B
• Le masque du réseau est donc 255.255.0.0
– 16 bits de poids forts
• Il faut réserver 6 bits pour pouvoir référencer 60
sous réseaux
6 = "Log2 (60)#

• Le masque du sous réseaux est donc composé


de 16 + 6 = 22 bits de poids forts
– 255.255.252.0
!
Exo 2.2
• Si l’espace réservé pour référencer les machines
hôtes est codé sur X bits alors on peut référencer u
maximum 2X-2 machines dans chaque sous réseau
– Ici X = 16-6 = 10
– On peut donc référencer jusqu’à 210-2 = 62 machines dans
chaque sous réseau
Remarque : Le -2 est lié au fait que deux identifiants de
hôtes machines sont strictement réservés :
– 0000000000 (sur X bits) identifient le sous réseau
• Par exemple, pour le premier sous réseau : 129.178.0.0
– 11111111111 (sur X bits) identifient une adresse broadcast
(diffusion)
• Par exemple, pour le premier sous réseau : 129.178.3.255
Exercice 3
Exo 3.1

@IP 196 . 179 . 110 . 0


Représentation
Binaire :
11000100. 10110011 . 01101110 . 00000000

=>Les 3 bits de poids fort indiquent que c’est une adresse de classe C
Exo 3.2
• Le masque d’un réseau IP de classe C est 255.255.255.0
– C’est à dire, 24 bits de poids fort
• Nous devons créer des adresses pour 10 sous réseaux. Pour
cela, il faut réserver 4 bits. En effet :

4 = "Log2 (10)#
• Le masque du sous réseau est donc composé de 24+4 = 28 bits
de poids fort. Soit : 255.255.255.240

!
Exo 3.3 & 3.4
• 3.3 : Il reste 4 bits pour identifier les machines hôtes. Au
maximum, on peut donc avoir 24-2 = 14 machines dans chaque
sous réseau.

• 4.4 : Sous-réseau Broadcast


Réseau
Numéro 3

11000100 . 10110011 . 01101110 . 00111111


@IP broadcast
Du 3iéme sous réseau 196 . 179 . 110 . 63
Exercice 4
Topologie

R1 R2

@IP : 194.34.5.2 @IP : 154.13.54.6


PC X PC Y

Réseau A Réseau B Réseau C


MTU = 4096 MTU = 1024 MTU = 512
Format de l’entête d’un paquet IP
(sans options)

0 4 8 16 19 24 31

VERS HLEN Type de service Longueur totale


Identification Flags Fragment Offset
Durée de vie Protocole Somme de contrôle en-tête
Adresse IP Source

Adresse IP Destination
Format de l’entête d’un paquet IP
(sans options)
• HLEN : longueur de l'en-tête en mots de 32 bits (4 octets)
– Egal à 5 (mots) s’il n’y a pas d'option
• Longueur totale : longueur totale du datagramme en octets
– En-tête + données
– Taille entête = 5 mots. Donc, 5*4 octets = 20 octets.
– Taille données = 2000 octets.
– Longueur totale = 2020.
• Protocole : Ce champ identifie le protocole de niveau supérieur dont le
message est véhiculé dans le champ données du datagramme :
– 6 = TCP
– 17 = UDP
• Adresse IP Source : 194.34.5.2 (celle de l’émetteur X)
• Adresse IP Destination : 154.13.54.6 (celle du destinataire Y)
Exo 4.1

0 4 8 16 19 24 31

4 5 0 2020
1467 000 0
9 17 Somme de contrôle en-tête
194.34.5.2

154.13.54.6
Exo 4.2
• La MTU du réseau B est égale à 1024. C’est plus petit que la
taille du paquet IP (2020 octets) envoyé par X sur le réseau A.
• Le routeur R1 doit donc fragmenter ce paquet IP
• Première contrainte : la taille des fragments ne doit pas
dépasser 1024 octets. Ceci doit inclure la taille de l’entête IP.
• Deuxième contrainte : la taille du champs donnée d’un fragment
doit être un multiple de 8 octets.
– En effet, dans chaque entête d’un paquet IP fragmenté, le fragment
offset indique la position du fragment par rapport au paquet de
départ, en nombre de mots de 8 octets.
Résultat

• La taille du premier fragment est égale à 1020 octets ≤ 1024 octets (taille MTU
du réseau B). Ce paquet est composé de 20 octets d’entête IP et de 1000 octets
de données. 1000 étant un multiple de 8 (voir deuxième contrainte).
• Puisque 1000 octets de données (datagramme UDP) sont dans le premier
fragment, alors il reste encore 1000 octets à envoyer. Ce sera fait dans le
second datagramme. Ce dernier aura donc une taille de 1020 octets. Ce paquet
est composé de 20 octets d’entête IP et de 1000 octets de données. 1000 étant
un multiple de 8 (voir deuxième contrainte).

Données Entête
IP

Fragmentation

Données Entête
IP Données Entête
IP

Fragment 1 Fragment 2
Entête IP du premier fragment dans le
réseau B
0 4 8 16 19 24 31

4 5 0 1020
1467 001 0
8 17 Somme de contrôle en-tête
194.34.5.2
154.13.54.6

• 001 (représentation binaire du champs Flags) : le bit M (more fragments) est


positionné à 1 pour indiquer que ce fragment n’est pas le dernier fragment du
paquet initial (et qu’au moins un autre va suivre)
• 0 : position de ce fragment par rapport au paquet de départ.
• 8 : le champs Durée de Vie (TTL) est décrémenté d’une unité à chaque fois où
un paquet IP passe par un routeur. Initialement, le TTL = 9. Or le paquet est
passé par le routeur R1
Entête IP du second fragment dans le
réseau B
0 4 8 16 19 24 31

4 5 0 1020
1467 000 125
8 17 Somme de contrôle en-tête
194.34.5.2
154.13.54.6

• 000 (représentation binaire du champs Flags) : le bit M (more fragments) est positionné
à 0 pour indiquer que ce fragment est le dernier fragment du paquet initial.
• 125 : position de ce fragment par rapport au paquet de départ, en nombre de mots de 8
octets. 125*8 = 1000 (les 1000 octets envoyés dans le premier fragment)
• 8 : le champs Durée de Vie (TTL) est décrémenté d’une unité à chaque fois où un
paquet IP passe par un routeur. Initialement, le TTL = 9. Or le paquet est passé par le
routeur R1.
Dans le réseau C
• La MTU du réseau C est égale à 512. C’est plus petit que la
taille des fragments de paquet IP (1020 octets) envoyé par R1
sur le réseau B.
• Le routeur R2 doit donc fragmenter.
– Première contrainte : la taille des fragments ne doit pas dépasser
512 octets. Ceci doit inclure la taille de l’entête IP.
– Deuxième contrainte : la taille du champs donnée d’un fragment
doit être un multiple de 8 octets.
• Remarque : Le routeur R2 ne peut pas assembler les deux
fragments envoyés sur le réseau B avant de les fragmenter à
nouveau pour les transmettre le réseau C (voir question 4.3). Il
doit donc fragmenter chaque segment séparément.
Fragmentation

• Le premier segment va être découpé en 3 fragments :


– Fragment 1 de taille = 488 + 20 = 508 ≤ 512 octets. 488 étant un multiple de 8.
– Fragment 2 de taille = 488 + 20 = 508 ≤ 512 octets. 488 étant un multiple de 8.
– Fragment 3 de taille = 24 + 20 = 44 ≤ 512 octets.
• Si on somme la taille des champs data on trouve 488+488+24 = 1000 : la
taille data du premier fragment.

• Le découpage du second fragment est identique à celui du premier


– Fragment 1 de taille = 488 + 20 = 508 ≤ 512 octets. 488 étant un multiple de 8.
– Fragment 2 de taille = 488 + 20 = 508 ≤ 512 octets. 488 étant un multiple de 8.
– Fragment 3 de taille = 24 + 20 = 44 ≤ 512 octets.
Entête IP du premier fragment dans le
réseau C
0 4 8 16 19 24 31

4 5 0 508
1467 001 0
7 17 Somme de contrôle en-tête
194.34.5.2
154.13.54.6
Entête IP du deuxième fragment dans le
réseau C
0 4 8 16 19 24 31

4 5 0 508
1467 001 61
7 17 Somme de contrôle en-tête
194.34.5.2
154.13.54.6
Entête IP du troisième fragment dans le
réseau C
0 4 8 16 19 24 31

4 5 0 44
1467 001 122
7 17 Somme de contrôle en-tête
194.34.5.2
154.13.54.6
Entête IP du quatrième fragment dans le
réseau C
0 4 8 16 19 24 31

4 5 0 508
1467 001 125
7 17 Somme de contrôle en-tête
194.34.5.2
154.13.54.6
Entête IP du cinquième fragment dans le
réseau C
0 4 8 16 19 24 31

4 5 0 508
1467 001 186
7 17 Somme de contrôle en-tête
194.34.5.2
154.13.54.6
Entête IP du sixième fragment dans le
réseau C
0 4 8 16 19 24 31

4 5 0 508
1467 000 247
7 17 Somme de contrôle en-tête
194.34.5.2
154.13.54.6
Exo 4.3
• Lorsqu’un paquet est fragmenté, il est tout à fait possible que les
fragments empruntent différents chemins avant d’arriver à la
destination finale. Ceci est dû aux changements dynamiques (dans le
temps) des tables de routage.
• Un routeur n’est donc pas certain de voir passer tous les fragments
d’un même paquet. Seule la destination finale est donc en mesure de
rassembler tous les fragments.
• Même si les routes étaient statiques, des fragments peuvent se perdre
(erreur de transmission ou dépassement de capacité dans les
routeurs). Le routeur qui temporiserait la réception des fragments d’un
même paquet, prend le risque de retarder inutilement tout le trafic des
autres connexions.
Exo 4.4
• Le bit DF (Do not Fragment) et un élément du champs Flags de l’entête
IP (second bit). Il peut être positionné à 1 par l’application source. Dans
ce cas, cela signifie que l’application interdit la fragmentation du paquet
IP par les routeurs.
• Si tel est le cas et que la MTU du réseau ne permet pas la transmission
du paquet, ce dernier n’est pas fragmenté par le routeur mais est tout
simplement perdu.
• Analogie : Si vous achetez un frigo par Internet et que sa taille est trop
grande pour un transporteur, mieux vaut le perde, que de vous faire
payer sa livraison en 3 blocs.
• En réseau : parfois, il vaut mieux perdre la totalité de certains paquets
IP que de prendre le risque de perdre certains fragments. En réseau
sans fil : la probabilité de perdre un fragment = proba de perdre un
paquet. Si on fragment, on augmente la proba de perdre au moins un
fragment. Or si un fragment manque à la destination, tout le paquet IP
est considéré comme perdu.