Vous êtes sur la page 1sur 11

CHAPITRE 1

ACTIONS DU VENT SUR LES CONSTRUCTIONS


PRINCIPES DE CALCUL :
1.1. Le calcul doit être effectué séparément pour chacune des directions perpendiculaires aux différentes
parois de la construction. Par exemple :
-Pour une construction rectangulaire, on considérera les deux directions du vent ;
-Pour une construction circulaire, on considérera une direction du vent ;
-Pour un polygone, on considérera autant de directions du vent que de côtés. Néanmoins, un polygone
régulier de plus de dix côtés pourra être considéré comme une construction circulaire dont le diamètre est
celui du cercle circonscrit.
1.2. Les actions du vent sont proportionnelles à la projection de la surface considérée dans un plan
perpendiculaire à la direction du vent, appelée maître-couple.
1.3. Pour la détermination de l’action du vent, on distingue deux catégories de construction :
Catégorie I : cette catégorie regroupe l’ensemble des bâtiments (à usage d’habitation, administratif,
scolaire, industriel, de santé, lieux de culte, etc.), et les ouvrages de stockage (réservoirs, châteaux d’eau,
silos, etc.) ;
Catégorie II : cette catégorie regroupe les constructions ajourées telles que les structures verticales en
treillis (pylônes, grues, échafaudages, etc.), les cheminées et ouvrages similaires.

CALCUL DE LA PRESSION DUE AU VENT -CONSTRUCTIONS DE CATEGORIE « I »

1. Conventions :
Les pressions We , pression sur la face extérieure d’une paroi, et Wi , pression sur la face intérieure d’une
paroi, sont comptées positivement s’il s’agit de surpression, et négativement s’il s’agit de dépressions. On
représente les pressions par des vecteurs perpendiculaires aux parois. Si le vecteur est orienté vers la
paroi, il s’agit d’une surpression, sinon il s’agit d’une dépression.

2. Détermination de la pression due au vent :


La pression due au vent qj qui s’exerce sur un élément de surface j est donnée par :

qj = Cd  W(Zj) [N/m²]
où :
- C d est le coefficient dynamique de la construction.
- W (en N/m²) est la pression nette (appelée aussi pression) exercée sur l’élément de surface j, calculée à
la hauteur Z j relative à l’élément de surface j.

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 1


2.1. Coefficient dynamique Cd
Le coefficient C d est donné en fonction de :
b (en m) : la dimension horizontale perpendiculaire à la direction du vent prise à la base de la
construction.

h (en m) : la hauteur totale de la construction.

Valeurs de Cd pour les structures


en béton armé, béton précontraint ou
en maçonnerie porteuse

Valeurs de Cd pour les


structures métalliques

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 2


2.2. Calcul de la pression nette W(Z j) :
W(Z j) est obtenu à l’aide de la formule suivante :
W(Zj) = qdyn(Zj)  [Cpe - Cp i] en [N/m²]

2.2.1. Calcul de la pression dynamique qdyn(Zj)


Principe :
Pour la vérification à la stabilité d’ensemble, et pour le dimensionnement des éléments de structure, la
pression dynamique doit être calculée en subdivisant le maître-couple en éléments de surface j
horizontaux selon la procédure donnée ci-dessous :
 Les constructions dont la hauteur totale est inférieure ou égale à 10 m doivent être considérées comme
un tout (un seul élément j) ;
 Les constructions avec planchers intermédiaires (bâtiments, tours, etc.) dont la hauteur est supérieure à
10 m doivent être considérées comme étant constituées de n éléments de sur face, de hauteurs égales à
la hauteur d’étage ; n est le nombre de niveaux de la construction ;
 les constructions sans planchers intermédiaires (halls industriels, cheminées, etc.) dont la hauteur est
supérieure à 10 m doivent être considérées comme étant constituées de n éléments de surface, de
hauteurs égales hi ; n est donnée par la formule suivante :
n = E [h / 3] soit [ hi = h/n]
où :
- h (en m) désigne la hauteur totale de la construction ;
- E désigne la partie entière (par exemple, E [4,2] = E [4,7] = 4).

Formule générale :
La pression dynamique qd y n (Z j) qui s’exerce sur un élément de surface j est donnée par :
 Structure permanente : qdyn = Ce(zj).qref en ( N/m²)
 Structure temporaire : qdyn = Ce(zj).qtemp en ( N/m²)
où :
- qréf (en N/m²) est la pression dynamique de référence pour les constructions permanentes (dont la durée
d’utilisation est supérieure à 5 ans) ; q réf est donnée par un tableau en fonction de la zone de vent.
- qtemp (en N/m²) est la pression de référence pour les constructions temporaires (dont la durée
d’utilisation est inférieure à 5 ans) ; q temp est donnée par un tableau en fonction de la zone de vent.
 Ce (Zj ) est le coefficient d’exposition au vent.
Z j (en m) est :
La distance verticale mesurée à partir du niveau du sol au centre de l’élément j si cet élément de surface
est vertical.
La hauteur totale de la construction si cet élément de surface j fait partie de la toiture.

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 3


Zone qréf (N/m²) qtemp (N/m²)
I 375 270
II 470 340
III 575 415
 Coefficient d’exposition :
Le coefficient d’exposition au vent Ce (Zj) tient compte des effets de la rugosité du terrain, de la
topographie du site et de la hauteur au-dessus du sol.
Dans le cas où la structure est peu sensible aux excitations dynamiques ( Cd <1,2), Ce (Zj) est donné par :
 7.K T 
Ce (z) = Cr2 (z).C2t . 1  
 Cr ( z ).Ct ( z ) 
où K T est le facteur de terrain, Cr est le coefficient de rugosité, Ct est le coefficient de topographie , et z
(en m) est la hauteur considérée.
 Catégories de terrain :
Les catégories de terrain sont données dans le tableau suivant ainsi que les valeurs des paramètres
suivants :
- K T, facteur de terrain,
- Z 0 (en m), paramètre de rugosité,
- zmin (en m), hauteur minimale,
- , coefficient utilisé pour le calcul du coefficient Cd
Catégories de terrain KT z0(m) zmin (m) 
I. En bord de mer, au bord d’un plan d’eau offrant au 0,17 0,01 2 0,11
moins 5 km de longueur au vent, régions lisses et
sans obstacles.
II. Régions de culture avec haies et avec quelques 0,19 0,05 4 0,26
petites fermes, maisons ou arbres.
III. Zones industrielles ou suburbaines, forêt, zones 0,22 0,3 8 0,37
urbaines ne rentrant pas dans la catégorie de terrain IV.
IV. Zones urbaines dont au moins 15% de la surface est 0,24 1 16 0,46
occupée par des bâtiments de hauteur moyenne
supérieure à 15 m.
 Coefficient de rugosité :
Le coefficient de rugosité Cr( Z ) traduit l’influence de la rugosité et de la hauteur sur la vitesse
moyenne du vent. Il est défini par la loi logarithmique (logarithme népérien) :
z
Cr ( z )  K T .Ln pour z min  z  200m
z0
zmin
Cr ( z )  K T .Ln pour z < z min
z0
 Coefficient de topographie :
Les valeurs de Ct(Z ) peuvent être :
Site Ct(Z)
Site plat 1
Site aux alentours des vallées et oueds sans effet d’entonnoir 1
Site aux alentours des vallées et oueds avec effet d’entonnoir 1,3
Site aux alentours des plateaux 1,15
Site aux alentours des collines 1,15
Site montagneux 1,5

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 4


2.2.2. Détermination des coefficients de pression

A. Coefficients de pression extérieure


Les coefficients de pression externe Cpe des constructions à base rectangulaire et de leurs éléments
constitutifs individuels dépendent de la dimension de la surface chargée. Ils sont définis pour des surfaces
chargées de 1 m² et 10 m², auxquelles correspondent les coefficients de pression notés respectivement
Cpe1 et Cpe10

Cpe s’obtient à partir des formules suivantes :


Cpe = Cpe1 pour S  1m²
Cpe  Cpe1 + (Cpe10 - Cpe1 )log10 (S) pour 1m² < S < 10m²
Cpe  Cpe10 pour S  10m²

Où S (en m²) désigne la surface chargée de la paroi considérée.

A.1. Parois verticales :


Il convient de diviser les parois comme l’indique la figure ci après.

Vue en plan Vue en élévation


d Cas ou d > e
h

A B C
e/5
D E e
Vent
b

Cas ou d  e
h

A' B'
A B C e/5
A' B'
e = min (b , 2.h)
A B ( B’) C D E
Cpe10 Cpe1 Cpe10 Cpe1 Cpe10 Cpe1 Cpe10 Cpe1 Cpe10 Cpe1
-1,0 -1,3 -0,8 -1,0 -0,5 -0,5 +0,8 +1,0 -0,3 -0,3

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 5


A.2. Toitures plates :
Avec acrotère d
Les toitures plates sont celles dont la pente

hp
est inférieure ou égale à 4°. Il convient de

e/4
diviser la toiture comme indiqué ci après. F

h
Vent
G H I

b
Arêtes vives

e/4
h
F

Zones e/10
F G H I e/2
Cpe1 Cpe Cpe1 Cpe Cpe1 Cpe Cpe1 Cpe1
0 1 0 1 0 1 0
Arêtes vives -1,8 - -1,2 - -0,7 - ±0,2 ±0,
2,5 2,0 1,2 2
Avec hp/h=0,02 -1,6 - -1,1 - -0,7 - ±0,2 ±0,
acrotèr 5 2,2 1,8 1,2 2
e hp/h=0,05 -1,4 - -0,9 - -0,7 - ±0,2 ±0,
2,0 1,6 1,2 2
hp/h=0,10 -1,2 - -0,8 - -0,7 - ±0,2 ±0,
1,8 1,4 1,2 2
A.3. Toitures à un versant :
La direction du vent est définie par un angle  :
-  = 0° correspond à un vent dont la direction est perpendiculaire aux génératrices et frap pant la rive
basse de la toiture.
-  = 180° correspond à un vent dont la direction est perpendiculaire aux génératrices et
frappant la rive haute de la toiture .
-  = 90° correspond à un vent dont la direction est parallèle aux génératrices.
Il convient de diviser la toiture comme indiqué ci après.
Direction du vent  = 0° Direction du vent  = 180°
Rive haute Vent Rive haute
Rive basse a .  = 0° a. Rive basse
Vent
 = 0°
h

d d
e/4

e/4

F F

Vent Vent
Rive basse

Rive haute

G H G H
b

b
Rive haute

Rive basse
e/4

e/4

F F
e/10 e/10
Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 6
Direction du vent  = 90°
Rive haute

b/2
Vent G
H I

b
b/2
F
Rive basse
e/10
e/2

A.4. Toitures à deux versants :

La direction du vent est définie par un angle :


-  = 0° pour un vent dont la direction est perpendiculaire aux génératrices ;
-  = 90° pour un vent dont la direction est parallèle aux génératrices.

Il convient de diviser la toiture comme indiqué ci après.


Direction du vent  = 0° Direction du vent  = 0°
Versant au vent Versant sous le vent Versant au vent Versant sous le vent
. .
. .
Vent Vent
 = 0°  = 0°
h

Pente  0 Pente < 0 h

d d
e/4

e/4

F F
H I
Vent Vent G
G H J I
b

 = 0°  = 90° G
Faîte

H I
e/4

e/4
Faîte

F F
e/10 e/10 e/10
Versant sous le vent
Versant au vent e/2

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 7


B. Coefficients de pression intérieure :
Le coefficient de pression intérieure Cp i des bâtiments sans cloisons intérieures (hall industriel par
exemple) est donné par la figure suivante en fonction de l’indice de perméabilité µ p

On définit l’indice de perméabilité p comme suit :

p   Surfaces des ouvertures sous le vent et parallèles au vent


 Surfaces de toutes les ouvertures

Dans le cas des bâtiments sans cloisons intérieures pour lesquels p ne peut être déterminé (dossier
technique incomplet par exemple), les valeurs extrêmes suivantes peuvent être utili-sées :
Cp i = 0,8 et Cp i = - 0,5.
Dans le cas de bâtiments avec cloisons intérieures, les valeurs suivantes doivent être utilisées :
Cp i = 0,8 et Cp i = - 0,5.

Dans le cas d’une construction étanche au vent (dont les parois extérieures ne comportent aucune
ouverture, et sont faites de matériaux ne laissant pas passer l’air, ni du fait des joints ni du fait de la
porosité, par exemple ouvrages de stockage), on prendra Cp i = 0.

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 8


EXERCICECORRIGE:
Pour la construction donnée par la figure ci après :
 Déterminer les pressions dues au vent sur les parois verticales et la toiture.
(faire le calcul pour la direction montrée dans la figure)
Données :
- Construction en R+3.
- Construction permanente.
- Construction avec cloisons intérieures.
- Zone du vent « III ».
- Site plat.
1
- Zone industrielle. 1
(Prendre Cd =1) 1
1
1
1 1
1
1
1 1
1
1
1 1
1 1
1
1
3.5 1.5

1 1

3
1 1
1
1
1.5 1.5 1.5 1 1 2.5
1
1 1 1
1
3

1 1
1
1.5 1.5 1.5 1
3.5

1
2.5

1 1 1
3

1
1
1.5 1.5 1.5
20
3.5

2.5

1 1 1
3

2 2
3.5

2.5
2.5

2.5

10
VENT

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 9


Correction :
7.KT
1) Calcul de qdyn : qdyn  Ce.qref avec Ce  (Ce) 2 .(Ct ) 2 .(1  )
Cr.Ct
 KT  0, 22

Zone industrielle  Z 0  0,3m
 Z  8m
 min
Z
Pour Z  Zmin Cr = K T Ln min
Z0
Z
Pour Z  Zmin Cr = K T Ln
Z0
NIV Z(m) Cr Ce qdyn(N/m²)
Toiture 15.50 0.87 2.09 1201.57
4 12.25 0.82 1.92 1105.60
3 8.75 0.74 1.69 973.73
2 5.25 0.72 1.63 939.67
1 1.75 0.72 1.63 939.67
2) Calcul des coefficients de pression :
a- Coefficients de pression extérieure Cpe :
a-1- Parois verticales :
b = 10m d = 20m h = 14m e = min (b, 2.h) = min (6, 2.14) = 6m
d = 20m > b = 6m donc on prend A, B, C, D et E
Elément A B C D E
S (m²) 7 28 35 35 35
Cpe -1,05 -0,8 -0,5 +0,8 -0,3
a-2- Toiture à 2 versants :
tg  1,5 / 5  0,3   = 16,7°
Vent à  = 90°
Elément F G H I
S (m²) 2,5 2,5 20 75
Element « F » : S = 2,5m²
C pe10  ? C pe1  ?
C pe  C pe1  (C pe10  C pe1 ) log( S )
15°  -1,3 15°  -2,0
C pe  1,94  (1, 28  1,94) log(2,5)
16,7°  Cpe10 16,7°  C pe1
C pe  1, 68
30°  -1,1 30°  -1,5
C pe10 = -1,28 C pe10 = -1,94
Element « G » : S = 2,5m²
C pe10  ? C pe1  ?
C pe  C pe1  (C pe10  C pe1 ) log( S )
15°  -1,3 15°  -2,0
C pe  2, 0  (1,31  2, 0) log(2,5)
16,7°  Cpe10 16,7°  C pe1
C pe  1, 73
30°  -1,4 30°  -2,0
C pe10 = -1,31 C pe10 = - 2,0

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 10


Element « H » : S = 20m² >10m² Cpe = Cpe10 Element « H » : S = 75m² >10m² Cpe = Cpe10
C pe10  ?
15°  - 0,6
C pe  0,5
16,7°  Cpe
30°  -0,8
C pe = - 0,62
b- Coefficient de pression intérieure Cpi :
Construction avec cloison intérieure,
On prend pour Cpi les deux valeurs suivantes : Cpi = -0,5 et Cpi = +0,8

3) Calcul des pressions sur les différentes parois :

Niveaux 1 et 2 : qdyn = 939,67 N/m²


Elt Cpe Cpi Cpe -Cpi qj (N/m²)
A -1.05 0.8 -1.85 -1738.39
B -0.8 0.8 -1.6 -1503.47
C -0.5 0.8 -1.3 -1221.57
D 0.8 -0.5 1.3 1221.57
E -0.3 0.8 -1.1 -1033.64
Niveau 3 : qdyn = 973,73 N/m²
Elt Cpe Cpi Cpe -Cpi qj (N/m²)
A -1.05 0.8 -1.85 -1801.40
B -0.8 0.8 -1.6 -1557.97
C -0.5 0.8 -1.3 -1265.85
D 0.8 -0.5 1.3 1265.85
E -0.3 0.8 -1.1 -1071.10

Niveau 4 : qdyn = 1105,6 N/m²


Elt Cpe Cpi Cpe -Cpi qj (N/m²)
A -1.05 0.8 -1.85 -2045.36
B -0.8 0.8 -1.6 -1768.96
C -0.5 0.8 -1.3 -1437.28
D 0.8 -0.5 1.3 1437.28
E -0.3 0.8 -1.1 -1216.16

Toiture : qdyn = 1201,57 N/m²


Elt Cpe Cpi Cpe -Cpi qj (N/m²)
F -1.68 0.8 -2.48 -2979.89
G -1.73 0.8 -2.53 -3039.97
H -0.62 0.8 -1.42 -1706.23
I -0.5 0.8 -1.3 -1562.04

Chapitre 1 : Actions du vent sur les constructions 11