Vous êtes sur la page 1sur 13

AUTOROUTE A PEAGE ENTRE DAKAR ET AIBD

CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES POUR LA MISE À DISPOSITION DE RESSOURCES


HUMAINES – ASSISTANT EN VOIES AUTOMATIQUE

Rév. Date Nature des modifications Etabli par Vérifié par Approuvé par
V1 08/11/19 Emission Originale MKD MND / MHN OME / XI

SEN 000 GEN AVENIR ZZ XXXX X XXX


Table des Matières

Article Page

1. Objet du contrat.........................................................................................................5
2. ENTRÉE EN VIGUEUR - DURÉE...............................................................................5
3. Obligations du Prestataire...........................................................................................6
4. Obligations de la Société.............................................................................................6
5. PRISE EN CHARGE DU PERSONNEL.......................................................................7
6. Rémunération..............................................................................................................7
7. Cclause penale............................................................................................................ 7
8. Pénalités...................................................................................................................... 7
9. Fin anticipée du Contrat...............................................................................................8
10. Actions de communication...........................................................................................8
11. Force majeure.............................................................................................................8
12. Responsabilités et Assurances....................................................................................9
13. Informations................................................................................................................. 9
14. Confidentialité..............................................................................................................9
15. Santé - sécurité au travail..........................................................................................10
16. Divers........................................................................................................................ 10
17. Notifications............................................................................................................... 11
18. Attribution de compétence et droit applicable............................................................11
19. ANNEXES................................................................................................................. 12

2 / 13
ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

(1) SOCIETE EIFFAGE DE LA NOUVELLE AUTOROUTE CONCEDEE, une société anonyme avec
administrateur général au capital de 20 053 509 000 francs CFA immatriculée au Registre du
Commerce et du Crédit Mobilier de Dakar sous le numéro SN DKR 2009 B 11137 – NINEA
4069367 2G3 – dont le siège social est situé à Rufisque sortie 9 Autoroute de l’Avenir à péage B.P.
737 Dakar, Sénégal, représentée par Monsieur Xavier IDIERGérard SENAC, Directeur
Administrateur Général Délégué, dûment habilité aux fins des présentes,

Ci-après désignée la « Société » ou « SENAC SA »,

et :

(2) Société XXXXXXXXXX ayant son siège social sis XXXXXXXXXXXX B.P XXXXXXXXX et inscrit au
registre du Commerce et du crédit mobilier sous le N° XXXXXXXXXXXX représenté par
XXXXXXXX

Ci-après désignée par le « Prestataire »,

la Société et le Prestataire sont ci-après dénommés individuellement une « Partie » et collectivement les
« Parties ».

IL A ÉTÉ CONVENU ET ARRÊTÉ CE QUI SUIT :

3 / 13
PRÉAMBULEETANT PREALABLEMENT EXPOSE QUE

La République du Sénégal (ci-après le Concédant a conclu en date du 2 juillet 2009 une convention de
concession, dont le titulaire est la Société, relative à (i) la conception, la construction, le financement,
l'exploitation et l'entretien du tronçon entre Pikine et Diamniadio (le « Tronçon Pikine-Diamniadio ») et (ii)
l'équipement, l'exploitation et l'entretien du tronçon entre Patte d'Oie et Pikine (le « Tronçon Patte d'Oie-
Pikine » et ensemble avec le Tronçon Pikine-Diamniadio, le « Tronçon Routier Initial ») (ci-après le
« Contrat de Concession Initial »).

Le Contrat de Concession Initial est entré en vigueur le 1er décembre 2009 et la concession attribuée à la
Société est consentie pour une durée de trente (30) ans à compter de cette date.

La République du Sénégal a conclu un second contrat de concession avec la Société en date du 19 février
2014, relatif à la conception, la construction, le financement, l'exploitation et l'entretien du tronçon
d'autoroute à péage entre Diamniadio et l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) (le « Tronçon
Routier Complémentaire » et ensemble avec le Tronçon Routier Initial, l’« Autoroute ») (ci-après le
« Contrat de Concession Complémentaire »).

Le Contrat de Concession Complémentaire est entré en vigueur le 19 mars 2014 et la concession attribuée
à la Société au titre dudit contrat est consentie jusqu'au 30 novembre 2039.

Le présent contrat (le « Contrat ») fixe les conditions de réalisation par le Prestataire au bénéfice de la
Société des prestations convenues.

Dans le Contrat et y compris dans le préambule, les termes et expressions dont la première lettre est une
majuscule ont la signification qui leur est donnée ci-dessus ou dans les articles du Contrat et, en l'absence
d'une telle définition, la signification qui leur est donnée dans le Contrat de Concession Initial ou le Contrat
de Concession Complémentaire.
Les titres des articles Contrat sont donnés à titre indicatif et ne sauraient être pris en compte pour
l'interprétation ou l'application des stipulations du Contrat.

Les Annexes du Contrat font intégralement partie de celui-ci et auront la même valeur juridique que le
Contrat. En cas de contradiction entre une stipulation du Contrat et une stipulation d’une Annexe, les
stipulations du Contrat prévaudront.
Toutes les références faites dans le Contrat à une personne comprennent ses successeurs, ayants droits
et ayants cause.

Les obligations de la Société et du Prestataire au titre des présentes sont conjointes et non solidaires. Le
manquement d'une Partie à ses obligations ne saurait affecter les obligations d'une de l’autre Partie.
Aucune Partie ne saurait être responsable de l'exécution, ou de l'inexécution par une autre Partie de ses
obligations au titre des présentes. Le Prestataire fait siennes les obligations de la Société au titre du
Contrat de Concession Initial et du Contrat de Concession Complémentaire et la garantit de contre tout
préjudice vis-à-vis de l'Etat du Sénégal et des Tiers.

Le Prestataire réalise sa mission de telle sorte que la Société ne puisse en aucun cas manquer à l'une de
ses obligations au titre du Contrat de Concession Initial ou du Contrat de Concession Complémentaire de
son fait et ce, conformément aux principes de transparence.

Par ailleurs les Parties conviennent que le Concédant, en conformité avec les termes de l'article 44 du
Contrat de Concession Initial et du Contrat de Concession Complémentaire bénéficie d'une subrogation
afin qu'elle puisse bénéficier des garanties de la Société.

4 / 13
IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT

1. OBJET DU CONTRAT

La Société propose un moyen de paiement électronique du péage appelé carte Rapido pour fluidifier la
circulation des usagers dans des voies réservées automatiques (les « Voies Rapido »).

La Société est confrontée à des difficultés d'appropriation et d'utilisation de cet outil par les clients et
constate fréquemment des manœuvres dangereuses dans les Voies Rapido, notamment de la part de
véhicules faisant marche arrière pour emprunter une voie manuelle adjacente à la Voie Rapido dans
laquelle ils s’étaient engagés.

Aux heures de pointe, un engorgement des Voies Rapido est à déplorer alors même que celles-ci
n’atteignent par leur débit théorique.
Il devient donc impératif d’analyser d'atténuer ces désagréments, de les comprendre et de les faire
disparaître.

C'est dans ce contexte particulier que la Société a créé un poste temporaire d'Assistant en Voies
Automatiques dont les principales missions sont :

- participer à la prise de connaissance du comportement des clients Rapido ;


- accueillir les clients dans les Voies Rapido ;
- informer les clients sur le produit Rapido (positionnement badge, promotions,
modespromotions, modes de rechargements…) ;,
- assister efficacement les clients pour tout problème rencontré et lui faciliter le passage.

Le déploiement des Assistants en Voies Automatiques sur les gares de péage de l’Autoroute répond à
plusieurs objectifs :

- l’amélioration de la qualité de service aux clients Rapido en réduisant la gêne dans les Voies
Rapido et en offrant un accueil de qualité ;
- promouvoir le service Rapido et accroître son attractivité afin de répondre à la hausse du trafic ;
- fluidifier le trafic dans les Voises Rapido afin d’en augmenter le débit.

La Société a décidé de faire appel au Prestataire afin que celui-ci mette à sa disposition les ressources
humaines nécessaires et qualifiées permettant de répondre à ces objectifs.

Le personnel du Prestataire affecté au poste d'Assistant en Voies Automatiques, en dehors de sa mission


d'assistance, devra dès sa prise de fonction mener une campagne d’identification et de typage permettant
d’identifier avec précision les motifs des reculs et embouteillages occasionnels constatés sur les Voies
Rapido.

Ce poste est donc destiné à évoluer et sera adapté par la Société aux exigences de performance et
d'optimisation des Voies Rapido.

En cas de modification de l’environnement législatif, réglementaire ou économique dans lequel les Parties
ont contracté, ayant une incidence directe sur les dispositions incluses dans le Contrat, celles-ci se
concerteront sur les suites à donner au niveau dudit contrat et sur les adaptations éventuelles à y apporter.

5 / 13
2. ENTRÉE EN VIGUEUR - DURÉE

Les Parties conviennent que le Contrat entre en vigueur le 04 FEVRIER 2020.


Il prendra fin le 04 FEVRIER 2021, sauf cas de fin anticipée. Le Contrat est renouvelable annuellement par
tacite reconduction, pour des périodes d’égale durée, les Parties se réservant le droit d’y mettre un terme à
chaque échéance moyennant un préavis d’e un (01) mois, par lettre recommandée avec accusé de
réception.

6 / 13
3. OBLIGATIONS DU PRESTATAIRE

Le Prestataire devra sélectionner des ressources humaines aptes, dynamiques, rigoureuses et dotées d'un
sens commercial développé afin de faire face à toutes les situations envisageables devant une clientèle et
une activité exigeantes. La méthodologie sur laquelle s’engage le Prestataire est la suivante :

A. Analyse affinée des besoins de la Société en ressources humaines externalisées


Une fois le périmètre défini, le Prestataire analysera :
o les process et usages en place (points forts, points d'amélioration…) ;
o les coûts directs et indirects liés à la prestation ;
o les besoins et enjeux liés à la fonction ;
o la performance de la fonction et de la prestation par un compte rendu mensuel.

B. Mise en œuvre
Une fois l’organisation et le processus cible définis, le Prestataire construira établira et mettra en
œuvre :
o le cahier des charges spécifique ;
o les indicateurs de suivi pertinents ;
o un plan de progrès ou d’amélioration continue.

C. Suivi et évaluation
Le Prestataire assurera un suivi des progrès réalisés en :
o contrôlant le respect du cahier des charges ;
o faisant évoluer le process / cahier des charges au regard des nouveaux enjeux;
o coordonnant de façon périodique avec le client pour la mesure des performances
individuelles et collectives des ressources humaines mises à disposition.

Le Prestataire désignera un superviseur qui sera le contact de la Société et dédié à la mission.

Chaque étape de cette méthodologie fera l’objet d’une validation formelle par la Société.

Le Prestataire devra à tout moment se conformer aux règles de sécurités édictées par la Société. Pendant
toute la durée de la mission, le Prestataire restera seul responsable de son personnel et devra veiller au
strict respect par son personnel des consignes de la Société.

Le Prestataire fournira à son personnel :


- des badges d’identification ;
- des mMasques anti-pollution selon les préconisations suivantes : Masques contre les particules fines
munis de filtre, conformément au(voir modèle figurant en annexe 4 du Contrat). ;
- des chaussures de sécurité taille haute ;
- des chaussures de sécurité (modèle taille haute).

Le Prestataire sera garant de la présence de ses équipes sur site durant les jours et heures convenus et
validés préalablement par la Société.

Le Prestataire s’engage à s’acquitter de ses obligations en bon père de famille, prudent et diligent, en
apportant avec tout le soin et la diligence nécessaires attendus d'un professionnel, conformément aux
règles de l’art, aux dispositions législatives, réglementaires, et aux normes applicables.

Dans le cas où la Société rencontrerait des difficultés avec l’un des personnels du Prestataire affectés à la
réalisation de la mission, la Société pourra demander son remplacement.

Le Prestataire devra alors dans un délai de quarante-huit (48) heures à compter de la demande de
remplacement faite par la Société, affecter une nouvelle personne à la réalisation de la mission ayant un
profil au moins équivalent.

4. OBLIGATIONS DE LA SOCIÉTÉ

7 / 13
La Société assurera les formations techniques et de sécurité propres à l’activité préalablement à toute
intervention du personnel es personnes du Prestataire.
La Société fournira au Prestataire pantalons, tee-shirt, casquettes et gilets de sécurité afin d’homogénéiser
l’image de la Société.

5. PRISE EN CHARGE DU PERSONNEL

Aux fins de l’exécution de ses obligations au titre du présent Contrat, le Ppersonnel dédié demeure
juridiquement rattaché au Prestataire, leur employeur, qui est tenu envers eux de toutes les obligations
légalement à sa charge, notamment celles découlant dles dispositions du décret n° 2009-1412 du 23
décembre 2009 relative aux obligations incombant aux entreprises de travail temporaire ou de tout texte
qui s’y substituerait.

Ainsi, le salaire, l’équipement, et le transport des agents sont à la charge exclusive du Prestataire, qui s’y
oblige.

ainsi que leur administration : présence, ponctualité, comportement etc.

Par les méthodes employées, les moyens mis en œuvre, et le comportement de son personnel, le
Prestataire veillera en permanence à ne pas porter atteinte à l’image de la Société.

Le Prestataire s’engage à ce que toute personne intervenant pour son compte sur l’Autoroute se conforme
strictement aux règles édictées par la Société, régissant l’organisation technique du travail, la discipline, les
prescriptions concernant l’hygiène et la sécurité ainsi que les consignes et procédures d’intervention
édictées par la Société. En aucun cas, le personnel du Prestataire ne pourra revendiquer la qualité de
membre du personnel de la Société.

Toutefois, la Société se réserve le droit, en sa qualité de société donneur d’ordre, de leur donner des
injonctions ponctuelles, n’emportant aucun lien de subordination, dans la stricte mesure nécessaire à la
garantie de bonne exécution des obligations prévues au Contrat. La Société se réserve également le droit
de solliciter ou requérir le changement, à tout moment, de tout personnel du Prestataire qu’elle estime ne
plus lui convenir soit pour faute professionnelle ou pour non-respect des consignes convenues entre les
parties. En pareille hypothèse, le Prestataire s’engage à procéder au remplacement du travailleur concerné
dans les délais et conditions prévus à l’Article 3 du Contrat.

6. RÉMUNÉRATION

En contrepartie de la bonne exécution par le Prestataire de ses missions conformément au Contrat, la


Société versera mensuellement une rémunération calculée sur la base due nombre d’heures effectivement
effectué travaillées par le personnel du Prestataire et sur la base d’un taux horaire hors taxes de :

         Heures travaillées du lundi au samedi (06H-22H)                             : XXXXX FCFA


         Heures travaillées les dimanches et jours fériés (06H-22H)              : XXXXX FCFA
         Heures travaillées de nuit (22H-06H)                                                                  : XXXXX
FCFA
         Heures supplémentaires travaillées à la demande de la SENAC      : XXXXX FCFA

La Société procédera au paiement des sommes dues et exigibles exclusivement par virement bancaire ou
par chèque dans un délai de trente (30) jours après réception des factures correspondantes.

7. CLAUSE PENALE

En cas de manquement du Prestataire à l’une de ses obligations, dont notamment le non-respect des
horaires de prestation convenus, les Parties conviennent que la Société pourra appliquer, de plein droit et
sans mise en demeure préalable, des pénalités égales au double du tarif horaire par heure de défaillance.

Les pénalités sont cumulatives et non plafonnées mais elles sont également non libératoires.

8 / 13
Toutefois, si la défaillance du Prestataire est dueû à une faute de la Société dans l’exécution des ses
propres obligations qui lui incombent en vertu du Ccontractuelles, la Société ne pourra en aucun cas exiger
cles dites pénalités.

Il est entendu entre les Parties que les pénalités objet du présent article n’excluent ne font pas obstacle à
ce que la Société applique dpas les dommages et intérêts auxquels la Société pourrait prétendre suite
aupour tout préjudice occasionné par la une défaillance du Prestataire ou de l’un quelconque de ses
préposés.

L’absence de facturation des pénalités ne pourra être interprétée comme une renonciation au bénéfice
desdites pénalités. Ces pénalités seront payées par compensation sur toute somme due par la Société au
Prestataire.

8. PÉNALITÉS

En cas de non-respect par le Prestataire de ses engagements au titre du Contrat, ou en cas de retard dans
la réalisation de toute obligation contractuelle lui incombant en vertu du Contrat, la Société pourra, sous
réserve d’une mise en demeure préalable de remédier au manquement dans un délai raisonnable,
appliquer de plein droit, sous réserve d’une mise en demeure préalable de remédier au manquement dans
un délai raisonnable, des pénalités non libératoires à hauteur de 25% du montant total de la rémunération
figurant à l’article 8.

Ces pénalités seront payées par compensation sur toute somme due par la Société au Prestataire. Au
même titre, en cas de non-respect par la Société de ses engagements notamment en cas de retard de
paiement, le Prestataire pourra également appliquer de plein droit, sous réserve d’une mise en demeure
préalable de remédier au manquement dans un délai raisonnable, des pénalités libératoires à hauteur de
25% du montant total de la rémunération due.

9. FIN ANTICIPÉE DU CONTRAT

Le Contrat pourra être résilié par chacune des Parties en cas de manquement de l'autre Partie à l'une de
ses obligations contractuelles, auquel la Partie défaillante n'aurait pas remédié dans les quinze (15) jours
suivants la notification qui lui aura été adressée à cet effet. Sans préjudice des stipulations de l’article , le
Contrat pourra être résilié par la Société de plein droit sans aucune formalité judiciaire par simple lettre
remise contre récépissé avec un délai de préavis de trente (30) jours. Aucune indemnité, ni préjudice, ni
complément de rémunération, ne seront dus par la Société au Prestataire.

La résiliation du présent protocole intervient également de plein droit sans qu’il soit nécessaire d’accomplir
une quelconque formalité ou d’exciper d’un motif quelconque, et sans que la Partie défaillante ne puisse
prétendre à aucune indemnité en cas de faillite, liquidation judiciaire ou dissolution de l’une des Parties.

En pareille hypothèse, aucun cas le Prestataire ne pourra en aucun cas se prévaloir du Contrat pour exiger
le paiement total de la rémunération. Sans préjudice de tout dommage-intérêt qui pourrait être réclamé par
la Société, la Société paiera au Prestataire l’éventuelle quote-part de rémunération non-encore perçue au
prorata temporis des heures effectivement réalisées jusqu’à la date de prise d’effet de la résiliation.

10. ACTIONS DE COMMUNICATION

Le Prestataire s’interdit d’utiliser le logo ou le nom de la Société, de ses services ou marques déposées,
notamment « Rapido », ainsi que de ses sociétés liées à des fins publicitaires, d’action commerciale ou
promotionnelle, ou d'information relatives aux services proposés sans l’accord préalable de la Société.

11. FORCE MAJEURE

En cas de survenance d’un évènement présentant les caractéristiques de la force majeure, c'est-à-dire un
évènement extérieur aux Parties, imprévisible et irrésistibleinsurmontable, les Parties sont exonérées de
toute responsabilité pour avoir manqué aux obligations qui s’imposent à elles au titre du Contrat.

9 / 13
Sans préjudice de l’alinéa précédent, les cas de force majeure peuvent inclure notamment les émeutes, les
grèves générales, les guerres ou hostilités (déclarées ou non), les actes terroristes, les inondations ou
autres désastres naturels.

Lorsque l’une des Parties invoque un évènement de force majeure, elle doit prendre toutes les mesures
utiles pour atténuer ses effets sur l’exécution de ses obligations.

La Partie invoquant un cas de force majeure sera tenue de notifier immédiatement par écrit à l’autre Partie
la nature et l’étendue de l’évènement.

Par la suite, elle fournira à l’autre Partie toute information que cette dernière pourrait raisonnablement lui
demander en ce qui concerne la cause de l’évènement et ses conséquences et, tant que le cas de force
majeure perdurera, l’informera régulièrement sur la durée estimée dudit cas de force majeure ainsi que sur
la date prévisionnelle à laquelle elle sera en mesure de reprendre l’exécution normale de ses obligations.

Si un cas de force majeure perdure pendant plus de trois (3) mois, les Parties se rencontreront afin de
renégocier de bonne foi les conditions du Contrat qui auront été affectées par le cas de force majeure.

Si les parties ne parviennent pas à s’entendre sur les modifications à apporter au Contrat, l’une ou l’autre
des Parties pourra résilier le présent Contrat après un préavis d’e un (1) mois.

12. RESPONSABILITÉS ET ASSURANCES

Le Prestataire assume la responsabilité des prestations qui lui sont confiées au titre du Contrat. A ce titre,
le Prestataire est responsable de l'ensemble des dommages et préjudices directs et indirects que lui ou ses
proposés pourrait occasionner pendant ou consécutivement à la réalisation de ses missions.

Le Prestataire souscrira et maintiendra en vigueur auprès d'une ou plusieurs compagnie(s) d'assurances


notoirement solvable(s) les polices d’assurances nécessaires à la couverture des risques découlant de
l’exécution des prestations qui lui sont confiées, en particulier en matière de responsabilité civile et
professionnelle, les conséquences pécuniaires de la mise en jeu de sa responsabilité contractuelle ou
extracontractuelle pour son activité dans le cadre du Contrat.

Eu égard à l’article 15 du décret 2009-1412 du 23 décembre 2009, le Prestataire devra également


souscrire une garantie financière auprès d’une banque, d’une compagnie d’assurances ou d’un
établissement financier habilité à cet effet. Cette garantie financière ne peut être inférieure à dix pour cent
(10%) du chiffre d’affaires réalisé. Elle assure, en cas de défaillance du Prestataire, le paiement des
salaires, indemnités et accessoires de salaire, ainsi que le versement des cotisations obligatoires dues aux
institutions de prévoyance sociale.

Dans les quinze (15) jours suivant la date d’entrée en vigueur du Contrat, le Prestataire fournira les
attestations d'assurances précisant notamment les montants garantis.

Le Prestataire déclare être en règle, et s’engage à le rester pendant toute la durée du Contrat, de
l’ensemble des obligations légales qui lui incombe vis-à-vis des autorités sénégalaises, et notamment de
l’administration fiscale, de l’inspection du travail et des organismes sociaux.

Le Prestataire tient indemne la Société de toutes les conséquences que le non-respect de cet engagement
pourrait avoir pour la Société, ses entités liées, et leurs dirigeants.

Le Prestataire réitère également cet engagement au nom et pour le compte de tout tiers qui pourrait
intervenir pour son compte dans le cadre de l’exécution du Contrat.

13. INFORMATIONS

Le Prestataire fournira à la Société tout document permettant de vérifier le respect des obligations nées du
Contrat dans les cinq (5) jours ouvrés suivant la demande qui lui en aura été faitre par la Société.

10 / 13
Ces informations fournies à la Société ne limitent en rien la responsabilité exclusive du Prestataire qui
demeure seul responsable envers la Société de l'ensemble des obligations résultant du Contrat.

14. CONFIDENTIALITÉ

Dans le cadre du contrat, les termes « Information(s) Confidentielle(s) » recouvrent toutes informations
ou toutes données relatives à la Société ou ses prestataires, quelle qu'en soit la nature ou la forme,
incluant, sans limitation, toute information, données ou analyse concernant notamment des éléments de
savoir-faire, des données techniques, financières, juridiques, fiscales ou commerciales, des états
financiers, leurs annexes et les documents préparatoires ou explicatifs, des budgets et autres éléments
prévisionnels ainsi que les hypothèses ayant servi à les préparer, des analyses et démarches stratégiques,
et toutes les analyses, compilations, études et autres documents incorporant, faisant référence ou préparés
à partir de ces informations, états, dossiers et analyses.

Toute Information Confidentielle, quel qu’en soit le support (notamment verbal, écrit, informatique), dont le
Prestataire aura connaissance à l'occasion de l'exécution du Contrat, ou dont il a eu connaissance dans le
cadre des échanges préalables à la signature du Contrat, ne peuvent être communiqués à un tiers sans
l'accord exprès et préalable de la Société.

Le Prestataire s’engage à ne pas divulguer les Informations Confidentielles, à ne les utiliser que pour les
besoins du Contrat et à ne transmettre à son personnel que la partie des Informations Confidentielles qui
lui est utile pour l’exécution du Contrat.

Le Prestataire est responsable envers la Société en cas de transmission d’Informations Confidentielles et


s’engage à faire respecter l’obligation de confidentialité par son personnel. Les obligations du présent
article resteront en vigueur pendant une durée de cinq (5) ans à compter de la date d’expiration ou de
résiliation du Contrat.

15. SANTÉ - SÉCURITÉ AU TRAVAIL

SENAC SA est certifiée qualité (ISO 9001 :2015) et sécurité (ISO 45001 :2018), à ce titre les prestataires
sont soumis au respect des exigences de qualité et de sécurité. SENAC SA se réserve le droit de mener
des audits Qualité et Sécurité afin de vérifier le respect des exigences. En cas de manquement, le
prestataire est tenu d’engager des actions pour une conformité dans les plus brefs délais.

Exigences sécurité à charge du prestataire:

Le Prestataire est seul responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés et tiendra indemne la
Société, ainsi que ses dirigeants, de toute éventuelle procédure judiciaire ou administrative en lien avec
l’exécution par son personnel des missions objets du présent Contrat.

Il est tenu de mettre à disposition de la sSociété, un personnel avec une aptitude médicale prouvée à
l’embauche et renouvelée tous les ans.

A la signature du contrat, le Pprestataire s’engage à fournir un plan de prévention établi suivant ( le modèle
fourni par SENAC SA, repris en annexe 2 du Contrat).

En cas de maladie ou d’accident, l’évacuation et la prise en charge du personnel sont assurées par le
Pprestataire.

En cas d’anomalies de sécurité rencontrées dans l’exercice de l’activité, une fiche d’information (en annexe
3) devra être renseignée, elle permet au pPrestataire d’informer SENAC SA afin que les mesures
correctives ou préventives soient prises. La fiche renseignée est mise à la disposition du service qualité
sécurité environnement de la SENAC SA.

Le Pprestataire devra respecter et faire respecter par tous les intervenants les engagements pris par la
Ssociété, en matière de santé et de sécurité au travail stipulés dans la politique qualité sécurité jointe en

11 / 13
annexe 1. Il devra, sans dérogation, se conformer aux règles et prescriptions applicables conformément
aux lois et règlements sénégalais en matière de protection de la santé et de sécurité au travail.

16. DIVERS

Sauf stipulation contraire, la défaillance d’une Partie à exercer un droit au titre d’une stipulation du présent
Contrat ne saurait en aucun cas être interprété comme une renonciation à l’exercice de ce droit. Toute
modification, changement ou amendement apporté au Contrat n’aura de force obligatoire que s’il est
contractualisé par avenant, sous forme écrite, et dûment exécuté par chacune des Parties.

Dans l’hypothèse où une stipulation du présent Contrat ne serait ou deviendrait illégale, nulle ou
inopposable, une telle illicéité, nullité ou inopposabilité ne portera pas atteinte à la licéité, à la validité ou à
l’opposabilité des autres stipulations du présent Contrat.

Les Parties conviennent néanmoins que dans une telle hypothèse, elles négocieront de bonne foi afin de
remplacer la stipulation concernée par une nouvelle stipulation conforme à l’intention initiale des Parties.

Le Prestataire reconnait que le présent Contrat est régi par l’intuitu personae. En conséquence, le
Prestataire n’est pas autorisé à transférer à un tiers tout ou partie des droits et/ou obligations qui en
découlent pour lui, sans l’autorisation préalable expresse de la Société.

La Société pourra librement transférer ou céder tout ou partie du Contrat à toute entité liée. En cas de
cession (y compris partielle) ou de transfert du Contrat par la Société, le Prestataire fera ses meilleurs
efforts pour faciliter l’opération, notamment en signant tout document qui se révèlerait nécessaire à la
bonne exécution de la cession ou du transfert.

Les Parties conviennent que le Contrat ne confère aucune exclusivité au Prestataire, la Société gardant la
possibilité de conclure avec d'autres entités des conventions ayant le même objet ou un objet similaire.

En cas de recrutement d’un salarié du Prestataire, la société est tenue de l’informer par écrit (mail) le plus
rapidement possible.

17. NOTIFICATIONS

Les notifications effectuées au titre du Contrat sont faites, sauf stipulations contraires du Contrat, par lettre
recommandée remise contre récépissé, ou par e-mail avec confirmation par lettre simple aux adresses et
numéros suivants :

Pour la Société :
SENAC S.A.
Rufisque sortie 9 Autoroute à péage – BP 737
Dakar (Sénégal)

Pour le Prestataire :
XXXXX
XXXXX
Dakar (Sénégal)

18. ATTRIBUTION DE COMPÉTENCE ET DROIT APPLICABLE

Le Contrat est régi par le droit sénégalais.

Les Parties s'efforceront de régler tout différend pouvant survenir à l'occasion de la conclusion,
l'interprétation ou de l'exécution du Contrat par voie amiable. A défaut de parvenir à un tel résultat ,et en

12 / 13
cas de persistance du litige, le différend sera soumis à la juridiction sénégalaise compétenteau Tribunal de
Commerce Hors Classe de Dakar.

Le Contrat est régi par le droit sénégalais.

Fait en quatre (04) exemplaires originaux,

A Dakar, le ………………………...

Pour la Société Pour le Prestataire

________________________ ________________________

19. ANNEXES

Annexe 1 : Politique qualité – Sécurité Sénac.sa

Annexe 2 : Plan de Prévention Sénac.sa

Annexe 3 : Fiche Anomalie Sécurité

Annexe 4 : Modèle masque préconisé

13 / 13