Vous êtes sur la page 1sur 7

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTER DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUER ET DE LA RECHERCHE


SCIENTIFIQUE
UNIVERSITE HASSIBA BEN BOUALI – CHLEF –
FACULTE SCIENCE ET TECHNOLOGIE

Compte rendu

Tp :La cavitation dans les pompes

Réaliser par :

Tneighmich bevall

Filiére : Hydraulique L3

2019/2020

Page 1 sur 7
1- INTRODUCTION:
La cavitation est un événement indésirable. Dans les pompes centrifuges, la
cavitation provoque des dommages aux composants (érosion du matériau), des
vibrations, du bruit et une perte de rendement. Génie thermique

Cavitation dans les pompes centrifuges :


Les principaux endroits où la cavitation se produit sont dans les pompes, sur les roues ou les
hélices . Dans les pompes centrifuges, la cavitation résulte d’une réduction de la pression
d’aspiration , d’une augmentation de la température d’aspiration ou d’une augmentation du
débit au-dessus de celle pour laquelle la pompe a été conçue.
Il existe deux types de base de cavitation de pompe :
Cavitation d’aspiration :
La cavitation par aspiration , ou également cavitation classique , se produit lorsqu’une
pompe est dans des conditions de basse pression ou de vide poussé. Lorsque le liquide
pompé entre dans l’œil d’une pompe centrifuge , la pression est considérablement
réduite . Dans certains cas, la chute de pression est suffisamment importante pour faire
clignoter le liquide en vapeur lorsque la pression locale tombe en dessous de la pression
de saturation du fluide qui est pompé. Des bulles ou des cavités se formeront à l’œil de la
roue et par la suite, les bulles de vapeur formées se déplaceront dans des régions de
pression plus élevée alors qu’elles se déplacent vers la décharge de la pompe. Dans la
région à pression plus élevée, des bulles de vapeur s’effondrent soudainement sur les
parties extérieures de la roue. Cela peut endommager considérablement toutes les pièces
mobiles d’une pompe centrifuge.
Causes typiques de la cavitation d’aspiration:
 La pompe tourne trop à droite sur la courbe de la pompe
 Mauvaises conditions d’aspiration ( exigences NPSH )
 Blocage dans le tuyau côté aspiration
 Conception de tuyauterie inappropriée
 Filtres ou crépines bouchés
Pour éviter ce type de cavitation, la tête d’aspiration positive nette disponible
(NPSHa) dans le système doit être supérieure au NPSH requis de la pompe. Ce problème
est typique de la cavitation par aspiration et, par conséquent, ce type de cavitation est
également appelé cavitation NPSHa inadéquate 

Travail préliminaire
A. Etablir la formule de la puissance d’entrée de la pompe (puissance absorbée en w) en
tenant compte des caractéristiques techniques de l’installation (voir notice).

2  N
Pa  w1  C    F  dist 
60
0,179  2
w1  F  N 
60

Page 2 sur 7
FN
Donc Pa ( w)  53,35

B. Etablir la formule de la puissance hydraulique de la pompe (en W).

Ph  w2  qm  W12

P
Or W12   et qm    qv

On a donc :
P
w2    qv 

3
w2  qv  10  P  10 5
w2  qv  P  10 2

Où :
qv est en L.s-1 et ΔP est en bar.

C. Etablir la formule du rendement de la pompe.

w1

w2

D. Rechercher dans la notice la formule donnant le débit de l’installation.


Calculer qv (en L.s-1) en fonction de h.

V  qv  0,108  K D  h
qv  0,108  C1  C 2  C 3  h
qv  0,108  0,99  0,916  0,98  h
qv  0,096  h

Page 3 sur 7
E. Qu’est-ce qu’un venturi ? (faire un schéma)
Retrouver dans le cas général la formule donnant le débit en fonction de la différence
de pression.

a) Schéma du venturi

Point 1 : ρ1 Point 2 : ρ2


V1 V2
S1 S2

b) Formule générale

Entre 1 – 2

S1.V1 = S2.V2

S 2 .V2 S1 .V1
Donc : V1  et V2 
S1 S2
S1
qv  f ( , p1  p 2 )
S2

F. Expliquez le phénomène de la cavitation d’une pompe et ses conséquences (recherche


bibliographique)

On a affaire en réalité à une masse fluide qu’on ne peut confondre avec un filet. Les lignes de
caut peut se décoller de la paroi si le divergent est trop ouvert (la répartition des vitesse n’est plus
uniforme dès que l’angle alpha n’est pas très petit). Dans la pratique, l’angle total du divergent ne
doit pas dépasser 7°. Le convergent par contre peut avoir un angle très grand, sans aucun
inconvénient.

Le phénomène de la cavitation est en général nuisible et on cherche la plupart du temps à l’éviter


les bulles de vapeur ont en effet une action physico-chimique intense (corrosion) et leur
disparition, dans les régions de l’écoulement où la pression augmente de nouveau, entraîne des
actions mécanique très forte (vibration, chocs, bruit, …). C’est ainsi qu’on a mesuré au cours de
ce phénomène, des augmentations brusques de pression locale de l’ordre de 3 000 bars.

Page 4 sur 7
II. Expérimentation
A. Relevé à 2000 tr/min.

Venturi
N
P1 P2 F h V W1 W2
(Bar) (Bar)
|P1-P2|
(N)
(tr/min
(mm Hg) (L/sec (watt) (watt) η
)
)
- 0,06 0,150 0,210 3,25 2000 195 2,23 121,84 46,83 2,60
- 0,10 0,150 0,250 3,00 2000 180 2,14 112,46 53,50 2,10
- 0,16 0,150 0,310 3,00 2000 165 2,06 112,46 63,71 1,77
- 0,18 0,125 0,305 2,75 2000 150 1,96 103,09 59,77 1,72
- 0,22 0,100 0,320 2,75 2000 135 1,86 103,09 59,49 1,73
- 0,28 0,100 0,380 2,50 2000 120 1,75 93,72 66,60 1,41
- 0,32 0,075 0,395 2,50 2000 105 1,64 93,72 64,76 1,45
- 0,34 0,050 0,390 2,25 2000 90 1,52 84,35 59,20 1,42
- 0,38 0,050 0,430 2,00 2000 75 1,39 74,98 59,58 1,26
- 0,40 0,025 0,425 1,75 2000 60 1,24 65,60 52,67 1,25
- 0,38 0,000 0,380 1,50 2000 45 1,07 56,23 40,79 1,38

B. Relevé à 3000 tr/min

Venturi
N
P1 P2 F h V W1 W2
(Bar) (Bar)
|P1-P2|
(N)
(tr/min
(mm Hg) (L/sec (watt) (watt) η
)
)
- 0,22 0,300 0,520 7,00 3000 380 3,12 393,62 162,24 2,43
- 0,32 0,300 0,620 6,75 3000 350 2,99 379,56 185,40 2,05
- 0,36 0,250 0,610 6,50 3000 320 2,86 369,50 174,46 2,12
- 0,50 0,250 0,750 6,25 3000 290 2,70 351,40 202,50 1,73
- 0,58 0,200 0,780 6,00 3000 260 2,60 337,40 202,80 1,66
- 0,66 0,200 0,860 5,75 3000 230 2,40 323,33 206,40 1,56
- 0,68 0,150 0,830 5,50 3000 200 2,26 309,3 187,58 1,65
- 0,73 0,125 0,855 5,25 3000 170 2,09 294,00 178,65 1,64
- 0,76 0,100 0,860 5,00 3000 140 1,89 281,2 162,54 1,73
- 0,76 0,075 0,835 4,25 3000 110 1,67 239,00 139,44 1,71
-0,78 0,050 0,830 3,75 3000 80 1,43 211,00 118,69 1,77

Page 5 sur 7
C. Courbes des résultats.

Courbe à 2000 tr/mins


3 140

2,5 120
rendement - /\P (Pa)

Puissance (watt)
100
2
80
1,5
60
1
40
0,5 20

0 0
2,23 2,14 2,06 1,96 1,86 1,75 1,64 1,52 1,39 1,24 1,07
Qv (L / s)

Rendement Pression Total DeltaP W2 W1

Courbe à 3000 tr/mins


3,5 450

3 400
rendement - /\P (Pa)

350

Puissance (watt)
2,5
300
2 250
1,5 200
150
1
100
0,5 50
0 0
3,12 2,99 2,86 2,7 2,6 2,4 2,26 2,09 1,89 1,67 1,43
Qv (L / s)

Rendement Pression Total DeltaP W2 W1

CONCLUSION :

Il est donc nécessaire, au moment de la conception de l’installation, de tenir compte de


ce phénomène et des conséquences qu’il peut avoir sur les différents équipements

Page 6 sur 7
Page 7 sur 7