Vous êtes sur la page 1sur 12

Chapitre 

: IV Etude des éléments non structuraux.

IV-1) Etude des escaliers :


Les escaliers sont des éléments constitués d’une succession de gradins (une série
de marches) ; permettant le passage à pied les différents niveaux d’un bâtiment
La marche est un élément de plan horizontale, rigide et résistant.
Le choix des dimensions résulte des conditions d’utilisation et de la destination de
l’ouvrage (habitation, salle de classe, et) condition d’accès facile d’un étage a
l’autre tant dans le sens montent que descendant :
 La hauteur (h) des contre marches se situe entre 14 et 18 cm ;
 La largeur (g) se situe entre 25 et 32 cm ;
Notations :
 n  1 : Nombre de marches ;
n : Largeur de contre marches ;
g : Largeur de la marche (giron) ;

H : hauteur entre les faces supérieures de deux paliers successifs ;


L  : portée en plan de la volée ;
h : hauteur de la marche.

h
H


L

Fig :IV-1 : Coupe transversale d’un escalier

35
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

IV-2) Pré dimensionnement :

Fig IV-2) : Vue au plan d’escalier

D’après la formule de BLONDEL, le tracé de l’escalier est correct si :


g  2h  m avec 60  m  66

Pour un bâtiment d’habitation et commercial, on a m  64cm.


H l
h et g
n n 1

Pour déterminer n on doit résoudre l’équation suivante


64n 2  n 64  2.102  125  2.102  0

n6
102
h  17cm.
6
 g  2h  64  g  30cm.
Type -1-
Les marches sont encastrées dans le mur voile donc on considère une seule marche
pour le ferraillage.
Soit e p  4cm (comme couverture)
a) L’angle d’inclinaison :
h 17
tg    0,472    25,27
g 36

b) la section équivalente :

36
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

e 4
a1    4,44cm
cos  0,9

a 2  h  a1  17  4,44  21,44cm

a1  a 2
 12,94cm Soit une section de  36  13 cm 2 .
2
g g

a1
a2 a2

Mur voile
marche
Fig IV-2) Coupe d’une marche

c) descente de charges :
Poids propre de la marche ……………........ 2500.0,36.0,13  117 kg / m

Poids propre du carrelage H  2cm  ….……. 2200.0,02.0,36  15,84 kg / m

Carrelage V  2cm . …………………….…... 2200.0,02.0,17  7,48 kg / m

Mortier H  2cm . ………………………………

2000.0,02.0,36  14,4 kg / m.

Mortier V  2cm  ……………………………. 2000.0,02.0,17  6,8 kg / m

Poids propre de la paillasse………. 2200 0,17 2  0,36 2 .0,04  35,03 kg / m

Enduit de plâtre 1cm  …………….. 1500. 0,17 2  0,36 2 .0,01  5,97 kg / m

G  202,5 kg / m

P  250.0,36  90 kg / m

d) Calcul des sollicitations :

37
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

E.L.U.R : qu  1.1,35G  1,5 P   1,35.202,5  1,5.90  408 ,37 kg / m .

E.L.S : qu  1. G  P   .202,5  . 90  292 ,5 kg / m


q

1,23 m

Fig IV-3) la charge sur une marche


E.L.U.R :
M u max   qu .
l2
 408,37.
1,23 2
  308,91 kg.m
2 2
E.L.S
M ser max   q sert .
l2
 292,5.
1,23 2
 221,26 kg .m
2 2
E) Ferraillage : d  11 cm
 A  0
M u max 3089,1 
   0, 062    0,186  poivot A   fe 400
 s    1,15  348MPa
AB
b.d 2 . bc 36.11 2 .11,33
 s


  1,25 1  1  2. 0,062    0,08
  1  0,4  0,96
A

13 cm
3089,1
Au   0,84 cm 2
0,96 .11 .348
36 cm

Fig IV- 4) la section d’une marche


d) Condition de non fragilité :
f tj
Amin  0,23.b.d . Avec f tj  0,6  0,06 f c 28  1,8MPa
fe
1,8 2
Amin  0,23.36.11 .  0,41cm .
400 ml

E.L.S :
e) Vérification des contraintes :
Fissuration peu nuisible en doit vérifier les contraintes.
Il suffit de vérifier  bc   bc
M ser max   221,26 kg.m

 Position de l’axe neutre :


2
b. y1
S y1 y1   15 A d  y1 
2

38
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

 18 y 2 1  12,6 y1  138,6  0
 y1  2,45 cm.

 Moment d’inertie
b. y 31
 15 A d  y1 
2
I y1 y1 
3
I y1 y1  1096,47 cm 4 .

 Calcul de K
M ser 2212,6
K    2,02
I y1 y1 1096,47

Donc :  bc  K . y1  2,02.2,45  4,95 MPa.


On à  bc  4,95   bcv  0,6 .20  12MPa Au convient.
 Armatures finales
2
A  max Au ; Amin   0,84 cm 2 . On adopte Aapp  2T 12  2,26 cm
m marche
f) Vérification à l’effort tranchant :
Vu max  q u .l  408,37.1,23  502,3 daN .

Vu max
u   1,26 MPa
b.d

 f 
 u  min 0,2. c 28 ;5MPa   2,66Mpa Fissuration peu nuisible.
 b 
 u  1,26MPa   u  2,66MPa.....................................CV

g)Calcul des armatures transversales :


At  0,03.St .b

 h 
En zone nodale : St   ;12l min    3,25 ; 14,4 cm.  St  3cm
4 
h 13
En zone courante : St    7,5 cm soit St  7cm.
2 2

h) Diamètre des armatures transversales :


 h b 
t  min ;l max ;   min  0,37; 1,2 ;3   0,37cm
 35 10 

39
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

On prend t  6mm. en pratique.


 Type (2).

a) Dimensionnement de la paillasse.
Lmax  1,5m.
 l max Lmax  1,42 1,50 1,23
hp   ;    5,53 ; 8,29 
 30 cos  20 cos  
Fig IV-5) Coupe B-
Pour raisons constructives on prend e p , paillasse  10 cm B

b) Epaisseur de palies
l L
 e p paleir   5  e P , palier  7,5
30 20

Soit eP plaier  10cm.


c) Descente des charges :
Paillasse.
2200.0,17
Poids propre de la marche …………………….  187 kg / m ².
2
H  2cm  ……….. …. 2200.0,02  44 kg / m².
Poids propre du carrelage
0,17
Carrelage V  2cm . ……………………. 2200.0,02 0,3  24,93 kg / m²
Mortier H  2cm . ……………………………. 2000.0,02  40 kg / m ².
0,17
Mortier V  2cm  …………………… 2000.0,02. 0,3  22,66 kg / m².
2500.0,10
Poids propre de la paillasse…………….  287,35 kg / m ².
cos 
1500
Enduit de plâtre 1cm  ………………….. 0,01.  17,24 kg / m ².
cos 

G  623,20kg / m ²
P  250 kg / m ²
Palier :
P.P palier ……………………………………. 0,10.2500  250 kg / m ²

Carrelage  2cm . ……………………….…… 0,02.2200  44 kg / m ²

Mortier (2cm) ………………………………………  40 kg / m ²

Enduit (1cm)……………………………………………  15 kg / m²
G  349kg / m ²

P  250 kg / m²

40
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

d) calcul des sollicitations :


q v  1,35G v  1,5 Pv .1  1216,32 dan
 ml
E.L.U.R. 
 q p  1,35G p  1,5 Pp .1  846,15 dan
 ml
qv   Gv  Pv  .1  873,2 dan
 ml
E.L.S : 
 q   G p  Pp .1  599 dan
 p ml
0,9
 1,03m.
cos  qv qp

1,42 1,50 1,23

q qv  q p
Charge équivalente q  q  0,53  0,15
min p

Donc on ne peut pas utiliser la charge équivalente.


D’après le (SAP 2000) on à les diagrammes suivantes :
 E.L.U.R

M u  kg.m 
+

2042,29 kg
2261,09 kg.m

Vu  kg 
-

2019,19 kg
 E.LS :

+
1615,85kg .m

e) Ferraillage
Ferraillage longitudinal
 Paillasse
 En travée (E.L.U.R) 10
M tu  0,85.M max  1921,92kg.m A

100
41
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

d  10  2  8cm
 A  0
M tu 1921,92 
   0,026   AB  0,186  poivot A   fe 400
b.d 2 . bc 100.8 2 .11,33  s    1,15  348MPa

 1  2 . 0.026   0,033
s

  1,25 1 
  1  0,4  0,98
19219,2 2
Au   7,04 cm
0,98 .8.348 ml

Condition de non fragilité :


f tj
Amin  0,23.b.d . Avec f tj  0,6  0,06 f c 28  1,8MPa
fe
1,8 2
Amin  0,23.100.8.  0,83 cm .
400 ml

E.L.S vérification des contraintes :


Fissuration peu nuisible  vérifier les contraintes.
Pas de vérification pour  s  Il suffit de vérifier  bc   bc
M st  1373,44kg.m

Position de l’axe neutre : y1 10


8
2 A
b. y1
S y1 y1   15 A d  y1  y1 y1
2
 y1  3,18 cm. 100

 Moment d’inertie

b. y 31
 15 A d  y1 
2
I y1 y1 
3
I y1 y1  260144,77 cm 4 .
M ser
K   0,52
I y1 y1
Donc :  bc  K . y1  0,52.3,18  1,67 MPa.
On à  bc  1,67   bcv  0,6.20  12MPa Au convient.
 Armatures finales
A  max Au ; Amin   7,04 cm
2 2
. A  5T 14  7,70 cm
ml On adopte app ml ml

Armature de répartition

42
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

Au 2
Ar   1,92  Ar  4T 8  2,01cm
4 ml ml

 En appui (palier)
M ua  904,43kg.m
 A  0

  0,012   AB  0,186  poivot A   fe 400
 s   
1,15
 348 MPa
 s

  0,015
  0,99
2
Au  3,27 cm
100
ml A
10
Condition de non fragilité :
2
Amin  0,83 cm .
ml
E.L.S vérification des contraintes :
Fissuration peu nuisible  vérifier les contraintes.
Pas de vérification pour  s  Il suffit de vérifier  bc   bc
a
M ser  646,33kg.m
Position de l’axe neutre : y1 y1
2 A
b. y1 10 y
S y1 y1   15 A d  y1  8
1
2
 y1  2,35 cm. b
 Moment d’inertie
b. y 31
 15 A d  y1 
2
I y1 y1 
3
I y1 y1  1998,39 cm 4 .
M ser
K   3,23
I y1 y1
Donc :  bc  K . y1  3,23 .2,35  7,6 MPa.
On à  bc  7,6   bcv  0,6.20  12MPa Au convient.
 Armatures finales
A  max Au ; Amin   3,27 cm Aapp  5T 10 cm²
2 2
.  3,93 cm .
ml On adopte ml ml
Armature de répartition
Aa 2
Ar   0,82  Ar  2T 8  1,01cm
4 ml ml

Vérification de l’effort tranchant :


Vu max
u  avec Vu max  2042,29kg
b.d
20422,9
u   0,25MPa
1000.80

43
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

 f 
 u  min 0,2. c 28 ;5MPa   2,66Mpa Fissuration peu nuisible.
 b 
 u  0,28 MPa   u  2,66MPa.....................................CV

2
Aapp  4T 10  3,14 cm
ml ml

Condition de la poutre palière:


L=1,55m
l l
 ht  10,33  ht  15,5
15 10
Soit ht = 30cm b = 25cm
La section de la poutre palière (30x25) cm2
1/ vérification selon RPA99 :
 b > 20cm ……………..C.V
 h > 30cm ……………..C.V
h
 < 4 ……………C.V
b

 bmax < 1,5 h + b1 ……C.V


Donc la section de la poutre palière (30x x25).
2/ descente de charge :
 poids propre de la poutre palière : G = 25000 x 0,3 x 0,25 = 187,5 kg/ml
 la réaction de l’escalier = 2042,29 kg/ml
2-a/ E.L.U.R
q= 1,35G + Re = 1,35 x 187,5 + 2042,29=2295,41 kg/ml
q = 2295,41 kg/ml
3/ calcul des sollicitations :
3-a/ E.L.U.R
q.l ² 22954,1.1,55²
M=  =6893,42 N.m
8 8
-travée :
Mt = 0,85 Mu = 5859,4 N.m
-appui :
Ma = 0,4 Mu = 2757,4 N.m

44
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

-Effort tranchent :
q.L
T   17789,42 N
2
Ferraillage :
1)- En travée :
M ut 5859,4
   0,026  0,186
b . d .  bc 25 . (28) 2 .11,33
2

fe
 A’= 0 et s = = 400/1,15 = 348 MPa.
s

 = 1,25(1  1  2 ) =0,03
30
 =1- 0,4  = 0,98 A

M ut 5859,4
A   0,61cm 2 25
 . d .  s 0,98 . 28 . 348
Condition de non fragilité : d’après BAEL91
f tj
Amin= 0,23 bd
fe
1,8
Amin = 0,23.25.28. =0,73cm2
400
c) Choix d’armature :
A = max (A cal. A min)
A = 0,73cm2 Soit 2T8=1,01 cm2

En appui :
a- ELUR :
Ma 2757,4
µ   =0,012  0,186
b . d .  bc 25 . (28) 2 .11,33
2

Pivots A : A/=0
fe
 s   348MPa
 s

45
Chapitre : IV Etude des éléments non structuraux.

  1,25 ( 1 - 1 - 2 .  )  0,016

  1 - 0,4 .   0,99
Ma 2757,4
A   0,28 cm²
 . d .  s 0,97 . 28 . 348
Condition de non fragilité :
Amin=0,73cm2
Le choix d’armature :
Aa = max. (Acal .Amin)=. 0,73 cm
Soit Aa =2T8 = 1,01cm2.
Remarque :
L’escalier fait un tour et demi au fut central car les escalier hélicoïdaux seront réalisés en
usine par une société spécialisé selon les dimensions prédéfinis

46

Vous aimerez peut-être aussi