Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre II 

: la néphropathie diabétique 

L’atteinte rénale par le diabète

Introduction

L’atteinte rénale chez le diabétique s’intègre dans le cadre des complications micro-antipathiques.
Elle correspond à une atteinte glomérulaire. Sa prévalence a augmenté (par augmentation de la
prévalence du diabète, sa survenue plus précoce, et l’amélioration de la prise en charge cardio-
vasculaire des diabétiques). Il s’agit de la première cause de mise en dialyse dans les pays
développés et sa proportion progresse (25 à 50%) par augmentation de la prévalence du diabète de
type 2. Or, les patients diabétiques dialysés chroniques ont un risque de décès vasculaire deux fois
plus important que les dialysés non diabétiques et 100 fois plus important que la population générale.

La néphropathie diabétique est la principale cause de fin d'insuffisance rénale terminale (IRT) aux
états unis. Parmi toutes les complications du diabète sucré, la néphropathie est une complication du
diabète spécifique avec le plus grand taux de mortalité. Récemment, il semble y avoir eu une
explosion de l'incidence de la néphropathie diabétique qui est le plus souvent de type 2,
(anciennement connue sous le nom de diabète non insulino dépendant (DNID)). L'incidence accrue
de diabète de type 2 semble liée à une épidémie virtuelle de l'obésité aux Etats-Unis. Selon une étude
du New York Times, l'incidence du diabète de New York et d'autres grandes villes des États-Unis est
d'environ 18%. Parmi tous les patients diabétiques aux Etats-Unis, l'incidence globale de la
néphropathie diabétique reste faible à environ 20%. Cependant, il permet de croire que la plupart des
cas de diabète sucré s'est produite chez les personnes diabétiques de type 1. Cependant, des données
récentes établit que la néphropathie diabétique se produit maintenant couramment chez les patients
atteints de diabète de type 2.
Read more at http://sosdiabetiquedjibouti.e-monsite.com/pages/les-complications-et-les-
symptomes/la-nephropathie-diabetique
Definition

Au cours du diabète de type I

Au cours du diabète de type II

Classification………………………………………………………………….……

Stade I…………………………………………………...………………..………

Stade II………………………...……………………………………….…………

Stade III……………………………………………………………………………

Stade IV……………………………………………………………………………

Stade V ……………………………………………………………………………

Créatinine…………………………………………………………………..

Le dépistage des MRC chez le diabétique :

Le diagnosstic de la néphropathie diabétique

La protéinurie

Le rôle du rein  est d'éliminer les déchets et l'excès d'eau et de sels dans le sang. Les reins reçoivent
le sang à travers les artères rénales (figure 1). Le sang coule dans les parties du rein appelé néphrons
(figure 2). Chaque néphron est constitué d'un glomérule et un tubule. Chaque rein contient des
centaines de milliers de néphrons (voir le fonctionnement du rein). La protéinurie est la plus
fréquente des anomalies urinaires, elle se définie par la présence de protéines dans les
urines (Protéinurie) à un taux supérieur à 150 mg (soit 0,15 g) par 24 heures. La protéinurie peut être
détectée à la bandelette urinaire quand son taux est > 300 mg/l et elle doit être confirmée par un
dosage pondéral au laboratoire (protéinurie des 24h). La bandelette urinaire ne détecte que
l’albumine parmi toutes les autres protéines qui peuvent exister dans les urines. Une protéinurie est
toujours pathologique sauf dans une seule situation où la protéinurie de 300mg/24 est considérée
comme normale : la grossesse.

  http://sosdiabetiquedjibouti.e-monsite.com/pages/les-complications-et-les-symptomes/la-
nephropathie-diabetique-2/la-proteinurie.
Les personnes atteintes d'une petite quantité de protéinurie ont généralement aucun signe ou
symptôme. Cependant, certains patients ont un œdème (gonflement) du visage, les jambes, ou les
deux s’ils perdent de grandes quantités de protéines dans leur urine

Le diagnostic de la protéinurie :

La protéinurie est diagnostiquée par l'analyse de l'urine (appelée une analyse d'urine), souvent avec
une bandelette. Cependant, le test jauge n'est pas très précise. Aussi, les gens devraient avoir des tests
d'urine répétées. Il n'est pas rare d'avoir une protéinurie temporairement, et d’autres tests  d'urine sont
généralement normaux.

Syndrome néphrotique………………………………………………………

Insuffisance rénale……………………………………………………….…..

-Anatomopathologie………………………………………………………………….

Physiopathol7-Evolution………………………………………………………………………..….

-Diabete de type I………………………………………….…………………

Diabète de type II………………………………………………..…..……

Traitement…………

Partie pratique I- Matériel et méthodes

Présentation de la région d'étude

Structure de l’etablissement de satage

Population d’étude

Méthodologie de travail:…………………………………………………………...
Méthodologie de l'enquête………………………………………..………..…..
Méthode……………………..…………………………………

Principe…………………………………………………………. *

Résultat et discussion

Enquête ……………………..……………………………………………………..

Nombre d'individus atteints de la maladie…………………………..

Répartition de la maladie selon le type de diabète…………………….

Répartition de la maladie selon l'âge ……………………………….

Répartition de la maladie selon la duré de diabète…………………….

Variation de créatininémie selon le sexe…………………………………….

Variation de clairance de créatinine…………………………………………..

Discusion…………………………………………………………………………….

Conclusion générale………………………………………………………………....

Référence bibliographique………………………………………………………….

Annexes……………………………………………………………………………….

Glossaire………