Vous êtes sur la page 1sur 26

Administra-

tion des
Collectivités
Territoriales

L’Institut Supérieur des Technologies de Batchenga (ISTB)


est un Etablissement d’Enseignement Supérieur reconnu par l’Etat du Cameroun
Institut Supérieur des Technologies Sur Décisions du Ministère
Sciencedefor
l’Enseignement
Development Supérieur :
52 de Batchenga (ISTB) La Science
Décision de Création au Service
N° 19-08773 du Développement
/ MINESUP
1
/ SG / DDES / SDA / AOSB .
Décision d’Ouverture N° 00708 / L / MINESUP / SG / DDES / ESUP / SDA / AOSB
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
2 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 51
Education Civique et Ethique
1 crédit (15 heures) CM, TPE
1. Définition du droit du travail, naissance et évolution du droit du
travail et sources ;

 Le citoyen ;
 La Nation ;
 L’Etat ;
 Biens publics – Biens collectifs ;
1. Les Concepts
 Les libertés ;
 Le service public ;
 Problème d’éthique ;
 Ethique, droit et raison ;
 Management et éthique de la responsabilité ;
 Ethique et management.

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


50 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 3
ACT246 : Stage Professionnel
Stage Professionnel
LEÇON INAUGURALE du Pr. Joseph V. NTUDA EBODE .…..6 6 crédits (90 heures) TP, TPE
1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ………………………………….18 1. Arrivée et intégration en entreprise
2. Travail en entreprise
2. COMPETENCES RECHERCHEES …………………………………18 3. La tenue du journal de stagiaire
A. Compétences Génériques ……………………………………..18 4. Le choix du thème de travail : en collaboration avec des enca-
dreurs professionnel et académique
B. Compétences Spécifiques ………………………………………18 5. Elaboration du canevas de recherche
3. DEBOUCHES …………………………………………………………. 19 6. Les ressources à exploiter
7. L’organisation du travail
4. ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS ……………………… 20 8. Rédaction du rapport
5. DESCRIPTIF DES UNITES D’ENSEIGNEMENT ………………… 24 9. Présentation du rapport devant un Jury

1er Semestre de BTS ACT247 : Environnement Juridique II et Educatinn


ACT111 — Comptabilité et Informatique I …………………………..24 Civique.
ACT112 — Comptabilité et Gestion I …….…………………………. 27
ACT113 — Environnement des CTD ……………….……………….. 28 Droit des Sociétés Commerciales II
1 crédit (15 heures) CM, TD
ACT114 — Ressource et Responsabilité dans les CTD I..................29
ACT115 — Droit de l’Environnement et de l’Urbanisme…….……… 30 1. Définition, objet et formes des sociétés commerciales ;
2. La création des sociétés commerciales ;
ACT116 — Droit Fiscal et des Finances Publiques I .………………. 30 3. Le fonctionnement des sociétés commerciales ;
ACT117 — Formation Bilingue et Environnement Economique I …31 4. La dissolution de sociétés commerciales.

2ème Semestre de BTS Droit du Travail


2 crédits (30 heures) CM, TD, TP
ACT121 — Comptabilité et Informatique II ………………………… 33 1. Définition du droit du travail, naissance et évolution du droit du
ACT122 — Comptabilité et Gestion II ………………………………….36 travail et sources ;
2. Le Contrat de Travail. (conclusion, exécution et rupture) ;
ACT123 — Administration des CTD ………………………….………. 37 3. Les conflits de travail (individuels et collectifs) ;
ACT124 — Ressource et Responsabilité dans les CTD II….…… 38 4. Le délégué du personnel, les syndicats ;
5. Les accidents de travail et les maladies professionnelles ;
ACT125 — Cartographie et Plan de Développement …………..….. 39 6. L’hygiène et la sécurité du travail.
ACT126 — Méthodologie, Droit Fiscal et des Finances ...………..… 39
ACT127 — Formation Bilingue et Environnement Economique II … 40
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
4 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 49
ACT244 : Services Publics Locaux et Recouvre- 3ème Semestre de BTS
ment des Impôts locaux ACT231 — Urbanisme et Domaine Public …………………………… 42
Services Publics Locaux ACT232 — Gestion des CTD ………………………….….…………… 42
2 crédits (30 heures) CM, TD, TP ACT233 — Finances Publiques et Compte Administratif .………….. 43
1. Nomenclature des services publics locaux ; ACT234 — Fiscalité des CTD ...……………………........................... 43
2. Niveaux de compétence dans ces services ; ACT235 — Gestion du Patrimoine et Projets ……………….……… 44
3. Management de ce type de service.
ACT236 — Sociologie et Travaux d’Administration ………………. 44
Procédure de Contrôle du Recouvrement des Impôts locaux ACT237 — Environnement Juridique et Création d’Entreprise ...… 45
2 crédits (30 heures) CM, TD, TP
4ème Semestre de BTS
1. Les structures de contrôle et de recouvrement ;
2. Les mécanismes de contrôle et de recouvrement ; ACT241 — Ressources Humaines et Qualité ……………..………….46
3. Les garanties du contrôle et du recouvrement ;
4. Les compétences et recours. ACT242 — Police Administrative et Municipale …………………… 47
ACT243 — Travaux de fin de mandat et ASP …………….………. 47
ACT245 : Pratique Professionnelle ACT244 — Services Publics locaux et recouvrement des impôts .
locaux ………………………………………….…………… 48
Cas de Synthèse de Fiscalité ACT245 — Pratique Professionnelle …………….………………..….. 48
2 crédits (30 heures) CM, TD, TP ACT246 — Stage Professionnel ……………………...……………..… 49
ACT247 — Environnement Juridique et Education Civique I …….… 49
1. Etude de cas de fiscalité;
2. Etude de cas de fiscalité locale.

Cas de Synthèse de Comptabilité


2 crédits (30 heures) CM, TD, TP
1. Etude de cas de comptabilité budgétaire ;
2. Etude de cas de comptabilité publique,
3. Etude de cas de comptabilité analytique.
© 2020 — ISTB
Institut Supérieur des Technologies de Batchenga
(Cameroun)

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


48 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 5
LEÇON INAUGURALE ACT242 : Police Administrative et Police
Municipale
Par Pr. Joseph Vincent NTUDA EBODE
Président du Conseil d’Administration Police Administrative
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE
THEME. LE CAMEROUN DANS LA DECENTRALISATION :  Importance d’une police administrative ;
OPPORTUNITES ET DEFIS.  Modalités de constitution d’une police administrative ;
 Compétence de la police administrative ;
 Actes de la police administrative ;
INTRODUCTION  Obligations de cette forme de police.

Dans la tradition universitaire classique, que du reste certaines institu- Police Municipale
tions continuent de pratiquer, la leçon inaugurale, équivalent fonction- 2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE
nel de discours inaugural est un moment fort qui marque l’entrée en
scène et la prise en charge d’une institution par son nouveau patron.  Importance et modalités de constitution d’une police municipale ;
Dans le champ académique précisément, à l’exemple de ce qui se  Compétence de la police municipale ;
passe au collège de France ou dans les Instituts d’Etudes Politiques, la  Actes de la police municipale ;
leçon inaugurale marque le premier moment discursif de celui à qui on  Obligations de cette forme de police.
vient de confier une chaire, entendue comme département universitaire
ou unité d’enseignement. ACT243 : Travaux de fin de mandat et ASP
Mais, à la différence d’une discours inaugural, qui porte sur la politique Travaux de fin d’exercice et de mandat
d’orientation générale, qu’un responsable prononce au moment où il 2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP
prend ses fonctions, la leçon inaugurale porte sur quelque chose qui a
rapport aux enseignements qui seront dispensés au sein du départe-  Elaboration d’un bilan et rapport de fin d’année ;
ment ou de la chaire en question. Elle est inquisitrice et provocatrice au  Elaboration d’un rapport prévisionnelle ;
sens intellectuel, pouvant même parfois tendre à l’impertinence mais,  D’un bilan de fin de mandat.
elle doit porter, moins sur la politique d’organisation des enseigne-
ments, travail qui revient au décanat ou de la direction, que sur l’éten- Mise en Situation Professionnelle
due des concepts structurant l’offre de formation à dispenser, leur perti- 2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP
nence et leur opérationnalité et opérabilité pour et dans le développe-
ment socio culturel de son écosystème de production.  Synthèse des cours d’administration ;
 Synthèse des cours de comptabilité ;
Il s’agit donc d’une épistémologie générale, d’une sociologie de la con-  Synthèse des cours de gestion ;
naissance, et parfois d’un questionnement sur les politiques de produc-  Synthèse des cours de fiscalité.
tion des savoirs, de leur transférabilité tant aux savants qu’aux appre-
nants, voire de leur sociabilité aux valeurs sociales.
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
6 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 47
ACT241 : Ressources Humaines et Qualité C’est donc fort de cette tradition millénaire que je me trouve devant
vous ce jour, Mesdames, Messieurs, en ce jour immémorable, en ma
Gestion des Ressources Humaines qualité de Président du Conseil d’Administration en charge du lance-
ment de cet Institut Universitaire, et du haut de mon magistère, pour
3 crédits (45 heures) CM, TD, TP, TPE non seulement perpétrer une tradition mais aussi insérer notre Institut
dans les Hauts lieux de la production des Savoirs, en m’interrogeant à
 Définition,
haute voix et avec vous, sur l’une des offres de formation que l’histoire
1. L’Evolution de
 Fondements,
retiendra comme la rame de lancement ayant posé et propulsé les
la GRH bases de l’idée universitaire à Batchenga. Vous l’aurez sans doute
 Enjeux
compris, Mesdames, Messieurs, je fais allusion à la filière gestion des
collectivités territoriales ; offerte à notre institution naissante, par le Mi-
2. Gestion prévi-  Contenu, nistre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Professeur
sionnelle de  Méthodes, Jacques FAME NDONGO, à qui nous ne cesserons jamais de dire mer-
l’emploi  Enjeux ci, au nom des populations de Batchenga en particulier et à celui de
celle de la LEKIE en général.
 Gestion des relations individuelles :
 Recrutement,
Notre thématique de ce jour, ici même et maintenant se découvre : le
 Formation,
Cameroun dans la décentralisation : opportunités et défis. Bien évidem-
 Animation,
ment qu’il s’agit d’une interrogation sur ce qu’apporte la décentralisation
3. Pratique de la
 Motivation, au Cameroun, comme site d’opérationnalisation et de questionnement,
GRH tant sur le plan des opportunités que sur celui des défis.
 Conditions de travail ;
 Dialogue social : Mais avant d’arriver à ces réponses, faudrait-il encore que nous nous
 Techniques au service du dialogue social, entendions sur ce que décentralisation veut-dire, quand a-t-elle investi
 Crise du dialogue social l’architecture institutionnelle du Cameroun, quelles en sont ses compo-
santes et que vise-t-elle ? Et c’est dans cette perspective que notre pro-
4. Eléments de gestion de la paie ; pos tournera autour de deux points. D’abord, le Cameroun dans la dé-
5. Evaluation de la performance de la GRH. centralisation d’hier à aujourd’hui ; dont le premier versant se penchera
6. Place de la GRH dans la stratégie globale de l’entreprise. sur ce que décentralisation veut dire (A) ; et le second sa genèse (B).
Ensuite, les opportunités et défis axés autour de ces deux points en (A)
et (B). Le tout devant nous permettre non seulement de situer l’offre de
Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement formation en question, mais aussi d’appréhender son rapport au déve-
2 crédits (30 heures) CM, TD, TP loppement socio-économique et politique de notre pays.

 Salubrité au travail ; Prévention des risques ; On comprendra en fin de compte et j’en suis convaincu, que si les op-
 Hygiène et propriété ; Système de management QSE ; portunités en terme socio-économique sont immenses, les replis identi-
 Environnement ; Sécurité ; Qualité. taires qu’elle génère sur le plan politique dans le pourtour de chaque
élection et dans son sillage, sont de nature à fragiliser substantielle-

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


46 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 7
ment l’édifice national. La décentralisation est donc une chance pour Travaux de Secrétariat
notre environnement, mais mal opérationnalisée et instrumentalisée, 2 crédits (30 heures) TD, TP
elle se transforme en une menace.
1. Gestion informatisée du bureau, des applications et des dossiers
I.- LE CAMEROUN DANS LA DECENTRALISATION D’HIER A 2. Le traitement de texte et le courrier ;
AUJOURD’HUI 3. Le tableur et l’édition des documents ;
4. Les notions de communication professionnelle ;
5. L’accueil et le téléphone ;
A.- Aspects définitionnels : Ce décentralisation veut dire 6. L’Internet et le courrier électronique.
La décentralisation est une modalité de gouvernance efficiente d’une ACT237 : Environnement Juridique et Création
Etat unitaire. Elle consiste en la cession progressive par l’Etat aux col-
lectivités territoriales décentralisées, de compétences accompagnées d’Entreprise
de ressources humaines, techniques, matérielles et financières adé-
quates. Droit des Sociétés Commerciales I
1 crédit (15 heures) CM ; TD, TP, TPE
Ce transfert de pouvoirs et de moyens est régi par des textes régle-
mentaires votés par le parlement et promulgués par le Président de la 1. Le statut de commerçant ;
République. Les compétences transférées permettent aux collectivités 2. Les actes de commerce ;
territoriales décentralisées (CTD) de promouvoir la démocratie partici- 3. Le fonds de commerce ;
4. Les différents contrats commerciaux.
pative, la gouvernance et le développement au niveau local, sur les
plans social, éducatif, sanitaire, sportif, culturel, économique, artisanal Droit Civil
et touristique. 1 crédit (30 heures) CM ; TD, TP, TPE
Dans son principe, c’est donc un processus d’aménagement de l’Etat 1. Définition, caractères, les branches et les sources du droit ;
unitaire qui consiste à transférer des compétences administratives de 2. Le champ d’application de la loi ;
l’Etat vers des entités autres appelées collectivités locales et distinctes 3. Les dimensions du droit (droit objectif, droit subjectif) ;
de l’Etat. Elle est duale, c’est-à-dire territoriale et technique. 4. L’organisation juridique ;
5. Le droit de la personnalité juridique ;
Mais, qu’il s’agisse de la décentralisation territoriale (qui accorde un 6. L’état civil, le nom et le domicile ;
statut particulier à un territoire) ou technique (qui soustrait certaines 7. Les incapacités ;
8. Les actes juridiques ;
prestations de service public aux règles de l’administration publique), 9. Les faits juridiques.
les objectifs sont économique, social et politique.
Sur le plan social, la décentralisation territoriale vise à rapprocher les
administrés du pouvoir et à gérer la collectivité au mieux des intérêts de
ses membres ; en trouvant au moment opportun des solutions adap-
tées aux besoins exprimés ou latents de la population compte tenu des
moyens disponibles.

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


8 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 45
Intercommunalité Ainsi, de par sa politique participative, elle permet de pallier aux cri-
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE tiques qui sont souvent faites à la déconcentration ; car dans cette der-
nière, les décisions sont toujours prises au nom de l’Etat par un de ses
 Etablir la typologie de l’intercommunalité ; agents (Sous-Préfet, Préfet, Gouverneur).
 Intégrer les structures participantes à la mise en place de cette
intercommunalité ; Sur le plan politique, elle cherche à préserver l’unité et à ménager la
 Voir les acteurs et les procédures en matière d’intercommunalité. diversité. Il s’agit donc d’une voie médiane entre l’étatisme jacobin sus-
ceptible d’étouffer les particularismes régionaux et le fédéralisme, con-
ACT235 : Gestion du Patrimoine et Projets sidéré comme contraire aux exigences d’unité et présentant des
risques de partition ou de sécession à plus ou moins long terme.
Montage et Financement des Projets des CTD
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE Sur le plan économique enfin, elle répond à un souci d’optimisation du
développement économique en ce que la proximité du pouvoir ou
1. Définition des concepts ; l’autorité à portée du citoyen peut être source d’efficacité.
2. Elaboration de projet de développement des CTD ;
3. Etude de faisabilité et montage proprement dit d’un projet ; Quant à la décentralisation technique ou par service, elle poursuit
4. Préparation, élaboration du projet ; comme principal objectif, le renforcement de l’efficacité, l’efficience et la
5. Suivi technique des projets des CTD ; compétence dans la planification, le suivi et la prestation des services
6. Mécanismes de recherche des financements ;
7. Justification d’un financement publics, en les soustrayant aux règles de l’administration publique et en
leur octroyant une personnalité juridique, le rendant ainsi autonomes,
Gestion du Patrimoine Foncier des CTD dans le but de réduire la charge qui pèse sur les fonctionnaires de l’ad-
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE ministration centrale.

1. Notion de patrimoine foncier des CTD ; B.- Genèse de la décentralisation au Cameroun


2. Consistance du patrimoine foncier des CTD ;
3. Gestion du domaine immobilier des CTD ; Contrairement à une idée très répandue, la décentralisation au Came-
4. Outils de la gestion du foncier dans les CTD ; roun ne date pas de 1996. En vérité et dans son esprit, son processus
5. Organisation du régime foncier au Cameroun ; commence entre les deux guerres mondiales, au Cameroun britannique
6. Procédure d’immatriculation des immeubles. avec le système de gouvernement dit d’indirect rule, pratiqué par la
Grande-Bretagne et impliquant les Chefs traditionnels dans l’adminis-
ACT236 : Sociologie et Travaux d’Administration tration et la gestion des affaire de la cité, puis s’étend en1941, au Ca-
meroun français, avec la création des Communes mixtes urbaines
Sociologie Urbaine et Rurale (CMU) de Yaoundé et Douala.
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE
Elle est ensuite constitutionnalisée par la loi organique du 2 juin 1972
1. La définition de chacun de ces cadres ; qui confère aux communes une cadre juridique en faisant d’elles des
2. L’explication des modèles de pensée rattachable à chacun de ces personnes morales de droit public jouissant d’une autonomie financière,
environnements ; juridique et administrative et, la loi n°96/06 du 18 janvier 1996 portant
3. L’élaboration des politique de développement urbain et rural.
révision de la constitution du 2 juin 1972, qui vient créer une deuxième
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
44 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 9
catégorie de collectivité territoriale décentralisée : la région. ACT233 : Finances Publiques et Compte
Les collectivités territoriales décentralisée du Cameroun ont donc deux Administratif
statuts juridiques : celles qui bénéficient d’une constitutionnalité directe
car créées par la constitution (commune et région) et celles dont la Finances Publiques
constitutionnalité est indirecte car pouvant être créées par la loi ; con- 2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE
formément à l’article 55, alinéa 1 de la constitution permettant au légi-
slateur de créer « tout autre type de collectivité décentralisée ».  Les acteurs des finances publiques ;
 Les principes budgétaires des finances publiques ;
 Les procédures budgétaires ;
 Le contrôle des finances publiques.
II.- OPPORTUNITES ET DEFIS DE LA DECENTRALISATION
CAMEROUNAISE Confection du Compte Administratif des CTD
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE
Comme nous venons de le voir, la décentralisation crée donc de nou-
veaux espaces et de nouvelles institutions qui se structurent en secteur  Objectifs ; Rôles dans les processus de confection ;
d’activité induisant de nouveaux métiers. On y trouve des opportunités  Identification des acteurs ;
politiques, économiques et sociales. Mais certaines de ces opportunités  Etapes, techniques d’aménagement et de planification.
portent aussi en elles-mêmes les germes de la déstructuration, des
dysfonctionnements, de l’anarchie voir de l’amateurisme. ACT234 : Fiscalité des CTD
A.- Les Opportunités Fiscalité Locale
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE
Les autorités décentralisées, en leur qualité de personnes morales de
droit public sont autonomes et s’administrent librement par des Con-  Dispositions générales ; Les impôts communaux ;
seils élus dont les trois exécutifs sont : le président du Conseil régional,  Les centimes additionnels communaux ;
le président du Conseil départemental et le maire.  Les taxes communales ;
 Dispositions particulières applicables aux communautés urbaines ;
Les principales opportunités découlent donc des compétences transfé-  Les impôts et taxes des régions ;
rées qui se regroupent ici en trois grands secteurs : l’économique, le  Les procédures fiscales spécifiques aux impôts locaux.
socio-sanitaire et le secteur couvrant l’éducation, la jeunesse, le sport
et la culture. Ces secteurs, créateurs de richesse et réservoir d’opportu- Fiscalité des Salaires et Cotisations Sociales
nités se retrouvent à des degrés divers, aussi bien dans les communes 2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP, TPE
que dans les régions suivant la catégorisation des tableaux ci-dessous.
 Généralité sur les salaires ;
1.- Aux Communes  Calcul des cotisations sociales ; Calculs des salaires ;
 Détermination et comptabilisation des impôts sur les salaires ;
 Les centimes additionnels communaux ;
 Les mécanismes de recours gracieux.
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
10 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 43
ACT231 : Urbanisme et Domaine Public Compétences écono- Compétences sociales et Compétences éduca-
miques sanitaires tives, sportives, cultu-
relles et jeunes
Urbanisme et Fiscalité
3 crédits (45 heures) CM ; TD, TP Créer, équiper, gérer et
Promouvoir les activités Apporter un appui à l’entre- entretenir des écoles
1. Les ressources de la localité ; agropastorales, piscicoles et tien et à la gestion des maternelles, primaires et
centres de promotion et de préscolaires.
2. Géographie de la collectivité ; artisanales réinsertion sociale Recruter du personnel
3. Création d’activités génératrices d’impôts locaux. pour ces écoles.

Domaine Public et Fiscalité Dresser les actes d’état civil


Créer, aménager et entrete- (acte de naissance, copie et Fournir du matériel et des
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP nir des sites touristiques extrait de l’acte de nais- fournitures scolaires aux
sance, acte de mariage, acte établissements scolaires.
1. La détermination des différents domaines publics de l’état ; de décès)
2. La circonscription des matières imposables du domaine public.
Construire, équiper, gérer et Apporter un appui à la
entretenir des marchés, des Créer, équiper, gérer et en- gestion et à l’administra-
ACT232 : Gestion des CTD gares routières et des abat-
toirs
tretenir les centres de santé tion des lycées et collèges
publics.
Rédaction Administrative Planifier et exécuter les in- Appuyer les formations sani- En partenariat avec la
Région, lutter contre
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP vestissements communaux taires et sociales qui existent l’analphabétisme
1. Les codes communicationnels dans l’administration ;
Faire des contrôles de quali-
2. Exigences de la rédaction administrative ; té dans les structures de
3. Vocabulaire administratif ; Suivre et contrôler la gestion production, de conditionne- Appuyer la création et
4. Principes fondamentaux du style administratif ; des déchets industriels, ainsi ment, de stockage et de l’entretien des infrastruc-
5. Caractéristiques du style administratif ; que les ordures ménagères. distribution des denrées tures éducatives
6. Caractères communs aux documents administratifs ; entrant dans l’alimentation
7. Principaux types de documents administratifs ; des populations.
8. Acheminement des correspondances ;
9. La lettre administrative et à des hautes personnalités ; Initier des opérations de Créer, gérer et entretenir les Planifier et gérer des jour-
10. L’information interne dans l’administration. reboisement cimetières publics nées de formation et de
Créer des bois communaux recyclage
Comptabilité Sectorielle des CTD Lutter contre les nuisances Planifier l’insertion et la
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP et les pollutions, notamment Organiser et gérer les se- réinsertion profession-
la pollution des eaux superfi- cours aux nécessiteux nelles des jeunes
cielles et souterraines
1. Comptabilité Budgétaire ;
2. Comptabilité Générale ; Appuyer la création, l’en-
3. Comptabilité Analytique. Veiller à l’hygiène et à la tretien et la gestion des
salubrité des lieux publics centres de formation

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


42 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 11
Vocabulary:
Compé-
tences Compétences éducatives, spor-
Compétences économiques sociales et tives, culturelles et jeunes Transport by Road - by Rail - How to tackle Reading Comprehension
sanitaires and exercise.

Planifier et suivre les activités de Promouvoir et animer les activités Vocabulary:


protection de l’environnement sportives et jeunes
Transport by Air - by Sea. – Other Means of Payments: bill of ex-
Donner un appui aux associations change; Promissory Note - Words denoting Numbers –The Use of:
Améliorer l’accès à l’eau potable sportives par leur recensement et Lot of – Much – Many – Little – Few – A Little – A Few – Exercises
leur équipement en matériel adéquat Relating to the Preparation of the 1st Continuous Assessment.

Créer et gérer les stades munici- Vocabulary:


Créer, entretenir les espaces verts, paux, les piscines, les parcours
les jardins publics et les parcs sportifs, les aires de jeux et les Insurance - Essay Writing: Structure and different kinds of Essay –
arènes. (Business letters + Letter of Motivation + CV/Resume). Conjunctions
Organiser ou apporter un appui à and Embedding - Gerund - Numbers - Fractions - Vocabulary- Insol-
Organiser et gérer des expositions l’organisation de compétitions spor- vency and Bankruptcy –Indirect or Reported Speech.
à caractères commercial tives
Economie et Organisation des Entreprises
Promouvoir et appuyer les micro- Organiser des journées et des mani-
projets générateurs de revenus et festations culturelles, traditionnelles, 2 crédits (30 heures) CM, TD, TP.
créateurs d’emplois littéraires et artistiques avec con-
cours 1. L’entreprise, définition et mode d’analyse
2. Classification des entreprises
Créer et gérer des orchestres, des 3. Les structures d’organisation des entreprises
ballets, des chorales lyriques et des 4. L’insertion de l’entreprise dans le tissu économique
Créer des zones industrielles troupes théâtrales en langues natio- 5. L’activité commerciale de l’entreprise
nales 6. L’activité productive de l’entreprise
7. La logistique dans l’entreprise
Créer et gérer des bibliothèques 8. L’activité financière de l’entreprise
Organiser et gérer les transports municipales et des centres socio- 9. La gestion des ressources humaines
publics culturels 10. L’approche systémique de l’entreprise
11. Le système d’information
Gérer, en partenariat avec l’Etat et 12. Le système de décision
la Région, les contrats et les plans Appuyer les associations culturelles 13. L’analyse stratégique de l’entreprise
de la commune en vue de réaliser 14. Choix et mise en œuvre d’une stratégie
les objectifs de développement 15. L’entreprise, la société et la culture
16. L’entreprise, la société et l’éthique
Planifier et contrôler l’occupation
des terres en délivrant les permis En partenariat avec la Région, pro-
de bâtir, de lotir, de démolir et d’im- mouvoir les langues nationales
planter

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


12 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 41
Introduction au Droit des Finances Publiques II
Compétences
2 crédits (30 heures) CM, TD, TP, TPE Compétences économiques sociales et Compétences éducatives,
sanitaires sportives, culturelles et jeunes
1. Le jugement des comptes;
2. Le contrôle de gestion. Créer, entretenir les voiries munici-
pales et développer les activités
Droit Fiscal Général II connexes y afférentes
1 crédit (15 heures) CM, TPE
Aménager et viabiliser les espaces
1. Analyse des modalités de recouvrement; habitables
2. Délais et modes de paiement.
Dénommer et adresser les rues, les
édifices et les places publiques
ACT127 : Formation Bilingue I et Environnement Créer et entretenir les routes rurales
Economique II
Assurer l’éclairage des voies pu-
Expression Anglaise bliques et des zones nécessiteuses
1 crédit (15 heures) CM, TD
Introduction – Course Content – Syllabus – Importance of English – 2.- Aux Régions
Style in Business Writing—Punctuation; Capitalization – Abbreviations
Parts of Speech – Verbs – Question Words - Methodology: - of Asking Compétences écono- Compétences sociales et Compétences éduca-
and Answering Questions. Economic Activities – Sectors of Activity - miques sanitaires tives, sportives, cultu-
relles et jeunes
Commerce and Trade –Channels of distribution - Essay Writing -
Specialized Shops - Active Voice and Passive Voice - direct and indi- Créer, équiper, gérer et
rect speech. Question Tags – The Use of: For – Since – Ago. DO and Avec le partenariat de l’Etat, Promouvoir l’hygiène, la entretenir les lycées et
MAKE - Vocabulary: - Forms of Business Organization - General orga- passer les contrats / plans salubrité ainsi que les me- collèges publics
pour la réalisation des objec- sures de prévention des Recruter du personnel
nization and The Personnel of a firm - Business Documents – Words tifs de développement maladies pour ces établissements
denoting Numbers. Adjectives: Comparisons and Irregular Compara- scolaires
tives –Numbers – Measures and Weight.
Promouvoir les petites et Organiser et gérer l’approvi- Participer à l’élaboration
Vocabulary: moyennes entreprises sionnement en médicaments de la carte scolaire de la
(PME) et autres produits de santé Région
Finance – Means of Payment - -Banks and Banking Words denoting Organiser des foires et des Participer à l’élaboration de Répartir et allouer les
Professions or Trades and places Words denoting Places –Tenses - salons la carte sanitaire de la Ré- aides et les bourses sco-
Troublesome Verbs - Conditional Tense, - I wish – Had better—I’d gion laires
rather - It’s time. Créer, équiper, gérer et en- Soutenir les communes
Promouvoir l’artisanat et les tretenir les infrastructures de pour l’enseignement pri-
activités agropastorales santé maire ou maternel

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


40 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 13
Compétences écono- Compétences sociales et Compétences éduca- ACT125 : Cartographie et Plan de Développement
miques sanitaires tives, sportives, cultu-
relles et jeunes
Cartographie
Faciliter l’acquisition des 2 crédits (30 heures) CM, TD, TP, TPE
Promouvoir les associations Appuyer les infrastructures manuels et fournitures
régionales des opérateurs de santé qui existent scolaires, du matériel
économiques didactique pour les 1. Fondamentaux sur la topographie générale ;
centres de formation 2. La délimitation des zones ;
3. La lecture des cartes.
Entretenir et gérer les Elaborer et exécuter des
Promouvoir le tourisme centres de formation et de plans de lutte contre Plan de Développement Communal
réinsertion sociales l’analphabétisme
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP
Promouvoir les micro projets Organiser et gérer l’assis- Dresser le rapport annuel
générateurs de revenus et tance aux couches nécessi- de l’exécution des plans 1. Une analyse des modalités d’élaboration d’un plan de développe-
de lutte contre l’analpha-
créateurs d’emplois teuses bétisme ment communal ;
2. Par la mise en lumière de sa nomenclature ;
Protéger, entretenir et gérer Répertorier les infrastruc- 3. Par une explication de son exécution.
les sites naturels tures de formation profes- Recruter du personnel
Lutter contre les nuisances sionnelle ainsi que les mé- pour l’alphabétisation
et la pollution des eaux tiers ACT126 : Méthodologie, Droit Fiscal et des
Créer des bois et des zones Dresser la carte régionale
Finances Publiques II
protégées de l’alphabétisation
Méthodologie
Lutter contre les feux de Former les formateurs 1 crédit (15 heures) CM, TD
brousse pour l’alphabétisation
1. La collecte d’informations ;
Concevoir et produire du 2. Comment faire un rapport ;
Gérer les parcs naturels matériel didactique pour 3. Le plan du Rapport de Stage et le Sommaire ;
les campagnes d’alphabé- 4. La Table des Matières ;
tisation 5. L’introduction du Rapport de Stage ;
Planifier les interventions 6. La conclusion du Rapport de Stage ;
d’urgence et la prévention Créer et équiper les in- 7. Les Remerciements ;
frastructures éducatifs
des risques 8. Comment construire les annexes ;
Elaborer et exécuter des Suivre et évaluer les plans 9. Quand commencer son Rapport de Stage ;
plans régionaux de dévelop- visant la suppression de 10. Comment trouver un sujet de Rapport de Stage ;
pement l’illettrisme 11. La page de garde ;
12. Comment rédiger efficacement ;
Organiser et gérer les trans- Elaborer la carte scolaire 13. Forme et présentation (couverture, fiche signalétique, Résumé,
ports publics interurbains liée à l’enseignement Bibliographie, glossaire, index de figures, tableaux et illustra-
technique et professionnel
tions) ;
Elaborer le plan régional Elaborer les plans d’inser- 14. Consignes et règles typographiques de présentation (police, in-
d’aménagement du territoire tion professionnelle des terligne, titres, mise en relief, ponctuation, charte graphique) ;
jeunes 15. Comment préparer la soutenance.
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
14 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 39
L’élaboration et l’exécution du budget des CTD Compétences écono- Compétences Compétences éducatives, spor-
2 crédits (30 heures) CM ; TD, TP miques sociales et sani- tives, culturelles et jeunes
taires
1. Notions de base du budget ; Elaborer le plan régional Elaborer les plans d’insertion profes-
2. Principes comptables ; d’aménagement du territoire sionnelle des jeunes
3. Principes budgétaires ; Coordonner les actions de Promouvoir, organiser et gérer les
4. Recettes et dépenses des CTD ; développement activités sportives
5. Nomenclature budgétaire ; Soutenir les plans et les
6. Etapes d’élaboration du budget : adoption et approbation du actions communaux d’urba- Délivrer les permis d’ouverture des
budget ; nisation et de l’habitat centres éducatifs
7. Rôles et fonctions de l’ordonnateur, du comptable et des régis-
seurs ; Participer à la découverte des ves-
tiges préhistoriques ou historiques
8. Opérations d’exécution des recettes et des dépenses d’une CTD ;
9. Etablissement des documents de fin de gestion ; Organiser des journées de la cul-
10. Communication autour de l’exécution du budget et la restitution ture, de la tradition, de la littérature
des résultats à la population ; et de l’artisanat avec concours
11. Contrôle de l’exécution du budget. Créer et gérer des centres sociocul-
turels et des bibliothèques publiques
pour la lecture
ACT124 : Ressources et Responsabilité
Collecter et traduire en langues offi-
dans les CTD II cielles les contes, légendes et
mythes de la tradition orale
Ressources des CTD et Stratégies de Mobilisation II Porter assistance aux associations
2 crédits (30 heures) CM, TD, TP, TPE culturelles
Promouvoir les éditions en langues
1. Stratégies d’optimisation des ressources ; nationales (livres, presse écrite et
parlée)
2. Outils/démarches d’amélioration des ressources financières.
Mettre en place des infrastructures
et des équipements pour la promo-
Responsabilité des Elus locaux et Collaborateurs II tion des langues nationales
1 crédit (15 heures) ; CM, TD, TP, TPE Dresser la carte linguistique régio-
nale
1. Amélioration subséquente du vécu des électeurs sur le plan social,
éducatif entre autres ; B.- Les Défis.
2. Développement des tops points guidant l’action des CTD.
Au vue de ce qui précède, il ne fait plus de doute que la décentralisa-
Aspects Pratiques de la Décentralisation II tion suit irréversiblement son bonhomme de chemin au Cameroun.
1 crédit (15 heures) ; CM, TD, TP, TPE Mais le schéma reste émaillé d’un certain nombre d’entraves et de diffi-
cultés qui relèvent à la fois des aspects normatifs, institutionnels, so-
1. Difficultés structurant les rapports quotidiens au sein des CTD ; ciaux, économiques et même politique.
2. Enjeux et défis du processus de la décentralisation.
D’abord, on note un problème d’appropriation de la décentralisation par
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
38 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 15
les différents acteurs, celle-ci reste tendanciellement faible ; et cela at- Contrôle de Gestion II
teste de son faible degré d’ancrage dans la société et soulève le défis
de son implémentation efficiente.
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP
1. Le contrôle de légalité
En somme, au-delà de la mutation institutionnelle qu’elle induit, la dé- 2. Le contrôle budgétaire
centralisation requiert aussi une nécessaire incubation sociale, qui mal-
heureusement, dix ans après le lancement de sa phase finale, ne nous ACT123 : Administration des CTD I et II
semble pas encore établie.
Pour y parvenir, il faut au moins actionner sur trois paliers : relever les Rôle du Secrétaire Général
allocations de la décentralisation, pourvoir les CTD en personnel quali- 1 crédit (15 heures) ; CM, TD, TP, TPE
fié et veiller strictement à la gouvernance communale de qualité.
 Sa compétence, et son rôle dans les activités de la commune ou
Ce sont ces conditions, qui une fois remplies, peuvent positionner la de la collectivité ;
décentralisation comme un levier de la croissance économique et con-  Son profil de carrière ;
tribuer largement à l’amélioration de standard de vie des populations  Sa relation avec le maire et les autres membres de l’exécutif com-
munale ;
camerounaises.  Les défis et autres enjeux auxquels il fait face au quotidien.
Dans le même registre et d’un point de vue politique, il faut citer l’ab-
sence d’une véritable conscience nationale des acteurs politiques des L’Etat Civil
collectivités territoriales décentralisées ; ce qui induit pendant les cam- 1 crédit (15 heures) ; CM, TD, TP, TPE
pagnes électorales, des replis identitaires claniques qui non seulement
affaiblissent l’état central, mais aussi déstructurent les liens sociaux et  Textes régissant l’état civil ;
familiaux ancestraux.  Organisation et fonctionnement du système d’état civil ;
 Règlementation en matière d’état civil ;
CONCLUSION  Procédures légales d’enregistrement des naissances, mariages et
décès ;
Au finish, la décentralisation au Cameroun, malgré les atouts et les op-  Etat civil des étrangers au Cameroun ;
portunités qu’elle offre, se présente sous des dehors multiples. Bien  Circuits de transmission des documents d’état civil ;
opérationnalisée, elle est incontestablement un atout au moins sur les  Obligations et sanctions en matière d’état civil ;
 Le processus de numérisation des actes d’état civil.
triples plans économique, social et politiques. Mais instrumentalisée,
elle peut déboucher sur une bombe. Il revient à notre IPES naissant de
former et éduquer en tenant compte de ces probables et possibles dé- Délibérations, décisions et arrêtés des CTD
rives… 2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP, TPE
 Elaboration de ces décisions ;
 Nomenclatures ; Délais ;
 Portée de ces catégories d’actes ;
 Compétences ; Ampliations.
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
16 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 37
PRINCIPAUX TEXTES FONDATEURS DES CTD AVANT LA CRÉA-
 Définition ; TION D’UN MINISTÈRE
3. Les moteurs de
recherche  Rôle ;
 Quelques moteurs de recherches La décentralisation est institutionnalisée au Cameroun par la Constitu-
 Les navigateurs (Définition, Exemples) ; tion du 18 janvier 1996. Plusieurs textes seront ensuite votés pour en
4. Outils d’accès  Les plug-ins (Définition, Exemples) ; donner plus de précisions. Voici quelques-uns de ces textes :
Internet  Les moteurs de recherche (Définition,
Exemples, utilisation)
La loi n°92/002 du 14 août 1992 fixant les conditions d’élection des
conseillers municipaux ;
 Matériel de connexion ; La loi n°2004/017 du 22 juillet 2004 portant orientation de la décentrali-
5. La connexion à  Les fournisseurs d’accès (Rôle, Exemples) ; sation ;
Internet  Types de connexions (ligne spécialisée, ligne La loi n°2004/018 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux
téléphonique, satellite) communes ;
La loi n°2004/019 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux
Comptabilité Publique II régions ;
La loi n°2006/010 du 29 décembre 2006 modifiant et complétant cer-
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP, TPE taines dispositions de la loi n°92/002 du 14 août 1992 ;
La loi n°2006/005 du 14 juillet 2006 fixant les modalités d’élection des
 Les principes de la comptabilité publique ; sénateurs ;
 Comptabilité privé et comptabilité publique. La loi n°2006/004 du 14 juillet 2006 fixant le mode d’élection des con-
seillers régionaux ;
ACT122 : Comptabilité et Gestion II La loi n°2006/011 du 29 décembre 2006 portant création, organisation
et fonctionnement d’ « Elections au Cameroun » (ELECAM) ;
Comptabilité Analytique et Gestion Budgétaire II Le décret n°2008/0752/PM du 24 avril 2008 précisant certaines modali-
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP tés d’organisation et de fonctionnement des organes délibérants et
des exécutifs communaux ;
Le décret n°2008/372 du 11 novembre 2008 fixant les modalités d’ap-
plication de certaines dispositions de la loi n°2006/011 du 29 dé-
1. Les coûts préé-  Détermination des écarts sur charges directes cembre 2006
tablis et indirectes et analyse algébrique Le décret n°2008/376 du 12 novembre 2008 portant organisation admi-
de ces écarts (exclure l’analyse graphique).
nistrative de la République du Cameroun ;
La loi n°2009/011 du 10 juillet 2009 portant régime financier des collec-
 Budgets des ventes ; tivités territoriales décentralisées ;
2. Les budgets  Budgets de production ; Le décret n°2009/248 du 5 août 2009 portant sur les modalités d’éva-
(étude suc- luation et de répartition de la dotation générale de la décentralisa-
cincte et pra-  Budgets des approvisionnements ;
 Budgets des investissements ; tion.
tique)
 Budgets de trésorerie.

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


36 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 17
 Structure d’une adresse IP :
- Identificateur de réseau (Net ID) ;
- Identificateur d’hôte (Host ID).
1. OBJECTIF DE LA FORMATION  Adresses particulières :
- Adresses réseau ;
Cette spécialité vise à former des praticiens chargés selon les 6. Notion d’adres-
sage IP - Adresse machine ;
fonctions occupées, de conseiller, d’assister les responsables - Adresse de diffusion (Broadcaste) ;
locaux dans la définition juridique des politiques locales et dans - Adresse de diffusion limitée (Multicast) ;
la mise en œuvre de celles-ci. - Adresse de rebouclage (loopback).
 Adressage IP par classes :
2. COMPETENCES RECHERCHEES - Classe A ; Classe B ; Classe C.

A- Compétences génériques PARTIE B RESEAU INTERNET

 Manager une équipe ;  Définitions et Quelques types de proto-


 Maîtriser les outils techniques managériales ; coles :
 Disposer d’une aisance rédactionnelle ; - Protocole SMTP ;
 Savoir communiquer oralement en français et en anglais ; - Protocole POP ;
 Etre capable de travailler en équipe et en autonomie. 1. Notion de pro- - Protocole NNTP ;
tocole - Protocole FTP ;
B- Compétences spécifiques - Protocole HTTP ;
- Protocole IMAP ;
 Participer à l’élaboration du budget d’une collectivité territo- - Protocole TCP ;
riale et à son contrôle ; - Autres.
 Accompagner un projet dans ses aspects juridiques, finan-
ciers, « ressources humaines », « évaluation », « TIC » ;  Le courrier électronique ;
 Prendre en charge la politique de commande publique dans  La recherche sur Internet ;
le cadre des marchés publics ;  Le Newsgroup (forum de discussion) ;
 Développer et optimiser une politique d’assurance des col-  Le transfert des fichiers ;
lectivités territoriales ; 2. Quelques ser-  Le téléchargement (Téléchargement d’un
 Assurer la gestion administrative du personnel : élaboration vices Internet texte, téléchargement d’une image,
des contrats, offre de formation,… ; téléchargement d’un logiciel libre…) ;
 Participer au recrutement des nouveaux agents, à la ges-  Le commerce en ligne ;
tion prévisionnelles des emplois et compétences, assurer le  L’IRC (Internet Relay Chat) ;
contrôle de la masse salariale ;  Autres.
 Comprendre l’impact des TIC sur les organisations et leurs
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
18 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 35
partenaires ;
 Selon le média :  Initier un projet TIC au sein d’une collectivité territoriale, en
- Réseaux filaires ; assurer la mise en œuvre, l’évaluation, l’évolution ;
- Réseaux non filaires.  Concevoir et mettre en œuvre les outils de gestion aux col-
2. Typologie des
réseaux  Selon l’étendue géographique : lectivités territoriales dans le cadre de leurs compétences.
- les réseaux locaux (LAN);
- les réseaux métropolitains (MAN) ; 3. DEBOUCHES
- les réseaux étendus (WAN) .
 Attaché territorial ;
 Topologie physique :  Décideurs au sein des collectivités territoriales et autres
- La topologie en bus ; établissements publique ;
- La topologie en étoile ;  Agent rattaché au service de la collecte des impôts ;
- La topologie en anneau ;  Agent d’appui au MINATD et collaborateur du Secrétaire
3. Topologies ré-
seaux - La topologie en maille ; Général du chef service du contentieux administratif ;
- La topologie en arbre .  Chargé d’étude auprès des magistrats municipaux ;
 Topologie logique :  Responsables des communes ;
- Réseaux à diffusion;  Responsable des assurances, marchés et commandes pu-
- Réseaux point à point . blics ;
 Responsable juridique et administratif ;
4. Architectures  Architecture client/serveur ;  Responsable de la GRH (recrutement, contrôle masse sala-
réseaux  Architecture d’égal à égal. riale, gestion prévisionnelle des emplois et compé-
tences...) ;
 Secrétaire administratif ;
 Equipements de base d’un réseau :
 Secrétaire général de mairie.
- L’ordinateur ; - La carte réseau ;
- Le serveur ; - Le câble réseau ;
4. ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS
- Le transceiver (ou adaptateur) ;
- Les supports de transmission ; Voir pages suivantes…
5. Les équipe- - La prise . !
ments des ré- !
seaux informa-  Les équipements d’interconnections :
tiques - Hubs (concentrateur) ; !
- Switch (commutateur) ; !
- Routeurs ; - Passerelles ; !
- La passerelle (Gateway) ; !
- Le routeur ; - Le pont (Bridge) ; !
- Les répéteurs . !
!
!
Institut Supérieur des Technologies Science for Development
34 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 19
ACT121 : Comptabilité et Informatique II
Comptabilité Générale II
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP

 A terme (effet de commerce : création, en-


caissement).
1. Les règlements
NB : Ne pas voir la circulation des effets de
commerce.
2. Les soldes si-
gnificatifs de
gestion A partir des comptes de gestion, présenter les
(entreprise in- soldes significatifs de gestion.
dustrielle et
commerciale)
3. Notion d’amor-  Terminologie ;
tissement  Calcul (tableau d’amortissement des biens
(constant et mis en service en début et en cours
dégressif) d’exercice).
 Pour dépréciation ;
 Pour charges et pertes.
4. Notion de pro-
vision NB : Pour les Chap. IX et X et présenter l’ex-
trait du bilan. (Etude succincte et pra-
tique).

Informatique Générale II — Analyse


2 crédits (30 heures) ; TD, TP, TPE

PARTIE A RESEAUX INFORMATIQUES

 Définition d’un réseau informatique ;


 Intérêt des réseaux informatiques ;
1. Généralités
 Vocabulaire de base : - Station de travail ;
- Nœud ; - Serveur; - Paquet .

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


20 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 33
Economie Générale
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP

1. Les entreprises et la production


2. Les ménages et la consommation
3. Les marchés et les prix
4. Formation et répartition des revenus
5. La monnaie et le financement de l’économie
6. Les éléments de la comptabilité nationale
7. L’équilibre macro-économique
8. Le système socialiste
9. L’économie capitaliste
10. L’Etat et ses interventions
11. Les fondements du commerce international
12. Les paiements internationaux
13. La balance des paiements
14. Développement économique et ses inégalités
15. Croissance et ses inégalités
16. Inflation, chômage, mutations industrielles
17. Les enjeux du développement et de la mondialisation des pro-
blèmes
18. Les stratégies de développement
19. L’intégration économique et les formes de coopération dans le
monde
20. Les stratégies de l’endettement international

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


32 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 21
ACT117 : Formation Bilingue I & Environnement
Economique I
Expression Française
1 crédit (15 heures) ; CM, TD

1. Forme des  Préfixe, radical ;


mots en fran-
çais  Racine, suffixe.

2. Explication des mots et groupe de mots

 Constituants et structure de la phrase :


- Phrase simple ;
- Phrase complexe ;
- Phrase composée.
3. Morphosyntaxe
et rhétorique  Les figures de style :
- Figures d’analogie ;
- Figures d’amplification ;
- Figures d’opposition ;
- Figures d’atténuation.

 Les différentes parties d’une correspondance


4. Correspon- administrative et le style administratif
dance adminis-  Correspondance professionnelle :
trative et pro- - Note de service ;
fessionnelle : - Compte rendu (activité, mission) ;
- Le rapport (activité, mission)

5. Correspon-
dance profes-  Demande d’emploi ;
sionnelle à do-  CV ;
minance indivi-  Lettre de motivation.
duelle :

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


22 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 31
ACT115 : Droit de l’Environnement et de l’Urba-
nisme
Droit de l’Environnement
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TPE

 Les sources du droit de l’environnement ;


 Les principes du droit de l’environnement ;
 Les institutions ;
 La protection des écosystèmes.

Droit de l’Urbanisme
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP, TPE

 Les règles de l’urbanisation ;


 Les opérations d’aménagement ;
 Les modalités de préemption en matière d’urbanisme ;
 Opérations d’aménagement.

ACT116 : Droit Fiscal et des Finances Publiques I


Introduction au Droit des Finances Publiques I
2 crédits (30 heures) ; CM, TD
 Historique et fondements du droit des finances publiques ;
 Le contrôle de légalité ;
 Le contrôle budgétaire.

Droit Fiscal Général I


2 crédits (30 heures) ; CM, TD
 Définition du droit fiscal et ses fondements ;
 Définition de ses composantes que sont l’impôt sur le revenu,
TVA, impôt sur les activités, redevances et autres .

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


30 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 23
5. DESCRIPTIF DES UNITES D’ENSEIGNEMENTS Organisation et Fonctionnement des CTD
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP, TPE
ACT111 : Comptabilité et Informatique I
 Organisation des CTD ;
Comptabilité Générale I  Compétences et gestion des structures des CTD ;
2 crédits (30 heures) CM, TD, TPE  Ordonnancement des rapports entre les différentes structures des
CTD.
 Définition évolution et rôle de la comptabilité
1. Généralités  Etude du Droit Comptable: Sources et prin-
cipes (succinctement) ACT114 : Ressources et Responsabilités dans les
CTD I
2. Le Bilan  Notions d’emplois et ressources
Ressources des CTD et Stratégies de Mobilisations I
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP, TPE
3. Le Compte et le Principe de la Partie Double
4. Le Virement Comptable  Typologie des ressources des CTD ;
5. Les Systèmes Comptables (Classique et Informatisés)  Modalités de management des dites ressources.

 Les éléments qui diminuent la facture


6. Achat et Vente (réductions) ; Responsabilités des Elus locaux et Collaborateurs I
des marchan-  Les éléments qui majorent la facture (frais 2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP, TPE
dises de transport, TVA, emballages — ne voir que
consignation et déconsignation)
 Compétences communales, départementales et régionales ;
 Plan de développement local ;
Informatique générale I  Communication et Marketing des activités communales.
1 crédit (15 heures) ; CM, TD, TPE
Aspects Pratiques de la Décentralisation I
— Matériel et logiciel d’un système informatique — 2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TP

PARTIE A LE HARWARE  Compétences réelles des acteurs de la gouvernance locale ;


 Variabilité des compétences en fonction des déterminants géogra-
 Les périphériques d’entrée ; phiques.
1. Les organes  Les périphériques de sortie ;
périphériques  Les périphériques de stockage ;
 Les périphériques d’entrée et sortie.

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


24 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 29
 La mémoire centrale ;
3. Valorisation des stocks (méthode FIFO, CMUP)
 Le microprocesseur ;
 coût d’achat,  Les ports ;
 coût de production, 2. L’unité cen-  La carte mère ;
4. Les coûts com-  introduire les encours trale  Le chipset ;
plets NB : Ne pas aborder les particularités liées aux  L’alimentation ;
coûts (déchets et rebuts, produits  Les cartes d’extension ;
semi finis, sous-produits)  Autres organes internes.
 Rôle ;
5. Les coûts par-  Les coûts variables ;
tiels  Les coûts marginaux. 3. L’unité  Types de bus :
d’échange (ou - Bus de données ;
Bus) - Bus de commande ;
6. L’importance rationnelle des charges de structure - Bus d’adresse.

PARTIE B LE SOFTWARE
Contrôle de Gestion I
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TPE  Définition ;
1. Les logiciels
d’application  Rôle ;
 Le contrôle citoyen ;
 Le contrôle de légalité.  Types et Exemples de logiciels

ACT113 : Environnement et CTD I  Définition ;


 Types de logiciels de base ;
Historique et Evolution des CTD - Les pilotes ;
- Les compilateurs ;
2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TPE
- Les utilitaires ;
2. Les logiciels de - Les systèmes d’exploitation :
 Analyse de l’histoire des CTD au Cameroun ; base (ou Logi- Fonctionnalités ;
 Enonciation des différents types de CTD dans le temps ; ciels systèmes) Rôles ;
 Précision des différentes dénominations de la collectivité territo- Types de système d’exploitation ;
riale dans l’histoire politique du Cameroun ; Structure d’un système d’exploitation ;
 Orientations et compétences dans les CTD. Architecture.
 Notion de logiciels libres et logiciels proprié-
taires.

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


28 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 25
— Système de Numération et Codification — PARTIE B LES CODES

PARTIE A LES SYSTEMES DE NUMERATION  Définitions ;


1. Généralités  Objectifs de la codification ;
 Base du système ; sur la notion  La codification fonctionnelle ;
 Poids ; de code  Types de codes fonctionnels ;
1. Quelques con-
cepts de base  Alphabet du langage ;  La codification technologique.
 Format du mot (Longueur du mot) ;
 Puissance du langage.  Le code ASCII :
2. Les codes - ASCII standard ;
 Le système décimal ; alphanumé-
2. Quelques  Le système binaire ; - ASCII étendu ;
systèmes de riques
 Le système octal ; - Utilisation.
numération
 Le système hexadécimal

 Du décimal à une autre base b ; Comptabilité Publique I


3. Les change-  D’une base b quelconque à la base décimale 2 crédits (30 heures) CM, TD, TPE
ments de base  Du binaire en octal et Inversement ;
 Du binaire en hexadécimal et Inversement.  Une analyse des mécanismes de la comptabilité publique ;
 La mise en œuvre des documents budgétaires.
 Les nombres binaires signés :
- Représentation exacte ; ACT112 : Comptabilité et Gestion I
- Représentation en complément à 2.
4. Opérations  Addition des nombres binaires ; Comptabilité Analytique et Gestion Budgétaire I
Arithmétiques  Soustraction des nombres binaires ; 2 crédits (30 heures) ; CM, TD, TPE
binaires  Utilisation du complément à 2 dans la sous-
traction ;
 Multiplication des nombres binaires ; 1. De la compta-
bilité générale  Généralité sur la comptabilité analytique
 Division des nombres binaires à la comptabi- (objectifs, rôle, notion de charge)
lité analytique

5. Arithmétique  Addition des nombres en hexadécimal


hexadécimale  Charges incorporables et non incorporables ;
 Soustraction des nombres en hexadécimal
2. Analyse des  Charges directes et indirectes ;
charges  Charges supplétives ;
 Répartition des charges indirectes.

Institut Supérieur des Technologies Science for Development


26 de Batchenga (ISTB) La Science au Service du Développement 27