Vous êtes sur la page 1sur 21

Communications Optiques

LASER
4ème Réseaux Informatiques et Télécoms

mondher.labidi@supcom.rnu.tn
Historique Composants Actifs Lasers

• Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation

• Concentré de Physique Fondamentale (Mécanique Quantique) et de


Physique Appliquée (Ingenierie)

• 3 éléments de base:
– A. Un milieu Amplificateur
– B. Une source externe d’énergie : le pompage
– C. Une cavité résonante

M. LABIDI 2
Historique Composants Actifs Lasers

A. Le milieu amplificateur
Absorption

Emission spontanée (temps )


Mécanismes
“classiques”

Les Bases M. LABIDI 3


Historique Composants Actifs Lasers

L’émission stimulée
Emission stimulée Amplification

•Même direction de propagation


•2 ondes en phase
Conditions : •Même état de polarisation

• Energie du photon incident (hν ) = Energie du niveau haut – énergie


du niveau bas (ΔE)
• Natomes excités > Natomes dans le niveau fondamental

“Inversion de population” indispensable


Les Bases M. LABIDI 4
Historique Composants Actifs Lasers

B. Le pompage
• Le pompage peut être optique (absorption de photons) ou électrique (états excités
créés suite à des collisions dans une décharge électrique par ex)

• Excitation extérieure apporte l’énergie nécessaire au transfert d’une majorité d’atomes


dans l’état excité

POMPAGE

Emission STIMULEE possible


Le milieu est alors AMPLIFICATEUR

Les Bases M. LABIDI 5


Historique Composants Actifs Lasers

L’inversion de population
• Etat stable : populations régies par la statistique de Boltzmann
Energie

Niveau excité n


Niveau excité
1 fondamental
Niveau

Population

Il faut FORCER l’inversion de Population en POMPANT le milieu

Les Bases M. LABIDI 6


Historique Composants Actifs Lasers

L’inversion de population

Energie

Niveau excité n N2
Entre ces deux niveaux :
N1 Inversion de population
Niveau excité
1 fondamental
Niveau

Population

Les Bases M. LABIDI 7


Historique Composants Actifs Lasers

Applications

M. LABIDI 8
Historique Composants Actifs Lasers

Solution

M. LABIDI 9
Historique Composants Actifs Lasers

Oscillateur LASER
Interféromètre de Pérot-Fabry

Alfred Pérot Charles Fabry


excitation lumineuse 1867-1945
1863-1925

faisceau
laser
L

M. LABIDI 10
Historique Composants Actifs Lasers

Différents types de laser

Lasers à solide
Les lasers à solide utilisent des cristaux, des céramiques ou des verres dopés avec différents atomes comme
milieu amplificateur de la lumière (le plus ancien est le laser à rubis). Ce sont les lasers les plus puissants. En
effet, ils fonctionnent en général de manière discontinue (par exemple impulsions de 12.10-15 s). Ils sont
capables d'émettre aussi bien dans le visible que dans l'UV ou les rayons X.

M. LABIDI 11
Historique Composants Actifs Lasers

Différents types de laser

Lasers à gaz
Le milieu générateur de photons est ici un gaz contenu dans un tube isolant (verre, quartz ou céramique). Le
faisceau émis est particulièrement cohérent et la fréquence d'émission est très pure. Les exemples les plus
connus sont les lasers hélium – néon et les lasers à ions argon. Les lasers au dioxyde de carbone CO2 sont
capables de produire de très fortes puissances à une longueur d’onde de10μ.

M. LABIDI 12
Historique Composants Actifs Lasers

Différents types de laser

Lasers à semi-conducteurs
Les lasers à semi-conducteurs utilisent principalement des diodes afin de produire un faisceau lumineux. Le
système de pompage est légèrement différent des autres types de lasers. Ce sont les lasers les plus petits,
produits en très grande série, c'est pour cela qu'ils sont utilisés pour les imprimantes ou les lecteurs optiques.

M. LABIDI 13
Historique Composants Actifs Lasers

 Une source Laser est formée d’un


Milieu amplificateur entre deux
miroirs.

 Le milieu amplificateur doit être


pompé pour créer une inversion de
population.

 Cette inversion de population


permet des émissions stimulées.

 Si les conditions sont réunies, un


faisceau laser sort de cavité.

M. LABIDI 14
Historique Composants Actifs Lasers

M. LABIDI 15
Historique Composants Actifs Lasers

Caractéristiques LASER
 Le spectre émis se compose de plusieurs raies centrées autour de la longueur
d’onde principale.
 La longueur d’onde centrale est donnée par la composition du matériau. Les
LASERs utilisés en Télécoms sont formés par le GaInAsP qui émet à 1.3 ou
1.55 µm.
 l’espacement des raies appelé Intervalle Spectral Libre (ISL) est donné par la
longueur L de la cavité Fabry-Pérot, l’indice n de la couche active du laser, et
la longueur d’onde centrale λ. L’ISL est de l’ordre du nanomètrhe

2
 
2nL
 Exemple: laser émettant à 1.55µm, de 300 µm de longueur et d’indice 3.2.

M. LABIDI 16
Historique Composants Actifs Lasers

Spectre d’un laser Fabry-Pérot


 la cavité résonnante Fabry-Pérot donne un spectre en forme de peigne. On
observe un pic chaque fois qu’il est possible de mettre un nombre entier de
demi longueurs d’onde dans la cavité.
 Seules les long d’ondes du peigne situées autour de cette long d’onde centrale sont
amplifiées par le matériau. On obtient ainsi le spectre suivant:

M. LABIDI 17
Historique Composants Actifs Lasers

M. LABIDI 18
Historique Composants Actifs Lasers

M. LABIDI 19
Historique Composants Actifs Lasers

Puissance lumineuse = f(courant injecté): P(I)

M. LABIDI 20
Historique Composants Actifs Lasers

Caractéristiques puissance-courant
 Pour un faible courant, une diode laser émet de la même manière qu’une LED:
émission spontanée

 l’émission laser est obtenue pour un courant qui dépasse le courant seuil
nécessaire à créer l’inversion de population.

 En régime laser, la caractéristique de puissance émis en fonction du courant est


quasiment droite. A fort courant, la courbe s’éloigne de la droite à cause de
l’échauffement.

 Les courants de seuils typiques vont de 1 à 20-


25 mA.

 La puissance émise est de l’ordre de 15 à 25 mW


Pour typiquement 100 mA.

M. LABIDI 21