Vous êtes sur la page 1sur 20

SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

MATERIAUX 4 TEST D’AFFAISSEMENT

Faculty of Sustainable Development and Engineering GENIE CIVIL ANNEE 2

TEAM MEMBERS:

1. SEEGOBIN NIDHI LUXMI DEVI


2. DOORBRIZ DANISHTH
3. AKEELESH HURNAUTH
4. GONOWREE MASEEHA
5. GOLAUP INDIVAR
6. NEVIL RAMCHUNDER
7. DOOVESH RAMDEEAL

Date: 17 December 2020 Lecturer: MR. BEEHARRY R.

1|Page GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

2|Page GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

REMERCIEMENT

Avant tout développement sur ce TP, on tient à remercier toutes les personnes qui m’ont aidé
lors de la rédaction de ce rapport et de faire ce TP un moment tres profitable.

Tout d’abord, j'adresse mes remerciements à mon professeur, Mr. Beeharry R., mon
professeur de module Matériaux qui m'a beaucoup aidé et m’a accompagné toute au longue
de ce TP avec beaucoup de patience et de pédagogie.

Son écoute et ses conseils m'ont permis de cibler mes connaissances, et de trouver ce TP qui
était en totale adéquation avec mes attentes.

Je remercie également toutes les membres de l’équipe pour leur esprit d'équipe, leur volonté
et leur coordination pour faire ce TP un succès.

3|Page GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

ABSTRACT

La résistance du béton d'une proportion de mélange donnée est sérieusement affectée par le
degré de son compactage. Il est donc important que la cohérence du mélange soit telle que le
béton peut être transporté, placé et fini suffisamment facilement et sans ségrégation. On dit
qu'un béton satisfaisant à ces conditions est réalisable.

L'ouvrabilité est une propriété physique du béton en fonction de l'extérieur et frottement


interne de la matrice de béton ; le frottement interne étant assuré par le la taille et la forme de
l'agrégat et le frottement externe étant fournis par la surface sur avec laquelle le béton entre
en contact.

La cohérence du béton est une autre façon d'exprimer la maniabilité, mais c'est plus limité
aux paramètres de teneur en eau. Ainsi du béton de même consistance peut varier dans la
maniabilité. Un test qui mesure la consistance du béton est le test d'affaissement. Il ne mesure
pas l'ouvrabilité du béton mais il est très utile détecter les variations de l'uniformité d'un
mélange de proportions nominales données.

Les mélanges de consistance rigide n'ont aucun affaissement. Dans cette plage sèche, aucune
variation ne peut être détecté entre des mélanges de maniabilité différente. Dans un mélange
maigre avec une tendance à dureté un véritable affaissement peut facilement se transformer
en affaissement de cisaillement ou même s'effondrer.

Différentes valeurs d'affaissement peuvent être obtenues à partir de différents échantillons du


même mélange.

Malgré les limitations, le test d'affaissement est très utile sur site pour vérifier les variations
journalières ou d'heure en heure des matériaux introduits dans le mélangeur.

Une augmentation de l'affaissement peut signifier, par exemple, que la teneur en humidité de
l'agrégat a augmenté de façon inattendue ; une autre cause serait un changement dans le
classement des agrégats, comme une carence en sable. Un affaissement trop élevé ou trop bas
donne avertissement immédiat et permet à l'opérateur du mélangeur de remédier à la
situation.

4|Page GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

Table of Contents

REMERCIEMENT....................................................................................................................2
ABSTRACT...............................................................................................................................3
INTRODUCTION......................................................................................................................5
BUT DU TP...............................................................................................................................6
EQUIPEMENT UTILISEE........................................................................................................7
MONTAGE DE L’APPAREIL..................................................................................................9
MODE OPERATOIRE............................................................................................................10
ANALYSE GRANULOMETRIQUE PAR TAMISAGE.......................................................13
RESULTAT.............................................................................................................................14
AFFAISSEMENT MESURE SUR BETON........................................................................15
EXAMPLE DE CALCULATION POUR E/C=0,5.............................................................16
ANALYSE ET DISCUSSION.................................................................................................17
CONCLUSION........................................................................................................................18

5|Page GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

INTRODUCTION

L’affaissement d’un béton peut être déterminé d’une façon très simple, c'est-à-dire connaitre
l’abaissement de la surface du béton résultante à une perte de soutien.

L’essai en question est dénommé comme l’affaissement au cône d’Abrams (ou Slump test en
anglais) dont le nom est dérivé de son inventeur ‘Duff Abrams’.

En mesurant l’affaissement, on peut vérifier si l’ouvrabilité du béton correspond à la norme


nécessaire. En fait, l’ouvrabilité est la capacité du béton à pouvoir être mis en œuvre
aisément. La fluidité du béton avant que le matériau ne durcisse, est caractérisée par son
ouvrabilité.

Cet essai comprenne à compacter du béton frais dans un moule tronconique sans fond de
30cm de hauteur, 20cm de diamètre en sa partie inférieure et 10cm de diamètre en sa partie
supérieure. Ce moule s’agit du cône d’Abrams, décrit dans l’image ci-dessus :

On place le cône sur une plaque d’appui, avec un entonnoir pour remplir du béton, une tige
de piquage normalisée et d’un portique de mesure (une règle) qui permet, aussitôt après le
démoulage, de mesurer l’affaissement.

La hauteur d’affaissement après le démoulage du cône, donne une indication sur l’ouvrabilité
du béton. Ainsi, plus la hauteur d’affaissement est posée, plus le béton est fluide.

6|Page GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

Le tableau ci-dessus illustre l’évaluation de la consistance en fonction de l’affaissement au


cône :

Classe de Affaissement (cm) Tolerance (cm)


consistence
Ferme 0-4 ± 1cm
Plastique 5-9 ± 2cm
Très plastique 10-15
± 3cm
Fluide >16cm

Dans le cas où l’essai d’affaissement au cône d’Abram faillisse, on a recours a deux autres
essais :

 L’essai Vébé est utilisé pour tester les bétons de faibles ouvrabilités. La consistance
est déterminée par le temps pris par un cône de béton à remplir un volume connu sous
l’effet d’une vibration arbitraire. Plus le temps est moins, plus le béton sera considéré
comme fluide.

 L’étalement sur table est adapté aux bétons très fluides. La consistance est estimée
dans cet essai par l’étalement que connait un cône de béton soumis à son propre poids
et a une série de secousses. Plus l’étalement est grand, plus le béton est jugé fluide.

BUT DU TP

Le but essentiel de cet essai est de vérifier l’ouvrabilité du béton par rapport à sa teneur en
eau. De plus, grâce à cet TP, on peut aussi vérifier si la quantité des composants estimé par
mètre cube donnent bien un mètre cube de béton mise en œuvre.

7|Page GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

EQUIPEMENT UTILISEE

1.
Ciment Portland ordinaire

2.
Sable
0-4mm

3.

Granulat

4.

Eau

8|Page GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

5.

Une éprouvette Pour mesurer et ensuite


peser l’eau

6.

Le Cône d`Abram Afin d`obtenir l`ouvrabilité


du béton frais

7.

La tige de bourrage Pour compacter les poches


pour l’essaie d’air et compacter le béton
d’affaissement

8.
Pour mélanger l’eau,
ciment, sable et granulats
Pelle pour obtenir un mélange
homogène

9.

Un plateau Pour pouvoir mélanger le


tout

9|Page GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

MONTAGE DE L’APPAREIL

Étape
no. Procédures Image

D’abord il faut désassembler le cône


1.

2. Puis, il faut bien nettoyer toutes les parties des


cônes avant les utiliser en enlevant bien les
morceaux de bétons qui se sont collé pour
empêcher l’adhérence entre le béton frais et
ces petits morceaux de bétons.

3. Ensuite, le cône est réassemblé pour qu’on


puisse faire le test sans problème.

10 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

MODE OPERATOIRE

No. PROCEDURE CROQUIS


1. On pèse les matériaux (sable, gravier,
ciment) sur la balance

2. Ensuite, on place les matériaux dans un


plateau et on les mélange avec de l’eau

3. On mélange les éléments jusqu’à ce


qu’on obtienne une pâte de béton
homogène.

4. On nettoie l’intérieure du cône et la


plaque avec une brosse métallique et
on l’humidifie avec de l’eau.

11 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

5. Puis, on place le cône sur la plaque et


on le serre avec les vises qui agissent
comme de la pince.

6. On remplit le béton obtenu dans le


cône à travers l’entonnoir qui se place
sur le cône. Le béton est rempli en 3
couches.

7. Après avoir rempli le béton, on le


compacte avec la tige 25 fois pour
chaque couche de béton ajouté.

8. Quand le béton rempli le cône


complètement, on rase la surface pour
avoir une surface plate et uniforme.

12 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

9. On devise les pinces et on prend le


cône par les supports et on le tire en
haut dans un axe droit.

10. On pose le cône à l’inverse et on pose


la tige sur le cône. Ensuite, on mesure
la hauteur d’affaissement à l’aide d’un
ruban.

11.
Le cône est nettoyé de nouveau et humidifié pour le servir pour les différents
types de béton avec de différentes consistances d’eau. Les étapes 4 à 10 sont
répétées.

A NOTER : cet essai doit être conduit dans une région ou il n’y a pas de vibration ou
choc.

13 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

ANALYSE GRANULOMETRIQUE PAR TAMISAGE

Avant de préparer le béton, on a opté de faire un tamisage des granulats et donc utiliser du
granulat avec dimension, D<20mm. Si dessous ce trouve le résultat obtenu.

Tamis Poids / g
Fond 325.3
2.5 mm 419.2
5 mm 416.3
6.3 mm 516.8
10 mm 563.3
12.5 mm 527.6
16 mm 572.3
20 mm 542.5
25 mm 542.5

14 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

RESULTAT

Volume pour 2 cubes  = 2[(150mm x150mm x150mm)] mm3 to m3


= 6,750,000 mm3 mm3/ (10003)
= 0.00675 m3
Volume du cône H Les dimensions
= ¿
3
d’affaissement sont en mètre.
0.3 2
= ¿ Π) + (0.12Π) + √ [(0.12Π) (0.052Π)]
3
= 0.005498 m3
On va donc utiliser la quantité des matériaux par rapport au volume maximale
(Volume pour 2 cubes)

Relation des constituant = Ciment : sable : gravier


du béton = 1 : 2 : 3.5
Relation constituant par
= 1 : 2.67 : 4.22
rapport au 2400kgm3
Variation Eau/Ciment = 0.5, 0.6, 0.7, 0.8, 0.9

Calculation de la masse des matériaux


Constituent 1m3 en kg 0.00675m3 en kg
Ciment 2.06
Sable 5.5
Gravier 8.7

Calculation de la masse d’eau


E/C 1m3 en kg 0.00675m3 en kg
0.5 152.09 1.04
0.6 91.26 1.24
0.7 63.88 1.44
0.8 51.10 1.65
0.9 46.00 1.86

AFFAISSEMENT MESURE SUR BETON

E/C H / cm AFFAISSEMENT/mm H1 / cm
0,5 300 3 297
0,6 300 10 290
15 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

0,7 300 190 110


0,8 300 70 230
0,9 300 130 170

16 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

EXAMPLE DE CALCULATION POUR E/C=0,5

MESURE DU POIDS Gravier Sable Ciment

Masse [récipient + matériau] 9382.1 g 6182.1g 2386.2 g


Masse récipient 682.1 g 682.1 g 326.2 g
Masse de matériau 8700 g (8.7 kg) 5500 g (5.5 kg) 2060 g (2.06 kg)

17 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

ANALYSE ET DISCUSSION

Pour l’essaie de cône d’Abrams on a eu plusieurs valeurs d’affaissement par rapport au


diffèrent valeurs de E/C (Eau/Ciment) :
D’après le tableau ci-dessous on peut déduire la classe de consistance :
Classe de consistance Affaissement (cm) Tolérance (cm)
Ferme F 0à4 ± 1 cm
Plastique P 5à9 ± 2 cm
Tres plastique TP 10 à 15
± 3 cm
Fluide Fl ≥ 16

E/C AFFAISSEMENT/ mm Classe de consistance


0,5 3 Ferme F
0,6 10 Plastique P
0,7 190 Fluide Fl
0,8 70 Plastique P
0,9 130 Très Plastique

L’affaissement peut prendre différentes formes :

 Un effondrement complet du béton ;


 Un affaissement par cisaillement, la partie supérieure du béton cisaille et glisse
latéralement ;
 Un véritable affaissement, le béton s'abaisse simplement, en gardant plus ou moins de
forme.

Dans de TP on a pu déduire que chaque rapport E/C a un diffèrent valeur d’affaissement et


que si on compare la valeur de rapport E/C 0,8 et E/C 0,9 la valeur d’affaissement change
drastiquement et cela dépend aussi de la façon du forme que l’affaissement a produit.

18 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

CONCLUSION

Ce TP nous a permis de réaliser un essaie au cône d’Abrams avec plusieurs rapport E/C. Cela
nous sera utile pendant nos parcours entant qu’ingénieur sur le chantier avant le coulage du
béton ou il faudra faire des prélèvements de cube pour chaque camion de béton. Alors pour
réaliser ces cubes de béton il faut d’abord passer par l’essaie de cône d’Abrams.

19 | P a g e GC2
SLUMP TEST UNIVERSITE DES MASCAREIGNES

20 | P a g e GC2