Vous êtes sur la page 1sur 8

L'anniversaire au gâteau brûlé

1. En route

Dans leur igloo sur la banquise, un ours polaire,


Neige, et un pingouin, Tristan, se réveillent. Ils
prennent leur petit déjeuner et se préparent à partir.

Aujourd’hui, ils sont invités à un anniversaire :


celui de leur ami dragon ! En effet, celui-ci a 12
ans !
Ils mettent dans leur sac les cadeaux qui lui sont destinés : une figurine en forme
de dragon et des petites cuillères pour remplacer celles qu’il a brûlées en
crachant du feu !
Le dragon, l’ours polaire et le pingouin sont amis
depuis longtemps. Ils se sont rencontrés à l’école
maternelle Cunégonde Kikiche dans la ville des
Esquimaux mais cela fait des mois qu’ils ne se sont
pas vus.
Tristan et Neige ont été très contents de recevoir une carte d’invitation pour cet
évènement et ils ont hâte de faire la fête ensemble. Alors, ils se mettent vite en
route.

Le dragon Ernest habite dans une grotte située sur une haute montagne qui
s’appelle les Verestes. C’est assez loin, le chemin est long et compliqué.
Heureusement, sur la carte il y a l’adresse, le chemin de la maison du dragon et
le nom de la montagne ainsi que son numéro de téléphone et son nom de famille.

2. La carte perdue

Après avoir marché quelque temps, nos deux amis arrivent en bas de la
montagne, celle où habite le dragon. Le pingouin, voulant suivre le bon chemin,
fouille dans son sac pour prendre la carte d’invitation. Il cherche, il cherche mais
soudain s’écrie :

- Oh non ! Que je suis bête ! J’ai perdu la carte !

- Comment on va faire ? On n’a plus l’adresse ! J’espère qu’on va la


retrouver, dit l’ours. On a qu’à retourner sur nos pas.
- Je crois qu’elle est tombée dans l’eau ! Regarde, la poche du sac n’était
pas bien fermée répond le pingouin. Qu’est-ce qu’on va faire ?

3
Il se met à pleurer, entraînant l’ours qui se met lui aussi à verser quelques
larmes.

3. Perdus et effrayés

Les deux amis, désespérés, ne sachant pas quoi faire s’assoient par terre. Ils ne
sont pas non plus rassurés. Ils pensent qu’ils sont un peu perdus et ne savent pas
par où aller. Leur inquiétude monte :
- Je ne sais pas quoi faire. Je ne sais pas par où aller, dit l’ours d’une petite
voix. Et toi ?
- Moi non plus, lui répond le pingouin. En plus, si on se trompe de chemin,
ça peut être dangereux, il faut se méfier. J’ai entendu dire qu’il y a des trolls,
des pieuvres et même des fantômes qui rôdent par ici… J’ai peur…
- Allons, je suis là, dit l’ours polaire mais il n’a pas l’air très rassuré non
plus.

Les deux amis se taisent alors et se mettent à écouter les bruits de la banquise :
« Hou ! Hou ! » siffle le vent ; « Cric, crac, » fait la glace. Ils entendent même
comme des crissements de pas dans la neige.
Tout à coup, il leur semble voir une ombre passer au-dessus d’eux et ils
entendent un grand bruit d’ailes. Ils se serrent l’un près de l’autre s’attendant au
pire…

4. Quelle chance !

Mais quelle surprise ! Voilà soudain qu’une


licorne atterrit devant eux faisant
claquer ses sabots sur le sol glacé.

- Bonjour, dit-elle. Que faites-vous là


assis tout seuls ?

- Bonjour, répond Neige, nous sommes


perdus. Nous devions aller à
l’anniversaire de notre ami dragon sur
la montagne des Verestes mais nous
avons perdu la carte et on ne connaît
pas le chemin.
- C’est moi qui l’aie perdue, la carte…
soupire Tristan, remis de ses
émotions. Tu ne pourrais pas nous
aider ?
- Mais oui, bien sûr ! Figurez-vous que moi aussi, je suis invitée à cet

4
anniversaire ! Allez, venez, on y va, suivez-moi !

L’ours et le pingouin se lèvent et se mettent à marcher en compagnie de la


licorne. Ils sont bien soulagés. Heureusement que leur nouvelle amie est là pour
les guider ; le chemin est difficile, ils grimpent beaucoup, les sentiers sont étroits
et il leur faut souvent changer de direction.

5. Les voilà enfin arrivés !

Enfin, voilà que dans un renfoncement de la roche, ils distinguent une grotte
avec, au fond, une porte. L’ours sonne. La porte s’ouvre… et le dragon Ernest
apparaît :

- Ah ! Vous voilà enfin ! Vous êtes en retard ! s’exclame-t-il. Mais venez,


entrez ! Je vais enfin pouvoir souffler les bougies de mon magnifique gâteau et
le partager avec vous !

En effet, le gâteau est superbe. C’est une pièce montée carrée, au chocolat, avec
un dragon vert sur le dessus. Il est recouvert de glaçage à la framboise, de
smarties et porte des bougies multicolores. Il fait très envie aux trois invités.
Surtout au pingouin et à l’ours car les émotions, ça creuse l’appétit !

5
Le dragon allume les bougies. Puis il inspire,
gonfle ses joues et se prépare à souffler d’un coup
ses huit bougies.

Que s’est-il passé ? A-t-il oublié qu’il pouvait


cracher du feu ? Voilà qu’une
grosse flamme sort de sa bouche et arrose le
gâteau de feu ! Le gâteau est tout
brûlé ! Immangeable ! Les invités sont fâchés :

- Oh non, quel maladroit ! s’écrie la licorne.

6. La fête

Ce gâteau est moins beau. C’est un gâteau au chocolat


décoré de fraises.

Cette fois-ci, tout se passe bien. Le dragon fait bien


attention à ne pas souffler trop fort et éteint juste les
bougies. Ouf !

Ils mangent le deuxième gâteau qui est quand même


délicieux. Le dragon ouvre ses cadeaux. La licorne lui a
offert une console et une lance à incendie !
Le dragon et ses invités s’amusent bien. C’est bien pratique un dragon ; avec son
aide, ils lancent plein de fusées de feux d’artifice et de confetti. Puis ils finissent
la fête en jouant tranquillement aux cartes. Quel bon moment ils ont passé
ensemble, ils sont tous très contents.

6
L'anniversaire au gâteau brûlé

École élémentaire Élèves


Guillaume Apollinaire Gabin D'agostini
Léopoldine Freulon
Classe CP/CE1 Eren Jamet
Yasmina Khataieva
Enseignante Clothilde Le Cozannet
Claire Camus Janelle Revera Rouxel
Malo Sauner Baulac
Illustrateur Maxime Valadares
Patrick Bressot Giulia Alechkine
Léon Baillard Greslier
Ninon Bassart
Angélina Baykov Ngono Belinga
Enzo Boucault
Anaël Derouault Tep
Enéa Gendrot
Isaac Habib Segura
Noé Huet
Léon Maillard
Alex Rodriguez Llut
Daniela Rodriguez Llut
Archibald Tortel
Lisa Verdot
Mélia Vitry D'Aubigny