Vous êtes sur la page 1sur 1

Conclusion général et perspectives

Le travail réalisé dans ce mémoire a été consacré dans un premier temps à faire une synthèse
bibliographique sur les matériaux composites avec ces constituants et les propriétés
thermophysiques de ces matériaux. Puis, à faire une étude numérique du comportement
thermophysique de composite polymère renforcé par des fibres naturelles.

Dans cette étude, nous avons développé un modèle de simulation numérique en régime
permanent dont le but est de déterminer la conductivité thermique de composite
polymère/fibres de palmier dattier. Les valeurs de la conductivité thermique obtenues
numériquement ont été comparées aux valeurs expérimentales et quelques modèles
théoriques.

D’après l’étude numérique, on a constaté que la conductivité thermique de composite diminue


en fonction de l'augmentation de la concentration des fibres. Cette diminution due à la
différence entre de la conductivité thermique des deux constituants du composite. En plus,
l'ajout de fibres naturelles génère une porosité et la présence d'air dans la matrice ce qui
conduit a une faible masse volumique et une faible conductivité thermique.
Les résultats obtenus montrent que le modèle numérique développé dans ce travail prédit
correctement les mesures expérimentales de la conductivité thermique. Par ailleurs pour les
concentrations de 45%, 50% et 55% il y a une petite divergence entre les résultats
numériques et les mesures expérimentales.
D’autre part, le modèle de Lewis et Nielson donne une meilleure estimation de la conductivité
thermique de composite, il est en bon accord avec les conductivités thermiques numériques de
composite polymère.

On outre, nous pouvons conclure d’après cette étude que l’augmentation de la concentration
des fibres de palmier dattier a un effet favorable sur la conductivité thermique du composite,
en terme, de produire un matériau avec une faible conductivité thermique, qui peut être utilisé
comme un matériau isolant.

Perspectives

Cette étude peut être complétée par la détermination des autres propriétés thermophysiques
comme; la diffusivité thermique, la capacité thermique d’un matériau composite par Comsol.

La modélisation numérique pourrait aussi être développée en 3D pour des géométries plus
complexe, en introduisant les grandeurs adimensionnels afin de simplifier le problème et de
réduire le temps de calcul.

53