Vous êtes sur la page 1sur 12

Test de connaissance

Sur l’audit et le commissariat aux


comptes

1
Sommaire

A- Les caractéristiques du contrôle interne……………………………….3

B- Les assertions………………………………………………………......3

C- Le risque d’audit……………………………………………………….3

D- Le seuil de signification …………………………………………….....4

E- La collecte d’éléments probants……………………………….……….5

F- Les techniques de contrôle ………………………………………….…5

G- Les révisions des comptes………………………………………..…….5

H- Le déroulement d’une mission d’audit ………………………………...6

I- L’évaluation du contrôle interne …………………………………….6

J- Le contrôle légal des comptes ……………………………………….…6

2
QUESTIONS Réponses

3
A- Les caractéristiques du
contrôle interne
Quels sont les objectifs d’un 1. Conformité avec les lois et les règlements
bon dispositif de contrôle 2. Protection des actifs : Sauvegarder les actifs
interne ? 3. Fiabilité des informations financières
1 4. Respect des procédures (Consigner dans un document obligatoire appelé
manuel de procédure : Art. 4 loi 9-88)
5. Efficacité, efficience, qualité de ressources
Quelles sont les composantes 1. Avoir une organisation appropriée : L’organigramme qui va définir les
qui permettent la mise en fonctions et les tâches attribuées aux services, départements…
2 œuvre d’un bon contrôle 2 .Circulation de l’information au sein de l’entreprise : Information pertinente,
information transmise dans les délais, informations correcte non erronée
interne ?
3 .Gestion des risques : L’E/se élabore une cartographie des risques

Quelles sont les conditions de 1 .Compétence


3 qualité humaine pour un bon 2. Intégrité : Honnêteté
dispositif de contrôle inter ?

Citez des procédures de 1 .Plafond d’autorisation


sécurités du contrôle interne ? 2 .Séparation des fonctions : celui qui autorise n’est pas celui qui conserve, ou
4 celui qui fait l’opération ou celui qui l’enregistre et celui qui s’occupe de la
trésorerie
3 .Matérialisation des contrôles pour conserver la traçabilité
Quelles sont les supports et Documentation :
documents qui permettent 1. Archives
5 2. Fichier des immobilisations
une bonne traçabilité des
3. Compte matière
informations financières ?
4. Fichier balance Agée : Le classement nominatif des clients par ancienneté
Quels sont les organes de 1. L’organe de gestion (Conseil d’administration ou directoire/ Conseil de
6 gestion et de contrôle ? surveillance)
2. Organe de délibération (Assemblée générale des actionnaires)
3. Organe de contrôle ( les CAC)
Quel est le cadre légal du - Le référentiel international du contrôle interne et le COSO ( il existe Coso 1 &
7 Coso 2)
contrôle interne ?
- La loi SOX (du sénateur américain Sarban OXELI)
Quels sont les référentiels du Le Coso 1 et Le Coso 2
8
contrôle interne ?

Quels sont les outils 1. Questionnaire du contrôle interne (QCI)


9 d’évaluation du contrôle 2. FRAP
interne ? 3. Grille d’analyse des fonctions et des tâches (Séparation des tâches et
fonctions)
Quelles sont les cinq questions 1. Qui ?
de base du QCI ? 2. Quoi ?
10 3. Ou ?
4. Quand ?
5. Comment ?
B- Les assertions
11 Comment dénomme-t-on une Anomalie & une information comptable inexacte, insuffisante

4
information comptable ou
financière inexacte,
insuffisante ou omise en
raison d’erreur ou de fraude ?

Comment dénomme-t-on une Anomalie significative : qui influence le jugement des utilisateurs
information financière
inexacte qui peut influencer le
12
jugement de l’utilisateur de
l’information comptable et
financière ?

Quelles sont les critères qui Les assertions


sous-tendent
13
(=Conséquences) la régularité
et la sincérité des comptes ?

Quelles sont les assertions 1. Réalité : Lorsque l’acquisition est rattachée à l’E/se (dans l’intérêt de l’E/se)
relatives aux flux ? 2. Exhaustivité : Mettre une numérotation séquentielle ininterrompue
14 3. Exactitude : la réexécution des calculs, contrôle arithmétiques
4. Coupure (Cut-off) : entre le 25/12/N et le 15/01/N+1
5. Classification
Quelles sont les assertions 1. Existence : La réalité physique du solde
15 relatives aux soldes ? 2. Droit et obligation
3. Evaluation
4. Présentation
Que signifie l’assertion Càd que les opérations sont réelles et concernent l’entreprise
16
« réalité » ?

Que signifie l’assertion Toutes les opérations et tous les événements ont été intégralement
17
« exhaustivité » ? comptabilisés

Que signifie l’assertion Elle consiste à enregistrer le passif et l’actif à leur montant réel (valeur
18 d’entrée, valeur actuelle, VNA, VCN)
« Évaluation » ?

Que signifie l’assertion L’information est clairement présentée (principe de clarté) et classée
19
« présentation » ??

Que signifie l’assertion Consiste à contrôler les charges et les produits à la fin de l’exercice
20
« coupure » ?

Que signifie l’assertion Càd Est-ce que les passifs et actifs existent physiquement
21
« existence » ?

Quel est le lien entre L’anomalie est une infraction aux assertions
22
l’anomalie et l’assertion

C- Le risque d’audit
23 Que signifie le risque en C’est le risque qu’une anomalie significative se réalise

5
audit ?

24 Que signifie le risque d’audit ? C’est le risque que l’auditeur exprime une opinion erronée alors qu’il y’avait des
anomalies significative
Que comprend le risque Il comprend 2 sortes de risques : Risque d’anomalie significative et le risque de
25
d’audit ? non détection

Que signifie le risque C’est le risque propre à l’E/se il est indépendant de l’auditeur
26 d’anomalie significative dans
les comptes ?

Enoncez les deux types de 1. risque inhérent


27 risques liés aux anomalies 2. Risque lié au contrôle
significative

A quelle étape s’évalue le En début de missions


28
risque inhérent ?

Quel est l’utilité du risque Il permet d’identifier les anomalies potentiels avant de commencer la mission :
29 Cas des promoteurs immobiliers : cycle de production long, problème de
inhérent ?
financement
A quelle étape s’apprécie le Lors de l’étape évaluation du contrôle interne
30
risque lié au contrôle ?

Quel est l’utilité du risque lié Il permet de déterminer le degré de confiance que l’auditeur apporte au
31
au contrôle ? contrôle interne

Que désigne-t-on par le risque Il correspond à la possibilité qu’une anomalie significative se produise dans les
32
inhérent ? comptes sans tenir compte du contrôle interne existant au sein de l’E/se

Que signifie le risque lié au C’est le risque qu’une anomalie ne soit pas prévenue n’est détectée par le
33
contrôle ? contrôle interne

Que signifie le risque de non C’est le risque propre à l’auditeur, il correspond au risque que l’auditeur ne
34
détection ? parvient pas à détecter une anomalie significative

D- Le seuil de signification

Que désigne-t-on par seuil de Il correspond à un montant ou à un événement au-delà duquel les décisions
35
signification ? sont susceptibles d’être influencées

A quelle étape détermine-t- En début de mission


36
on le seuil de signification ?

Quelle est l’utilité du seuil de Orienter la mission d’audit vers les comptes significatifs
37
signification ?

Comment fixe-t-on le risque On compare le seuil de signification au montant estimé des anomalies
38
de non détection ? potentiels

39 Quelle est l’utilité du seuil de A l’achèvement de la mission les anomalies cumulées sont comparées au seuil
signification dans la global de signification, si elles dépassent, l’auditeur ne vas pas certifier les

6
formulation de l’opinion ? comptes : on dit qu’il va rendre une opinion défavorable

Comment détermine -t-on le Il n’y’a pas de formule mathématique : la détermination du seuil relève du
40
seuil de signification ? jugement professionnel de l’auditeur

Existe-t-il des fourchettes Fourchette entre 5 et 10%


41
indicatives ?

Dans les réseaux Chaque réseau possède ses propres tables statistiques ; ces tables se réfèrent
internationaux d’Audit, au CA, total bilan et au résultat courant
42
comment calcule-t-on le seuil
de signification ?

Que désigne la notion de Ce sont les postes des états de synthèse, dont le montant est élevé.
43 Exemple des promoteurs immobiliers : Stocks encours, dettes de financement,
« grandeurs significatives »
avances clients
Quelles sont les indicateurs les - Le résultat courant
plus souvent utilisés pour - Les capitaux propres
44 - Le CA
déterminer le seuil de
(- L’endettement net)
signification ?

Sur Quels critères doit-on Le critère dépend du secteur d’activité


45
choisir les indicateurs ?

Quels sont les deux critères les - Le résultat net


46 plus pertinents pour - Les capitaux propres
l’actionnaire ?

Dans quel secteur, le critère Dans le secteur de distribution à marge faible (station d’essence, super
47 de résultat n’est pas marché…)
significatif ?

Dans une société de négoce, La marge commerciale


48 Quel est l’indicateur le plus
significative ?

Existe-t-il un lien entre le seuil Le seuil de signification est inversement proportionnel par rapport au niveau du
49 de signification et le niveau risque : plus le risque est élevé plus le seuil est réduit
des risques ?

Quels sont les fourchettes - 5 à 10% du résultat courant


usuellement pratiquées à titre -2% du total bilan
50 - 0.5 à 1% du CA
indicatif ?
- 5% des capitaux propres
- 1 à2% de la marge brute
Quels sont les éléments Evénements marquants non chiffrés qui ont un impact sur la lecture des états
qualitatifs pouvant avoir une de synthèse
51
influence sur le seuil de
signification ?

52 Quelle est l’utilité de la grille C’est une grille qui compare le risque inhérent et le risque lié au contrôle pour

7
de notation des risques déterminer le risque de non détection
d’anomalies ?

Que signifie le risque de non Est lié aux techniques de contrôle de l’auditeur qui risque de ne pas identifier
53
détection ? les anomalies dans les comptes

Que signifie un risque de non Le risque inhérent est élevé, le risque lié au contrôle est faible  Renforcement
54
détection élevée ou faible ? des contrôles spécifiques et allégement des programmes standards

Existe-t-il un lien entre le seuil Quand le seuil est bas on multiplie les contrôles des comptes, quand le seuil est
55 de signification et le niveau de élevé on allège les contrôles
contrôle ?

E- La collecte d’éléments
probants
Que signifie la notion Ce sont les informations obtenues par l’auditeur au cours de sa mission d’audit
56 « collecte d’éléments lui permettant de « fonder son opinion »
probants » ?

57 Que doit collecter l’auditeur ? Ce sont les documents justificatifs ayant servis à l’établissement des comptes

Comment sont obtenus les La collecte des éléments probants s’effectue par des techniques de contrôle
58 normalisées : Inspection et observation physique, circularisation (Confirmation
éléments probants ?
auprès des tiers)
Qu’apportent les éléments Ils apportent la preuve que les assertions sont respectées
59
probants à l’auditeur ?

Quelles sont les Ils faut que les éléments probants soient suffisants (une accumulation de
60 caractéristiques des éléments preuve) et pertinents (il faut que les preuves soient appropriées)
probants ?

Dans quelles phases d’audit La collecte s’effectue dans 3 étapes : Prise de connaissance, contrôle interne et
61 sont collectés les éléments contrôle des comptes
probants ?

Dans quelles phases la Dans la phase de contrôle des comptes


62
collecte est importante ?

Comment se fait la collecte Sous forme de test de cheminement ou test de procédures


63 d’éléments probants dans la
phase contrôle interne ?

Quelle est l’utilité de la feuille Cette feuille est utilisée pour valider les assertions de chaque cycle d’opération
d’évaluation du contrôle
64
interne (FAC : Feuille d’analyse
et de contrôle) ?

65 Comment se fait la collecte Par les test détaillés


d’éléments probants dans la
phase « Révision des

8
comptes »

F- Les techniques de contrôle


Quel est le lien entre la Pour collecter les éléments probants, l’auditeur utilise les technique de contrôle
collecte des éléments
66
probants et techniques de
contrôle ?

Quelles sont les techniques de Le contrôle arithmétique, la procédure analytique, l’observation physique,
67
contrôle les plus courantes ? l’inspection physique, la circularisation

Quel est l’objet de la Apprécier la cohérence des informations financière à partir de leur corrélation
68
procédure analytique ? (lien) avec d’autres sources

A quelle étape utilise-t-on Au début et fin de mission


69
cette technique ?

Quelle est la distinction entre - Observation physique : Consiste à examiner une procédure
70 l’observation et l’inspection - Inspection physique : correspond à un contrôle physique des actifs, des livres
physique ? comptables, des registres…

En quoi consiste la demande Consiste à obtenir de la part des tiers une déclaration ou une confirmation d’un
71
de confirmation des tiers ? solde, d’un titre de propriété, d’une hypothèque…

Que désigne-t-on par le Ce sont les vérifications des calculs sur les pièces comptables  la réexécution
72
contrôle arithmétique ? des contrôles

G- La révision des comptes


Quels sont les tests et 1. Test de substance
procédures relatifs aux 2. Procédure d’audit complémentaire
73
travaux de révision des
comptes ?

Quel est l’objet des tests de Ce sont des tests permettant de détecter les anomalies au niveau des assertions
74
substance ?

Citez les deux contrôles à - Les tests de détails


effectuer dans les tests de - Revue analytique
75
substance ?

Citez les contrôles à effectuer Ce sont des travaux destinés à clôturer efficacement un dossier d’audit avant
à l’achèvement d’une l’émission de l’opinion
76
mission (Travaux de
bouclage)?

H- Le déroulement d’une mission


d’audit

9
Comment débute une mission Par la prise de connaissance générale pour comprendre le secteur d’activité de
77 l’E/se, cette compréhension va permettre d’identifier les risques inhérents (les
d’audit ?
zones à risque)
Quels sont les dossiers de Ce sont les dossiers permanents (dossiers récurrents répétitifs, exemple :
78 travail constitués durant cette Statut, organigramme…)
étape ?

Quelles sont les diligences à Avoir un plan de mission


79
effectuer lors de cette étape ?

Citez le contenu du plan de - Note d’orientation générale


80 - Le seuil de signification global
mission
- Le programme de travail
Citez le contenu de la note - Présentation du secteur d’activité
81 d’orientation - Domaine significatif (les comptes les plus significatifs au niveau du bilan)
- Zone à risque (risque inhérent)
- Découpage des travaux par cycle
Citez le contenu du - Le budgétant ; nombre d’heure travaillée par l’auditeur sur le site
82 - Le calendrier des travaux
programme de travail
- La répartition de la charge de travail
I-L ‘évaluation du contrôle
interne
Pourquoi l’auditeur doit-il Afin de tester l’efficacité du dispositif du contrôle interne, si le contrôle est
s’appuyer sur le contrôle défaillant il faut réajuster le programme de contrôle des comptes
83
interne pour auditer les
comptes ?

Comment l’auditeur aménage - Renforcer le contrôle des cycles défaillant


84 son programme de contrôle - Alléger les contrôles des cycles sécurisants (Exemple : paie des fonctionnaires
des comptes ? de l’administration publique)

Quelles sont les démarches L’auditeur estime que le risque lié au contrôle est maximal donc il ne doit pas
menées par l’auditeur en cas s’appuyer sur le contrôle interne il accélère les tests de détails
85
d’impossibilité de s’appuyer
sur le contrôle interne ?

Quels sont les tests à effectuer - Test de conformité : pour s’assurer que les procédures sont bien appliquées0
86 lors de l’évaluation du - Test de permanence : pour s’assurer que la pérennité du dispositif du contrôle
contrôle interne ? interne

J-Le contrôle des comptes dans


les sociétés anonymes (1)
Quel est l’organe qui exerce le Le commissariat aux compte
87
contrôle légal ?

Dans quelles sociétés le CAC - Dans les sociétés qui font appel public à l’épargne  Minimum 2 CAC
88
est obligatoire ? - Les SA et autres sociétés dont le CA > 50 millions dhs

89 Conditions suffisantes pour Etre inscrit au tableau d’ordre des experts comptables

10
exercer la profession du CAC ?

Modalités de nomination du - Les statuts :à la date de création de la société le CAC est nommé par les
90 statuts ou bien par l’AG constitutif
CAC ?
- L’AGO au cours de l’activité de la société
Listez les incompatibilités - Incompatibilité familiale : Ascendants/descendants, époux/épouses
prévues par la loi ? - Incompatibilité de fonction : Ne pas être salarié de l’E/se, ne pas assurer la
91 comptabilité de la société
- Incompatibilité professionnelle :Exemple : un CAC ne doit pas être
commerçant
Quelle est la durée du mandat - A la création : Un exercice
92
du CAC ? - Au cours de la vie sociale : 3 exercices

Dans quelles conditions le CAC - Non renouvellement : Lors de l’expiration du contrat le CAC est libre et l’AGO
peut-il être révoqué ? est libre de renouveler le contrat
- Révocation : au cours du mandat le CAC peut être révoqué sur requête auprès
93 du président du tribunal de commerce, la requête doit être motivée par une
faute grave
- La récusation : Ne pas faire confiance à un CAC : le récuser devant le tribunal
de commerce dans les 30 jours qui suivent sa nomination les actionnaires
(5% du capital social) les dirigeants, le CDVM peuvent récuser le CAC
Quelles sont les missions Ce sont les missions que doit effectuer le CAC tout au long de l’exercice :
permanentes du CAC ? - Vérification de la compta : contrôle des comptes
94 - Concordance du rapport de gestion avec les états de synthèse
- S’assurer de l’égalité des actionnaires : Egalité à l’accès à l’information, l’accès
à l’AG doit être réglementée
- Accord préalables des associés lorsqu’il existe des conventions réglementées
Dans quel cas le secret - Auprès des tribunaux (procureurs, juges…)
95 professionnel peut-il être - Auprès de la cour des comptes
levé ? - Auprès du CDVM si la société est cotées en bourse

Modalités de communication Selon l’Art 169 de la loi 17-95 : communication avec l’organe de gestion
96 du CAC avec l’organe de ==> Communique les faits, régularités graves, redressements…
gestion ?

Quels sont les rapports que - Le CAC doit communiquer le rapport général et le rapport spécial
97 doivent établir les CAC ? * Le rapport général : l’opinion du CAC
Contenu de ces rapports ? * Le rapport spécial : convention réglementée (contrat établie avec la société et
avec son dirigeant qui fait des transactions avec sa société)
Dans quel cas la convocation - AG qui approuve les comptes
98 - Le conseil d’administration qui arrête les comptes (ne passer aucune écriture
du CAC est obligatoire ?
après Comptes intangibles
Qualifier juridiquement la - Responsabilité disciplinaire et du ressort de l’ordre des experts comptables :
99 responsabilité du CAC ? l’avertissement, le blâme et la radiation
- Responsabilité civile : Causer un dommage à un tiers
-Responsabilité pénale : Infraction à la loi
Dans quel cas le CAC peut -il Normalement c’est le conseil d’administration ou le directoire qui convoquent
10
convoquer l’assemblée des les assemblées des actionnaires.
0 Dérogation : La carence ; lorsqu’il y’a carence de gestion le CAC convoque en
actionnaires ?
urgence l’AG

11
(1) CAC = Commissaire aux comptes
AGO = Assemblée générale ordinaire

12