Vous êtes sur la page 1sur 20

Plan de formation

Evaluation Séquence 1 : Séquence2 : Séquence3 : Production finale


diagnostique plaider une cause dénoncer un avis débattre d’un sujet
d’actualité

Sujet : Compréhension Compréhension Compréhension 1ermoment :


orale orale orale 1-Organisation en
Il vous est classe d’un débat
arrivé de voir Support : Fable de Support : Où vont Support : chanson orale sur la
au bord de nos la Fontaine « Le tous ces enfants ? « Qui a tué Davy violence dans les
routes ; des laboureur et ses Moore ? » G.AllWright stades
enfants (filles enfants » Compréhension
et garçons) écrite Compréhension 2ème moment :
vendre toutes Compréhension écrite 
écrite Support : Le notaire Rédaction du
sortes de du havre Support :G.Duhamel compte rendu du
produits Support « Les joies (G.Duhamel) scènes de la vie débat
Que pensez- de l’instruction » future
1-Identification des
vous de cette (Courrier de
l’UNESCO) verbes d’opinions. 1-Expression de
situation ? l’opposition et de la
1-Structure du 2-L’échec de concession
Répondez en
texte : l’éducation
justifiant votre (commentaire d’une 2-L’antonymie lexicale
point de vue -Identification du image)
par quelques Production écrite
thème, de la thèse,
arguments 3-L’implication de
des arguments et
illustrés par des exemples l’émetteur dans son Préparation à l’écrit
des exemples. discours(Les -Les réseaux
-Lecture d’images moyens de multimédias
argumentatives. persuasion)
Production orale
2-Le lexique Production écrite
valorisant, le lexique et /ou orale
thématique
Sujet : Rédigez une
3-Syntaxe : Les brève lettre ouverte,
articulateurs adressée au journal
chronologiques de votre lycée, pour
dénoncer le travail
Production ou des enfants et
écrite : dissuader vos
camarades
Résumé puis
d’acheter des
compte-rendu
produits fabriqués
objectif
par des enfants
-
Ministère de l’éducation nationale
Inspection générale pédagogique
Académie d’Alger centre  : circonscription de
Bouzaréah
«  Lycée Abderrahmane Ibn Rostom  »

Projet :

Mettre en scène un procès pour défendre des


valeurs humaines.

Intention communicative 

Argumenter pour plaider une cause ou la discréditer 

«  Le plaidoyer et le réquisitoire »
Qu’est-ce qu’un plaidoyer et un réquisitoire   ?

Le mot plaidoyer, a d’abord été employé par les avocats, et signifie « parler ou
plaider pour le compte d’une autre personne » afin d’obtenir justice, représenter une
autre personne auprès d’un décideur. Ce discours prononcé devant un tribunal pour
soutenir le droit d'une partie vise à innocenter un accusé, à convaincre un jury de ses
qualité.

Au contraire, le réquisitoire est un discours par lequel le ministère public, dans


un tribunal, énumère les charges qui pèsent sur l'accusé et requiert contre lui les
peines prévues par la loi. Il vise l'effet inverse: montrer qu'un héros est en réalité un
personnage néfaste, qu'un accusé est coupable.

L’émetteur se donne pour objectif d’agir par le langage : il veut démontrer,


accuser, défendre, louer, blâmer, conseiller. Il doit persuader le destinataire en
s’adressant à la fois à sa raison et à ses raisons.

Le plaidoyer et le réquisitoire sont les genres argumentatifs les plus anciens. Il


s’agit de défendre ou d’attaquer ce qui est accusé, afin de mettre en évidence son
innocence ou sa culpabilité.

Le plaidoyer : Il s’oppose au réquisitoire en présentant la défense de l’accusé. Il


peut s’apparenter à la démonstration, en présentant des contre-arguments, ou faire
appel aux sentiments du destinataire en évoquant les circonstances atténuantes. Il
désigne aussi la défense d’une idée, d’une cause.

Mots de la même famille :Plaider- plaideur (se)- une plaidoirie- un plaidoyer.

Le réquisitoire  :Au sens large, il désigne toute forme d’argumentation qui


attaque de manière rationnelle, logique quelqu’un ou quelque chose.

Mots de la même famille :requérir– requête – requérant – réquisition– réquisitorial

Les procédés utilisés pour le plaidoyer et le réquisitoire  :

Le lexique judiciaire- Interpellation de l’auditoire- Procédés de la valorisation ou de la


dévalorisation.
Projet II : Mettre en scène un procès pour défendre les valeurs humaines.

Objet d’étude : Le plaidoyer et le Réquisitoire.

Séquence 1 : Plaider une cause.

Compréhension orale :

Objectifs :

 Amener l’apprenant à apprécier, porter un jugement sur ce qu’il entend.


 Apprendre à décoder des sons, des situations culturelles à partir du lexique
utilisé.
 Savoir identifier le type de document et sa source.
 Savoir décrire ce qui a été entendu (produire, reformuler, résumer, synthétiser)
 Repérer les différentes composantes et savoir retrouver l’enchaînement des
idées. (la thèse, les arguments)

Support : (document audio)

Une fable de Jean de LA FONTAINE (1621-1695)

Le Laboureur et ses Enfants

Travaillez, prenez de la peine :

C'est le fonds qui manque le moins.

Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,

Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.

Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage

Que nous ont laissé nos parents.

Un trésor est caché dedans.

Je ne sais pas l'endroit ; mais un peu de courage

Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.

Remuez votre champ dès qu'on aura fait l'Oût.

Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place

Où la main ne passe et repasse.

Le père mort, les fils vous retournent le champ

Deçà, delà, partout ; si bien qu'au bout de l'an


Il en rapporta davantage.

D'argent, point de caché. Mais le père fut sage

De leur montrer avant sa mort

Que le travail un trésor.

Déroulement de la séance de l’oral :

I-Ecoute globale :

1- Quelle est la nature de ce texte ?


 Une chanson un discours un poème une fable un récit
2- Quelle est la visée de cette fable ?
 Informative explicative argumentative narrative
3- Qui sont les émetteurs dans cette fable ?
 Le fabuliste le narrateur le père
4- Qui sont les destinataires explicites et les destinataires implicites ?
 Les lecteurs les agriculteurs les enfants

II-Ecoute sélective :

1- Quels sont les personnages mis en scène dans cette fable ?


 La mère le père un laboureur des enfants
2- Quelle est la thèse implicite défendue par le père ?
 Protéger et sauvegarder l’héritage et surtout travailler.
3- Quelle est la thèse défendue par le fabuliste ?
 Que le travail est un trésor.
4- Quel est son argument principal ?
 Les fils vous retournent le champ. Deçà, delà, partout ; si bien qu'au
bout de l'an ; Il en rapporta davantage. « Tout travail apporte ses
fruits »

III-Ecoute finale :

Quelle est la visée communicative du fabuliste ?

 Le fabuliste La fontaine argumente tout au long de la fable en faveur du


travail. Il interpelle le lecteur à l’aide du pronom « vous ».

Remarque :

La fable est un court récit distrayant écrit en vers ou en prose, accompagnée d’une
moralité. Elle a une visée didactique. La partie narrative constitue l’exemple
argumentatif et la moralité a une portée générale c’est-à-dire que c’est la leçon que
le lecteur est amené à en tirer.
C’est un récit de fiction visant à provoquer la réflexion du lecteur et à entrainer sa
conviction.

Séquence 1 : plaider une cause

Texte Support de la compréhension de l’écrit

Les joies de l'instruction

Je n’ai pas eu la chance d’aller à l’école lorsque j’étais petit enfant, parce que
l’école la plus proche était distante de plus de 70 kilomètres. Devenu adulte, j’en
éprouvais une grande tristesse. Mais aujourd’hui, l’école s’est rapprochée des gens,
du village, du lieu de travail. Aussi ai-je été trop heureux de profiter de l’occasion de
m’instruire dans mon usine. Pour moi l’instruction est source de bonheur

Tout d’abord, grâce à l’instruction je peux accomplir seul mon travail.


Auparavant, j’avais de très grandes difficultés. Parce que j’étais analphabète ;
chaque fois qu’on me commandait de porter un sac de café au magasin, le
contremaître devait m’y accompagner, pour être sûr que je déposai le sac à la bonne
place, selon sa catégorie. Maintenant que je sais lire et écrire, je peux faire mon
travail seul, sans être escorté. A présent je suis capable de remarquer les erreurs
commises au cours de l’emmagasinage et de les signaler au contremaître.

De plus, avec l’instruction je peux maintenant lire toutes les lettres que je reçois
et y répondre. Je peux sans l’aide de personne, envoyer de l’argent chez moi.
Auparavant je devais supplier et prier quelqu’un de m’écrire les lettres et de
m’expédier l’argent…..

Et il peut même arriver que la personne qui rédige à votre place les lettres à
votre femme écrive une foule de bêtises et vous n’en savez rien.

Finalement, l’alphabétisation nous a ouvert les yeux et nous a fait beaucoup de


bien. Je pense maintenant que celui qui refuse d’apprendre à lire et à écrire mérite
d’être renvoyé de son emploi. Et je sais maintenant que tout le monde peut
apprendre et s’instruire.

N’DUGU Youcef Selamani (ouvrier de 38 ans a commencé les cours


d’alphabétisation après avoir commencé à travailler)

«  Le Courrier de l'Unesco  »
Projet II : Mettre en scène un procès pour défendre les valeurs humaines.

Objet d’étude : Le plaidoyer et le Réquisitoire.

Séquence 1 : Plaider une cause.

Compréhension écrite :

Objectifs :

 Identifier le thème, la thèse défendue et les arguments.


 Dégager la structure du texte.

Support : Les joies de l’instruction (N’Dugu Youcef Salamani, courrier de l’UNESCO)

Fiche technique

Exploitation du texte :

I-Observation du texte :

1- Quels sont les éléments périphériques du texte ?


- Titre : les joies de l’instruction (phrase nominale)
- Quatre paragraphes
- Référence : nom de l’auteur : N .Dugu Youcef Selamni
- Source : courrier de L’UNESCO

Qui parle ? A qui ? De quoi ? Pourquoi ?

N.Y Lecteurs du Des joies et de Convaincre de l’importance


Salamani l’importance de de l’instruction
Courrier de l’instruction
l’UNESCO

- Présentation de l’organisation :
Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture.
Création : 1946/Siège : Paris
Sa mission : établir la paix et la sécurité dans le monde en resserrant par
l’éducation, la science, la culture et la communication, la collaboration entre
les notions afin d’assurer le respect universel de la justice et de la loi
- Information sur l’auteur(en bas du texte) indiquant son statut social et
professionnel ouvrier de 38 ans, a entrepris des études après avoir commencé
à travailler
2- Hypothèses de sens :
- Demander aux élèves d’anticiper le contenu du texte, cette fois-ci en essayant
d’établir une relation entre le titre et l’information donnée sur l’auteur
(présentation) Les joies de l’instruction …..Ouvrier de 38 ans .a entrepris les
cours d’alphabétisation après

II-Lecture silencieuse.

III-Questions de compréhension  :

1- Pourquoi l’auteur n’est –il pas allé à l’école lorsqu’il était enfant ?

Par ce que l’école était éloigné de sa maison

2- Relevez dans le texte l’expression désignant la situation lorsqu’il s’est


instruit ?
Analphabète

-J’avais de grandes difficultés

-le contremaitre devait m’y accompagner

-Instruit

-Je peux accomplir seul mon travail

-je sais lire et écrire

3- Maintenant que l’auteur sait lire et écrire, que pense-t-il de l’instruction ?

L’instruction est source de bonheur

4- Relevez les preuves ou les raisons qui justifient sa pensée (arguments)

- je peux accomplir seul mon travail

-je suis capable de remarquer les erreurs

-je peux lire toute les lettres et y répondre

-je peux envoyer de l’argent

5- Pourquoi l’auteur a-t-il évoqué sa situation lorsqu’il était analphabète ?

-Pour comparer entre les deux situations

6- A quoi sert cette comparaison ?

A illustrer les arguments, elle sert d’exemples

7-Par quels termes sont introduits le premier et le quatrième argument ?

D’abord, de plus
8- A quoi servent ces articulateurs logiques ?

A énumérer, à classer les arguments ; ils introduisent les arguments

9- Comment sont classés les arguments ?

Du moins important au plus important

10- L’auteur emploie « je » dans les trois premiers paragraphes. Pourquoi ?

parce qu’il parle en son nom

11- Pourquoi a-t-il employé « nous » dans le dernier paragraphe « l’alphabétisation


nous a ouvert les yeux »

Cette fois- ci, il s’exprime en son nom et au nom de tous les auteurs analphabètes
qui ont appris à lire et à écrire nous= « je » l’auteur + les auteurs analphabètes

12- « l’alphabétisation nous a ouvert les yeux » a quoi sert cette phrase ?

Elle sert à introduire une conclusion

13- Qu’est-ce qu’on peut dire de cette conclusion ?

Elle sert à confirmer ce que pense l’auteur de l’instruction (l’idée de la thèse)

14-Par quel terme est-elle introduite ?

Finalement

15- Quel est l’objectif de l’auteur en écrivant ce texte ?

Inciter les analphabètes à s’inscrire, le convaincre

16-Pourquoi ?

Par ce que pour lui, l’instruction est source de bonheur

17-Que pense-t-il de celui qui ne veut pas s’instruire ?

Il mérite d’être renvoyé de son travail

18-Pourquoi ?

Par ce que tout le monde peut apprendre à lire et à écrire


Synthèse : Plan du texte

Parties du Parties de Idées


texte l’argumentation
Problématique implicite
§1 Introduction « est-il important de s’instruire ? »
Thèse de l’auteur : pour moi, l’instruction est
source de bonheur.
Argument1 : Tout d’abord, grâce à l’instruction,
§2 Développement je peux accomplir seul mon travail.
Arguments2 : De plus, je peux faire seul mon
§3 Arguments courrier.
(L’autonomie personnelle et professionnelle)
Point de vue de l’auteur (thèse défendue) :
§4 Conclusion Finalement, l’instruction nous a ouvert les yeux.

Remarque : Dans ce texte, l’auteur fait un plaidoyer pour l’instruction.

Faire le point :

Une argumentation développe une thèse qui est la réponse à une question
explicite ou implicite. La thèse constitue l’idée principale du texte ; les arguments
sont des idées au service de la thèse à soutenir. Un argument est le plus souvent
illustré d’exemples (anecdotes personnelles, comparaisons, références historiques,
littéraires, données chiffrées, citations d’auteurs…) ; les exemples peuvent précéder
ou suivre l’argument. Parfois l’argument n’est pas exprimé, il est implicite (sous-
entendu) et doit être déduit des exemples proposés. L’exemple est alors
argumentatif.
Niveau : 2ème année secondaire.

Projet : Mettre en scène un procès pour défendre les valeurs humaines.

Objet d’étude : Le plaidoyer et le Réquisitoire.

Séquence 1: Plaider une cause

Activités de compréhension

Objectif : Distinguer entre  opinions et arguments

Activité 1 : Parmi les propositions suivantes, identifiez opinions et arguments puis
retrouvez pour chaque opinion l’argument qui lui convient :

1. Le réseau autoroutier est néfaste pour l’environnement. O


2. Ce type de sport nécessite un équipement particulier : casque, combinaison,
gilet de sauvetage. A
3. Le général De Gaule fut l’homme politique le plus important de son époque.O
4. Les sports d’eaux vives sont très dangereux. O
5. Les voies rapides sont sources de pollution. A
6. A chaque sondage d’opinion sur les hommes qui ont marqué leurs époques,
les Français les citent en premier. A

Réponses : Couples : opinion/argument : 1/5 4/2 3/6

 L’opinion est une manière de penser, de juger quelqu’un ou quelque chose,


elle varie selon les individus et peut être contestée.
 L’argument est un raisonnement destiné à justifier ou réfuter une idée.

Activité2 : Associez à chacune des deux thèses proposées les exemples qui les
illustrent.

Thèse 1 : Le jeu est une activité de socialisation.

Thèse 2 : Le jeu peut être une activité négative.

a. Certaines personnes veulent tellement gagner aux jeux de société


qu’elles ne peuvent s’empêcher de tricher
b. Les jeux de société fonctionnent selon une règle du jeu qu’il convient
de respecter.
c. Dès la maternelle, les enfants apprennent à tenir compte de leurs
camarades dans les jeux de balle.
d. Certains adolescents passent trop de temps devant leurs consoles de
jeu.
e. Grâce à des jeux de rôles, des personnes parviennent à surmonter leur
timidité.

Niveau : 2ème année secondaire.

Projet : Mettre en scène un procès pour défendre les valeurs humaines.

Objet d’étude : Le plaidoyer et le Réquisitoire.

Séquence 1 : Plaider une cause.

Production écrite :

Une technique : Le résumé.

Résumez le texte « Les joies de l’instruction »

Rappel : Comment résumer ?

 Repérer les principaux connecteurs logiques et dégager le schéma


argumentatif.
 Identifier thèse, arguments et exemples (distinguer exemples purement
illustratifs –donc supprimables- et exemples à valeur d’argument –non
supprimables).
 Conserver la structure et trouvez des synonymes pour résumer les idées
développées en conservant leur ordre d’apparition.
 Conserver le même système énonciatif.

Résumé attendu :

Etant jeune, je n’ai pas pu aller à l’école car elle était trop loin de chez moi.
Mais devenu adulte, j’ai pu m’instruire sur mon livre de travail et j’ai découvert que
l’instruction est source de bonheur.

Tout d’abord car elle me permet d’accomplir seul mon travail. Ainsi, je peux
corriger mes erreurs et même signaler celles des autres.

De plus, grâce à l’instruction je peux lire et écrire seul mon courrier et


sauvegarder ainsi mon intimité.

Finalement, cette instruction qui nous ouvre les yeux est à la portée de tous.
Niveau : 2ème année secondaire.

Projet : Mettre en scène un procès pour défendre les valeurs humaines.

Objet d’étude : Le plaidoyer et le Réquisitoire.

Séquence 1 : Plaider une cause.

Production écrite :

Une technique : Le compte-rendu.

Comment rédiger un compte rendu objectif ?

1. Le compte rendu précise clairement les circonstances de la communication et


permet de répondre à la question "de quoi s'agit-il ?" Il propose au destinataire
des informations suffisantes pour que celui-ci puisse se représenter l'objet.

2. Le CR rapporte fidèlement les informations sans contre sens et privilégie


l'essentiel (en fonction du destinataire).

3. L'énonciateur du CR se montre compétent, proche du lecteur, objectif (niveau


de langue courant ou soutenu).

Grille d’auto-évaluation du compte rendu objectif.

Indicateurs oui non


1. J’ai rédigé une introduction qui précise le nom de l’auteur du texte,
la source, et la visée de l’auteur (pourquoi, dans quel but a-t-il été
écrit ? une idée générale)

2. J’ai utilisé le champ lexical adapté au thème du texte.

3. Le texte est organisé. Les paragraphes sont homogènes,


progressifs et articulés entre eux (mots-outils ou connecteurs
logiques).

4. J’ai rendu compte de la pensée de l’auteur à la 3ème personne.

5. J’ai reconstitué sa pensée sans suivre systématiquement l’ordre du


texte.

6. Je n’ai pas recopié de phrases intégrales du texte.

7. J’ai reformulé les idées essentielles et veillé à réduire au tiers le


texte source.

8. Le compte rendu est rédigé dans une syntaxe correcte (accords,


modes, temps, substituts, pronoms...)

9. La ponctuation est utilisée correctement.

Le compte rendu attendu :

Nous sommes en présence d’un plaidoyer en faveur de l’instruction écrit par


N.Y. Salamani extrait du Courrier de l’Unesco. L’auteur dit pourquoi il considère que
s’instruire est source de bonheur.

L’auteur commence par nous informer qu’il s’est instruit à l’âge adulte car
étant jeune, l’école était trop loin de chez lui. Ensuite, il affirme que pour lui
l’instruction est source de bonheur. Ceci, parce qu’elle lui permet de devenir
autonome (lire et écrire son courrier puis accomplir seul son travail.)

Enfin, l’auteur termine en disant que l’instruction ouvre les yeux et qu’elle est à
la portée de tous.
Projet : Mettre en scène un procès pour défendre les valeurs humaines.

Objet d’étude : Le plaidoyer et le Réquisitoire.

Séquence 1 : Plaider une cause

Lexique :

Objectifs :

 Reconnaitre et utiliser les verbes d’opinion.


 Reconnaitre les procédés de persuasion dans un énoncé argumentatif afin de
les réutiliser en production personnelle.

I-Les verbes d’opinion et d’influence  :

Observez la phrase suivante :

« La solidarité c’est abandonner l’idée de puissance »

- Quel est le type de la phrase donnée ? Déclarative


- Celui qui parle s’implique-t-il dans l’énoncé. L’émetteur ne se montre pas (il
ne s’implique pas)
- Réécrivez la même phrase en utilisant les verbes suivants :
Affirmer – estimer – croire.

J’affirme

J’estime que la solidarité c’est abandonner l’idée de puissance.

Je crois

- Que font apparaitre les verbes employés ? Ces verbes font apparaitre
clairement la position de l’émetteur.
 En fait, il s’agit d’une prise de position personnelle rendue plus explicite grâce
à ces verbes.
 On appelle les verbes : affirmer, penser, croire, juger, persuader, convaincre,
inciter… des verbes d’opinion et d’influence.

Application : Complétez le texte suivant par : de leur avis – estimer – penser –


reprocher – juger

Les personnes âgées………………qu’elles sont de plus en plus isolées,


elles…………..que jusqu’à un passé récent l’aïeul avait son mot à dire voir décidait
de tout………………., la société moderne a fait éclater la famille traditionnelle et, de
de fait , les vieux ont perdu le statut qui était le leur.
Elles ………… que cela est regrettable et………… aux jeunes générations leur
irrespect des traditions.

ProjetII : Mettre en scène un procès pour défendre les valeurs humaines.

Objet d’étude : Le plaidoyer et le Réquisitoire.

Séquence 1 : Plaider une cause

Syntaxe : Les articulateurs logiques et chronologiques.

Pour convaincre, le locuteur fait appel à la logique du raisonnement. Pour


cela, il recourt aux rapports logiques et emploie des connecteurs logiques et
chronologiques.

Objectif :

 Amener l’élève à différencier entre les connecteurs logiques et chronologiques


(Introducteurs d’arguments) et à les employer dans une argumentation
logique.

I- Les articulateurs chronologiques

Activité : Le texte ci-dessous est donné dans le désordre. Reconstituez-le en vous


aidant des articulateurs.

RIEZ, RIEZ, ET VOUS SERIEZ PLUS EN FORME !

Le rire est un vrai remède.

1. Il stimule aussi la résistance du système immunitaire, Cela a été démontré en


mesurant la sécrétion de certains anticorps, plus élevée les jours de joie que les
jours « sans »

2. Ensuite, il accroit les échanges respiratoires, « décrasse » l’organisme. Quand on


rit, on mobilise deux litres d’air, contre un litre seulement en respirant.

3. Enfin et surtout, il rend moins vulnérable aux coups de bleus, aux déprimes et
même aux douleurs chronique en libérant des « substances antidouleur » par le
cerveau

4. De plus, il provoque un massage abdominal, ce qui ne peut faire que du bien aux
personnes ayant des problèmes de digestion.

5. D’abord, il relaxe : lorsque le cerveau enregistre la concentration des muscles du


rire, une relaxation des muscles du corps se produit. Cela libère les tensions et
améliore le sommeil
6. Il suffit donc de rire dix minutes chaque jour pour être en forme.

7. Il diminue également la tension artérielle, améliore la circulation sanguine,


augmentant ainsi l’oxygénation des tissus

II- Les articulateurs logiques :

Activité1 : Complétez le passage ci-dessous par les mots de liaison suivants :


cependant – en effet – provoque – par ailleurs – sont responsables - ainsi

L’évolution climatique est préoccupante. …………, les émissions de dioxyde


de carbone ………….. du réchauffement climatique ? Ce réchauffement a de
nombreuses conséquences sur l’environnement. ……………, la montée de la
température de quelques degrés …………..la fonte des glaces ce qui a un impact sur
la vie des populations et de la faune. ………….., on déplore de plus en plus de
catastrophes naturelles, très dévastatrices. ……………, il est encore temps de réagir.

Activité 2 : Complétez ces phrases avec les expressions suivantes : de plus -
pourtant - donc - en tout cas - par conséquent - de toute façon - tandis que/qu'

1. Les voisins ont décidé de vendre leur maison à la montagne…………………. , ils


ont passé une petite annonce dans la presse régionale.

2. Le garagiste nous a déconseillé de faire réparer la voiture………………….. , elle


était vieille et nous voulions la changer.

3. Il n'est pas allé à la fête de sa grand-mère…………………….. , elle y tenait


beaucoup.

4. Tous les matins, j'allume l'ordinateur et j'ouvre le courrier électronique.


………………..j’écoute les messages sur ma boîte vocale.

5. Le maire de la ville a organisé un grand bal populaire en plein air sur la place
principale,……………………. il a invité les élus à un dîner de gala dans la salle des
fêtes de la mairie.

6. Vous n'avez pas répondu à ma question. …………………………… je tiens


vraiment à connaître votre avis.

Activité 3 : Pour chacune de ces phrases, choisissez le mot entre parenthèses qui
convient.

1. Hier soir, je n'ai pas voulu sortir……………. , il n'y avait pas de film intéressant à
voir. (De toute façon - alors - c'est pourquoi)

2. Ce magasin ferme à 18 heures…………, beaucoup de personnes aimeraient faire


leurs courses en sortant du bureau. (En tout cas - par conséquent - pourtant)
3. Hier, nous n'avions pas toutes les informations nécessaires pour compléter le
dossier…………. , nous avons réussi à le terminer. (Cependant - donc - par ailleurs)

4. Il n'y avait plus de place au théâtre…………….. , nous avons décidé de rentrer à la


maison. (Pourtant - alors - de toute façon)

5. Elle travaille dans un magasin de disques……………….. , elle aide le soir son frère
dans son restaurant. (Alors - donc - de plus)

Niveau : 2ème année secondaire.

Projet : Mettre en scène un procès pour défendre les valeurs humaines.

Objet d’étude : Le plaidoyer et le Réquisitoire.

Séquence 1: Plaider une cause

Production écrite :

Objectifs :

 Amener l’élève à exprimer un point de vue (une thèse)


 Amener l’élève à produire des phrases argumentatives.
 Amener l’élève à produire un discours argumentatif complet (Thèse,
arguments, exemples)

Activité1 : A partir des thèmes suivants :

1. La fuite des jeunes à l’étranger.


2. La femme et le travail
3. Le travail des enfants.
4. Les enfants soldats.

Rédigez une thèse qui exprime votre opinion et faites suivre par deux ou 3
arguments bien illustrés.

Activité2 :

Sujet : Qu’est-ce qu’un bon livre pour vous ? Présentez votre point de vue dans un
discours argumenté et bien illustré.

Consigne :

 Déterminer deux ou trois arguments différents qui définissent pour vous un


bon livre
 Prévoir deux exemples de livres à l’appui de chacun de vos arguments
 Utiliser connecteurs logiques pour enchainé vos arguments du moins
important au plus important à vos yeux
 Un paragraphe d’introduction et un paragraphe de conclusion
 Un développement en deux ou trois paragraphes, chaque paragraphe
correspondant à un argument étayé par des exemples

Indicateurs de réussite : (Peut être présenté sous forme d’une grille)

1. Construire un texte argumentatif composé d’une thèse, d’arguments et


d’exemples.

2. Donner au texte une modalité appréciative

3. Réemployer le vocabulaire relationnel de l’argumentative dialectique : défenseur..

4. Utiliser les verbes et expressions introducteurs d’opinion : penser, croire, juger, à


mon avis…

5. Réemployer les articulateurs logiques de la cause, de la conséquence, de la


concession…et les articulateurs introducteurs d’arguments.

6. Présenter, développer et mettre en relation des arguments.

7. Illustrer une idée, un argument par un exemple.

8. Classer les arguments

N.B. (Ces critères reprennent les objectifs spécifiques de la séquence (en


compréhension de l’écrit, en lexique et en grammaire). Le professeur, avant de
les distribuer à ses élèves, leur explicitera son contenu et les informera de ce
qu’il attend de leurs rédactions.)
Niveau : 2ème année secondaire.

Projet : Mettre en scène un procès pour défendre les valeurs humaines.

Objet d’étude : Le plaidoyer et le Réquisitoire.

Séquence 1: Plaider une cause

Production orale :

Objectifs :

 Favoriser l’aisance lors de la prise de parole en public par le contrôle de son


image, de sa voix et maîtriser l’impact de son verbe sur les auditeurs.

 Savoir interpréter et se justifier à l’oral, comme à l’écrit

 Savoir argumenter, à l’oral comme à l’écrit.

Sujet : Qu’est-ce qu’un bon film pour vous ? Justifiez votre point de vue en
argumentant.

Vous aimerez peut-être aussi