Vous êtes sur la page 1sur 4

Fiche pédagogique.

ème
Niveau : 3 as/Scientifique. Durée : 01h.
Projet III : lancer un appel pour mobiliser autour d’une cause humanitaire.
Intentions communicatives : argumenter pour faire réagir.
Objet d’étude : l’appel.
Séquence 01 : comprendre l’enjeu de l’appel et le structurer
Objectifs d’apprentissage : former l’apprenant à :
- identifier la structure et la visée d’un texte exhortatif.
- repérer les moyens linguistiques significatifs employés dans un appel.
- rédiger un texte exhortatif.
Activité ludique  : le fait poétique
Objectifs opérationnels : amener l’élève à :
* dégager la situation de communication.
* repérer les arguments.
* identifier la visée communicative du texte.
* rédiger un appel à partir de la chanson.
Support : « la terre meurt » de Charles Aznavour.
Ecrit et audio- visuel.
Déroulement de l’activité
1. Eveil d’intérêt :
Q : Quels sont de nos jours les grands sujets qui inquiètent l’humanité?
R : Les guerres / La pollution / Les maladies / la pauvreté/ Le réchauffement de la
planète……
2. Image du texte :
Quels sont les éléments qui composent le texte ?
Titre : la terre meurt. Phrase verbale annonce le contenu du texte.
Source : l’auteur est Charles Aznavour. Ce texte est extrait de l’Album colore ma vie, EMI- Odéon.
Il s’agit donc d’une chanson.
Texte écrit en vers. Il y a des refrains.
3. Hypothèses de sens :
Faites des hypothèses sur le contenu du texte.
Hypothèses formulées par les élèves.
4. Lecture silencieuse :
Quel est le thème abordé dans ce texte ?
Il parle du problème de la pollution qui tue la terre.
5. Lecture repérage :
Q : écoutez la chanson puis dégagez la situation de communication :

Qui parle ? A qui ? De quoi ? Comment ? Visée


communicative
Le chanteur A - Les menaces - En expliquant. - Expliquer pour faire
Charles l’humanit écologiques sur - En argumentant. réagir
Aznavour é la terre. - En donnant des
entière - La protection exemples.
de l’environnement

Q : quels sont les causes de la pollution ?


R : les déchets déversés dans les océans- les déchets enterrés dans la terre- la
multiplication des centrales nucléaires- la préoccupation de l’homme pour le pétrole au
détriment de l’eau, de la faune et de la flore- la non protection d’espèces animales.
Q : qui est le responsable de ce drame ?
R : c’est l’homme.
Q : relevez les mots qui le désignent.
R : il, l’homme, on.
Q : relevez l’expression qui montre sa position face à ce drame.
R : « L'homme s’en fout » montre son égoïsme face au drame qui touche la terre.
Q : Quelle est l’expression qui s’oppose à celle relevée précédemment ? Qui défend cette
position ?
R : « Et je m'en soucie » s’oppose à « L'homme s’en fout ». Cette position est défendue
par Charles Aznavour.
Q : dans quel but l’auteur a- t- il écrit ce texte ? Qu’est- ce qui le montre ?
R : il a écrit pour lancer un appel. C’est la fin du texte qui le montre. « La terre meurt,
réveillons- nous »
Q : l’auteur de ce texte pense- t- il qu’il est trop tard pour faire face à ce drame ? Relevez la
phrase qui le montre ?
R : selon l’auteur, il n’est pas trop tard pour faire face à ce drame car il dit « il est
temps de prendre conscience ».

6. Evaluation :
En se basant sur le contenu de cette chanson, rédigez un appel pour sensibiliser ceux qui
n’ont pas conscients de l’importance de l’environnement.
La terre meurt (Charles AZNAVOUR)
Les océans sont des poubelles
Les fonds de terre sont souillés
Les Tchernobyl en ribambelles
Voient naitre des foetus mort-nés
Dans cinquante ans, qu'allons nous faire
De ces millions de détritus
Et ces déchets du nucléaire
Dont les pays ne veulent plus ?
Sous nos pieds la terre promise,
Patrimoine de nos enfants,
Petit à petit agonise
Et je m'en soucie
Et pourtant les espèces devenues rares
Sont en voie de disparition
Et la laideur chante victoire
Sous le plastique et le béton.
{Refrain:}
La Terre meurt
L'homme s’en fout
Il vit sa vie
Un point, c'est tout.
Il met à son gré, à son goû t,
Le monde sens dessus dessous
La Terre meurt
Où allons-nous ?
Dans la finance et les affaires,
Le pétrole est le maître mot
Il mène à tout
Même à la guerre
Et nul ne s'inquiète de l'eau
Où en sont la flore et la faune ?
Et qu'advient-il du firmament
Privé de la couche d'ozone
Gardien de l'environnement ?
Sous le ciel, le sol se révolte
Car l'homme trompe la nature
Quand il trafique les récoltes
Il hypothèque son futur.
Sous le soleil, les forêts brû lent
Et l'on gave les champs d'engrais
Dans la boulimie majuscule
Du rendement et du progrès
{au Refrain}
Il est temps de prendre conscience
Que l'homme ne respecte rien
Il se fiche de l'existence
Des baleines et des dauphins
L'éléphant meurt pour son ivoire
La bête rare pour sa peau
Et dans les grandes marées noires
Le mazout englue les oiseaux
La société consommatrice
Avance impunément ses pions
Tandis que les arbres pourrissent
Dans les villes et leurs environs
La sécheresse se déchaîne
Effaçant tout signe de vie
Et certaines races humaines
Crèvent d'abandon et d'oubli
{au Refrain}
La Terre meurt
Réveillons-nous !

Charles Aznavour, Album colore ma vie, EMI- Odéon.


Souillé : sali, pollué.
En ribambelles : à la suite, les uns après les autres.
Détritus : ordures, déchets.
S’en foutre (familier) : ne pas se soucier de quelque chose, ne pas s’intéresser a quelque chose.
À son gré : selon sa volonté.
Le maître mot : l’essentiel.