Vous êtes sur la page 1sur 2

méthode

LE RABATTEMENT DE NAPPE

Le rabattement de nappe peut être utilisé, dans le cadre de travaux de génie civil, lors
d’une excavation du sous-sol en présence d’une nappe phréatique.

Pose de tuyaux avec


rabattement de nappes
et mise en place de
pointes filtrantes.
© QLE

1 Quel est l’objectif ?


Le rabattement de nappe consiste à abaisser durablement ou temporai-
Le + formation rement le niveau d’eau d’une nappe phréatique ou d’une nappe d’eau
souterraine, voire d’une étendue d’eau comme un lac ou d’anciennes
Sécuriser les fouilles
carrières, avant des travaux de terrassement de fouilles.
La réalisation de fouilles en
tranchées est à l’origine d’accidents
parfois graves. En deux jours, la 2 Quels bénéfices en prévention ?
formation « Sécuriser les fouilles en
Grâce à la technique de pompage, le terrain est drainé et sa cohésion
tranchées et mise en pratique »
améliorée, ce qui permet de travailler au sec et dans des conditions de
(Réf. 3454) a pour but de redonner sécurité mieux maîtrisées.
un sens aux mesures de prévention
pratiques qui sont souvent
vécues comme des obstacles au 3 Quelle technique privilégier ?
déroulement du travail. Associant
Il existe plusieurs techniques de rabattement qui sont soumises à décla-
théorie et pratique, elle permet aux
ration au titre de l’article L.214-3 du Code de l’environnement :
opérateurs de mettre en application  les puits filtrants,
les solutions de prévention sur des  les pointes filtrantes,
ateliers présentant le matériel.  les tranchées drainantes.
À découvrir sur www.preventionbtp. Le choix de la technique de rabattement dépend de différents facteurs.
fr/Formation Le dispositif de rabattement de nappe est calculé précisément en fonc-

les fiches prévention de l’


D2 F 05 17 – octobre 2017
LE RABATTEMENT DE NAPPE
méthode

Pompage
tion du type et des dimensions des fouilles, des moyens de blindage,
du niveau de la nappe et du fond de fouille. Il tient aussi compte des dif-
Sol
Piézomètre 1

Piézomètre 2

Piézomètre 3
férentes caractéristiques des couches géologiques fournies par l’étude
hydrogéologique menée en phase conception du projet.
  e rabattement de nappe par puits filtrants consiste à mettre en place
L
© TooMuch

un tubage filtrant dans un puits. Un forage est réalisé puis tubé. Le tu-
Substratum (imperméable)
bage est terminé par un élément à fentes afin de filtrer l’eau. Les puits
 Suivi du niveau de la nappe phréatique filtrants sont équipés de pompes immergées. Ils permettent de grands
à l’aide de piézomètre.
débits unitaires ainsi qu’une hauteur importante de rabattement (d’une
profondeur supérieure à 10 m). La pompe de refoulement de l’eau est
descendue directement dans le forage. La technique des puits filtrants
est adaptée aux sols grossiers et aux grandes profondeurs. Plusieurs
puits filtrants peuvent être nécessaires pour assécher correctement le
terrain.
  e rabattement par pointes filtrantes est réalisé par la mise en place
L
d’aiguilles reliées à une pompe de surface dans des forages sur le
pourtour de la fouille. Une pompe de lançage est utilisée pour la mise
en place des pointes filtrantes dans le sol. Placée sur le collecteur, la
pompe de rabattement de nappe par pointes filtrantes permet d’éva-
cuer l’eau de la nappe. La pointe filtrante autolançable est de loin la
© QLE

plus pratique. Elle est composée de deux tubes concentriques : un


 Système de pompage. tube extérieur qui possède des fentes ; un tube intérieur plein qui dé-
bouche presque au niveau de la pointe. Les pointes filtrantes sont
privilégiées pour les sols sablonneux peu perméables. Elles sont utili-
sées pour les nappes de faible hauteur et permettent un abaissement
jusqu’à environ 6 mètres de profondeur.
  a technique de tranchées drainantes est utilisée pour un épuise-
L
ment de surface horizontale. Une tranchée remplie de matériaux drai-
Le + doc nants est réalisée en fond de fouille. Le pompage est effectué par
l’intermédiaire de puisards réalisés dans cette tranchée.
Sur www.preventionbtp.fr :
• Ouvrages  :
« Prévention sur les chantiers de 4 Points de vigilance
terrassement », Réf. D1 G 01 16
  e pompage peut créer, par l’aspiration, des cavités ; celles-ci, non
L
visibles (masquées par les blindages…), peuvent provoquer un effon-
drement et un ensevelissement des personnes agissant au bord des
fouilles. De façon plus générale, tous ces dispositifs peuvent entraîner
des désordres structurels au sein même des sols asséchés (tasse-
ments différentiels, déstructuration des sols…).
  es conditions de rejet du pompage doivent prendre en compte le
L
risque d’inondation en aval du chantier.
  n sol pollué (par exemple, nappe d’hydrocarbure) peut rendre inef-
U
ficace le système de pompage et notamment le fonctionnement des
aiguilles filtrantes, mais il doit surtout être préalablement identifié afin
• Fiche prévention : d’en traiter les rejets.
« Fonçage de palplanches »,
Réf. D2 F 02 10
« Le fonçage et le forage direction-
nel », Réf.D1 F 06 17

D2 F 05 17 – octobre 2017 les fiches prévention de l’


Conforme à la réglementation en vigueur à la date de parution.

Vous aimerez peut-être aussi