Vous êtes sur la page 1sur 9

3.3.1.

La correction des actifs 38

Biens en location-financement (non activés)


• Le 1er janvier N-1, la société "ABC" a conclu un contrat de location de 4 ans
portant sur une machine ayant une valeur de marché de 64.300 DT. La durée
de vie économique de cette machine est de 5 ans.
• Les principales clauses de ce contrat sont résumées comme suit :
 Paiement, en fin de période, de 4 redevances annuelles de 14.182 DT
chacune;
 Absence d’option d’achat à l’expiration du bail;
 Si la valeur résiduelle à la fin du contrat est inférieure à 15.000 DT, "ABC"
paierait la différence au bailleur.
• Selon les informations du marché, la valeur résiduelle de la machine après 4
ans est de 20.000 DT.
• Les redevances annuelles encourues par la société, au titre de ce contrat, ont
été comptabilisées en charges et le taux d’IS est de 25%.
TAF: Proposer les ajustements qui s’imposent au 31 décembre N.
© Mohamed Neji Hergli
3.3.1. La correction des actifs 39

• Traitement appliqué • Traitement cible


• Redevances annuelles comptabilisées • Identification de la nature du contrat de
location (Location simple ou location
en charges de l’exercice. financement)
• Si, location financement, alors:
• Initialement: Comptabilisation d’un
actif et d’un passif équivalent au
moindre de la JV du bien loué et de la
VAPM.
• Ultérieurement:
1. Ventilation des PM entre charges
financières et remboursement du
ppal de la dette.
2. Comptabilisation de la charge
d’amortissement

© Mohamed Neji Hergli


3.3.1. La correction des actifs 40

• Est-ce un contrat, de location financement?


Transfert de propriété à la fin du Oui
contrat
Non
Oui
Option de rachat préférentielle
Non
Période de location pour la majeure Oui Il faut examiner le mode
partie de la durée de vie du bien opératoire du contrat
5 exemples
Non
de situations Valeur actualisée des loyers
Oui
représente la quasi-totalité de la juste
valeur du bien
Non
Bien tellement spécifique que seul le Oui
preneur peut l’utiliser sans
modification significative
Non
Operating Lease Finance Lease

© Mohamed Neji Hergli


3.3.1. La correction des actifs 41

• Est-ce un contrat, de location financement?


• Trois autres indicateurs de situation peuvent servir pour qualifier un
contrat de location
Si le preneur peut résilier le contrat de location, les pertes subies par le bailleur
1
relatives à la résiliation sont à la charge du preneur

Les profits ou pertes résultant de la variation de la juste valeur de la valeur


2
résiduelle sont à la charge du preneur

Le preneur a la faculté de poursuivre la location pour une deuxième période


3
moyennant un loyer sensiblement inférieur au prix du marché
Autres règles de Classification au début du contrat de location
classification  Aucun changement de classification
sauf
Modifications des dispositions contractuelles qui auraient conduit à un
classement différent au commencement du contrat

© Mohamed Neji Hergli


3.3.1. La correction des actifs 42

• Est-ce un contrat, de location financement?


• Détermination du taux implicite du contrat, désigné "t" :

1-(1+t)-4 15.000 5.000


64.300 DT = 14.182x + 4
+
t (1+t) (1+t)4

t = 6,4%
• Détermination de la valeur actualisée des paiements minimaux qui
comprend tous les paiements effectués ainsi que la valeur
résiduelle garantie :
1-(1+6,4%)-4 15.000
60.399 DT = 14.182x +
6,4% (1+6,4%)4

© Mohamed Neji Hergli


3.3.1. La correction des actifs 43

• Est-ce un contrat, de location financement?

• Ce contrat de location constitue, donc, un contrat de location


financement, dans la mesure où :

1. La durée du contrat couvre la majeure partie de la durée de vie économique


de la machine; (4 ans par rapport à 5)
2. Au commencement du contrat, la valeur actualisée des paiements minimaux
au titre du contrat s’élève au moins à la quasi-totalité de la juste valeur de
l’actif loué (60.399 DT par rapport à 64.300 DT);

© Mohamed Neji Hergli


3.3.1. La correction des actifs 44

• Défalcation de la redevance de loyer:


• Compte tenu du taux implicite de 6,40% et d’une valeur initiale du
passif de 60.399 DT, la ventilation du paiement minimal s’élevant à
14.182 DT, entre charge financière et amortissement du solde de
la dette, se présente, pour les exercices N-1 et N, comme suit :

Solde
Paiement Capital
Date Intérêts restant
annuel remboursé

6,40% 60 399
31/12/N-1 14 182 3 866 10 316 50 082
31/12/N-1 14 182 3 205 10 977 39 106
31/12/N+1 14 182 2 503 11 679 27 427
31/12/N+2 14 182 1 755 12 427 15 000

© Mohamed Neji Hergli


3.3.1. La correction des actifs 45

• Détermination de la charge d’amortissement:


• En raison de l’absence d’une option d’achat, l’actif sera amorti sur
la plus courte de la durée du contrat de location et de sa durée
d’utilité, soit 4 ans.

• La charge d’amortissement de la machine s’élève, annuellement, à


11.350 DT, soit [(60.399-15.000)/4].

© Mohamed Neji Hergli


3.3.1. La correction des actifs 46

• Récapitulation de l’incidence hors Fiscalité Différée

Actifs Réserves
(1.033)
37.699 [14.182 -(11.350+3.866)]
[60.399-11.350 x 2] Résultat
(373)
[14.182 -(11.350+3.205)]
Passifs
39.106
[60.399 -10.316-10.977]

© Mohamed Neji Hergli

Vous aimerez peut-être aussi