Vous êtes sur la page 1sur 5

 Niveau 

: 3ème AS
 Objet d’étude : Textes et documents d’Histoire
 Séquence : Produire un texte pour présenter un fait d’Histoire
 Séance : Compréhension de l’écrit (5)
 Texte support : Noel Farvelière, le déserteur devenu héros
 Source : Hassina Amrouni , in Mémoria n° 40, Octobre 2015
 La durée : 1h30
Elaboré par Mlle TALEB…Mélodie
Texte
Noel Farvelière, le déserteur devenu héros

Originaire de la Rochelle, dans le sud-ouest de la France, le jeune Noel .Appelé sous les drapeaux,
avant le déclenchement de la Révolution algérienne en 1954, il effectue son service militaire à Skikda .
Les Algériens, qui vivent sous le joug du colonialisme depuis plus d’un siècle déjà, connaissant toutes les
formes de privations et d’injustices .Ainsi, prolongé au cœur de la société algérienne, Noel Farvelière
découvre avec horreur le sort inique et inhumain infligé par son pays à la population indigène
musulmane .Choqué par ce qu’il a vu, il en parle avec ses amis, après 1954 et dit même : «  Si j’étais
Algérien , je serais fellagha ». Toute cette misère, tous ces abus l’obnubilent.

Envoyé en Algérie, il prend part à des opérations de ratissage dans la région d’Aumale (Bouira). Le
jeune sous –officier est au front, il voit de près toute l’abjection de cette guerre et il se pose des
questions. «  Je ne comprenais pas que seulement quelques années après s’être libéré des Allemands ,
après s’être battu, comme l’ont fait mon père et mes oncles par exemple contre les Allemands , on envoie
des jeunes se battre contre les gens qui voulaient la même chose(…) . Je trouvais cela absolument
injuste »
Au cours d’une des opérations, sa compagnie se rend coupable du meurtre d’une petite fille de sept ans.
Ce ne sera pas la seule exaction commise par l’armée française (…) Pour le jeune sous –officier, c’en est
trop, il dit: «  J’étais absolument contre cette guerre. »

La guerre fait rage(…) A l’aube du 19 aout 1956, Noel Farvelière est chargé de surveiller un
prisonnier algérien dont l’exécution est imminente. Le jeune sous –officier français ne peut laisser ce
jeune moudjahid qui combat pour la libération de son pays se faire tuer. Aussi, trompant la vigilance de
ses collègues, il prend la fuite du camp, en compagnie des prisonniers algériens et prend ses armes avec
lui. Il n’a qu’une seule idée, rejoindre les rangs de l’Armée de Libération Nationale et combattre aux
cotés des moudjahidine. Pendant près d’une année, Noel « Noureddine » (son nom de guerre) Farvelière
luttera au sein du FLN, dans la partie du Sahara et des montagnes situées à la frontière de la Tunisie et
de l’Algérie. Noel Farvelière est condamnée à mort par contumace en 1958. En 1966, il est enfin amnistié
de ses condamnations à mort, ce qui lui permet de retourner en France.
Hassina Amrouni , in Mémoria n° 40, Octobre 2015
Moment1  : observation et formulation des hypothèses de sens :
Consigne1  : Observez les textes puis relevez les éléments périphériques. (Soyez particulièrement attentifs
aux dates qui apparaissent dans le texte)

Consigne 2  : En vous référant à ces éléments repérés, essayez d’en deviner le contenu.
- 1.……………………………/2. ………………………………../3. ……………………………..
Moment02  : Lecture silencieuse et vérification des hypothèses de sens :
Activité : Lecture silencieuse
Consigne : Lisez silencieusement le texte puis, soulignez les marques de subjectivité.
Objectif : Vérifier les hypothèses de sens et guider la lecture l’apprenant.
Activité : Parmi les hypothèses formulées laquelle est juste ?
L’hypothèse juste est la suivante :
……………………………………………………………
Moment3  : ( Exploitation et analyse du texte)
Activité1  :L’auteur de ce texte est :
a- Une historienne.
b- Un ancien militaire français. (Choisissez la bonne réponse)
c- Une journaliste.
Activité 2  :
1. L’opinion de Noel Farvelière est :
- Favorable à la guerre d’Algérie.
- Indifférente à la guerre d’Algérie. (Repérez la bonne réponse)
- Défavorable à la guerre d’Algérie.

2. Relevez une phrase du texte qui justifie votre réponse.


«  ………………………………………………………… »
Activité3  :
1. « … les gens qui voulaient la même chose….  » .Dans cette phrase « la même chose  » consiste à :
a. Rejoindre les rangs de l’ALN ?
b. Libérer le pays du joug colonial ?
c. Défendre l’occupant colonialiste ? Identifiez la bonne réponse

Activité4  : « …il voit de près toute l’abjection de cette guerre… »Relevez dans le premier paragraphe
trois mots qui renvoient à «l’abjection de cette guerre »

Activité5 : Classez les expressions ci-dessous selon ce à quoi elles se rapportent :


des jeunes inconscients / les gens qui veulent la même chose / prisonnier algérien / jeune sous-officier / envoyé en
Algérie / ce jeune Moudjahid

- Rangs de l’Armée de libération nationale: …….., …………….., …………………


- Rangs de l’armée française :…………….. , ……………………, …………………

Activité6  : «Je ne comprenais pas. Je trouvais cela absolument injuste »


 Réécrivez la phrase ci-dessus en la commençant ainsi :
il disait qu’……………………………………………………………………………….

Activité7 : Complétez ce qui suit en relevant les évènements qui marquent chaque date.
- 1956 : …………………………………………………………………………
- 1958 : ………………………………………………………………………
- 1966 :…………………………………………………………………………..
Activité 8 : Parmi les idées suivantes, identifiez celles qui reprennent les idées du texte :
- La France s’engage dans une guerre impitoyable contre le peuple algérien.
- L’exécution de Noel Favrelière à la suite de sa désertion.
- Noel Favrelière participe à la chasse des algériens contre son gré.
- La désertion de Noel Favrelière pour rejoindre le FLN.
- L’enfance de  Noel Favrelière
La synthèse  : en vous basant sur le texte, classez les marques de subjectivité déjà soulignées, dans le tableau
suivant  :
Qui ? Modalisateurs Expressions de Expressions de commentaires
l’opinion
Le témoin :

L’auteur 

Question de réflexion : « Si j’étais Algérien, je serais fellaga. » Expliquez, en deux ou trois lignes,
pourquoi Noel Favrelière, a-t-il pensé qu’il était normal d’être fellaga. ?
Corrigé proposé par Mlle TALEB…Mélodie

Moment1 : observation et formulation des hypothèses de sens :

Consigne1  : Observez les textes puis relevez les éléments périphériques. (Soyez particulièrement attentifs
aux dates qui apparaissent dans le texte)

1. Réponse attendue :
 Le titre : Noel Farvelière, le déserteur devenu héros.
 Auteur : Hassina Amrouni ,
 Source : Mémoria n°40 (Le premier et l’unique magazine consacré à l'histoire de l'Algérie  « leader en
Histoire »°
 Date de publication : Octobre 2015

Consigne 2  : En vous référant à ces éléments repérés, essayez d’en deviner le contenu.

1.………………………………….. / 2. …………………………… /3. ……………………………………

Moment02  : Lecture silencieuse et vérification des hypothèses de sens :

L’hypothèse juste est la suivante : L’auteur nous informe sur le caractère héroïque du soldat français
Noel Farvelière ; sa désertion et son engagement à militer au sein du FLN.
Moment3  : (Exploitation et analyse)

Activité1  : L’auteur de ce texte est  une journaliste.

Activité 2  : L’opinion de Noel Farvelière est : défavorable à la guerre d’Algérie.

La phrase est la suivante :


- «  Je trouvais cela absolument injuste » / « J’étais absolument contre cette guerre. »

Activité3  : Dans cette phrase « la même chose   » consiste à  :

- Libérer le pays du joug colonial ?

Activité4  : Trois mots qui renvoient à «l’abjection de cette guerre » :

- Inique / - inhumain / horreur/ privation/ injustice

Activité5  : Classez les expressions ci-dessous selon ce à quoi elles se rapportent :

- Rangs de l’Armée de libération nationale: les gens qui veulent la même chose / prisonnier algérien /
ce jeune Moudjahid
- Rangs de l’armée française : des jeunes inconscients / jeune sous-officier / envoyé en Algérie / ce
jeune Moudjahid

Activité 6  : Il disait qu’il ne comprenait pas , qu’il trouvait cela absolument injuste.

Activité7 : Complétez ce qui suit en relevant les évènements qui marquent chaque date.

1956 : Désertion de Noel Favrelière pour rejoindre le FLN


1958 : Décision de condamnation à mort par contumace (en l’absence du condamné « Noel Favrelière » )
1966 : Amnistie et retour de Noel Favrelière en France

Activité 8 : Parmi les idées suivantes, celles qui reprennent les idées du texte sont  :

- La France s’engage dans une guerre impitoyable contre le peuple algérien.


- Noel Favrelière participe à la chasse des algériens contre son gré.
- La désertion de Noel Favrelière pour rejoindre le FLN.

La synthèse : En vous basant sur le texte, classez les marques de subjectivité déjà soulignées, dans le
tableau suivant :

Qui ? Modalisateurs Expressions de Expressions de


l’opinion commentaires
Je -Je trouvais
Serais (conditionnel) absolument cela
Absolument injuste
Le témoin Injuste
-J’étais absolument
contre la guerre.

Inique Avec horreur Choqué par ce qu’il a vu


Inhumain c’en est trop
L’auteur : Privations Toute cette misère, tous
injustice ces abus l’obnubilent.
Abjection C’en est trop
exaction La guerre fait rage
moudjahid
moudjahidine

Question de réflexion :

Personnellement, je vois que la raison pour laquelle Noel Favrelière a avancé ses propos s’explique par le
fait qu’il a pris conscience que le colonialisme est l’une des plus graves atteintes à la dignité de la personne
humaine. Ainsi, il a pu incarner le statut d’un héros réel, révolté contre son temps mettant en avant la
supériorité de l’être humain pour dénoncer toutes formes d’aliénation. ………………………….

Vous aimerez peut-être aussi