Vous êtes sur la page 1sur 2

GESTION DE LA GAMME

Une entreprise exerce une activité à but lucratif c’est-à-dire qu’elle a comme
objectif principal : la réalisation de bénéfices et cela grâce à l’acquisition d’une
clientèle potentielle et fidèle. Alors que pour pouvoir arriver à ce stade il faut mettre
en place toute une stratégie dont le marketing. Pour qu’une entreprise ait un profit il
faut qu’elle produise que ce soit des biens ou des services en se basant sur les
besoins des consommateurs. Une organisation commercialise rarement qu’un seul
produit surtouts quand c’est une grande organisation donc il faut que cette dernière
arrange de façon distincte chaque catégorie de produit. C’est là qu’entre en jeu ce
qu’on appelle gestion de la gamme.

Chaque entreprise doit bien catégoriser leurs biens et services selon leurs
gammes : c’est-à-dire, classer chaque produit selon leur type de besoin ou selon
leur fonctionnalité. Quand une organisation applique la gestion de la gamme elle a
des objectifs clairs. La gamme peut jouer un rôle dans le choix du client dont la
facilité car l’entreprise applique déjà ce qu’on appelle la segmentation : qui vise à
répondre de manière plus précise les attentes de la clientèle. Plus les produits de
l’entreprise sont diversifiées plus le nombre de la gamme augmente. Pour entrer plus
en détail, un produit est conçu comme en moyen de satisfaire des besoins. Le
consommateur n’achète pas un produit pour ce qu’il est mais pour les fonctions qu’il
remplit et la satisfaction que le consommateur retire de son utilisation.

La gamme se définit comme un ensemble de produit de même catégorie ou


répondant au même type de besoin proposé par une même marque ou fabricant,
l’intérêt de la gamme est de pouvoir présenter des variantes de produits ou de
services, pouvant s’adresser à des segments de clientèle aux caractéristiques
différentes. Une création de gamme ou l’extension des gammes peut agrandir la part
de marché (de nouveaux clients pourront être attirer par la nouvelle production de
l’entreprise), elle prend part aussi à la fidélisation du client en les recontactant (c’est
un moyen de reprendre contact avec les anciens clients pour leur présenter la
nouvelle gamme de l’entreprise), elle contribue à l’augmentation du chiffre d’affaire
( quand une entreprise commerciale produit c’est dans l’intention de vendre et en
tirer profit donc normalement le chiffre d’affaire s’agrandit dans la mesure où la vente
s’accumule). Une gamme peut subir une innovation pour en créer une nouvelle
autre, c’est-à-dire faire d’une autre gamme existante une toute nouvelle autre pour
faire déplacer cette dernière vers le haut-de-gamme. C’est ce qu’on appelle La
montée en gamme.

Quand on parle de gamme il ne faut pas oublier de mentionner ce qu’est la


ligne. Pour une simple définition, la ligne constitue l’ensemble de la gamme par des
modèles ou références de produit de même nature.
On dit qu’une gamme est large lorsqu’elle présente un grand nombre de lignes de
produits (Largeur de gamme) tandis qu’elle est profonde si les lignes de produits qui
la composent comportent un grand nombre de modèles différents : variations de
tailles et prix (profondeur de gamme).Et dernièrement il y a qu’on appelle la longueur
de gamme, il est obtenu à partir d’une formule où l’on multiple la largeur avec la
profondeur de gamme.
Après de longue théorie on va voir quelques exemples de gammes et de lignes :

Prenons la compagnie X, qui fabrique des produits laitiers, comme gamme elle en a
3 différentes ( yaourt ; fromage ; beurre). Chaque gamme a ensuite des lignes qui les
composent dans la gamme YAOURT il y a 3 lignes (yaourt aux fruits, yaourt nature et
crème dessert) dans la gamme fromage il y a aussi trois ligne (fondu, cheddar et
camembert) et dernièrement dans la gamme beurre il n’y a que deux lignes (doux et
sans sel). Elle détient 3 sortes de gammes dont le shampoing (avec ses lignes à
l’abricot, à l’olive et à l’argan) ; l’après shampoing et le masque avec les mêmes
lignes que celle du shampoing

La ligne peut varier ou rester la même dans les différentes gammes.

En guise de conclusion, on pourrait en retenir que la gestion de la gamme


joue beaucoup sur la rentabilité de l’entreprise que son développement que ce soit
au niveau de l’acquisition de la clientèle qu’au niveau de la part de marché. Donc
une gestion bien organisé de la gamme peut amener une entreprise jusqu’à être
leader dans la marché.

Vous aimerez peut-être aussi