Vous êtes sur la page 1sur 255

Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

CHAPITRE I : LES ASPECTS JURIDIQUES DE LA CONSTITUTION DES SOCIETES

Section 1 - Le contrat de société


1. Définition
On peut définir le contrat de société comme est contrat par lequel deux (02) ou plusieurs
personnes décident de mettre quelque chose en commun en vue de partager le bénéfice qui
pourra en résulter ou éventuellement contribuer aux pertes.
2. Eléments caractéristiques du contrat de société.
Trois (03) éléments caractérisent le contrat de société :
• la mise en commun de biens : ce sont les apports ;
• la volonté des associés de participer à la vie de la société, c’est ce que les juristes
appellent l’affectio societatis ;
• la participation des associés aux bénéfices et aux pertes de la société.
2.1-Les apports
On distingue essentiellement trois (03) types d’apports :
• les apports en nature ;
• les apports en numéraire ;
• et les apports en industrie.
a).Les apports en nature
Les associés apportent des biens corporels (terrains, machines, véhicules, stocks…)
ou incorporels (brevets, licences, clientèle, achalandage, droit au bail…), des valeurs
réalisables tels que les stocks des créances.
b). Les apports en numéraire
Les associés apportent des espèces en caisse, des avoirs en banque ou en comptes
courants postaux.
c). Les apports en industrie
Les associés apportent leurs connaissances, leur savoir faire, leurs relations etc.
NB : Les apports en industrie ne sont autorisés que dans les sociétés de personnes telles que les
sociétés en non collectif. Ils ne font pas partis du capital social.
2. 2-L’affectio societatis
C’est la volonté des associés de participer à la vie de la société. Cette volonté se traduit par la
participation aux prises de décisions importantes telles que les décisions de nomination ou de
révocation des dirigeants sociaux ou encore des décisions d’augmenter ou de réduire le capital.
2.3-Participation aux bénéfices et aux pertes
Tous les associés ont vocations de participer aux bénéfices et aux pertes réalisées par la
société. Ainsi les clauses dites léonines sont interdites par la loi. Il s’agit de toutes clauses visant
à écarter un associé, soit pour sa participation aux bénéfices, soit sa contribution aux pertes.
3- Les conditions du contrat de société
Il existe deux (02) types de conditions : Les conditions de fond et les conditions de forme.
3.1-Les conditions de fond
Il s’agit des conditions liées à la capacité et au consentement des associés, et des conditions
relatives à la licéité de l’objet social.

a). la capacité des associés


Les mineurs ainsi que les majeurs sous tutelle ne sont pas autorisés à signer le contrat de
société.

b). le consentement des associés


Il doit être exempté de vices, c’est à dire sans violence ni dol ;
c). la licéité de l’objet social

1
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

L’objet et la cause sociale doivent être licites et moraux.


3.2-Les conditions de forme
Le contrat de société nécessite :
• la rédaction d’un acte écrit : cet écrit sera un acte notarié (s’il y a apport d’immeuble) ou
un acte sous seing privé ;
• dépôt des statuts au greffe du tribunal régional;
• une insertion publicitaire dans un journal d’annonce légale afin d’informer les tiers de
l’existence de la société ;
• une immatriculation de la société au registre de commerce et du crédit mobilier (RCCM).
- Les statuts doivent mètrent en évidence :
• le nom de la société ;
• le montant du capital social ;
• la forme de la société ;
• les noms des associés ;
• la durée de vie de la société qui ne excéder 99 ans ;
• l’objet social.

SECTION II – les différentes formes de sociétés commerciales.


La loi a prévu plusieurs formes de sociétés commerciales parmi lesquelles, nous retiendrons
la Société en Non Collectif (SNC), la Société à Responsabilité Limité (SARL) et la Société
Anonyme (SA).
1-LA SNC
C’est une société de personnes par excellence :
• responsabilités des associés : elle est illimitée. Les associés sont indéfiniment et
solidairement responsables vis-à-vis des tiers ;
• nature des titres émis : les associés reçoivent en contrepartie de leurs apports des titres
appelés parts sociales, ces parts ne sont librement négociables ;
• dénomination sociale : c’est le nom d’un ou de plusieurs associés suivi ou précédé de la
mention SNC. Exemple : « SNC SAWADOGO & Cie » ;
• statut des associés : ils ont obligatoirement la qualité de commerçants ;
• direction : elle est confiée à un ou plusieurs gérants, personnes physiques ou morales,
associés ou non associés.
• 2 – LA SARL
Elle s’inspire à la fois des sociétés de personnes et des sociétés de capitaux.
• responsabilité des associés : elle se limite à leurs apports.
• montant du capital social : la loi a prévu un capital minimum de un million (1 000 000)
de francs CFA divisé en parts sociales de valeur nominale au moins égale à cinq mille
(5000) francs par part. Ces parts ne sont pas librement négociables.
• dénomination sociale : elle est toujours suivie ou précédée de la mention SARL
• statut des associés : ils n’ont pas obligatoirement la quantité de commerçants.
• direction : elle est confiée à un ou plusieurs gérants, personnes physiques, associées ou
non associées.
3 - LA SA (Société Anonyme)
• C’est une société de capitaux par excellence.
• responsabilité des associés : elle se limite à leurs apports.
• montant du capital social : la loi a prévu un capital minimum de dix millions
(10 000 000) de francs CFA divisé en actions de valeur nominale au moins égale à 10 000
F par action. Ces actions sont librement cessibles et négociables.
• statut des associés : ils ne sont pas obligatoirement des commerçants.
• direction : elle est confiée à un conseil d’administration ayant à sa tête un président
assisté d’un ou de plusieurs directeurs généraux ou à un directoire assisté par un conseil
de surveillance.

2
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

CHAPITRE II : LES ECRITURES DE CONSTITUTION DANS LES SOCIETES COMMERCIALES

SECTION I. LES ECRITURES DE CONSTITUTION DANS LES SNC

1. La souscription ou promesse d’apport


Il s’agit de l’engagement écrit du membre de la société d’apporter une partie du capital.
L’écriture constatant cette promesse enregistre une créance de l’associé à l’égard de la société.
Au niveau du SYSCOHADA, un associé a la possibilité d’apporter : des apports en nature et des
apports en numéraire lors de la souscription. Avant de passer les écritures de la promesse
d’apport l’on est obligé d’évaluer les apports de chaque associé.
1.1. Le cadre comptable
• 4611« Associé, apport en nature » ;
• 4612 « Associé, apport en numéraire » ;
• 101« Capital social » ;
• 109 « Actionnaire, capital souscrit, non appelé » ;
• 1011 « Capital souscrit, non appelé » ;
• 1012 « Capital souscrit, appelé non versé » ;
• 1013 « Capital souscrit, appelé versé non amorti » ;

3
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• 1014 « capital amorti » ;


• 462 « Associé, compte courant » ;
• 467 « Actionnaire restant dû sur capital appelé » ;
• 488 « créances HAO » ;
• 201 « Frais d’établissement » ;
• 781 « transferts de charges d’exploitations ».
1.2. Rôle de chaque compte d’apport
• Le compte « 4611 » enregistre à son débit le montant total des apports en nature ;
• Le compte « 4612 » enregistre à son débit le montant total des apports en numéraire
appelés libérés ;
• Le compte « 101 » inscrit à son crédit le montant total des apports en numéraire et en
nature appelés. En d’autres termes le montant du capital social de la société ;
• Le compte « 1011 » inscrit à son crédit le montant total des apports en numéraire non
appelés. Autrement dit, ce compte enregistre à son crédit le montant de la fraction non
appelée des apports en numéraires ;
• Le compte « 1012 » inscrit à son crédit le montant total des apports en nature y compris
la fraction des apports en numéraires appelés libérés.

1.3. La distinction des apports en droit fiscal


Il existe généralement trois (03) sortes d’apports :
• les apports purs et simples ;
Ce sont des apports rémunérant uniquement que les droits sociaux apportés par les différents
associés. La somme des apports purs et simples constitue le capital social d’une société.
• Les apports à tire onéreux ;
Ce sont des apports grevés de dettes, c’est à dire reconnaissance de dettes ou prise en charge
d’un passif d’un associé par la nouvelle société.
• Les apports mixtes .
Ce sont des apports comportant des apports purs et simples et des apports à titre onéreux.

1.4. Les droits d’enregistrement


C’est l’ensemble des taxes payées aux collectivités publiques ou locales lors des mouvements
de structure de la société. Pour évaluer les différents droits (droits de mutation, droit de
timbres, etc.) il n’y a pas de distinction à faire entre les sociétés de personnes et les sociétés de
capitaux ainsi que dans les autres formes de société. Les droits varient en fonction de la nature
des apports. Pour les apports purs et simples les droits d’enregistrement sont calculés à partir
d’un taux qui varie en fonction du montant des apports.
Le SYSCOHADA propose donc les proportions suivantes :
Montant des apports Taux
0 à 5 milliards 0,6%
> 5 milliards 0,2%
Pour les apports à titre onéreux, les taux applicables varient entre 2,5% et 10% .
NB : l’ensemble de la trésorerie, les créances, les droits sociaux sont exonérés de taxes.
1. 5. Les frais de constitution
Ils regroupent l’ensemble des frais de publicité, les honoraires du notaire, les frais d’actes et
les droits d’enregistrement. Ces frais constituent des charges pour le premier exercice,
enregistrées en "classe 6" de la comptabilité générale. En principe, ils devraient être déduits du
résultat de l’exercice à venir, mais compte tenu de leur importance (généralement 10% du
capital social), les financiers ont jugés nécessaire de les immobiliser au débit des comptes « 2011
ou 201 » afin de les amortir sur plusieurs exercices (entre 3 et 5 ans). En principe, aucune
répartition de bénéfice ne devrait être possible avant leur amortissement total.
2- Ecriture de la promesse d’apport
2.1. Cas des apports totalement libérés
Lors de la souscription on passera les écritures suivantes :
4
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• l’écriture de la promesse d’apport ;


• l’écriture de la réalisation des apports en nature ;
• l’écriture de la réalisation des apports en numéraire entre les mains du notaire ;
• l’écriture de la libération des apports en numéraire en banque ;
• l’écriture d’immobilisation des frais de constitution,
• l’écriture de transfert du capital quand les apports sont partiellement libérés.
 Promesse d’apport :
Date
4611 Associés, apports en nature A
4612 Associés, apports en numéraire B
1012 Capital, Souscrit, Appelé Non Versé A+B
(Promesse d’apport)
Avec : A= le montant des apports en nature ;
B= le montant des apports en numéraire .
NB : Il est possible d’utiliser directement aussi le compte « 1013, capital souscrit appelé, versé
non amorti ».

• L’écriture de la réalisation des apports en nature.

date
2.
3. X
4. Comptes d’actif
5. manquant
462(1) Associés, compte courant

1. Comptes du passif X
4.
5.
462(2) Associés, compte courant excédent
4611 Associés, apport en nature A
(réalisation des apports)
(1) : ce compte sera débité des manquants d’apports réalisés par un ou plusieurs
associés.
(2) : ce compte sera crédité pour les excédents d’apports réalisés par un ou plusieurs
associés.
 L’écriture de la réalisation des apports en numéraire entre les mains du notaire

471 Débiteurs divers date B


4612 Associés, apports en numéraire B
(réalisation des apports en numéraire)

NB : en lieu et place du compte 471 l’on pouvait aussi utiliser le compte « 488 autres
créances HAO ».

5
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Libération des apports en banque

5x Comptes de trésor …. date Solde


605 Autres achats X
627 Frais de publicité X
6324 Honoraire du notaire X
6325 Frais d’actes et de contentieux X
4454 Etat, TVA récupérable sur services extérieur X (1)
646 Droits d’enregistrement X(2)
471 Créditeurs divers B
(libération des apports en numéraire)
(1) : La TVA se calcule sur l’ensemble des autres frais sauf sur les droits
d’enregistrement.
(2) : Le montant est toujours exonéré de TVA car ce sont des droits de timbres
fiscaux.

 L’immobilisation des frais de constitution

201 Frais d’établissement date ∑X (1)


781 Transferts de charges ∑X
(immobilisations des frais)
(1) : somme des charges sauf la TVA, car on n’immobilise pas une TVA.

Date
1012 CSANV A+B
1013 C SAVNA A+B
(pour solde compte 1012)

1013 CSAVNA capital


101 Capital social Capital
(pour solde du compte 1013)

Le transfert du compte 1013 au crédit du compte 101 se fait seulement que si tout le capital a
été appelé et libéré.

2.2. Cas des apports partiellement libérés


La libération partielle des apports concerne les apports en numéraires souscrit.

date
4611 Associés, apports en nature A
4612 Associés, apports en numéraire B
109 Associés, Capital souscrit non appelé C
1011 Capital souscrit non appelé C
1012 Capital souscrit appelé non versé A+B
(Promesse d’apport)
‘’A ‘’ montant total des apports en nature,
‘’B’’ fraction des apports en numéraire libérée,
‘’C’’ fraction des apports en numéraire non libérée,
NB : On peut utiliser le compte 1013 Capital souscrit appelé versé en lieu et place du
compte 1012 si la souscription et la libération des apports sont concomitantes.

6
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

3. LES ECRITURES DE REALISATION OU DE LIBERATION DES APPORTS


Le schéma de comptabilisation se subdivise en quatre (04) étapes successives :

3.1-L’écriture de la libération des apports en nature

21x date
22x
23x
24x
25x
26x Comptes d’ACTIF X
27x
31x
41x
5x
462(2) Associés, comptes courant manquant
16x
17x
19x Compte de dettes ou du Passif X
40x
5x
462(1) Associés, compte courant excédent
4611 Associés, apport en nature A
(Libération des apports en nature)
(1) Ce compte enregistre à son crédit l’excèdent d’apport en nature apporté par un (01) ou
plusieurs associé(s) ou actionnaire(s) ;

(2) Ce compte enregistre à son débit les déficits d’apports en nature apportés par un (01) ou
plusieurs associé(s) ou actionnaire(s).

3.2-L’écriture de la réalisation des fonds entre les mains du notaire

471 Débiteurs divers date B


4612 Associés, apports en numéraire B
(Libération des fonds chez le notaire)

Remarque :
Le compte « 488, autres créances HAO » peut être utilisé en lieu et place du compte « 471 ».

7
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

3.3-L’écriture du versement des fonds en banque par le notaire


date
52/53 Compte de trésorerie Solde
605 Autres achats X
627 Frais de publicité X
6324 Honoraires du notaire X
6325 Frais d’actes X
646 Droits d’enregistrement X
4454 TVA récupérable /S extérieurs X
471 Créditeurs divers B
(Versement des fonds en banque)

NB: S’il y a une TVA récupérable sur les autres achats, frais de publicité, honoraires du notaire
elle est enregistrée au débit du compte 4454 "Etat TVA récupérable sur services extérieurs" et
le transfert se fait sans cette TVA au débit du compte 201 frais d’établissement.
3.4- L’immobilisation des frais de constitution
Cette immobilisation concerne le montant des autres achats, frais de publicité, honoraires du
notaire et droit d’enregistrement.
Cette écriture est généralement passée à l’inventaire, c’est-à-dire à la clôture de l’exercice soit
au 31/12/N. Mais pour des raisons de commodités on les enregistre avant l’inventaire. Dans
tous les cas, ces frais seront amortis selon les prescriptions du SYCOHADA sur leur durée de vie,
comprise entre 3 et 5 ans. Prendre 5 ans si la durée n’est pas donnée dans l’énoncée.
date
201 Frais d’établissement x
781 Transfert de charges d’exploitation x
(Immobilisations des frais de constitution)

REMARQUE : En plus de l’écriture d’immobilisation des frais, l’on peut ajouter l’écriture
d’amortissement de ces éléments à l’inventaire.
31/12/N
681 DAE x
201 Frais d’établissement x
(Amortissements des frais d’établissement)
∑ Frais
Amortissement = n ; avec "n" durée d’amortissement des frais.

APPLICATION 1 :
Le 1/09/N les associés DIALLO et YAMEOGO créent une SNC dénommée SNC "DIALLO &
Cie".
Apports des associés :

8
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

 L’associé DIALLO apporte un bâtiment évalué à 45 000 000 F dont 2/5 pour le terrain.
Cet ensemble immobilier est grevé d’une hypothèque de 18 000 000 F.
 Il apporte aussi un fonds commercial estimé à 8 000 000 F et du matériel et
outillage estimé à 5 000 000 F ;
• L’associé YAMEOGO : dépose chez le notaire sa part du capital représentant la moitié du
capital social soit 40 000 000 F (parts le 10.000F CFA).
Les frais de constitution d’un montant de 5 000 000 F dont 2 500 000 F de droit
d’enregistrement, 1 500 000 F de frais de publicité et le reste constituent les honoraires du
Notaire PARE.
Le 10/09/200N les fonds ont été versés en banque par le notaire.
TRAVAIL A FAIRE :
Passer au journal de la société toutes les écritures nécessaires du 1/09/200N au
10/09/200N sachant que les frais de constitution sont amortissables sur 5 ans.

CORRECTION DE L’APPLICATION N° 1
1. Evaluons les apports :
APPORTS NETS = ACTIFS NETS REELS - DETTES
- Associé DIALLO
Apports net = 27.000.000 + 18.000.000 +8.000.000 + 5.000.000 -18.000.000 = 40.000.000F
- Associé YAMEOGO
Apport net = 40 000 000 F

Enregistrement
01/09/0N
4611 Associé. DIALLO apport en nature 40 000 000
4612 Associé. YAMEOGO apport en numéraire 40 000 000
1013 CSAVNA 80 000 000
(Promesse d’apport)

215 Fonds de commercial 8 000 000
223 Terrains bâtis 18 000 000
231 Bâtiments 27 000 000
241 Matériel & outillage 5 000 000
162 Emprunts financiers 18 000 000
4611 Associé DIALLO, apport en nature 40 000 000
(réalisation d’apports en nature)


471 Débiteurs divers 40 000 000
4612 Associé, YAMEOGO apport en numéraire 40 000 000
(Libération des apports en numéraire)

521 Banque 35 000 000
646 Droit d’enregistrement 2 500 000
627 Frais de publicité 1 500 000
6324 Honoraire du notaire 1 000 000
471 Créditeurs divers 40 000 000
(versement des fonds en banque)

201 Frais d’établissement 5 000 000
781 Transfert de charges d’exploitation 5 000 000

9
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

(Immobilisation des frais de constitution)



101 CSAVNA 80 000 000
101 Capital social 80 000 000
(Pour solde de 1012)

APPLICATION 2 :

Le 1/08/200N la "SNC ZIDA et Cie est constituée au capital de 60 000 000 F (parts de
10 000F) repartit de manière égale entre les trois (03) frères :
 l’associé ZA souscrit du matériel de bureau estimé à 8 000 000 F et le reste en argent
(numéraire) ;
 l’associé ZB souscrit des marchandises d’une valeur de 10 000 000 F et le reste en
argent (numéraire) ;
 l’associé ZC souscrit un véhicule estimé pour 23 000 000 F mais repris à 25 000 000 et
le reliquat en numéraire.
Sachant que les apports de numéraire sont libérés de moitié entre les mains du notaire PARE à
Ouaga. Ce dernier a effectué les dépenses relatives à la constitution dans la proportion suivante :
• Frais de publicité 500 000 F HTVA 18% récupérable,
• Droits d’enregistrement 600 000 F
• Droits de mutation 400 000F
• Honoraire 300 000F HTVA 18% récupérable
Pour le reste de l’argent il le verse dans un compte ouvert au nom de la société à la BCB le
05/08/200N
TRAVAIL A FAIRE :
Passer au journal toutes l’écriture relative à la constitution.


 APPLICATION N° 3 : Cas des apports grèves de passif
La SNC TAPSOPBA et Cie"est fondée le 4/04/200N.
Son capital social est de 60 000 000 F divisé en 3 000 parts.
• TAPSOBA apporte des biens provenant de son activité commerciale antérieure :
 Un fonds commercial qu’il avait acquis à 4 000 000 F mais estimé à
10 000 000F, du matériel industriel pour 10 000 000F, un brevet de fabrication
pour lequel il reçoit 10 parts sociales, des marchandises estimées à 8 000 000
F, des effets à recevoir d’un nominal de 6 000 000 F.
 En contre partie la société prend à sa charge le paiement des dettes fournisseurs
de TAPSOBA pour 2 600 000 F et des effets à payer pour 1 600 000 F.
 D’autres actionnaires (au nombre de 9) souscrivent des apports en numéraire
pour le complément du capital. Ces apports ont été libérés de ¾ entre les mains
du notaire PARE chargé d’accomplir les formalités juridiques de constitution.
Le 10/04/20N les fonds ont été versés en banque déduction faite de :
• Honoraires du Notaire 200 000 F HTVA 18% ;
• Frais de publicité 200 000 F HTVA 18% ;

10
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Frais d’actes 400 000 F HTVA18% ;


• Droits d’enregistrement 1 000 000 F.
Travail à faire :
1) Effectuer tous les calculs nécessaires ;
2) Passer au journal toutes les écritures relatives à la constitution de la SNC TAPSOBA
et Cie ;
3) Présenter le bilan d’ouverture à la date du 10/04/20N.

CORRECTION DE L’APPLICATION 3

1- EVALUATIONS DES APPORTS


Apports de TAPSOBA
Apports Nets=Actif Net Réel- Dettes
Actif Net Réel :
Brevets 200 000 F
Fonds commercial 10 000 000 F
Matériel et outillage 10 000 000 F
Marchandises 8 000 000 F
Effets à recevoir 6 000 000 F
Actif Net Réel 34 200 000F
Dettes :
Dettes fournisseur 2.600.000 F
Fournisseur, effets à payer 1 600 000 F
Dettes = 4 200 000 F
Apport Nets : 34.200.000 F – 4.200.000 F = 30.000.000 F
Apport en numéraire : 60.000.000 F – 30.000.000 F = 30.000.000 F
Apports en numéraire libérés : 30.000.000 F x 3 = 22.500.000 F
4
Apports en numéraire non libérés = 7.500.000 F
2) ECRITURES
4/04/N
4611 Associés apports en nature 30 000 000
4612 Associés apport en numéraire 22 500 000
109 Associé, CSNA 7 500 000
1011 CSNA 7 500 000
1012 CSANV 52 500 000
(Promesse d’apports)

212 Brevets d’exploitation 200 000
215 Fonds commercial 10 000 000
241 Matériel & outillage 10 000 000
311 Marchandises 8 000 000
412 Clients, effets à recevoir 6 000 000
401 Dettes fournisseurs 2 600 000
402 Fournisseurs, effets à payer 1 600 000
4611 Associé, apport en nature 30 000 000
(Libération apport en nature)


471 Notaire pare, débiteurs divers 22 500 000
4612 Associé, Apport en numéraire 22 500 000

11
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

(Libération des fonds )

521 Banque 20 556 000


627 Frais de Publicité 200 000
6324 Honoraire du notaire 200 000
6325 Frais d’actes 400 000
646 Droits d’enregistrement 1 000 000
4454 Etat,TVA Récupérale sur SE 144 000
471 Créditeurs divers 22 500 000
(Versement des fonds en banque)

201 Frais d’établissement 1 800 000


781 Transfert de charges 1 800 000
(constatation de la charge)

52 500 000
1012 Capital S A N Versé
1013 Capital S.A.V.N.A 52 500 000
d° solde de 1012 )
( pour

681 Dotations aux amts d’exploitation 450 000


2011 Frais d’établissement 450 000
(constatation de la charge)

3)- Bilan au 31/12/200N

Actif Montants Passif Montants


Frais d’établissement 1 800 000 Capital social 60 000 000
Brevet d’invention 200 000 Associé, CSNA -7 500 000
Fonds commercial 10 000 000 Fournisseurs d’exploitation 2 600 000
Matériel & outillage 10 000 000 Fournisseur, Effet à payer 1 600 000
Marchandises 8 000 000
Etat/TVA récupérable 144 000
Client, effet à recevoir 6 000 000
Banque 20 556 000
Total 56 700 000 Total 56 700 000

II) .APPELS ET LIBERATIONS ULTERIEURES


Lors des appels et libérations ultérieures nous constaterons deux (2) séries d’écritures, à
savoir :
• Les écritures de l’appel des fonds ;
• Les écritures de réalisations des apports.
 Les écritures de l’appel des fonds

1011 Capital SNA Fraction appelée


1012 CSANV Fraction appelée
(mise en evidence )

12
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

4613 Associé, C S A N V Fraction appelée


109 Action, CSNA Fraction appelée
(Appel des autres quarts)

NB : pour les SA, le compte « 4613 » est utilisé en lieu et place du compte « 467»

 Les écritures de réalisations des apports


date
521 Banque Fraction appelée
ou ou
531 CCP
4613 Associé, capital S non versé Fraction appelée
(Libération du capital appelé)


1012 Capital souscrit, appelé non versé Fraction appelée
1013 Capital souscrit appelé non amorti Fraction appelée
(Régularisation du capital)

REMARQUE : Lorsque tout le capital social est appelé libéré, il faut solder le compte 1013 pour
le virer dans le compte 101 capital social.

1013 Capital souscrit appelé versé non amorti Capital social


101 Capital social Capital social
(Pour solde de 1013)
date

APPLICATION 4 : CAS DES SNC


La SNC SOL CONFORT & DECOR a été constitué le 1/01/2004 au capital de 250 000 000 F
divisé en part de 20 000 F l’une. Les parts sociales sont ainsi réparties :
• a) Associé M.OUEDRAOGO 7 500 parts : Il apporte donc la situation active et passive de
son entreprise familiale sise à Zogona.
BILAN D’OUEDRAOGO AU 31/12/03
ACTIF MONTANTS PASSIF MONTANTS
Frais d’établissement 2 000 000 Capital social 80 000 000
Fonds commercial 8 000 000 Réserves 7 000 000
Terrains nus 4 000 000 Résultat net 4 000 000

13
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Bâtiments 50 000 000 Subvention d’investissement 6 000 000


Matériel et outillage 8 500 000 Emprunts financiers 25 000 000
Marchandises 2 000 000 Fournisseurs, dettes en compte 5 000 000
Emballages 7 000 000 Fournisseurs, Effet à payer 10 000 000
Titres de placements 25 000 000
Clients, effet à recevoir 8 500 000
Banque 7 000 000
Valeurs à l’encaissement 15 000 000
Total Actif 137 000 000 Total Passif 137 000 000

Renseignements complémentaires :
• Tous les postes du bilan sont repris à leur valeur comptable sauf les titres de placements
qui représentent 2 500 actions acquises de la société VIS BURKINA dont les actions sont
estimées actuellement à 12 000 F l’une.
• Le reste de sa promesse d’apport est souscrit en numéraire (espèces) libéré des trois
quarts (3/4) chez le notaire PARE.
• b) Associé M. COMPAORE « 3 500 » parts sociales :
L’associé M. COMPAORE décide d’apporter des apports purs et simples
• bâtiments 4 500 000 F ;
• matériels et outillages 10 000 000 F mais repris pour 8 500 000 F ;
• matériel informatique 7 000 000 F ;
• Avances et acomptes/ immobilisations corporelles 34 500 000 F mais repris pour
30 000 000F ;
• Matériel de transport 15 000 000 F ;
• Clients, effets à recevoir 4 000 000 F ;
• Titres de placements 1 000 000 F.
 c) Associé M. ZOURE le reste du capital entièrement souscrit en numéraire
libéré de 85%. Les fonds recueillis par maître « PARE » ont été virés en
banque le 05/01/2004 déduction faites de :
• frais d’actes 1 500 000 F HTVA 18% ;
• frais d’honoraire 5 500 000 F HTVA 18% ;
• frais de publicité 4 000 000 F HTVA 18% ;
• droit d’enregistrement 3 000 000 F.
TRAVAIL DEMANDE :
1. Passer au journal des écritures relatives à la constitution de la société puis en
déduire le bilan d’ouverture.
2. passer l’écriture d’appel et de libération du solde du capital le 1/07/2004.

II - LES ECRITURES DE CONSTITUTION DANS LES SA

SECTION I : Rappels des aspects juridiques


C’est une société ou la responsabilité des actionnaires est limitée au montant de leur apport.
Le capital social minimum est de 10 000 000 f reparti en actions de valeur légale et de montant
minimum de la valeur nominale 10 000f l’une.
Les apports en nature souscrits sont intégralement libérés tandis que les apports de numéraire
sont libérés du minimum légal au moins à la constitution.
Les autres fractions étant appelées dans un délai maximum de quatre (04) ans à compter de la
constitution..

14
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1-Les écritures de la promesse d’apports

Date
4611 Actionnaires, apport en nature A
4612 Actionnaires, apport en numéraire B
109 Actionnaire, capital non appelé C
1011 Capital souscrit, non appelé C
1012 Capital souscrit, appelé non versé A+B
(Promesse d’apport)

2-Ecriture de réalisation des apports en nature

date
2. -
3. Comptes d’actif -
4. -
5. -
462(1) Associé, compte courant Manquant
16.
17 Compte du passif
4
4611 Associé, apport en nature A
462(2) Associé compte courant Excédent
(Réalisation des apports en nature)

(1) : Pour les manquants d’apports


(2) : Pour les excédents d’apports
3-Ecritures de réalisation des apports en numéraire

date
471 Notaire, débiteur divers B
4612 Associé, apports en numéraire B
(Libération des fonds chez le notaire)

date
521 Banque Solde
605 Autres achats -
627 Frais de publicité -
6324 Honoraires du notaire -
6325 Frais d’actes -
4454 Etat, TVA récupérable su services extérieurs -
646 Droits d’enregistrement B
471 Créditeurs divers
(Versement des fonds en banque)

NB : La TVA ne se calcule pas sur les droits d’enregistrements

4-Les écritures d’immobilisations des frais de constitution

15
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

date
201 Frais d’établissement Frais HT
781 Transfert de charge d’exploitation Frais HT
(Immobilisations de frais)

5-Ecriture de transfert de capitaux


date
1012 Capital souscrit, appelé non versé A+B
1013 Capital souscrit, appelé versé non amorti A+B
(Pour solde de 1012)

En rappel, quand tout le capital sera appelé et libéré l’écriture suivante :


Date
1013 Capital souscrit appelé non amorti Capital
101 Capital social social Capital social
(Pour solde de 1013)

APPLICATION 5 : Cas des apports partiellement libérés


Une société anonyme au capital de 10 000 000 F divisé en actions de 10 000 F a été créée le
01/01/20N. Les apports sont constitués d’apports en nature et de numéraire.
 Apport en nature de M. Ouédraogo ; 600 actions rémunérant les apports ci-après :
• Frais d’établissement 1 000 000 F
• Fonds commercial 2 000 000 F
• Immeuble 1 500 000 F
• Marchandises 1 300 000 F
• Titre de placement 700 000 F
• Banque 500 000 F
• Apport en numéraire : 400 actions :
A la constitution, la société décide d’appeler le minimum légal du capital en numéraire. Les
apports sont versés entre les mains du notaire PARE. Le 5/01/20N, le notaire se charge de
verser les fonds en banque déduction faites des frais de constitution d’une valeur de 50 000 F.
Travail à faire :
Passer le livre journal de la société toutes les écritures relatives à la constitution et dressez
le bilan d’ouverture en date du 5/01/20N.

APPLICATION 6 : cas des apports totalement libérés


Le 1/01/20N a été constituée la SA FASO MEKA au capital de 1 300 actions de 10 000 F
chacune. Le capital est intégralement libéré à la constitution et se compose de :
• 800 actions de numéraire
• 500 actions d’apport (nature) rémunérant les apports en nature ci-après :
• Matériel & mobilier de bureau 1 250 000 F ;
• Matériel de transport 2 000 000 F ;
• Stock de marchandises 700 000 F ;
• Caisse 50 000 F.
A la souscription les apports ont été remis à maître PARE notaire à Ouaga qui le 02/01/20N
les a reversés dans un compte bancaire ouvert à la SGBB au nom de la société. Les honoraires du
notaire s’élèvent à 1 000 000 HTVA, droits d’enregistrement 400 000F. Le 15/01/20N la
décision est prise d’immobiliser les frais de constitution en vue de les amortir sur 4 ans.
16
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

TRAVAIL A FAIRE
1) Evaluez les différents apports ;
2) Enregistrez au journal classique toutes les écritures comptables relatives à la
constitution ainsi que les écritures d’inventaire.

APPLICATION 7 :
Le 15/01/2004 M. OUEDRAOGO en collaboration avec d’autres associés fondent une SA au
capital de 12 500 000 F divisé en 1 250 actions de 10 000 F chacune. Le capital est composé de :
• 840 actions d’apport ;
• 410 actions de numéraires.
- Les actions d’apports sont remises à M. OUEDRAOGO en rémunération de sa promesse
d’apport, que sont :
• Frais d’établissement : 100 000 F
• Bâtiments 3 000 000 F mais repris pour : 4 000 000F ;
• Matériel & mobilier du bureau : 1 000 000 F
• Matériel de transport 2 100 000 F mais repris pour : 1 500 000F ;
• Titres de participation 600 000 F mais estimé à 1 000 000 F ;
• Dépôts et cautionnement versés : 1 000 000 F
• Prêts : 250 000 F
• Stocks de marchandises : 4 000 000 F mais repris pour 3 000 000F ;
• Clients, effets à recevoir : 800 000 F
• Banque : 400 000 F
• Caisse 110 000 F mais repris avec un manquant de 10 000F ;
 - Apports en passif se composent de :
• Emprunts financiers :1 370 000 F mais repris pour 1 400 000 F ;
• Dettes fournisseurs : 1 200 000 F
• Dettes fiscales :1 400 000 F mais repris pour 400 000F ;
• Fournisseurs, effets à payer : 265 000 F
Le fonds commercial initialement négligé a été évalué à 2 000 000 F.
Tous les autres éléments ont été repris pour leurs valeurs d’apport.
La nouvelle société se charge de régler le passif de M. OUEDRAOGO sauf les effets à payer.
A la constitution les apports de numéraire ont été libérés de moitié la 20/01/2004 déduction
faites de :
- Frais de publicité 150 000 F HTVA 18% ;
- Honoraire 200 000 F HT ;
- Droits d’enregistrement 50 000 F. Taux de TVA 18%
TRAVAIL A FAIRE
1) Evaluez les différents apports.
2) Enregistrez les écritures de constitution sachant que les frais d’établissement ont été
immobilisés le 31/01/2004.

CORRECTION DE L’APPLICATION 5
Fonds commercial 2 000 000
Immeubles 1 500 000
Apports en numéraire
Marchandises 1 000 000
4000000
Titre déplacements 1 000 000 = 1000000
Banque 500 000 4
6 000 000

01/04/2000
4611 Actionnaires, apports en nature 6 000 000
4612 Actionnaire, apports en numéraire 1 000 000

17
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

109 Actionnaire, capital souscrit non appelé 3 000 000


1011 Capital non appelé 3 000 000
1012 Capital appelé non versé 7 000 000
(Promesse d’apport )

215 Fonds commercial 2 000 000
231 Bâtiments 1 500 000
31 Stocks de marchandises 1 000 000
501 Titres de placement 1 000 000
521 Banque 500 000
4611 Actionnaire, apports en nature 6 000 000
(Libération des apports en numéraire)

471 Debiteur divers 1 000 000


4612 Actionnaires, apports en numéraires 1 000 000

(Libération des apports en numéraires)



521 Banque 950 000
646 Droits d’enregistrement 50 000
471 Créditeurs divers 1 000 000
(encaissement desfonds)
201 Frais d’établissement 50 000
781 Transfert de charges d’exploitation 50 000
(Immobilisation des frais)

1012 Capital souscrit appelé non versé 7 000 000


1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 7 000 000
(Pour solde du 1012)

BILAN d’ouverture au 25/01/2000


ACTIF MONTANT PASSIF MONTANT
Frais d’établissement 50 000 Capital social 10 000 000
Fonds commercial 2 000 000 Actionnaire, CSNA (3 000 000)
Bâtiments 1 500 000
Marchandises 1 000 000
Titres de placements 1 000 000
Banque 1 450 000
TOTAL 7 000 000 TOTAL 7 000 000

CORRECTION DE L’APPLICATION N°6 :

1) Evaluation des apports en nature : 500 x 10 000 = 5 000 000


Matériel & mobilier de bureau 1 250 000
Matériel de transport 2 000 000
Stock de marchandises 700 000
Caisse 50 000

18
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Total = 4 000 000


2) Apports en numéraire 800 x 10 000 = 8 000 000

Ecritures au journal :
01/04/04
4611 Actionnaires, apports en nature 5 000 000
4612 Actionnaires, apports en numéraire 8 000 000
1013 Capital souscrit appelé versé NA 13 000 000
(Promesse d’apport )

244 Matériel & mobilier de bureau 1 250 000
245 Matériel de transport 2 000 000
31 Stocks de marchandises 700 000
571 Caisse 50 000
4611 Actionnaire, apports en nature 5 000 000
(Libération des apports en nature)

471 Débiteurs divers 8 000 000


4612 Actionnaires, apport en numéraire 8 000 000
(Libération des apports en nature)

521 Banque 6 420 000
6324 Honoraire du notaire 1 000 000
646 Droit d’enregistrement 400 000
445 Etat, TVA récupérables 180 000
471 créditeurs divers 8 000 000
(Versement des fonds en banque)

2011 Frais de constitution 1 400 000
781 Transfert de charge 1 400 000
(Immobilisation des frais)

1013 Capital appelé versé non amorti 13 000 000
101 Capital social 13 000 000
(Pour solde du compte 1013)

681 Dotations aux amortissements 350 000


201 Frais d’établissements 350 000
(amortissement dea frais)

CORRECTION DE L’APPLICATION 7
EVALUATION DES APPORTS
Apport en nature DETTES :
Bâtiments 2 800 000 F Emprunts financiers 1 370 000 F
Mat/mobilier 1 000 000 F Dettes fournisseurs 1 200 000 F

19
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Mat de transport 1 200 000 F Dettes fiscales 400 000 F


Titres de participations 600 000 F =
2 970 000 F
Dépôts & cautionnements 1 000 000 F
Prêts à plus 1 an 250 000 F
Marchandises 3 000 000 F
Clients, effet à recevoir 800 000 F
Banque 400 000 F
Caisse 30 000 F
Fonds commercial 1 000 000 F
12 080 000 F
AN = ANR – Dettes = 12.080.000 F – 2 970 000 F = 9 110 000 F
Ecritures au journal
15/01/01
4611 Actionnaires, apports en nature 8 400 000
4612 Actionnaire, apports en numéraire 4 100 000
1013 Capital souscrit appelé versé non 12 500 000
amorti
(Promesse d’apport )

215 Fonds commercial 1 000 000
231 Bâtiments 2 800 000
244 Mat & mobiliers de bureau 1 000 000
245 Mat de transports 1 200 000
261 Titre de participation 600 000
271 Prêts à plus d’un an 250 000
275 Dépôts & cautionnement 1 000 000
311 Stock de marchandises 3 000 000
412 Effets à recevoir 800 000
521 Banque 400 000
571 Caisse 30 000
162 Emprunts financiers 1 370 000
401 Dette fournisseurs 1 200 000
442 Dettes fiscales 400 000
462 Associé, compte courant 710 000
4611 Associé, apport en nature 8 400 000
(Libération des apports en nature)

471 Débiteurs divers 4 100 000
4612 Action apports en numéraire 4 100 000
(Libération des apports en nature)

521 Banque 3 814 000
627 Frais de publicité 50 000
6324 Honoraires du notaire 150 000
4454 TVA récupérable sur services extérieurs 36 000
646 Droits d’enregistrement 50 000
471 Créditeur divers 4 100 000
(Versement en banque)

20
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

201 Frais de constitution 250 000


781 Transfert de C d’exploitation 250 000
(Immobilisation des frais)

1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 12 500 000
101 Capital social 12 500 000
(pour solde du compte 1013)

II CAS DES APPORTS DE CREANCES A RECOUVRIR.


En règle générale les éléments d’actif sont repris pour leur valeur réelle. En ce qui
concerne les créances il est important de faire apparaître au moment de la libération des
apports en nature leur valeur nominale afin de pourvoir exiger du client le recouvrement total
de la créance à sa valeur nominale.
Exemple :
Si une créance de 400 000 F est reprise pour 300 000 F pour tenir compte des difficultés
de recouvrement, il y a lieu de constater l’enregistrement de la créance à sa valeur nominale soit
400 000 F et au passif, enregistrer la charge provisionnée d’un montant de 100 000 F.
Dans la pratique deux (2) solutions sont possibles :
- la nouvelle société reprend la créance à sa valeur nominale, l’associé se portant garant
des impayés éventuels,
- soit la nouvelle société reprend les créances pour leur valeur de recouvrement, l’associé
apporte alors le complément éventuel sur sa créance totale.
La première possibilité semble être la plus logique car elle permet à l’entreprise de tenir
compte de l’incertitude due au caractère de la créance douteuse. Dans tous les cas le montant
des créances non recouvrées est imputé au débit du compte 462 Associé, compte courant.
1- Cas ou la créance est considérée à sa valeur nominale
Dans ces conditions, il y a lieu de tenir compte de la provision constatée sur la créance.
Dans tous les cas, la créance sera prise en compte lors de l’évaluation des apports qu’à sa valeur
actuelle. C’est uniquement dans les écritures de réalisations des apports au journal qu’on
prendra au débit du compte « 416, créances douteuses », la créance à sa valeur nominale et au
crédit du compte « 491, dépréciation des créances » du montant de la provision.
Remarque : cette méthode semble être la plus logique.

4611 Associé, apports en nature X (1)


1012 Capital souscrit appelé non versé X (1)
(Promesse d’apport )
date
416 Clients douteux Valeur nominale
4611 Associé, apport en nature X
491 Dépréciation des créances Provision
(Lors de la réalisation des apports nature)

(1) : La créance sera considérée à sa valeur actuelle (valeur réelle) dans l’évaluation
des apports nets de l’associé et non à sa valeur nominale.

2 - Cas ou la créance est considérée a sa valeur actuelle


Cette situation n’est pas conseillée dans la mesure ou la provision sur créance client est
considérée comme étant une perte probable dont la réalisation est incertaine.

21
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

APPLICATION 8 :
Le 1/01/2000 a été constituée une SA au capital de 20 000 000 F divisé en 2000 actions de
10 000F chacune. Le capital de numéraire est libéré de moitié à la souscription. Les fonds sont
versés dans les mains du notaire PARE, qui à la date du 08/01/2000 les a reversés dans un
compte bancaire ouvert au nom de la société à la SGBB déduction faite de :
- 100 000 F HT de frais de publicité
- 100 000 F honoraires HT ;
- 200 000 F de droits d’enregistrement.
Les apports en nature sont effectués par M. ZOUNGRANA détenteur de 1 400 actions
comprenant les éléments suivants :
• Charges à repartir sur plusieurs exercice :1 000 000 F
• Bâtiments : 5 352 500 F
• Matériel de transport 4 000 000 F mais repris pour : 2 500 000 F
• Matériel et mobilier de bureau 2.000.000F repris pour : 1.362.500F
• Stock de marchandises : 1.250.000F
• Fournisseurs, Avances et acomptes versés sur commandes 352 500F
• Créance client 3.775.000F mais reprise à 90% de valeur nominale
• Caisse : 275.000F
Autres renseignements :
Le fonds commercial initialement négligé est évalué à 1 250 000 F
Les autres éléments sont repris à leur valeur d’apport.
TRAVAIL A FAIRE :
1) Evaluer les différents apports
2) Enregistrer au journal toutes les écritures comptables relatives à la constitution de
la société.

CORRECTION DE L’APPLICATION 8 :
Envalions les apports
• Apports en nature 1400 x 10 000 F = 14 000 000 F
Fonds de commercial 1 250 000 F
Bâtiments 5 352 500 F
Matériels & mobiliers : 1 362 500 F
Matériels de transport : 2 500 000 F
Marchandises : 1 250 000 F
Créances clients : 3 397 500 F (provision = 377 500 F)
Caisse : 275 000 F
15 387 500 F d’où 1 387 500 F d’excèdent

• Apports en numéraire = 600 x 10 000 F = 6 000 000 F


Apports en numéraire libérés : 3 000 000 F
Apports en numéraire non libéré : 3 000 000 F

01/01/2000
4611 Actionnaires, apports en nature 14 000 000
4612 Actionnaire, apports en numéraire 3 000 000
109 Actionnaires, capital non appelé 3 000 000
1011 Capital non appelé 3 000 000
1012 Capital souscrit appelé non versé 17 000 000
(Promesse d’apport )

215 Fonds commercial 1 250 000
22
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

231 Bâtiments 5 352 000


244 Matériel & mobiliers 1 362 500
245 Matériel de transports 2 500 000
31 Stock de marchandises 1 250 000
416 Créances douteuses 3 775 000
571 Caisse 275 000
4611 Actionnaires, apport en nature 14 000 000
462 Actionnaires compte courant 1 387 500
491 Dépréciation des créances clients 377 500
(Libération des apports en nature)

471 Débiteurs divers 3 000 000
4612 Actionnaire, apports en numéraire 3 000 000
(Versement des fonds chez le notaire)

521 Banque 2 564 000
627 Frais de publicité 100 000
6324 Honoraires du notaire 100 000
4454 Etat,TVA récupérable sur services extérieurs 36 000
646 Droits d’enregistrement 200 000
471 Créditeurs divers 3 000 000
(Versement en banque)

201 Frais de constitutions 400 000
781 Transfert de charges d’exploitation 400 000
(Immobilisation des frais)

1012 17 000 000


1013 17 000 000
( pour solde de 1012)

NB : Le compte 488 peut être aussi utilisé en lieu et place du compte 471
APPLICATION 9 : CAS DE SOCIETES ANONYMES
Une société anonyme a été constitue avec un capital de 500 000 000 F divisé en 25 000 actions
de 20 000 F de nominal se répartissant ainsi :
• 4 000 actions représentant des souscriptions en numéraires de M. AOUE intégralement
libérées ; les fonds ont été reçus par le notaire Maître PARE le 1/05/2004 ;
• 3 000 actions émises en rémunération d’un apport d’immeuble apporté par M. BARRY
grevé d’une hypothèque de 20 000 000F. ;
• 8 000 actions d’apport de Mme DIALLO. La situation active et passive de Mme DIALLO
est résumée comme suit :
Bilan de Mme DIALLO au 31/03/04
ACTIF MONTANT PASSIF MONTANT
Charges à répartir 5 000 000 Capital social 89 000 000
Fonds de commercial 50 000 000 Réserves 10 000 000
Bâtiments industriels 25 000 000 Emprunts financiers 70 000 000
Matériel et mobilier 45 000 000 Dette fournisseurs 8 000 000
Matériel de transport 75 000 000 Fournisseurs, effet à payer 22 000 000
matières premières 5 500 000 Dettes fiscales 60 000 000
Stock d’emballage 4 500 000

23
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Créances clients 7 500 000


Titres de placements 20 000 000
Banque 12 500 000
C.C Postaux 9 000 000
total 259 000 total 259 000 000
000

Autres renseignements complémentaires :


La nouvelle société ne prendra en compte que seulement les éléments ci-dessous apportés par
Mme DIALLO ;
• fonds commercial pour 40 000 000 F,
• bâtiments pour 22 000 000 F,
• le mobilier de bureau pour 50 000 000 F,
• le matériel de transport pour 60 000 000 F,
• les stocks de matières premières pour 10 000 000 F,
• les stocks d’emballages pour 5 000 000 F,
• les créances clients sont reprises pour 7 000 000 F,
• les titres de placements pour 25 000 000F,
• le passif exigible à plus d’un an de l’associé sera à sa charge, seul son passif exigible à
moins d’un an sera repris avec un abattement de 1 000 000 F sur les dettes fournisseurs.
• Le reste du capital est souscrit aussi en numéraire par trois (03) associés M.
ZOUNGRANA, M. TRAORE et M. ZOURE proportionnément au nombre 4,3 et 1. Les
actions de numéraires sont libérées de moitié. L’actionnaire, M. TRAORE, titulaire donc
de x?, actions, libère les ¾ du solde de ses actions. Par ailleurs le notaire maitre PARE
après avoir prélevé les frais de constitutions remet à la société un chèque de 203
125 000 F sur la Bank Of Africa pour solde de tout compte le 05/05/04. Les frais de
constitution sont immobilisés le même jour et doivent être amortis sur 5ans.
TRAVAIL DEMANDE N°1
1- Enregistrer les opérations de constitutions au journal.
2- Présenter le bilan d’ouverture de la société à la date du 05/05/04
Le 01/07/2004, le conseil d’administration procède à l’appel du troisième quart (3ème quart)
avec pour date limite de libération le 31/07/2004. A cette date tous les actionnaires répondent
favorablement à l’appel se libèrent en banque.
TRAVAIL A FAIRE N°2 :
Passer au journal les écritures d’appel et de libération du troisième quart.

III -APPELS ET LIBERATIONS ULTERIEURS


Lors des appels et libérations ultérieures nous passerons les écritures suivantes :
Date d’appel
1011 Capital souscrit, non appelé Fraction appelée
1012 Capital souscrit appelé non versé Fraction appelée
(Appel du n°Quart )

467 Actionnaires restant dû sur capital appelé Fraction appelée
109 Actionnaire, capital non appelé Fraction appelée
(Appel fictif du ……..quart)

5. Comptes de trésorerie d° Fraction appelée


467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé
(Libération des apports) Fraction appelée

24
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1012 Capital souscrit non versé Fraction appelée


1013 Capital souscrit appelé versé non amorti Fraction appelée
(Pour Solde du compte 1012)

IV -LES INCIDENTS DE LIBERATIONS


Les statuts prévoient fréquemment que les actionnaires peuvent effectuer des versements
supérieurs à la fraction du capital appelé ou de la fraction exigible. Cela peut donner de l’aisance
sans que tout le capital souscrit ne soit libéré. Autrement dit les statuts prévoient fréquemment
que les actionnaires ont la possibilité de libérer tout ou une partie des apports en numéraire à la
constitution ou lors des appels ultérieurs de fonds sans que cela ne modifie la ventilation du
capital. Lors des appels ultérieurs de fonds ils réduiront à due concurrence les sommes à verser
en banque.
NB : Toute fois, il peut être tenu compte de ses versements anticipés pour le calcul des intérêts
statutaire sur dividendes. Mais il peut aussi arriver que lors des appels ultérieurs, des
actionnaires ne libèrent pas la fraction exigible dans les délais, ils seront considérés comme
actionnaires retardataires ou actionnaires défaillants parce qu’ils n’arrivent plus à s’exécuter.

1.1-Cas des versements anticipés lors des opérations de constitution


Il arrive souvent que les versements anticipés soient effectués lors des opérations de
constitution. Dans ces conditions on créditera le compte « 4616, actionnaires versements
anticipés » lors du versement des fonds entre les mains du notaire. On aura alors l’écriture
suivante :

date
471 Débiteurs divers FA +
4612 Associé, apports en numéraire VA FA
4616 Actionnaire, versement anticipé VA (1)
(Libération des fonds chez le notaire )

521 Banque Soldes


605 Autres achats X
627 Frais du Publicité X
6324 Honoraires de notaire X
6325 Frais d’actes X
646 Droits d’enregistrement X
4454 TVA récupérable sur services extérieurs X
471 Créditeurs divers X FA+VA
(Versement des fonds)

(1) Ce compte sera débité à due concurrence lors des appels ultérieurs de fonds.
1.2 -Cas ou les versements anticipes ont été effectues lors d’un appel d’usage
Lorsqu’un versement anticipé a lieu lors d’un appel il y a lieu de constater le montant du
versement anticipé lors de la réalisation des fonds en banque dans la mesure ou le notaire n’est
plus utilisé dans ces cas de libérations. On aura donc à constater les écritures suivantes :
date

25
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1011 Capital souscrit, non appelé FA


1012 Capital souscrit appelé non versé FA
(Appel du ………Quart )

467 Actionnaires restant dû sur capital appelé FA
109 Actionnaire, capital non appelé
(Appel fictif du ……..quart) ) FA

Date limite
5 Compte de trésorerie FA+VA
467 Actionnaires restant du sur capital appelé FA
4616 Actionnaire, versements anticipés VA
(Libération des fonds)

d
1012 Capital souscrit appelé non versé FA
1013 Capital souscrit appelé versé non amorti FA
(Pour Solde du compte 1013)

Lors des appels et libérations ultérieurs des autres quarts, le compte « 4616 Actionnaires,
versements anticipés » sera débité du montant des versements des fonds en banque à due
concurrence. Autrement dit, le compte « 4616 actionnaires, versements anticipés » sera
débité du montant que l’actionnaire aurait pu libérer à cet appel et qu’il a anticipé soit à la
constitution, soit au cours d’un appel antérieur (appel précédent). Dans tous les cas, on aura les
écritures suivantes :
Date
Fraction appelée
1011 Capital souscrit, non appelé Fraction appelée
1012 Capital souscrit appelé non versé
(Appel du ………Quart )
date

467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé Fraction appelée


109 Actionnaire, capital non appelé Fraction appelée
(Appel fictif du ……..quart)
Date limite
5 Comptes de trésorerie Solde
4616 (1) Actionnaire, Versements Anticipés VA
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé Fraction appelée
(Libération des fonds)
d° Fraction appelée
1012 Capital souscrit appel non vers Fraction appelée
1013 Capital souscrit appel versé non amorti
(Pour Solde du compte 1012)

(1) : il est débité de la fraction exigible anticipée lors des appels et libérations
antérieurs.
Son montant correspond à la fraction exigible de l’actionnaire aurait pu libérer à cet
appel et qu’il a anticipé lors des appels et libérations antérieurs.

26
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

APPLICATION 9 :
Le 1/04/2000 la SA FGZ TRADING est constituée au capital de 10 000 000F divisé en
1 000 actions de numéraire libérées du minimum légal. Les fonds sont directement déposés à
la BRS (Banque Régionale de Solidarité). Le 01/02/2001 le conseil d’administration appelle
le 2ème quart, les fonds sont versés le 28/02/2001 par virement bancaire. Toute fois on
constate que l’actionnaire M. Zoungrana détenteur de 200 actions se libère intégralement.
Le 01/03/2002 le conseil d’administration appelle le 3ème quart et tous les actionnaires
concernés se libèrent par virement bancaire le 31/03/2002.
Travail a faire : Passer les écritures au journal de la SA au 01/04/2000, au 01/02/2001, au
28/02/2001, au 1/03/2002, et au 31/03/2002.

Correction de l’application 9

01/04/2000
4612 Actionnaire, apport en numéraire 2 500 000
109 Actionnaire, capital non appelé 7 500 000
1011 Capital souscrit non appelé 7 500 000
1012 Capital souscrit appelé versé 2 500 000
(Promesse d’apport)

521 Banque 2
4612 Associé, apport en numéraire 500 000 2 500 000
(Versement des fonds)

1012 Capital souscrit non versé 2 500 000


1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 2 500 000
(pour solde du 1012)
1/02/01
1011 Capital souscrit non appelé 2 500 000
1012 Capital souscrit appelé non versé 2 500 000
(Appel du 2ème quart)

467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 2 500 000
109 Actionnaire, capital non appelé 2 500 000
(appel du 2ème quart)
28 /02
521 Banque 3 500 000
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 2 500 000
4616 actionnaire, versements anticipés 1 000 000
(libération des fonds)

1012 Capital souscrit appelé non versé 2 500 000


1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 2 500 000
(pour solde du 1012)
1/03/02

27
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1011 Capital souscrit non appelé 2 500 000


1012 Capital souscrit appelé non versé 2 500 000
(appel du 3ème quart)
d
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 2 500 000
109 Actionnaire, capital non appelé 2 500 000
(appel fictif)
10/03/02
521 Banque 2 000 000
4616 actionnaire, versements anticipés 500 000
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 2 500 000
(libération des fonds)

1012 capital souscrit appelé non versé 2 500 000
1013 capital souscrit appelé versé non 2 500 000
amorti
(pour solde du 1012)

APPLICATION 10
La S.A « FGZ TRADING » a été définitivement constituée le 15/10/19N au capital de
50 000 000 F divisé en 5 000 actions de 10 000 F. les apports ont été les suivants :
a) apports en nature :
• Bâtiments 6 000 000 F
• Fonds commercial 1 000 000 F
• Matériel de bureau 1 500 000 F
• Matériel de transport 1 500 000 F
b) apports en numéraires :
Souscription en numéraire 4 000 actions. Les actions de numéraire ont été libérées du minimum
légal, mais 1 500 actions de numéraires ont été libérées de 50% et 500 actions de 100% dès la
constitution. Les fonds ont été déposés au compte banque de la société BICIA-B
Travail à faire
1. Passer les écritures de constitution de la société.
2. sachant que le conseil d’administration a appelé le 2ème quart le 01/06/N+1 et que les
versements ont été effectués à la BICIA-B le 30 juin, enregistrez l’opération dans le
journal de la S.A « FGZ TRANDING)

2-CAS DES ACTIONNAIRES RETARDATAIRES


Les statuts prévoient fréquemment que les actionnaires retardataires doivent payer des
intérêts de retard. Ces intérêts de retard sont calculés sur la fraction exigible de l’actionnaire
retardataire en fonction d’un taux d’intérêt fixé dans les statuts et du nombre de jours séparant
la date limite de versement des fonds de la date effective de versement des fonds par
l’actionnaire retardataire.
L’actionnaire retardataire doit donc supporter deux (2) séries de charges :
• Des commissions et frais bancaires
• Les intérêts de retard
NB : dans la pratique, ces éléments sont assujettis à la TVA.
2.1-Les commissions et Frais Bancaire (7071)

28
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Ce sont des frais engagés par l’entreprise pour rentrer en possession des fonds détenus par
l’actionnaire retardataire.
N.B : Le montant de ces frais sont généralement donné dans l’énoncé et s’enregistrent donc au
crédit du compte « 7071 frais facturés ».
2.2-Les intérêts De Retard (77)
Ce sont des intérêts calculés au prorata temporis, c’est-à-dire de la date de règlement à la
date limite de versement des fonds par l’associé retardataire.

Fraction exigible x t x n’
Intérêt =
1200

Avec n’ =nombre de mois



Fraction exigible x t x n’
Intérêt =
36 000

Avec n’ nombre de jours


2.3-Les enregistrements des écritures :
L’écriture de libération se scinde ici en deux (2) écritures pour tenir compte de la libération de
l’actionnaire retardataire.

521 Banque date ∑ solde


4616(1) Versements anticipés VA
467 Actionnaire, restant dû sur capital F.A (solde)
4616 (2) appelé VA
Actionnaire, versements anticipé
(Versement des actions ordinaires)
d° ∑ reprises
521 Banque
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé F exigible
7071 Frais fracturés Frais HT
77 Intérêts de retard Intérêts
4432 Etat, TVA facturée sur PS TVA
(Versement de l’actionnaire retardataire)

1012 Capital souscrit appelé non versé FA
1013 Capital souscrit appelé versé non amorti FA
(pour solde du 1012)

(1): il est débité de la fraction exigible anticipée par l’actionnaire au cours des appels
antérieurs.
(2) : il est crédité du montant anticipé par l’actionnaire

APPLICATION 10 :
La société COFIDEC au capital de 1000 actions de 10 000 F chacune a été créée le 1/01/2000.
A la souscription tout le capital a été souscrit en numéraire et libéré de moitié dans les mains du
notaire PARE le 03/01/2000. Ce dernier reverse les fonds en banque déduction faite de
500 000 F de frais de publicité légale 400 000 F d’honoraires et 100 000 F de droits de mutation.

29
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Ces frais sont immobilisés à ce jour et seront amortis sur 3 ans.


TRAVAIL A FAIRE N°1 :
Passer les écritures relatives à la constitution de la société.
Le 1/07/2000 la société appelle le 3ème quart avec pour date limite de libération le
31/07/2000. A cette date, tous les actionnaires répondent favorablement à cet appel sauf M.
KABORE souscripteur de 200 actions de numéraires se libère le 30/09/2000. Conformément
aux statuts, il devra payer des intérêts de retard aux taux de 9% et des frais de retard d’un
montant de 40 000 F HT.
TRAVAIL A FAIRE N°2 :
Passer les écritures d’appel et de libération du 3ème quart au journal.
Le conseil d’administration de la société COFIDEC a décidé de faire procéder à la libération du
solde du capital à compter du 1/10/2001. Tous les versements doivent être effectués pour le
15/11/2001. A cette date tous les actionnaires se sont libérés à l’exception de l’associé de
l’associé ZIDA souscripteur de 500 litres. Ce dernier se libère à la date du 5/12/2001 avec des
intérêts de retard calculés au taux de 12% l’an et des frais bancaires pour 50 000 F.
TRAVAIL A FAIRE N°3 :
Présenter toutes les écritures enregistrées à l’occasion de l’appel du solde du capital.

CORRECTION DE L’APPLICATION 10
1) Passons les écritures au journal
01/01/2000
4612 Actionnaire, apport en numéraire 5 000 000
109 Actionnaire, capital souscrit non appelé 5 000 000
1011 Capital souscrit non appelé 5 000 000
1012 Capital souscrit appelé non versé 5 000 000
(Promesse d’apport)


471 Débiteurs divers 5
4612 Actionnaire, apports en numéraire 000 000 5 000 000
(Libération des apports)

521 Banque
627 Frais de publicité 4 000 000
6324 Honoraires du notaire 500 000
646 Droits d’enregistrement 400 000
471 Créditeurs divers 100 000 5 000 000
(Versement des fonds)

201 Frais d’établissement 1 000 000
781 Transfert de charges d’exploitation 1 000 000
(immobilisation des frais)


1012 CSANV 5 000 000
1013 CSAVNA 5 000 000
(Promesse solde de 1012)
01/07/00

30
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1011 CSNA 2 500 000


1012 CSANV 2 500 000
(Appel fictif du 3è quart)

467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 2 500 000
109 Actionnaire, capital non appelé 2 500 000
(Appel du 3ème quart)

31/07/00
521 Banque 2 000 000
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 2 000 000
(Versement des actions ordinaire)
30/09/00
521 Banque 554 700
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 500 000
7071 Port et autres frais financiers 40 000
77 Revenus financiers 7 500
4432 Etat, TVA facturée sur PS 7 200
(versement d’action retardataire)

1012 CSANV 2.500.000
1013 CSANV 2.500.000
(Promesse solde du 1012)

APPLICATION 11 :

La SA « VIS BURKINA » a été définitivement constituée le 05/10/2003 au capital de


150 000 000F (actions de 10 000f). les apports ont été les suivants :
• a) Apports en nature :
Les apports en nature ont été souscrits par M. KABORE détenteur de 10 000 actions. En
rémunération de ses apports, M. KABORE apporte la situation active et passive de son
entreprise qu’il exploitait déjà :
ACTIF MONTANT PASSIF MONTANT
Frais d’établissement 1 000 000 Capital social 100 000 000
Brevet d’invention 5 000 000 Réserve légale 10 000 000
Fonds commercial 8 000 000 Réserves statutaires 3 000 000
Terrains nus 12 000 000 Report à nouveau 5 000 000
Bâtiments 15 000 000 Subvention d’investissement 6 000 000
Matériels et outillage 20 000 000 Emprunts 10 000 000
Matériels et mobilier 35 000 000 Dettes fournisseurs 6 500 000
Matériels de transport 22 000 000 Fournisseurs, effets à payer 8 000 000
Stocks de marchandises 9 000 000 Dettes sociales 4 500 000
Créances clients 7 000 000
Banque 18 000 000
Caisse 1 000 000
TOTAL ACTIF 153 000 000 153 000 000
Renseignements complémentaires :
• Le fonds commercial est repris 10 000 000F
• Les terrains nus sont estimés à 10 000 000 F
• Les bâtiments ont une valeur réelle de 8 000 000F
• Le matériel et outillage à une valeur de 14 000 000F
31
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Le mobilier de bureau est estimé en réalité à 38 000 000F


• Les stocks de marchandises sont repris avec un abattement de 6 000 000F
• Les autres éléments sont repris à leur valeur d’apport sauf les dettes fournisseurs qui
sont reprises pour 13 500 000F..
• b) Apport en numéraire : 5 000 actions de 10 000F l’une.
Les apports en numéraire sont libérés de moitié le 10/01/2003 dans les mains du notaire
PARE chargé d’accomplir les formalités juridiques de constitution. Le 15/01/2003, les fonds
été versés à la SGBB déduction faite de :
• Frais d’actes HT 1 800 000F
• Frais notariés HT 1 200 000F
• Droits d’enregistrement 2 000 000F
• Taux de TVA 18%
c)- Par ailleurs L’actionnaire Ouédraogo souscripteur de 1 000 actions de numéraire se libère
des trois quarts (3/4) de ses actions entre les mains du notaire PARE.
TRAVAIL A FAIRE N°1 :
Passer au journal, toutes les écritures relatives à la constitution de la SA » VIS BURKINA ».
Le conseil d’administration appelle le troisième quart (3ème quart) le 01/07/2003 avec pour
date limite le 31/07/2003. A cette date tous les actionnaires se libérent sauf M. TRAORE
souscripteur de 500 actions de numéraire. Finalement, M. TRAORE se libère le 30 Septembre
(soit 2 mois de retard). Conformément aux statuts, il doit payer des intérêts de retards au taux
de 10% l’an et des frais de retard pour 20 000F.
TRAVAIL A FAIRE N°2 :
Passer au journal, les écritures d’appel du troisième quart.

CORRECTION DE L’APPLICATION 11
Evaluons les apports de M. KABORE
• Première (1ère) méthode
Brevets 5 000 000F
Fonds commercial 10 000 000F
Terrains nus 10 000 000F
Bâtiments 8 000 000F
Matériels et outillage 14 000 000F
Matériels et mobilier 38 000 000F
Matériels de transport 22 000 000F
Stocks de marchandises 3 000 000F
Créances clients 7 000 000F
Banque 18 000 000F
Caisse 1 000 000F
Actif net réel 136 000 000F
DETTES
Emprunts 10 000 000F
Dettes fournisseurs 13 500 000F
Effets à payer 8 000 000F
Dettes sociales 4 500 000F
Dettes 36 000 000F

Actif net = Actifs nets réels – Dettes = 136 000 000F – 36 000 000F = 100 000 000F

• Deuxième méthode
Tableau de plus values latentes
Eléments VR VCN Plus valus
+ -
Fonds commercial 10 000 000 8 000 000 2 000 000

32
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Terrains nus 10 000 000 12 000 000 - 2 000 000


Bâtiments 8 000 000 15 000 000 - 7 000 000
Matériel et outillage 14 000 000 20 000 000 - 6 000 000
Matériel et mobilier 38 000 000 35 000 000 3 000 000
Stocks de marchandises 3 000 00 9 000 000 - 6 000 000
fournisseurs 13 500 000 6 000 000 7 000 000
5 000 000 23 000.000

Apports Nets :
Montants
Capital social 100 000 000
Réserve légale 10 000 000
Réserve facultative 3 000 000
Report à nouveau 5 000 000
Subvention d’investissement 6 000 000
Capitaux propres 124 000 000
Plus values latentes -
Frais d’établissement 23 000 000
- 1 000 000
Actif net 100 000 000

Apports en numéraire
Fraction appelée = 50 000 000F*2/4 = 25 000 000 F
Fraction non appelée = 25 000 000 F
Versements anticipés = 1000*10 000*3/4-1000*10 000*2/4
Versements anticipés = 2 500 000 F

4611 Actionnaire, apport en nature 100 000 000


4612 Actionnaire, apport en numéraire 25 000 000
109 Actionnaire, capital non appelé 25 000 000
1011 Capital non appelé 25 000 000
1012 Capital appelé non versé 125 000 000
(Promesse d’apport)

212 Brevets 5 000 000
215 Fonds commercial 10 000 000
222 Terrains nus 10 000 000
231 Bâtiments 8 000 000
241 Matériel et outillage 14 000 000
244 Matériel et mobilier 38 000 000
245 Matériel de transport 22 000 000
31 Marchandises 3 000 000
411 Créances clients 7 000 000
521 Banque 18 000 000

33
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

571 Caisse 1 000 000


162 Emprunts auprès des établissements de 10 000 000
401 crédits 13 500 000
402 Dettes fournisseurs 8 000 000
431 Fournisseurs, effets à payer 4 500 000
4611 Dettes sociale 100 000 000
Actionnaires, apports en nature

(Réalisation des apports en nature)



471 Débiteurs divers 27 500 000
4612 Actionnaire, apports en numéraire 25 000 000
4616 Actionnaire, versements anticipés 2 500 000
(Réalisation des aports en numéraire)

521 Banque
d° 21 960 000
627 Frais de publicité 1 000 000
6324 Frais noatariés 1 200 000
6325 Frais d’actes 1 800 000
4454 Etat, TVA récupérable sur services extérieurs 540 000
646 Droits d’enregistrement 2 000 000
471 Créditeurs divers 27 500 000
(Versements des fonds en banque)


201 Frais d’établissement 6 000 000
781 Transfert de charges d’exploitation 6 000 000
(Immobilisation des frais)

1012 CSANV 125 000 000
1013 CSAVNA 125 000
(pour solde de 1012)
1/07/03
1011 CSNA 12 5000 000
1012 CSANV 12 500 000
(appel du 3ème quart)

467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 12 500 000
109 Actionnaire, capital non appelé 12 500 000
(appel du capital)
31/07/03
521 Banque 8 750 000
4616 Actionnaire, versements anticipés 2 500 000 11 250 000
467 (versement des actions ordinaire)
30/09/03
521 Banque 1 294 434
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 1 250 000
7071 Port et autres frais facturés 20 000

34
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

77 Intérets financiers 20 834


4432 Etat, TVA facturée 3 600
(Versement de l’actionnaire retardataire)

1012 CSANV 12 500 000
1013 CSAVNA 12 500 000
(pour solde de 1012)

3-CAS DES ACTIONNAIRES DEFAILLANTS


Il peut arriver que certains actionnaires ne tiennent pas à leurs engagements et ne libèrent pas
les sommes dues à la société. Une mise en demeure leur est adressée par la société, si au bout du
préavis il n’y a aucune suite favorable, la société procède sans autorisation de la justice à la vente
des dites actions. Cette vente est effectuée en bourse si les actions sont cotées en bourse dans le
cas contraire elles seront vendues aux enchères publics. Un duplicata des titres est remis au
nouvel actionnaire.
En ce qui concerne l’actionnaire défaillant, ou passera quatre (04) écritures, qui sont :

3.1. L’écriture de la défaillance


Elle concerne uniquement la fraction exigible de l’actionnaire

date
4617 Actionnaire défaillant F. Exigible
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé F. exigible
(Constatation de la défaillance)

3.2. La constatation de la cession des actions de l’actionnaire défaillant


La cession se porte toujours sur la totalité des actions de l’actionnaire défaillant quelles soient
libérées ou non.
date
521 Banque Produits de
cession Produits de
4617 Actionnaire défaillant cession
(Cession des actions)

3.3. Endossement des frais et intérêts de retard


date
4617 Actionnaire défaillant Somme
77 Intérêts financiers ou de retard Intérêt
707 Produits accessoires Frais
4432 Etat, TVA facturée sur PS TVA
(endossement des frais. & intérêt de retard)

3.4. L’écriture du versement du solde à l’actionnaire défaillant


Pour passer cette écriture il nous revient de calculer le solde de 4617 ‘’ actionnaire défaillant ‘’
D 4617 C

35
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Fraction exigible -Prix de cession


- Intérêt de retard
- frais de retard
SC : SD :
Total Total

• Si le solde est créditeur on passera l’écriture suivante

date
4617 Actionnaire défaillant SC
521 Banque SC
(Versement du reliquat )

• Si le solde est débiteur on passera l’écriture suivante :

date
521 Banque SD
4617 Actionnaire défaillant SD
(Complément d’apport )

Remarque : Si l’on veut calculer le résultat réalisé par l’actionnaire défaillant, il suffit de prendre
le reliquat reçu de la vente de ses actions déductions faites de la fraction exigible libérée par ce
dernier,(c’est à dire la somme des fractions libérées par ce dernier avant la défaillance)

Résultat : Solde reçu (reliquat du compte 4617)-∑ Décaissements (Fraction exigible libérées)

Pour calculer les sommes versées en banque lors des appels d’usages, il y a lieu d’utiliser la
formule suivante :
∑ Versés en banque à la date limite : Fraction Appelée - ∑ Actionnaire retardataire
- ∑ Actionnaire défaillant+Versements Anticipés
APPLICATION 12 :
La SA FASO MEKA est constituée le 01/07/00. Le capital de la société comprend :
• 1 000 actions d’apport de 10 000 F chacune,
• 6 000 actions de numéraire de 10 000 F chacune.
Les actions d’apports sont remises aux associés de la SARL Barry et compagnie en
rémunération de l’apport à titre onéreux fait sur la base des comptes du bilan au 31/12/1999.
BILAN AU 31/12/1999
Actif Montant Passif Montant
Charges à répartir/ plusieurs exo 100 000 Capital social 8 000 000
Construction 3 000 000 Réserves 870 000
Mat de transport 1 600 000 Emprunts financiers 2 000 000
Mobilier de bureau 1 000 000 Dettes fournisseurs 200 000
Marchandises 3 360 000 Dettes fiscales 50 000
Créances clients 750 000 Fournisseur, effets à payer 400 000
Effets à recevoir 780 000
Banque 630 000
Caisse 300 000

Total 11 520 000 TOTAL 11 520000


Après Expertise :
36
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• les bâtiments sont repris pour 2 800 000 F,


• le matériel de transport est repris pour 1 200 000 F,
• les Marchandises sont reprises pour 3 000 000 F,
• le fonds commercial initialement négligé est estimé à 1 000 000 F,
Par ailleurs le mobilier, les créances clients, et les effets à recevoir sont repris à leur valeur
d’apport
• La banque et la caisse seront apportées seulement pour complément d’apport.
• La société se charge de régler le passif exigible à moins d’un an de M Barry. Les actions
de numéraires doivent être libérés du minimum légal chez maître PARE Notaire à
Banfora. Les fonds sont versés en banque par ce dernier déduction faite de :
 Frais de publicité HT 20 000 F
 Frais notariés 150 000 F HT
 Droits de timbres 130 000 F
 Taux de TVA 18%
Travail à faire N°1 :
1) Passer les écritures relatives à la construction au journal
Le 1er/07/2001 la société appelle le solde du capital, les actionnaires disposent d’un délai de 15
jours pour s’exécuter, un seul actionnaire ne régla pas sa dette à la date convenue, M. Bambara
titulaire de 100 actions. Après plusieurs rappels restés sans suite les actions de Bambara sont
vendues, le 31/ 08/ 01 au prix de 9 800 l’une. Les frais à la charge de Bambara comprennent :
• Les intérêts de retard au taux de 6%
• Les frais divers d’un montant de 15 000 payés par la société mais à la charge de
Bambara.
TRAVAIL A FAIRE N°2 :
2) Enregistrer au journal classique l’appel et la libération du solde du capital y compris
toutes les écritures relatives à l’actionnaire défaillant.
3) calculer la perte réalisée par M. Bambara sur la cession de ses actions.

APPLICATION 13 :
La Société Industrielle du Faso a été définitivement constituée le 01/01/2001 au capital de
10 000 000 F divisés de 10 000 F chacune. Les apports ont été les suivants :
A - Apports en nature : 2 000 000 F
Ils sont représentés par :
- Les bâtiments 400 000 F
- Le fonds commercial 500 000 F
- Le matériel & outillage 100 000 F
- Le matériel & mobilier de bureau 400 000 F mais repris pour 500 000 F
- Les créances clients 600 000 F mais reprises avec un abattement de 100 000 F
B- Apports en espèces : 8 000 000 F
On vous informe que les actions de numéraires ont été libérées du minimum légal à la
souscription. Les fonds sont directement versés en banque déduction faite de 200 000 F de frais
de constitution. Par ailleurs 300 actions de numéraires ont été libérées de 75% soit les ¾ des
300 actions et 100 actions de 100% à la constitution.
Travail à faire :
1. Passer au journal toutes les écritures relatives à la constitution .
Le conseil d’administration appelle le 2ème quart le 01/06/2001 les actionnaires ont
jusqu’au 30/06/2001 pour se libérer. A cette date tous les actionnaires ont respectés
leur engagement sauf M. BANCE souscripteur de 200 actions de numéraire. Après
plusieurs rappel restés sans suite M. BANCE a été déclaré défaillent le 5/09/2001. Les
actions de ce dernier cotées en bourse ont été exécutées le 15/09/2001 à 9 200 F l’une.
2. Passer au journal les écritures d’appels et de libérations du 2ème quart, sachant que
conformément aux statuts les actionnaires défaillants doivent payer des intérêts

37
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

de retard au taux de 10% l’an. Par ailleurs les frais engagés pour la vente des
actions de M. BANCE s’élèvent à 40 000 F.
3. Déterminer le resultat réalisé par M. Bancé sur la vente de ses actions.

CORRECTION DE L’APPLICATION 12
Le capital social = 70 000 000 F
* Apports en nature 10 000 000 F
* Apports en numéraire 60 000 000 F
Apports en numéraire libères 15 000 000 F
Apports en numéraire non libères 45 000 000 F
Evaluation des apports en nature de M. BARRY
Actif Net réel : Dettes :
Constructions 2 800 000 F Dette fournisseurs 200 000 F
Mat de transport 1 200 000 F Dettes fiscales 50 000 F
Marchandises 3 000 000 F Fournisseurs effet a payer 400 000 F
Fds de commerce 1 000 000 F Dettes 650 000 F
Mobilier 1 000 000 F
AN = 10 530 000 F - 650 000 f = 9 880 000 F
Créances clients 750 000 F
Effet à recevoir 780 000 F
ANR 10 530 000 F
Manquant d’apport : 10 000 000 F – 9 880 000 F = 120 000 F

A partir des capitaux propres


Tableaux de plus values latents
Intitulés V. Réel VCN Plus valus latentes
+ VL - VL
Fonds de commerce 1 000 000 1 000 000
Bâtiments 2 800 000 3 000 000 200 000
Mat de transport 1 200 000 1 600 000 400 000
Marchandises 3 000 000 3 360 000 360 000
1 000 000 960 000

Tableau de calculs par les capitaux propres :


Eléments Montant
Capital social 8000 000
Réserves 870 000
+ VL 1 000 000
- VL (960 000)
Charges à repartir (100 000)
Banque (630 000)
Caisse (180 000)
Apport net = 9 880 000

Passons les écritures au journal


01/01/0
4611 Associé, apport en nature 10 000 000
4612 Associé, apport en numéraire 15 000 000
109 Capital non appelé 45 000 000
1011 Capital souscrit non appelé 45 000 000
1012 Capital appelé non versé 25 000 000
(Promesse d’apport)

38
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE


215 Fonds commercial 1 000 000
231 Bâtiments 2 800 000
244 Matériel & mobilier 1 000 000
245 Matériel de transport 1 200 000
311 Marchandises 3 000 000
411 Créances clients 750 000
571 caisse 120 000
412 Client effets à recevoir 780 000
401 Dettes fournisseurs 200 000
442 Dettes fiscales 50 000
402 Fournisseurs, effets à payer 400 000
4611 Associés, apports en nature 10 000 000
Actionnaires, apports en nature
(Libération des apports en nature)

471 Notaire 15 000 000
4613 Associé, apports en numéraire 15 000 000
(Libération des fonds chez le notaire)

521 Banque 14 669 400


605 Autres achats 20 000
627 Frais de publicités 150 000
646 Droit d’enregistrement 130 000
4454 TVA récupérable 30 600
471 Notaire 15 000 000
(Versements des fonds en banque)

201 Frais d’établissement 300 000


781 Transfert de charges 300 000
(Solde de 1012)

1012 Capital souscrit appelé non versé 25 000 000
1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 25 000 000
( Immobilier’ des frais)

1/07/00
1011 Capital souscrit non appelé 45 000 000
1012 Capital souscrit appel non versé 45 000 000
(appel du solde)

467 Action, restant du capital appelé 45 000 000
109 Capital souscrit non appelé 45 000 000
(appel fictif du solde )
31/07/03
521 Banque 44 250 000
467 Actionnaire restan dû capital appelé 44 250 000
(versement des actions ordinaire)

39
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

31/08/00
4617 Banque 750 000
467 Actionnaire restant dû capital appelé 750 000
(Mise en demeure)

521 Banque 980 000
4617 Actionnaire défallant 980 000
(ventes des actions)


4617 Actionnaire défaillant 20 875
77 Intérêts financiers 5 878
7071 Port,emballages et autres frais facturés 15 000
(Endossement des frais & intérêt)

4617 Actionnaire défaillant 209 125
521 Banque 209 125
(Chèque pour versement du reliquat)


1012 Capital souscrit appelé non versé 45 000 000
1013 Capital souscrit appelé versé 45 000 000
(Pour solde de 1012)

1013 Capital souscrit appelé versé 70 000 000


101 Capital social 70 000 000
(Pour solde de 1013)

D 4617 C
- 750 000 - 980 000
- 5 875
- 15 000
SC 209 125
980 000 980 000
D’où la perte : Pertes = 209 125 -250 000

Pertes = - 40 875

CORRECTION DE L’APPLICATION 13
1) Evaluation des apports en nature
Fonds commercial 500 000 F
Bâtiments 400 000 F
Matériel & outillage 100 000 F
Matériel & mobilier 500 000 F
Clients 500 000 F (Nominal = 600 000 F dont 100 000 F d provisions)
Apport Nets = 2 000 000 F
2) Evaluation des apports en numéraire :
Minimum Légal = 2 000 000 F = fraction libérée
Fraction non appelée = 2 000 000 F x 3 = 6 000 000 F
3) Montants anticipés:

40
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Action A= 300Actions
Somme versée 75% des 300 actions = (300 x 10 000 F) = 2 250 000 F
Il devrait verser = Mini Légal : 25% = 750 000 F
D’où son anticipation = 2 250 000 F – 750 000 F = 1 500 000 F
Action B : 100 actions
Sommes versées = 100% (100x10 000 F) = 1 000 000 F
Il devrait verser = minimum Légal : 25% soit 250 000 F
D’où son anticipation = 1 000 000 F – 250 000 F = 750 000 F
REMARQUE Action A 2ème et 3ème quart anticipés
Actions B : 2ème, 3ème et 4ème quart anticipés

D 4617 C
500 000 1 840 000
40 000
9 036
SC 1 290 694
1 840 000 1 840 000

Gain = 1 290 694 – 500 000= 790 694

02/01/0
4611 Associé, apport en nature 2 000 000
4612 Associé, apport en numéraire 2 000 000
109 Capital non appelé 6 000 000
1011 Capital souscrit non appelé 6 000 000
1012 Capital appelé non versé 4 000 000
(Souscription )


215 Fonds commercial 500 000
231 Bâtiments 400 000
241 Matériels et outillages 100 000
244 Matériel et mobiliers 500 000
411 Créances clients 600 000
491 Dépréciations Créances Clients 100 000
4611 Associé, apport en nature 2 000 000
(réalisation des apports en nature)

521 Banque d° 4 050 000


646 Droit d’enregistrement 200 000
4612 Associé, apport en nuéraire 2 000 000
46161 Action versement anticipé A (2è et 3è) 1 500 000
46162 Action versement anticipé B( 2è, 3è et 4è) 750 000
(Versement des fonds en banque)

201 Frais d’établissement 200 000
781 Transfert de charge d’exploitation 200 000
(Immobilisation des frais )

1012 CSANV 4 000 000

41
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1013 CSAVNA 4 000 000


(pour solde de 1012)
01/06/01
1011 CSNA 200 000
1012 CSANV 200 000
(appel du 2 quart)
ème


467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 2 000 000
109 Actionnaire, capital non appelé 2 000 000
(Appel fictif du 2ème quart )

521 Banque d° 500 000


46161 Actionnaire, versements anticipés A 750 000
46162 Actionnaire, versements anticipés B 250 000
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 1 500 000
(Versement des fonds)

d° 500 000
4617 Actionnaire défaillant 500 000
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé
(Mise en demeure)

521 Banque 1 840 000


4617 Actionnaire défaillant 1 840 000
(cession des actions)

4617 Actionnaire défaillant 49 306


77 Revenus financiers 9 306
7071 Port, emballages et autres frais facturés 40 000
(endossement des frais et intérêts)

4617 Actionnaire défaillant 1 290 694
521 Banque 1 290 694
(versement du solde)

1012 2 000 000


1013 2 000 000
( pour solde de 1012)

APPLICATION N°14 :
La société anonyme « FASO MEUBLE » est créée le 01/10/N. Mlle NIKIEMA fait apport de
son entreprise individuelle ainsi évaluée :
- Stocks de marchandises 2 000 000 F
- Fonds commercial 4 000 000 F
- Créances clients 7 000 000 F mais repris pour 6 400 000 F
- Fournisseurs 2 400 000 F
Cet apport représente 20% du capital social total qui est par ailleurs composé d’apports en
numéraires. Les actions ont une valeur nominale égale au minimum légal et les apports en
numéraires sont libérés de deux fois du minimum légal.

42
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

M. SAWADOGO acquéreur de 10% des titres en numéraires libère entièrement ses apports.
Les fonds sont déposés dans les mains du notaire PARE après retenu des impôts et taxes et de
ses honoraires qui s’élèvent à 1% du capital social souscrit.
Le 01/04/N+1, lors de l’apport suivant, la défaillance de l’actionnaire TRAORE est constatée
sachant que la perte subie par TRAORE représente globalement 39.240 F. Les titres détenus par
lui ont trouvé acquéreurs pour un montant inférieur de 8% par rapport au nominal négociable.
Les financiers représentent 2 mois d’intérêts de retard au taux de 12,36% et les frais
administratifs 0,1% de la dette immédiate.
Travail à faire
1) Passer les écritures de constitution de la S.A. « FASO MEUBLE »
2) Déterminer le nombre d’action souscrite par l’actionnaire TRAORE
3) Passer les écritures relatives à l’appel du 01/04/N+1
Vérifier le montant de la perte subie par TRAORE.

VII - Evaluation des apports


On peut évaluer les apports nets d’un associé de deux (02) façons différentes
1-Evaluation de l’actif et des dettes
Pour évaluer les apports d’un associé ou d’un actionnaire, il y a lieu d’utilisé la formule
suivante :
Apports Nets = ACTIF NET REEL - DETTES

Dans cette formule les éléments d’actif seront repris à leur valeur réelle, et à défaut de cette
valeur, l’on retiendra la valeur comptable nette.
NB : Il arrive souvent que les dettes soient aussi réévaluées dans ses conditions, elles
seront reprises aussi à leur valeur réelle.
Cette première formule dégage des plus values et moins values latentes qui seront utilisées dans
une deuxième formule, appelée celle des capitaux propres.
2 -Evaluation des apports à partir des capitaux propres et ressources assimilées

Apports Nets Montants


Capital social……………………………... X
Actionnaires , C S N Appelé X
Primes de fusion,etc. X
Ecarts de réévaluations X
Réserve légale……………………………. X
Réserves statutaires…………………......... X
Réserves facultatives …………………….. X
Autres réserves…………………………… X
Report à nouveau …………………+ou – X
Résultat net de l’exercice (1)………+ou - X
Subventions d’investissement……………. X
Provisions règlementées…………………. X
Capitaux propres = ∑X
+ ∑ plus values……………………….. +
- ∑ moins values……………………… -
- charges immobilisées (201, 202 et -
2066)
Apports nets = AN

43
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

(1) : si le résultat d’un exercice n’a pas été reparti, il sera pris en intégralité dans
l’évaluation de l’actif net
Pour calculer les plus value et les moins values, il est conseillé généralement d’utiliser le tableau
suivant :
Tableaux des plus values latentes

Intitule Valeur réelle VCN Plus values Latentes

+ VL -VL
∑+VL ∑-VL

REMARQUE : la rubrique charges immobilisées ne sera jamais prise en compte dans ce tableau
car la cette rubrique est déjà considérée comme étant des actifs fictifs.
APPLICATION 15 :
Le 1er avril 2004 la société anonyme COFIDEC a été créée au capital de 100 000 000 F, divisé en
actions de 10.000 F chacune. Les statuts prévoient que le capital résulte :
• D’apport en espèces effectués par divers actionnaires pour un montant global de
70 000 000 .
• D’apports en autre représentés par un terrain nu et d’une construction respectivement à
15 000 000 F et 35 000 000 F.
Cet apport comporte également la reprise par la société COFIDEC du solde d’un emprunt
bancaire dont le montant à la date de l’apport s’élève à 20 000 000 F. Au titre des actions de
numéraire, il a été convenu que seul le minimum légal devrait être versé à la création de la
société. Tout fois deux (02) associés souscripteurs respectivement de 1200 et 1000 actions ont
préféré libérer immédiatement la totalité de leur promesse d’apport. Les frais de constitution
réglés à la création de cette société se sont élevés à 3 850 000 F. Ils comprennent :
• Des honoraires du notaire 1 000 000 F HTVA 18%, TVA récupérable
• Des frais de publicité légale 1 500 000 F HTVA 18%, TVA récupérable
• Des droits d’enregistrement 1 350 000 F

Travail à faire :
1) Présenter les écritures relatives à la constitution de la COFIDEC, les frais relatifs
à cette opération ont été enregistrés dans les comptes frais d’établissement
amortissable sur trois (03) ans.
2) Présenter le bilan de la société à l’issue des opérations de création.

CORRECTION DE L’APPLICATION 15
Apports en nature
ANE : Terrains nus 15 000 000 F
Bâtiments 35 000 000 F
ANR = 50 000 000 F
Dettes : 20 000 000 F
AN: 50 000 000 F – 20 000 000 F = 30 000 000 F
Apport en numéraire: 70 000 000
Minimum légal : 70 000 000 f = 17 500 000 F
4
Les écritures de constitutions

4611 Actionnaire, apport en nature 30 000 000


4612 Actionnaire, apport en numéraire 17 500 000
109 Actionnaire, capital non appelé 52 500 000

44
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1011 Capital souscrit non appelé 50 500 000


1012 Capital souscrit appelé non versé 47 500 000
(Promesse d’apport)

222 Terrains nus 15 000 000
231 Bâtiments 35 000 000
162 Emprunts 20 000 000
4611 Actionnaires, apports en nature 30 000 00
(Libération des apports en nature)

471 Créditeurs divers 34 000 000


4612 Actionnaire, apports en numéraire 30 000 000
4616 Actionnaire, versements anticipés 4 000 000
(Versement des fonds chez le notaire)

521 Banque 29 700 000


627 Frais de publicité 1 500 000
6324 Honoraires du notaire d° 1 000 000
646 Droits d’enregistrement 1 350 000
4445 TVA récupérable sur services extérieurs 450 000
471 Créditeurs divers 34 000 000

1012 Capital souscrit appelé versé 47 500 000


1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 47 500 000
(Promesse solde de 1012)

201 Frais d’établissement 3 850 000


781 Transfert de charge d’exploitation
d° 3 850 000
(Immobilisation des frais)

Bilan au 01/04/04

Actif Montant Passif Montant


Frais d’établissement 3 850 000 Capital Souscrit non appelé 52 500 000
Terrains nus 15.000.000 Capital souscrit appelé versé 47 500 000
Bâtiments 35 000 000 Actionnaire CSNA (52 500 000)
TVA Récupérable/ SE 450 000 Emprunts financiers 20 000 000
Banque Actionnaire versements anticipé 16 500 000
29 700 000

TOTAL 84 000 TOTAL 84 000 000


0000

SECTION III- ECRITURES DE CONSTITUTION DANS LES SARL

45
ORIGINAL ANNEE 2012

Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Les écritures de constitution dans les SARL sont identiques à celles des SNC. Mais il existe
néanmoins une différence fondamentale. La différence fondamentale s’est qu’au niveau des
SARL il y a pas possibilité de libération partielle. Autrement dit au niveau des SARL on ne peut
pas avoir de capital appelé et de capital non appelé, tout le capital est libéré à la constitution.
Dans ces conditions les comptes « 1011 » et « 1012 » » sont systématiquement remplacés par le
compte « 101 capital social ».
Remarque : Dans la mesure où tout le capital en numéraire est entièrement libéré, l’on ne peut
plus utiliser aussi le compte « 109 Actionnaires, capital non appelé ».

1 - Ecriture de la promesse d’apport


date
4611 Associé, apports en nature A
4612 Associés, en numéraire B
101 Capital social A+B
(promesse d’apport)

2 – Ecritures de la réalisation des apports

2. date
3.
4. Comptes d’actif X
5. X
X
462 Associés, comptes courants X
1. A
4. comptes du passif
5.

462 Associés, comptes courants


4611 Associés, apports en nature
(réalisation des numéraires)

471 Débiteurs divers date


4612 Associés, apports en numéraire B
(réalisation des numéraires) B

5. Comptes de trésoreriedate solde


605 Autres achats
627 Frais de publicités

46
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

6324 Honoraires du notaire


6325 Frais d’actes
4454 Etat, TVA récupérable sur services extérieurs
646 Droits d’enregistrement
471 Créditeurs divers
(Versements des fonds en banque)

date B
201 Frais d’établissements frais
781 Transfert de charges d’exploitation frais
(immobilisation des frais)

APPLICATION : Partiel De Janvier 2006


La SA "SOL CONFORT & DECOR "a été définitivement constituée le 15/01/2006 au capital de
20 000 actions de 10 000 l’une. Les apports ont été les suivants :
A)- Apports en Nature : 10 000 actions de 10 000 F chacune
Les apports en nature ont été entièrement apportés par M. ZIDA sur la base de son entreprise
individuelle qu’il exploitant déjà. La situation résumée de son bilan se présente ainsi au
31/12/2005 :
ACTIF BRUTS A&P MONTANTS PASSIF MONTANTS
Frais d’établissement 500 000 - 500 000 Capital social 80 000 000
Brevets d’invention 2 500 000 500 000 2 000 000 Réserves légales 16 000 000
Fonds commercial 4 000 000 - 4 000 000 Réserves statutaires 15 000 000
Terrains nus 10 000 000 2 000 000 8 000 000 Réserves facultatives 21 000 000
Terrains bâtis 25 000 000 5 000 000 20 000 000 R à N (SD) (10 000 000)
Bâtiments 40 000 000 10 000 000 30 000 000 Provisions réglementées 5 000 000
Matériels et outillages 30 000 000 8 000 000 22 000 000 Emprunts financiers 15 000 000
Matériels et mobiliers 18 000 000 6 000 000 12 000 000 Dettes de crédit-bail 6 000 000
Matériels de transport 35 000 000 2 000 000 33 000 000 Provisions pour risque & C. 8 000 000
Marchandises 5 000 000 1 000 000 4 000 000 Dettes fournisseurs 12 700 000
Matières premières 3 000 000 800 000 2 200 000 Personnel 5 000 000
Emballages CRNI 1 000 000 - 1 000 000 Dettes sociales 6 000 000
Créances clients 12 000 000 - 12 000 000 Banque (découverts) 2 000 000
Clients douteux 8 000 000 2 000 000 6 000 000
Titres de placement 10 000 000 500 000 9 500 000
Banque 11 000 000 - 11 000 000
Chèques postaux 4 000 000 - 4 000 000
Caisse 500 000 - 500 000
TOTAL ACTIF 219 500 000 37 800 000 181 700 000 TOTAL PASSIF 181 700 000

Autres renseignements complémentaires :


• Les brevets sont estimés à 3 000 000 F
• Le fonds commercial est évalué à 6 000 000 F
• Les terrains bâtis sont estimés à 30 000 000 F
• Les bâtiments sont estimés à 12 200 000 F
• Le matériel et outillage est repris pour 20 000 000 F
• Le matériel et mobilier est estimé à 15 000 000 F
• Le matériel de transport est évalué à 30 000 000 F

47
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Les créances clients sont estimées à 19 500 000 F


• Les matières premières sont estimées 2 900 000 F
• Les clients douteux, les titres de placement, la banque et les comptes de chèques postaux
seront repris à leur valeur d’apport ;
• Par ailleurs la caisse sera apportée seulement pour complément d’apport ;
La nouvelle société se charge de régler le passif de M.ZIDA en considérant les faits suivants
apportés par le commissaire aux apports. Selon ce dernier :
• Les emprunts financiers seront repris pour 19 100 000F
• Les provisions pour risques et charges seront reprises pour 4 800 000F
• Les dettes fournisseurs sont reprises pour 16 700 000F
• Les autres dettes seront reprises à leur valeur d’apport sauf les dettes sociales qui seront
reprises pour 16 000 000F.

Apports en numéraires : 10 000 actions de 10 000F l’une.
Les apports en numéraires ont été libérés de moitié dans les mains du notaire PARE le
15/01/2006. A cette date, l’actionnaire M. BARRY, souscripteur de 2 000 actions avait pu
libérer la fraction exigible appelée par la société, mais en plus de cette fraction, il libère les 3/5
du solde de son capital.
Les fonds ainsi recueillis par le notaire ont été reversés à la SGBB le 18/01/2006 où un compte
bancaire est ouvert au nom de la société. Les frais de constitution se sont élevés à 5 000 000F
dont 2 000 000F HT d’honoraire, TVA 18%.
TRAVAIL A FAIRE N°1
1. Déterminer de deux (02) façons différents les apports nets de M.ZIDA.
2. Passer au journal de SOL CONFORT les écritures qui en découlent.

Le 01/03/2006, le conseil d’administration appelle le troisième quart (3ème quart) avec pour
date limite de libération le 31/03/2006. A cette date tous les actionnaires ont pu s’exécuter par
banque sauf deux (02) d’entre eux (02). Il s’agit de BAZIE et BATIONO respectivement
détenteurs de 500 actions et de 200 actions de numéraires.
Finalement M.BATIONO s’exécute le 30/05/2006 par banque assortie de 25 000 F HTVA 18%
de frais de retard.
Après plusieurs rappels restés sans suite, la mise en demeure de M. BAZIE a été prononcée le
15/06/2006. Les actions de ce dernier ont été vendues à la BRVM à 7 500F l’une.
Conformément aux statuts, les actionnaires retardataires et défaillants devront payer des
intérêts de retard au taux de 12% l’an et des frais de retard de 15 000FHT..
TRAVAIL A FAIRE N°2
Passer au journal toutes les écritures relatives à l’appel du troisième quart.

48
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

CHAPITRE 3 :LA REMUNERATION DES DIRIGEANTS SOCIAUX ET


COMPTES COURANTS
1- GENERALITES
Les règles de répartitions des bénéfices des sociétés commerciales sont toujours
fixées par un article des statuts. Avant d’aborder la répartition des bénéfices proprement dite
nous étudierons d’abord les comptes qui enregistrent les flux qui se dégagent entre la société et
ses associés. Ces situations privilégiées créent des relations particulières qu’il faut traduire en
comptabilité. Ces rémunérations influent sur le résultat des entreprises qu’elles soient
industrielles, commerciales ou prestataires de services ou encore de travaux publics
A-LA GESTION DES SNC
La SNC est administrée par un ou plusieurs gérant(s) désigné(s) soit dans les statuts, soit
ultérieurement par les associés eux-mêmes. Par conséquent pour son travail, l’associé gérant
perçoit généralement une rémunération pour son travail. Cette rémunération s’enregistre au
crédit du compte 462 « Associé, compte courant ». Cette rémunération peut être fixe ou
proportionnelle au bénéfice ou au chiffre d’affaires que l’entreprise réalise annuellement. La
gestion ou l’analyse de cette rémunération diffère selon que le gérant est associé ou non associé.
1 - Cas des gérants non associés :
La rémunération perçue par le gérant non associé sera considérée comme étant un salaire
(charges de personnel), par conséquent, elle est soumise aux différents impôts sur salaires
(IUTS) et autres charges sociales déclarées à la CNSS.

date
66 Charges de personnel RM
421 Personnel RM
(constatation de la charge)

RM = rémunération mensuelle

2 - Cas des gérants associés :


Lorsque le gérant est un associé de la société (SNC), ce qu’il perçoit mensuellement ne sera pas
considéré comme étant un salaire mais comme étant un prélèvement anticipé sur le résultat de
l’exercice qui s’achève. Elle sera donc considéré comme étant une ponction anticipée sur le
résultat et s’enregistre donc dans un compte de prélèvement à savoir : « 462, Associé compte
courant ».
Remarque : - le SYSCOA OHADA n’a pas prévu de compte spécifique pour les prélèvements,
c’est donc le compte « 462 » qui sera utilisé à cet effet.
Lors de la répartition du résultat, les prélèvements viendront donc en déduction du bénéfice net
comptable. Les prélèvements sont donc privilégiés par rapport à l’impôt sur le résultat.
(L’on pourrait aussi utiliser le compte 468).

Exemple : tableau de répartition partiel du résultat :

Eléments Calculs Montants


Bénéfice Net comptable ………………………………… A
- ∑ prélèvements Rémunération mensuelle x 12 -B
- Impôts sur les sociétés 35% du bénéfice fiscal (1) -C

49
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Résultat Net de l’exercice Résultat net


(1) : Bénéfice fiscal = bénéfice net comptable
+ ∑ Réintégrations fiscales
- ∑ Déductions fiscales

Le schéma d’écritures est le suivant :


date
4622 Associé, compte de prélèvement R. mensuelle

468 Associé compte de prélèvement
462 Associé, compte courant R. mensuelle
(constatation de la charge mensuelle)

462 Associé, compte courant R. mensuelle
521 Banque R. mensuelle
(Règlement de la charge)

130 Résultats en instance d’affection Résultat net


4622 Associés, comptes de prélèvement Résultat net
(suivant tableau de répartition)

B – LA GESTION DES SARL


Les SARL sont généralement gérées par des gérants appelés administrateurs. Les
administrateurs des SARL doivent être obligatoirement des personnes physiques. La
rémunération des administrateurs s’enregistre aussi au crédit du compte « 462 Associé, compte
courant » ou encore dans le compte 468.31/12/N
A ce niveau, il faudrait aussi distinguer deux (2) situations :
- cas des gérants non associés : même traitement qu’au niveau des SNC
- cas des gérants associés.
Le traitement dépend selon que le gérant est associé minoritaire ou associé majoritaire.
1 - Le gérant est un associé minoritaire.
Sa rémunération sera donc considérée comme étant un salaire. Mais la seule particularité est
qu’à ce niveau, en lieu et place du compte « 42 personnel », l’on utilisera le compte « 4621,
Associé compte courant » au crédit mais au débit, on aura le compte « 66, charges de
personnel ».
2- Cas du gérant associé majoritaire
C’est le cas du gérant associé qui détient au moins 50% du capital social de la société.
Comptablement, on aura la même écriture, mais la seule différence fondamentale que l’on
peut constatée par rapport au cas des associés minoritaires, s’est que les associés dans ce cas
ne sont pas soumises au régime de sécurité sociale. C’est à dire qu’ils sont considérés comme
étant des travailleurs indépendants.
NB : le traité de l’OHADA a supprimé les tantièmes aux administrateurs des sociétés
anonymes (SA). Mais en ce qui concerne les SARL, la décision d’allouer les tantièmes dépend
de certaines clauses introduites dans les statuts de la société.
C - LA GESTION DES SA
La gestion des SA fait intervenir plusieurs agents ayant des fonctions particulières telles que :
• - les organes de direction
• - les assemblées d’actionnaires

50
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Pour la rémunération des administrateurs des SA le compte « 462 compte courant » sera utilisé
au crédit par le débit d’un compte de charge. En résumé le compte « 462 associe compte
courant » fonctionne de la façon suivante :

D 462 C

- Part des pertes dans les SNC - part des bénéfices dans les SNC
- Retraits de l’administrateur ou l’associé - Rémunérations des dirigeant des SNC, SARL et SA
- Les avances à la société
- Les intérêts créditeurs

1- Rémunération des administrateurs ou gérants des SA

La société est représentée dans ces relations avec le tiers par un gérant ou un
administrateur. Ce dernier engage la responsabilité de la société et perçoit en contre partie de
son travail fournit une rémunération. Cette rémunération se compose de deux (2) parties
indépendantes :
 une partie fixe qui représente les indemnités de fonction ou de mission. Elle
s’enregistre donc au débit d’un compte de charges à savoir le compte « 658 ».
son montant est généralement fixé par l’assemblée générale des associé ou
actionnaires. Cette rémunération peut être au taux d’impôts de retenue à la
source (IRVM). Cette rémunération n’est pas soumise aux cotisations sociales
de sécurité.
 Une partie indépendante allouée par l’assemblée générale des associés. Cette
partie étant permanente, elle est considérée comme étant un salaire et
s’enregistre donc au débit du compte « 66, charges de personnel » par le crédit
du compte « 42, personnel ». cette rémunération est soumise aux traitements
salariales conformément aux dispositions définies par la loi.
Remarque : il arrive qu’une société anonyme soit administrée (gérée) par une autre
société, la rémunération perçue au profit de cette dernière sera considérée comme étant un
salaire produit. Ce produit s’enregistre au crédit du compte « 7581, Indemnités de fonction et
autres rémunérations d’administrateurs ».

Elle s’enregistre donc ainsi :


4621 Société X, compte courant date X
7581 Indemnités de fonction et A.R.A X
(encaissement des jetons de présence)

2- REMUNERATION ET TABLEAU DE REPARTITION


Lors de la répartition des bénéfices dans les SNC, la somme des différents prélèvements
alloués à l’associé ou aux associés gérant sera déduite du bénéfice comptable avant toutes
autres déductions. Par conséquent ses prélèvements viendront en diminution du bénéfice net
comptable avant même le prélèvement des impôts (impôts sur les sociétés).
En rappel, le taux des impôts sur les entreprises industrielles et commerciales au Burkina
Faso est fixé à 35% du bénéfice fiscal.
Remarque : Dans les SNC, lors de la répartition du bénéfice, un compte « 462 » sera ouvert
au nom de chaque associé. Il enregistrera donc le montant des dividendes reçus par l’associé
y compris les différents tantièmes perçus. Le montant total des tantièmes qui seront alloués
aux associes gérants ou administrateurs viendront toujours après les intérêts statutaires
dans le tableau de répartition.

II – LES ECRITURES COMPTABLES

51
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1- Au niveau des SNC


Les écritures sont identiques à celles précédemment passées au niveau des généralités
2- Au niveau des SARL
Les écritures sont aussi identiques à celles passées au niveau des généralités. Mais il se
pourrait que lors de la répartition des bénéfices on décide d’allouer au gérant un complément
de rémunération fiscalement déductible à titre de tantième. Ces tantièmes appelés
prélèvements viendront toujours en diminution du résultat avant impôt.
En rappel :
La rémunération des gérants dans les SARL est identique à celle des SNC. Cette
rémunération dépend de la position que l’associé occupe dans la société :
 Cas du non associé : cette rémunération est considérée comme un salaire et est
comptabilisée de la façon suivant.

date
661 Charges de personnel X
421 Personnel X
(Rémunération mensuelle du gérant)

NB : Lorsque le gérant est un associé (majoritaire ou minoritaire) sa rémunération est


considérée comme étant un salaire et s’enregistre de la façon suivante

date
66 Charges de personnel X
4621 Associé, compte courant X
(rémunération du aux personnel)

• La partie indépendante du résultat en occurrence les jetons de présence (tantièmes) sera


aussi considérée comme étant un prélèvement anticipé sur le résultat. Ces tantièmes
viendront toujours après l’intérêt statutaire ou premier dividende mais avant le
superdividende ou deuxième dividende dans tous les cas ces tantièmes s’enregistrent
toujours au crédit du compte « 462 Associé compte courant » lors des enregistrements
des écritures de répartition du bénéfice.

3- Au niveau des SA
Dans les SA la rémunération du président du conseil administration (P.C.A) ou des
membres du directoire constitue un salaire normal mais en comptabilité des société, cette
rémunération sera considérée comme étant un prélèvement. Mais en plus du salaire perçu
par l’administrateur, ce dernier peut bénéficier d’une partie du résultat appelé tantième ou
jetons de présence qui seront enregistrés au débit du compte « 6581 » par le crédit du
compte « 462 ». Mais si toute fois l’administrateur est une personne morale, les jetons de
présence alloués à cette entreprise seront enregistrés au crédit du compte « 7582 Dons et
autres rémunérations aux administrateurs » par le débit du compte « 462 Associé compte
courant »
L’enregistrement de la rémunération perçue par l’administrateur des SA
date

6581 Jetons de présence (tantièmes) X


4424 Etat, IRVM
4621 Compte courant
ou ou
521 Banque X
(constatation de la rémunération)

52
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

CHAPITRE 4 : LA REPARTITION DU BENEFICE

I. GENERALITES

a. L’organe chargé de l’affectation du résultat


C’est l’AG O (L’Assemblée Générale Ordinaire) des associés qui doit statuer annuellement
sur la répartition du bénéfice de l’exercice écoulé. Elle se réunie dans un délai maximum de
(5) cinq mois à compter de la clôture de l’exercice qui s’achève. Autrement dit, le bénéfice
réalisé par une entreprise au cours de l’année N est répartit courant N
b. Le bénéfice à repartir (le BAR)
Il est égal à la différence entre le résultat net de l’exercice et le report à nouveau (R à N)
antérieur solde débiteur, c’est-à-dire que le Report à Nouveau négatif de l’année antérieur.
On a :

BAR = RN θ R à N antérieur (SD)

RN = Résultat Net
Ou
BAR = RN avant impôts
θ Impôts sur le bénéfice
θ R à N antérieur SD
Ou encore

BAR = bénéfice net comptable


θ Les prélèvements fixes
θ l’impôt sur le résultat
θ R à N antérieur SD

NB l’impôt sur les sociétés se calcule toujours sur le bénéfice fiscal

53
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

BF = Bénéfice net comptable


+ Réintégrations fiscales
- Déductions fiscales

BF = Bénéfice Fiscal

Par conséquent l’impôt sur les sociétés sera égal à :

Impôt sur les Sociétés = taux de l’impôt X Bénéfice fiscal

IS = impôt sur les sociétés .Et son taux est de 27.5%.

Au Burkina le taux de l’impôt sur les sociétés (B.I.C) est de 27.5% et le taux de la réserve
légale est de 10%.
II. REPARTITION DU BENEFICE DANS LES SA ET DANS LES SARL
Les modalités de répartition du bénéfice dans les SA et dans les SARL s’articulent autour de
trois (3) éléments.
• une partie du résultat est mise en réserve ;
• une autre partie est distribuée aux associés ou actionnaires sous forme de dividende ;
• une dernière partie est reportée à nouveau.
A – les réserves (le compte « 11. »)
Les réserves sont des sommes prélevées sur le bénéfice et mises à la disposition de
l’entreprise pour son autofinancement. Parmi les réserves, on distingue :
• les réserves légales ;
• les réglementées ;
• les réserves statutaires ou contractuelles ;
• les réserves libres ou facultatives.

NB : Toutes les réserves sont cumulatives, c’est-à-dire qu’elles s’additionnent.


la réserve légale, la réserve contractuelle ou statutaire et la réserve réglementée sont
considérées comme étant des réserves indisponibles.

1 – LA RESERVE LEGALE (le compte 111)


C’est une réserve obligatoire imposée aux SA et aux SARL, à cet effet la loi les oblige
à prélever annuellement 10% du bénéfice à répartir (BAR) pour l’affecter à la réserve légale
.conformément à cette même loi la réserve légale cesse d’être obligatoire lorsque son
montant cumulé atteint 20% du capital social (101 capital social). C’est donc une réserve
dotée en vertus de la loi.

Capital social = capital souscrit appelé versé (1012 ou 1213)


+ capital souscrit non appelé (1011)
Autrement dit la réserve légale cesse d’être obligatoire lorsque son montant cumulé atteint
les 20% du capital social.
2 - LES RESERVES STATUTAIRES OU CONTRACTUELLES (LE COMPTE 112)
C’est une réserve dotée en vertus des statuts. Cette réserve a un caractère libre
mais une fois qu’elle est imposée par les statuts elle devient une réserve obligatoire. Dans le
tableau de répartition, elle peut être placée avant ou après l’intérêt statutaire (voir tableaux).
Remarque : la réserve statutaire peut être déduite (prélevée) immédiatement après la
réserve légale, c’est à dire avant l’intérêt statutaire ou premier dividende si l’énoncé nous
l’impose.
54
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Dans le cas contraire la réserve statutaire viendra après l’intérêt statutaire ou premier
dividende.
Dans tous les cas suivre les instructions de l’énoncé pour le prélèvement de la réserve
statutaire.

3- LES RESERVES FACULTATIVES (LE COMPTE 118.)


Ce sont des réserves constituées librement par les associés sur décision de l’AGO. On
distingue généralement.
• Les réserves libres ;
• Les réserves de prévoyance ;
• Les réserves de renouvellement des immobilisations ;
• Les réserves de participation des travailleurs ;
• Etc.
NB : toutes ses réserves sont appelées réserves libres ou réserves facultatives ou encore
autres réserves.
B – LES DIVIDENDES OU BENEFICE DISTRIBUE
Ils rémunèrent les apports en nature (actions d’apports) et toutes les fractions en
numéraire appelées libérées depuis la création de l’entreprise jusqu’à la date de l’année de
répartition (date de jouissance). A la fin d’un exercice comptable et en présence d’un résultat
net positif, les apporteurs de capitaux doivent recevoir deux (2) types de dividendes. Il s’agit
de :
• L’intérêt statutaire ou premier dividende ;
• Le superdividende ou deuxième dividende.

1. - L’intérêt statutaire ou premier dividende (compte 465)


Il est obtenu en appliquant un certain taux t% sur le capital appelé libéré (apport en
nature et fractions en numéraire libérées). Les actions libérés en cours d’année auront aussi
droit à l’intérêt statutaire ou premier (1er) dividende calculé proportionnellement au nombre
de mois que le capital libéré en cours d’année a passé dans l’entreprise, jusqu’au 31-12- de
l’année de répartition. Lorsque le taux n’est pas donné on utilise un taux de 5%. Cette
disposition s’applique quand le taux n’est pas un inconnu.
N.B :
- les versements anticipés ont aussi droit à l’intérêt statutaire sauf dispositions
contraires ;
- le capital non appelé n’aura pas droit à l’intérêt statutaire ;
- le calcul de l’intérêt statutaire n’est pas rétroactif.

2. - Le SUPERDIVIDENDE OU DEUXIEME (2E) DIVIDENDE (COMPTE 465)


C’est un supplément de rémunération attribuée aux associées ou aux actionnaires
proportionnellement à leur apport. Par conséquent toutes les actions (apports en nature,
apports en numéraires libérées ou non libérées) ont droit au super – dividende ou deuxième
Dividende.
Par définition :

Dividende global = Intérêt statutaire + superdividende

Ou
Dividende global : 1er dividende + 2e dividende

55
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Nous savons que l’intérêt statutaire est calculé sur la faction appelée libérée. Mais il
arrive qu’un capital en numéraire soit appelé et libéré en cour d’année. Par conséquent
l’intérêt statutaire sera calculé sur la fraction libérée en cours d’année au prorata temporis
par rapport au nombre de mois séparant la date de versement des fonds jusqu’au 31/12 de
l’année de détermination du résultat. L’on pourrait donc calculer l’intérêt statutaire de la
façon suivante :
Intérêt statutaire = Apport en nature x t/100
(+) Fraction appelée libérée depuis plus d’un an (x) t/100
m
(+) Fraction appelée Libéré en cours d’année (x) t/100 (x)
12
m = le nombre de mois séparant la date de libération et la date de clôture de
l’exercice, à savoir le 31/12 de chaque année.
Mais en ce qui concerne le superdividende ou deuxième dividende il est attribué à toutes
les actions sans exception.
De ce qui précède, on a :

Coupon ou dividende par action = Intérêt Statutaire + Superdividende


N’ N
Avec

Intérêt statutaire/Action = Intérêt statutaire


N

Et
Superdividende/Action = Superdividende
N
Remarque : N’ = nombre d’actions libérées = N si tout le capital a été appelé et libéré.

C – LES REPORTS A NOUVEAU (les comptes 121 ou 129)

Ils correspondent à la fraction du bénéfice qui n’a pas été soit mise en réserve soit
distribuée sous forme de dividendes. Il peut s’agir aussi des pertes antérieures reportées à
nouveau dans les SARL ou dans les SA.
Ce report à nouveau est un élément capital dans le tableau de répartition du bénéfice.
Dans ces conditions deux (2) éventualités peuvent se présenter :
1°) Cas du report à nouveau antérieur solde débiteur :
Lorsque le report à nouveau antérieur à un solde débiteur (négatif) il est déduit avant le
prélèvement de la réserve légale. Après apuration de ce report à nouveau débiteur, on obtient
le bénéfice à répartir (BAR) et c’est sur ce solde que sera calculé éventuellement la réserve
légale au taux de 10%.
2°) Cas du report à nouveau antérieur solde créditeur
Lorsque le report à nouveau antérieur a un solde créditeur, il est considéré comme étant un
résultat au même titre que le résultat que l’on veut répartir. Par conséquent il viendra en
augmentation du résultat à repartir après prélèvement de la réserve légale.
Remarque : A l’absence du report à nouveau antérieur solde débiteur le « résultat net de
l’exercice » est égal au « bénéfice à répartit ».

56
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

D – LA REMUNERATION DES ADMINISTRATEURS OU DES GERANTS (compte 462)

Les tantièmes représentent une fraction du bénéfice attribuée au gérant ou à


l’administrateur pour récompenser son effort. Les modalités de rémunération des tantièmes
ou des jetons de présence sont prévues dans les statuts. Nous savons que les tantièmes
s’enregistrent différemment selon la forme de la société.
Dans les SA on parlera le plus souvent des tantièmes des administrateurs. Dans le
tableau de répartition, ils viendront généralement après l’intérêt statutaire et s’enregistrent
donc au crédit du compte « 462 Associé, compte courant » mais ils sont annulés dans les SA
de nos jours.
Dans les SARL et dans les SNC on parlera de tantièmes au gérant. Dans le tableau de
répartition ils s’enregistrent aussi au crédit du compte « 462X, associé, compte courant »
Remarque : Pour le prélèvement des tantièmes, il faudra suivre les instructions de
l’énoncé pour leur prélèvement.
E – PRESENTATION DU TABLEAU DE REPARTITION

Le tableau de répartition peut se présenter de deux (2) façons différentes :


• Le cas ou le report à nouveau antérieur a un solde de débiteur ;
• Le cas ou le report à nouveau antérieur a un solde créditeur.

NB : le SYSCOA propose une nouvelle présentation du tableau de répartition du


résultat de l’exercice à travers le tableau 10 des états annexés des états financiers de
fin d’exercice. Il se présente donc ainsi :
Tableau d’affectation du résultat :
AFFECTATIONS montants ORIGINE montants
Réserves Résultat net
Report à nouveau de l’exercice Report à nouveau antérieur (SD)
Dividendes Report à nouveau antérieur (SC)
Jetons de présence (tantièmes)

total total

1 – Cas du report à nouveau antérieur solde débiteur : R à N (SD)


Nous savons que l’impôt sur les sociétés est calculé sur le bénéfice fiscal.
A défaut du bénéfice fiscal, il sera calculé sur le bénéfice avant impôt (RAO + ou – RHAO).
• Pour le calcul de l’intérêt statutaire voir page précédente ou au niveau du tableau de
répartition du résultat.
• La réserve statutaire peut être placée avant l’intérêt statutaire à une seule condition. La
condition, elle est calculée soit par rapport à un solde soit aussi par rapport à un taux de
prélèvement donné.
EXEMPLE :
• réserve statutaire de 10% sur le solde après prélèvement du report à nouveau antérieur
(SD) et de la réserve légale. Dans le cas contraire elle se positionne après l’intérêt
statutaire ;
• Les tantièmes viennent généralement après l’intérêt statutaire. En rappel le montant des
jetons de présence est toujours donné par l’énoncé, car dans le SYSCOA OHADA leur
montant est décidé librement par l’assemblée des associées.
Dans tout les cas se conformer aux instructions de l’énoncé pour le calcul et prélèvement
des jetons de présences ou des tantièmes.

57
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Tableau de calculs préalables :


Eléments Calculs Montants
Résultat net Résultat Net de l’exercice A
θ R à N antérieur SD -B
Bénéfice à repartir (BAR) = C
θ Réserve légale 10% X BAR -D
-Reserve réglementée -E
Bénéfice Distribuable BD= F
θ Intérêts statutaire……………. Cap libéré (x) t (+) cap libéré (x) t (x) m -G
100 100 12
en cours d’année
θréserves statutaire…(1)…… ……………………………………………………………………… -H
θ tantièmes……………………. ……………………………………………………………………… -I
- réserves facultatives................. ……………………………………………………………………… -J
- Autres réserves………............ ……………………………………………………………………... -K
SOLDE 1 L
Super – dividende ou solde1
Deuxième dividende SD/ACT° = arrondi
N
D’où SD = SD/Act° x N = L -M
Solde 2 N
Solde 2 = R à N de l’exercice -O

BAR = bénéfice à répartir


: Bénéfice fiscal = bénéfice net comptable + réintégrations fiscales – déductions
fiscales.

(1) Mais il arrive qu’elle soit avant l’intérêt statutaire dans ces conditions, on aura
le tableau suivant :

Eléments Calculs Montants


Résultat Net de l’exercice ……………………………………………….. A
- Report à nouveau (SD) -B
Bénéfice à répartir (BAR) C
- Réserve Légale ………. 10% du BAR -D
- Réserves statutaires ……………………………………………… -E
- Bénéfice distribuable (BD) F
Intérêt statutaire Cap libéré (x) t (+ ) cap libéré ( x) t (x) m
100 100 12

en cours d’année

NB :
• le reste du tableau ne change pas.
• Prendre en compte dans le calcul de l’intérêt statutaire le montant des versements
Anticipé.

58
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Ecritures au journal

31/12/N
131 Résultat net RN
131 Résultat net en instance RN

date
130 Résultat en instance d’affection RN
RL
111 Réserve légale RS
112 Réserves statutaires RF
1181 Réserves facultatives RàN
121 Report à nouveau de l’exercice R à N antérieur ( SD)
129 Report à Nouveau antérieur SD Tantièmes /Jetons
462 Associé, compte courant IS + SD (solde)
465 Actionnaires, dividendes à payer Impôt/dividendes
447 Impôt de retenue à la source (*)
(Selon tableau de répartition)

(*) : C’est l’IRVM ou l’impôt calculé directement sur le montant des dividendes.

2 – CAS OU LE REPORT A NOUVEAU ANTERIEUR A UN SOLDE CREDITEUR


Lorsque le report à nouveau antérieur à un solde créditeur il viendra en augmentation du
résultat à repartir après prélèvement de la réserve légale et/ou la réserve statutaire s’il y a lieu.
Eléments Calculs Montants
Résultat Net de l’exercice ………………………………………………… A
(-) réserves légale 10% du R Net ou du BAR(RN=BAR)……… -B
(-) réserve statutaire (1) ………………………………………………… -C
(-)réserve réglementée …………………………………………………. D
(+) R à N antérieur SC ………………………………………………… +E
Bénéfice distribuable F

Intérêts statutaire………… t (+) t ( x) m -G


Cap libéré (x) caplibéré ( x)
100 100 12
(-) réserves statutaires…….. …………………………………………
(1) ………………………………………… -H
(-) réserves facultatives… ………………………………………… -I
(-) tantiémes …………………………………………… -J
(-) réserves facultatives...... …………………………………………… -K
(-)Autres réserves……….. L
Solde 1 M
Super dividende solde1
SD = arrondi
N
SD = SD/Act° x N ……………………… -N
Solde 2 O
Report à nouveau de l’exo …………………………………………… -P
Q

59
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

 : En rappel la réserve statutaire ou contractuelle peut être calculée avant ou après


l’intérêt statutaire. Elle est avant l’intérêt statutaire si toute fois l’énoncé nous l’impose ;
dans le cas contraire, elle sera après le prélèvement de l’intérêt statutaire.
Ecritures au journal
date
130 Résultat en instance d’affection RN
121 Report à nouveau antérieur (SC) RàN
111 Réserve légale RL
112 Réserves statutaires RS
1181 Réserves facultatives RF
121 Report à nouveau de l’exercice RàN
462 Associé, compte courant Tantièmes /
465 Actionnaires, dividendes à payer Jetons
447 Impôt de retenue à la source IS + SD (solde)
(selon tableau de répartition) Impôt/dividendes

NB : l’impôt de retenue à la source se calcule directement sur le montant des dividendes de


l’exercice. Il n’influence donc pas le tableau de répartition.
IV : Répartition du bénéfice dans les SNC
En principe il n’y a pas de tracé standard pour ce qui concerne la répartition du bénéfice
dans les SNC par conséquent il suffit de suivre les instructions de l’énoncé .
NB : la réserve légale n’est plus imposée dans les SNC. Si elle existe elle ne dépendra plus
du taux de 10%. Il en est de même pour sa limite maximale.
Dans les SNC le comptes « 462 associé, compte courant » sera ouvert au nom de chaque
associé pour recevoir l’intérêt statutaire, le super – dividende et les tantièmes des différents
associés.
Dans les SNC, le plus souvent, le bénéfice à repartir représente généralement le bénéfice
comptable c’est-à-dire : le bénéfice avant l’impôt.
Par définition :

Bénéfice net comptable = résultat des activités ordinaires


+ Résultat des opérations hors activités ordinaires
REMARQUE :
 La répartition se fait conformément au statut, à défaut d’un article prévu par les
statuts, la répartition se fait proportionnellement aux apports.
 En rappel, la dotation d’une réserve n’est pas obligatoire, mais si elle est prévue,
elle doit être repartie proportionnellement aux apports entre les associés et
ajouter à la fraction du bénéfice reçu par chaque associé lors du calcul de l’impôt.
NB : la rémunération du gérant perçue au cours de l’exercice est considérée comme un
prélèvement anticipé sur le résultat. Elle est donc déduite avant tout prélèvements.
Elle s’enregistre donc au crédit du compte « 4622, Associé X, compte de prélèvement)

Ecritures au journal
date
130 Résultat en instance d’affection RN
121 Report à Nouveau antérieur RàN
112 Réserves Statutaires RS
1181 Réserves Facultatives RF
121 Report à nouveau de l’exercice RàN
4622 Associé, compte de prélèvement X
46211 Associé X, son compte courant X
46212 Associé Y, son compte courant X

60
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

462. Associé Z, son compte courant


(selon tableau de répartition)

EXERCICE N° 1 :
La SNC « FASO – TEX » dont M.BADIEL est le gérant a déterminé à la fin de l’exercice 20N
un résultat comptable de 15 000 000F. Les statuts prévoient la répartition des résultats
comme suit le 01/03/20N+1 :
• Prélèvement de la rémunération fixe du gérant ;
• Intérêt de 6% pour les apports effectivement libérés ;
• Dotation d’une réserve facultative de 1 500 000F ;
• Prélèvement d’une rémunération variable de 25% au gérant sur le solde ;
• Le reliquat sera reparti proportionnellement aux apports effectués.
Le capital est ainsi composé :
• M. BADIEL 50 000 000F;
• M. BANCE 30 000 000F;
• M.BARRY 20 000 000F.
Le gérant a droit à une rémunération mensuelle de 80 000F.
La valeur nominale d’une part sociale est fixée à 10 000 F
Travail à faire
1) Dresser le projet d’affection des résultats de 20N à la date du 01/03/20N+1 ;
2) Passer les écritures de répartition et de règlements aux associés au journal.

EXERCICE N°2 : Répartition du bénéfice


La SNC " VIS BURKINA" au capital de 100 000 000 F partagé en 5 000 parts sociales de 20 000 F
réparties comme suit entre les associés:
• Associé Abass : Gérant 2000 parts sociales ;
• Associé Bohiri : 1 800 parts sociales ;
• Associé Cléclé : 1 200 parts sociales.
Les statuts indiquent que les bénéfices doivent être répartis de la façon suivante :
• Prélèvement d'une rémunération spéciale au gérant : montant 2 500 000F ;
• Intérêts de 5% aux parts à titre de premier dividende ;
• Prélèvement pour participation à l'administration : 25% du bénéfice après
prélèvements obligatoires ;
• sur le solde après prélèvements, constitution d'une réserve de 20%,
• Le reste est partagé proportionnellement aux apports pour l'exercice écoulé.
L'associé a perçoit par mois 500 000 F à titre de rémunération fixe pour son travail effectif dans
la société.
Le bénéfice figurant au compte de résultat de l'exercice 20N est de 40 000 000 F,
Date de L'A.G.O décidant de la mise en distribution des bénéfices : le 05/ 04/20N+1.
Le dividende par part sociale doit être arrondi aux centaines de franc inférieur.
TRAVAIL A FAIRE :
1. Dire si le gérant est majoritaire ou minoritaire ?
2. Etablir le tableau de répartition des bénéfices et le tableau des revenus de chaque
associé à imposer.
3. Passer les écritures correspondantes.

61
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N° 3 :
Le bénéfice net après impôt de la SARL « GROUPE OBOUF »
S’élève l’exercice 19N à 7 840 000F. Les statuts prévoient la répartition suivante :
• 10% à la réserve légale ;
• 6 % d’intérêt aux parts ;
• Sur le reste 25% au gérant majoritaire sous forme de jetons de présence.
• 75% aux parts sous déduction de toute réserve que les associés pourraient décider de
constituer. La part de bénéfice du gérant n’est pas admise en déduction du bénéfice
fiscal, le capital de la société est de 30 000 000 divisé en parts sociales de 10 000F
reparti comme suit entre les 03 associés :
o GOUBA gérant 1 800 parts ;
o BATIONO 700 parts ;
o BAYALA 500 parts.
Le 15 mars 19N + 1 les associés décident de repartir le bénéfice de l’exercice 19N
conformément aux statuts en affectant 3 000 000F à une réserve de prévoyance.
TRAVAIL A FAIRE :
Etablir le tableau de répartition et passer les écritures qui en découlent sachant que
la réserve légale au 31/12/19N-1 avant répartition du bénéfice est de 2 400 000F.

EXERCICE N° 4 :
La société ABC est une SARL au capital de 22 000 000F divisé en parts sociales de 5 000F.
Les statuts prévoient pour la répartition des bénéfices les règles suivantes :
1) Dotation à la réserve légale au taux de 10% ;
2) Attribution d’un intérêt statutaire de 6% aux parts ;
3) Sur le solde :
 Attribution de 20% au gérant à titre de complément de rémunération. Le
complément est déductible fiscalement pour la détermination de l’impôt ;
 Dotation d’une réserve facultative ;
 Attribution d’un superdividende aux parts ;
 le solde est reporté à nouveaux.
 Pour l’exercice écoulé le bénéfice comptable s’élève à 8 800 000. l’analyse
fiscale du bénéfice permet de constater :
o Des réintégrations pour 450 000F ;
o Des déductions pour 150 000F (sans le complément de rémunération).
TRAVAIL A FAIRE :
Sachant qu’il est prévu de doter la réserve facultative pour 572 000F et d’attribuer un
super dividende égal au double de l’intérêt statutaire :
1) Réaliser la répartition du bénéfice de la SARL (résultat arrondi au milieu de francs
supérieur)
2) Déterminer les valeurs financières et de rendement au taux unique de 10%.

EXERCICE N° 5 :
On extrait du bilan de la SA FASO MEKA les soldes suivants au 31/12/20N
• Capital social 100 000 000F
• Réserve légale 5 200 000F
• Réserve statutaire 500 000F
• Réserve facultative 2 600 000F
• Report à nouveau 150 000F
• Résultat en instance d’affectation 9 000 000F
Le capital est composé de 10 000 actions de valeur nominale 10 000F entièrement libéré
depuis plus d’un an.

62
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

L’AGO réunie le 15/04/N+1 a décidé de repartir le bénéfice dans les conditions


suivantes :
• Dotation à la réserve légale au taux légal ;
• Dotation à la réserve statutaire de 1 000 000F ;
• Attribution d’un intérêt statutaire de 5% aux actions libérés non amorties ;
• Dotation à la réserve facultative de 300 000F ;
• Report à nouveau de l’exercice 400 000F ;
• Le reste est reparti aux actionnaires à titre superdividende.
Travail à faire :
1. Présenter le tableau de répartition de l’exercice 20N.
2. Enregistrer l’écriture comptable découlant de ce tableau au journal.
3. Présenter l’extrait du bilan après répartition du bénéfice.

Correction de l’application 5 :

1) Tableau de répartition du bénéfice

Eléments Calculs Montant


Résultat net de l’exercice 9 000 000
Réserve légale 10% x 9 000 000 (900 000)
R à N antérieur SC + 150 000
Bénéfice distribuable 8 250 000
Intérêts statutaires 100 000 000 x 0,05 - 5 000 000
Réserves statutaires - 1 000 000
Réserves facultatives - 300 000
Solde 1 1 950 000
Superdividende 1 950 .000 – 400 000 (1 550 000)
Solde 2 = 400 000
R à N de l’exercice (400 000)
0

2) -les écritures de répartition


15/04/01

130 Résultat en Instance d’affectation 9 000 000


121 R à N antérieur (SC) 150 000
111 Réserve légale 900 000
112 Réserves Statutaires 1 000 000
1181 Réserves Facultatives 300 000
121 R à N de l’exercice 400 000
465 Actionnaires, dividendes à payer 6 550 000
(selon tableau de répartition)

3) l’extrait du bilan après le 15/04/01

Comptes Intitulés Montants


101 Capital. Social 100 000 000
111 Réserve. Légale 6 100 000
112 Réserves Statutaires 1 500 000

63
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1181 Réserves Facultatives 2 900 000


121 RàN 400 000
Capitaux propres 110 900 000

EXERCICE N° 6:
On extrait du bilan de la SA VIS BURKINA les soldes suivants au 31/12/20N
• Capital social 100 000 000F
• Réserve légale 19 800 000F
• Réserve facultative 4 500 000F
• R à N antérieur 550 000F
• Résultat en instance d’affectation 9 550 000F
Le capital est composé de 10 000 actions de 10 000F entièrement libéré depuis plus d’un an.
L’AGO réunie le 1/03/20N+1 décide :
• Dotation à la réserve légale au taux légal ;
• Attribution d’un 1er dividende de 6% aux actions libérés non amorties ;
• Dotation à la réserve facultative de 1 255 000F ;
• Il est prévu que le superdividende par action sera arrondi à la dizaine de franc inférieur ;
• R à N à déterminer.
Travail à faire :
1- Etablir le tableau de répartition du résultat de l’exercice de 20N.
2- Passez les écritures comptables au journal de la société.

Correction de l’EXERCICE N° 6 :
1) Tableau de repartions du bénéfice

Eléments Calculs Montants

Résultat net de l’exercice 9 550 000


Réserve légale 20 000 000 – 19 800 000 - (200 000)
Report à nouveau antérieur (SC) + 550 000
Bénéfice distribuable 9 900 000
Intérêts statutaires 100 000 000 x 0,06 (6 000 000)
Réserves facultatives (1 255 000)
Solde 1 2 645 000
2645000
= 264,5 = 260
10000
Superdividende SD 260 X 10 000 (2 600 000)
Solde 2 45 000
R à N de l’exo (45 000)
0

2) les écritures
15/03/02

64
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

130 Résultat en instance d’affectation 9 550 000


121 R à N antérieur (SC) 550 000
111 Réserve légale 200 000
1181 Réserves facultatives 1 255 000
121 Report à nouveau de l’exerce 45 000
465 Actionnaires, dividendes à payer 8 600 000
(Selon tableau de répartition)

EXERCICE N°7 : reconstitution d’un tableau de répartition à partir de deux (02) bilans
successifs.
Les postes de capitaux propres de l’entreprise FGZ-TRADING SA ont évolués comme suit
entre le 31/12/N et le 31/12/N+1.

Postes 31-12-N 31-12-N+1


Capital souscrit non appelé 25 000 000 -
Capital souscrit appelé versé non amorti 75 000 000 100 000 000
Réserve légale 18 800 000 20 000 000
Réserves statutaires 340 000 858 400
Réserves facultatives 41 100 000 56 250 000
Report à nouveau - 8 300 000 56 000
Résultat net de l’exercice 41 474 400 32 820 000

Renseignements complémentaires :
• le capital est composé de 5000 actions de nominale 20 000F libéré des trois quarts (3/4)
avant N-2 et du dernier quart le 1er/01/N+1.
• L’AGO tenue le 1er/03/N+1 a distribué un superdividende de 2 200F par action.
• L’AGO tenue le 15/01/N+2 a distribué un dividende de 3 480F par action.
• Il n’y a pas eu de report à nouveau et de réserve facultative lors de la répartition du
bénéfice de l’exercice N+1.
TRAVAIL A FAIRE :
1) Retrouver le taux de l’intérêt statutaire ;
2) Reconstituer la répartition du bénéfice de l’exercice N ;
3) Comptabiliser cette répartition ;
4) Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l’exercice N+1.

Correction de l’EXERCICE N° 7 :
1) Recherche du taux de l’intérêt statutaire
Soit T le taux
Tableau de répartition du bénéfice N
Calculs Montants
Résultat net de l’exercice 41 474 400
Report à nouveau (SD) -8 300 000
Bénéfice à répartir BAR 33 174 400
Réserve légale 20 000 000 – -1 200 000
Réserve statutaire 18 800 000 -518 400
Bénéfice à distribuer 858 400 – 340 000 31 456 000
Intérêt statutaire BD -750 000T
T 3
Réserve facultative 5 000*20 000x x -15 150 000
100 4
Superdividende -11 000 000

65
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Reliquat 56 250 000 – (5 306 000 – 750 000 T)


Report à nouveau de l’exo 41 100 000 -56 000
Solde 2 200*5 000 0

On aura alors :
5 306 000 – 750 000T – 56 000 = 0
5 250 000 = 750 000T
T = 7%.
2) Comptabilisons cette répartition

130 Résultat en instance d’affectation 41 174 400


111 Réserve légale 1 200 000
112 Réserve statutaire 5 184 000
1181 Réserve facultative 15 150 000
121 Report à nouveau de l’exercice 56 000
129 Réserve à nouveau débiteur 8 300 000
465 Dividende 16 250 000
(suivant tableau de répartition)

3) Tableau de répartition du bénéfice N+1

Calculs Montants
Résultat net………………….. 32 820 000
Réserve statutaire……………... -X
Report à nouveau créditeur + 56 000
B A Distribuer 32 876 000 – X
Intérêt statutaire 5 000*20 000*3/4*7% -5 250 000
5 000*20 000*1/4*7% -1 750 000
Superdividende (3 480*5 000) – 7 000 000 -10 400 000
Solde 0
D’où :
32 876 000 – X – 5 250 000 – 1 750 000 – 10 400 000 = 0
X = 15 476 000 F.

EXERCICE N° 8 :
La S.A « AYA GAINGA » a un capital de 40 000 000F intégralement libéré divisé en actions de
10 000F. Elle est cotée à la bourse des valeurs, l’article du statut relatif à la répartition des
bénéfices est stipulé comme suit :
• Réserve légale au taux légal ;
• Dotation à la réserve facultative ;
• Intérêt statutaire de 5% ;
• Superdividende aux actions ;
• Le reste à un compte de RAN.
Le bénéfice de l’exercice N a permis de doter une réserve facultative de 7 000 000F et d’attribuer
un dividende de 1 650F par action.
Travail à faire : Sachant que le RAN étant débiteur de 1 474 000 avant la répartition du
bénéfice et qu’il est créditeur de 373 400F après la répartition, retrouver le bénéfice net
de l’exercice N et procéder à sa répartition :
1) Présenter le tableau d’affection du résultat N.
2) Passer les écritures correspondantes au journal.

EXERCICE N° 9 :

66
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

A partir de l’extrait des capitaux propres et des renseignements suivants, de la SA SCD ; il vous
est demandé de :
1) Reconstituer les tableaux de répartition des exercices N et N+1 ;
2) Passer les écritures au journal ;
3) calculer la date de libération du dernier quart.
Extrait des capitaux propres :
Postes Avant répartition Après répartition
Exercice N Exercice N+1
Capital social 45 000 000 45 000 000
Réserve légale 4 400 000 8 000 000
Réserve facultative 9 100 000 11 850 000
Report à nouveau - 4 000 000 62 500
Résultat net en instance ? ?
Renseignements complémentaires :
• La société a été constituée le 1er/01/N-2 au capital de 45 000 000F (actions 15 000F) ;
• La libération au dernier quart est intervenue au cours de l’exercice N ;
• L’AGO pour répartir le bénéfice de l’exercice N a été tenue le 1er/03/N+1. Lors de cette
AGO la société a proposé un dividende de 9 862,5 F dont 9 000F de superdividende par
part. Taux de l’intérêt statutaire 6% l’an ;
• L’AGO tenue le 1er/04/N+2 a décidé de :
• doter une réserve facultative de 2 250 000F ;
• reporter à nouveau la somme de 6 812 500F ;
• Distribuer un dividende par part de 12 000f.

CORRECTION DE L’EXERCICE N° 9 :
Calculs :
Réserve légale = 8 000 000 – 4 400 000
Réserve légale = 3 600 000
Réserve légale = 0,1 →BAR BAR = 3 600 000 = 36 000 000
0, 1

Résultat Net = 36 000 000 + 4 000 000 = 40 000 000


Superdividende 9000 * 3000 = 27 000 000
• 1) Tableau de répartition de l’exercice N.
Résultat net 40 000 000
Report à nouveau - 4 000 000
Bénéfice à répartir 36 000 000
Réserve légale - 3 600 000
Bénéfice à distribuer 32 400 000
Intérêt statutaire a. X
Réserve facultative b. 2 750 000
Superdividende c. 27 000 000
Report à nouveau de l’exercice d. 62 500
Solde 0

32 400 000 – X – 27 500 000 – 62 500 – 27 000 000 = 0


X = 2 587 500
Réserve facultative = 11 850 000 – 9 100 000 = 2 750 000

Tableau de répartition de l’exercice N+1

67
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Bar X
RL (9 000 000 – 8 000 000) - 1 000 000
RAN créditeur + 62 500
Intérêt statutaire
Superdividende 2 700 000
(12 000* 3 000) – 2 700 000
Réserves facultatives 33 300 000
Report à nouveau 2 250 000
solde 6 812 500
0

X – 1 000 000 + 62 500 – 36 000 000 – 2 250 000 – 6 812 500 =0


X = 46 000 000
Superdividende 12 000* 3 000 – 2 700 000 = 33 300 000

 2) passons les écritures au journal

01/03/N+1
130 Résultat en instance d’affectation 40 000 000
111 Réserve légale 3 600 000
1181 Réserve statutaire 2 750 000
121 Report à nouveau de l’exercice 62 500
129 Report à nouveau débiteur 4 000 000
465 Actionnaires, dividende à payer (selon 29 587 500
tableau de répartition)

01/04/N+2
130 Réserve net en instance 46 000 000
121 Report à nouveau antérieur créditeur 62 500
111 Réserve légale 1 000 000
1181 Réserve statutaire 2 250 000
121 Report à nouveau de l’exercice 6 812 500
465 Actionnaire, dividende à payer 36 000 000
(suivant tableau de répartition)

• 3) Date de libération du dernier quart


3 000 X 15 000 X ¾ X 0,06 = 2 025 000
2 587 500 – 2 025 000 = 56 250
3000 X 15000 X ¼ X 0,06 X m = 56 250
12
m = 562 500 = 10 mois
56250
Date de libération = 01/03/N.

EXERCICE N° 10 : répartition du résultat

La S.A BRAFASO est une entreprise industrielle qui a été créée le 01/05/00 entre quatre
(04) actionnaires : ABASS, BOHIRI, CLECLE, et DOSSO. Toutes les actions sont en
numéraires. A la constitution, le minimum légal du capital a été appelé et libéré comme suit :
• ABASS détenteur de 2 200 actions a libéré ¾ de ses apports ;
• BOHIRI détenteur de 3 000 actions a libéré la moitié de ses apports ;
• CLECLE détentrice 300 actions a libéré tous ses apports ;

68
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• DOSSO libère un quart de ses apports.


L’AGO des actionnaires tenue le 28/04/02 et statuant sur la répartition du résultat de l’exercice
2001, a distribué les dividendes suivants :
• pour ABASS : 7 672 500 ;
• pour BOHIRI : 9 975 000 ;
• pour CLECLE ?
• pour DOSSO ?
Le conseil d’administration a procédé à l’appel du 2ème quart le 15/03/01 avec date de
jouissance le 01/04/01. Le troisième quart est appelé et libéré le 31/05/02.
Le bénéfice de l’exercice 2000 était une perte de 5 000 000F.
Toutes les libérations des actionnaires ont droit à l’intérêt statutaire et ont été faites par banque.
• l’extrait du bilan au 30/04/02 indique :
 4616, actionnaires versements anticipés : 7 000 000F
• l’extrait du bilan au 31/12/02 indique :
• Réserve légale : 3 500 000F ;
• Réserve statutaire : 7 000 000F ;
• RAN solde créditeur : 830 937,5F
La répartition du résultat de 2002 qui s’élève à 30 000 000F donne entre autre :
• un superdividende par action de 2 500F ;
• RAN (SC) 1 173 688,5F.
Travail à faire :
• 1) calculer le taux de l’intérêt statutaire ;
• 2) calculer le nombre total d’action de la société ;
• 3) reconstituer les tableaux de répartition des résultats des exercices 2001 2002 ;
• 4) passer les écritures correspondantes au tableau de répartition du bénéfice de
l’exercice 2001.

Correction de l’EXERCICE N° 10 :
Calcul de la Vn d’une action
Le solde du compte 4616, actionnaire versement anticipé figurant au bilan du 30/04/02
représente le 3ème ¼ d’ABASS ainsi que le 3ème et le 4ème de Carine
2 200*1/4Vn + 300*2/4Vn = 7 000 000
550Vn + 150Vn = 7 000 000
Vn = 7 000 000 = 10 000
700
1) Calcul du taux de l’intérêt statutaire
Soient : T le taux de l’intérêt statutaire
: S le superdividende par action
 Dividende = intérêt statutaire + superdividende
 Intérêt statutaire de ABASS = 2 200 X ¾ X 10 000 X T/100 = 165 000T
 Superdividende global de ABASS = 2200S
 Dividende reçu par ABASS = 165 000T + 2200S = 7 672 500
 Intérêt statutaire de BOHIRI = 3000* 10000* 2/4* T/100 = 150 000T
 Superdividende global de BOHIRI = 3000S
 Dividende reçu par BOHIRI = 150 000T + 300S = 9975000
D’où le système suivant :
7 672 500 = 165 000T + 2200 S 75T + S = 3 487,5
9 975 000 = 150 000T + 3000 S 50T +S = 3 325
75T +S = 3 487,5
• -50T-S = - 3 325
25T= 162,5
T = 162,5/25
T= 6,5%
69
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Déterminons le nombre d’action


Et 75*6,5%+S= 3487,5 d’où
487,5 + S = 3487,5 S = 3 487,5 – 487,5 = 3000
S = 3000

2 )-Nombre d’action: dans ces conditions, utilisons le tableau


RN : 3 500 000 = 0,1 ( X – 5 000 000 ) = 40 000 000
Répartition bénéfice 2001
Calculs Montants
Résultat net en instance 40 000 000
RAN antérieur débiteur - 5 000 000
BAR 35 000 000*0,1 35 000 000
Réserve Légale - 3 500 000
Réserve statutaire - 7 000 000
BAD 24 500 000
Intérêt statutaire
ABASS 165 000 x 6,5 - 1 072 500
BOHIRI 150 000 x 6,5 - 975 000
CLECLE 300 x 10000 x 6,5 - 195 000
DOSSO X x 10000 x 1/4 x 6,5 x 9/12 - 284,375X
16 500 000 – 3 000X
Superdividende (2200+3000+300+X) *3000 - 830 937,5
RAN de l’exercice
Solde 0

70
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

24 500 000 – 1 072 500- 975 000-195 000-284,375X


16 500 000 - 3000X – 830 937,5 = 0
X = 7 926 562,5 = 1500
3284,375
X = 1500 actions
Nombre d’actions = 2200+3000+300+1500 = 7000 actions
Action total = 7000
Le capital social = 7000*10000 = 70 000 000

Répartition du bénéfice 2002

Résultat en instance d’affectation 30 000 000


Réserve légale - 3 000 000
Réserves statutaires -X
RAN créditeur + 830 937,5
Bénéfice distribuable 27 830 937,5 – X
Intérêt statutaire - 3 156 562,5
Superdividende 7000*2500 -17 500 000
RAN de l’exercice -1 173 688,5
Solde 0

Intérêt statutaire
ABASS : 2200*10000*3/4/X6,5%= 1 072 500F
BOHIRI : 3000*10000*2/4*6,5% +3000*10000*1/4*6,5%7/12= 1 259 375 F
CLECLE: 3000*10000*4/4*6,5% = 195 000
DOSSO : 1500*10000*2/4*6,5%+1500*10000*1/4*6,5%*7/12)= 629687,5

28/04/02 40 000 000


130 Résultat net
111 Réserve légale 3 500 000
112 Réserve statutaire 7 000 000
121 RAN de l’exercice 830 937,5
129 RAN débiteur 5 000 000
465 Actionnaire, dividende à 23 669 062,5
payer (suivant tableau de
répartition)

EXERCICE N°11 : Répartition de bénéfice


La « SARL NANWINGAMI » dont monsieur AYA GAINGA est associé gérant a déterminé
à la fin de l’année N un résultat net comptable de 25 000 000 F, les produits exonérés
s’élèvent à 2 500 000 F et les charges non déductibles de l’exercice à 6 500 000F. Les
statuts prévoient la répartition des résultats comme suit :
 dotation à la réserve légale au taux légal ;
 intérêt de 6% sur les apports effectivement libérés et non amortis ;
 prélèvement d’une rémunération variable de 20% sur le solde à titre de
complément de rémunération ;
 dotation d’une réserve facultative ;
 le reliquat sera reparti aux apports à titre de superdividende et
éventuellement reporté à nouveau.
Le capital est ainsi souscrit (avant opérations de modifications du
capital) :
• Apport de l’associé AYA GAINGA ………………………50 000 000 F ;
71
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Apport de l’associé RAZOUGOU………………………..30 000 000 F ;


• Apport de l’associé NIMBILA……………………………20 000 000 F.

NB :
 Pour l’exercice N l’assemblée a fixé la réserve facultative à 1 500 000 F ;
 Les tantièmes sont arrondis aux milliers de francs inférieurs ;
 Le superdividende est arrondi à l’unité de francs inférieurs.
 Taux de l’IBICA 27 ,5%. Taux de retenu à la source 10% (IRVM).
TAF N°3 :
2) Déterminer le montant des tantièmes du gérant AYA GAINGA ;
3) Présenter le projet d’affectation du résultat et l’article du journal
correspondant le 01/05/N+1 en considérant que les tantièmes sont des
charges fiscalement déductibles.

EXERCICES DE TRAVAUX DIRIGES :


EXERCICE N°10 : Répartition de bénéfice
L'extrait partiel bu bilan de la société GATO SA se présente comme suit avant répartition des
résultats :
Passif (avant répartition) 2003 (avant
répartition)

72
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Capitaux propres et ressources assimilées


Capital social (30 000 actions de 20 000 F l'une) 600 000 000
Actionnaires, capital non appelé
Primes et réserves
Primes d'émission de fusion 86 000 000
Réserve légale 75 000 000
Réserves statutaires 67 000 000
Réserves facultatives 93 000 000
Report à nouveau 2002 + ou - 800 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice ; - perte) 200 000 000
Total capitaux propres (1) 1 121 800 000
L'appel du troisième quart a lieu le 01/04/2003
L'appel du dernier quart a lieu le 01/10/2003
Les statuts de la SOCIETE GATO SA prévoient à l'article 54 que le bénéfice sera réparti de la
façon suivante :
• Dotation à la réserve légale au taux de 10%
• Intérêts statutaires : 6% du capital appelé, versé, non amorti ;
• Réserves statutaires : 10% du bénéfice réduit de la réserve légale et des reports à
nouveau débiteurs antérieurs ;
• Dotation à la réserve facultative selon décision de l'assemblée générale des
actionnaires ;
• Superdividende des actions selon décision de l'assemblée générale des actionnaires ;
• Report à nouveau du reste;
Le conseil d'administration préparant le projet d'affectation du bénéfice de l'exercice 2003
prévoient faire les propositions suivantes à l'assemblée générale se réunira le 15/05/2004.
- Superdividendes de 3 000 F par action ;
- Réserves facultatives : soit un multiple de 500 000 F.
- Report à nouveau du reste.
TRAVAIL A FAIRE
1) Présenter le tableau projet d'affectation des bénéfices pour l'exercice 2003.
2) Passer les écritures y afférentes.

EXERCICE N° 11 : Répartition de bénéfice


Le bilan avant répartition de la société anonyme TIK TRADING SA dont les actions cotées en
bourse présente son bilan avant répartition des résultats dans les postes suivants :
Annexe : passif / bilan comptable société TIK TRADING SA
Passif ( avant répartition ) 2003 (avant
répartition)
Capitaux propres et ressources assimilées
Capitaux ( 20 000 actions de 20 000F chacune) 400 000 000
Actionnaire, capital non appelé
Primes et réserve
Prime d'émission, de fusion 50 000 000
Réserve légale 71 200 000
Réserve libre 120 000 000
Report à nouveau + ou - 5 000 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice; - perte) + 133 800 000
Total capitaux propres 780 000 000

L'assemblée générale ordinaire statuant pour la répartition des bénéfices décide :


• Réserve légale : dans la limite du taux légal de 10%;
• Réserve facultative: 30 000 000 F
• Attribution du dividende maximum aux actions au taux de 8%;
73
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Le dividende par action est de 3050F par action ;


• Proposition aux actionnaires du paiement de leur dividende en actions;
Les actionnaires titulaires de 12 000 actions acceptent le paiement de dividende en action.
TRAVAIL A FAIRE :
1) Déterminer :
a. Le dividende brut et le dividende net par action ( taux d'impôt sur le revenu des valeurs
mobilières est fixé à 10%).
b. La valeur d'émission des titres dans les hypothèses suivantes:
Hypothèse 1 : utilisation de la valeur mathématique;
Hypothèse 2 : utilisation de la valeur boursière. La cotation moyenne des 20 dernières séances
boursières précédent la date de distribution est de 42 000 F ;
c. Le nombre de titres émis dans chaque hypothèse:
2) Comptabiliser
a. La répartition des bénéfices
b. Le paiement des dividendes.
3) La société décide le 1er /07/2004 de réduire son capital de 300 000 000 F par
remboursement anticipé. Passer l'écriture au journal et en déduire les capitaux
propres après la réduction du capital.

EXERCICE N°12 : Répartition et modifications de capital


A la clôture de l'exercice N, les capitaux propres de la société LAAFI SA comporte les postes
suivants avant amortissement et réduction du capital:

Passif / bilan comptable société LAAFI SA


Capitaux propres et ressources assimilées
Capital ( 30 000 actions de 10 000 F chacune) 300 000 000
Actionnaires, capital non appelé
Primes et réserves
Primes d'émission ; de fusion 30 000 000
Réserve légale 55 000 000
Réserves libres 105 000 000
Report à nouveau + ou - - 3 000 000
Résultat net de l'exercice ( +bénéfice; - perte ) + 152 000 000

- Le 01/05/N, la société avait procédé à une réduction du capital de 3 000 000 F par
apurement des pertes et abaissement du nominal des pertes. Elle décide le 1er /07/N un
amortissement du capital de 2 500 F par action. Les remboursements sont effectués par
chèque BCB.

- Les statuts prévoient l'attribution aux actionnaires d'un premier dividende de 6% l'an sur
les actions libérées et non amorties. La réserve légale est attribuée dans la limite du taux
légal de 10%.
L'assemblée générale ordinaire réunie le 15/06/N+1 pour l'approbation des comptes de
l'exercice N a décidé :
• De doter la réserve facultative de 60 000 000 F;
• De distribuer aux actionnaires un dividende maximum par prélèvement sur le
bénéfice distribuable de l'exercice ;
- les statuts décident finalement de doter une réserve contractuelle de 7 000 000 F.
- Le Conseil d'Administration un coupon de 2 000 F pour les actions non amorties.
- Par ailleurs les actionnaires décident d'allouer à l'Administrateur M. MOUMOUNI la somme
de 8 000 000 F et de reporter à nouveau le solde.
NB : la répartition de bénéfice tient compte des modalités d'amortissement et de
réduction de capital.

74
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

TRAVAIL A FAIRE:
1) Déterminer :
a. Le montant de l'amortissement du capital.
b. Passer au journal les écritures de réduction et d'amortissement de capital.
c. En déduire les capitaux propres après les deux (02) opérations.

2) Présenter les enregistrements comptables concernant :


a. L'affectation des résultats;
b. Le paiement des dividendes.

3) Les dirigeants de la société se sont rendu compte le 1er /01/N+2 qu'ils ont commis
une grave erreur en procédant à un amortissement du capital en N. ils décident alors
de réparer l'erreur en procédant à une double augmentation du capital :
- Le 02/01/N+2 : Augmentation de capital (prime d'émission comprise) de 120 000 000 F
correspondant à 10 000 actions de numéraire.
- Le 10/01N+2 : Distribution de 8 000 actions gratuites de valeur nominale 7 400 F (valeur
après amortissement et réduction du capital) par prélèvement sur les réserves libres.
Les frais d'augmentation se sont élevés à 5 000 000 F HT dont 2 000 000 F de droits
d'enregistrement.
a. On vous demande de procéder aux calculs des différentes modalités d'augmentation
b. Passez les écritures d'augmentation au journal sachant que les actions de numéraire
ont été libérées de moitié (entre les mains du notaire Me PARE). A cette date,
l'actionnaire M. DAO qui avait pu exercer tous ses droits en souscrivant à 2 000
actions nouvelles de numéraire se libère en intégralité.

EXERCICE N° 13 : Augmentation du capital


On dispose d'un extrait de la balance des comptes de la société anonyme BIDENAM, aux
31/12/N+1et N.

Exercice N Exercice N-1


Capital souscrit, appelé versé 425 000 000 250 000 000
Actionnaires, capital souscrit non appelé - 50 000 000 -
Primes d'émission, de fusions 102 500 000 12 500 000
Réserve légale 60 000 000 48 000 000
Autres réserves 35 000 000 110 000 000
Report à nouveau 100 000 500 000
Provisions réglementées 14 900 000 29 000 000

Les plus values latentes d'actif se chiffrent à 32 000 000F et le moins values latentes se
chiffrent à 24 500 000F pour l’exercice N.
La société a été fondée le 1er janvier N-8. Son capital est composé exclusivement d'actions de
valeur nominale de 10 000F.
• 20 000 actions A émises à la création de la société;
• 5 000 actions B émises en N-4 à la suite d'une augmentation de capital en
numéraires.
Le 1er février N, la société a procédé à des augmentations de capital successives en émettant:
• 2 500 actions d'apport C en rémunération de l'apport d'un bâtiment évalué à 30 000
000 F et d'un brevet évalué à 15 000 000F. La valeur d'émission des actions d'apport
est fixé à la valeur mathématique intrinsèque de l'action avant l'augmentation;
• 2 500 actions de conversion D d'un emprunt lié à une participation d'une société
filiale d'un groupe d'entreprise auquel appartient la société BIDENAM SA. La valeur

75
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

d'émission des actions de conversion est fixée à la valeur mathématique intrinsèque


de l'action avant l'augmentation ;
• Des actions de numéraire E libérée partiellement à la souscription et versées au plus
tard le 1er Mars N par des versements bancaires. Il n' y a pas eu d'autres appels de
fonds au cours de l'exercice N;
• Des actions F provenant de l'incorporation au capital d'une fraction des "autres
réserves", a raison d'une action nouvelle gratuite contre 05 actions anciennes.

TRAVAIL A FAIRE:
1. Déterminer:
a. La valeur mathématique de l'action avant les augmentations de capital.
b. La prime d'apport des actions d'apport.
c. La prime de conversion des actions de conversion.
d. Le nombre d'action E et ainsi que le prix d'émission des actions E.
2. Calculer les valeurs théoriques des droits de souscription et d'attribution ainsi que leurs
rapports.
3. Passer les écritures nécessaires dans la comptabilité de la société BIDENAM concernant
les augmentations de capital.
4. Le conseil d'administration appelle le 3ème quart de la valeur nominale des actions E le
01/02/N+1. Tous les actionnaires se sont exécutées à la date du 01/03/N+1 sauf M.
BAZIE disposait de 800 actions A et 400 actions B avant l'augmentation de capital.
A la fin des opérations d'augmentation de capital, il avait pu obtenir 800 actions E et 600
actions F en achetant les droits de souscription et d'attribution nécessaire. Il a du acheté un
droit de souscription à 1 000 F et un droit d'attribution à 4 000F. Les actions E et M. BAZIE
sont vendues deux mois après au prix de 18 000 F l'unité et libérées des 3/4.
a. Passer les écritures nécessaires d'appel du 3ème quart y compris la défaillance
de M. BAZIE.
b. Evaluer les dépenses totales et immédiates de M. BAZIE à l'augmentation du
capital.

EXERCICE N° 14: Modification du capital


Le capital de la société VODOU s'élève à la fin de l'exercice N-1 à 80 000 000 F se répartissant en
trois catégories d'actions.
- 5 000 actions B libérées et non amorties ;
- 1 000 actions A de jouissance ;
- 2 000 actions C amorties de moitié.
Au cours de l'exercice N, un troisième quart des actions a été amorti.
Le bilan de la société après répartition du bénéfice de l'exercice N, présente les postes suivants:

Exercice N
Actif Amortissement s et
Brut Net
provisions
Frais d'établissement 1 000 000 1 000 000

Passif Exercice N
Capital 80 000 000
Capital amorti : 25 000 000
Capital non amorti : 55 000 000
Réserves 46 000 000

Le poste actionnaire, dividendes à payer se chiffre à 6 575 000 F se décomposant comme suit :
• Action B : 5 000 000 F
• Action C : 1 175 000 F

76
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Action A : 400 000 F

TRAVAIL A FAIRE :
1. Retrouver
a) Le taux de l'intérêt statutaire;
b) La date d'amortissement du 3ème quart
2. Reconstituer les écritures passées en N pour l'amortissement du capital.
3. Sachant qu'il existe les plus values latentes pour 4 000 000 F, calculer la valeur
mathématique intrinsèque coupon attaché de chaque catégorie d'action.
4. La société prévoit de réaliser après la distribution de dividende une double
augmentation de capital, par émission en numéraire, à 12 000 F de 1 600 actions
nouvelles et par attribution de 1 600 actions gratuites ( toutes les actions sont de
nominal de 10 000 F).
a. Déterminer les rapports et la valeur théorique des droits de souscription et
d'attribution dans les deux (02) hypothèses suivantes :
 1ere hypothèse : les deux augmentations sont successives ( dans l'ordre de
l'énoncé).
 2ème hypothèse : les deux augmentations sont simultanées.
b. Passer les écritures nécessaires à l'augmentation du capital sachant que les
libérations sont toutes effectuées trois (03) mois après l'amortissement du capital.
EXERCICE N°15 : Répartition du bénéfice
La situation du passif au 31/12/2002 et au 31/12/2003 de la société anonyme COMAFRIQUE de
présente comme suit après répartition des bénéfices :
Extrait du passif de bilan société COMAFRIQUE SA
Passif–capitaux propres avant répartition 002 Au
31/12/2003

1011 capital souscrit, non appelé 12 500 000 0


1013 capital souscrit, appelé, versé 37 500 000 50 000 000
111 réserves légales 8 800 000 ?
112 réserves statutaires 6 800 000 8 692 600
1181 réserves facultatives 0 4 800 000
121 reports à nouveau créditeur - ?
129 reports à nouveau débiteur 4 931 620 -

Le capital social de la société libéré de la façon suivante :


• Les deux premiers quarts avant 2002 ;
• Le troisième quart depuis le 01/04/2002 ;
• Le dernier quart depuis le 1/10/2003.
La libération du dernier quart est intervenue le 01/10/2003 ; tous les actionnaires se sont
libérés par des dépôts bancaires sur le compte de la société ; sauf M. BAMOGO souscripteur de
200 actions et M. BAMOUNI souscripteur de 300 actions ne sont pas libérés dans les limites
fixées par le conseil d'administration.
M. BAMOGO se libère finalement 20 jours après la date fixée avec un intérêt de retard de 12%
l'an.
M. BAMOUNI ne s'est pas libéré 30 jours après la date et ses actions sont vendues aux enchères
publiques au prix unitaire de 10 250 F, les frais de ventes à la charge de M. BAMOUNI se sont
élevé à 25 000 F HT. Le taux des intérêts de retard est de 12% l'an.

TRAVAIL A FAIRE:
1. Passer toutes les écritures de libération du dernier quart sachant que la valeur nominale
d'une action est fixée à 10 000 F CFA.
2. Reconstituer le tableau de répartition des bénéfices de l'exercice 2003 sachant que :

77
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• L'intérêt statutaire est de 6% ;.


• La dotation de réserves statutaires est de 10% du bénéfice, déduction faite, au cas
échéant des reports antérieurs déficitaires;
3. Reconstituer les écritures relatives à la répartition des bénéfices de l'exercice 2003 au
30/04/2004.
4. Déterminer le dividende par action sachant que le superdividende par action serait de
1 600 F.

EXERCICE N° 16 : Répartition du bénéfice


La SNC " NARE & FRERE" au capital de 10 000 000 F partagé en 1 000 parts sociales de 10 000 F
réparties comme suit entre les associés :
• Associé A : Gérant 400 parts sociales ;
• Associé B : 400 parts sociales ;
• Associé C : 200 parts sociales.
Les statuts indiquent que les bénéfices doivent être répartis de la façon suivante :
Après déduction des prélèvements mensuels du gérant, constitution d'une réserve de 10%.
Le reste est partagé proportionnellement aux apports pour l'exercice écoulé.
L'associé a prélève chaque mois 400 000 F portés dans son compte de prélèvement. Le bénéfice
figurant au compte de résultat de l'exercice est de 15 000 000 F, date de L'.A.G.O décidant de la
mise en distribution des bénéfices : 05/04/2003.

TRAVAIL A FAIRE:
1. Etablir le tableau de répartition des bénéfices et le tableau des revenus de chaque
associé à imposer.
2. Passer les écritures correspondantes.

EXERCICE N°17: Répartition du bénéfice


Répartition des bénéfices dans les SNC.
La SNC " NARE & FRERE" au capital de 20 000 000 F partagé en 2 000 parts sociales de 10 000 F
réparties comme suit entre les associés:
• Associé A : Gérant 800 parts sociales ;
• Associé B : 800 parts sociales ;
• Associé C : 400 parts sociales.
Les statuts indiquent que les bénéfices doivent être répartis de la façon suivante :
• Prélèvement d'une rémunération spéciale du gérant : 10% du bénéfice ;
• Prélèvement pour participation à l'administration : 15% du bénéfice ;
• Constitution d'une réserve de 20% sur le solde après prélèvements.
• Le reste est partagé proportionnellement aux apports pour l'exercice écoulé.
L'associé A perçoit par mois 400 000 F à titre de rémunération pour son travail effectif dans la
société.
Le bénéfice figurant au compte de résultat de l'exercice est de 25 000 000 F, date de L'A.G.O
décidant de la mise en distribution des bénéfices : 05/ 04/2003.
Le dividende par part sociale doit être arrondi aux milliers de franc inférieur.

TRAVAIL A FAIRE :
4. Dire si le gérant est majoritaire ou minoritaire ? Dans le cas où le gérant serait
minoritaire, sa rémunération est déductible des charges de la société et du bénéfice
fiscal.
5. Etablir le tableau de répartition des bénéfices et le tableau des revenus de chaque
associé à imposer.
6. Passer les écritures correspondantes.

EXERCICE N°18: Répartition du bénéfice

78
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Vous disposez d'un extrait de bilan de la société BALOUKI SA dont les postes se présentent
comme suit:
31/12/N 31/12/N-1
Capital social 100 000 000 100 000 000
Actionnaires, capital souscrit non appelé -25 000 000
Réserve légale ? 2 000 000
Réserves facultatives 5 950 000 4 200 000
Report à nouveau 95 000 -3 600 000
Résultat net ? 16 900 000
Total 125 000 000 119 500 000
• Le capital est divisé en 5 000 actions ;
• En N, chaque actionnaire a reçu un superdividende de 600F sur le résultat de N-1;
• Le 01/04/N, tous les actionnaires ont répondu à l'appel du dernier quart ;
• En N-1, il n’y a pas eu d'appel de capital.
TRAVAIL A FAIRE :
1. Retrouver le taux de l'intérêt statutaire;
2. Reconstituer le tableau de répartition du résultat de N-1 ;
3. Présenter le tableau de répartition du résultat de N, sachant que :
a. Le taux de l'intérêt statutaire reste inchangé;
b. Le coupon est fixé à 2 261 ,75 F;
c. Il n'y a pas eu de report à nouveau.
4. Passer les écritures nécessaires d'affectation des résultats des exercices N-1 et N.

EXERCICE N° 19 : Répartition du bénéfice


La balance après inventaire au 31/12/N de la SARL ABLO présente les soldes suivants :
• Capital social 25 000 000 ( nominal de 5 000 F)
• Réserve légale 4 900 000
• Réserves facultatives 5 262 500
• Report à nouveau 50 000
• Résultat net 7 200 000

Les statuts prévoient:


• Attribution d'une rémunération exceptionnelle de 10% au gérant non associé ;
• Réserve légale : montant légal;
• Premier dividende sur le capital;
• Réserve facultative;
• Superdividende et report à nouveau éventuel.

L'assemble des associés réunis le 01/05/N+1 décide, après dotation des réserves obligatoires :
• Réserve facultative : 1 100 000 F
• Report à nouveau : 80 000 F
• Superdividende par part sociale : 650 F

TRAVAIL A FAIRE:
1. Retrouver le taux de l'intérêt statutaire ;
2. Reconstituer le tableau de répartition du résultat de N ;
3. Passer au journal les écritures de répartition.

EXERCICE N° 20 : Augmentation du capital


Les capitaux propres d'une SA présente les soldes suivants au 31/12/99 après affectation du
résultat.
101 Capital social 150 000 000

79
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

111 Réserve légale 9 144 500


112 Réserve statutaire 44 035 600
1181 Réserve facultative 61 000 000
Le 02 janvier 2000 la société envisage de procéder à une double augmentation simultanée de
son capital par incorporation de la réserve statutaire et éventuellement d'une fraction de la
réserve facultative et par émission simultanée d'actions nouvelles à souscrire en numéraire.
L'opération serait réalisée en émettant une action nouvelle gratuite pour trois actions anciennes
et par émission de deux actions nouvelles à 12 000 F l'unité pour cinq actions anciennes.
La valeur nominale d'une action s'élève à 10 000F. la valeur réelle des actions avant
augmentation est représenté par leur valeur mathématique ex – coupon.

TRAVAIL A FAIRE:
1. Calculer la valeur théorique du DS et du DA puis contrôler les résultats obtenus.
2. Enregistrer les écritures comptables relatives à cette double augmentation sachant que la
moitié des actions en numéraire est appelée lors de la souscription.

EXERCICE N° 21 : Répartition du Résultat et calcul des valeurs mathématiques


On vous communique ci- dessous les capitaux propres de la société SOBFEL au 31/12/99 et
31/12/2000
(Avant répartition).
31/12/99 31/12/00
Avant
l’Augmentati
on du capital
Capital social 100 000 000 180 000 000
Prime d'émission 10 000 000
Actionnaire, capital souscrit non appelé -37 500 000
Réserve légale 18 500 000 20 000 000
Réserves statutaires 3 000 000 11 250 000
Réserves facultatives 32 000 000 56 000 000
Report à nouveau 1 000 000 ?
Résultat net : bénéfice ? 46 000 000

Au 31/12/99, le capital était composé de 10 000 actions de valeur nominale 10 000 F chacune
entièrement libérées depuis plus d'un an.
Le bénéfice de l'exercice clos au 31/12/99 a été affecté le 30/04/00.
Immédiatement après l'affectation du bénéfice, c'est-à-dire le 01/05/00, la société procède à
une double augmentation de son capital:
- D'abord par émission d'actions de numéraire de valeur nominale 10 000 F chacune (libérées
du minimum légal) ;
- Ensuite par incorporation de réserves facultatives et distribution d'actions gratuites de
valeur nominale de l'action 10 000 F chacune.
La valeur de l'action avant les opérations d'augmentation du capital a été estimée à 90% de la
moyenne arithmétique de la valeur financière (calculer sur le dernier dividende au taux de 10%
et de la valeur mathématique intrinsèque de l'action.
Pour le calcul de la valeur mathématique intrinsèque, on a tenu compte de 51 000 000 F de plus
values théorique latentes et 400 000 F d'actifs fictifs.
La valeur théorique du droit préférentiel de souscription est égale à 4 000F.
Les statuts prévoient ( entre autres) :
- La dotation à la réserve légale dans la limite du maximum légal ;
- La distribution d'un intérêt statutaire de 8% sur le capital libéré et non remboursé ;

80
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- La dotation à la réserve statutaire de 15% du bénéfice à répartir, déduction faite de la


réserve légale et de l'intérêt statutaire ;
- Le superdividende par action est de 2 100 F et le reste sera reporter à nouveau.

TRAVAIL A FAIRE
1) Reconstituer le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice clos au 31/12/99.
2) Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice clos au 31/12/00 sachant
que l'AGO tenue le 18/05/01 a décidé :
o La dotation à la réserve facultative de 2 000 000 F;
o La distribution d'un superdividende multiple de 100 arrondi par défaut;
o La reserve statutaire serait de 10 500 000 F ;
o Un report à nouveau éventuel ( arrondi).
3) Calculer la valeur mathématique intrinsèque coupon attaché de chaque catégorie
d'action

EXERCICE N° 22 : Augmentation du capital


Une SA dont le capital est composé de 10 000 actions de 20 000 F l'une procède à une émission
de 5 000 actions de valeur nominale 20 000 F à souscrire à 26 000 F avec appel de la moitié des
actions et une attribution de 3 000 actions gratuites de 20 000 F de nominal par prélèvement
sur la réserve facultative.
La valeur mathématique de l'action avant la double augmentation est de 32 045 F.
La société a retenu la solution de l'incorporation des réserves précédée de l'augmentation du
capital par apports nouveaux en numéraire. A la date de l'augmentation, soit le 01/01/2001 les
frais d'augmentation ce sont élevés à :
- Annonce publicitaire : 100 000 F HT
- Frais d'actes : 200 000 F HT
- Honoraires du notaire : 1 500 000 F HT
- Droits d'enregistrement : 1 200 000 F.
Ces frais ont été immobilisés afin d'être amortis sur plusieurs exercices soit cinq (05) ans.
TRAVAIL A FAIRE N°1
1. Déterminer les modalités d'augmentation du capital.
2. Passer les différentes écritures au journal.

Le 01/03/2002 la société appelle le 3ème quart avec pour date limite de libération le
31/03/2002. A cette date, tous les actionnaires se sont libérés sauf Monsieur OUEDRAOGO.
M. OUEDRAOGO est un ancien actionnaire avec 800 actions anciennes souscrites à la
constitution de la société, soit le 01/01/1990.
Mais au moment de l'augmentation du capital, il a pu exercer tous ses droits à titre irréductible
en souscrivant 400 nouvelles actions de numéraire et 200 actions gratuites ne se libère pas à la
date convenue.
Après plusieurs rappels restés sans suite, les actions de M. OUEDRAOGO sont vendues en bourse
à 30 000 F l'une.
Le prix d'achat d'un droit de souscription acheté par la société auprès de M. OUEDRAOGO est
estimé à 5 000 F l'une; Par contre celui du droit d'attribution a été acheté à 2 500 F l'un. Les
intérêts de retard sont fixés au taux de 12% l'an par les statuts. Les frais supportés par la société
lors de la cession desdites actions a été estimé à 100 F HT l'une.
Les actions ont été cédées le 15/05/2002.

TRAVAIL A FAIRE N° 2
3. Passer les écritures d'appel de libération du 3ème quart.

81
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

4. Calculer le gain ou la perte réalisée par M. OUEDRAOGO sur la vente de ses actions.

EXERCICE N° 23 : Répartition de Bénéfice


Les postes de capitaux propres de l'entreprise FASO MEKA SA ont évolués comme suit entre le
31/12/2005 et le 31/12/2006 :

Postes 31/12/2005 31/12/2006


Capital souscrit non appelé 25 000 000 -
Capital souscrit appelé versé non amorti 75 000 000 100 000 000
Réserves légales 18 800 000 20 000 000
Réserves statutaires 340 000 858 400
Réserves facultatives 41 100 000 56 250 000
Report à nouveau + ou – - 8 300 000 56 000
Résultat net en instance d'affectation 41 474 400 ?
193 414 400 ?

Renseignements complémentaires :
- Le capital est composé de 5 000 parts de nominal 20 000 F libérées des 3/4 avant 2005 et du
dernier quart le 01/01/2006.
- L'AGO tenue le 01/01/2006 a distribué un superdividende de 2 200 F par action.
- L'AGO tenue le 15/03/2007 a distribué un dividende de 3 480 F par action.
Il n'y avait pas eu de report à nouveau et de réserves facultatives lors de la répartition du
bénéfice de l'exercice 2006.
TRAVAIL A FAIRE
1. Retrouver le taux de l'intérêt statutaire ;
2. Reconstituer la répartition du bénéfice de l'exercice 2005 ;
3. Comptabiliser cette répartition au journal ;
4. Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice 2006 sachant que le bénéfice net
comptable de la société au 31/12/2006 était de 60 000 000 F et que les réintégrations
fiscales étaient estimées à 27 700 000 F et les déductions fiscales à 10 000 000 F .Le taux de
l'impôt sur les sociétés est de 30%.

EXERCICE N° 24 : Répartition de bénéfice


A partir de l'extrait des capitaux propres et des renseignements suivants, il vous est demandé de
:
1. Reconstituer le tableau des répartitions des exercices 2000 et 2001.
2. Passer les différentes écritures qui en découlent au journal
3. Calculer la date de libération du dernier quart
Extrait des capitaux propres
Avant répartition Après répartition
Postes
Exercice 2000 Exercice 2001
Capital social 45 000 000 45 000 000
Réserves légales 4 400 000 8 000 000
Réserves facultatives 9 100 000 11 850 000
Report à nouveau + ou – - 4 000 000 62 500
Résultat net en instance d'affectation ? ?
Renseignements complémentaires
- la société a été constituée le 01/01/1998 au capital de 45 000 000 F (actions de 15 000 F)
- la libération du dernier quart est intervenue au cours de l'exercice 2000
- l'AGO pour répartir le bénéfice de l'exercice 2000 a été tenue le 01/03/2001; Lors de cette
assemblée, la société a proposé un dividende de 9 862,5 F dont 9 000 F de superdividende
unitaire.

82
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Le taux de l'intérêt statutaire est de 6% l'an.


- L'AGO tenue le 01/04/2002 a décidé de doter une réserve facultative de 2 250 000 F et de
reporter à nouveau la somme de 6 812 500 F.
- Cette assemblée a décidé aussi de distribuer un coupon de 12 000 F.

EXERCICE N° 25 : Répartition du bénéfice , amortissement ,réduction du capital et


augmentation du capital
A°) la société anonyme les " AS PROFS" au capital de 800 000 000 F CFA (actions de 20 000 F) a
été constituée le 01/01/2000 par les actionnaires suivants:
• L'AS PROF KORO SANDWIDI : 25%
• L'AS PROF SAWADOGO : 15%
• L'AS PROF DAVO : 20%
• L'AS PROF LOGOH : 15%
• L'AS PROF BATIONO : 10%
• L'AS PROF SANKARA : 15%
A l'inventaire du 31/12/2002, la société AS PROFS a réalisé une perte ( résultat déficitaire)
immédiatement reporté à nouveau.
Après cette opération réalisée le 10/01/2003 l'extrait du bilan se présente ainsi:

Intitulés Montants
Capital social ( 40 000 actions de 20 000 F) 800 000 000
Primes d'émission et de fusion 80 000 000
Réserve légale 160 000 000
Réserves statutaires 100 000 000
Réserves facultatives ou libres 500 000 000
Report à nouveau + ou – ( 150 000 000)
Subventions d'investissements 70 000 000
Provisions réglementées 50 000 000
Totaux capitaux propres 1 610 000 000

L'AG des actionnaires réunie le 15/01/2003 décide:


1. Une réduction du capital de 200 000 000F CFA par imputation du R à N sur la réserve
facultative ou libre et un remboursement anticipé du capital de 50 000 000 F par réduction
de la valeur nominale.
2. Un amortissement du capital de 100 000 000 F par imputation de 30% sur les réserves
statutaires et le reste du même montant par action ( sur le capital).
NB: tous les remboursements sont effectués par chèques bancaires BCB.
TRAVAIL A FAIRE N°1:
1. Calculer la valeur mathématique avant ces deux (02) opérations.
2. Passer les écritures relatives à la réduction du capital.
3. Passer les écritures relatives à l'amortissement du capital..
4. Présenter l'extrait du bilan après ces deux (02) opérations.
5. Calculer la valeur mathématique intrinsèque et la valeur nominale de l'action après ces deux
(2) opérations.
B) au 31/12/2003, le bénéfice avant impôt de la société les "AS PROFS" s'élève à 150 000 000F.
NB 1 : taux de l'impôt sur les sociétés 35% du bénéfice avant impôt qui est ici assimilé au
bénéfice fiscal.
Les dispositions statutaires à son article 12 décident comme suit la répartition du résultat de
2003.
- 10% à la réserve légale;
- 8% d'intérêt sur le capital libéré et non amorti;
- Dotation à la réserve statutaire 25% après prélèvement de la réserve légale et de l'intérêt
statutaire;

83
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Tantième à l'administrateur L'AS PROF KORO SANDWIDI de 4 500 000F;


- Dotation d'un fonds de réserves facultatives décidée par l'assemblée générale des
actionnaires;
- Les soldes sont répartis aux actionnaires à titre de superdividende.

NB 2 : Le superdividende de l'action doit être arrondie à la centaine de francs inférieurs s'il y a


lieu.

NB 3 : La répartition du résultat tiendra compte des aspects de l'amortissement et de la


réduction du capital.

TRAVAIL A FAIRE N° 2 :
Présenter le tableau de répartition de bénéfice de l'exercice 2003 sachant que l'assemblée
générale des actionnaires en sa séance du 31/03/2004 avait décidé de doter les réserves libres
ou facultatives de 6 000 000F.
Enregistrer au journal les écritures correspondantes si le taux de l'impôt de retenue à la source
est de 10%.

C°) le 01/03/2004, l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires décide de porter le


capital à 1 125 000 000F. cette augmentation de capital est réalisé de la manière suivante:
• Incorporation de la totalité des réserves statutaires et d'une fraction de la réserve libre ou
facultative pour 30 000 000 avec distribution d'actions gratuites.
• Puis par émission d'actions nouvelles pour le reste. Actions de 22 500F libérées du minimum
légal entre les mains du notaire M. PARE. Mais à cette date L'AS PROF M. DAVO anticipe et
libère la totalité de ses actions, quant à l'actionnaire L'AS PROF M. BATIONO, il libère avec un
retard de 30 jours taux d'intérêt de retard 10% l'an.
Le 01/07/2004, le conseil administration procède à l'appel des 2ème et 3 ème quarts. Deux
actionnaires L'AS PROF SAWADOGO et L'AS PROF LOGOH souscripteurs respectivement de X et
Y actions nouvelles ne respectent pas la date limite fixée soit la 31/07/2001.
Après plusieurs rappels, L'AS PROF LOGOH se libère le 30/09/2004.
Le 10/10/2004, la déchéance de L'AS PROF SAWADOGO a été constatée.
Les actions "X" de L'AS PROF SAWADOGO sont exécutées aux enchères publiques à 18 000F
l'action.

EXERCICE N° 26 : Ecriture de constitution et répartition de bénéfice


Le passif du bilan de la société FASO DECOR se présente comme suit au 31/12/2004:
Capitaux propres Avant Après
répartition répartition
Capital souscrit appelé 180 000 000 260 000000
Capital souscrit non appelé 120 000 000 40 000 000
Réserve légale 51 000 000 60 000 000
Réserves statutaires 15 000 000 ?
Réserves facultatives 40 000 000 60 000 000
Report à nouveau - 8 800 000 6 850 000

La société a été constituée le 01 janvier 2000 au capital constitué de 15 000 actions de 20 000 F,
réparties comme suit :
• Actions d'apport : 7 000 actions;
• Actions de numéraires : 8 000 actions.
Les actions de numéraires ont été libérées du minimum légal à la souscription. Les deuxième et
troisième quarts ont été appelés et libérés respectivement le 1er mars 2004 et le 31 août 2004.
A l'appel du deuxième quart, un actionnaire M.BOUDA possédant 2 000 actions ne se libèrent
pas avant la date limite le 1er mars 2004 et ses actions sont vendues le 29 avril 2004. Les actions

84
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

de M. BOUDA sont vendues au prix de vente unitaire de 11 000 F déductions faites de 200 F HT
de frais par action et d'un intérêt de retard de 15% l'an. Le reste dû à l'actionnaire défaillant est
réglé par virement bancaire.
A la date d'appel du troisième quart un actionnaire M. OUEDRAOGO qui détenait 1 000 actions
de numéraire se libère en intégralité.
A la fin de l'exercice clos le 31/12/2004, la société a réalisé un bénéfice net d'impôt créditeur.
Les statuts prévoient la répartition des bénéfices comme suit:
• dotation à la réserve légale dans les limites fixées par la loi;
• attribution d'un intérêt statutaire de 12% sur le capital libéré versé non amorti;
• rémunération spéciale due au conseil d'administration représentant 5% du bénéfice
à répartir;
• sur le solde, dotation à un fonds de réserves facultatives;
• le reste sera soit totalement distribué à titre de superdividende, soit partiellement
distribué.
L'assemblée générale réunie le 04/04/2005 a décidé de doter la réserve statutaire de 12 500
000 F et à fixer à 3 050 f le coupon de l'action entièrement libérée depuis un an.
NB: le versement anticipé a droit à l'intérêt statutaire. La valeur nominale est restée de 20
000 F de valeur nominale.

TRAVAIL A FAIRE :
1. Reconstituer les écritures d'appel et de libération du deuxième et troisième quart. Les
versements sont reçus par des virements bancaires ;
2. Calculer le gain ou la perte de M. BOUDA ;
3. Calculer le montant du bénéfice à répartir, puis en déduire le résultat net d'impôt de
l'exercice.
4. Présenter le tableau de répartition des bénéfices ;
5. Passer les écritures nécessaires.

Conformément aux statuts, les actionnaires retardataires et défaillants doivent payer des
intérêts de retard au taux de 12% l'an. Les frais de retards à la charge de L'AS PROF SAWADOGO
s'élèvent à 200 000F.

NB 1 : Les actions sont souscrites à titre irréductible.


NB 2 : les ont lieu en début du mois et les libérations en fin du mois par banque.
NB 3 : par commodité la vente des actions de L’ AS PROF SAWADOGO ne concernera uniquement
que ses nouvelles actions souscrites lors de l'augmentation.

TRAVAIL A FAIRE: N°3


1) déterminer les modalités d'augmentation en calculant:
• Le nombre d'actions souscrites à titre irréductibles par chèque actionnaire et le nombre total
d'action émise en numéraire et par incorporation.
• La prime d'émission
• Le montant des différentes augmentations.
2) Calculer le Da et le Ds
3) Passer au journal toutes les écritures relatives à l'augmentation du capital et celles relatives
aux différents appels et libérations.
4) Calculer le gain ou la perte réalisée par L’AS PROF SAWADOGO sur la vente de ses actions.

EXERCICE N°27 : ECRITURE DE CONSTITUTION


Soit le bilan d’une entreprise établi au 30/6/N.
Intitulés Montants Intitulés Montants
Frais et valeur incorporels 1 090 000 Capital appelé 7 000 000
Immobilisations corporelles 3 500 000 Capital non appelé 3 000 000

85
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Actionnaire, KNA 3 000 000 Actionnaires, vers 750 000


anticipés
Actionnaires, restant dû/capital 125 000
appelé
Banque 3 035 000
TOTAL 10 750 000 TOTAL 10 750 000
Le capital est composé d’actions d’apport en nature et d’actions de numéraire de 10 000 F
chacune
Les opérations suivantes ont été réalisées :
- Le 1/1/n : souscription et libération des actions. Les actions de numéraires ont été
libérées du quart
- Le 1/6/N : appel du deuxième quart et tous les actionnaires ont répondu favorablement
à l’exception de MOUSSA qui s’est libéré totalement et OUEDRAOGO qui est considéré
comme retardataire
- Les frais de constitution, qui sont immobilisés ont été réglés par chèque bancaire le
31/1/N 490 000 F
TRAVAIL A FAIRE :
1) Reconstituer les écritures de constitution
2) Déterminer le nombre d’actions de OUEDRAOGO
3) Passer les écritures d’appel et de libération du 2ème quart

EXERCICE N°28 : Répartition de bénéfice


La société Anonyme « PATOUNEEZAMBO » présente les comptes suivants au 31 décembre
2005.
 Capital souscrit appelé non amorti 30 000 000
 Capital souscrit appelé amorti 10 000 000
 Réserve légale 5 000 000
 Réserves statutaires 15 000 000
 Réserves facultatives 10 000 000
 Report à nouveau débiteur - 250 000
 Résultat Net 14 750 000
Le capital est formé d’actions de 10.000 f. Le statut prévoit la répartition des résultats comme
suit :
- Dotation à la réserve légale. ;
- Après apurement du report à nouveau antérieur solde débiteur et après
prélèvement de la réserve légale dans les limites prévues par la loi, attribuer
35% du solde à la réserve statutaire ;
- Intérêt statutaire au taux de X% sur le capital libéré non amorti ;
- Sur le solde dotation à la réserve facultative ;
- Superdividende et éventuellement report à nouveau.
Pour l’exercice 2005 l’assemblée a décidé de doter la réserve facultative de 1 250 000f et
d’arrondir le superdividende aux actions à la centaine de francs inférieurs
TRAVAIL A FAIRE :
1) Rappeler l’écriture d’amortissement du capital réalisée en date du 01/01/2005,
sachant qu’il a été possible grâce à la réserve facultative à hauteur de
10 000 000FCFA.
2) Calculer le taux de l’intérêt statutaire sachant que le montant de l’intérêt statutaire
est de 1 600 000 pour les actions catégorie « A » entièrement libérées avant le 01/01
/2005. Les actions catégories « B »représentant la moitié du capital a été amorti le
01/01/2005 de moitié. Ces actions catégorie « B » étaient aussi totalement libérées
avant le 01/01/2005.
3 Présenter le tableau de répartition des résultats.

86
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N°29 :
La SA FASOTEX a été constituée le 15 mars 2006 au capital de 24 000 000 (actions de 12 000)
comprenant :
- 600 actions d’apport (matériels)
- 1 400 actions de numéraire libérées du quart à la création de la société
En 2007 aucune fraction du capital n’a été appelée. Le 01/07/2008, le 2ème quart du capital a été
appelé, ce qui a amené un actionnaire titulaire de 200 actions à libérer l’intégralité du capital
souscrit. Les droits de timbre et les honoraires du notaire réglés par la banque s’élèvent
respectivement à 150 000 et 500 000 HT
L’article 234 des statuts stipule :
« Il est attribué aux actionnaires sous la forme de premier dividende, un intérêt de 6% sur le
montant libéré (ainsi que sur les versements anticipés) et non remboursé des actions »
En ce qui concerne le surplus, l’assemblée générale des actionnaires décide de prélever les
sommes nécessaires à la dotation d’un fonds de réserve ou de reporter à nouveau le reliquat.
L’excédent est réparti aux actionnaires à titre de superdividende.
On précise par ailleurs que les frais de constitution ont été complètement amortis
De la balance au 31/12/08 après inventaire et avant impôt, on extrait les informations
suivantes :

- Réserve légale 3 900 000


- Réserve statutaire 8 560 000
- Report à nouveau 2007 (solde débiteur) 3 200 000
- Résultat de l’exercice (avant impôt) 18 000 000

Par ailleurs le résultat de l’exercice s’analyse de la façon suivante :


- Résultat d’exploitation 14 000 000
- Plus value à court terme 3 000 000
- Plus value à long terme sur cession de matériel 1 000 000 (non imposable)
L’ examen des comptes de gestion a permis à l’administration des impôts de savoir que certaines
charges d’un montant de 1 400 000 ne sont pas fiscalement déductibles alors que le report à
nouveau 2007 l’est (perte fiscalement reconnue)
Le 22/03/09, l’assemblée générale ordinaire des actionnaires décide d’affecter le résultat de la
façon suivante :
- Réserve obligatoire
- Intérêt statutaire
- Réserve statutaire (porter cette réserve à 13 060 000)
- Réserve facultative : 2 500 000
- Dividende par action : 1 123
- Report à nouveau.
TAF :
1°) Passer les écritures de constitution et d’appel du deuxième quart
2°) Etablir le bilan au 15/03/06
3°) Etablir le tableau d’affectation du bénéfice de 2008
4°) Passer les écritures de répartition (sachant que les associés sont réglés par chèque du trésor
le 6/04/09)
5°) Présenter un extrait du bilan après affectation du bénéfice (passif).

CORRIGE DE L’EXERCICE N°29 :


Apport en nature = 600 x 12 000 = 7 200 000
Apport en numéraire = 1 400 x 12 000 = 16 800 000
Capital en numéraire appelé = 16 800 000 / 4 = 4 200 000
Capital non appelé = 16 800 000 x 3/4 = 12 600 000
Appel du 2ème quart = 4 200 000

87
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Anticipation 200 x 12 000 x 2/4 = 1 200 000


1°) Ecritures de constitution et d’appel
15/03/05
4611 Associés, apport en nature 7 200 000
4613 Associés, apport en numéraire 4 200 000
109 Actionnaire, capital souscrit non appelé 12 600 000
1011 Capital souscrit non appelé 12 600 000
1012 Capital souscrit appelé non versé 11 400 000
(souscription)
24 Matériels 7 200 000
4611 Associés, apport en nature 7 200 000
(libération des apports en nature)
488 Créance HAO (Notaire) 4 200 000
4613 Associés, apport en numéraire 4 200 000
(libération des apports en numéraire)
521 Banque 3 460 000
6324 Honoraires du notaire 500 000
4454 TVA récupérable sur services 90 000
6462 Droits de timbre 150 000
488 Créance HAO (Notaire) 4 200 000
(dépôt des fonds par le notaire)
2011 Frais de constitution 650 000
781 Transfert de charges d’exploitation 650 000
(immobilisation des frais)
1012 Capital souscrit appelé non versé 11 400 000
1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 11 400 000
(pour solde du compte 1012)
01/07/07

1011 Capital souscrit non appelé 4 200 000


1012 Capital souscrit appelé non versé 4 200 000
(appel du 2ème quart)
467 Associés restant dû sur capital appelé 4 200 000
109 Actionnaires, capital souscrit non appelé 4 200 000
(appel du 2ème quart)
521 Banque 5 400 000
467 Associés, restant dû sur capital appelé 4 200 000
4616 Associés, versements anticipés 1 200 000
(libération du 2ème quart)
1012 Capital souscrit appelé non versé 4 200 000
1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 4 200 000
(pour solde du compte 1012)

2°) Bilan au 15/03/05


ACTIF MONTANTS PASSIF MONTANTS
Charges immobilisées 650 000 Capital souscrit A V N A 11 400 000
Matériels 7 200 000 Capital souscrit non appelé 12 600 000
TVA récupérable sur services 90 000 Actionnaires, C S N A -12 600 000
Banque 3 460 000
TOTAL 11 400 000 TOTAL 11 400 000

3°) Calculs de la répartition du bénéfice


Bénéfice fiscal = résultat avant impôt + réintégrations – déductions

88
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Bénéfice fiscal = 18 000 000 + 1 400 000 – (3 200 000 + 1 000 000)
Bénéfice fiscal = 15 200 000 et IBICA (30%) = 15 200 000 x 30% = 4 560 000
Bénéfice net = 18 000 000 – 4 560 000 = 13 440 000
Bénéfice net 13 440 000
RAN débiteur (perte de 2006) - 3 200 000
Bénéfice à répartir 10 240 000
RL (24 000 000 x 10% – 3 900 000) - 900 000
Réserve statutaire - 4 500 000
Bénéfice distribuable 4 840 000
Intérêts statutaires
Sur apport en nature : 7 200 000 x 6% = 432 000
Sur libération : 4 200 000 x 6% = 252 000
Sur 2ème quart : 4 200 000 x 6% x 6/12 = 126 000
Sur anticipation : 1 200 000 x 6% x 6/12 = 36 000
846 000 - 846 000
Solde 3 994 000
Réserve facultative - 2 500 000
Solde 1 494 000
Superdividende (1 123 x 2 000) – 846 000 - 1 400 000
RAN de l’exercice - 94 000
Solde 0
Tableau d’affectation du bénéfice de 2007
AFFECTATIONS MONTANTS ORIGINES MONTANTS
Réserve légale 900 000 Bénéfice net 13 440 000
Réserve statutaire 4 500 000 Report à nouveau 2006
Réserve facultative 2 500 000 -3 200 000
Dividende
Intérêt statutaire 846 000
Superdividende 1 400 000
Report à nouveau 94 000
TOTAL 10 240 000 TOTAL 10 240 000

4°) Comptabilisation
31/12/07
891 Impôts sur les bénéfices 4 560 000
441 Etat, impôts sur les bénéfices 4 560 000
(constatation de l’IBICA)
131 Résultat net 13 440 000
1301 Résultat net en instance d’affectation 13 440 000
(pour solde du compte 131)
07/04/08
1301 Résultat en instance d’affectation 13 440 000
111 Réserve légale 900 000
112 Réserve statutaire 4 500 000
1181 Réserve facultative 2 500 000
121 Report à nouveau de l’exercice 94 000
129 Report à nouveau antérieur (perte) 3 200 000
465 Associés, dividendes à payer 2 246 000
(suivant tableau d’affectation)
22/04/08
465 Associés, dividendes à payer 2 246 000
532 Trésor 2 246 000
(règlement des associés)

89
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

5°) Extrait de bilan après répartition du bénéfice de 2007


PASSIF MONTANTS
Capital souscrit appelé versé non amorti 1 5 600 000
Capital souscrit non appelé 8 400 000
Actionnaires, Capital souscrit non appelé -8 400 000
Associés, versements anticipés 1 200 000
Réserve légale 4 800 000
Réserve statutaire 13 060 000
Réserve facultative 2 500 000
Report à nouveau 94 000

Chapitre 5 : EVALUATION DES PARTS SOCIALES

I. A QUELLE OCCASION EVALUE T-ON UNE SOCIETE ?


On cherche à connaître la valeur de l’action d’une SA ou de la part sociale d’une SARL en
plusieurs occasions :
• en cas de cession d’actions ;
• en cas de prise de participation ;
• en cas d’augmentation du capital ;
• en cas de fusion entre société etc.
II. A QUELLE MOMENT EVALUE T-ON UNE SOCIETE ?
L’évaluation d’une société peut s’effectuer avant ou après répartition du bénéfice.
• Lorsqu’on évalue une société avant répartition du bénéfice on parle de valeur
mathématique coupon attaché ou anté- coupon ;
• Lorsque l’évaluation s’effectue après répartition du bénéfice on parle de valeur
mathématique coupon détaché ou ex-coupon.
III. COMMENT EVALUE T-ON UNE SOCIETE ?
L’évaluation d’une société peut s’effectuer à :
• partir de son bilan ;
• partir des résultats ;
• partir de sa valeur boursière.
A. Evaluation d’une société à partir de son bilan
Avec ce critère d’évaluation on peut calculer essentiellement trois (03) sortes de valeurs
à savoir :
• la valeur mathématique comptable (VMC) ;
• la valeur mathématique intrinsèque (VMI) ;
• la valeur liquidative (VL).

1. La valeur mathématique comptable (VMC)

90
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Elle est encore appelée valeur comptable ou valeur théorique ou encore valeur bilantielle.
Elle est obtenue en divisant l’Actif Net Comptable par le nombre d’actions.
En définition,
Actif Net Comptable (ANC)
VMC =
Nombre d’actions (N)

Pour calculer la VMC, il y a lieu d’évaluer l’Actif Net Comptable.


Pour calculer l’Actif Net Comptable, on peut utiliser généralement deux (02) formules
différentes. Il s’agit de :
• l’Actif Net Comptable à partir des actifs et des dettes (dettes financières, passif circulant
et trésorerie - passif) ;
• l’Actif Net Comptable à partir des capitaux propres et RA (la somme des comptes 10 à
15).

 ACTIF NET COMPTABLE A PARTIR DES ACTIFS ET DES DETTES.


Cette valeur est un cas particulier utilisé par les comptables pour évaluer l’action d’une
société.
Par conséquent, elle n’est pas admise par tout le monde. Nous savons que l’action d’une
société peut être calculée avant ou après répartition du résultat :
• si l’action est évaluée avant répartition, elle sera appelée valeur anté-coupon ou coupon
attaché. Par conséquent, on aura :
Actif Net Comptable = Total Actif (y compris les charges immobilisées)
-Total Dettes
- Charges Immobilisées

Actif Net Comptable = Eléments d’Actif (sans les charges immobilisées)
- Total Dettes

NB : l’ANC ne tient pas compte des différents retraitements (c'est-à-dire des valeurs
réelles des différents éléments d’actif ou du passif). Il est évalué selon la nature du bilan
comptable. Aucun élément venant de l’extérieur ne doit intervenir.

ANC
VMC =
N

• Si la valeur est calculée après répartition de bénéfice, elle est appelée VMC ex - coupon ou
coupon détaché.
REMARQUE : le coupon signifie dividende par action
En rappel,
Dividende = Intérêt Statutaire
(IS)
+ Superdividende (SD)
D’où
Coupon ou Dividende par action
= IS par action + SD par action

Il s’agit là de calculer la valeur mathématique en excluant automatiquement les dividendes.


On aura alors :

91
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

VMC ex-coupon ANC - Dividendes


Ou =
Coupon- détaché N

VMC ex-coupon
Ou = VMC – coupon
Coupon- détaché

 ACTIF NET COMPTABLE A PARTIR DES CAPITAUX PROPRES


Par définition :
Actif Net Comptable = Capitaux Propres (y compris le résultat)
- Charges Immobilisées

Apports nets Montant


Capital social… X
Actionnaires, capita souscrit l non appelé -X
Ecarts de réévaluations X
Primes d’apport, de fusion etc X
Réserves X
Report à nouveau…. + ou – X
Résultat net de l’exercice + ou - X
Subventions d’investissement X
Provisions règlementées X
Capitaux Propres = ΣX
- Charges Immobilisées (201,202 et -X
206)………..
ANC = Solde

D’où

ANC
VMC anté - coupon =
N
Avec :

ANC - Dividendes

92
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

VMC ex-coupon =
N

2. La Valeur Mathématique Intrinsèque (VMI)


Elle est aussi appelée valeur mathématique. Il s’agit dans ce calcul d’abandonner les valeurs
comptables pour les remplacer par les valeurs réelles qui tiennent compte des plus values et
des moins values dégagées par certains postes du bilan. Elle peut être obtenue avant ou après
répartition du résultat.
 Lorsqu’elle est calculée avant répartition, elle est appelée VMI anté - coupon OU
Coupon – attaché ;
 Lorsqu’elle est calculée après répartition du bénéfice ; elle est appelée VMI ex -
coupon ou coupon - détaché.
D’où :

Actif Net Intrinsèque (ANI)


VMI =
N
REMARQUE : Nous savons que l’Actif Net Intrinsèque peut être calculé à l’aide de deux
formules différentes mais qui donnent le même résultat.
• Par l’Actif et les Dettes :


On a :
Actif Net Intrinsèque = Actif Net Réel
- Total Dettes
A ce niveau les éléments d’actif et de dettes seront repris à leur valeur réelle à défaut de
leur valeur réelle, on prendra leur VCN ou encore leur valeur d’apport.
• Par les capitaux propres
On a :
Actif Net Intrinsèque = Capitaux Propres (y compris le résultat
net)
- Charges Immobilisées
+ Plus Values
- Moins Values

Pour évaluer les plus values et les moins values, il y a lieu d’utiliser un tableau qu’on appelle
couramment tableaux des plus values latentes. Il se présente ainsi :

Eléments Valeurs réelles VCN Plus Values Latentes


Plus Values Moins Values

Σ+ VL Σ - VL

NB : - le tableau des plus values latentes ne prend pas en compte la rubrique charges
immobilisées ,car cette rubrique est de prime à bord considérée comme une moins value (actif
fictif ou sans valeur),
• - le solde entre les plus values et les moins values est toujours appelé plus values
latentes. (que le solde soit positif ou négatif).
93
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

3-LA VALEUR LIQUIDATIVE

C’est la valeur calculée lorsque l’entreprise est en liquidation. Elle tient compte des frais et impôt
liés à la liquidation.
ANI – (impôts + frais de liquidation)
Valeur liquidative =
N

Application N°1 :
La SA Sol Confort et Décor au capital de 80 000 000 F CFA. divisé en actions de 10 000F
CFA chacune ainsi reparti :
• Actionnaire M. Zoungrana 6 000 actions entièrement libérées depuis plus d’un an ;
• Actionnaire M. Zouré 2 000 actions libérées de moitié chacune depuis plus d’un an.
Le bilan de la société se présente donc ainsi au 31/12/N
Actif Montant Passif Montant
Frais d’établissement 1 800 000 Capital social 80 000 000
Fonds commercial 7 500 000 Actionnaire, capital non appelé - 10 000 000
Terrains nus 27 000 000 Réserve légale 15 800 000
Bâtiments 16 500 000 Réserve facultative 18 000 000
Matériels et outillage 8 700 000 Report à nouveau - 6 000 000
Matériels de transport 19 600 000 Résultat de l’exercice 16 000 000
Stocks de matière 1ère 15 000 000 Subvention d’investissement 5 000 000
Stock de produits finis 12 700 000 Dettes financières 9 000 000
Créances clients 7 000 000 Provisions pour risques & 7 500 000
Clients, effets à recevoir 8 250 000 charges 10 000 000
Titres de placement 6 250 000 Dettes fournisseurs 9 000 000
Banque 16 500 000 Dettes fiscales
Caisse 7 500 000
Total 154 300 000 Total 154 300 000
Renseignements complémentaires :
• Les frais d’établissements représentent des actifs fictifs,
• La valeur du fonds commercial a été évaluée à 4 000 000F CFA,
• La valeur réelle des terrains égale à 30 000 000F CFA,
• Les bâtiments sont estimés à 18 000 000F CFA,
• La valeur des matières premières doit être dépréciée de 6 000 000F CFA
• Les titres de placements représentant 500 actions de la SA HAGE MATERIAUX dont la
valeur mathématique de l’action a été évaluée à 15 000F CFA,
• Tous les autres éléments sont repris à leur valeur d’apport.
• Par ailleurs, les statuts prévoient la répartition du bénéfice comme suit :
• Dotation à la réserve légale au aux légal ;
• La dotation d’un intérêt de 5% sur le capital libéré et non amorti ;
• La dotation d’une réserve facultative ;
• La distribution d’un superdividende aux actionnaires et le reste éventuel étant reporté à
nouveau ;
• L’AGO du 15/04/N+1 décide :
• La dotation à la réserve facultative de 3 550 000F CFA ;
• L’affection de 600 000 au report à nouveau ;
• La distribution du solde à titre de super dividende.
Travail à faire
• 1- Etablir le tableau des plus values latentes
• 2- Calculer de deux (02) façons différentes l’ANI
• 3- Calculer la valeur mathématique avant répartition

94
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• 4-Etablir le tableau de répartition du bénéfice de l’exercice 2003


• 5-Déterminer la VMI ex-coupon
• 6-Calculer le dividende revenant à chaque catégorie d’action

Correction de l’application 10
• 1-Tableaux des plus values latents

Eléments Valeurs réelles VCN Plus values latentes
+ -
Fonds commercial 4 000 000 7 500 000 - 3 500 000
Terrains nus 30 000 000 27 000 000 3 000 000 -
Bâtiments 18 000 000 16 500 000 1 500 000 -
Matière 1ère 9 000 000 15 000 000 - 6 000 000
Titres de placements 7 500 000 6 250 000 1 250 000 -
5 750 000 9 500 000
2-Calculons l’ANI
• Par l’actif et les dettes
ANI = Actif Net Réel – Dettes
ACTIF NET REEL =
Fonds commercial 4 000 000
Terrains nus + 30 000 000
Bâtiments + 18 000 000
Matériels et outillages + 8 700 000
Matériels de transport + 19 600 000
Stocks de matière 1ère 9 000 000
Stocks de produits finis 12 700 000
Titres de placement 7 500 000
Créances clients 7 000 000
Clients, effets à recevoir + 8 250 000
Trésorerie + 24 000 000

TOTAL Actifs Nets Réels = 148 750 000


Dettes =
Dettes financières 9 000 000
Provisions pour risque + 7 500 000
Dettes fournisseurs + 10 000 000
Dettes fiscales + 9 000 000
TOTAL dettes = 35 500 000
D’où ANI = 148 750 000 – 35 500 000 ANI = 113 250 000F CFA.

• b) Par les capitaux propres et ressources assimilées


ANI = capitaux propres + plus values - moins values – charges immobilisées.

Eléments Montant
Capital social 80 000 000
Actionnaire, capital non appelé - 10 000 000
Réserve légale 15 800 000
Réserve facultative 18 000 000
Report à nouveau e. 6 000 000
Résultat de l’exercice 16 000 000
Subvention d’investissement 5 000 000
- charges immobilisées -1 800 000
+ plus value 5 750 000
95
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- moins value - 9 500 000


ANI 113 250 000

3-Calculons la VMI
ANI 113 250 000
VMI = = = 14 156 ,25
N 8 000

VMI = 14 156,25 F CFA.


4-Tableau de répartition du bénéfice
Eléments Calculs Montant
Résultat net en instance 16 000 000
Report à nouveau antérieur - 6 000 000
Réserve légale rectifiée 16 000 000 – 15 800 000 - 200 000
Bénéfice Distribuable (BD) 9 800 000
Intérêt statutaire
IS par 6000 actions 6000*10 000* 5% - 3 000 000
IS par 2000 actions 2000* 10 000* ½* 5% - 500 000
Solde 6 300 000
Réserves facultatives - 3 550 000
Superdividende 2 750 000 – 600 000 - 2 150 000
600 000
Report à nouveau - 600 000
0

5-Calculons la VMI ex-coupon

*VMI ex-coupon = A N I – Dividendes = 113 250 000 – ( 3 500 000 + 2 150 000) = 13 450F
N 8 000
VMI ex-coupon = 13 450 F CFA
3 500 000 + 2 150 000
* Calculons le coupon = = 706,25F CFA
8000
VIM ex-coupon = 14 156,25 – 706,25 = 13 450 F CFA

6-Calculons le coupon ou le dividende par action :


Dividende par action = IS par action + SD par action
IS par action = 5%*10000 = 500F CFA
3 000 000
IS par action de M. ZOUNGRANA = = 500 ou IS/Action = 10 000 x 0,05 = 500
6 000
500 000
IS par action de M. ZOURE = = 250 ou IS/Action = 10 000 x ½ x 0,05 = 250
2 000

Superdividende par action


2150000
SD par action = = 268,75
8000
Coupon des actions de M. ZOUNGRANA = 500 + 268,75 = 768,75
Coupon des actions de M. ZOURE = 250 + 268,75 = 518, 75.

96
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

B. EVALUATION A PARTIR DU RESULTAT


Avec ce critère d’évaluation on peut calculer essentiellement deux (02) sortes de valeurs :
• la valeur financière (VF) ;
• la valeur de rendement (VR).
1- LA VALEUR FINANCIERE
Elle correspond au capital qui placé à un certain taux T% procure à l’associer un revenu égal au
dividende par action.
Soient :
- VF : la valeur financière de l’action
- D : le dividende par action
- T% le taux de placement
VF sera telle que : D* 100
VF*T% = D ⇒ VF =
t
Application N°2 :
Pour l’année 2000 l’imprimerie FGZ-Trading a distribué à ses actionnaires, un dividende par
action égale à 1 500F.
Travail à faire : calculer la valeur financière au taux de 12%
Correction de l’application N°2 :
• - la valeur financière
D * 100 1500 * 100
VF = = = 12500 ⇒ VF = 12 500
T 12

Application N°3 :
Pour les quatre (04) derniers exercices, la société FASO MEKA a distribué à ses actionnaires des
dividendes unitaires résumés dans le tableau ci-après :
Années 2001 2002 2003 2004
Dividendes par action ou coupon 1 200 1 250 1 400 1 350

Travail à faire : calculer la valeur financière de l’action au taux de 10% sachant que l’entreprise
retient le dividende moyen pondéré des quatre (04) derniers exercices.
Correction de l’application N°3 :
Calculons le dividende moyen pondère (DMP)
1200 * 1 + 1250 * 2 + 1400 * 3 + 1350 * 4
DMP = = 1 330
1+ 2 + 3 + 4
Valeur financière
1330 * 100
VF = 13300 F
10
VF = 13 300F

2-LA VALEUR DE RENDEMENT


C’est une extension de la notion de valeur financière plutôt que le capitaliser uniquement le
dividende par action, on capitalise tout le résultat. La valeur de rendement correspond au capital
qui placé à un certain taux T procure à l’associer un revenu égal au résultat par action, soient :
• VR la valeur de rendement par action,
• Le résultat par action = R
• T% le taux de placement
On aura :

97
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

R * 100 RésultatNet
VR = avec R =
T N
Exemple : En considérant les données de l’application N°1 ; calculer la VR l’action au taux de
10%
Solution
Calculons le résultat par action
16000000
Résultat par action = = 2000 FCFA
8000
2000 * 100
VR = = 20000 FCFA
10
• C-EVALUATION A PARTIR DE LA VALEUR BOURSIERE
Elle représente la valeur réelle des actions si celles-ci sont cotées en bourse. Par conséquent,
pour évaluer les capitaux propres de cette société, il suffit de multiplier la valeur boursière par le
nombre d’actions.
D’où :
Capitaux propres = valeur
boursière*N

Application N°4 :
La balance d’une SA présente les soldes suivant au 31/12/1998 avant répartition du
bénéfice
Frais d’établissement 1 000 000F
• Immobilisations corporelles 90 000 000F
• Amortissements des immobilisations corporelles 30 000 000F
• Stocks de m/ses 67 400 000F
• Créances clients 15 000 000F
• Dépréciation des créances clients 2 000 000F
• Titres de placement 10 000 000F
• Banque 12 000 000F
• Caisse 600 000F
• Capital social 50 000 000F
• Réserve légale 9 700 000F
• Réserve facultative 43 000 000F
• Report à nouveau 300 000F
• Résultat en instance d’affection à déterminer ?
• Provisions financières pour risques et charges 1 000 000F
• Dettes financières 50 000 000F
• Fournisseurs effet à payer 4 000 000F
Vous disposez en outre des renseignements suivants :
• le capital est composé de 5000 actions de valeur nominale 10000F
• La répartition du bénéfice prévoit :
• Dotation à la réserve légale au taux légal
• Attribution d’un intérêt de 5% aux actions libérées non amorties
• Dotation à la réserve facultative 1 220 000F
• Un superdividende par actions arrondi à la dizaine de francs inférieur
• Le solde est reporté à nouveau
• c) Une expertise à permis de procéder aux évaluations suivantes
• La valeur réelle des immobilisations corporelles est à estimer à 70 000 000F
• La créance recouvrable sur les clients est évaluée à 14 000 000F
• Les stocks de m/ses sont valorisé à 66 500 000F

98
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Le poste titres de placement est composé d’actions SONABEL acquises à 10 000F l’unité.
La valeur réelle d’une action SONABEL est estimée actuellement à 12 500F
• Les autres postes du bilan conservent leurs valeurs respectives
Travail à faire :
• 1) Présenter le bilan avant répartition du résultat (bilan système normal)
• 2) Calculer le VMC de l’action avant répartition
• 3) Présenter le tableau de répartition du résultat
• 4) Calculer la VMC de l’action coupon détaché
• 5) Calculer la VMI ou VM réelle
• 6) Calculer la VMI « ex-coupon »
• 7) Calculer la valeur financière et la valeur de rendement au taux de 10% l’an

Chapitre 6 : LES AUGMENTATIONS DU CAPITAL

Section 1 : LES AUGMENTATIONS DU CAPITAL


I - Introduction générale

Les impératifs de la vie économique des entreprises peuvent amener celles-ci à procéder à
des augmentations de capital. Ces augmentations peuvent s’effectuer selon différentes
formes, qui sont :
• par apports nouveaux en nature ;
• par apports nouveaux en numéraire ;
• par incorporation des réserves ;
• par conversions des dettes en actions ;
Mais l’augmentation du capital se traduit concrètement soit par la création d’actions
nouvelles soit par une majoration de la valeur nominale de l’action
II- LES DIFFERENTES FORMES D’AUGMENTATION DU CAPITAL

 A - AUGMENTATION DU CAPITAL PAR APPORTS NOUVEAUX EN


NUMERAIRE
 1 - Conditions juridiques

L’opération nécessite que le capital initial soit entièrement libéré. Elle nécessite également
l’accord unanime des associés. Lorsqu’elle est réalisée par majoration de la valeur nominale de
l’action, il faut nécessairement une décision prise en A.G.O. Les formalités de publicité liée à la
constitution des sociétés sont également valables pour l’augmentation du capital

• 2- La protection des anciens actionnaires

Elle est assurée au moyen de deux (02) éléments qui sont :


• le droit préférentiel de souscription (ds) ;
• la prime d’émission (Pe) « Compte 1051).

• a – La prime d’émission (Pe) « Compte 1051 »
C’est la différence entre le prix d’émission (PE) et la valeur nominale d’une action (Vn).
La prime d’émission. Elle figure parmi les capitaux propres.
NB : la prime d’émission est intégralement libérée à la souscription
• b. Calcul de la prime d’émission

Soient N = le nombre d’actions anciennes émises ;


N’ = le nombre d’actions nouvelles émises ;

99
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

PE = le prix d’émission d’une nouvelle action ;


Vn = la valeur nominale d’une action ;
Pe = la prime d’émission.

On a alors
Pe = N’ (PE – Vn)
Remarque pour que la prime d’émission existe lors de l’augmentation du capital, il faut que les
nouvelles actions soient émises à un prix supérieur à la valeur nominale d’où PE > Vn. De ce qui
précède, l’augmentation du capital doit être possible dans les conditions suivantes :
Vn ≤ PE ∠ Vmo

On parlera d’émission au pair si la valeur d’émission des nouvelles actions est égale à la valeur
nominale Vn. Cela veut dire que le prix d’émission est égal à la valeur nominale.
• c. Le droit préférentiel de souscription (dS)
A chaque action ancienne est attachée un droit appelé « droit préférentiel de
souscription ». Ce droit sert à compenser la perte de la valeur subit par chaque action
ancienne après l’augmentation du capital. Il peut être du point de vue de l’ancien actionnaire
ou du point de vue de l’actionnaire nouveau.
Soient N = le nombre d’actions anciennes émises
N’ = le nombre d’actions nouvelles émises
PE = le prix d’émission d’une nouvelle action
Vn = la valeur nominale d’une action
CP = les capitaux propres avant augmentation du capital
Vmo = la valeur mathématique avant augmentation du capital
Vm1 = la valeur mathématique après augmentation du capital
CP + N’PE = les capitaux propres après augmentation du capital
On aura alors :
CP
Vmo =
N

Et
CP + N ' PE
Vml =
N + N'

Avec PE > Vn
NB : Mais lorsqu’on a une émission au pair, PE sera remplacé par Vn dans les
différentes formules.
De ce qui précède l’on peut en déduire le droit préférentiel de souscription de trois
(03) façons différentes, qui sont :
• Différence entre les valeurs mathématiques

dS = Vmo - Vml

• Du point de vue des anciens actionnaires

N'
ds = (Vmo − PE )
N + N'
Remarque : Dans cette formule, les anciens actionnaires utilisent un coefficient fictif
d’augmentation pour déterminer leur ds. Ce coefficient fictif est :

100
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

N'
K=
N + N'
Mais en considérant la valeur mathématique qui leur arrange à savoir Vmo.
• Du point de vue des nouveaux actionnaires
N'
ds = (Vm1 − PE )
N

Les nouveaux actionnaires utilisent le vrai coefficient d’augmentation du capital qui est :
N'
K'=
N
Mais en considérant la valeur mathématique qui les arrange à savoir Vml.

APPLICATION N° 1 :
Au 31/12/04 la situation nette de la SA FASO MEKA est représentée par les éléments
suivants :
• Capital social ( 2 500 actions) 25 000 000F
• Réserve légale 2 500 000F
• Réserve facultative 8 000 000F
• Réserve statutaire 3 000 000F
• Report à nouveau solde débiteur (1 000 000F)
Le 1/01/2005 l’AGO des actionnaires décide à une augmentation du capital en
émettant 500 actions nouvelles de 12 000F l’une de valeur nominale 10 000F.
L’augmentation se fait par apports nouveaux en numéraires et les actions sont libérées du
minimum légal dans les mains du notaire PARE.
Travail à faire :
• Calculer les capitaux propres avant augmentation du capital
• Calculer les capitaux propres après l’augmentation du capital
• Calculer les Vmo et Vm1
• Calculer le dS de trois ( 3 ) façons différentes

Corrections de l’APPLICATION N° 1 :
Calculons les capitaux propres avant l’augmentation du capital :
Capitaux propres = capital social 25 000 000
Réserve légale + 2 500 000
Réserve statutaire + 3 000 000
Réserves facultatives +8 000 000
Report à nouveau - 1 000 000
= 37 500 000
• b) Calculons les capitaux propres après augmentation :
CP + N’PE = 37 500 000 + 500*12000
CP + N’PE = 43 500 000
• c) Calculons la valeur mathématique :

CP 37500000
Vmo = = ⇒ Vmo= 15 000
N 2500

CP + N ' PE 43500000
Vml = = ⇒ Vml = 14 500
N + N' 2500 + 500

d) Calculons le ds selon les différentes hypothèses :

101
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- ds = Vmo – Vml
= 15 000 – 14 500 ⇒ ds = 500
- du point de vue des anciens actionnaires
N' 500
ds = (Vmo − PE ) = (15000 − 12000) ⇒ ds = 500
N + N' 3000
• du point de vue des nouveaux actionnaires
N' 500
ds = (Vml − PE ) = (14500 − 12000) ⇒ ds= 500
N 2500
• )-Les écritures d’augmentations du capital
• Les écritures comptables relatives à l’augmentation du capital par apports nouveaux en
numéraire s’enregistrent en deux (02) étapes. qui sont :
• Les écritures de souscription ou de la promesse d’apport ;
• Les écritures de libération des apports.
• a- L’écriture de la promesse d’apport

• Cas des apports totalement libérés
Date

4615 Actionnaire, versements reçus sur augmentation du capital A+B


1012 Capital souscrit appelé non versé A
1051 Prime d’émission B
(promesse d’apport)

( N '*Vn)
Avec « A » la fraction des apports en numéraires appelé : A = X ( Fractionappelée)
4

B = la prime d’émission avec, B = Pe = N’ (PE – Vn)


Remarque : A = montant des apports en numéraire

• CAS DES APPORTS PARTIELLEMENT LIBERES :

Date
4615 Actionnaire, versements reçus sur augmentation du capital
109 Actionnaires, capital souscrit non appelé A+B
1011 Capital non appelé C C
1012 Capital appelé non versé A
1051 Prime d’émission B
(promesse d’apport)

( N '*Vn)
Avec " A " la fraction des apports en numéraires appelés : A = X ( Fractionappelée)
4
B = la prime d’émission avec, B = Pe = N’ (PE – Vn)
C = fraction des numéraires non appelés

 b. les écritures de réalisation des apports

date

102
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

471 Débiteurs divers A+B+VA


4615 Actionnaires, versements reçus sur augmentation du capital
Actionnaires, versements anticipés A+B
4616(1) (réalisation des apports) VA

date
Banque
521 Autres achats Solde
605 Frais de publicité X
627 Honoraires du notaire X
6324 Frais d’actes X
6325 Droit d’enregistrement X
646 Etat, TVA récupérable sur services extérieurs X
4454 Créditeurs divers X
471 (libération des apports)
Σ A+B +
VA
Date
Frais d’augmentation du capital
2015 Transfert de charge d’exploitation Frais HT
781 (immobilisation des frais)
date
Capital souscrit appelé non versé Frais
1012 Capital souscrit appelé versé A+B HT
1013 (pour solde de 1012)

A+B

(1) : ce montant représente la fraction non exigible anticipée par un (01) ou plusieurs
actionnaires. Elle n’a pas d’incidence sur la promesse d’apport.

APPLICATION N° 2 :
La situation nette de la SA VIS BURKINA au 31/12/2004 se présente ainsi :
- Capital social (actions de 10 000F) 50 000 000F
- réserve légale 8 000 000F
- Réserve facultative 22 000 000F
- Réserve statutaire 6 000 000F
- RàN 4 000 000F
- Subvention d’investissement 15 000 000F
- Provisions règlementées 4 000 000F
Le 1er Janvier 2005 la société procède à une augmentation du capital en émettant des
actions au pair de 10 000F l’une, 3 000 actions ont été ainsi créées. Le 10/01/05, les actions
sont libérées de moitié entre les mains du notaire PARE chargé d’accomplir les formalités de
souscription. A cet effet 1.000 actions ont été ainsi totalement libérées.
Le 15/01, le notaire verse les fonds reçus en banque, déduction faite de :
• Frais de publicité 1 000 000F HTVA (18%)
• Autres achats 100 000F HTVA 18%
• Frais notariés 700 000F HTVA 18%
• Frais d’actes 50 000F HTVA 18%
• Droit d’enregistrement 150 000F

103
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Travail à faire :
• Calculer les capitaux propres avant et après l’augmentation du capital
• Calculer la Vmo et Vm1
• Calculer le ds de 3 façons différentes
• Calculer la prime d’émission
• Enregistrer au journal toutes les écritures relatives à la souscription
Correction de l’application 2
• a) - calculons les capitaux propres

Eléments Avant augmentation Après augmentation


Capital social 50 000 000
Réserve légale 8 000 000
Réserve facultative 22 000 000
Réserve statutaire 6 000 000
Report à nouveau 4 000 000
Subvention d’investissement 15 000 000
Provisions règlementées 4 000 000
Capitaux propres 109 000 000 109 000 000
Augmentation 30 000 000
(3000*10 000)
Prime d’émission 0
109 000 000 139 000 000

• b- calculons les Vmo et Vml


CP 109000000
Vmo = = ⇒ Vmo = 21 800
N 5000
CP + N 'Vn 139000000
Vml = = ⇒ Vml = 17 375
N + N' 8000
• c-Calculons le ds de 3 façons différentes

• ds = Vmo – Vml = 21 800 – 17 375 ⇒ ds = 4 425

• ds du point de vue des anciens actionnaires
N' 3000
ds = (Vmo − Vn) = (21800 − 10000 ) ⇒ ds = 4 425
N + N' 5000 + 3000
• ds du point de vue du nouvel actionnaire
N' 3000
ds = (Vm1 − Vn) = (17375 − 10000) ) ⇒ ds = 4 425
N 5000
• d-Calculons la prime d’émission
PE = VN d’où PE = 0 Pas de primes
• e-Enregistrement des opérations
Calculs préalables
N '*Vn 3000 * 10000
Fraction appelée = x2 = x 2 = 15000000
4 4
Fraction appelée = 15 000 000
fraction non appelée = 30 000 000 – 15 000 000= 15.000.000
Versements anticipés
VA = (capital souscrit – fraction exigible)
= (1000*10000 – 1000 x 10000 x 2/4)
= 10 000 000 – 5 000 000 = 5 000 000

104
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

VA = 5 000 000 (3ème quart et 4ème quart)


1er/01/05
4615 Actionnaires, versements reçus sur augmentation du 15 000 000
capital
109 Actionnaire, capital non appelé 15 000 000
1011 Capital non appelé 15 000 000
1012 Capital souscrit .A.N V 15 000 000
(promesse d’apports)


471 Créditeurs divers
20 000 000
4615 Actionnaires, versements reçus sur augmentation 15 000 000
4616 Actionnaires, versements anticipés 5 000 000
(réalisation des apports)
15/01
521 Banque 17 667 000
605 Autres achats 100 000
627 Frais de publicités 1 000 000
6324 Frais notariés 700 000
6325 Frais d’actes 50 000
4454 Etat, TVA récupérable sur SE 333 000
646 Droits d’enregistrement 150 000 20 000 000
471 Créditeurs divers
(libération des fonds)


2015 Frais d’augmentation du capital 2 000 000 2 000 000
781 Transfert de charges d’exploitation
(immobilisations des frais)


1012 Capital souscrit appelé non versé 15 000 000
1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 15 000 000
(pour solde de 1012)

• -Les écritures d’appel et de libération des autres quarts



Les écritures d’appels et de libération des autres quarts sont identiques à celles de la
constitution des sociétés.
• B. AUGMENTATION DU CAPITAL PAR INCORPORATION DES RESERVES

L’opération a pour but de renforcer le crédit de la société vis-à-vis des tiers. En principe toutes
les réserves peuvent être incorporées au capital même les réserves indisponibles (réserve
légale, réserve statutaire et réserves réglementées).Les actions nouvelles qui sont émises en
contre partie de cette opération sont appelées actions gratuites. Autrement dit l’augmentation
du capital par incorporation des réserves est une distribution d’actions nouvelles gratuites aux
anciens actionnaires. Ces derniers sont donc protégés par un élément appelé « droit
d’attribution ». Ce droit sert à compenser la perte de valeur subit par les actions anciennes après
l’incorporation des réserves.

105
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Comme le « ds » le droit d’attribution peut être aussi calculé de trois (03) façons
différentes qui sont :
da = Vmo – Vml

• du point de vue de l’ancien actionnaire on a :


N'
da = (Vm0)
N + N'

• du point de vue du nouvel actionnaire


N'
da= (Vml )
N

Remarque : l’augmentation du capital par incorporation des réserves ne modifie pas les
capitaux propres. Par conséquent :
CP avant Incorporation = CP après incorporation

Calculons Vmo et Vml

CP et CP
Vmo = Vml =
N N + N'

• 1-Les écritures d’augmentation par incorporation

11X Comptes de réserves X


101 Capital social X
(selon l’AGE)

APPLICATION N° 3 :
Le capital d’une SA s’élève à 70 000 000F divisé en actions de valeur nominale 20 000F. Le
1er /03/98 la SA décide d’augmenter son capital par incorporation des réserves en
incorporant une fraction de la réserve facultative à hauteur de 25 000 000F
La valeur réelle de l’action représentée par sa valeur mathématique s’élève à 27 000 avant
l’augmentation.
Travail à faire :
• Calculer les capitaux propres avant et après incorporations des réserves
• Calculer le « da » de 3 façons différentes
• Enregistrer l’écriture comptable au journal

APPLICATION N° 4 :
Le capital d’une SA s’élève à 80 000 000F divisé en actions de valeur nominale
20 000F. Le 1er Janvier 2000 la SA décide d’augmenter son capital de 20 000 000F par
incorporation d’une fraction de la réserve statutaire. La valeur réelle de l’action représentée
par sa valeur boursière avant l’augmentation du capital s’élève à 26 000F.
Travail à faire
• 1-Calculer les capitaux propres avant et après augmentation
• 2-Calculer le da de 36 façons différentes
• 3-Enregistrer les opérations au journal

APPLICATION N° 5 :

106
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

La situation nette d’une SA est représentée par les éléments suivants au 31/12/98
Capital social (300 actions) 3 000 000F
Réserve légale 300 000F
Réserve facultative 27 000 000F
Le 1/01/99 les actionnaires décident de porter le capital à 500 actions de 10 000F en
distribuant 200 actions nouvelles gratuites par incorporation d’une partie de la réserve
facultative.
Travail à faire :
• 1-Calculer les capitaux avant et après augmentation par incorporation ;
2-Calculer le da de 3 façons différentes ;
3-Enregistrer l’opération au journal.

Correction de l’application 3
a-Calculons les capitaux propres avant et après augmentation
Eléments Capitaux propres avant Capitaux propres après
augmentation augmentation
Capitaux propres 94 500 000
VR*N = 27 000*3 500
CP 94 500 000 94 500 000

• b-Calcul du « da » de 3 façons différentes

N = 3500 ;
25000000
N′ = = 1250actions ⇒ N’= 1 250
20000
94500000
Vm1 = = 19895
3500 + 1250
• da par différence des valeurs mathématiques
da = Vmo-Vml = 27 000 – 19 895 ⇒ da = 7 105
• Du point de vue de l’ancien actionnaire
N' 1250
da = (Vmo) = (27000) ; da ⇒ 7105
N + N' 3500 + 1250
• Du point de vue du nouvel actionnaire
N' 1250
da = (Vm1) = (19895) ⇒ da = 7 105
N 3500

• c-Ecriture comptable

02/03/98
1181 Réserve facultative 25 000 000
101 Capital social 25 000 000
(Selon l’AGE)

Correction de l’application 4
Calculs préalables :
80000000
N= = 4000
20000
107
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• 1-Calculons des capitaux propres avant et après augmentation :



Eléments Capitaux propres avant Capitaux propres après augmentation
augmentation
Capitaux propres 104 000 000 104 000 000
VB*N = 26 000* 4 000
CP 104 000 000 104 000 000

20000000
N'= = 1000
20000
CP 104000000
Vml = = = 20800 ⇒ Vml = 20 800
N + N ' 1000 + 4000

Vmo = 26 000, elle équivaut à la valeur boursière

 b-Calcul du da de trois (03) façons différentes


 Par différence des Vm ;
da = Vmo –Vm1 = 26 000 – 20 800 = 5 200
• Du point de vue de l’ancien actionnaire ;
N' 1000
da = (Vmo) = (26000) ⇒ da = 5 200
N + N' 4000 + 1000
• Du point de vue du nouvel actionnaire .
N' 1000
da = (Vm1) = (20800) ⇒ da = 5 200
N 4000
• 3-Ecritures comptables

1-01-00
112 Réserves statutaires 20 000 000
101 Capital social 20 000 000
(selon l’AGE)

Correction de l’application 5
• a)Calculons les capitaux avant et après incorporation
Eléments Capital avant incorporation Capital après incorporation
Capital social 3 000 000 5 000 000
Réserve légale 300 000 300 000
Réserve facultative 27 000 000 25 000 000
Capitaux propres 30 300 000 30 300 000

• b-Calculons le da de 3 façons différentes


30300000
Vmo = = 101000 ⇒ Vmo = 101 000
300
30300000
Vm1 = = 60600 ⇒ Vm1 = 60 600
500
• da = Vmo – Vm1 = 10 1000 – 60600 ⇒ da = 40 400
• Du point de vue de l’ancien actionnaire
N' 200
da = (Vmo) = (101000) ⇒ da = 40 400
N + N' 500

108
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Du point de vue du nouvel actionnaire


N' 200
da = (Vm 1 ) = (60600) ⇒ da = 40 400
N 300

• c-Enregistrement comptable
• 1-01-99
1181 Réserves facultatives 2 000 000
101 Capital social 2 000 000
(selon l’AGE)

III Les doubles augmentations du capital

Elles peuvent s’effectuer de manière successive ou de manière simultanée


A -Les doubles augmentations successives

Lorsque la double augmentation est successive, le calcul des droits (ds et da) s’opèrent en
respectant l’ordre des augmentations.
 Si l’émission d’actions en numéraire précède l’incorporation des réserves, on
aura à calculer le dS avant le da d’ou :
 ds = Vmo –Vml
 da par la suite. Avec da = Vml – Vm2
f. Si l’incorporation des réserves précède l’émission d’actions en numéraire, il y a lieu de
calculer le « da avant le ds ». Par conséquent on aura :

da = Vmo –Vm1

et

ds = Vm1 – Vm2

Remarque : le résultat peut être contrôlé en vérifiant l’égalité suivante :

ds + da = Vmo – Vm2

• 1-L’émission d’actions en numéraire précède l’incorporation des réserves

Pour faciliter le calcul des différents droits nous allons adopter par commodité les
conventions suivantes :
Quelque soit les différentes formes d’augmentation du capital qui pourront se produire ,
nous allons toujours prendre :
N = le nombre d’actions anciennes ;
N’= le nombre d’actions nouvelles émises en numéraire ;
N’’ = le nombre d’actions gratuites distribuées ;
Par conséquent on aura :
109
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• CP = capitaux propres avant la double augmentation du capital


• CP + N’PE = capitaux propres après augmentation du capital par apports en numéraire
• CP + N’’PE = capitaux propres après la double augmentation du capital par apports en
numéraire et par incorporation des réserves
De ce qui précède on peut tirer les modalités suivantes :
CP CP + N ' PE
Vmo = Vm1 =
N N + N'

CP + N ' PE
Vm 2 =
N '+ N + N ' '

Selon cette hypothèse :


N'
ds=Vmo-Vm1 ⇒ ds = (Vm1 − PE )
N
Et
N ''
da = Vm1 – Vm2 ⇒ da = (Vm2)
N + N'
III.1.2. Incorporation des réserves précède l’émission des actions
de numéraires
Selon cette hypothèse :
Soient :
N = le nombre d’actions anciennes émises ;
N’ = le nombre d’actions nouvelles émises en numéraires ;
N’’ = le nombre d’actions distribuer gratuitement ;
CP = capitaux propres avant la double augmentation du capital ;
CP = capitaux propres après incorporation des réserves
CP + N’ PE = Capitaux propres après l’émission d’actions nouvelles mais après incorporation des
réserves.
De ce qui précède, on a :
CP CP CP + N ′PE
Vmo = , Vm1 = et Vm2 =
N N + N′ N + N ′ + N ′′
Selon cette hypothèse on aura donc les relations suivantes :
N′
DA = Vmo - Vm1 → da = (Vm1) ,
N
N′
Et DS = Vm1 -Vm2 → DS (Vm2 − PE )
N + N′

REMARQUE :

Nous constatons que malgré l’augmentation du capital par incorporation soit la première
suivie de l’émission d’actions nouvelles nous avons toujours :
N’ = actions en numéraires émises
N’’ = les actions gratuites distribuées.

APPLICATION N° 6 :
Le capital d’une SA est composé de 100 000 actions de valeur nominale 10 000F. Le 1er Mars
2000 les associés réunis en assemblée générale décident de procéder à une double

110
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

augmentation du capital par émission de 40 000 actions en numéraire et par attribution de


20 000 actions gratuites. La valeur réelle de l’action avant augmentation représentée par la
valeur boursière s’élève à 25 000. Par ailleurs le prix d’émission d’une nouvelle action est fixé à
15 000F.
Travail à faire
• 1- Déterminer les différentes modalités d’augmentation sachant que les numéraires
précédents l’incorporation des réserves
• 2 – Enregistrer les écritures comptables relatives à cette double augmentation sachant
que la moitié des apports en numéraire est libérée entre les mains du notaire PARE. Ce
dernier reverse les fonds en banque déduction faite de :
• 4 000 000F d’honoraires HT
• 5 000 000F de frais de publicité HT
• 1 000 000F de droit d’enregistrement
• TVA 18%
L’incorporation des réserves a été possible par imputation de la réserve facultative au
capital en date du 03/03/00.
Le 1er/01/01, le conseil d’administration appelle le 3ème quart avec pour date limite de
libération,
Le 31/01. A cette date, tous les actionnaires ont effectués leurs versements sauf M.
KABORE détenteur de 2 000 nouvelles actions de numéraire. M. KABORE se libère
finalement le 30/04/01 soit 3 mois de retard. Conformément aux statuts, les actionnaires
retardataires doivent payer des intérêts de retard au taux de 10% l’an et des frais fixes de
retard de 100 000.
• 3-Procéder à l’enregistrement de toutes les écritures relatives à l’appel du 3ème quart.

Le 1er /07/01, le conseil d’administration appelle le solde du capital avec pour date limite
de libération le 31/07/01. A cette date, tous les actionnaires ont effectués leurs versements
par banque.
• Procéder à l’enregistrement de l’appel du solde au journal.


Correction de l’application 6
• 1-Calculons les différentes modalités d’augmentation du capital

Eléments CP avant CP après émission CP après
augmentation en numeraires incorporation
Capitaux propres
25 000* 100 000 2 500 000 000 2 500 000 000
Capitaux propres 2 500 000 000 2 500 000 000 3 100 000 000
Augmentation
40 000* 10 000 400 000 000
Prime d’émission
5 000* 40 000 200 000 000
Capitaux propres 2 500 000 000 3 100 000 000 3 100 000 000
CP 2500000000
Vmo = = = 25 000
N 100000
CP + N ' PE 3100000000 = 22 143
Vm1 = =
N + N' 100000 + 40000 = 19 375
CP + N ' PE 3100000000
Vm2 = =
N + N '+ N ' ' 140000 + 20000

ds=Vmo-Vm1 ou ds = N’ ( Vm1 – PE ) ⇒ ds = 40.000 ( 22143-15.000) ⇒ ds = 2857 = 25000-22143


N 100.000

111
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

ds = 2857
da = Vm1 – Vm2 ou da = N’’ ( Vm2) ⇒ da = 20.000 ( 19.375) ⇒ da = 2768 = 22143-19375
N+ N’ 140.000
da = 2768.
2 ) Ecritures au journal
1er /03/N
4615 Actionnaires VR/A KI 400 000 000
109 Actionnaire, CSNA 200 000 000

1011 CNNA 200 000 000


1012 CSNV 200 000 000
1051 Prime d’émission 200 000 000
(promesse des fonds)


471 Débiteurs divers 400 000 000
4615 Actionnaire VR/A capital 400 000 000
(versement des fonds en banque)

521 Banque 388 380 000
627 Frais de publicité 5 000 000
6324 Frais d’honoraires 4 000 000
646 Droit d’enregistrement 1 000 000
4454 Etat, TVA/SE 1 620 000
471 Créditeurs divers 400 000 000
(versement des fonds en banque)

2015 Frais d’augmentation du capital 10 000 000
781 Transfert de charges 10 000 000
(immobilisation des frais)


200 000 000
1012 CSANV 200 000 000
1013 CSAVNA
(pour solde du 1012)
d°03
03/03 /00
1181 Réserves facultatives 200 000 000

101 Capital social 200 000 000


(incorporation des réserves)

• 3-Ecritures d’appel du 3ème quart



1er/01/01
1011 Capital souscrit non appelé 100 000 000
1012 Capital souscrit appelé non versé 100 000 000
(appel du 3ème quart)

112
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

467 Actionnaires, restant dû sur capital appelé 100 000 000


109 Actionnaire, capital non appelé 100 000 000
(appel du capital)

521 Banque 31/01 95 000 000


467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 95 000 000


521 Banque 5 225 000
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 5 000 000
7071 Frais de retard 100 000
77 Intérêts de retard 125 000
(libération de M.d°KABORE)
1012 Capital souscrit appelé non versé 100 000 000
1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 100 000 000
(pour solde de 1012)

• 4-Ecritures d’appel du solde du capital


1er/07/01
467 Actionnaire restant dû sur capital appelé 100 000 000
109 Actionnaire, capital non appelé
(appel du 4ème quart) 100 000 000


1011 Capital souscrit non appelé 100 000 000
1012 Capital souscrit appelé non versé 100 000 000
(appel du capital)

521 Banque 31/07 100 000 000


467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 100 000 000
(versement des fonds en banque)

1012 Capital souscrit appelé non versé 100 000 000
1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 100 000 000
(pour solde de 1012)

1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 400 000 000
101 Capital social 400 000 000
(pour solde de 1013)

APPLICATION N° 7 :
La situation nette de la SA SOBFEL BURKINA se présente ainsi au 31/12/2000 :
• Capital social (20 000 actions) 200 000 000F
• Réserve légale 40 000 000F
• Réserve statutaire 60 000 000F
• Réserve facultative 100 000 000F
• Report à nouveau antérieur (SD) 10 000 000F
• Subvention d’investissement 20 000 000F

113
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Provisions réglementées 50 000 000F



• Le 02/01/2001, la société procède à une double augmentation du capital en émettant :
• 20 000 nouvelles actions de numéraires émises à 15 000F l’une de valeur nominale
10 000F ;
• 10 000 actions gratuites seront distribuées aux anciens actionnaires.
L’incorporation des réserves a été possible grâce à l’imputation de la totalité des réserves
statutaires et une partie des réserves facultatives pour 40 000 000F.
Quant aux apports en numéraires, ils ont été libérés du minimum légal à la souscription.
Le 10/01/2001, les fonds on été totalement libérés dans les mains du notaire PARE
chargé d’accomplir les formalités juridiques d’augmentation.
Le 15/01/2001, le notaire effectue le versement des fonds à la SGBB ou un compte
bancaire a été ouvert au nom de la société. A cet effet, les frais d’augmentation du capital se
sont élevés à 6.000.000 F dont 1.000.000F HTVA18% d’honoraire.
Le 20/01/2001, la société décide d’immobiliser les frais d’augmentation afin de les
amortir sur quatre (4) an.
Travail à faire N°1 : Passer au journal toutes les écritures relatives à l’augmentation
du capital.
Le 05/01/2002, le conseil d’administration appelle les 2ème et 3ème quarts avec pour date
limite de libération le 31/01/2002.
A cette date, l’actionnaire OUEDRAOGO détenteur de 2 000 actions anciennes avait pu
souscrire lors de l’augmentation du capital, 2000 actions nouvelles, se libèrent en intégralité.
Par ailleurs il a bénéficié de 1000 actions gratuites de 10 000F l’une.
Travail à faire N°2 : Passer les écritures d’appel et de libération des 2ème et 3ème quarts.
Le 1er/07/2002, le conseil d’administration appelle le solde du capital avec pour date
limite de libération le 31/07/2002, à cette date, tous les actionnaires ont effectués leur
versement sauf deux (02) d’entre eux :
• M. SAWADOGO détenteur de 1000 actions nouvelles de numéraires se libère le
31/08/2002,
• M. COMPAORE, souscripteur de 500 actions nouvelles et 100 actions gratuites n’arrive
pas à se libérer. Après plusieurs rappels, les actions de M. COMPAORE sont vendues à la
BRVM le 20/10/2002 à 21 000F l’action. Le « ds » de M. COMPAORE a été acheté à 6000F
et le « da » à 3000F.Ce dernier avait 200 actions gratuites.
Conformément aux statuts, les actionnaires retardataires et défaillants doivent payer des
intérêts de retards au taux de 12% l’an. Les frais de retard s’élèvent à 100 000F HT.
Travail à faire N°3 : Passer toutes les écritures relatives à l’appel du capital.

APPLICATION N° 8 :
Le capital de SA.FASO MEKA se compose de 100 000 actions de valeur normale 10 000F.
Le 1er mars 2000, la société décide de procéder à une double augmentation du capital par
émission de 40 000 actions de numéraires émises à 15 000F l’une de valeur normale 10 000F
et par attribution de 20 000 actions gratuites.
La valeur réelle de l’action représentée par sa valeur boursière s’élève à 24 000F.
L’incorporation des réserves s’effectue par imputation de la réserve statutaire.
TRAVAIL A FAIRE :
• 1) Calculer les différentes modalités de l’augmentation
• 2) Passer les écritures d’augmentation au journal sachant que l’augmentation du capital
par apports nouveaux en numéraire précède l’incorporation des réserves.
Le capital en numéraire a été libéré de moitié entre les mains du notaire PARE, en date du
05-03-2000. Le 06-03-2000, les fonds sont versés en Banque déduction faite de 1 000 000F
comme frais d’augmentation du capital
APPLICATION N° 9 :

114
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Une SA. dont le capital est composé de 10 000 actions de 20 000F procède à une émission
de 5000 actions de 20 000F de valeur nominale à souscrire à 26 000F avec appel de la moitié
et à une attribution de 3000 actions gratuites de 20 000F de valeur nominale par
prélèvement sur la réserve facultative.
La valeur mathématique de l’action est de 38 000F avant les 2 opérations.
La société a retenu la solution de l’incorporation des réserves précédée de l’augmentation
du capital par apports nouveaux en numéraire.
• Les frais d’augmentations s’élèvent à :
• Annonce publicitaire 100 000 HT
• Frais d’actes 50 000F HT
• Honoraires du notaire 250 000F HT
• Droit d’enregistrement 200 000F
Les frais ont été prélevés le 05.01.2000, soit 4 jours après la décision de l’augmentation
Travail à faire N°1
• 1°) Calculer les modalités d’augmentation du capital.
• 2°) Passer les différentes écritures au journal
Le 01-01-2002 l’appel du 3è /4 est opéré. Tous les actionnaires se libèrent normalement à
la date fixée soit le 31-01-02 sauf M. BAZIE, nouvellement actionnaire avait pu souscrire
dans la nouvelle société 400 actions de numéraires et 200 actions gratuites ne se libèrent pas
à la date fixée le 31-01-2002.
Après plusieurs rappels restés sans suite, les actions de M.BAZIE sont vendues à 30 000F
l’une. Le prix d’achat d’un droit de souscription de M.BAZIE est de 2 500F et le droit
d’attribution est fixé à 6 000F. Les intérêts de retard sont fixés à 12% l’an par les statuts.
Les frais relatifs à la vente des actions de M. BAZIE s’élèvent à 50 000F HT. Les actions de
M. BAZIE ont été exécutées le 31-03-2002 soit 2 mois de retard.
Travail à faire N° 2
• 3°) Passer les écritures d’appel et de libération du 3e/4
• 4°) Calculer le gain ou la perte réalisé par M. BAZIE sur la vente de ses actions.

Correction de l’application 8
• 1-Les modalités d’augmentation

Capitaux propres avant augmentation = VBxN = 24 000x100 000 = 2 400 000 000F
Vmo = VB = 24 000

Prime d’émission = 40 000 (15 000 – 10 000) = 200 000 000F


• CP + N’PE = 2 400 000 000 + N’PE (40 200 X 15 000)
• CP + N’PE = 3 000 000 000F

3000000000
Vm1 = = 21419
140200
• CP + N’PE = (capitaux propres après la double augmentation)
• CP + N’PE = 3 003 000 000F
3000000000
Vm2 = = 18745
160200
Selon l’hypothèse
N' 40000
• ds = Vmo- Vm1 = x(Vm1 − PE ) = x(21419 − 15000) ⇒ ds = 2 581
N 100000

115
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

N '' 20000
• da = Vm1- Vm2 = x(Vm 2) = (18 745) = 2 674
N + N' 140200
• Vérification : da + ds = Vmo –Vm2 ⇒ 2 674 + 2 581
• Les écritures d’augmentation
1er /03/N
4615 Actionnaire VR/A KI 402 000 000
109 Actionnaire, CNSA 201 000 000
1011 CSNA 201 000 000
1012 CSANV 201 000 000
1051 Prime d’émission 201 000 000
(promesse d’apport)

471 Débiteurs divers 402 000 000
4615 Actionnaire VR/A capital 402 000 000
(versements des fonds)


521 Banque 392 000 000
646 Droit d’enregistrement 10 000 000

471 Créditeur divers 402 000 000


(versement des fonds en banque)

2015 Frais d’augmentation du capital 10 000 000


781 Transfert de charges d’exploitation 10 000 000
(immobilisation des frais)
1012 CSANV d° 201 000 000
1013 CSAVNA 201 000 000
(pour solde du 1012)

112 Réserve statutaire 200 000 000
101 Capital social 200 000 000
(incorporation des réserves)

Correction de l’application 9
• Les modalités d’augmentation
Capitaux propres = 10 000* 38 000 ⇒ CP = 380 000 000
Capitaux après incorporation des réserves = 380 000 000
• CP après la double augmentation = 380 000 000 + (5000*26000) ⇒ CP = 510 000 000F
• Prime d’émission = 5000 x (26000 - 20000) ⇒ PE = 30 000 000F
• Vmo = 38 000
380000000
* Vm1 = = 29231
10000 + 3000
510000000
* Vm2 = = 28333
10000 + 3000 + 5000
N'' 3000
• da = Vm0- Vm1 = x(Vm1) = x 29231 ⇒ ds = 8 769
N 10000

116
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

N'
• ds = Vm1- Vm2 = x(Vm2 − PE ) ⇒ ds = 897
N + N''
 Les écritures au journal

1181 Réserves facultatives


01/01/00 60 000 000
101 Capital social 60 000 000
(augmentation par incorporation)


4615 Actionnaires, versements reçus sur augmentation du 80 000 000
109 KI 50 000 000
1011 Actionnaire capital souscrit non appelé 50 000 000
1012 Capital non appelé 50 000 000
1051 Capital appelé non versé 30 000 000
Prime d’émission
(souscription)

471 Créditeurs divers D° 80 000 000


4615 Actionnaires, versements reçus sur augmentation du 80 000 000
KL
(réalisation des fonds)

521 Banque 5/01/00 79 328 000


627 Frais de publicités 100 000
6324 Honoraires du notaire 250 000
6325 Frais d’actes 50 000
4454 Etat TVA récupérable sur SE 72 000
646 Droits d’enregistrement 200 000
471 Créditeurs divers 80 000 000
(versements des fonds en banque)

2015 Frais d’augmentation du capital 600 000
781 Transferts de charges d’exploitation 600 000
(immobilisation des frais )
1012
1013 50 000 000
50 000 000

• Les écritures d’appel et de réalisation

01/01/02
1011 Capital souscrit non appelé 25 000 000
1012 Capital souscrit appelé non versé 25 000 000
(appel du 3ème quart)

467 15/01/01
Actionnaire, restant dû sur capital appelé 25 000 000
109 Actionnaires, capital souscrit non appelé 25 000 000
(appel du capital)

31/01/02
117
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

521 Banque 23 000 000


467 Actionnaires, restant dû sur capital appelé 23 000 000
(réalisation des actionnaires ordinaires)
d
4617 Actionnaire défaillant 2 000 000
467 Actionnaires, restant dû sur capital appelé 2 000 000
(mise en demeure)

521 Banque 20/10/02 18 000 000


4617 Actionnaires, restant dû sur capital appelé 18 000 000
(cession des actions)

4617 Actionnaire défaillant 99 000
77 Revenus financiers 40 000
7071 Port, emballages et autres frais facturés 50 000
4432 Etat, TVA facturée/PS 9 000
(endossement des frais)


4617 Actionnaire défaillant 15 901 000
521 CSAVNA 15 901 000
(pour solde de 1012)

1012 CSANV d° 25 000 000


1013 CSANV 25 000 000
(pour solde de 1012)

• Calcul du résultat
 Première méthode
Résultat = solde – Σ décaissements
Décaissements
• 1er quart + 2ème quart = 4 000 000
• Prime d’émission = 400 x (26000-20000) = 2 400 000
N ' 3000 3
da ⇒ son coefficient = = = =
N 10000 10
10
da = 6000 x 200 x = 4 000 000
3
N' 5000 5
ds ⇒ son coefficient = = =
N + N ' ' 13000 13
13
da = 2500 x 400 = = 2 600 000
5
Résultat = 15 901 000 – (4 000 000 + 2 400 000 + 4 000 000+ 2 600 000)
Résultat = 2 901 000 d’où un gain

 Deuxième méthode
Résultat = PC – Tous les décaissements
= 18 000 000
• 6 000 000 (1, 2,3, quarts)
• 2 400 000 (prime)
• 4 000 000 (vente de da)
• 2 600 000 (vente de ds)

118
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• 50 000 (frais)
• 40 000 (intérêt)
• 9 000 (TVA)
Gain = 2 901 000
• II.2. LES AUGMENTATIONS SIMULTANEES
L’opération est dite simultanée quand toutes les modalités d’augmentation se réalisent en
même temps. Lorsque la double augmentation est simultanée le calcul des droits ne peut
s’effectuer que du point de vue de l’actionnaire nouveau.
Dans tous les cas la relation suivante doit être vérifiée
ds + da = Vmo –Vm1
Soient :
N le nombre d’actions anciennes,
N’ le nombre d’actions émises en numéraire,
N’’les actions gratuites,
CP = Capitaux propres avant la double augmentation
CP + N’ PE = capitaux propres après la double augmentation
D’où

CP
Vmo =
N

Et
CP + N ' PE
Vm1 =
N + N '+ N ' '

Remarque : dans ce cas, les deux (02) utilisent la Vml :


N'
ds = (Vm1 − PE )
N

Et
N''
da = (Vm1)
N

APPLICATION N° 10 :
La situation nette de la SA SOL CONFORT ET DECOR se présente ainsi au 31/12/2004 :
• Charges immobilisées (VCN) 10 000 000F
• Capital social (20 000 actions) 400 000 000F
• Réserve légale 80 000 000F
• Réserves facultatives 100 000 000F
• Report à nouveau antérieur (SD) -5 000 000F
• Résultat net 35 000 000F
• Subvention d’investissement 75 000 000F
• Provisions réglementées 25 000 000F
• Les charges immobilisées sont considérées comme étant des actifs fictifs.

119
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Le 5/02/05, la société décide de porter le capital à 750 000 000F en émettant


simultanément :
• 15 000 actions de numéraires émises à 24 500F l’une de valeur nominale 20 000F ;
• 2 500 actions gratuites de valeur nominale 20 000F par incorporation de la moitié de la
réserve facultative.
Le capital de numéraire a été appelé de moitié et libéré entre les mains du notaire à la date
du 10/02/05.
Les fonds sont reversés à la SGBB à la date du 15/02/05 par le notaire, déduction faite de :
• Annonce publicitaire 10 000 000F HT
• Frais d’actes 5 000 000F HT
• Droit de timbres fiscaux 2 000 000F
• Honoraires du notaire 3 000 000F HT
• TVA 18%
A la même date, M. TRAORE qui avait pu souscrire à la création de l’ancienne société 2 000
actions, a pu exercer ses droits préférentiels de souscription et d’attribution en souscrivant
dans la nouvelle société 1 000 actions de numéraire et 500 actions gratuites. Ce dernier
versera entre les mains du notaire PARE 75% de son capital en numéraire souscrit.
Travail à faire :
• Calculer les modalités d’augmentation du capital,
• Passer au journal, toutes les écritures d’augmentation.




Correction de l’application 10 :
• Evaluons les différentes modalités

Eléments
Capitaux propres
Capital social 400 000 000
Réserve légale 80 000 000
Réserve facultative 100 000 000
Report à nouveau (SD) (5 000 000)
Résultat net 35 000 000
Subvention d’investissement 75 000 000
Provisions réglementées 25 000 000
Capitaux propres 710 000 000
Charges immobilisées (10 000 000)
Situation nette 700 000 000

Capitaux après augmentation


700 000 000 + 15 000* 24 500 = 1 067 500 000F
Cp 700000000
Vmo = = = 35000
N 20000
CP + N ' PE 1067500000
Vm1 = = = 28467
N + N + N '' 37500
N'' 2500
da = (Vm1) = (28467) ⇒ da = 3 558
N 20000

120
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

N′
si da + ds = 35 000 – 28 467 on a ds = 6533 – 3558 = 2 975 = (Vm1 − PE )
N
Fraction appelée = 15 000 x 20 000 x 2/4 = 150 000 000
Versement anticipé = [ 1 000 x 20 000 X¾ – 1 000 X 20 000 x 2/4 ] = 5 000 000
Il a anticipé le 3ème quart.

05/02/05
1181 Réserves statutaires 50 000 000
101 Capital social 50 000 000
(augmentation par incorporation)


4615 Actionnaires, restant dû sur capital appelé 217 500 000
109 Actionnaire capital souscrit non appelé 150 000 000
1011 Capital souscrit non appelé 150 000 000
1012 Capital souscrit appelé non versé 150 000 000
1051 Prime d’émission 67 500 000
(souscription)

471 Créditeurs divers 10/02/05 222 500 000


4615 Actionnaires, restant dû sur capital appelé 217 500 000
4616 Actionnaire, versements anticipés 5 000 000
(réalisation des fonds)

521 Banque 15/02/05 199 260 000


627 Frais de publicités 10 000 000
6324 Frais d’honoraires 3 000 000
6325 Frais d’actes 5 000 000
4454 Etat TVA récupérable sur SE 3 240 000
646 Droits d’enregistrement 2 000 000
471 Créditeurs divers 222 500 000
(versements des fonds en banque)
20/02/05
2015 Frais d’augmentation du capital 20 000 000
781 Transfert de charges 20 000 000
(immobilisation des frais)


1012 Capital souscrit appelé non versé 150 000 000
1013 Capital souscrit appelé versé non amorti 150 000 000
(pour solde de 1012)

APPLICATION N° 11 :
La situation nette d’une SA se présente ainsi au 31-12-2000.
Capital social (10 000 actions) 100 000 000F
Réserves légales 20 000 000F
Réserves statutaires 80 000 000F
Report à nouveau antérieur 10 000 000F
Subvention d’investissement 60 000 000F
Provisions réglementées 40 000 000F

121
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Le 1.03.2001, la société décide de procéder à une double augmentation simultanée en émettant


5000 actions numéraires de valeur nominale 10 000F émises à 15 000F l’une et en distribuant
1000 actions gratuites aux anciens actionnaires. L’augmentation du capital par incorporation
des réserves a été effective en incorporant une partie de la réserve statutaire par la société.
Quant aux actions de numéraire, elles ont été libérées de moitié entre les mains du notaire PARE,
chargé d’assouplir les formalités juridiques d’augmentation. Les frais de constitution prélevés
par ce dernier s’élèvent à 10 000 000F CFA dont 4 000 000 HT d’honoraires.
Travail à faire N°1 :
• Calculer les différentes modalités d’augmentations
• Passer les écritures relatives à cette augmentation au journal.

Le 01-01-2002, l’appel du 3e/4 est opéré, tous les actionnaires se libèrent normalement à la
fixée, soit le 31-01-2002.
M. OUEDRAOGO qui avait pu souscrire lors de l’augmentation du capital 100 actions de
numéraire et 100 actions gratuites ne se libère pas à la date fixée. Il est déclaré défaillant et ses
actions sont vendues aux enchères publiques à la date du 31-03-2002 soit 2 mois de retard. Le
prix d’achat d’un droit de souscription de M. OUEDRAOGO est fixé à 2 500F et de 500F pour le
droit d’attribution. Les intérêts de retard sont fixés à 10% l’an par les statuts. Les frais de retard
relatifs à l’actionnaire défaillant se chiffrent à 10 000F HT. Le prix de cession d’une action est
fixée à 15 000 F l’une.
Travail à faire N°2 :
• Passer les écritures relatives nécessaires à l’appel du 3e/4.
• Calculer le résultat réalisé par M. OUEDRAOGO sur la vente de ses actions.

IV. AUGMENTATION DU CAPITAL PAR APPORTS EN NATURE

Les apports en nature effectués au cours de son existence font l’objet comme au moment de sa
constitution d’une procédure de vérification par des commissaires aux apports désignés en
justice. Mais c’est l’assemblée générale extraordinaire des associés qui doit statuer et approuver
l’évolution du capital en nature. Pour les augmentations du capital par apport en nature, il
n’existe pas de droit préférentiel de souscription, la protection des actionnaires n’est assurée
dans ce cas que par la prime d’apport enregistrée au crédit au compte 1052 prime d’apport.
Remarque :
• l’augmentation de capital par apports en nature peut être réalisée même si le capital
social n’est pas entièrement libéré ;
• l’augmentation du capital par apports en nature est un cas particulier. En principe c’est
dans le cas des fusions de sociétés ou encore lors de la constitution que l’on peut avoir
des apports en nature en capital.
• les apports en nature seront repris à leur valeur réelle. Par conséquent, cette valeur
réelle divisée par le prix d’émission donne le nombre d’actions. D’ou :
valeurréelle
N '=
PE

Si PE = Vn, on a :
VCN
N '=
Vn

APPLICATION N° 12 :
Un actionnaire Mr BAYALA a apporté un brevet d’invention pour une valeur de
75 000 000F CFA à une société déjà constituée. En rémunération de cet apport la société émet
des actions de 25 000F, la valeur nominale des actions de la société est de 20 000F.

122
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Travail à faire :
• Déterminer le nombre d’action à remettre à M. BAYALA et le montant de la prime
d’apport ;
• Passer les écritures nécessaires pour constater cette augmentation du capital.

Correction de l’application 12
• Calcul du nombre d’action
75000000
N '= = 3000actions
25000
Pa = N’ (PE – Vn)
Pa = 3 000 (25 000 – 20 000) = 15 000 000
 Enregistrement
date
212 Brevets d’invention 75 000 000
101 Capital social 60 000 000
1052 Prime d’apport 15 000 000
(souscription)

V . AUGMENTATION DU CAPITAL PAR CONVERSION DE CREANCES SUR LA SOCIETE


Cette opération est réalisée avec l’accord des créanciers permet à une société de se
désendetter sans diminution de sa trésorerie. Elle est opérée par l’assemblée générale
ordinaire. Sur le plan juridique cette opération est traitée comme une augmentation du
capital par apport en nature. La créance doit être liquide et exigible et l’opération est soumise
à la procédure de renonciation du Ds sur accord du conseil d’administration et des
commissaires aux apports.
Enregistrement comptable
date
16
17 Comptes de dettes X
40
101 Capital social Vn X N’
1054 Primes de conversion Pc

(augmentation par conversion)

APPLICATION N° 13 :
Le capital social d’une société anonyme est divisé en action de 20 000F de valeur nominale.
Elle accepte une conversion en actions d’un emprunt de 100 000 000 par la création
d’actions de même valeur nominale à émettre à 25 000F
Travail à faire :
• Déterminer le nombre d’actions à remettre à l’actionnaire et la prime de conversion
• Passer les écritures nécessaires pour, constater cette augmentation du capital

123
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Correction de l’application 13
• Déterminons le nombre d’action
100000000
N' = = 4000 Actions
25000
Prime de conversion = N’ (PE – Vn)
Pc = 4000 (25 000 – 20 000) ⇒ Pc = 20 000 000

• Enregistrement

162 Emprunt 100 000 000


101 Capital social 80 000 000
1054 Prime de conversion 20 000 000
(augmentation par conversion)

VI. AUGMENTATION DU CAPITAL DANS LES SARL


L’augmentation du capital dans les SARL doit se réaliser dans le respect des principes
généraux suivants :
• Respect de la légalité entre associés ;
• Maintient de l’égalité des valeurs nominales de chaque part sociale ;
• Agrément des nouveaux associés par les anciens ;
• Interdiction d’augmenter les engagements des associés sans l’accord de chacun d’eux.
• VI.I.APPORTS EN NUMERAIRE

• VI.1.1ASPECTS JURIDIQUES

L’augmentation par émission de parts nouvelles doit être décidée par les associés
représentant au moins les trois quarts (3/4) des parts sociales.
L’augmentation de la valeur nominale des parts sociales ne peut avoir lieu qu’avec l’accord
unanime de tous les associés. En effet toutes les parts devant être augmentées du même montant
d’égalité des valeurs nominales. Chaque associé doit participer à l’opération. Ce qui signifie une
augmentation de ses engagements.
Les apports doivent être immédiatement et totalement libérés à la souscription. Il n’y a donc
pas de libération partielle. L’émission de nouvelles parts sociales peut donner lieu à une prime
d’émission (comme dans les SA).
Les fonds peuvent être déposés chez un notaire ou sur un compte bancaire ouvert au nom de la
société. Il peut également exister un « ds ».

• VI.1.2. TRADUCTION COMPTABLE


La comptabilisation des apports nécessite deux (02) étapes, qui sont :
 La souscription ;
 La réalisation des apports.
VI.1.2.1 La souscription des apports

4615 Actionnaires, versement reçus sur augmentation PE X N’


du KI
101 Capital social Vn X N’
1051 Prime d’émission Pe X N’
(souscription des apports)

a. La réalisation des apports

124
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Elles sont identiques à celles des SA. Mais à ce niveau, les apports seront totalement libérés,
pas de libération partielle des apports en numéraire.

APPLICATION N° 1 3:

La société FASO MEKA au capital de 100 000 000F de valeur nominale 10 000F par part,
désire augmenter son capital en numéraire en émettant 5 000 nouvelles parts émises à
12 500F. L’augmentation est approuvée par l’AG des associés le 05/01/N. A cette date, les
fonds sont versés entre les mains du notaire PARE chargé d’accomplir les formalités
juridiques d’augmentation.
Le notaire reverse les fonds dans un compte bancaire à la SGBB ouvert au nom de la société
déduction faite de :
• Frais de Publicité 2 000 000FHT
• Honoraires du notaire 5 000 000F HT
• Frais d’actes 2 000 000F HT
• Droit d’enregistrement 6 000 000F
• Droit de timbre 1 000 000F
• TVA 18%
Travail à faire : Passer les écritures d’augmentation au journal.

Correction de l’application 13

4615 Actionnaires, versement reçus sur augmentation du 62 500 000


capital
101 Capital social 50 000 000
1051 Prime d’émission 12 500 000
(promesse d’apport)

471 Créditeurs divers d° 62 500 000


4615 Actionnaires, versement reçus sur augmentation du 62 500 000
capital
(libération des apports)

521 Banque d° 44 880 000


627 Frais de publicités 2 000 000
6324 Frais d’honoraires 5 000 000
6325 Frais d’actes 2 000 000
4454 Etat TVA récupérable sur SE 1 620 000
646 Droits d’enregistrement 7 000 000
471 Créditeurs divers 62 500 000
(versements des fonds en banque)

2015 Frais d’augmentation du capital 16 000 000
781 Transfert de charges 16 000 000
(immobilisation des frais)

• VI.2 . APPORTS PAR INCORPORATION DES RESERVES


Elle peut se réaliser dans les mêmes conditions que dans les sociétés anonymes. La
décision de procéder à l’incorporation de réserves au capital est prise par les associés

125
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

représentant la moitié au moins des parts sociales. Le choix des réserves à incorporer dépend
des considérations fiscales (droit d’enregistrement) et éventuellement juridiques
(conséquence de l’incorporation de la réserve légale). Il peut également exister un « ds »
négociable dans les mêmes conditions que les sociétés anonymes.
Ecriture comptable
date
11. Comptes de réserves X
101 Capital social X
(augmentation par incorporation des réserves)

VII. AUGMENTATION PAR APPORTS EN NATURE


L’évaluation des apports est soumise aux mêmes règles applicables en cas de constitution.
L’excédent de la valeur réelle sociale sur la valeur nominale de la part sociale constitue la
prime d’apport.
Ecriture comptable
date
2. Comptes d’immobilisation N’*Prix
101 Capital social Vn*N’
1052 Prime d’apport Pa*N’
(augmentation par incorporation des réserves)

Application 15
Un bâtiment commercial est apporté pour 60 000 000, les parts sociales de 5 000F de
nominale sont émises à 7 500F.
Travail à faire :
• calculer le nombre d’action rémunérant l’apport du bâtiment et passer l’écriture y
afférente dans un extrait de journal.




Correction de l’application 15
60000000
• Calculons le nombre d’action N’ = = 8000 ; Prime d’apport = N’ (PE – Vn)
7500
= 8 000 (7 500 – 5 000) = 20 000 000F

Au journal
date
231 bâtiments 60 000 000
101 Capital social 40 000 000
1052 Prime d’apport 20 000 000
(constatation de l’augmentation)

• Conversion des dettes en capital


Elle est réalisée dans les mêmes conditions que dans les SA. On peut donc avoir à ce niveau
une prime de conversion.
Ecriture comptable
date

126
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

16. X
17. Comptes de dettes
40.
101 Capital social Vn*N’
1054 Prime de conversion Prime
(souscription)

Application 16
Un fournisseur Mr TRAORE titulaire d’une créance (dette) de 15 000 000 sur une société
dont le capital est constitué par des parts sociales de 5 000F de nominal accepte la
transformation en capital avec une prime de conversion de 2 500 l’une.
Travail à faire :
• Déterminer le nombre de parts sociales à remettre à M. TRAORE et la prime de
conversion globale ;
• Passer l’opération au journal.

CORRECTION DE L’APPLICATION
• Le nombre d’action
15000000
N’ = = 2000 ⇒ N’ 2000 parts
7500
Pc = N’ (PE – Vn) ⇒ Pc = 2 000 (7 500 – 5 000)
Pc = 5 000 000

Ecritures comptables
date
401 Dettes fournisseurs 15 000 000
101 Capital social (N’ x 5 000 ) 10 000 000
1054 Prime de conversion 5 000 000
(souscription)

VII. AUGMENTATION DU CAPITAL DANS LES SNC


L’augmentation du capital doit être décidée et ses modalités fixées par consentement
unanime des associés ou dans des conditions prévues par les statuts :
La libération des apports en numéraire peut intervenir immédiatement ou ultérieurement
au fur et à mesure selon les besoins de la structure. Les nouveaux associés doivent être
agrées par les anciens associés. Les créances peuvent être aussi converties pourvu qu’elles
soient liquides et exigibles sur la société.
L’augmentation peut se réaliser soit :
• par la fixation d’une valeur nominale de parts sociales supérieure à la valeur nominale
avant augmentation du capital,
• par création de parts sociales nouvelles.
Les règles d’augmentation du capital sont les mêmes que pour les SARL mais on utilise
souvent les comptes individuelles des associés pour les opérations d’augmentation.
Ecriture d’apport en numéraire
date
4615 Associés, versement reçus sur augmentation du X
capital X
109 Actionnaire, capital non appelé X
1011 CSNA X
1012 CSANV X
1051 Prime d’émission
(promesse d’apport)

127
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Remarque
• Les autres écritures sont identiques à celles des SA et SARL. ;
• Dans les SNC, lors des appels ultérieurs, le compte 4613 remplace le compte 467 utilisé
généralement dans les SA ;
• Les augmentations de capital par apport en nature et par conversion des dettes en
actions sont identiques à celles des SA et des SARL.
 Augmentation du capital par incorporation des réserves
Lors de l’incorporation des réserves, il y a lieu d’utiliser 1013 au crédit en lieu et place du
compte 101 capital social.
date
11. Comptes de réserve Montant
1013 CSAVNA réserves Montant réserve
(augmentation par apports en nature)

128
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

CHAPITRE N°7 : REDUCTION ET AMORTISSEMENT DU CAPITAL

Ce chapitre sera décomposé en deux grandes parties qui sont :


- les réductions et remboursements du capital ;
- les amortissements du capital.
I. REDUCTION DU CAPITAL
Les sociétés commerciales sont parfois amenées à réduire leur capital. Deux motifs peuvent
justifier cette opération :
- la nécessité d’absorber les pertes importantes qui ne peuvent être compensées par des
bénéfices futurs ou des réserves ; le déficit s’imputera alors sur le capital ;
- une société peut posséder un capital trop important pour l’activité : elle réduira alors
son capital en remboursant à ses associés une partie de leur apport.
La décision relève de l’assemblée générale extraordinaire (AGE). Au cours de cette
opération, les règles juridiques d’égalité des associés, du capital minimum de valeur
nominale doivent être respectées.

I.1. LA REDUCTION DU CAPITAL PAR APUREMENT DES PERTES


La réduction peut s’opérer soit en diminuant la valeur nominale de l’action ou de la part sociale
(sans descendre en dessous du minimum exigé) soit en diminuant le nombre d’action.
Au regard des droits d’enregistrement, l’opération est soumise à des frais d’amortissement et de
réduction du capital.
La réduction du capital par apurement des pertes peut s’opérer selon trois hypothèses, qui sont :

 1ERE HYPOTHESE : MONTANT DE LA REDUCTION EGAL AU MONTANT DE LA PERTE.

1013 Capital souscrit, appelé, Non Amorti Perte=RAN

129 Report à Nouveau (SD) Perte=RAN


(réduction du capital)

627 Frais de publicité X


6324 Honoraires X
6325 Frais d’actes X
4454 Etat, TVA récupérables X
646 Droit d’enregistrement X
521 Banque X
(règlement des frais)

2011 Frais d’établissement X


781 Transferts de charges d’exploitation X
(immobilisation des frais)

EXEMPLE N°1 : Montant de la perte = Montant de la réduction

De la balance par solde établit au 1er mars de la SARL FASO DECOR, on extrait les comptes
suivants :
- capital social (500 Parts de 8 000F), 4 000 000 F

129
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- R à N solde débiteur 800 000 F


Afin d’assainir la situation financière, l’assemblée générale des associés décide d’amortir les
pertes par réduction du capital et abaissement du nominal des pertes.
Les frais de réduction se sont élevés à 50 000 F réglés contre chèque bancaire.
TRAVAIL A FAIRE
1- Déterminer le nouveau nominal des parts après réduction du capital social
2- Passer les écritures de réduction du capital ou journal.
SOLUTION
1-Calculons la nouvelle valeur de la part sociale ction = montant de la perte.

2) .Ecritures comptables

1013 Capital souscrit, appelé, Non Amorti 800 000

129 Report à Nouveau (SD) 800 000


(réduction du capital)

646 50 000
521 50 000

2015 50 000
781 50 000

800000
Valeur Réduite = = 1600
500

DEUXIEME HYPOTHESE : LE MONTANT DE LA REDUCTION EST SUPERIEUR AU MONTANT


DE LA PERTE
Dans ce cas, la différence entre le montant de la réduction et le montant des pertes est
comptabilisée dans un compte de capitaux propres. Le compte « autres primes » est le mieux
indiqué.

130
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1013 Capital souscrit appelé versé non amorti Montant de la


129 R à Nouveau (SD) réduction Pertes
1058 Autres primes solde
(Réduction par apurement des pertes)

EXEMPLE N°2 : Montant de la réduction supérieur au montant de la perte


Dans le passif d’une SA au 1er avril 20N on lit :
 Capital social 10 000 000 F
 Réserves légale 1 800 000 F
 Réserves facultatives 2 000 000 F
 R à N (SD) - 1 400 000 F
 Provisions réglementée 3 000 000F
15 400 000F
La Société décide de réduire le capital d’un montant de 1 600 000 F pour annuler la perte.
TRAVAIL A FAIRE :
1. Passer l’écriture de réduction au journal.
2. Calculer les capitaux propres après réduction du capital
SOLUTION :
1. Ecritures au journal

1013 Capital souscrit, Appelé N Amorti 1 600 000


129 Report à Nouveau 1 400 000
1058 Autres primes 200 000
(Réduction du capital)
2. Capitaux propres après réduction du capital
Capital social = 10 000 000 – 1 600 000 = 8 400 000
Réserves légales + 1 800 000
Réserves facultatives + 2 000 000
Autres primes + 200 000
Provisions réglementée + 3 000 000
15 400 000

TROISIEME HYPOTHESE : MONTANT DE LA REDUCTION INFERIEUR AU MONTANT DE LA


PERTE
Il peut arriver que pour annuler la perte, l’entreprise diminue le capital et diminue aussi les
réserves. Tout compte de réserves peut être utilisé pour réduire le capital.
Dans ces conditions on aura l’écriture suivante :

1013 Capital souscrit, Appelé N Amorti Réduction


11. Comptes de réserves Solde
perte
129 Report à Nouveau
(Réduction du capital)

EXEMPLE N°3 :
Dans le passif de la SNC VIS BURKINA on lit :
- Capital social 10 000 000
- Réserves légale 1 000 000
- Réserves facultatives 2 500 000
131
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- R à N (SD) - 2 000 000


La société décide de réduire le capital d’un montant de 1 500 000F pour annuler les pertes
antérieures.
TRAVAIL A FAIRE
1. Passez l’écriture de réduction au journal.
2. Calculer les capitaux propres après réduction du capital

SOLUTION
1. l’écriture de réduction du capital

1013 Capital souscrit, Appelé N Amorti 1 500 000


1181 Réserves facultatives 500 000
129 Report à Nouveau 2 000 000
(Réduction du capital)
2. Calcul des capitaux propres après réduction du capital

Capital social = 10 000 000 – 1 500 000 = 8 500 000


Réserves légales + 1 000 000
Réserves facultatives + 2 000 000
11 500 000
EXEMPLE N° 4
Les postes de capitaux propres d’une SA comportes les postes suivants :
Capital (10 000 actions de 100 €) 1 000 000 F
Réserves légales 100 000 F
Réserves facultatives 250 000 F
Report à Nouveau (550 000 )
800 000 F
La société n’envisage pas à court terme de réaliser de bénéfices suffisants pour l’imputation de
ces pertes. Les dirigeants proposent alors à l’assemblée générale extraordinaire l’imputation de
celle- ci :
 Sur les réserves à concurrence de 350 000 F,
 Sur le capital à concurrence du reliquat soit 200 000 F, avec réduction de 20 € de
la valeur nominale des actions.
TRAVAIL A FAIRE :
Comptabiliser l’opération au journal

1013 Capital souscrit, Appelé N Amorti 200 000


111 Réserve légale 100 000
1181 Réserves facultatives 250 000
129 Report à Nouveau 550 000
(Réduction du capital)

Remarque :
Le capital social serait alors de 800 000 F après réduction du capital

I-2-Réduction par remboursement du capital

Une entreprise peut réduire son capital soit en diminuant la valeur nominale, le nombre
d’actions restant inchangé soit en diminuant le nombre d’actions, la valeur nominale reste
inchangée.

132
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

La réduction du capital par remboursement anticipé peut s’opérer selon deux (02) hypothèses
qui sont :
 Cas où le capital a été entièrement libéré.
Lorsque le capital en numéraire a été entièrement libéré on peut procéder à un
remboursement anticipé en agissant directement sur le capital lui-même.

1013 Capital souscrit, appelé, Non Amorti remboursement

4619 Actionnaire, capital à rembourser remboursement


(constatation de la réduction)

4619 Actionnaire, capital à rembourser remboursement


521
Banque remboursement
(règlement du capital)

EXEMPLE N°5 :
Une SA au capital de 50 000 000F entièrement libéré de 5 000 actions décide de réduire son
capital de moitié le 05 – 06 – 20N. Le remboursement se fait par chèque bancaire.
TRAVAIL A FAIRE :
1. Enregistrez l’écriture de remboursement du capital au journal ;
2. Calculer les capitaux propres après remboursement du capital.

SOLUTION :

1. Ecritures comptables au journal

1013 Capital souscrit, appelé, Non Amorti 25 000 000

4619 Actionnaire, capital à rembourser 25 000 000


(constatation de la réduction)

4619 Actionnaire, capital à rembourser 25 000 000

521 Banque 25 000 000


(règlement des frais)

2. Capitaux propres après réduction du capital = 50 000 000 – 25 000 000 =25 000 000

EXEMPLE N°6 :
Les capitaux propres d’une SA comportent les postes suivants au 31/12/20N :
Capital social (80 000 actions de 100 €) 8 000 000 F
Réserves légales 2 500 000 F
Réserves libres 2 000 000 F
12 500 000 F
Les dirigeants souhaitent réduire le capital de 25% en remboursant chacune des actions à
concurrence de 25 € et en abaissant leur valeur nominale de 100 à 75 €.
TRAVAIL A FAIRE :

133
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Passer l’opération au journal et en déduire les capitaux propres après remboursement du


capital.

31/12/N
1013 Capital souscrit, appelé, Non Amorti 2 000 000

4619 Actionnaire, capital à rembourser 2 000 000


(constatation de la réduction)

4619 Actionnaire, capital à rembourser 2 000 000

521 Banque 2 000 000


(règlement des frais)

Capitaux propres = (80 000 actions de 75 €) = 6 000 000 + 4 500 000 =10 500 000F

EXEMPLE N°7 : Suite de l’exercice N°1 :


Les capitaux propres d’une SA comportent les postes suivants au 31/12/20N :
Capital social (80 000 actions de 100 €) 8 000 000 F
Réserves légales 2 500 000 F
Réserves libres 2 000 000 F
12 500 000 F
En considérant l’exercice précèdent on considère maintenant que les dirigeants souhaitent
rembourser et réduire 1 action sur 4, soit 20 000 actions.
TRAVAIL A FAIRE :
Passer l’opération au journal et en déduire les capitaux propres après remboursement du
capital.

SOLUTION

1013 Capital souscrit, appelé, Non Amorti 2 000 000

4619 Actionnaire, capital à rembourser 2 000 000


(constatation de la réduction)

4619 Actionnaire, capital à rembourser 2 000 000

521 Banque 2 000 000


(règlement des frais)

Capitaux propres = (60 000 actions de 100 € ) = 6 000 000 + 4 500 000 =10 500 000F

 Cas des actions partiellement libérées


Dans ce cas, la réduction se portera sur le montant du capital non libéré.
REMARQUE :
Si le montant de la réduction dépasse la fraction non libérée, c’est le solde du capital qui
sera remboursé aux associés. On aura donc les écritures suivantes :

134
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

467 Actionnaires, restant du sur capital appelé solde

109 Actionnaires, capital non appelé solde


(appel du capital)
1013 Cap à rembourser
1011 Capital appelé versé non amorti solde
4619 Capital non appelé Cap à rembourser
467 Actionnaire, capital à rembourser solde
Actionnaires, restant du sur capital appelé
(constatation de la réduction)
4619 Cap à rembourser
521 Actionnaires, capital à rembourser Cap à rembourser
banque
(remboursements des fonds)

EXEMPLE N°8 :
Une SA au capital de 20 000 actions de 10 000F décide de réduire son capital à 120 000 000 le
02 janvier 20N. Les actions sont libérées des ¾ à la souscription du capital.
TRAVAIL A FAIRE
Passez l’écriture de réduction du capital au journal

SOLUTION
- Montant total de la réduction 200 000 000-120 000 000 = 80 000 000
- Fraction appelée = ¾ X 80 000 000 = 60 000 000
- Fraction non appelée = ¼ X 80 000 000 = 20 000 000

467 Actionnaires, restant du sur capital appelé 20 000 000

109 Actionnaires, capital non appelé 20 000 000


(appel du capital)

1013 Capital appelé versé non amorti 60 000 000


1011 Capital non appelé 20 000 000
4619 Actionnaire, capital à rembourser 60 000 000
467 Actionnaires, restant du sur capital appelé 20 000 000
(constatation de la réduction)

4619 Actionnaire, capital à rembourser 60 000 000


521 banque 60 000 000
(remboursements des fonds)

I.3.Le rachat par la société de ses propres actions dans le but de les annuler
Ce procédé est généralement utilisé par les SA.
Il présente alors quelques particularités qu’il convient d’étudier :
La société doit présenter son offre à tous les actionnaires en recouvrant à diverses mesures de
publicités légales :
 Si le nombre d’actions présenté excède le nombre de titres à racheter, il est
procédé pour chaque demandeur à une réduction proportionnelle au nombre
d’actions dont il est propriétaire.
 Si les actions présentées n’atteignent pas le nombre de titres à racheter, le capital
est réduit à concurrence des seules actions achetées.

135
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Le prix de rachat est en principe fixé à un montant proche de la valeur réelle de l’action, en
conséquence :
Première hypothèse : COUT D’ACHAT > à la VALEUR NOMINALE
Si le prix de rachat est supérieur à la valeur nominale, le montant de la réduction est égal à cette
valeur nominale et l’excèdent doit être imputé au débit du compte « 1181 Réserves
Facultatives ».

5021 Actions propres Valeur d’achat


521 Banque Valeur d’achat
(achat d’actions propres)

1013 Capital, A .V. Non Amorti Valeur


4619 Actionnaire, Capital à rembourser nominale Valeur
(réduction du capital) nominale

4619 Actionnaire, Capital à rembourser Valeur


1181 Réserves facultatives nominale
5021 Actions propres solde
(annulation d’actions propres) Valeur d’achat

646 Droit d’enregistrement


521 Banque Frais
(engagement des frais) Frais

2015 Frais de modification u capital


781 Transfert de charges d’exploitation Frais
(immob. Des frais) Frais

Deuxième hypothèse : COUT D’ACHAT ‹ à la VALEUR NOMINALE


Si le prix de rachat (coût de rachat) est inférieur au montant nominal des titres, la différence
représente une « Prime » qui s’enregistrera au crédit du compte « 1058, Autres primes » :

5021 Actions propres Valeur


521 Banque d’achat Valeur
(achat d’actions propres) d’achat

1013 Capital, A .V. Non Amorti Valeur


4619 Actionnaire, Capital à rembourser nominale Valeur
(réduction du capital) nominale

4619 Actionnaire, Capital à rembourser Valeur


5021 Actions propres nominale Valeur
1058 Autres primes d’achat
(annulation d’actions propres) Solde

646 Droit d’enregistrement frais


521 Banque frais
(engagement des frais)

2015 Frais de modification u capital frais


781 Transfert de charges d’exploitation frais
(immob. Des frais)

136
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N°9 :
Une SA au capital de 80 000 actions de 10 000 F CFA offre à ses actionnaires le rachat de 20 000
actions dans le but de les annuler .prix de rachat est fixé à un montant de :
o Première hypothèse : 22 000 F CFA l’une ;
o Première hypothèse : 8 500 F CFA l’une.
TRAVAIL A FAIRE :
On vous demande d’enregistrer cette opération dans chacune des deux hypothèses.

SOLUTION :
Prix de rachat > à la valeur nominale 22 000F > à 10 000 F.
5021 Actions propres 440 000000
521 Banque 440 000000
(achat d’actions propres)

1013 Capital, A .V. Non Amorti 200 000 000


4619 Actionnaire, Capital à rembourser 200 000 000
(réduction du capital)

4619 Actionnaire, Capital à rembourser 200 000 000


1181 Réserves facultatives 240 000 000
5021 Actions propres 440 000000
(annulation d’actions propres)

Prix de rachat ‹ à la valeur nominale :

5021 Actions propres 170 000000


521 Banque 170 000 000
(achat d’actions propres)

1013 Capital, A .V. Non Amorti 200 000 000


4619 Actionnaire, Capital à rembourser 200 000 000
(réduction du capital)

4619 Actionnaire, Capital à rembourser 200 000 000


5021 Actions propres 170 000 000
1058 Autres primes 30 000 000
(annulation d’actions propres)

II. L’AMORTISSEMENT DU CAPITAL

L’amortissement du capital n’est pas à proprement parlé une réduction du capital car il se
traduit par :
- le remboursement d’une partie du capital aux associés.
- mais également la reconstitution de ce capital à l’aide d’une réserve libre.
Cela voudrait dire que l’amortissement du capital utilise obligatoirement les réserves.
Ce capital demeure donc inchangé, la partie amortie est transférée du compte « 1013 » au
compte « 1014, capital souscrit appelé versé amorti ». Les associés conservent alors leur qualité
d’associés, seulement ils n’ont plus droit à l’intérêt statutaire lors des opérations de répartitions
du résultat.
REMARQUE
Les actions amorties sont appelées actions de jouissance et les actions non amorties les
actions de capital. On aura donc les écritures suivantes

137
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1181 Réserves facultatives ou libres Montant amorti

4619 Actionnaire, capital à rembourser Montant amorti


(amortissement du capital par les réserves)

4619 Actionnaire, capital à rembourser Montant amorti

521 Banque Montant amorti


(règlement aux associés)

101 Capital social capital


1013 Capital appelé versé non amorti Cap N.Amorti
1014 Capital appelé versé amorti Montant amorti
(Transfert en capital)

EXEMPLE N°10:
Le bilan d’une SA se présente ainsi au 31 – 12 – 2000

Actif Montant Passif Montant


Actif immobilisé 75 000 000 Capital social (actions de 10 000F) 50 000 000
Banque 25 000 000 Réserves libres 30 000 000
Fournisseurs d’exploitation 20 000 000
Total 100 000 000 Total 100 000 000

La société décide d’amortir son capital en remboursent 4 000F par action.


TRAVAIL A FAIRE
1. Passez les écritures d’amortissements du capital.
2. Présentez le bilan après amortissement du capital.

SOLUTION
1- Montant du capital amorti = 5 000 actions x 4000F =20 000 000 F.

1181 Réserves facultatives ou libres 20 000 000

4619 Actionnaire, capital à rembourser 20 000 000


(amortissement du capital par les réserves)

4619 Actionnaire, capital à rembourser 20 000 000

521 Banque 20 000 000


(règlement aux associés)

101 Capital social 50 000 000


1013 Capital appelé versé non amorti 30 000 000
1014 Capital appelé versé amorti 20 000 000
(Transfert en capital)

2. Bilan après amortissement du capital.

ACTIF MONTANTS PASSIF MONTANTS


Actif immobilier 75 000 000 Capital appelé versé non amorti 30 000 000
Banque 5 000 000 Capital amorti 20 000 000
Réserves libres 10 000 000

138
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Dettes fournisseurs 20 000 000

Total 80 000 000 Total 80 000 000

EXEMPLE N°11 :
Les capitaux propres d’une SARL comportent les postes suivants au 31/12/20N :
Capital social (12 000 actions de 100 €) 1 200 000 F
Réserves légales 120 000 F
Réserves libres 400 000 F
1 720 000 F
Les dirigeants souhaitent amortir le capital de 30% en remboursant 30 € à chaque action par
prélèvement d’une somme de 360 000 € sur le poste des réserves libres.
TRAVAIL A FAIRE :
Passer l’opération au journal et en déduire les capitaux propres après amortissement du
capital.

Correction :

1181 Réserves facultatives ou libres 360 000

4619 Actionnaire, capital à rembourser 360 000


(amortissement du capital par les réserves)

4619 Actionnaire, capital à rembourser 360 000

521 Banque 360 000


(règlement aux associés)

101 Capital social 1 200 000


1013 Capital S, A V N A 840 000
1014 Capital appelé versé amorti 360 000
(Ventilation du capital)

Les capitaux propres :


Capital Non Amorti (12 000 X 70) = 840 000
Capital Amorti (12 000 x 30) + 360 000
Réserves légale + 120 000
Autres réserves + 40 000
Total = 1 360 000

DOSSIER N°11 : AMORTISSEMENTS REDUCTION DU CAPITAL ET REPARTITION DU


RESULTAT
Les capitaux propres de la SARL NANWINGAMI après répartition du résultat au
31/12/N-1 comprennent les postes suivants :
 Capital social (200 000 actions de 500 €)…………………. .. 100 000 000 F
 Réserve légale ………………………………………………... 20 000 000 F
 Réserves facultatives ………………………………………… 80 500 000 F
 R à N solde débiteur …………………………………………… 1 000 000 F

139
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

 Subvention d’investissement ………………………………… 40 000 000 F


 Plus values de cession à réinvestir ………………………….. . 10 000 000 F
 Provisions spéciales de réévaluation ……………………….. 15 000 000 F
Les dirigeants souhaitent réduire le capital de 20% en remboursant chacune des actions
à concurrence de 100 €, les frais de réduction ce sont élevés à 2 000 000 F dont
800 000 F HT de frais de publicités et 300 000 F HT d’honoraires. Taux de l’impôt
27,5 %.
TAF N°1 :
4) Passer au journal de la société NANWINGAMI les écritures de réduction du
capital décidée le 01/03/N par l’A.G.E.
5) Calculer la valeur mathématique avant et après réduction du capital, puis
en déduire le montant du capital après réduction ;
Le 01/06/N les dirigeants de la société NANWINGAMI décident d’amortir le capital en
remboursant une action sur quatre.
TAF N°2 :
6) Passer au journal de la société NANWINGAMI les écritures relatives à
l’amortissement du capital ;
7) Déterminer la valeur mathématique après amortissement du capital, puis
en déduire le montant du nouveau capital social.

EXERCICEN°12 : Répartition de bénéfice, Réduction et amortissement du capital .


La société anonyme FASO THE au capital de 1 000 000 000 F CFA (actions de 20 000 F) a été
constituée le 01/01/20N-3 par les actionnaires suivants :
 L’actionnaire « A » 50%
 L’actionnaire « B » 30% ;
 L’actionnaire « C » 20%.
A l'inventaire du 31/12/20N-1, la société FASO THE a réalisé une perte (résultat
déficitaire) immédiatement reporté à nouveau.
Après inventaire du 31/12/20N l'extrait du bilan se présente ainsi :
INTITULE MONTANTS
Capital social (50 000 actions de 20 000 F) 1 000 000 000
Primes d'émission et de fusion 100 000 000
Réserve légale 160 000 000
Réserves statutaires 200 000 000
Réserves facultatives ou libres 500 000 000
Report à nouveau + ou – (75 000 000)
Résultat Net + ou - 250 000 000
Subvention d'investissement 70 000 000
Provisions réglementées 50 000 000
TOTAUX CAPITAUX PROPRES ?
A .Les dispositions statutaires à son article 12 décide comme suit la répartition du
résultat de 20N le 15/05/20N+1 :
- 10% à la réserve légale ;
- 8% d'intérêts sur le capital libéré et non amorti ;

140
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- dotation à la réserve statutaire 35% après apurement du report à nouveau


antérieur solde débiteur et après prélèvement de la réserve légale et de l’intérêt
statutaire ;
- dotation d'un fonds de réserves facultatives décidées par l'assemblée générale
des actionnaires ;
- le solde est réparti aux actionnaires à titre de superdividendes.
NB :
Le super dividende de l'action doit être arrondi aux milliers de francs inférieurs s'il y a lieu.
TRAVAIL A FAIRE N°1 :
1) Calculer la valeur mathématique avant répartition du bénéfice ;
2) Présenter le tableau de répartition de bénéfice de l'exercice 20N sachant que l'Assemblée
Générale des actionnaires en sa séance du 31/03/20N+1 avait décidée de doter les réserves
facultatives de 138 500 000 F ;
3) Enregistrer au journal les écritures correspondantes si le taux de l'impôt de retenue à la source
est de 10%.
4) Calculer la valeur mathématique après répartition du résultat
B. L'AG des actionnaires réunie le 15/01/N+2 décide : On supposera que les opérations
d’amortissements et de réductions du capital ont lieu avant la répartition du résultat.
 Une réduction des capitaux propres de 200 000 000 F CFA par imputation du R à N sur
la réserve facultative et un remboursement anticipé du capital de 125 000 000 par
réduction de la valeur nominale ,
 Un amortissement du capital de 100 000 000 par imputation de 30% sur les réserves
statutaires et le reste sur les réserves libres.
NB : Tous les remboursements sont effectués par chèque bancaire BCB.
TRAVAIL A FAIRE N°2 :
1) Passer les écritures relatives à la réduction du capital
2) Passer les écritures relatives à l'amortissement du capital

EXERCICE N°13: amortissement et augmentation du capital


Le capital de la société ORSINO s'élève à 50 000 000F. Il est divisé en 5 000 actions de 10 000 F
se répartissant en 4 000 actions entièrement libérées et non amorties et 1 000 actions amorties
de moitié depuis plusieurs années.

Passif Exercice N - Avant répartition


Capital 50 000 000
Capital amorti : 5 000 000
Capital non amorti : 45 000 000
Réserve légale 8 800 000
Report à nouveau 100 000
Résultat net 18 500 000

Les statuts prévoient un intérêt statutaire de 6% s'appliquant sur le capital libéré et non amorti.
L'assemblée décide de distribuer un dividende unitaire de 1 600 F. l'AGE décide aussi d'allouer à
la réserve facultative la somme de 4 600 000 F et aux réserves contractuelles la somme de 3 000
000. Le solde étant reporté à nouveau.

TRAVAIL A FAIRE
1. Procéder à la répartition du bénéfice et présenter l'écriture comptable correspondante;
2. Calculer la valeur mathématique des actions ex – coupon;
3. L'AGE décide le 1er /07/N+1 la conversion des actions partiellement amorties en actions
de capital par prélèvement sur le bénéfice à compter des bénéfices de l'exercice N+1. A
cet effet, le résultat de l'exercice N+1 est bénéficiaire de 12 500 000 F.
Passer l'opération d'augmentation du capital par le résultat au journal

141
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N° 14 : Réduction et amortissement du capital


Au 31/12/N, après affectation du résultat, les capitaux propres de la société anonyme BATIONO
& DAVO comportent les postes suivants:

Passif Exercice N
Capital (actions de 22 500 F) 1 350 000 000
Réserves facultatives 388 000 000
Subventions d'investissement 100 000 000

Des plus values latentes sur éléments actifs sont estimées à 200 000 000 F et des moins values
latentes sur les éléments d'actif sont estimées à 53 000 000F. Le taux d'imposition sur les
sociétés est de 35%.
Ne disposant pas d'opportunités d'investissements, la société souhaiterait procéder à une
réduction de capital en remboursant à ses actionnaires une somme de 555 000 000 F le 1er
/01/N+1.
Deux (02) solutions sont alors envisagées :
• Réduction du tiers de la valeur nominale des actions;
• Remboursement de la valeur nominale d'une action sur cinq (05) ;
TRAVAIL A FAIRE :
1. Déterminer la valeur intrinsèque de l'action avant la réduction du capital;
2. Comptabiliser l'opération pour chacune des solutions envisagées;
3. Déterminer la valeur intrinsèque de l'action après la réduction de capital pour chacune
des solutions envisagées et montrer que, dans tous les cas, l'opération respecte l'égalité
entre associés.
4. Sachant qu'en date du 1er/03/N+1 la société décide d'amortir le capital de 195 000 000 F
par imputation de la réserve facultative et abaissement du nominal. Procéder à
l'enregistrement de l'opération au journal.

EXERCICE N° 15 : Amortissement du captal et répartition du résultat


L'extrait du bilan de la SOCIETE SOL CONFORT & DECOR se présente comme suit au
31/12/2004 :

Passif 2004
(avant répartition) (avant
répartition)
Capitaux propres et ressources assimilées
Capital social (20 000 actions de 20 000 F) 400 000 000
- 12 000 actions A de 20 000 f de nominal
- 8 000 actions B de 20 000 f de nominal
Primes de fusion 50 000 000
Réserve légale 75 000 000
Réserves libres 217 000 000
Report à nouveau + ou - 8 000 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice ; - perte) 120 000 000
Total capitaux propres 870 000 000

- Il y a eu amortissement du capital le 1er juillet 2003 par remboursement de 5 000 F et le 1er


avril 2004 par remboursement anticipé de 10 000 F sur les actions A.
- Les statuts de la société SOL CONFORT & DECOR prévoient que le résultat sera répartit de la
façon suivante :
 Dotation à la réserve légale au taux légal;
 Intérêts statutaires de 6% sur le capital libéré et non amorti;

142
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

 Réserves statutaires de 15% du bénéfice après extinction du report à nouveau


antérieur solde débiteur et après prélèvement de la réserve légale ;
 Dotation à la réserve facultative selon décision de l'assemblée générale des
actionnaires;
 Superdividende aux actions selon décision de l'assemblée générale des actionnaires ;
 Report à nouveau éventuel du solde ;

L'A.G.O des associés s'est réunie le 15/04/2005 et a décidé de distribuer un dividende de 4 200
F par action B et de reporter à nouveau une certaine somme de telle sorte que la réserve
facultative soit un multiple de million ;

TRAVAIL A FAIRE
1) Rappeler les écritures d'amortissement du capital en dates du 1er/07/2003 et du
1er/04/2004 au journal
2) Procéder à la répartition du bénéfice de l'exercice 2004.
3) Passer l'écriture de répartition au journal
4) Calculer le dividende unitaire revenant à chaque catégorie d'action.

EXERCICE N° 16 : Amortissement, réduction et répartition du résultat


L'extrait du bilan de la SOCIETE SOBFEL se présente comme suit au 31/12/2005 :
Passif 2005
(avant répartition) (avant
répartition)
Capitaux propres et ressources assimilées
Capital social (20 000 actions de 20 000 F l'une) 400 000 000
- 12 000 actions A de 20 000 f de nominal amorti de 15 000 f
- 8 000 actions B de 20 000 f de nominal
Primes de fusion 50 000
Réserve légale 000
Réserves facultatives 80 000 000
Report à nouveau + ou - 264 250 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice ; - perte) - 750 000
150 000 000
Total capitaux propres 943 500 000

Renseignements complémentaires
- Il y a eu amortissement du capital 1er juillet 2003 par amortissement de 5 000 F et le
01/04/2004 sur remboursement de 10 000 F sur les actions A .
- Les statuts de la société prévoient que le bénéfice sera réparti de la façon suivante :
 Dotation à la réserve légale au taux légal,
 Intérêt statutaire de 6% l'an sur le capital appelé et non amorti,
 Resserves statutaires 15% du bénéfice après extinction du report à nouveau
antérieur solde débiteur et après prélèvement de la réserve légale;
 Dotation à la réserve facultative de 26 000 000 F;
 Superdividendes des actions selon décision de l'assemblée générale des actionnaires
;
 Report à nouveau du reliquat ;
L'A.G. O s'est réunie le 15/05/2006 et a décidé de distribuer un dividende de 5 200 F sur les
actions B et le solde sera reporté à nouveau.

TRAVAIL A FAIRE
1) Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice 2005.
2) Passer l'écriture correspondante au journal.

143
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

3) Calculer le dividende revenant à chaque catégorie d'action.


4) Sachant que le 1er/03/2006, la société décide de réduire sont capital de 5 000 000 par
apurement des pertes et abaissement du nominal des pertes. Passer l'écriture de
réduction du capital au journal.

CHAPITRE : LES EMPRUNTS OBLIGATIONS OU EMPRUNTS OBIGATAIRES


Les emprunts obligations sont des emprunts contractés par une SA ou par une GIE auprès d’un
public ou d’une population et comprennent généralement :
- les obligations ordinaires : Elles sont subdivisées en obligations au Pair et en
obligations à Primes ;
- les obligations à coupon zéro : Dans ce type d’obligations les obligataires ne perçoivent
aucun intérêt ;
- les obligations privilégiées : une hypothèque sur les immeubles de la société ou un
nantissement de fonds de commerce est affecté à la garantie de l’emprunt ;
- les obligations à prime : le prix de remboursement est supérieur au prix d’émissions.
La prime est la différence entre le prix de remboursement et le prix d’émission
(Pr.=VR/PR – PE) ;
- les obligations à lots : les obligations tirées au sort bénéficient d’un lot ;
- les obligations participantes : cette formule consiste à faire varier soit le montant
annuel de l’intérêt versé soit la valeur de remboursement du titre en fonction des
résultats de la société ;
- les obligations convertibles en actions : Elles sont convertibles en actions au gré du
titulaire dans les conditions et sur les bases fixées par le contrat d’émission de
l’emprunt ;

144
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- les obligations échangeables en actions : elles sont converties en actions à la demande


du titulaire des obligations dans les conditions et sur les bases fixées par le contrat
d’émission ;
- les obligations indexées : L’intérêt ou la valeur de remboursement ou les deux (2) à la
fois varient en fonction d’un indice déterminé en relation directe avec l’objet de
l’entreprise ;
IV – CONDITIONS D’EMISSION DE L’EMPRUNT OBLIGATAIRE
L’émission d’un emprunt obligataire est assortie d’un certain nombre de conditions qui sont :
- Parmi les sociétés commerciales, seules les SA et les groupements d’intérêt
économique (GIE) peuvent émettre les obligations sous réserve que le capital soit
entièrement libéré et que la société ait établit deux bilans régulièrement approuvés.
- L’AGO des actionnaires à seule compétence pour autoriser une émission d’emprunt
obligataire.
- La masse des obligataires est dotée d’une personnalité morale chargée de défendre
les intérêts des obligataires.
V – LA COMPTABILISATION DE L’EMISSION D’EMPRUNT OBLIGATION.
Les écritures comptables doivent en principe, constater trois étapes qui sont :
- l’émission, c’est à dire, la création d’obligations ;
- la souscription : c’est l’engagement pris par l’obligataire de verser le montant des
obligations ;
- la libération : c’est le versement des sommes promises .
Cette procédure est désormais simplifiée dans la mesure où les emprunts sont
généralement émis avec l’aide des banques. L’opération peut se résumer en une seule
écriture (émission souscription, libération).
V- 1 Le cadre comptable
161 Emprunts obligataires ;
2061 Primes de remboursement des obligations ;
2026 Frais d’émission des emprunts ;
6872 Dotations aux amortissements à caractère financier ;
681 Dotations aux amortissements d’exploitation ;
521 Banque ;
781 Transfert de charges d’exploitation ;
787 Transferts de charges financière ;
47112 Obligations, comptes de souscription ;
V- 2 l’enregistrement comptable
Les écritures comptables doivent en principe constater trois étapes qui sont :
- l’émission : c'est-à-dire, la création d’obligations passées dans le public.
- la souscription : c’est l’engagement pris par l’obligataire de verser le montant des
obligations souscrites ;
- la libération : c’est le versement des sommes promises. Cette procédure est
désormais simplifiée dans la mesure où les emprunts sont généralement émis avec
l’aide des banques.
V.2.1 l’émission au pair

47112 Obligations, comptes de souscription N x Vn


161 Emprunts obligations N x Vn
(Souscription des obligations)

145
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

521 Banque N x Vn

47112 Obligations, comptes de souscription N x Vn


(Libération des obligations)
6316 Frais d’émission des emprunts
Frais HT
4454 Etat, TVA récupérable / SE
TVA
521 Banque Frais TTC
(Règlement de frais d’émission)

2026 Frais d’émission des emprunts Frais HT


781 Transfert de charges d’exploitation FraisHT

(Immobilisation des frais)

Ou :
521 Banque Solde
6316 Frais d’émission des emprunts frais
161 Emprunts obligataires N x Vn
(Souscription, libération des obligations)
2026 Frais d’émission des emprunts obligataires frais
781 Transfert de charges d’exploitation frais
(Immob. des Frais)

EXERCICE N°1 :
La Société ISPP émet au pair 10 000 obligations de nominale 20 000 Francs CFA, au taux de
15% l’an le 1/04/20N. Les obligations émises ont été libérées le même jour par les obligataires à
la BRS.
TRAVAIL A FAIRE :
Enregistrer ces opérations dans le livre journal de la Société ISPP sachant que les frais
d’émission réglés contre chèque bancaire se sont élevés à 20 000 000 F.
SOLUTION :
01/04/N
47112 Obligations, comptes de souscription 200 000
000
161 Emprunts obligations 200 000 000
(Souscription des obligations)

521 Banque
200 000
47112 Obligations, comptes de souscription 200 000 000
000

(Libération des obligations)


Frais d’émission des emprunts

146
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

6316 Banque
521 (Règlement de frais d’émission) 20 000 000
Frais d’émission des emprunts 20 000
000
2026 Transfert de charges d’exploitation
781 (Immobilisation des frais) 20 000 000

20 000
000
Ou bien
521 Banque 180 000
000
6316 Frais d’émission des emprunts
20 000 000
161 Emprunts obligataires 200 000
000
(Souscription, libération des obligations)
2026 Frais d’émission des emprunts obligataires
20 000 000
781 Transfert de charges d’exploitation
20 000
(Immob. Des Frais)
000

EXERCICE N°2 :
La Société ORYX BURKINA émet au pair 5 000 obligations de nominale 10 000 Francs CFA, au
taux de 10% l’an le 1/06/20N. Les obligations émises ont été libérées le même jour par les
obligataires à la BRS. Valeur de remboursement des obligations 10 000F l’une. Frais d’émission
de l’emprunt 400 F par obligation.
TRAVAIL A FAIRE :
Enregistrer ces opérations dans le livre journal de la Société ORYX BURKINA.

V.2.2. EMISSION AVEC PRIMES DE REMBOURSEMENT


A ce niveau la prime de remboursement unitaire serait égale à :
Pr = (PR ou VR – PE)
NB : pour avoir la prime de remboursement globale on multiplie la prime de
remboursement unitaire par N (nombre des obligations émises).

47112 Obligations, comptes de souscription N x PE


2061 Primes de remboursement des obligations N x Pr
161 Emprunts obligataires N x PR/VR
(souscription des obligations)
521 Banque N x PE
47112 Obligations, comptes de souscription N x PE
(libération des souscriptions)
6316 Frais d’émission des emprunts Frais
521 Banque Frais
(Règlement des frais)
2026 Frais d’émission des emprunts

147
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

781 Transfert de charges d’exploitation Frais


(immobilisation des frais) Frais

EXERCICE N°3 :
La SOCIETE DELTA émet au pair 10 000 obligations de nominale 50 000 Francs au taux de 13%
l’an le 1/06/N. Les obligations émises ont été libérées à la même date par les obligataires à la
BIB. Les obligations sont émises au prix de 45 000 F l’une.
TRAVAIL A FAIRE :
Enregistrer ces opérations dans le livre journal de la société Delta sachant que les frais
d’émission sont réglés contre chèque bancaire pour un montant de 5 000 000F.
Solution
01/06/N 445 000
000
521 Banque
50 000 000
2061 Primes de remboursement des obligations
5 000 000
6316 Frais d’émission de l’emprunt
161 Emprunts obligataires 500 000 000
(souscription des obligations)

2026 Frais d’émission de l’emprunt
5 000 000
781 Obligations, comptes de souscription 5 000 000
(libération des souscriptions)

EXERCICE N° 4 :
La Société GOUANTANAMO sise à PO a émis le 1/04/20N, 50 000 obligations au taux de 9% l’an,
aux conditions suivantes :
Vn = 10 000F ; PE = 9 600F ; VR ou PR = 10 200F
TRAVAIL A FAIRE :
Enregistrer au journal, les opérations d’émission des obligations sachant que les frais
d’émission se sont élevés à 10 000 000FHT réglés contre espèces.

01/04/N
47112 Obligations, comptes de souscription 480 000 000
2061 Primes de remboursement des obligations 30 000 000
161 Emprunts obligataires 510 000 000
(souscription des obligations)

521 Banque 480 000 000
47112 Obligations, comptes de souscription 480 000 000
(libération des souscriptions)
6316 Frais d’émission des emprunts 10 000 000
4454 Etat, TVA récupérable sur services ext 1 800 000
571 caisse 11 800 000
(Règlement des frais)

148
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

2026 Frais d’émission des emprunts 10 000 000


781 Transfert de charges d’exploitation 10 000 000
(immobilisation des frais)

EXERCICE N°5 :
La SOCIETE ALPHA émet 8 000 obligations de nominale 10 000 Francs, émises à 9 000 F l’une, au
taux de 8% l’an le 1/08/N. Les obligations émises ont été libérées à la même date par les
obligataires dans un compte ouvert à la BCB. Les obligations seront remboursées au prix de
15 000 F l’une.
TRAVAIL A FAIRE :
Enregistrer ces opérations dans le livre journal de la société ALPHA sachant que les frais
d’émission sont réglés contre chèque bancaire pour un montant de 2 000 000F HT.

V.3. TRAITEMENT COMPTABLE DES FRAIS D’EMISSION ET DE LA PRIME DE REMBOURSEMENT


Il s’agit des frais entraînés par l’émission de l’emprunt (dépenses de publicité par exemple), des
frais d’impression des titres, des commissions bancaires etc. Ces frais sont enregistrés au débit
du compte « 6316 : frais d’émission des emprunts ». Ils sont donc immobilisés afin d’être
repartis sur plusieurs exercices, soit sur la durée de l’emprunt ou soit sur 5 ans si toute fois l’on
n’a pas de précision en se qui concerne la durée d’amortissement des frais d’émission.
La prime de remboursement des obligations sera aussi amortie sur une durée maximale de 5ans.
Remarque : Les frais d’émissions peuvent être aussi amortis en fonction du nombre
d’obligations amorties annuellement.
Ecritures comptables au 31/12/N :
- Frais d’émission

681 Dotations aux amortissements VO


d’exploitation n
2026 VO
Frais d’émission de l’emprunt n
(constations de la charge)

- Primes de remboursement des obligations

6872 DA des primes des remb. des obligations VO


2061 Primes de remboursement. des obligations n VO
(constations de la charge) n

NB : Taxe sur les opérations bancaires (TOB) peut souvent remplace la TVA dans certaines
émissions d’emprunts obligation.

EXERCICE N°6 :
Le 01/04/05 une SA émet 100 000 obligations aux conditions suivantes :
149
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Vn = 20 000 F CFA ; PE = 18 000 F CFA ;PR = 22 000 FCFA ; n = 10 ans


Les souscriptions sont directement faites aux guichets de la BICIAB.
A la date de clôture, soit le 1er/04/05, 90 000 obligations sont souscrites moyennant une
commission de 2% Hors Taxes.
TRAVAIL A FAIRE :
1) Passer les écritures relatives à l’émission des obligations ;
2) Passer les écritures d’inventaire au 31/12/05 et 2006 sachant que les frais d’émission et
la prime de remboursement des obligations sont amortis sur une durée de 5 ans et la
taxe sur les opérations bancaires est de 17%.

Correction
521 Banque 1 582 092 000
2061 Primes de remboursement des obligations 360 000 000
6316 Frais d’émission de l’emprunt 37 908 000
161 Emprunts obligations 1 980 000
000
(Souscriptions et libération des obligations)
2026 Frais d’émission des emprunts 37 908 000
781 Transfert de charges d’exploitation
37 908 000
(Immobilisation des frais)
681 Dotations aux amortissements d’exploitation 7 581 600
687 Dotations aux amortissements à caractère financier 72 000 000
2026 Frais d’émission des emprunts
7 581 600
2061 Primes de remboursement des obligations
72 000 000
(Constatation de la charge)
681 Dotations aux amortissements d’exploitation 7 581 600
687 Dotations aux amortissements à caractère financier 72 000 000
2026 Frais d’émission des emprunts
7 581 600
2061 Primes de remboursement des obligations
72 000 000
(Constatation de la charge)

EXERCICE N° 7 :
Une SA émet le 01/08/N garanti par la BCB un emprunt obligataire de 15 000 obligations de
20 000 F émises à 19 000 F. Taux d’intérêts 10% l’an ; commissions bancaires 600 F HT par titre.
Le 25/08/N la banque crédite la société des montants correspondants à 12 000 obligations. Le
prix de remboursement d’une obligation est fixé à 22 500 F. Durée de l’emprunt 5 ans.
Les frais d’émission de l’emprunt seront amortis sur 5 ans par contre la prime de
remboursement sera amortie sur 4 ans.
TAF :
1. Passer au journal les écritures d’émission de l’emprunt ;
2. Passer les écritures d’inventaire du 31/12/N au journal.

EXERCICE N° 8 :
Une GIE émet le 01/05/N garanti par la BIB un emprunt obligataire de 5 000 obligations de
10 000 F émises à 8 000 F. Taux d’intérêt 6% l’an ; commissions bancaires 400 F HT par titre. Le
05/06/N la banque crédite la société des montants correspondants à 6 000 obligations. Le prix
de remboursement d’une obligation est fixé à 10 000 F. Durée de l’emprunt 5 ans.
Les frais d’émission de l’emprunt seront amortis sur 4 ans par contre la prime de
remboursement sera amortie sur 5 ans.

150
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

TAF :
1. Passer au journal les écritures d’émission de l’emprunt ;
2. Passer les écritures d’inventaire du 31/12/N et du 31/12/N+1 au journal.

EXERCICE N°9 :
Une SA émet le 10/01/N un emprunt obligataire de 50 000 000 F. Les obligations sont au
nombre de 50 000 émises à 10 000 F de valeur nominale 10 000 F. Elles sont remboursables à
11 000 F l’un au taux de 5 % l’an sur 5 ans. Frais divers 500 000 F HT réglés contre chèque
postal. La BICIA- B se charge du placement des titres moyennant une commission de 200 HT par
titre.
TAF :
Passer les écritures d’émission des titres au journal classique.

VI. LES ECRITURES DU SERVICE DE L’EMPRUNT


En contre partie du prêt accordé l’emprunteur s’engage à servir (verser aux obligataires) selon
les modalités convenues :
- l’intérêt ou le coupon calculé au taux fixé sur la valeur nominale des obligations non
encore emboursées (obligations Vivantes)
- le remboursement des obligations échues (obligations à amortir).
Généralement les écritures suivantes seront passées à l’inventaire et à l’échéance :
6711 Intérêts des emprunts obligations IC
1661 Intérêts courus des obligations IC
(Régularisation de l’intérêt couru)
1661 Intérêts courus des obligations IC
6711 Intérêts des emprunts obligations IC
(annulation de l’intérêt couru)
6711 Intérêts des emprunts obligations Intérêts

161 amortissements
Emprunt obligation
484 Autres dettes HAO Solde
annuité
447 Etat, impôt de retenue à la source Impôt/
(Comptabilisation des de l’annuité) Interet

484 Autres dettes HAO


Solde annuité
521 Banque
(paiement du coupon et du principal)
Solde
annuité

Remarque :
Le service de l’emprunt est généralement réalisé par l’intermédiaire d’une institution financière
.Les modalités de remboursement des obligations sont diverses, on a :
- le remboursement en bloc ou in fine ;
- le remboursement par amortissements constants ;
- le remboursement par annuités constantes.
VI 1. REMBOURSEMENT IN FINE OU EN BLOC
On l’appelle également remboursement en une seule fois c’est à dire remboursement du
principal et l’intérêt qu’à la dernière année du prêt. Le principal et le montant de l’intérêt de la

151
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

dernière année sera rembourser à la dernière année. Mais avant la dernière échéance seule les
intérêts annuels sont remboursés.
VI.1.1Tableau de l’emprunt
EXERCICE N°10 :
La « SA Dataty’s » émet un emprunt obligataire de 10 000 000F de valeur nominale 5 000F. La
valeur d’émission des titres est de 4 950F l’un et la valeur de remboursement est de 5 100F l’un
au taux d’intérêt de 8% l’an. Durée de remboursement de l’emprunt 10 ans date d’émission
(date de jouissance) le 30/04/N. Taux de retenue à la source 10% (IRVM).
TRAVAIL A FAIRE :
1. Présenter le tableau d’amortissement de l’emprunt selon l’hypothèse de remboursement en bloc ou in
fine.
2. Passer les écritures du service de l’emprunt pour les deux (02) premières années.

Solution
Echéances Obligations Capital Intérêts Obligations Amortisse Annuités Intérêts
ou périodes vivantes restant ' Amorties ments (6)=(3)+5 Courus
(3)=(2)xi
(1) Du (4) (5)=(4)xV
(2) = (1)xVR R
31/12/N 2 000 10 200 000 799 680 - - 799 680 533 120
31/12/N+1 2 000 10 200 000 799 680 - - 799 680 533 120
31/12/N+2 2 000 10 200 000 799 680 - - 799 680 533 120
31/12/N+3 2 000 10 200 000 799 680 - - 799 680 533 120
31/12/N+4 2 000 10 200 000 799 680 - - 799 680 533 120
31/12/N+5 2 000 10 200 000 799 680 - - 799 680 533 120
31/12/N+6 2 000 10 200 000 799 680 - - 799 680 533 120
31/12/N+7 2 000 10 200 000 799 680 - - 799 680 533 120
31/12/N+8 2 000 10 200 000 799 680 - - 799 680 533 120
31/12/N+9 2 000 10 200 000 799 680 2 000 10 200 000 10 999 680 533 120

 Ecritures du service de l’emprunt


Ecritures de la première année :
6711 Intérêts des emprunts obligations 533 120
1661 Intérêts courus des obligations 533 120
(Régularisation de l’intérêt couru)
1661 Intérêts courus des obligations 533 120
6711 Intérêts des emprunts obligations 533 120
(annulation de l’intérêt couru)
6711 Intérêts des emprunts obligations 799 680

161 O
Emprunt obligation
484 719 712
Autres dettes HAO
79 680
447 Etat, impôt de retenue à la source
(Comptabilisation des de l’annuité)
484 Autres dettes HAO
719 712
521 Banque
(paiement du coupon et du principal) 719 712

Ecritures de la 2ème année


6711 Intérêts des emprunts obligations 533 120
1661 Intérêts courus des obligations 533 120
(Régularisation de l’intérêt couru)

152
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1661 Intérêts courus des obligations 533 120


6711 Intérêts des emprunts obligations 533 120
(annulation de l’intérêt couru)
6711 Intérêts des emprunts obligations 799 680

161 O
Emprunt obligation
484 719 712
Autres dettes HAO
79 680
447 Etat, impôt de retenue à la source
(Comptabilisation des de l’annuité)
484 Autres dettes HAO
719 712
521 Banque 719 712
(paiement du coupon et du principal)

VI -1-2 REMBOURSEMENTS PAR AMORTISSEMENTS CONSTANTS


Chaque année, on rembourse un nombre d’obligation noté.
NbreTotald ' obligation émises ( N )
P=
Duréed ' année (n )
Par rapport à notre exercice, on a :
2000
P= = 200 Obligations émises
10

Echéances Obligation Capital Intérêt Obligation Amortissement Annuité Intérêt


ou périodes vivante(1) restant (3)=(2)xi Amorti(4) (5)=(4)xVR (6)=(3)+5 fourni
du(2)=(1)xVR
31/12/N 2 000 10 200 000 799 680 200 10 200 000 1 819 680 533 120
31/12/N+1 180 9 180 000 719 712 200 10 200 000 1739 712 479 808
31/12/N+2 1600 8 160 000 639 744 200 10 200 000 1 659 744 426 496
31/12/N+3 1400 7 140 000 559 776 200 10 200 000 1 579 776 373 184
31/12/N+4 1200 6 120 000 479 808 200 10 200 000 1 499 808 319 872
31/12/N+5 1000 5 100 000 339 840 200 10 200 000 1 419 840 266 760
31/12/N+6 800 4 080 000 319 872 200 10 200 000 1 339 872 213 248
31/12/N+7 600 3 060 000 239 904 200 10 200 000 1 259 904 159 936
31/12/N+8 400 2 040 000 159 936 200 10 200 000 1 179 936 106 620
31/12/N+9 200 1 020 000 79 968 200 10 200 000 1 099 968 53 312

Enregistrement des écritures de quatrième année :


 Echéance de 30/04/N+3
6711 Intérêts des emprunts obligations 373184
1661 Intérêts courus des obligations 373 184
(Régularisation de l’intérêt couru)
1661 Intérêts courus des obligations 373 184
6711 Intérêts des emprunts obligations 373 184
(annulation de l’intérêt couru)
6711 Intérêts des emprunts obligations 559 776

161 10 200
Emprunt obligation

153
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

484 Autres dettes HAO 000 10 703 798

447 Etat, impôt de retenue à la source 55 978

(Comptabilisation des de l’annuité)


484 Autres dettes HAO
521 10 703
Banque 10 703 798
798
(paiement du coupon et du principal)

VI 1-3 Remboursement par annuité constante


L’élaboration du tableau financier par la méthode des annuités constantes demandes la maîtrise
d’un certain nombre d’éléments. En rappel, le tableau financier peut être élaboré suivant deux
méthodes.
1ère hypothèse : cas de remboursement au dessus du pair (UR#C ou UR > C)
Si VR # C, partout où l’on devrait utiliser C, il y a lieu de le remplacer par VR et car calculer par la
même occasion, i’ qui est égal à Cci
VR

* Annuité (a) = N.VR 1 − ( 1 +i 'i ' ) − n


Remarque : si VR = C on a : N.C 1 − ( 1 +i i ' ) − n
* calcul du 1er amortissement
Si A1 égal montant de l’amortissement de la 1ère année, on aura
A1 = i '
( 1 + i ') − n

* calculons le nombre d’obligations amortis en 1ère année


Si Nbre d’obligation amortis en 1ère année,

a − I1 a − N .VR .i '
On aura : N1= A1
VR
= VR
= VR

Nous savons que les obligations amorties suivent une suite géométrique de raison (1+i’) et
de premier terme N1
D’où
N2 = N1 (1+i’)1
N3 = N2 (1+i’) = N1 (1+i’)2
N4 = N3 (1+i’) = N1 (1+i’)

Nn = Nn-1(1+i) = N1 (1+i’)n-1

Calcul du nombre d’obligations amorties après P échéances.


Si P = nombre d’obligations amorties, on a :
(1 + i ' ) P −1
NP = N (1 + i ' ) n −1

Calcul du nombre d’obligations vivantes après le paiement de la P ième annuité

N (1+ i ' ) n (1 + i ) P
NV = (1+ i ' ) n −1

154
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- 2ème hypothèse : cas de remboursement au pair


Lorsque le remboursement est au pair on a VR = C d’où partout où l’on devrait utiliser VR, il y a
lieu de le remplacer par C et aussi remplacer i’ par i
Application suite de l’application précédente calculs préambules
i’
A = N.VR ; i = 7,84%
1-(1+i’) -n

0, 0784
A=2000 x 5100 ; a = 1 509 149
1-(1+0,784)-10
A -V.VR.i’
N1= = 1 509 149 – (2 000 x 5100 x 0,0784 = 139,11
VR

Périodes Obligati Capital Nbre Intérêt Amortisseme Annuité


on restant d’obligation (4)=(2).i’ nt (6)=(4)+(5)
vivante( du(2)=(1)xV amortis(3) (5)=(3)xVR
1) R
31/12/N 2 000 10 200 000 139 799 680 708 900 1 508 580
31/12/N+1 1861 9491100 150 744 102 765 000 1 509 102
31/12/N+2 1711 8 716 100 162 684 126 826 200 1 510 326
31/12/N+3 1549 7 899 900 175 619 352 892 500 1 511 852
31/12/N+4 1374 7 007 400 189 549 380 963 900 1 513 280
31/12/N+5 1185 6 043 500 204 473 810 1 044 000 1 514 210
31/12/N+6 981 5 003 100 220 392 243 1 122 000 1 514 243
31/12/N+7 761 3 881 100 237 304 278 1 208 700 1 512 978
31/12/N+8 524 2 672 400 256 209 516 1 305 600 1 515 116
31/12/N+9 268 1 366 800 268 107 157 1 366 800 1 473 957

147 395

N2 = 139(1, 0784) = 150; N3 = 150(1, 0874) = 162


N4 = 162(1, 0784) = 175; N5 = 175(1, 0784) = 189
N6 = 189(1, 0784) = 204; N7 = 204(1, 0784) = 220
N8 = 220(1, 0784) = 237; N9 = 237(1, 0784) = 256
N10 = 256(1, 0784 = 268;

Correction TD n°2
Exercice n°2
1) retrouvons les caractéristiques de l’emprunt
a) la durée
Amortissement = 8 450 000 – 7 150 000 = 1 300 000/an or prime globale = 13 000 000F d’où n
13000000
= = 10 ; N =10ns
1300000
b) la date d’émission
Total amortissement de la prime au 31/12/N-1 = prime globale – le reste de la prime dans le
bilan.
TA prime = 13 000 000 – 8 450 000 ; TAp = 4550 000 or par an, on amorti la prime de 1 300 000
4550000
d’où n’ = = 3,5
1300000
3 ans 6 mois d’amortissement décompte :
31/12/N-1 = 12 mois
31/12/N-2 = 12 mois

155
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

31/12/N-3 = 12 mois
Date d’émission : d = (12-n)+1 » (12-6)+1=7
1er /07/N-4
c) VO de l’emprunt
455 000 000 – 390 000 = 65 000 000 par an
VO = 65 000 000 x 10 = 650 000 000
d) nombre d’obligations
Vo 650000000
N= » N= = 6 500obligations
Vn 100000
e) prix d’émission
Prime = N (VR-PE)
13 000 000 = 6500 (100 000-PE)
13 000 000 = 650 000 000 – 6 500 PE
6 500 PE = 650 000 000 – 13 000 000
PE = 98 000

N 6500
A= = = 650
n 10
2) Tableau financier

Echéance Obligation Capital obligation Amortissement Intérêt Annuités


vivante restant du amortis

31/12/N-4 6 500 650 000 000 650 65 000 000 65 000 000 130 000 000
31/12/N-3 5850 585 000 000 650 585 000 000 65 000 000 123 500 000
31/12/N-2 5850 585 000 000 650 585 000 000 65 000 000 123 500 000
31/12/N-1 5850 585 000 000 650 585 000 000 65 000 000 123 500 000
31/12/N+4 1300 130 000 000 650 13 000 000 65 000 000 78 000 000
31/12/N+5 650 65 000 000 650 65 000 000 65 000 000 71 500 000

EXERCICE N°10 : cas général


Une SA émet un emprunt obligataire de 5000 obligations de nominal 10 000 F CFA.
Durée de l’emprunt 5 ans au taux nominal de 6 % l’an. Le prix d’émission d’une
obligation est fixée à 9 800 F. Date d’émission de l’emprunt obligataire le 01/04/N. Frais
d’émission 1 300 000 F .La prime est amortie au prorata des titres amortis .
TAF :
1. Présenter le plan d’amortissement de l’emprunt en supposant que l’emprunt est
amorti par amortissements constants des titres et passer l’écriture de la
deuxième ligne au journal classique ;
2. Présenter le plan d’amortissement de l’emprunt en supposant que l’emprunt est
amorti par annuités constantes et passer l’écriture de la troisième ligne ;
3. En supposant que le prix de remboursement est de 12 000 F, présenter le plan
d’amortissement par annuité constante et l’écriture de la quatrième ligne.

EXERCICE N°11 :
La société ALPHA a émis un emprunt obligataire au taux de 10% l’an. La comptabilité a
suivie les opérations d’émission. Le compte prime de remboursement qui a été débité de
13 000 000 F à l’émission ne figure plus au bilan que pour 8 450 000F le 31/12/N-1. Il
est ramené à 7 150 000 F le 31/12/N.

156
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Entre ces deux dates le compte emprunt obligataire est passé au bilan de 455 000 000 F
à 390 000 000 F. L’emprunt est amortissable par amortissements constants. Les
obligations sont de 100 000 F et remboursable au pair. Les primes de remboursements
sont amorties au prorata du temps.
TAF :
1) Retrouver les caractéristiques de l’emprunt ;
• Durée de l’emprunt ;
• Date d’émission de l’emprunt ;
• Montant initial de l’emprunt ;
• Le nombre d’obligation ;
• Le prix d’émission.
2) Présenter les trois premières lignes du tableau de l’emprunt
3) Passer les écritures d’émission de l’emprunt sachant que les frais d émission

157
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

CHAPITRE : FUSION, SCISSION ET APPORTS PARTIELS DE SOCIETES


A certains moments de la vie des sociétés, elles peuvent être amenées à s’unir, en vue de
pouvoir faire face aux exigences de la vie économique.
I - GENERALITES
I-1 – ASPECTS JURIDIQUES
La fusion est l’opération par laquelle deux (02) ou plusieurs sociétés décident de mettre
en commun leurs patrimoines en vue d’en former qu’une seule. La fusion entraîne la dissolution
sans liquidation des sociétés qui disparaissent. Elle entraîne automatiquement à l’acquisition par
les associés des sociétés qui disparaissent les titres de la société bénéficiaire.
I-2 – ASPECTS FINANCIERS
Pour pouvoir enregistrer les différentes opérations au journal, il ya lieu d’effectuer les
opérations suivantes :
- évaluer les biens actifs et passifs des différentes sociétés ;
- calculer le nombre d’actions nouvelles à créer par la société bénéficiaire ;
- déterminer la parité d’échange ou du rapport d’échange des titres .
Ce rapport permet l’échange des titres entre les différentes entreprises.
- évaluer le capital de la société bénéficiaire ;
- évaluer la prime de fusion ;
- déterminer le montant de la soulte s’il ya lieu.
II -2 LE CADRE COMPTABLE
- 4611 Société X----, compte d’apport en nature
- 4711 Société X----, compte de fusion
- 1012 Capital souscrit, appelé non versé
- 1013 Capital souscrit, appelé versé non amorti
- 1053 Prime de fusion
- 2011 Frais d’établissement
- 2015 Frais de modification de capital
- 274 Titres immobilisées
- 261 Titres de participations
- 502 Actions
- 6321 Commissions et courtages
- 646 Droits d’enregistrement
III - REALISATIONS DES OPERATIONS DE FUSION
Il existe cinq (5) sortes de fusions.

III. 1 : REALISATION D’UNE FUSION REUNION


La fusion est considérée comme étant une opération de constitution de société pour la nouvelle
société créée mais comme une opération d’augmentation pour la société absorbante.
A ce niveau, il y a lieu de passer les écritures suivantes :
- apports des actifs et dettes ;
- rémunération des apports ;
- constatation des droits des associés de l’absorbé.
- désintéressement (paiement) des associés de l’absorbée
Le SYSCOA n’a pas prévu de comptes spécifiques pour l’enregistrement des différentes
opérations. Néanmoins on passera généralement les écritures suivantes dans les différentes
sociétés.
1°) Enregistrement des opérations dans la société absorbante

 CAS DE LA FUSION REUNION :


Dans la fusion – réunion la société « A » existe ainsi que la société « B ». Les deux
sociétés de s’unir en vue d’en former une nouvelle société nommée « C ». Dans la fusion –

158
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

réunion, l’on évaluera séparément les sociétés A et B. Par conséquent on aura AN = ANR
- Dettes réelles de chaque société. D’où le capital social de la nouvelle société « C » serait
égal à la sommes des différents nets.
- L’écriture de la réalisation de la fusion

Date
46111 Ass X, compte d’apport AN de X
46112 Ass Y, compte d’apport AN de Y
1012 Capital appelé non versé Solde
1053 Prime de fusion Prime
(promesse)

Avec AN de X = valeur réelle de X et AN de Y = Valeur réelle de Y

• La réalisation des apports.


date

2X comptes d’actifs X
3X X
4X X
5X
16X
17X Comptes du passif X
40X X
43X X
44X X
46111 Associés X, comptes d’apport AN de X
46112 Associés Y, comptes d’apport AN de Y
(Réalisation des apports)

• la comptabilisation des frais de Fusion

date
6324 Honoraires du notaire X
6325 Frais d’actes X
646 Droits d’enregistrement X
4454 Etat, TVA récupérables sur S E X
5 Comptes de trésoreries ∑X
(paiement des frais de fusion)

X
2011 Frais d’établissement
781 Transfert de charges d’exploitation X
(immobilisation des frais)

• Le virement des fonds au crédit du compte « 1013 »


Date

159
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1012 Capital appelé non versé ANX+ANY


1013 Capital appelé non amorti ANX + ANY
(pour solde du compte 1012)

2 – Enregistrement des opérations dans la société absorbée


A ce niveau, il y a lieu de passer des opérations de cessions ou de liquidation des actifs,
En suivant cet ordre :
* La sortie des immobilisations d’actifs à leur valeur d’origine ;
* La cession des immobilisations à leur valeur réelle ;
* La sortie des stocks et leurs reprises (cession) ;
* La reprise des créances combinée avec celles des comptes de trésorerie ;
* L’annulation des comptes de charges provisionnées ;
* Le règlement des dettes du passif ;
* La détermination du résultat de fusion.
Les différentes écritures peuvent être enregistrées de la façon suivante.

• Annulation des frais d’établissement

Date

831 Charge HAO VCN

2011 Frais d’établissement VCN


(Annulation des frais établissement)

- L’écriture de la sortie des immobilisations de l’actif et celle de cessions


d’immobilisation.

date

28X Amortissements des immobilisations Amts


811, 812,816 VCC d’immobilisations VCN du bilan
2X Comptes d’immob.
(sortie des immobilisations) A+V C N = Vo

47115 Société, comptes de fusion Valeur Réelle


822 PC d’immobilisation C Valeur Réelle
(cession d’immob).

• Ecritures de sorties des stocks et leurs reprises :

Date

160
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

603 X Val bilan


ou Variation des stocks de marchandise ou MP
73 X Val bilan
Variations des stocks de produits fabriqués
3X Comptes de stocks Val bilan
(Annulation des stocks)

47115 Val. réelle


Société…, comptes de fusion
841 Produits HAO V. réelle
(constatation des produits)
39. Dépréciation des stocks Prov ant.
759 ou Reprises de charges provisionnées
863 Reprises de provisions pour dépréciations HAO Prov ant.
( annulation des dépreciations )
• Reprises des créances y compris les comptes de trésorerie :
Date

47115 Société…, comptes de fusion Soldes


834 Pertes sur créances HAO Pertes/créances
41X Comptes de créances V O bilan
5X Comptes de trésoreries V o bilan
(encaissement de ou cession d’actif)

491 Dépréciations des créances Prov.

849 Reprises des provisions HAO Prov


ou
759 Reprises de provisions d’exploitation Prov
(Annulation des provisions.)

• Régularisation des comptes du passif :

Date
16
17 Compte de dettes Val, bilan
40X
44X
47115 Société, compte de fusion Val, bilan
(Règlement des dettes)

• Détermination du résultat de la fusion :

Date

161
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

759 ou Reprise de changes HAO ou de provisions X


863 Reprises de prov pour dépréciations HAO X
82. Produits de cessions d’immobilisations X
841 Produits HAO X
1381 Résultat de fusion (perte) X

603. ou 73. Comptes de variation de stocks X


831 Charges HAO X
834 Pertes sur créances HAO X
1382 Résultat de fusion(profits) X
(détermination du résultat)

• La remise des actions :

Date

50X Actions crées Val Réelle


Société X
47115 Société…, comptes de fusion Val. Réelle
Société X
(Remise des actions)

NB : Les écritures sont identiques dans les autres sociétés qui disparaissent.

EXERCICE N°1 : CAS DE FUSION SIMPLE DE SOCIETES


Les sociétés A et B ont décidé de fusionner par apport à une nouvelle société C de leurs
actifs évalués comme ci- après. Les assemblées générales extraordinaires ont approuvé cette
fusion réalisée le 01/02/N. Le capital de la société « C » est constitué d’actions de valeur
nominale 10 000 F CFA.
Bilan de la société « A » au 31/12/N-1 :
ACTIF BRUTS A/P M/NETS PASSIF M/NETS
Frais d’établissement 3 000 000 - 3 000 000 Cap(2000 actions) 25 000 000
bâtiments 100 000 000 30 000 000 70 000 000 Réserves 33 000 000
marchandises 10 000 000 - 10 000 000 Emprunts 30 000 000
clients 18 000 000 8 000 000 10 000 000 fournisseurs 10 000 000
banque 5 000 000 - 5 000 000
Total 136 000 000 38 000 000 98 000 000 Total 98 000 000
La valeur d’apport est estimée compte tenu des éléments suivants :
• Les bâtiments sont estimés à 75 000 000 F.
Bilan de la société « B » au 31/12/N-1 :
ACTIF Bruts A/P MNETS PASSIF M/NETS
bâtiments 60 000 000 20 000 000 40 000 000 Cap (1000 actions) 25 000 000
marchandises 10 000 000 2 000 000 8 000 000 Réserves 5 000 000
clients 30 000 000 8 000 000 22 000 000 Emprunts 30 000 000
banque 10 000 000 - 10 000 000 fournisseurs 20 000 000
Total 110 000 000 30 000 000 80 000 000 Total 80 000 000
Renseignements complémentaires :
• les bâtiments ont été réévalués à 48 000 000 F ;
• les stocks seront repris à 10 000 000 F ;
• les autres éléments des bilans seront repris à leurs valeurs d’apports.
TAF :
1. Présenter les modalités de fusion de la société C ;
162
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

2. Présenter les écritures de fusions dans la société C ;


3. Dresser le bilan d’ouverture de la société C.

III-2 REALISATION D’UNE FUSION ABSORPTION QUAND LES SOCIETES CONCERNEES SONT
INDEPENDANTES L’UNE DE L’AUTRE
C’est le cas de fusion absorption simple. Dans ce cas de fusion on a une société qui
disparaît pour léguer son capital à une autre société. La société qui disparaît est appelée la
société absorbée (la Bée) et celle qui voit son capital s’augmenter, la société absorbante (Bante).
Cette opération est considérée pour l’absorbée comme une liquidation (disparition) mais pour
l’absorbante comme une augmentation de capital. La fusion peut être réalisée sur base des
valeurs suivantes :
- valeur mathématique intrinsèque (VMI) ;
- valeur mathématique comptable (VMC) ;
- valeur boursière (VB).
- etc.
III. 2.1 – Démarche à suivre
Pour réaliser cette fusion absorption simple, il y a lieu de suivre quatre (ou) étapes successives,
qui sont :
- calculer premièrement la situation nette des différentes sociétés ;
- calculer le nombre d’action de la société absorbante qu’il faut créer pour satisfaire
la
ANI (bée)
Demande des associés de la société absorbée (Bée) : N’=
VMI (Bante)
- Calculer la parité d’échange : P = VMI (bée)

- VMI de la Bante
Déterminer le montant du capital (l’augmentation) et en déduire la prime de
fusion liée à cette augmentation du capital.

Capital augmenté = N’ (crée pour la Bée) X Valeur nominale de la Bante.


Prime de Fusion = N de la bée x (VMI de la Bante - valeur nominale de la Bante) ou
encore apport en capital (bée) – capital (bée)
III.2 2 Application
La société anonyme A absorbe le 05/01/N la société anonyme B. La fusion se réalise sur la base
des valeurs mathématiques intrinsèques des titres.
Bilans des sociétés A et B le 31/12/N-1 :
Actif Passif
Intitulés Valeur Sté A Valeur Sté B Intitulés Valeur Sté A Valeur Sté B
Terrains nus 7 000 000 1 500 000 Capital social 5 000 000 2 500 000
Marchandises 3 500 000 1 000 000 Réserve légale 3 000 000 375 000
Créances clients 2 500 000 2 000 000 Réserves facultatives 6 000 000 125 000
Banque 2 000 000 800 000 Fournisseurs d’exploitation 1 500 000 2 000 000
Caisse 1 000 000 200 000 Fournisseurs, EAP 500 000 500 000

TOTAUX 16 000 000 5 500 000 TOTAUX 16 000 000 5 500 000

Autres renseignements complémentaires :


• le capital de la société « A » est constitué de 500 actions ;
• le capital de la société « B » est constitué de 250 actions ;
• les terrains de la société « B » seront repris pour une valeur de 2 000 000F ;
• les autres éléments seront repris à leur valeur d’apport.
TRAVAIL A FAIRE
a) Présentez les modalités de la fusion simple ;

163
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

b) Passez les écritures de fusion sachant que les droits d’enregistrement s’élèvent à
50.000F.
SOLUTION
a) les modalités de fusion
Calculs des apports nets
SN = Capitaux. Propres = 5 000 000
Réserve Légale + 3 000 000
R. Facultatif + 6 000 000
SN = 14 000 000

SN (A) = AN = ANI = 14 000 000


Situation nette de B
AN(B) = CAP SOCIAL = 2 500 000
R légales + 375 000
R Facultative + 125 000
+ values latentes + 500.000

SNB = 3 500 000


2ème étape : Détermination des valeurs mathématiques

ANA 14 000 000


VMI/A = = = 28 000
NA 500

AN 3 500 000
VMB/A = = 14 000F
NB 250

3ème étape : détermination du nombre d’action à créer.


Nombre d’action à créer par la société A pour satisfaire à la demande des associés de la B
ANI (Bée) 3 500 000
N’= = = 125
VMI/(Bante) 28 000
4èmeétape : - La parité d’échange des actions
VMI (Béé) N’ 125 14 000
P= = = = = 1/2
VMI (Bante) NB 250 28 000
Cela voudrait dire qu’ ‘il faut deux (02) actions de la société absorbée pour une action de la
société absorbante.
5ème étape : Calculons le montant de l’augmentation et de la prime de fusion
• Augmentation = N’xVn = 125 x 10 000 = 1 250 000
• Prime de fusion = N’(VMI Bante –Vn)
D’où Prime de fusion = 125 (28 000 – 10.000) = 2 250 000
2) Ecritures comptables chez l’absorbante : augmentation du capital

164
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

10/02/00
4611 Société « B » compte d’apport 3 500 000
1012 Cap S .A non Versé 1 250 000
1053 primes de fusion 2 250 000
(promesse d’apport)
222 2 000 000
311 1 000 000
411 Terrains nus 2 000 000
521 marchandises 800 000
571 Clients 200 000
401 Banque 2 000 000
402 caisse 500 000
4611 Fournisseurs d’exploitation 3 500 000
Fournisseurs, effets à Payer
646 Société « A » compte d’apport 50000
521 (réalisation des apports) 50 000

2015
781

1012 Droit d’enregistrement


1013 Banque
(Règlement des frais)
Frais d’augmentation du cap 50 000
Transfert de charge d’exploitation 50.000
(Immobilisation des frais)

Capital souscrit, appelé, N.V 1 250 000


CAP S A V N Amorti 1 250 000
(Pour solde 1012)

Ecriture chez l’absorbée : Ecriture de liquidation chez la « B ».

05/01/00

165
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

47115 Sté « B » compte de liquidation 2 000 000


822 Produit de cession d’immobilisation 2 000 000
(cession des terrains)
Valeur comptable de cession d’immobilisation 1 500 000
812 222 Terrains nus 1 500 000
(sortie ou annulation des terrains)
Variation des stocks de marchandises 1 000 000
311 Stocks de marchandises 1 000 000
(sortie ou annulation des stocks)
6031 Sociétés B compte de liquidation 1 000 000
841 Produits HAO 1 000 000
(cession des stocks)
3 000 000
47115 411 2 000 000
521 800 000
571 200 000

2 000 000
47115 Sté compte de liquidation 500 000
47115 Clients 2 500 000
Banque
Caisse 2 000 000
(encaissement des créances de l’A C et de la TA) 1 000 000
1 000 000
6031 1 500 000
401 812 Fournisseurs d’exploitation 500 000
402 1382 Fournisseurs effets à payer
Sté « B »compte de fusion 3 500 000
(règlements des dettes du passif) 3 500 000
47115

822
Produit de cessions d’immobilisations
841
Produit HAO
Variations des stocks marchandises
V. comptable de cession d’immobilisation
Résultat de fusion
(détermination du résultat de fusion)

502 Actions A créer


Sté « C » comptes de fusion
(Remise des titres aux associes)

166
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1013 Capital appelé versé non amorti 2 500 000


111 Réserve légale 375 000
1181 Réserves facultatives 125 000
1382 Résultats de liquidation 500 000
46192 Associés « A » actions à échanger 3 500 000
(mise en évidence des droits des associés)
46192 3 500 000
502 Associés, action à échanger. 3 500 000
Actions à créer
(remise des titres aux associés)

III.3 REALISATION D’UNE FUSION ABSORPTION QUAND LA SOCIETE ABSORBANTE


DETIENT DES TITRES DE LA SOCIETES ABSORBEE.
Ce cas de figure suit la même logique que celle de la fusion absorption simple dans la mesure où
la société absorbante à des actions dans la société absorbée. Il y a lieu de réaliser première la
valeur mathématique de l’absorbée afin de tenir compte des plus values ou des moins values
dégagées dans la réalisation des actions de la société absorbante.
III.2 1 - Démarche à suivre
La démarche suivante est à suivre :
- Evaluer la situation nette des différentes sociétés,
- Déterminer le nombre d’actions nouvelles à créer,
- Calculer la parité d’échange ;
- Calculer le montant de l’augmentation.
- Evaluer la valeur de la prime de fusion.
III.3.2 - APPLICATION
La société anonyme FASO DECOR absorbe la société BACB le 08 / 02 /01. La fusion se réalise sur
la base des valeurs mathématiques des titres des différentes sociétés.
Bilan de ECO - BANK au 31-12-2000 :

Eléments Brut A&P montants Eléments Montant


Constructions 7 000 000 2 000 000 5 000 000 Capital social 30 000 000
matériels & outillages 3 500 000 375 000 3 125 000 Réserve légale 1 000 000
matériels & mobiliers 4 000 000 250 000 3 750 000 Réserve facultative 8 000 000
matériel de transport 6 000 000 375 000 5 625 000 Dettes fournisseurs 6 000 000
Titres de participations 1 425 000 - 1 425000
Matiéres premières 8 000 000 - 8 000 000
Créances clients 10 000 000 - 10 000 000
banque 8 075 000 - 8 075 000
Total 48 000 000 3 000 000 45 000 000 Total 45 000 000

Les titres de participation sont constitués par 100 titres de la société BAC - B acquis à la
création de cette dernière le 01/01/95 et comptabilisés à leur valeur au bilan. La valeur
nominale de l’action ECO- BANK est de 20 000F CFA.
Bilan de la société BACB au 31/12/2000 :
ACTIF MONTANTS PASSIF MONTANTS
Bâtiments 18 000 000 Capital social 22 000 000
Matériel et outillages 9 600 000 Réserve facultative. 4 998 500
Matériel de transport 4 500 000 Dettes Fournisseurs 13 001 500
Créances clients 5 400 000

167
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

banque 2 500 000


total 40 000 000 total 40 000 000
Autres renseignements complémentaires :
• la valeur nominale de la société BACB est de 20 000F CFA ;
• la valeur réelle des bâtiments est 21 455 000F ;
• les autres éléments sont repris à leur valeur d’apport ;
• les frais de fusion se sont élevés à 275 000F dont 200 000F de frais de publicités.
TRAVAIL A FAIRE.
1- étudier les modalités de fusion.
2- passer les écritures correspondantes au journal.

Résolution
1) Les modalités de fusion
a) Déterminons l’AN de la société TCV
ELEMENTS MONTANTS
Capital social 22 000 000
Réserves facultatives 4 998 500
+ VL / bâtiment (21 455 000 -18 000 000) 3 455 000
AN 30 453 500

ANI(TCV) 30 453 500


VMI= VMI = = 27 685
N 1100
Calculons le prix d’achat des titre de participation à l’achat = 1 425 000/100 = 14 250
Plus Values sur les titres de participation = (27 685 – 14 250) x 100 = 1 343 500
b) Déterminons l’AN de la société FASO DECOR

ELEMENTS MONTANTS
Capital social 30 000 000
Réserves 9 000 000
Titre de participation (+ VL) 1 343 500
AN 40 343 500

40 343 500
VMI = = 26 896 VMI = 26 896
1 500
c) nombre d’actions qu’il faut créer pour satisfaire à la demande des associés de TCV.
AN (TCV) VMI (TCV)
N= =
VMI (FASO – DECOR) VMI (FASO – DECOR)
Dans cette étape nous allons généralement adopter la méthode de la fusion renonciation.
Dans la fusion renonciations, la société absorbante (FASO – DECOR) déclare dans l’acte de fusion
quelle renonce à ses droits dans l’attribution de ses propres actions et qu’elle limite en
conséquence l’augmentation de capital au nombre d’actions à attribuer aux actionnaires de la
société absorbée. Autrement dit l’actif net de l’absorbée sera diminué du montant des titres de
participation détenu par l’absorbante d’où :

168
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

ANI corrigé (Bée) 30 453 500 – 2 768 500 27 685 000


N’ = = N’ = =
1029,335
VNI (Bante) 26 896 26 896
N’= 1 029 actions

L’arrondi des actions entraîne une soulte


NB :
 le montant de la soulte ne doit pas dépasser 10% de la valeur des titres créés ;
 la soulte permet d’éviter les problèmes de rompus mais dans la pratique les deux
(02) sociétés retiendront des valeurs définitives n’entraînant aucune soulte. Pour
cela, on pouvait arrondir le nombre de titres à 1030 actions
 on pourrait donc enduire le montant de la soulte de la façon suivante :
o soulte = 27 685 000 – 1 029 X 26 896 ; soulte = 9 016F.
d°) Détermination de la parité d’échange
VMI (TCV) N’ 1 029 1 029
P= = = =
VMI (FASO DECOR) N (TCV) 1 100 – 100 1 000
Il faut alors 1 029 actions de FASO DECOR et une soulte de 9 016F contre 1 000 actions de TCV .
e) Déterminons le montant de l’augmentation capital = N’ x Vn
Capital = 1 029 x 20 000 = 20 580 000
f) Déterminons la prime d’augmentation de fusion
Par définition prime de fusion = N’ (PE – VN)
= 1 029 x (26 896 – 20 000) ; Prime = 7 095 984.
A ce niveau il faudrait généralement tenir compte d’une prime supplémentaire appelée
« Plus value de fusion ou boni de fusion »
Elle se calcule sur les titres de participations détenus par l’absorbante
• Prime supplémentaire = 2 768 500 – 1 425 000 = 1 343 500
• Prime totale = 7 095 984 + 1 343 500 = 8 439 484
2 °) Les écritures de fusions
Il existe généralement deux (02) sortes d’écritures ce sont :
- les écritures chez l’absorbante : écriture d’augmentation ;
- les écritures chez l’absorbée : écritures de liquidation.

* Ecriture sur ECO BANK (augmentation)


4611 Associé, TCV compte d’apport 30 453 500
1012 capital appelé non versé 20 580 000
1053 prime de fusion 8 439 484
263 titre de participation 1 425 000
4712 créditeurs divers (soulte) 9 016
231 (promesse d’apport)

169
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

241 Bâtiments 21 450 000


244 Matériel et outillage 7 600 000
245 Matériel et mobilier 2 000 000
311 Matériel de transport 4 500 000
411 marchandises 1 800 000
521 Créances clients 3 600 000
Banque 2 500 000
401 Dettes fournisseurs 13 00 1 500
4611 Associé , TCV compte d’apport 30 453 500
47124 (réalisation des apports)
9 016
521 9 016
627
646 200 000
débiteurs divers (soulte) 75 000
512 Banque 275 000
2015 (règlement soulte)
275 000
781 Publicité 275 000
Droit d’enregistrement
Banque
1012 (engagement des frais)
Frais d’augmentation 20 580 000
1013 Transfert de charges d’exploitation 20 580 000
(immobilisation)

(Pour solde de1012)

170
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

NB : La soulte est toujours payée au comptant.


Ecriture sur TCV SA (liquidation)

831 Changes HAO


201 Frais d’établissement
(Reprise des charges immobilisation)
28
811
812 Amortis des immobilisations 32 100 000
816 VCC d’immobilisations incorporelles
231 VCC d’immobilisations corporelles 18 000 000
241 VCC d’immobilisations financières 7 600 000
244 Bâtiment 2 000 000
245 Mat de outillage 4 500 000
Mat de mobilier
Mat de transport
(sortie des immobilisations)
47115 822 35 555 000
35 555 000

6031 1 800 000


73 31 0
1 800 000
Asso compte de fusion
produite de cession
(cession des immobilisations)

Variation des stocks de marchandises


Variation des stocks de produits finis
Stocks de marchandises
( sortie des stocks )

* Ecritures complémentaires

171
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

47 115 Asso x compte de fusion 1 800 000


841 Produit HAO
(cession des stocks) 1 800 000
391 Provision
759
Dépréciations des stocks Provision
47115 Reprises de Prov. 6 100 000
831 (annulation provision) 0
411 Asso x, compte de fusion. 3 600 000
521 Charges HAO 2 500 000
Clients
491 Banque _
759 (reprise des cession et TA) _

Dépréciations des créances


401 Reprises de Prov. 13 001500
47115 (annulation provision) 13 001 500

822 35 555 000


841 Dettes fournisseurs 1 800 000
759 Ass x, compte de fusion 0
812 (reprise de la soulte) 32 100 000
831 Produits de cession 0
6031 Produit HAO 1 200 000
1382 Reprises de Prov. 3 455 000
VC d’immob. corpo
Changes HAO
Variation des stocks
Résultat de fusion
(détermination du résultat)

1013 CAVNA 22 000 000


1181 Réserves facultatives 4 998 500
48 192 Asso action à changer 26 998 500
(misse en évidence des droits des
associés)
46 192 Asso actions à échanger 26 998 500
502 Actionnaire 26 998 500
(remise des titres)

III.3 REALISATION D’UNE FUSION ABSORBTION QUAND LA Bée (L’ABSORBEE)


DETIENT DES TITRES DE LA Bante (L’ABSORBANTE)
La démarche suivante doit être suivie :
- Evaluer tout d’abord la Bante puisque la bée détient des actions de la Bante ;

172
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Evaluer ensuite la bée .en tenant compte des plus values ou des moins values réalisées
sur ses titres au niveau de la Bante ;
- Calculer la parité d’échange à partir des valeurs mathématiques ;
- Déterminer le nombre d’action à créer pour satisfaire les actionnaires de la Bée ;
- Déterminer le montant du capital y compris la prime de fusion ;
- Déterminer le montant de la réduction du capital.
EXEMPLE :
La SA « A » au capital de 1000 actions absorbe la SA «B» au capital de 500 actions le
20/01/00.
La société anonyme « B » détient 200 actions de « A » acquise à sa création.
Elément SOCIETE A SOCIETE B Eléments SOCIETE A SOCIETE B
Bâtiments 14 000 000 3 000 000 Capital Social 10 000 000 5 000 000
Titres de participation - 2 000 000 Réserves 18 000 000 5 000 000
marchandises 7 000 000 1 600 000 Fournisseurs 4 000 000 2 600 000
Banque 11 000 000 6 000 000

Total 32 000 000 12 600 000 Total 32 000 000 12 600 000
Renseignements complémentaires :
• les bâtiments de la société « B » sont estimées à 3 300 000F ;
• les marchandises valent en réalité 1 700 000 F ;
• les droits d’enregistrement se chiffrent à 100 000 Francs réglés contre chèque bancaire.

TRAVAIL A FAIRE:
1) Evaluer les modalités de fusion.
2) Passer les écritures au journal.
SOLUTION.
1) Déterminons les modalités de fusion.
Evaluons la société absorbante « A ».
28 000 000
CP = 28 000 000 ; VMI = = 28 000 F
1 000
B – Evaluons la société « B ».
Montants
Capital social 5 000 000
Réserves 5 000 000
+ values Titre de Participation
200 (28 000 – 10 000) +3 600 000
Plus values bâtiments +300 000
Plus values sur les marchandises +100 000
AN de la société B 14 000 000
Nombre de titre 500
VMI de B 28 000

C- Parité de change

VMI (bée) 28 000 1


P= = =
VMI(Bante) 28 000 1

On échangera 1 actions de “B” contre 1 actions de “A”.

173
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

D- le nombre d’actions à créer. A ce niveau il faudrait faire le rapport suivant :

14 000 000
AN (Bée)
= = 500. N’ = 500 actions
N’ (de « A »)=
28 000
VMI (Bante)
E – Calculons la valeur de l’augmentation
Le nombre d’actions crée permet de calculer le montant de l’augmentation
• montant de l’augmentation du capital = 500 x 1 000 = 5 000 000 F

Montant de la prime = (28 000 – 10 000) x 500 = 9 000 000


F – déterminons le montant de la réduction du capital
- montant de la réduction = 200 x 10 000= 2 000 000
La prime de réduction = 200 (28 000 – 10 000) = 3 600 000

2 ECRITURE D’AUGMENTATION (SUS A)


4611 Asso apport en mort 14 000 000
1012 Act CSNA 5 000 000
1052 prime de fusion 9 000 000
(promesse de fusion)
2 3 000 000
5021 Compte d’immobilisations 5 600 000
31 Actions propres 1 600 000
521 Stocks de marchandises 6000 000
401 Banque 5 000 000
4611 Fournisseur d’exploitation 11 200 000
Associé, apport en nature
646 (réalisation) 100 000
521 Droit d’enregistrement 100 000
Banque
(règlement frais)
2015
781 100 000
100 000
Frais de fusion
1012
Transfert de charge d’exploitation
1013 4 000 000
(immobilisation)
4 000 000
1013
CSNAV
1053 2 000 000
CSANA
5021 3 600 000
(solde de 1012)
5 600 000
CSANA
Prime de fusion
Actions propres
(réduction du capital

D – REALISATION D’UNE FUSION ABSORBTION QUAND LA Bante ET LA Bée DETIENNENT


DES PARTCIPANTIONS RECIPROQUES.
APPLICATION
La société A constituée de 600 actions de 1200f absorbe la société A anonyme B le 15/01/00.
Le capital de B est constitué de 1000 actions de 10 000f. La société B détient 10 titres A
souscrit à 12500f l’un.
174
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

La fusion est réalisée sur la base des valeurs mathématiques intrinsèques.


Bilans au 15/01/00
Eléments Sociétés Sociétés « B » Eléments Sociétés « A » Sociétés « B »
«A»
Immobilisation 2 300 000 22 000 000 Capital 75 000 000 10 000 000
Titre de participation 4 000 000 125 000 Réserves 15 940 000 137 250 000
Marchandises 500 000 4 400 000 fournisseur 14 210 000 15 200 000
Créances clients 8 000 000 6 400 000
Banque 1 250 000 6 000 000

TOTAUX 37 650 000 38 925 000 37 650 000 38 925 000

T A F : 1- études les modalités de fusion


2 -passer les écritures de fusion
Solution
1 – Modalités de fusion
A B
Immobilisations 23 000 000 2 200 000
Titre de participation 40 x 10 x
Marchandises 5 000 000 4 400 000
Créances 8 000 000 6 400 000
Banque 1 250 000 6 000 000
fournisseur 14 210 000 - 15 200 000
AN 40y + 23 040 000 10 x + 23 600 000
A net en action 600 x 1000 x

Soient x la VM de A et y la VM de B
40y + 23 040 000 – 600 x = 0
10 x + 23 600 000 – 1000y = 0
40y + 23 040 000 – 600 x = 0
600 x + 1 416 000 000 – 60 000y = 0
1 439 040 000
40y + 1 439 040 000 – 60 000y ….. y = = 24 000
59 960
D’où AN de « A » = 40 000 x 600 = 24 000 000
AN de « B » = 24 000 x 1 000 = 24000 000
- parité d’échange

VM bée 24 000 3
P= = =
VM banté 40 000 5
On échangera 5 actions de la Bée (B) contre 3 actions de la Bante (A)
- nombre d’actions à créer actif de B : N. VM = 24 000 000
Valeur des titres de « A » = 24 000 000= (40 x 24 000)
AN réel (B) = 23 040 000
23 040 000
N’à créer = = 576
40 000
576 576 3
Vérification = = =
10 000 – 40 960 5
 le montant de l’augmentation et de la prime

175
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- capital = 576 x 12 500 = 7 200 000


- prime = 576 (40 000 – 12 500) = 15 840 000
- plus values titres B = 40 x 24 000 – 40 x 1 000 = 560 000
- d’où prime totale = 15 840 000 + 560 000 = 16 400 000
- le montant de la réduction du capital
• capital réduit = 10 x 12 500 = 125 000
• prime de réduction = 10 (40 000 – 12 500) = 275 000
CONCLUSION
L’augmentation définitive porte sur : (576 – 10) = 566
ECRITURES AU JOURNAL

4611 Asso B, son apport en 24 000 000


1012 CSANV 7 200 000
1053 Prime globale 16 400 000
263 Titres de participation 400 000
(promesse d’apports)

2 Compte d’immobilisation actions 2 200 000


400 000
31 Clients 44 000 000
411 Banque 6 400 000
521 401 600 000
4611 Fournisseur 15 200 000
Asso B apport 2 400 000
(réalisation des apports)
1012 1013
7 200 000
7 200 000
(pour solde du 1012)
1013
1053 5021 125 000

(liquidation du capital)

176
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre
Actif de BASSALE FASO MECA VIS BURKINA ORIGINAL
PASSIF DU COURS DEMECA
FASO SOCIETE
VIS BURKINA
Immobilisation corp Capital 300 000 000 250 000 000
Titres de part 1000 000 - Réserves 175 000 000 165 000 000
Marchandises 80 000 000 70 000 000 Prov. règlement 20 000 000 18 000 000
Créances 60 000 000 48 000 000 Fournisseur 10 000 000 80 000 000
banque 15 000 000 8 000 000 EAP 61 000 000 63 000 000
Actif 656 000 000 576 000 000 Passif 656 000 000 576 000 000

III REALISATION D’UNE SCISSION


1 LES MODALITES DE CESSION
Les modalités de scission se résument en ces éléments :
- évaluer premièrement l’apport net de la société qui disparaît
- évaluer ensuite les actifs et les passifs des sociétés qui reçoivent les apports de la société
qui disparaît
- procéder au portage des actifs et passif entre les sociétés
- posséder à l’échange des actions en calculant éventuellement les différentes soultes
- calculer le rapport d’échange des actions
- calculer le montant de l’augmentation
2- APPLICATION
La société SOL CONFOR et DECOR au capital de 20 000 000 décide à la suite de
difficultés rencontrées de se scinder en deux (2) le 12 / 01 /00
- La société FASOMECA recevra une partie du patrimoine de SOL CONFORT
• elle recevra la moitié des immobilisations
• la totalité des stocks de m/ses
• les ¼ des créances
• les 2/5 de la tresorie actif
- la société VIE BURKINA reprendra le reste de l’actif
Bilan de FASOMECA ET DE VIS BURKINA
Bilan de sol confort et décor

ELEMENTS BRUTS A et P MONTANT ELEMENT MONTANT


Immobilisation 140 000 000 15 000 000 125 000 000 Capital (20 000 actions) 200 000 000
Marchandises 50 000 000 - 50 000000 Réserves 80 000 000
Créances 100 000 000 5 000 000 95 000 000 RAN - 5 000 000
banques 90 000 000 - 90 000 000 Subvention d’investis 30 000 000
Fournisseur 45 000 000
EAP 10 000 000
Totaux 380 000 000 20 000 000 360 000 000 totaux 360 000 000
Renseignements complémentaires :
- Les immobilisations sont reprises pour 13 000 000
- les stocks de marchandise subissent une décote de 8%.
- les autres éléments seront repris à leur valeur d’apport
Renseignement : la société FASOMECA est constituée de 30 000 actions, les titres de
participations sont des titres de SOL confort acquis à la création de la société
- la société VIS BURKINA est constituée de 25 000 actions de 10.000francs

177
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

TAF
1- Présentez les modalités de scission
2- les écritures de liquidations chez SOL confort
3- les écritures d’augmentation
chez FASOMECA
Capital social 20 000 000
Solution
Réserves 80 000 000
Evaluons l’apport net :
RàN - 5 000 000
Sub d’investissement 30 000 000
Plus values l’immobilisation 5 000 000
Moins values stocks (4 000 000)

A. nets 306 000 000


Nombre d’actions 20 000
Valeur mathématique 15 300

*Evaluation de l’AN de FASO MECA et de VIS - BURKINA


FASO MECA VIS BURKINA
Capital social 300 000 000 250 000 000
Réserve 175 000 000 165 000 000
Provision règlementée 20 000 000 18 000 000
Plus value SCD 530 000 -
495 530 000 433 000 000
Nombre d’action 30 000 25 000
Valeurs mathématiques 1 6517,67 17 320
*Partage de l’an de SCD aux deux sociétés

SCD FM VB
Immobilisation corpo 130 000 000 65 000 000 65 000 000
Stocks SCD 46 000 000 46 000 000 -
Créances 95 000 000 23 750 000 71 250 000
banques 90 000 000 36 000 000 54 000 000
Apports bruts 361 000 000 170 750 000 190 250 000
Dettes fournisseur 45 000 000 21 284 626 23 715 374
EAP 10 000 000 4 729 917 5 270 083
306 000 000 144 735 457 161 264 543
Titres de SCD 1 530 000 (1 530 000) -
A net réel - 143 205 457 161 264 543

Evaluons les différentes soultes :

178
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

F. M V. B
Apport net à rémunéré 143 205 457 161 264 543
Valeur mathématique 16 517,67 17 320
Actions à créer 8 669,83 9 310,88
Valeur action à créer 143 191 681 161 249 200
Soulte 13 776 15 343

Rapport de change
144 735 457
F .M = x 20 000 = 9 460 actions
30 000
V.B= 20 000 – 9 460 = 10 540 actions

COMMENTAIRES
- on échangera 8 669 actions de FASOMECA une soulte de 13 776f contre 9 460 actions de
SCD
- on échangera 9310 actions de VIS BURKINA une soulte de 15 343 contre 10 540 actions
de sol confort
• calculons le montant de l’augmentation et de la prime
• FASO MECA : 8 669 x 10 000 = 86 690 000
- VIE BURKINA : 9 310 x 10 000 = 93 100 000
- Prime de scission
FM (143 191 681 – 86 690 000) +plus values (530 000) = 57 031 681
VB : (161 249 200 – 93 100 000) = 68 149 200

Ecritures : chez SCD

179
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

28 Amorti des immobilisations VCCI 15 000 000


812 Compte d’immobilisation 125 000 000
2 (sorte des immobilisations) 140 000 000

47 151 65 000 000


47152 65 000 000
822 Sté FASOMECA, compte de fusion Sté VIS 130 000 000
BURKINA
6031 Produits des cessions d’immobilisation 50 000 000
31 (cession d’immobilisation) 50 000 000

47151 46 000 000


841 Variation stocks de m/ses 46 000 000
stocks de m/ses
47151 (sortie des stocks) 59 750 000
47152 125 250 000
834 5 000 000
416 100 000 000
521 (cession des stocks) 90 000 000

491 Sté FM compte de fusion 5 000 000


Sté VB compte de fusion 5 000 000
759 Perte sur créances HAO
Clients douteux
401 Banque
402 (reprise des créances de la trésorerie
active) 45 000 000
Datation aux prov.
Reprise de CP 10 000 000
(reprise)
47151 26 014 543

180
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Dettes fournisseurs 28 985 457


47152 Fournisseurs EAP
Sté FM cpte de fusion
Sté VB cpte de fusion
(reprise des dettes)

ECRITURES COMPLEMENTAIRE

50 231 143 191 681


50 232 161 249 200
521 29 119
471 151 143 205 457
471 152 161 264 543
(échanges des actions)
1013
11 200 000 000
14 80 000 000
1383 30 000 000
1 000 000

471 151 153 0000


46 192 304 470 000
129 5 000 000
46 192 (annulation des capros)
304 470 000
50 231 143 191 821
50 232 161 249 200
521 29 119
(remise d’action)

ECRITURES CHEZ FASOMECA

181
ORIGINAL ANNEE 2012
4611 Asso SOL confort et dé 144 735 457
Livre de BASSALE
1012 CSANV ORIGINAL DU COURS DE000
36 690 SOCIETE
1053 Prime 57 031 681
261 Titre de participation 10 000 000
4724 Soulte à payer 13 776
(promesse d’apport)

2 Compte d’immobilisation 65 000 000


31 Marchandises 46 000 000
411 Clients 23 750 000
521 Banque 36 000 000
401 Fournisseurs 21 284 626
402 Fournisseurs EAP 47 29 917
4611 ASSOSCD 144 735 457
(réalisation apport en nature)

1012 36 690 000


1013 36 690 000
(Pour solde du compte 1012)

EXERCICES DE TRAVAUX DIRIGES


EXERCICE N° 1 : Augmentation du capital
Vous disposez en annexe les bilans comptables des exercices clos au 31/12/2000; 2001; 2002
de la société DUNIA SA des renseignements complémentaires suivants:
• Le capital est composé d'actions de 20 000 F de valeur nominale;
• Il y a eu augmentation de capital en 2001; Date de jouissance de la fraction libérée 1er
janvier 2001. La deuxième moitié est appelée en juin 2002; Date de jouissance de la
fraction libérée le 1er juillet 2002.
• Il y a eu augmentation de capital le 1er juillet 2002 par distribution d'actions
gratuites.
• Les frais d'augmentation de capital s'élève à 1 500 000 F et se répartissent ainsi :
- Frais de notariat : 30% HT:
- Droits d'enregistrement : 40%;
- Frais d'annonce et insertion : 30% HT (TVA 18%).

TRAVAIL A FAIRE : préciser les modalités des deux augmentations de capital:


1) Nombres de titres émis ;
2) Prix et primes d'émissions ;
3) Conditions de souscription ( droit de souscription et d'attribution de même que leurs
valeurs théoriques sachant que la société n'est pas côté en bourse et qu'elle reteint la
valeur mathématique comptable comme valeur de référence lors de l'évaluation des
titres sociaux).
4) Reconstituer les écritures qui ont été passées en 2001 et en 2002 lors de ces deux
augmentations de capital de même que de l'appel de la 2ème fraction appelée.

Annexe : passifs/ bilans comptables société DUNIA SA


Passif 2000 2001 2002
Après répartition Après répartition Après répartition
Capital propre et ressources assimilée
Capital 150 000 000 200 000 000 250 000 000
Actionnaires, capital non appelé - 25 000 000
Primes et réserves
Primes d'émission; fusion 25 000 000 25 000 000
Réserve légale 30 000 000 34 250 000 34 250 000
Réserves libres 75 000 000 94 849 000 44 849 000
Report à nouveau +ou – 1 401 000 1 401 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice; - perte) + 25 431 000

182
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Total capitaux propres 255 000 000 330 500 000 380 931 000

EXERCICE N° 2 : Augmentation du capital


Le capital de la société anonyme MOUSSO SA est de 1 200 000 000 F divisé en actions de 10 000
F de valeur nominale. La société augmente le 01/04/N son capital en procédant dans l'ordre aux
opérations suivantes:
a) Emission de 60 000 actions de numéraire de 10 000 F de valeur nominale, avec prime de 5
000 F par action.
b) Attribution de 20 000 actions gratuites de 10 000 F de valeur nominale par prélèvement de
60% sur les réserves facultatives et le reste sur les réserves statutaires.
La valeur mathématique intrinsèque de l'action de la société anonyme MOUSSO SA ( la société
n'est pas cotée en bourse) avant les deux opérations est égale à 30 000f.

TRAVAIL A FAIRE:
En supposant que les droits de souscription et d'attribution soient négociés à leur valeur
théorique:
1) Montrer que l'opération est équitable pour M. SANGARE, qui ne disposait d'aucune
action ancienne et qui participe aux deux augmentations de capital pour détenir à la fin
des deux opérations 6 000 actions de numéraire et 1 500 actions gratuites. Vérifier
l'équité en comparant la valeur finale des titres acquis aux dépenses correspondantes.
2) Les actions de numéraires devant être libérées de moitié à verser sur le compte bancaire
de la société avec le concours de la banque lors de la souscription ; passer toutes les
écritures comptables relatives à l'émission en numéraire et à l'attribution gratuite
sachant que:
• Frais de réception à payer au banquier: 0,5% HT du montant reçu;
• Droits d'enregistrement : 4 750 000F;
• Annonces et insertions : 1 250 000F HT.
• Actes notariés : 1 000 000 F HT
3) Lors de l'appel du 3ème quart le 01/07/N, issu de l'augmentation de capital par
émission d'actions de numéraires, M. SANGARE ne répond pas. Après mise en
demeure restée sans effet, ses titres sont vendus le 13/09/N par la société et
entièrement libérées, pour 126 000 000F. La société décompte à M.
SANGARE des intérêts de retard au taux annuel de 12% et divers frais de 860 000 F
HT ( TVA 18%).
a) Déterminer le montant des sommes à verser (ou à réclamer) à M. SANGARE.
b) Passer les écritures dans la comptabilité de la société anonyme MOUSSO SA,
depuis l'appel du 3ème quart du capital jusqu'au règlement final de la situation
de M. SANGARE.
EXERCICE N° 3 : Augmentation du capital
Le 1er janvier 2005, la société anonyme AGOABEM décide de doubler son capital :
• Moitié par incorporation de réserve et distribution d'action gratuite de 10 000 F de valeur
nominale;
• Moitié par émission d'actions nouvelles de 10 000 F de valeur nominale au prix d'émission
de 12 000F. L'extrait du bilan de la société avant toute augmentation de capital se présente
comme suit :

Capital ( 100 000 actions de 10 000 F de 1 000 000


nominal) 000
Réserve légale 100 000 000
Réserve statutaire 1 041 015
Autres réserves 750
198 984 250

183
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Le 31 décembre 2004, l'action est cotée 24 600 F en bourse. La valeur réelle de l'action est
supposée égale à la moyenne arithmétique de la valeur intrinsèque telle qu'elle résulte du bilan
et sa valeur boursière. Ces deux (02) augmentations peuvent s'effectuer dans le temps de trois
(03) façon:
• Modalité N°1: Augmentation par émission d'actions de numéraire, puis
augmentation par incorporation de réserves. Les porteurs d'actions nouvellement
souscrites ont, pour cette dernière émission, des droits égaux à ceux des actionnaires
anciens.
• Modalité N°2: Augmentation par incorporation des réserves, puis augmentation par
émission d'actions de numéraire, les porteurs d'actions distribuées gratuitement ont,
pour cette dernière opération d'émission des droits égaux à ceux des actionnaires
anciens.
• Modalité N°3: Augmentation simultanée. Seuls les actionnaires anciens peuvent
bénéficier de la distribution d'actions gratuites et de la souscription à l'émission
d'action de numéraire.

TRAVAIL A FAIRE:
1- Dans chacun des trois cas, calculer la valeur théorique du droit de souscription et de la
valeur théorique du droit d'attribution;
2- On suppose que la première modalité d'action a été retenue. Passer les écritures
concernant l'augmentation du capital. Les libérations de numéraire ont été appelées au
minimum légal.
L'actionnaire BEN, ne procédant pas d'actions anciennes, avait acheté en bourse au cours
théorique déterminé à la modalité N°1 des droits de souscriptions nécessaires pour souscrire 12
000 actions nouvelles émises à 12 000F. L'appel du deuxième quart a eu lieu le 1er avril 2005 et
la date limite fixée par le conseil d'administration est le 30 avril 2005. Lors de la libération de ce
deuxième quart, M. BEN n'effectue pas le versement exigé à la date limite fixée le 01 Mai 2005, la
société fait vendre les actions en bourse.
Les 12 000 actions sont vendues à TOLE SAGNON, libéré du deuxième quart. Le montant net de
la vente s'élève à 155 475 000 F. Les intérêts de retard et les frais divers à la charge de
l'actionnaire BEN s'élèvent respectivement à 300 000 F et 1 000 000 F HT.
3- Passer au journal les écritures relatives à l'appel et à la libération du deuxième quart y
compris la défaillance de M. BEN.
4- Déterminer la somme que M. BEN encaissera de la société ( chèque bancaire émis le
10/05/2005).
5- Calculer pour M. BEN le gain ou la perte.

EXERCICE N° 4: Augmentation du capital


L'entreprise SOBFEL SA est une société anonyme dont le capital est composé d'actions de 15
000F. Elle vous fournie les informations suivantes:
Le 1er janvier 2005 la société procède à une augmentation simultanée du capital par émission
d'actions gratuites et de nouvelles actions en numéraire libérées de moitié à la souscription.
Les frais de cette augmentation de capital sont réglés par chèque bancaire et se chiffrent à 2 500
000 F HT.
L'extrait du passif – capitaux propres avant et après augmentation se précèdent comme suit:

Avant Après augmentation


augmentation
Capital 180 000 000 240 000 000
Prime d'émission - 3 000 000
Réserve légale 6 000 000 6 000 000
Réserve facultative 27 000 000 12 000 000
Total 213 000 000 261 000 000

184
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

A cette date, l'entreprise ne disposait d'actif fictif. Le 30 juin 2005, le conseil d'administration
appel le solde. Tous les actionnaires s'acquittent des sommes dues.

TRAVAIL A FAIRE :
1- Calculer:
a. La valeur mathématique de l'action avant l'augmentation du capital.
b. Le nombre d'actions émises gratuitement par incorporation des réserves au capital.
c. Le nombre d'action nouvelle en numéraire.
d. Le prix d'émission des actions de numéraire.
e. La valeur théorique du droit d'attribution et celle du droit de souscription.
2- Reconstituer les écritures relatives à cette augmentation de capital sachant que les
versements sont reçus sur le compte bancaire de la société.
3- En date du 1er /03/2006 la société décide d'amortir le capital de 40 000 000 F par
remboursement anticipé, passer l'écriture au journal.

EXERCICE N° 5 : Augmentation de capital


En prévision de l'investissement a réalisé en 2005, la société anonyme SILGA avait procédé à des
augmentations de son capital durant le troisième trimestres de l'année 2005.
Avant ses augmentations de capital, le capital se composait de 8 000 actions de 10 000F de
valeur nominale. Les extraits de la balance capitaux propres se présentent comme suit : durant
l'exercice 2004.

Capitaux propres 01/01/2004 Au 30/06/2004 Au 30/09/2004


Capital appelé 80 000 000 100 000 000 130 000 000
Capital non appelé - - 30 000 000
Prime d'émission - - 42 000 000
Réserve légale 4 600 000 4 600 000 4 600 000
Réserves statutaires 48 000 000 48 000 000 48 000 000
Réserve facultative 60 000 000 40 000 000 40 000 000
Total 192 600 000 192 600 000 294 600 000

Les augmentations de capital sont réalisées à l'aide d'action dont la valeur nominale est restée
de 10 000 F de valeur nominale.
TRAVAIL A FAIRE:
1. Indiquer pour augmentation de capital:
a. La nature des augmentations de capital.
b. Le nombre d'actions émises
c. Le prix d'émission
d. La valeur théorique du droit d'attribution et du droit de souscription..
2. Reconstituer les écritures relatives aux augmentations de capital sachant que les versements
sont reçus sur le compte bancaire de la société et que les frais d'augmentation de capital se
sont élevés à 3 600 000 F et se repartissent comme suit :
• Frais de notariat : 30% HT
• Droits d'enregistrement : 40%;
• Frais d'annonce et insertion : 30% HT (TVA 18%).
Ces frais sont amortissables sur 4 ans.

185
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N° 6 : Répartition de bénéfice


Le passif du bilan de la société anonyme SAMAKE présente les postes suivants:
• Capital social ( 7 000 actions) : 140 000 00
• Réserve légale : 8 400 000
• Autres réserves : 57 000 000
• Résultat net de l'exercice: 19 740 000
L'article 54 des statuts relatifs à la répartition des bénéfices stipule que:
• Dotation à la réserve légale dans les limites fixées par la loi;
• Attribution d'un intérêt statutaire de 5% sur le capital libéré versé non amorti;
• Répartition du solde après dotation des autres réserves aux actionnaires.

TRAVAIL A FAIRE:
1. Présenter le tableau de répartition des bénéfices net de l'exercice sachant qu'il a été
attribué à chaque action un dividende de 1 900 F et qu'il n'y pas eu de report à nouveau.
2. Calculer la valeur mathématique de l'action coupon attaché et ex – coupon.
3. Calculer la valeur financière de l'action au taux de 10%.
4. Calculer la valeur de rendement de l'action au taux de 12%.

EXERCICE N° 7 : Evaluation des valeurs mathématiques


Le capital de la société SAMIRA se présente comme suit au 31/12/2004 en milliers de francs
CFA:
Bilan SAMIRA SA au 31/12/2004 en milliers de F CFA

Frais d'établissement 10 000 - 10 000 Capital social (20 000 actions de 10 000 F de
Immob. Incorporelles 80 000 30 000 50 000 nominal) 200 000
Immob. Corporelles(1) 785 000 250 000 535 000 Primes 60 000
Immob. Financières 50 000 10 000 40 000 Réserves 100 000
Stocks 120 000 20 000 100 000 Résultat net 120 000
Créances 76 000 3 000 73 000 Provisions réglementées 20 000
Trésorerie actif 31 000 1 000 30 000 Subventions d'investissement. 10 000
Ecart de conversion actif 5 000 - 5 000 Emprunts financiers 200 000
Emprunts de crédit-bail 40 000
Provisions pour risques et charges 15 000
Fournisseurs 61 000
Autres dettes 12 000
Ecart de conversion Passif 5 000
Total 1 157 000 314 000 843 000 Total 843 000

(1) Dont un matériel en crédit bail de valeur d'entrée 100 000 000 F amorti de 40 000 000 F.
- Les terrains de valeur comptable nette 200 000 000 F sont estimés en valeur réelle à 300
000 000F.
- Des matériels de valeur comptable nette 235 000 000 F ont une valeur réelle de 200 000
000F.
- Les titres de participations de valeur comptable nette 30 000 000 F sont estimés à 50 000
000F.
- Les stocks vont subir une décote supplémentaire de 5 000 000F.
- Le fonds commercial est estimé à 100 000 000 F.

186
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Les immobilisations incorporelles comprennent des frais de recherche et de développement


pour 10 000 000 F et ces frais sont liés à des projets sans réelle possibilité de rentabilité
commerciale.
- Les provisions pour risques et charges comprennent 5 000 000 F de provisions injustifiées.
- Les écarts de conversion actif ont été couverts par des risques provisionnés et comprennent
des pertes de change probables sur créances pour 2 000 000 F et le reste concerne les dettes
fournisseurs.
- Les écarts de conversion- passif concernent les créances pour 3 000 000 F et le reste
concerne les dettes fournisseurs.
- Le taux d'imposition sur les sociétés est de 35%.

TRAVAIL A FAIRE :
1. Calculer l'actif net comptable puis en déduire la valeur mathématique comptable de
l'action coupon attaché.
2. Calculer l'actif net réel puis en déduire la valeur mathématique intrinsèque de l'action
coupon attaché.
3. Calculer la valeur mathématique comptable de l'action coupon détaché sachant que
50% des bénéfices est émis en réserves.
4. Calculer la valeur mathématique intrinsèque de l'action coupon détaché sachant que
50% des bénéfices est émis en réserves.
5. Calculer la valeur financière de l'action avec un taux moyen de placement de 10%.
6. Calculer la valeur de rendement de l'action avec un taux moyen de placement de 12%.
La société décide de faire doubler son capital le 1er avril 2005 par des apports en numéraire
libérés de moitié. Le prix d'émission est fixé à 26 000F.

TRAVAIL A FAIRE N° 2
7. Parmi les valeurs calculées précédemment, laquelle vous semble évaluer le mieux
possible la valeur susceptible d'être pris en compte pour l'opération d'augmentation de
capital ? Justifier votre réponse.
8. La valeur retenue en définitive est 34 000F. Calculer.
a. Le rapport de souscription et sa valeur théorique.
b. Passer les écritures nécessaires si les versements sont effectués par virements
bancaires.
Le 1 août 2005, l'appel du 3ème quart a été effectué par le conseil d'administration de la société
er

avec délai limite de libération le 31 août 2005. Tous les actionnaires se libèrent sauf M. KONATE
disposant de 2 000 actions de numéraire avant l'augmentation du capital et qui après
l'augmentation du capital s'est retrouvé avec 4 000 actions de numéraire. Le 30/11/2005, les
actions de M. KONATE sont vendues aux enchères publiques au prix de 60 000 000F libérées des
trois quarts. Le 04 décembre 2005 le chèque de règlement est payé à M. KONATE.
9. Passer les écritures d'appel du 3ème quart y compris la défaillance de M. KONATE.
10. Déterminer le gain ou la perte de M. KONATE.

EXERCICE N° 8 : Répartition et modifications de capital


A la clôture de l'exercice N, les capitaux propres de la société LAAFI SA comporte les postes
suivants avant amortissement et réduction du capital:

Passif / bilan comptable société LAAFI SA


Capitaux propres et ressources assimilées
Capital ( 30 000 actions de 10 000 F chacune) 300 000 000
Actionnaires, capital non appelé
Primes et réserves
Primes d'émission ; de fusion 30 000 000

187
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Réserve légale 55 000 000


Réserves libres 105 000 000
Report à nouveau + ou - - 3 000 000
Résultat net de l'exercice ( +bénéfice; - perte ) + 152 000 000

- Le 01/05/N, la société avait procédé à une réduction du capital de 3 000 000 F par
apurement des pertes et abaissement du nominal des pertes. Elle décide le 1er /07/N un
amortissement du capital de 2 500 F par action. Les remboursements sont effectués par
chèque BCB.

- Les statuts prévoient l'attribution aux actionnaires d'un premier dividende de 6% l'an sur
les actions libérées et non amorties. La réserve légale est attribuée dans la limite du taux
légal de 10%.
L'assemblée générale ordinaire réunie le 15/06/N+1 pour l'approbation des comptes de
l'exercice N a décidé :
• De doter la réserve facultative de 60 000 000 F;
• De distribuer aux actionnaires un dividende maximum par prélèvement sur le
bénéfice distribuable de l'exercice ;
- les statuts décident finalement de doter une réserve contractuelle de 7 000 000 F.
- Le Conseil d'Administration un coupon de 2 000 F pour les actions non amorties.
- Par ailleurs les actionnaires décident d'allouer à l'Administrateur M. MOUMOUNI la somme
de 8 000 000 F et de reporter à nouveau le solde.
NB : la répartition de bénéfice tient compte des modalités d'amortissement et de
réduction de capital.

TRAVAIL A FAIRE:
4) Déterminer :
d. Le montant de l'amortissement du capital.
e. Passer au journal les écritures de réduction et d'amortissement de capital.
f. En déduire les capitaux propres après les deux (02) opérations.

5) Présenter les enregistrements comptables concernant :


c. L'affectation des résultats;
d. Le paiement des dividendes.

6) Les dirigeants de la société se sont rendu compte le 1er /01/N+2 qu'ils ont commis
une grave erreur en procédant à un amortissement du capital en N. ils décident alors
de réparer l'erreur en procédant à une double augmentation du capital :
- Le 02/01/N+2 : Augmentation de capital (prime d'émission comprise) de 120 000 000 F
correspondant à 10 000 actions de numéraire.
- Le 10/01N+2 : Distribution de 8 000 actions gratuites de valeur nominale 7 400 F (valeur
après amortissement et réduction du capital) par prélèvement sur les réserves libres.
Les frais d'augmentation se sont élevés à 5 000 000 F HT dont 2 000 000 F de droits
d'enregistrement.
c. On vous demande de procéder aux calculs des différentes modalités d'augmentation
d. Passez les écritures d'augmentation au journal sachant que les actions de numéraire
ont été libérées de moitié (entre les mains du notaire Me PARE). A cette date,
l'actionnaire M. DAO qui avait pu exercer tous ses droits en souscrivant à 2 000
actions nouvelles de numéraire se libère en intégralité.

EXERCICE N° 9 : Augmentation du capital


On dispose d'un extrait de la balance des comptes de la société anonyme BIDENAM, aux
31/12/N+1et N.

188
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Exercice N Exercice N-1


Capital souscrit, appelé versé 425 000 000 250 000 000
Actionnaires, capital souscrit non appelé - 50 000 000 -
Primes d'émission, de fusions 102 500 000 12 500 000
Réserve légale 60 000 000 48 000 000
Autres réserves 35 000 000 110 000 000
Report à nouveau 100 000 500 000
Provisions réglementées 15 000 000 29 000 000

Les plus values latentes d'actif se chiffrent à 32 000 000F et le moins values latentes se
chiffrent à 22 550 000F.
La société a été fondée le 1er janvier N-8. Son capital est composé exclusivement d'actions de
valeur nominale de 10 000F.
• 20 000 actions A émises à la création de la société;
• 5 000 actions B émises en N-4 à la suite d'une augmentation de capital en
numéraires.
Le 1er février N, la société a procédé à des augmentations de capital successives en émettant:
• 2 500 actions d'apport C en rémunération de l'apport d'un bâtiment évalué à 30 000
000 F et d'un brevet évalué à 15 000 000F. La valeur d'émission des actions d'apport
est fixé à la valeur mathématique intrinsèque de l'action avant l'augmentation;
• 2 500 actions de conversion D d'un emprunt lié à une participation d'une société
filiale d'un groupe d'entreprise auquel appartient la société BIDENAM SA. La valeur
d'émission des actions de conversion est fixée à la valeur mathématique intrinsèque
de l'action avant l'augmentation ;
• Des actions de numéraire E libérée partiellement à la souscription et versées au plus
tard le 1er Mars N par des versements bancaires. Il n' y a pas eu d'autres appels de
fonds au cours de l'exercice N;
• Des actions F provenant de l'incorporation au capital d'une fraction des "autres
réserves", a raison d'une action nouvelle gratuite contre 05 actions anciennes.

TRAVAIL A FAIRE:
5. Déterminer:
e. La valeur mathématique de l'action avant les augmentations de capital.
f. La prime d'apport des actions d'apport.
g. La prime de conversion des actions de conversion.
h. Le nombre d'action E et ainsi que le prix d'émission des actions E.
6. Calculer les valeurs théoriques des droits de souscription et d'attribution ainsi que leurs
rapports.
7. Passer les écritures nécessaires dans la comptabilité de la société BIDENAM concernant
les augmentations de capital.

8. Le conseil d'administration appelle le 3ème quart de la valeur nominale des actions E le


01/02/N+1. Tous les actionnaires se sont exécutées à la date du 01/03/N+1 sauf M.
BAZIE disposait de 800 actions A et 400 actions B avant l'augmentation de capital.
A la fin des opérations d'augmentation de capital, il avait pu obtenir 800 actions E et 600
actions F en achetant les droits de souscription et d'attribution nécessaire. Il a du acheté un
droit de souscription à 1 000 F et un droits d'attribution à 4 000F. Les actions E et M. BAZIE
sont vendues deux mois après au prix de 18 000 F l'unité et libérées des 3/4.
c. Passer les écritures nécessaires d'appel du 3ème quart y compris la défaillance
de M. BAZIE.
d. Evaluer les dépenses totales et immédiates de M. BAZIE à l'augmentation du
capital.

189
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N° 10 : Modification du capital


Le capital de la société VODOU s'élève à la fin de l'exercice N-1 à 80 000 000 F se répartissant en
trois catégories d'actions.
- 5 000 actions B libérées et non amorties ;
- 1 000 actions A de jouissance ;
- 2 000 actions C amorties de moitié.
Au cours de l'exercice N, un troisième quart des actions a été amorti.
Le bilan de la société après répartition du bénéfice de l'exercice N, présente les postes suivants:

Exercice N
Actif Amortissement s et
Brut Net
provisions
Frais d'établissement 1 000 000 1 000 000

Passif Exercice N
Capital 80 000 000
Capital amorti : 25 000 000
Capital non amorti : 55 000 000
Réserves 46 000 000

Le poste actionnaire, dividendes à payer se chiffre à 6 575 000 F se décomposant comme suit :
• Action B : 5 000 000 F
• Action C : 1 175 000 F
• Action A : 400 000 F

TRAVAIL A FAIRE :
5. Retrouver
c) Le taux de l'intérêt statutaire;
d) La date d'amortissement du 3ème quart
6. Reconstituer les écritures passées en N pour l'amortissement du capital.
7. Sachant qu'il existe les plus values latentes pour 4 000 000 F, calculer la valeur
mathématique intrinsèque coupon attaché de chaque catégorie d'action.
8. La société prévoit de réaliser après la distribution de dividende une double
augmentation de capital, par émission en numéraire, à 12 000 F de 1 600 actions
nouvelles et par attribution de 1 600 actions gratuites ( toutes les actions sont de
nominal de 10 000 F).
c. Déterminer les rapports et la valeur théorique des droits de souscription et
d'attribution dans les deux (02) hypothèses suivantes :
 1ere hypothèse : les deux augmentations sont successives ( dans l'ordre de
l'énoncé).
 2ème hypothèse : les deux augmentations sont simultanées.
d. Passer les écritures nécessaires à l'augmentation du capital sachant que les
libérations sont toutes effectuées trois (03) mois après l'amortissement du capital.

EXERCICE N °11: amortissement et augmentation du capital


Le capital de la société ORSINO s'élève à 50 000 000F. Il est divisé en 5 000 actions de 10 000 F
se répartissant en 4 000 actions entièrement libérées et non amorties et 1 000 actions amorties
de moitié depuis plusieurs années.

Passif Exercice N - Avant répartition


Capital 50 000 000
Capital amorti : 5 000 000

190
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Capital non amorti : 45 000 000


Réserve légale 8 800 000
Report à nouveau 100 000
Résultat net 18 500 000

Les statuts prévoient un intérêt statutaire de 6% s'appliquant sur le capital libéré et non amorti.
L'assemblée décide de distribuer un dividende unitaire de 1 600 F. l'AGE décide aussi d'allouer à
la réserve facultative la somme de 4 600 000 F et aux réserves contractuelles la somme de 3 000
000. Le solde étant reporté à nouveau.

TRAVAIL A FAIRE
4. Procéder à la répartition du bénéfice et présenter l'écriture comptable correspondante;
5. Calculer la valeur mathématique des actions ex – coupon;
6. L'AGE décide le 1er /07/N+1 la conversion des actions partiellement amorties en actions
de capital par prélèvement sur le bénéfice à compter des bénéfices de l'exercice N+1. A
cet effet, le résultat de l'exercice N+1 est bénéficiaire de 12 500 000 F.
Passer l'opération d'augmentation du capital par le résultat au journal

EXERCICE N° 12 : Augmentation du capital


Les capitaux propres d'une SA présente les soldes suivants au 31/12/99 après affectation du
résultat.
101 Capital social 150 000 000
111 Réserve légale 9 144 500
112 Réserve statutaire 44 035 600
1181 Réserve facultative 61 000 000
Le 02 janvier 2000 la société envisage de procéder à une double augmentation simultanée de
son capital par incorporation de la réserve statutaire et éventuellement d'une fraction de la
réserve facultative et par émission simultanée d'actions nouvelles à souscrire en numéraire.
L'opération serait réalisée en émettant une action nouvelle gratuite pour trois actions anciennes
et par émission de deux actions nouvelles à 12 000 F l'unité pour cinq actions anciennes.
La valeur nominale d'une action s'élève à 10 000F. la valeur réelle des actions avant
augmentation est représenté par leur valeur mathématique ex – coupon.

TRAVAIL A FAIRE:
3. Calculer la valeur théorique du DS et du DA puis contrôler les résultats obtenus.
4. Enregistrer les écritures comptables relatives à cette double augmentation sachant que la
moitié des actions en numéraire est appelée lors de la souscription..

EXERCICE N° 13 : Répartition du Résultat et calcul des valeurs mathématiques


On vous communique ci- dessous les capitaux propres de la société SOBFEL au 31/12/99 et
31/12/2000
(Avant répartition).
31/12/99 31/12/00
Capital social 100 000 000 180 000 000
Prime d'émission 10 000 000
Actionnaire, capital souscrit non appelé -37 500 000
Réserve légale 18 500 000 20 000 000
Réserves statutaires 3 000 000 10 000 000
Réserves facultatives 32 000 000 36 000 000
Report à nouveau 1 000 000 ?
Résultat net : bénéfice ? 46 000 000

191
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Au 31/12/99, le capital était composé de 10 000 actions de valeur nominale 10 000 F chacune
entièrement libérées depuis plus d'un an.
Le bénéfice de l'exercice clos au 31/12/99 a été affecté le 30/04/00.
Immédiatement après l'affectation du bénéfice, c'est-à-dire le 01/05/00, la société procède à
une double augmentation de son capital:
- D'abord par émission d'actions de numéraire de valeur nominale 10 000 F chacune (libérées
du minimum légal) ;
- Ensuite par incorporation de réserves facultatives et distribution d'actions gratuites de
valeur nominale de l'action 10 000 F chacune.
La valeur de l'action avant les opérations d'augmentation du capital a été estimée à 90% de la
moyenne arithmétique de la valeur financière (calculer sur le dernier dividende au taux de 10%
et de la valeur mathématique intrinsèque de l'action.
Pour le calcul de la valeur mathématique intrinsèque, on a tenu compte de 51 000 000 F de plus
values théorique latentes et 400 000 F d'actifs fictifs.
La valeur théorique du droit préférentiel de souscription est égale à 2 000F.
Les statuts prévoient (entre autres) :
- La dotation à la réserve légale dans la limite du maximum légal ;
- La distribution d'un intérêt statutaire de 8% sur le capital libéré et non remboursé ;
- La dotation à la réserve statutaire de 15% du bénéfice à répartir, déduction faite de la
réserve légale et de l'intérêt statutaire.
TRAVAIL A FAIRE
1. Reconstituer le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice clos au 31/12/99.
2. Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice clos au 31/12/00 sachant que
l'AGO tenue le 18/05/01 a décidé :
- La dotation à la réserve facultative de 2 000 000 F;
- La distribution d'un superdividende multiple de 100 arrondis par défaut;
- Un report à nouveau éventuel (arrondis).
3. Calculer la valeur mathématique intrinsèque coupon attaché de chaque catégorie d'action
sachant que les plus values latentes s'élèvent à 63 000 000 F et qu'il existe 1 200 000 F
d'actifs fictifs.
NB: le calcul se fera au 18/05/01 après répartition.

EXERCICE N° 14 : Augmentation du capital


Une SA dont le capital est composé de 10 000 actions de 20 000 F l'une procède à une émission
de 5 000 actions de valeur nominale 20 000 F à souscrire à 26 000 F avec appel de la moitié des
actions et une attribution de 3 000 actions gratuites de 20 000 F de nominal par prélèvement
sur la réserve facultative.
La valeur mathématique de l'action avant la double augmentation est de 32 045 F.
La société a retenu la solution de l'incorporation des réserves précédée de l'augmentation du
capital par apports nouveaux en numéraire. A la date de l'augmentation, soit le 01/01/2001 les
frais d'augmentation ce sont élevés à :
- Annonce publicitaire : 100 000 F HT
- Frais d'actes : 200 000 F HT
- Honoraires du notaire : 1 500 000 F HT
- Droits d'enregistrement : 1 200 000 F.
Ces frais ont été immobilisés afin d'être amortis sur plusieurs exercices soit cinq (05) ans.
TRAVAIL A FAIRE N°1
5. Déterminer les modalités d'augmentation du capital
6. Passer les différentes écritures au journal
Le 01/03/2002 la société appelle le 3ème quart avec pour date limite de libération le
31/03/2002. A cette date, tous les actionnaires se sont libérés sauf Monsieur OUEDRAOGO.
M. OUEDRAOGO est un ancien actionnaire avec 800 actions anciennes souscrites à la
constitution de la société, soit le 01/01/1990.

192
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Mais au moment de l'augmentation du capital, il a pu exercer tous ses droits à titre irréductible
en souscrivant 400 nouvelles actions de numéraire et 200 actions gratuites ne se libère pas à la
date convenue.
Après plusieurs rappels restés sans suite, les actions de M. OUEDRAOGO sont vendues en bourse
à 30 000 F l'une.
Le prix d'achat d'un droit de souscription acheté par la société auprès de M. OUEDRAOGO est
estimé à 5 000 F l'une; Par contre celui du droit d'attribution a été acheté à 2 500 F l'un. Les
intérêts de retard sont fixés au taux de 12% l'an par les statuts. Les frais supportés par la société
lors de la cession desdites actions a été estimé à 100 F HT l'une.
Les actions ont été cédées le 15/05/2002.

TRAVAIL A FAIRE N° 2
7. Passer les écritures d'appel de libération du 3ème quart.
8. Calculer le gain ou la perte réalisée par M. OUEDRAOGO sur la vente de ses actions.

EXERCICE N° 1 : Ecriture de constitution et répartition de bénéfice


Le passif du bilan de la société FASO DECOR se présente comme suit au 31/12/2004:
Capitaux propres Avant Après
répartition répartition
Capital souscrit appelé 180 000 000 260 000000
Capital souscrit non appelé 120 000 000 40 000 000
Réserve légale 51 000 000 60 000 000
Réserves statutaires 15 000 000 ?
Réserves facultatives 40 000 000 60 000 000
Report à nouveau - 8 800 000 6 850 000

La société a été constituée le 01 janvier 2000 au capital constitué de 15 000 actions de 20 000 F,
réparties comme suit :
• Actions d'apport : 7 000 actions;
• Actions de numéraires : 8 000 actions.
Les actions de numéraires ont été libérées du minimum légal à la souscription. Les deuxième et
troisième quarts ont été appelés et libérés respectivement le 1er mars 2004 et le 31 août 2004.
A l'appel du deuxième quart, un actionnaire M.BOUDA possédant 2 000 actions ne se libèrent
pas avant la date limite le 1er mars 2004 et ses actions sont vendues le 29 avril 2004. Les actions
de M. BOUDA sont vendues au prix de vente unitaire de 11 000 F déductions faites de 200 F HT
de frais par action et d'un intérêt de retard de 15% l'an. Le reste dû à l'actionnaire défaillant est
réglé par virement bancaire.
A la date d'appel du troisième quart un actionnaire M. OUEDRAOGO qui détenait 1 000 actions
de numéraire se libère en intégralité.
A la fin de l'exercice clos le 31/12/2004, la société a réalisé un bénéfice net d'impôt créditeur.
Les statuts prévoient la répartition des bénéfices comme suit:
• Dotation à la réserve légale dans les limites fixées par la loi;
• Attribution d'un intérêt statutaire de 12% sur le capital libéré versé non amorti;
• Rémunération spéciale due au conseil d'administration représentant 5% du bénéfice
à répartir;
• Sur le solde, dotation à un fonds de réserves facultatives;
• Le reste sera soit totalement distribué à titre de superdividende, soit partiellement
distribué.
L'assemblée générale réunie le 04/04/2005 a décidé de doter la réserve statutaire de 12 500
000 F et à fixer à 3 050 f le coupon de l'action entièrement libérée depuis un an.
NB: le versement anticipé a droit à l'intérêt statutaire. La valeur nominale est restée de 20
000 F de valeur nominale.

193
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

TRAVAIL A FAIRE :
6. Reconstituer les écritures d'appel et de libération du deuxième et troisième quart. Les
versements sont reçus par des virements bancaires.
7. Calculer le gain ou la perte de M. BOUDA.
8. Calculer le montant du bénéfice à répartir, puis en déduire le résultat net d'impôt de
l'exercice.
9. Présenter le tableau de répartition des bénéfices.
10. Passer les écritures nécessaires.
EXERCICE N°1 : ECRITURES DE CONSTITUTION
Une société anonyme a été définitivement constituée le 01/01/2005. L e capital de la société est
divisé en 20 000 actions de 10 000 F CFA de valeur nominale ainsi reparti :
 4 000 actions représentant des souscriptions en numéraire de M. AOUE sont libérées
des trois quarts ¾ du solde après libération de la fraction exigible appelée par la
société ;
 5 000 actions émises en rémunération d’un ensemble immobilier dont un terrain estimé
à 20 000 000 F CFA. Cet ensemble immobilier est grevé d’une hypothèque de
10 000 000 F CFA ;
 8 000 actions d’apport de madame TRAORE. En rémunération de sa promesse d’apport,
madame TRAORE apporte la situation active et passive de son entreprise qu’elle
exploitait déjà :
ACTIF Bruts A/P Montants PASSIF Montants Nets
Nets
Frais d’établissement 5 000 000 - 5 000 000 Capital Social 50 000 000
Brevets 500 000 100 000 400 000 Réserves 10 000 000
Bâtiments 40 000 000 10 000 000 30 000 000 R A N (SD) - 2 000 000
Matériel et outillage 25 000 000 5 000 000 20 000 000 Subventions D’investissement 15 000 000
Matériel et mobilier 45 000 000 15 000 000 30 000 000 Provisions Réglementées 5 000 000
Matériel de transport 80 000 000 10 000 000 70 000 000 Emprunts Obligataires 17 000 000
Marchandises 5 000 000 1 000 000 4 000 000 Provisions Financières Pr R&C 10 000 000
Clients 10 000 000 2 000 000 8 000 000 Fournisseurs D’exploitation 40 000 000
Banque 7 000 000 - 7 000 000 Dettes Fiscales 38 000 000
Caisse 600 000 - 600 000 Dettes Sociales 22 000 000
Ecarts de conversions 200 000 - 200 000 Ecarts De Conversions Passif 1 400 000
Total actif 218 300 000 43 100 000 175 200 000 175 200 000

Autres renseignements complémentaires :


 La nouvelle société en constitution ne prendra en compte que seulement les éléments
suivants apportés par Madame TRAORE :
o Les bâtiments seront repris pour 44 600 000F. ;
o Le matériel et mobilier de bureau serait repris pour 26 800 000F ;
o Le matériel et mobilier de bureau est estimé à 32 000 000 ;
o Le matériel de transport serait repris pour 60 000 000F ;
o Les créances et les marchandises seront reprises a leur valeur d’apport ;
o La trésorerie actif sera apporté seulement que pour complément d’apport.
 Le passif exigible à plus d’un an de l’actionnaire Madame TRAORE serait à sa charge,
seul son passif exigible à moins d’un an sera repris avec un abattement de 1 000 000 F
sur les dettes fournisseurs d’exploitation.
 Le solde du capital sera souscrit en numéraire libéré du minimum légal entre les mains
du notaire PARE chargé d’accomplir les formalités juridiques de constitution le
05/01/2005. Ce dernier reverse les fonds en banque déduction faite de :
o Frais de publicités HT : ……………………. 2 000 000 F FCFA ;
o Honoraires du notaire HT :………………… 2 500 000 F CFA ;
o Droit de timbres ……………………………. 1 500 000 F CFA.
TRAVAIL A FARE N°1 :
1. Evaluer de deux (02) façons différentes les apports nets de Madame
TRAORE ;
194
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

2. Passer au journal de l’entreprise les écritures relatives à la


constitution ;
Le 01/07 2005, le conseil d’administration appel le deuxième quart du capital avec pour date
limite de libération le 31/07/2005. A cette date tous les actionnaires se libèrent par banque
sauf M. SAWADOGO souscripteur de 1 000 actions de numéraire se libère le 30/09/ 2005 par
chèque tiré sur le trésor. Conformément aux statuts les actionnaires retardataires et défaillants
doivent payer des frais de retard de 50 F HT par action et des intérêts de 12% l’an.
TRAVAIL A FAIRE N° 2 :
3. Passer au journal toutes les écritures relatives à l’appel du deuxième
quart.

EXERCICE N°2 : Répartition de bénéfice (05 points)


La société Anonyme « PATOUNEEZAMBO » présente les comptes suivants au 31 décembre
2005.
 Capital souscrit appelé non amorti 30 000 000
 Capital souscrit appelé amorti 10 000 000
 Réserve légale 5 000 000
 Réserves statutaires 15 000 000
 Réserves facultatives 10 000 000
 Report à nouveau débiteur - 250 000
 Résultat Net 14 750 000
Le capital est formé d’actions de 10.000 f. Le statut prévoit la répartition des résultats comme
suit :
- Dotation à la réserve légale. ;
- Après apurement du report à nouveau antérieur solde débiteur et après
prélèvement de la réserve légale dans les limites prévues par la loi, attribuer
35% du solde à la réserve statutaire ;
- Intérêt statutaire au taux de X% sur le capital libéré non amorti ;
- Sur le solde dotation à la réserve facultative ;
- Superdividende et éventuellement report à nouveau.
Pour l’exercice 2005 l’assemblée a décidé de doter la réserve facultative de 1 250 000f et
d’arrondir le superdividende aux actions à la centaine de francs inférieurs
TRAVAIL A FAIRE :
3) Rappeler l’écriture d’amortissement du capital réalisée en date du 01/01/2005,
sachant qu’il a été possible grâce à la réserve facultative à hauteur de
10 000 000FCFA.
4) Calculer le taux de l’intérêt statutaire sachant que le montant de l’intérêt statutaire
est de 1 600 000 pour les actions catégorie « A » entièrement libérées avant le 01/01
/2005. Les actions catégories « B »représentant la moitié du capital a été amorti le
01/01/2005 de moitié. Ces actions catégorie « B » étaient aussi totalement libérées
avant le 01/01/2005.
5) Présenter le tableau de répartition des résultats.

EXERCICE N°2 : Ecriture de constitution et répartition de bénéfice


Vous disposez d'un extrait de bilan de la société BARALO S.A après répartition des bénéfices

Exercices N- 3 N- 2 N- 1 N
Réserve légale 80 950 000 95 750 000 112 750 000 120 000 000
Autres réserves 161 050 000 212 050 000 280 000 000 340 000 000
Report à nouveau 2 000 000 4 200 000 3 250 000 5 100 000

195
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Le capital est divisé en 50 000 actions de 12 000 F chacune, intégralement libérées du dernier
quart depuis le 01/07/N-3.
Les statuts de la société BARALO S.A prévoient à l'article 67 que le bénéfice sera réparti de la
façon suivante :
• Dotation à la réserve légale au taux de 10%;
• Intérêts statutaires : 6% du capital appelé, versé, non amorti;
• Réserve statutaire: 10% du bénéfice réduit de la réserve légale et des reports à
nouveau débiteurs antérieurs;
• Dotation à la réserve facultative: Selon décision de l'assemblée générale des
actionnaires;
• Report à nouveau du reste.
L'assemblée générale des actionnaire réunie le 15/05/N-2 pour la distribution des bénéfices de
l'exercice N-3 avait décidé:
• Dotation à la réserve facultative: 24 900 000F ;
• Dividende de 1 730 F par action;
Lors de l'appel du dernier quart, deux actionnaires M. KAF et M. KIF détenteurs respectivement
de 6 000 actions et de 4 000 actions toutes de numéraires ne se libèrent pas le 01/7/N- 3. M.
KIF se libère finalement 2 mois après. M. KAF ne se libère pas et trois (03) mois après ses actions
sont vendues aux enchères publiques au prix unitaire de 13 500F.
Les intérêts de retard sont précomptés au taux de 12% l'an. Tout retard ou non-libération
entraînent systématiquement des frais de 500 F HT par action.
Les opérations d'appel et de règlement sont effectuées par chèques bancaires.
Les dividendes distribués au titre des exercices N-1 et N ont été identiques pour toutes les
actions entièrement libérées.

TRAVAIL A FAIRE N°1


1) Reconstituer toutes les écritures d'appel du dernier quart y compris le retard de M. KIF
et de défaillance de M. KAF.
2) M. KAF a t-il gagné ou perdu ? Déterminer le gain ou la perte de deux manières.
3) Déterminer le bénéfice à répartir de l'exercice N-3.
4) Reconstituer le tableau de répartition des bénéfices de l'exercice N-3 de même que le
tableau des affectations des résultats. Passer les écritures nécessaires.
5) Reconstituer les tableaux de répartition des bénéfices des exercices:
a. N-2.
b. N-1.
c. N

TRAVAIL A FAIRE N°2:


6) Déterminer la valeur mathématique comptable coupon attaché pour l'exercice N sachant
que les frais d'établissement se chiffrent à 10 100 000F.
7) Déterminer la valeur mathématique intrinsèque coupon attaché pour l'exercice N
sachant que les plus values d'actifs se chiffrent à 35 000 000 F les moins values d'actifs à
11 000 000 F et les frais d'établissement se chiffrent à 10 100 000F.
8) Déterminer la valeur financière et la valeur de rendement des actions entièrement
libérées en procédant à une moyenne sur les 3 derniers exercices et un retenant un taux
de capitalisation de 8% pour la valeur financière et de 12,5% pour la valeur de
rendement.

EXERCICE N° 3 : Ecriture de constitution et répartition de bénéfice


La société LATIFA est une société anonyme constituée le 30/03/N au capital de x actions de
valeur nominale 10 000F. Les actions sont réparties comme suit entre les actionnaires:
• Actionnaire LATIFA : 50%;
• Actionnaire KAF : 20%;

196
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Actionnaire KOF : 20%;


• Actionnaire KIF : 8%;
• Autres actionnaires : 2%.
Les conditions de libérations du capital, définies dans les statuts sont les suivantes:
• 1/4 à la souscription;
• 1/4 le 1er juin N+1;
• Le reste au 30/04/N+2.
1) A la date du 30/03/N, LATIFA libère les éléments de son entreprise personnelle tels
qu'ils résultent du bilan ci – après et 13 250 000 F en espèces (apports en
numéraire).

Actif Passif
Frais d'établissement 48 000 Capital personnel 70 000 000
Matériel de bureau 12 000 000 Résultat 3 000 000
Matériel de transport 60 000 000 Emprunts 6 000 000
Créances sur les clients ? Fournisseurs 2 400 000
Les observations suivantes ont été faites:
• Les créances sur les clients de LATIFA ont été reprises pour la valeur d'y. Elles sont
grevées d'une provision à hauteur de 1 000 000 F.
• Les fournisseurs de LATIFA accordent un escompte de 2%.
• Les frais d'établissement sont des non - valeurs.
2) L'actionnaire KAF libère 9 000 00F en espèces et 14 000 000F de créances sur son client
BEN, étant entendu qu'il assume entièrement les risques de non recouvrement.
3) Tous les actionnaires libèrent le premier quart par des versements chez maître
KOULOUBA.
4) Tous les fonds en espèces sont déposés chez maître KOULOUBA qui, après retenu des
frais de constitution vire les fonds sur un compte bancaire ouvert au nom de la société à
ECOBANK. Les frais de constitution se chiffrent et sont amortissables sur 4 ans:
• Publicité : 200 000 F HT;
• Honoraires : 1 000 000 F HT;
• Divers frais : 944 000 F TTC;
• Droit d'enregistrement : 0,07% du capital souscrit.
Le taux de TVA est de 18%.
5) Le 01/08/N, le client de LATIFA règle intégralement par virement bancaire.
6) Le client de KAF règle pour solde de tout compte 12 500 000 F par virement bancaire le
01/10/N.
7) Le 01/06/N+1, le 2ème quart est appelé, tous les actionnaires concernés se libèrent par
virements bancaires 01/07/N+1 sauf l'actionnaire KIF qui ne se libère pas à la date
limite du 28/09/N+1. Le prix de cession de l'action considéré totalement libéré est de 11
000F. Les frais de cession unitaire se chiffrent à 300 F HT facturés par la société et les
intérêts de retard sont précomptés au taux de 12% l'an. Le reliquat à verser à KIF s'est
effectué le 30/09N+1.
8) Le dernier appel s'est effectué normalement le 30/04/N+2. Tous les actionnaires
concernés se libèrent normalement sauf un actionnaire faisant partie des autres
actionnaires ne se libèrent pas à la date limite du 09/06/N+2. Ses actions sont vendues
au prix de cession de 12 000F. Les frais de cession se chiffrent à 6% HT de la date
immédiate et facturée par la société et les intérêts de retard sont précomptés au taux de
12% l'an. Le gain réalisé par l'actionnaire à la fin de la cession est de 578 400 F.

TRAVAIL A FAIRE
a) Calculer le montant du capital et le nombre d'action de chaque actionnaire.
b) Etablissez le tableau des apports purs et simples et des apports à titre onéreux et le nombre
d'actions pour les actionnaires d'apport en nature et de numéraire.
197
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

c) Passer au journal de la société toutes les écritures qui découlent des opérations ci – dessous.
d) Les actionnaires défaillants ont–ils gagnés ou perdu ? (Préciser le gain ou la perte pour
chaque défaillant).
NB: conformément à l'article 8 des statuts:
"Tout retard de libération est soumis au paiement d'un intérêt de retard de 12% l'an."

EXERCICE N°4 : Ecriture de constitution et répartition de bénéfice


Vous disposez en annexe les bilans comptables des exercices clos au 31/12/2000;2001; 2002 de
la société DUNIA SA et des renseignements complémentaires suivants:
• Le capital est composé d'actions de 20 000 F de valeur nominale;
• Il y a eu appel du 3ème quart en 2001; date jouissance de la fraction libérée le 1er janvier
2001. Le dernier quart est appelé en juin 2002; Date de jouissance de la fraction libérée
le 1er juillet 2002.
Les statuts de la société DUNIA SA prévoient que le bénéfice sera réparti de la façon suivante:
• Dotation à la réserve légale au taux de 10%
• Intérêts statutaires : X% du capital appelé, versé, non amorti;
• Dotation à la réserve facultative: Selon décision de l'assemblée générale des
actionnaires;
• Report à nouveau du reste.
L'assemblée générale s'est réunie le 15/05/2002 et a décidé de distribuer un superdividende
unitaire de 650 F et les paiements des dividendes ont eu lieu le même jour par chèques
bancaires. Les dividendes mis en paiement se chiffrent à 17 000 000F.

TRAVAIL A FAIRE:
1) Reconstituer les écritures d'appel du 3ème quart ( versements reçus par chèques
bancaires).
2) Reconstituer les écritures d'appel du dernier quart ( versements reçus par chèques
bancaires) sachant que lors de l'appel du dernier quart, M. MANDE disposant de 500
actions de numéraires ne répond pas 3 mois après la date limite de libération. Ses
actions sont vendues aux enchères publiques au prix unitaire de 21 000 F et que les frais
de vente se chiffrent à 120 000 F HT (TVA= 18%) et le taux d'intérêt de retard est de
12%.
3) Calculer le gain ou la perte de M. MANDE.
4) Déterminer le taux X% de l'intérêt statutaire ?
5) Reconstituer la répartition des bénéfices de l'exercice 2001. Justifier tous les éléments
par calcul.
6) Reconstituer l'écriture de répartition des bénéfices de 2001.

Annexe : passifs / bilans comptables société DUNIA SA


Passif 2000 2001 2002
Après répartition Après répartition Après répartition
Capitaux propres et ressources as similisées
Capital 200 000 000 200 000 000 200 000 000
Actionnaires, capital non appelé - 100 000 000 - 50 000 000
Primes et réserves
Réserve légale 30 000 000 34 250 000 34 250 000
Réserves libres 75 000 000 94 849 000 94 849 000
Report à nouveau +ou - 1 401 000 1 401 000
Résultat net de l'exercice( +bénéfice; - perte) + 25 431 000
Total capitaux propres( i) 205 000 000 280 500 000 355 931 000

EXERCICE N° 5: Répartition de bénéfice

198
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Les bilans des deux exercices 1998 et 1999 de la société anonyme SOTRACO SA présentent les
postes suivants après réparation des bénéfices.

Exercice 1998 Exercice 1999


Capital 300 000 000 300 000 000
Réserve légale 57 000 000 60 000 000
Réserves statutaires 118 000 000 130 300 00
Réserves facultatives 72 000 000 79 900 000
Report à nouveau 1 200 000 1 500 000
Résultat net ? ?
Le capital est divisé en actions de 10 000F de valeur nominale. Les statuts de la SOTRACO sa
stipule que le résultat bénéficiaire sera réparti ainsi:
• Apurement du report à nouveau perte antérieure: Selon décision de L'A.G.O des
actionnaires.
• Dotation à la réserve légale: taux légal de 10%
• Réserve statutaire de 15% sur le résultat net à répartir défalqué de la réserve légale.
• Intérêts statutaires au taux de T % ?
• Réserve facultative: Suivant décision de L'A.G.O des actionnaires;
• Report à nouveau du reste.
L’A.G.O des actionnaires réunie le 18/05/1999 pour distribuer le résultat net de l'exercice clos le
31/12/1998 a décidé :
• Réserve facultative : 5 000 000 F
• Superdividende unitaire aux actions : 1 200 F;
• Le report à nouveau créditeur de l'exercice de 1997 se chiffre à 500 000F.
• Le compte actionnaire, dividende à payer présentait un solde créditeur de 55 500
000 F le 18/05/1998
• Le 26/11/1999, le paiement d'un acompte sur dividende de 600 F par action de
l'exercice 1999 a été opéré. Le solde créditeur du compte actionnaires dividende à
payer à cette date se chiffre à 31 875 000 F avant paiement de l'acompte. ( Des
actionnaires représentant 25% du capital n'ont pas encore perçu les dividendes de
l'exercice clos au 31/12/1998).
NB: la réserve légale n'a pas atteint son maximum au 31/12/1998.

TRAVAIL A FAIRE
1) Retrouver le taux T% des intérêts statutaires
2) Reconstituer les tableaux de répartition des bénéfices comptables des exercices 1998 et
1999.
3) Passer les écritures au cours de l'exercice 1999 ;
• répartition des bénéfices de l'exercice 1998 ;
• paiement des dividendes de l'exercice 1998 (règlement par chèques bancaires) ;
Acomptes sur dividendes de l'exercice 1999.

EXERCICE N° 6 : Calcul des valeurs mathématiques et augmentation du capital


Les bilans des sociétés anonymes PRIMO, DEUXIO ET TERTIO se présentent schématiquement
ainsi:
Bilan PRIMO SA au 31/12/2003
Actif Passif
Frais d'établissement et charges à répartir 2 000 000 Capital (12 000 actions de 20 000 F de nominal) 240 000 000
Immobilisations incorporelles 12 000 000 Réserves 80 000 000
Matériel 300 000 000 Provisions pour risque et charges 8 000 000
Matériel de transport 54 000 000 Emprunts 128 000 000
Immobilisations financières (1) 99 200 000 Fournisseurs 50 000 000
Stocks 18 000 000 Autres dettes circulantes 12 000 000
Créances 20 000 000 Trésorerie passif 2 000 000

199
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Trésorerie actif 14 800 000


Total 520 000 000 Total 520 000 000
(1) Dont 2 000 actions DEUXIO SA acquises à 80 000 000 Fet 500 actions TERTIO acquises à 16
000 000

Les plus values estimées sur les actifs incorporels et corporels se chiffrent à 42 500 000 F et les
moins values sur actifs incorporels et corporels à 5 000 000 F.

Bilan DEUXIO SA au 31/12/2003


Actif Passif
Immobilisations incorporelles 20 000 000 Capital social (20 000 actions de 20 000 F de nominal)
Matériel 420 000 000 Réserves 400 000 000
Matériel de transport 135 000 000 Provisions pour risques et charges 137 000 000
Immobilisations financières (2) 50 200 000 Emprunts 10 000 000
Stocks 44 000 000 Fournisseurs 144 000 000
Créances 72 000 000 Autres dettes circulantes 64 000 000
Trésorerie actif 35 800 000 Trésorerie passif 18 000 000
4 000 000
Total 777 000 000 Total 777 000 000
(2) Dont 600 actions PRIMO SA acquises à 18 000 000 F et 750 actions TERTIO acquises à 27 000
000 F.

Les plus values estimées sur les actifs incorporels corporels se chiffrent à 51 850 000F et les
moins values sur actifs incorporels et corporels à 6 000 000F. Les provisions pour risques et
charges ont été surévaluées pour une valeur de 2 000 000F.
Bilan TERTIO SA au 31/12/2003
Actif Passif
Frais d'établissement et charges à répartir 1 000 000 Capital (5 000 actions de 20 000 F de nominal)
Matériels 240 000 000 Réserves 100 000 000
Matériels de transport 50 000 000 Provisions pour risques et charges 180 000 000
Immobilisations financières (3) 26 000 000 Emprunts 6 000 000
Stocks 40 000 000 Fournisseurs 80 000 000
Créances 50 000 000 Autres dettes circulantes 42 000 000
Trésorerie actif 13 000 000 12 000 000
Total 420 000 000 Total 420 000 000
(3) Dont 800 actions PRIMO SA acquises à 24 000 000 F. Les plus values estimées sur les actifs
incorporels corporels se chiffrent à 6 800 000F.
TRAVAIL A FAIRE N°1:
Déterminer la valeur mathématique des actions des trois sociétés anonymes PRIMO, DEUXIO,
TERTIO.
La société DEUXIO voudrait procéder à une double augmentation de capital dans l'ordre suivant
par :
• Emission de 5 000 actions de 20 000 F de nominal en numéraires à émettre à 25 000
F libérées des trois quart (3/4 ) par des versements bancaires;
• Création d'actions gratuites correspondant à 100 000 000F de réserves.
En supposant que la valeur mathématique intrinsèque de l'action avant les opérations ci–dessus
est de 30 000F.

TRAVAIL A FAIRE: N°2


1) Calculer les rapports des droits de souscription et d'attribution de même que leurs
valeurs théoriques;
2) La société PRIMO SA voudrait améliorer sa participation dans la société DEUXIO SA. Elle
a l'intention de porter sa participation à la fin des deux opérations à 20%. Elle voudrait
acheter 5 000 droits de souscription et des droits d'attribution nécessaires. La valeur de
marché du droit de souscription est fixée à 1 500 F et celle du droit d'attribution à 5
000F.
a. Déterminer la participation initiale de PRIMO SA dans DEUXIO SA ;

200
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

b. Déterminer le nombre d'actions de numéraires et d'actions gratuites que la société


PRIMO SA doit acheter dans les opérations pour atteindre son objectif ;
c. Evaluer les dépenses totales de la société PRIMO SA si les objectifs ci–dessus sont
supposés atteints ;
3) Passer les écritures nécessaires de souscriptions et de libérations des 3/4 et de la
distribution d'actions gratuites chez PRIMO SA et DEUXIO SA.

EXERCICE N°7 : Répartition de bénéfice


L'extrait partiel bu bilan de la société GATO SA se présente comme suit avant répartition des
résultats :
Passif (avant répartition) 2003 (avant répartition)
Capitaux propres et ressources assimilées
Capital social (30 000 actions de 20 000 F l'une) 600 000 000
Actionnaires, capital non appelé
Primes et réserves
Primes d'émission de fusion 86 000 000
Réserve légale 75 000 000
Réserves statutaires 67 000 000
Réserves facultatives 93 000 000
Report à nouveau 2002 + ou - 800 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice ; - perte) 200 000 000
Total capitaux propres (1) 1 121 800 000
L'appel du troisième quart a lieu le 01/04/2003
L'appel du dernier quart a lieu le 01/10/2003
Les statuts de la SOCIETE GATO SA prévoient à l'article 54 que le bénéfice sera réparti de la
façon suivante :
• Dotation à la réserve légale au taux de 10%
• Intérêts statutaires : 6% du capital appelé, versé, non amorti ;
• Réserves statutaires : 10% du bénéfice réduit de la réserve légale et des reports à
nouveau débiteurs antérieurs ;
• Dotation à la réserve facultative selon décision de l'assemblée générale des
actionnaires ;
• Superdividende des actions selon décision de l'assemblée générale des actionnaires ;
• Report à nouveau du reste;
Le conseil d'administration préparant le projet d'affectation du bénéfice de l'exercice 2003
prévoient faire les propositions suivantes à l'assemblée générale se réunira le 15/05/2004.
- Superdividendes de 3 000 F par action ;
- Réserves facultatives : soit un multiple de 500 000 F.
- Report à nouveau du reste.
TRAVAIL A FAIRE
3) Présenter le tableau projet d'affectation des bénéfices pour l'exercice 2003.
4) Passer les écritures y afférentes.
EXERCICE N° 8 : Amortissement du captal et répartition du résultat
L'extrait du bilan de la SOCIETE SOL CONFORT & DECOR se présente comme suit au
31/12/2004 :

Passif 2004
(avant répartition) (avant répartition)

201
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Capitaux propres et ressources assimilées


Capital social (20 000 actions de 20 000 F) 400 000 000
- 12 000 actions A de 20 000 f de nominal
- 8 000 actions B de 20 000 f de nominal
Primes de fusion 50 000 000
Réserve légale 75 000 000
Réserves libres 217 000 000
Report à nouveau + ou - 8 000 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice ; - perte) 120 000 000
Total capitaux propres 870 000 000

- Il y a eu amortissement du capital le 1er juillet 2003 par remboursement de 5 000 F et le 1er


avril 2004 par remboursement anticipé de 10 000 F sur les actions A.
- Les statuts de la société SOL CONFORT & DECOR prévoient que le résultat sera répartit de la
façon suivante :
 Dotation à la réserve légale au taux légal;
 Intérêts statutaires de 6% sur le capital libéré et non amorti;
 Réserves statutaires de 15% du bénéfice après extinction du report à nouveau
antérieur solde débiteur et après prélèvement de la réserve légale ;
 Dotation à la réserve facultative selon décision de l'assemblée générale des
actionnaires;
 Superdividende aux actions selon décision de l'assemblée générale des actionnaires ;
 Report à nouveau éventuel du solde ;

L'A.G.O des associés s'est réunie le 15/04/2005 et a décidé de distribuer un dividende de 4 200
F par action B et de reporter à nouveau une certaine somme de telle sorte que la réserve
facultative soit un multiple de million ;

TRAVAIL A FAIRE
5) Rappeler les écritures d'amortissement du capital en dates du 1er/07/2003 et du
1er/04/2004 au journal
6) Procéder à la répartition du bénéfice de l'exercice 2004.
7) Passer l'écriture de répartition au journal
8) Calculer le dividende unitaire revenant à chaque catégorie d'action.

EXERCICE N° 9 : Amortissement, réduction et répartition du résultat


L'extrait du bilan de la SOCIETE SOBFEL se présente comme suit au 31/12/2005 :
Passif 2005
(avant répartition) (avant répartition)
Capitaux propres et ressources assimilées
Capital social (20 000 actions de 20 000 F l'une) 400 000 000
- 12 000 actions A de 20 000 f de nominal amorti de 15 000 f
- 8 000 actions B de 20 000 f de nominal
Primes de fusion 50 000 000
Réserve légale 80 000 000
Réserves facultatives 264 250 000
Report à nouveau + ou - - 750 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice ; - perte) 150 000 000
Total capitaux propres 943 500 000

Renseignements complémentaires
- Il y a eu amortissement du capital 1er juillet 2003 par amortissement de 5 000 F et le
01/04/2004 sur remboursement de 10 000 F sur les actions A .
- Les statuts de la société prévoient que le bénéfice sera réparti de la façon suivante :
 Dotation à la réserve légale au taux légal,
 Intérêt statutaire de 6% l'an sur le capital appelé et non amorti,

202
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

 Resserves statutaires 15% du bénéfice après extinction du report à nouveau


antérieur solde débiteur et après prélèvement de la réserve légale;
 Dotation à la réserve facultative de 26 000 000 F;
 Superdividendes des actions selon décision de l'assemblée générale des actionnaires
;
 Report à nouveau du reliquat ;
L'A.G. O s'est réunie le 15/05/2006 et a décidé de distribuer un dividende de 5 200 F sur les
actions B et le solde sera reporté à nouveau.

TRAVAIL A FAIRE
5) Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice 2005.
6) Passer l'écriture correspondante au journal.
7) Calculer le dividende revenant à chaque catégorie d'action.
8) Sachant que le 1er/03/2006, la société décide de réduire sont capital de 5 000 000 par
apurement des pertes et abaissement du nominal des pertes. Passer l'écriture de
réduction du capital au journal.

EXERCICE N° 10 : Augmentation du capital


Vous disposez en annexe les bilans comptables des exercices clos au 31/12/2000; 2001; 2002
de la société DUNIA SA des renseignements complémentaires suivants:
• Le capital est composé d'actions de 20 000 F de valeur nominale;
• Il y a eu augmentation de capital en 2001; Date de jouissance de la fraction libérée 1er
janvier 2001. La deuxième moitié est appelée en juin 2002; Date de jouissance de la
fraction libérée le 1er juillet 2002.
• Il y a eu augmentation de capital le 1er juillet 2002 par distribution d'actions
gratuites.
• Les frais d'augmentation de capital s'élève à 1 500 000 F et se répartissent ainsi :
- Frais de notariat : 30% HT:
- Droits d'enregistrement : 40%;
- Frais d'annonce et insertion : 30% HT (TVA 18%).

TRAVAIL A FAIRE : préciser les modalités des deux augmentations de capital:


5) Nombres de titres émis ;
6) Prix et primes d'émissions ;
7) Conditions de souscription ( droit de souscription et d'attribution de même que leurs
valeurs théoriques sachant que la société n'est pas côté en bourse et qu'elle reteint la
valeur mathématique comptable comme valeur de référence lors de l'évaluation des
titres sociaux).
8) Reconstituer les écritures qui ont été passées en 2001 et en 2002 lors de ces deux
augmentations de capital de même que de l'appel de la 2ème fraction appelée.

Annexe : passifs/ bilans comptables société DUNIA SA


Passif 2000 2001 2002
Après répartition Après répartition Après répartition
Capital propre et ressources assimilée
Capital 150 000 000 200 000 000 250 000 000
Actionnaires, capital non appelé - 25 000 000
Primes et réserves
Primes d'émission; fusion 25 000 000 25 000 000
Réserve légale 30 000 000 34 250 000 34 250 000
Réserves libres 75 000 000 94 849 000 44 849 000
Report à nouveau +ou – 1 401 000 1 401 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice; - perte) + 25 431 000
Total capitaux propres 255 000 000 330 500 000 380 931 000

203
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N° 11 : Augmentation du capital


Le capital de la société anonyme MOUSSO SA est de 1 200 000 000 F divisé en actions de 10 000
F de valeur nominale. La société augmente le 01/04/N son capital en procédant dans l'ordre aux
opérations suivantes:
c) Emission de 60 000 actions de numéraire de 10 000 F de valeur nominale, avec prime de 5
000 F par action.
d) Attribution de 20 000 actions gratuites de 10 000 F de valeur nominale par prélèvement de
60% sur les réserves facultatives et le reste sur les réserves statutaires.
La valeur mathématique intrinsèque de l'action de la société anonyme MOUSSO SA ( la société
n'est pas cotée en bourse) avant les deux opérations est égale à 30 000f.

TRAVAIL A FAIRE:
En supposant que les droits de souscription et d'attribution soient négociés à leur valeur
théorique:
4) Montrer que l'opération est équitable pour M. SANGARE, qui ne disposait d'aucune
action ancienne et qui participe aux deux augmentations de capital pour détenir à la fin
des deux opérations 6 000 actions de numéraire et 1 500 actions gratuites. Vérifier
l'équité en comparant la valeur finale des titres acquis aux dépenses correspondantes.
5) Les actions de numéraires devant être libérées de moitié à verser sur le compte bancaire
de la société avec le concours de la banque lors de la souscription ; passer toutes les
écritures comptables relatives à l'émission en numéraire et à l'attribution gratuite
sachant que:
• Frais de réception à payer au banquier: 0,5% HT du montant reçu;
• Droits d'enregistrement : 4 750 000F;
• Annonces et insertions : 1 250 000F HT.
• Actes notariés : 1 000 000 F HT
6) Lors de l'appel du 3ème quart le 01/07/N, issu de l'augmentation de capital par
émission d'actions de numéraires, M. SANGARE ne répond pas. Après mise en
demeure restée sans effet, ses titres sont vendus le 13/09/N par la société et
entièrement libérées, pour 126 000 000F. La société décompte à M.
SANGARE des intérêts de retard au taux annuel de 12% et divers frais de 860 000 F
HT ( TVA 18%).
c) Déterminer le montant des sommes à verser (ou à réclamer) à M. SANGARE.
d) Passer les écritures dans la comptabilité de la société anonyme MOUSSO SA,
depuis l'appel du 3ème quart du capital jusqu'au règlement final de la situation
de M. SANGARE.

EXERCICE N° 12 : Répartition de bénéfice


Le bilan avant répartition de la société anonyme TIK TRADING SA dont les actions cotées en
bourse présente son bilan avant répartition des résultats dans les postes suivants :

Annexe : passif / bilan comptable société TIK TRADING SA


Passif ( avant répartition ) 2003 (avant répartition)
Capitaux propres et ressources assimilées
Capitaux ( 20 000 actions de 20 000F chacune) 400 000 000
Actionnaire, capital non appelé
Primes et réserve
Prime d'émission, de fusion 51 000 000
Réserve légale 71 200 000
Réserve libre 120 000 000
Report à nouveau + ou - 5 000 000
Résultat net de l'exercice (+ bénéfice; - perte) + 133 800 000
Total capitaux propres 780 000 000

L'assemblée générale ordinaire statuant pour la répartition des bénéfices décide :

204
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Réserve légale : dans la limite du taux légal de 10%;


• Réserve facultative: 30 000 000 F
• Attribution du dividende maximum aux actions;
• Proposition aux actionnaires du paiement de leur dividende en actions;
Les actionnaires titulaires de 12 000 actions acceptent le paiement de dividende en action.
TRAVAIL A FAIRE :
4) Déterminer :
d. Le dividende brut et le dividende net par action ( taux d'impôt sur le revenu des valeurs
mobilières est fixé à 10%).
e. La valeur d'émission des titres dans les hypothèses suivantes:
Hypothèse 1 : utilisation de la valeur mathématique;
Hypothèse 2 : utilisation de la valeur boursière. La cotation moyenne des 20 dernières séances
boursières précédent la date de distribution est de 42 000 F ;
f. Le nombre de titres émis dans chaque hypothèse:
5) Comptabiliser
c. La répartition des bénéfices
d. Le paiement des dividendes.
6) La société décide le 1er /07/2004 de réduire son capital de 300 000 000 F par
remboursement anticipé. Passer l'écriture au journal et en déduire les capitaux
propres après la réduction du capital.

EXERCICE N° 13 : Augmentation du capital


Le 1er janvier 2005, la société anonyme AGOABEM décide de doubler son capital :
• Moitié par incorporation de réserve et distribution d'action gratuite de 10 000 F de valeur
nominale;
• Moitié par émission d'actions nouvelles de 10 000 F de valeur nominale au prix d'émission
de 12 000F. L'extrait du bilan de la société avant toute augmentation de capital se présente
comme suit :

Capital ( 100 000 actions de 10 000 F de nominal) 1 000 000 000


Réserve légale 100 000 000
Réserve statutaire 1 041 015 750
Autres réserves 198 984 250

Le 31 décembre 2004, l'action est cotée 24 600 F en bourse. La valeur réelle de l'action est
supposée égale à la moyenne arithmétique de la valeur intrinsèque telle qu'elle résulte du bilan
et sa valeur boursière. Ces deux (02) augmentations peuvent s'effectuer dans le temps de trois
(03) façon:
• Modalité N°1: Augmentation par émission d'actions de numéraire, puis
augmentation par incorporation de réserves. Les porteurs d'actions nouvellement
souscrites ont, pour cette dernière émission, des droits égaux à ceux des actionnaires
anciens.
• Modalité N°2: Augmentation par incorporation des réserves, puis augmentation par
émission d'actions de numéraire, les porteurs d'actions distribuées gratuitement ont,
pour cette dernière opération d'émission des droits égaux à ceux des actionnaires
anciens.
• Modalité N°3: Augmentation simultanée. Seuls les actionnaires anciens peuvent
bénéficier de la distribution d'actions gratuites et de la souscription à l'émission
d'action de numéraire.

TRAVAIL A FAIRE:
6- Dans chacun des trois cas, calculer la valeur théorique du droit de souscription et de la
valeur théorique du droit d'attribution;

205
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

7- On suppose que la première modalité d'action a été retenue. Passer les écritures
concernant l'augmentation du capital. Les libérations de numéraire ont été appelées au
minimum légal.
L'actionnaire BEN, ne procédant pas d'actions anciennes, avait acheté en bourse au cours
théorique déterminé à la modalité N°1 des droits de souscriptions nécessaires pour souscrire 12
000 actions nouvelles émises à 12 000F. L'appel du deuxième quart a eu lieu le 1er avril 2005 et
la date limite fixée par le conseil d'administration est le 30 avril 2005. Lors de la libération de ce
deuxième quart, M. BEN n'effectue pas le versement exigé à la date limite fixée le 01 Mai 2005, la
société fait vendre les actions en bourse.
Les 12 000 actions sont vendues à TOLE SAGNON, libéré du deuxième quart. Le montant net de
la vente s'élève à 155 475 000 F. Les intérêts de retard et les frais divers à la charge de
l'actionnaire BEN s'élèvent respectivement à 300 000 F et 1 000 000 F HT.
8- Passer au journal les écritures relatives à l'appel et à la libération du deuxième quart y
compris la défaillance de M. BEN.
9- Déterminer la somme que M. BEN encaissera de la société ( chèque bancaire émis le
10/05/2005).
10- Calculer pour M. BEN le gain ou la perte.

EXERCICE N° 14: Augmentation du capital


L'entreprise SOBFEL SA est une société anonyme dont le capital est composé d'actions de 15
000F. Elle vous fournie les informations suivantes:
Le 1er janvier 2005 la société procède à une augmentation simultanée du capital par émission
d'actions gratuites et de nouvelles actions en numéraire libérées de moitié à la souscription.
Les frais de cette augmentation de capital sont réglés par chèque bancaire et se chiffrent à 2 500
000 F HT.
L'extrait du passif – capitaux propres avant et après augmentation se précèdent comme suit:

Avant Après augmentation


augmentation
Capital 180 000 000 240 000 000
Prime d'émission - 3 000 000
Réserve légale 6 000 000 6 000 000
Réserve facultative 27 000 000 12 000 000
Total 213 000 000 261 000 000

A cette date, l'entreprise ne disposait d'actif fictif. Le 30 juin 2005, le conseil d'administration
appel le solde. Tous les actionnaires s'acquittent des sommes dues.

TRAVAIL A FAIRE :
4- Calculer:
f. La valeur mathématique de l'action avant l'augmentation du capital.
g. Le nombre d'actions émises gratuitement par incorporation des réserves au capital.
h. Le nombre d'action nouvelle en numéraire.
i. Le prix d'émission des actions de numéraire.
j. La valeur théorique du droit d'attribution et celle du droit de souscription.
5- Reconstituer les écritures relatives à cette augmentation de capital sachant que les
versements sont reçus sur le compte bancaire de la société.
6- En date du 1er /03/2006 la société décide d'amortir le capital de 40 000 000 F par
remboursement anticipé, passer l'écriture au journal.

EXERCICE N° 15 : Augmentation de capital


En prévision de l'investissement a réalisé en 2005, la société anonyme SILGA avait procédé à des
augmentations de son capital durant le troisième trimestres de l'année 2005.

206
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Avant ses augmentations de capital, le capital se composait de 8 000 actions de 10 000F de


valeur nominale. Les extraits de la balance capitaux propres se présentent comme suit : durant
l'exercice 2004.

Capitaux propres 01/01/2004 Au 30/06/2004 Au 30/09/2004


Capital appelé 80 000 000 100 000 000 130 000 000
Capital non appelé - - 30 000 000
Prime d'émission - - 42 000 000
Réserve légale 4 600 000 4 600 000 4 600 000
Réserves statutaires 48 000 000 48 000 000 48 000 000
Réserve facultative 60 000 000 40 000 000 40 000 000
Total 192 600 000 192 600 000 294 600 000

Les augmentations de capital sont réalisées à l'aide d'action dont la valeur nominale est restée
de 10 000 F de valeur nominale.
TRAVAIL A FAIRE:
3. Indiquer pour augmentation de capital:
e. La nature des augmentations de capital.
f. Le nombre d'actions émises
g. Le prix d'émission
h. La valeur théorique du droit d'attribution et du droit de souscription..
4. Reconstituer les écritures relatives aux augmentations de capital sachant que les versements
sont reçus sur le compte bancaire de la société et que les frais d'augmentation de capital se
sont élevés à 3 600 000 F et se repartissent comme suit :
• Frais de notariat : 30% HT
• Droits d'enregistrement : 40%;
• Frais d'annonce et insertion : 30% HT (TVA 18%).
Ces frais sont amortissables sur 4 ans.

EXERCICE N° 16 : Répartition de bénéfice


Le passif du bilan de la société anonyme SAMAKE présente les postes suivants:
• Capital social ( 7 000 actions) : 140 000 00
• Réserve légale : 8 400 000
• Autres réserves : 57 000 000
• Résultat net de l'exercice: 19 740 000
L'article 54 des statuts relatifs à la répartition des bénéfices stipule que:
• Dotation à la réserve légale dans les limites fixées par la loi;
• Attribution d'un intérêt statutaire de 5% sur le capital libéré versé non amorti;
• Répartition du solde après dotation des autres réserves aux actionnaires.

TRAVAIL A FAIRE:
5. Présenter le tableau de répartition des bénéfices net de l'exercice sachant qu'il a été
attribué à chaque action un dividende de 1 900 F et qu'il n'y pas eu de report à nouveau.
6. Calculer la valeur mathématique de l'action coupon attaché et ex – coupon.
7. Calculer la valeur financière de l'action au taux de 10%.
8. Calculer la valeur de rendement de l'action au taux de 12%.

207
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N° 17 : Evaluation des valeurs mathématiques


Le capital de la société SAMIRA se présente comme suit au 31/12/2004 en milliers de francs
CFA:
Bilan SAMIRA SA au 31/12/2004 en milliers de F CFA

Frais d'établissement 10 000 - 10 000 Capital social (20 000 actions de 10 000 F de
Immob. Incorporelles 80 000 30 000 50 000 nominal) 200 000
Immob. Corporelles(1) 785 000 250 000 535 000 Primes 60 000
Immob. Financières 50 000 10 000 40 000 Réserves 100 000
Stocks 120 000 20 000 100 000 Résultat net 120 000
Créances 76 000 3 000 73 000 Provisions réglementées 20 000
Trésorerie actif 31 000 1 000 30 000 Subventions d'investissement. 10 000
Ecart de conversion actif 5 000 - 5 000 Emprunts financiers 200 000
Emprunts de crédit-bail 40 000
Provisions pour risques et charges 15 000
Fournisseurs 61 000
Autres dettes 12 000
Ecart de conversion Passif 5 000
Total 1 157 000 314 000 843 000 Total 843 000

(2) Dont un matériel en crédit bail de valeur d'entrée 100 000 000 F amorti de 40 000 000 F.
- Les terrains de valeur comptable nette 200 000 000 F sont estimés en valeur réelle à 300
000 000F.
- Des matériels de valeur comptable nette 235 000 000 F ont une valeur réelle de 200 000
000F.
- Les titres de participations de valeur comptable nette 30 000 000 F sont estimés à 50 000
000F.
- Les stocks vont subir une décote supplémentaire de 5 000 000F.
- Le fonds commercial est estimé à 100 000 000 F.
- Les immobilisations incorporelles comprennent des frais de recherche et de développement
pour
- 10 000 000 F et ces frais sont liés à des projets sans réelle possibilité de rentabilité
commerciale.
- Les provisions pour risques et charges comprennent 5 000 000 F de provisions injustifiées.
- Les écarts de conversion actif ont été couverts par des risques provisionnés et comprennent
des pertes de change probables sur créances pour 2 000 000 F et le reste concerne les dettes
fournisseurs.
- Les écarts de conversion passif concernent les créances pour 3 000 000 F et le reste
concerne les dettes fournisseurs.
- Le taux d'imposition sur les sociétés est de 35%.

TRAVAIL A FAIRE :
11. Calculer l'actif net comptable puis en déduire la valeur mathématique comptable de
l'action coupon attaché.
12. Calculer l'actif net réel puis en déduire la valeur mathématique intrinsèque de l'action
coupon attaché.
13. Calculer la valeur mathématique comptable de l'action coupon détaché sachant que
50% des bénéfices est émis en réserves.
14. Calculer la valeur mathématique intrinsèque de l'action coupon détaché sachant que
50% des bénéfices est émis en réserves.
15. Calculer la valeur financière de l'action avec un taux moyen de placement de 10%.
16. Calculer la valeur de rendement de l'action avec un taux moyen de placement de 12%.
La société décide de faire doubler son capital le 1er avril 2005 par des apports en numéraire
libérés de moitié. Le prix d'émission est fixé à 26 000F.

208
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

TRAVAIL A FAIRE N° 2
17. Parmi les valeurs calculées précédemment, laquelle vous semble évaluer le mieux
possible la valeur susceptible d'être pris en compte pour l'opération d'augmentation de
capital ? Justifier votre réponse.
18. La valeur retenue en définitive est 34 000F. Calculer.
c. Le rapport de souscription et sa valeur théorique.
d. Passer les écritures nécessaires si les versements sont effectués par virements
bancaires.
Le 1er août 2005, l'appel du 3ème quart a été effectué par le conseil d'administration de la société
avec délai limite de libération le 31 août 2005. Tous les actionnaires se libèrent sauf M. KONATE
disposant de 2 000 actions de numéraire avant l'augmentation du capital et qui après
l'augmentation du capital s'est retrouvé avec 4 000 actions de numéraire. Le 30/11/2005, les
actions de M. KONATE sont vendues aux enchères publiques au prix de 60 000 000F libérées des
trois quarts. Le 04 décembre 2005 le chèque de règlement est payé à M. KONATE.
19. Passer les écritures d'appel du 3ème quart y compris la défaillance de M. KONATE.
20. Déterminer le gain ou la perte de M. KONATE.

EXERCICE N° 18 : Répartition et modifications de capital


A la clôture de l'exercice N, les capitaux propres de la société LAAFI SA comporte les postes
suivants avant amortissement et réduction du capital:

Passif / bilan comptable société LAAFI SA


Capitaux propres et ressources assimilées
Capital ( 30 000 actions de 10 000 F chacune) 300 000 000
Actionnaires, capital non appelé
Primes et réserves
Primes d'émission ; de fusion 30 000 000
Réserve légale 55 000 000
Réserves libres 105 000 000
Report à nouveau + ou - - 3 000 000
Résultat net de l'exercice ( +bénéfice; - perte ) + 152 000 000

- Le 01/05/N, la société avait procédé à une réduction du capital de 3 000 000 F par
apurement des pertes et abaissement du nominal des pertes. Elle décide le 1er /07/N un
amortissement du capital de 2 500 F par action. Les remboursements sont effectués par
chèque BCB.

- Les statuts prévoient l'attribution aux actionnaires d'un premier dividende de 6% l'an sur
les actions libérées et non amorties. La réserve légale est attribuée dans la limite du taux
légal de 10%.
L'assemblée générale ordinaire réunie le 15/06/N+1 pour l'approbation des comptes de
l'exercice N a décidé :
• De doter la réserve facultative de 60 000 000 F;
• De distribuer aux actionnaires un dividende maximum par prélèvement sur le
bénéfice distribuable de l'exercice ;
- les statuts décident finalement de doter une réserve contractuelle de 7 000 000 F.
- Le Conseil d'Administration un coupon de 2 000 F pour les actions non amorties.
- Par ailleurs les actionnaires décident d'allouer à l'Administrateur M. MOUMOUNI la somme
de 8 000 000 F et de reporter à nouveau le solde.
NB : la répartition de bénéfice tient compte des modalités d'amortissement et de
réduction de capital.

TRAVAIL A FAIRE:

209
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

7) Déterminer :
g. Le montant de l'amortissement du capital.
h. Passer au journal les écritures de réduction et d'amortissement de capital.
i. En déduire les capitaux propres après les deux (02) opérations.

8) Présenter les enregistrements comptables concernant :


e. L'affectation des résultats;
f. Le paiement des dividendes.

9) Les dirigeants de la société se sont rendu compte le 1er /01/N+2 qu'ils ont commis
une grave erreur en procédant à un amortissement du capital en N. ils décident alors
de réparer l'erreur en procédant à une double augmentation du capital :
- Le 02/01/N+2 : Augmentation de capital (prime d'émission comprise) de 120 000 000 F
correspondant à 10 000 actions de numéraire.
- Le 10/01N+2 : Distribution de 8 000 actions gratuites de valeur nominale 7 400 F (valeur
après amortissement et réduction du capital) par prélèvement sur les réserves libres.
Les frais d'augmentation se sont élevés à 5 000 000 F HT dont 2 000 000 F de droits
d'enregistrement.
e. On vous demande de procéder aux calculs des différentes modalités d'augmentation
f. Passez les écritures d'augmentation au journal sachant que les actions de numéraire
ont été libérées de moitié (entre les mains du notaire Me PARE). A cette date,
l'actionnaire M. DAO qui avait pu exercer tous ses droits en souscrivant à 2 000
actions nouvelles de numéraire se libère en intégralité.

EXERCICE N° 19 : Augmentation du capital


On dispose d'un extrait de la balance des comptes de la société anonyme BIDENAM, aux
31/12/N+1et N.

Exercice N Exercice N-1


Capital souscrit, appelé versé 425 000 000 250 000 000
Actionnaires, capital souscrit non - 50 000 000 -
appelé 102 500 000 12 500 000
Primes d'émission, de fusions 60 000 000 48 000 000
Réserve légale 35 000 000 110 000 000
Autres réserves 100 000 500 000
Report à nouveau 15 000 000 29 000 000
Provisions réglementées

Les plus values latentes d'actif se chiffrent à 32 000 000F et le moins values latentes se
chiffrent à 22 550 000F.
La société a été fondée le 1er janvier N-8. Son capital est composé exclusivement d'actions de
valeur nominale de 10 000F.
• 20 000 actions A émises à la création de la société;
• 5 000 actions B émises en N-4 à la suite d'une augmentation de capital en
numéraires.
Le 1er février N, la société a procédé à des augmentations de capital successives en émettant:
• 2 500 actions d'apport C en rémunération de l'apport d'un bâtiment évalué à 30 000
000 F et d'un brevet évalué à 15 000 000F. La valeur d'émission des actions d'apport
est fixé à la valeur mathématique intrinsèque de l'action avant l'augmentation;
• 2 500 actions de conversion D d'un emprunt lié à une participation d'une société
filiale d'un groupe d'entreprise auquel appartient la société BIDENAM SA. La valeur
d'émission des actions de conversion est fixée à la valeur mathématique intrinsèque
de l'action avant l'augmentation ;

210
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• Des actions de numéraire E libérée partiellement à la souscription et versées au plus


tard le 1er Mars N par des versements bancaires. Il n' y a pas eu d'autres appels de
fonds au cours de l'exercice N;
• Des actions F provenant de l'incorporation au capital d'une fraction des "autres
réserves", a raison d'une action nouvelle gratuite contre 05 actions anciennes.

TRAVAIL A FAIRE:
9. Déterminer:
i. La valeur mathématique de l'action avant les augmentations de capital.
j. La prime d'apport des actions d'apport.
k. La prime de conversion des actions de conversion.
l. Le nombre d'action E et ainsi que le prix d'émission des actions E.
10. Calculer les valeurs théoriques des droits de souscription et d'attribution ainsi que leurs
rapports.
11. Passer les écritures nécessaires dans la comptabilité de la société BIDENAM concernant
les augmentations de capital.

12. Le conseil d'administration appelle le 3ème quart de la valeur nominale des actions E le
01/02/N+1. Tous les actionnaires se sont exécutées à la date du 01/03/N+1 sauf M.
BAZIE disposait de 800 actions A et 400 actions B avant l'augmentation de capital.
A la fin des opérations d'augmentation de capital, il avait pu obtenir 800 actions E et 600
actions F en achetant les droits de souscription et d'attribution nécessaire. Il a du acheté un
droit de souscription à 1 000 F et un droits d'attribution à 4 000F. Les actions E et M. BAZIE
sont vendues deux mois après au prix de 18 000 F l'unité et libérées des 3/4.
e. Passer les écritures nécessaires d'appel du 3ème quart y compris la défaillance
de M. BAZIE.
f. Evaluer les dépenses totales et immédiates de M. BAZIE à l'augmentation du
capital.

EXERCICE N° 20 : Modification du capital


Le capital de la société VODOU s'élève à la fin de l'exercice N-1 à 80 000 000 F se répartissant en
trois catégories d'actions.
- 5 000 actions B libérées et non amorties ;
- 1 000 actions A de jouissance ;
- 2 000 actions C amorties de moitié.
Au cours de l'exercice N, un troisième quart des actions a été amorti.
Le bilan de la société après répartition du bénéfice de l'exercice N, présente les postes suivants:

Exercice N
Actif Amortissement s et
Brut Net
provisions
Frais d'établissement 1 000 000 1 000 000

Passif Exercice N
Capital 80 000 000
Capital amorti : 25 000 000
Capital non amorti : 55 000 000
Réserves 46 000 000

Le poste actionnaire, dividendes à payer se chiffre à 6 575 000 F se décomposant comme suit :
• Action B : 5 000 000 F
• Action C : 1 175 000 F
• Action A : 400 000 F

211
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

TRAVAIL A FAIRE :
9. Retrouver
e) Le taux de l'intérêt statutaire;
f) La date d'amortissement du 3ème quart
10. Reconstituer les écritures passées en N pour l'amortissement du capital.
11. Sachant qu'il existe les plus values latentes pour 4 000 000 F, calculer la valeur
mathématique intrinsèque coupon attaché de chaque catégorie d'action.
12. La société prévoit de réaliser après la distribution de dividende une double
augmentation de capital, par émission en numéraire, à 12 000 F de 1 600 actions
nouvelles et par attribution de 1 600 actions gratuites ( toutes les actions sont de
nominal de 10 000 F).
e. Déterminer les rapports et la valeur théorique des droits de souscription et
d'attribution dans les deux (02) hypothèses suivantes :
 1ere hypothèse : les deux augmentations sont successives ( dans l'ordre de
l'énoncé).
 2ème hypothèse : les deux augmentations sont simultanées.
f. Passer les écritures nécessaires à l'augmentation du capital sachant que les
libérations sont toutes effectuées trois (03) mois après l'amortissement du capital.

EXERCICE N °21: amortissement et augmentation du capital


Le capital de la société ORSINO s'élève à 50 000 000F. Il est divisé en 5 000 actions de 10 000 F
se répartissant en 4 000 actions entièrement libérées et non amorties et 1 000 actions amorties
de moitié depuis plusieurs années.

Passif Exercice N - Avant répartition


Capital 50 000 000
Capital amorti : 5 000 000
Capital non amorti : 45 000 000
Réserve légale 8 800 000
Report à nouveau 100 000
Résultat net 18 500 000

Les statuts prévoient un intérêt statutaire de 6% s'appliquant sur le capital libéré et non amorti.
L'assemblée décide de distribuer un dividende unitaire de 1 600 F. l'AGE décide aussi d'allouer à
la réserve facultative la somme de 4 600 000 F et aux réserves contractuelles la somme de 3 000
000. Le solde étant reporté à nouveau.

TRAVAIL A FAIRE
7. Procéder à la répartition du bénéfice et présenter l'écriture comptable correspondante;
8. Calculer la valeur mathématique des actions ex – coupon;
9. L'AGE décide le 1er /07/N+1 la conversion des actions partiellement amorties en actions
de capital par prélèvement sur le bénéfice à compter des bénéfices de l'exercice N+1. A
cet effet, le résultat de l'exercice N+1 est bénéficiaire de 12 500 000 F.
Passer l'opération d'augmentation du capital par le résultat au journal

EXERCICE N° 22 : Réduction et amortissement du capital


Au 31/12/N, après affectation du résultat, les capitaux propres de la société anonyme BATIONO
& DAVO comportent les postes suivants:

Passif Exercice N
Capital (actions de 22 500 F) 1 350 000 000
Réserves facultatives 388 000 000
Subventions d'investissement 100 000 000

212
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Des plus values latentes sur éléments actifs sont estimées à 200 000 000 F et des moins values
latentes sur les éléments d'actif sont estimées à 53 000 000F. Le taux d'imposition sur les
sociétés est de 35%.
Ne disposant pas d'opportunités d'investissements, la société souhaiterait procéder à une
réduction de capital en remboursant à ses actionnaires une somme de 555 000 000 F le 1er
/01/N+1.
Deux (02) solutions sont alors envisagées :
• Réduction du tiers de la valeur nominale des actions;
• Remboursement de la valeur nominale d'une action sur cinq (05) ;
TRAVAIL A FAIRE :
5. Déterminer la valeur intrinsèque de l'action avant la réduction du capital;
6. Comptabiliser l'opération pour chacune des solutions envisagées;
7. Déterminer la valeur intrinsèque de l'action après la réduction de capital pour chacune
des solutions envisagées et montrer que, dans tous les cas, l'opération respecte l'égalité
entre associés.
8. Sachant qu'en date du 1er/03/N+1 la société décide d'amortir le capital de 195 000 000 F
par imputation de la réserve facultative et abaissement du nominal. Procéder à
l'enregistrement de l'opération au journal.

EXERCICE N°23 : Répartition du bénéfice


La situation du passif au 31/12/2002 et au 31/12/2003 de la société anonyme COMAFRIQUE de
présente comme suit après répartition des bénéfices :
Extrait du passif de bilan société COMAFRIQUE SA
Passif–capitaux propres avant répartition Au Au
31/12/2002 31/12/2003
1011 capital souscrit, non appelé 12 500 000 0
1013 capital souscrit, appelé, versé 37 500 000 50 000 000
111 réserves légales 8 800 000 ?
112 réserves statutaires 6 800 000 8 692 600
1181 réserves facultatives 0 4 800 000
121 reports à nouveau créditeur - ?
129 reports à nouveau débiteur 4 931 620 -

Le capital social de la société libéré de la façon suivante :


• Les deux premiers quarts avant 2002 ;
• Le troisième quart depuis le 01/04/2002 ;
• Le dernier quart depuis le 1/10/2003.
La libération du dernier quart est intervenue le 01/10/2003 ; tous les actionnaires se sont
libérés par des dépôts bancaires sur le compte de la société ; sauf M. BAMOGO souscripteur de
200 actions et M. BAMOUNI souscripteur de 300 actions ne sont pas libérés dans les limites
fixées par le conseil d'administration.
M. BAMOGO se libère finalement 20 jours après la date fixée avec un intérêt de retard de 12%
l'an.
M. BAMOUNI ne s'est pas libéré 30 jours après la date et ses actions sont vendues aux enchères
publiques au prix unitaire de 10 250 F, les frais de ventes à la charge de M. BAMOUNI se sont
élevé à 25 000 F HT. Le taux des intérêts de retard est de 12% l'an.

TRAVAIL A FAIRE:
5. Passer toutes les écritures de libération du dernier quart sachant que la valeur nominale
d'une action est fixée à 10 000 F CFA.
6. Reconstituer le tableau de répartition des bénéfices de l'exercice 2003 sachant que :
• L'intérêt statutaire est de 6% ;.
213
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

• La dotation de réserves statutaires est de 10% du bénéfice, déduction faite, au cas


échéant des reports antérieurs déficitaires;
7. Reconstituer les écritures relatives à la répartition des bénéfices de l'exercice 2003 au
30/04/2004.
8. Déterminer le dividende par action.

EXERCICE N° 24 : Répartition du bénéfice


La SNC " NARE & FRERE" au capital de 12 000 000 F partagé en 1 000 parts sociales de 10 000 F
réparties comme suit entre les associés :
• Associé A : Gérant 300 parts sociales ;
• Associé B : 400 parts sociales ;
• Associé C : 500 parts sociales.
Les statuts indiquent que les bénéfices doivent être répartis de la façon suivante :
• Après déduction des prélèvements mensuels du gérant (associé A) constitution d'une
réserve légale de 10% ;
• Sur le solde constitution d’un intérêt de 5% aux parts à titre d’intérêts, le reste est
partagé proportionnellement aux apports pour l'exercice écoulé.
• L'associé a prélève chaque mois 400 000 F portés dans son compte de prélèvement. Le
bénéfice figurant au compte de résultat de l'exercice est de 15 000 000 F, date de L'.A.G.O
décidant de la mise en distribution des bénéfices : 05/04/2003.

TRAVAIL A FAIRE:
3. Etablir le tableau de répartition des bénéfices et le tableau des revenus de chaque
associé à imposer.
4. Passer les écritures correspondantes.

EXERCICE N°25 : Répartition du bénéfice


La SNC " VIS BURKINA" au capital de 20 000 000 F partagé en 2 000 parts sociales de 10 000 F
se réparties comme suit entre les associés:
• Associé A : Gérant 800 parts sociales ;
• Associé B : 800 parts sociales ;
• Associé C : 400 parts sociales.
Les statuts indiquent que les bénéfices doivent être répartis de la façon suivante :
• Intérêts de 5% aux parts à titre de premier dividende ;
• Prélèvement d'une rémunération spéciale du gérant : montant 2 500 000F ;
• Prélèvement pour participation à l'administration : 15% du bénéfice après
prélèvements obligatoires (intérêt statutaire et prélèvements fixes) ;
• sur le solde après prélèvements, constitution d'une réserve statutaire de 30%,
• Le reste est partagé proportionnellement aux apports arrondi aux milliers de francs
inferieurs.
L'associé A perçoit par mois 300 000 F à titre de rémunération pour son travail effectif dans la
société. Le bénéfice figurant au compte de résultat de l'exercice est de 28 000 000 F ;
Date de L'A.G.O décidant de la mise en distribution des bénéfices : 05/ 04/20N+1.
Le dividende par part sociale doit être arrondi en milliers de franc inférieur.

TRAVAIL A FAIRE :
7. Dire si le gérant est majoritaire ou minoritaire ? Dans le cas où le gérant serait
minoritaire, sa rémunération est déductible des charges de la société et du bénéfice
fiscal ?
8. Etablir le tableau de répartition des bénéfices et le tableau des revenus de chaque
associé à imposer.
214
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

9. Passer les écritures correspondantes au journal de la société.

EXERCICE N°26 : Répartition du bénéfice


Vous disposez d'un extrait de bilan de la société BALOUKI SA dont les postes se présentent
comme suit:
31/12/N 31/12/N-1
Capital social 100 000 000 100 000 000
Actionnaires, capital souscrit non appelé -25 000 000
Réserve légale ? 2 000 000
Réserves facultatives 5 950 000 4 200 000
Report à nouveau 95 000 -3 600 000
Résultat net ? 16 900 000
Total 125 000 000 119 500 000
• Le capital est divisé en 5 000 actions.
• En N, chaque actionnaire a reçu un superdividende de 600F sur le résultat de N-1;
• Le 01/04/N, tous les actionnaires ont répondu à l'appel du dernier quart.
• En N-1, il n 'y a pas eu d'appel de capital.

TRAVAIL A FAIRE :
5. Retrouver le taux de l'intérêt statutaire;
6. Reconstituer le tableau de répartition du résultat de N-1 ;
7. Présenter le tableau de répartition du résultat de N, sachant que :
d. Le taux de l'intérêt statutaire reste inchangé;
e. Le coupon est fixé à 2 261 ,75 F;
f. Il n'y a pas eu de report à nouveau.
8. Passer les écritures nécessaires d'affectation des résultats des exercices N-1 et N.

EXERCICE N° 27 : Répartition du bénéfice


La balance après inventaire au 31/12/N de la SARL ABLO présente les soldes suivants :
• Capital social 25 000 000 ( nominal de 5 000 F)
• Réserve légale 4 900 000
• Réserves facultatives 5 262 500
• Report à nouveau 50 000
• Résultat net 7 200 000

Les statuts prévoient:


• Attribution d'une rémunération exceptionnelle de 10% au gérant non associé ;
• Réserve légale : montant légal;
• Premier dividende sur le capital;
• Réserve facultative;
• Superdividende et report à nouveau éventuel.

L'assemble des associés réunis le 01/05/N+1 décide, après dotation des réserves obligatoires :
• Réserve facultative : 1 100 000 F
• Report à nouveau : 80 000 F
• Superdividende par part sociale : 650 F

TRAVAIL A FAIRE:
4. Retrouver le taux de l'intérêt statutaire ;
5. Reconstituer le tableau de répartition du résultat de N ;
6. Passer au journal les écritures de répartition.

215
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N° 28 : Augmentation du capital


Les capitaux propres d'une SA présente les soldes suivants au 31/12/99 après affectation du
résultat.
101 Capital social 150 000 000
111 Réserve légale 9 144 500
112 Réserve statutaire 44 035 600
1181 Réserve facultative 61 000 000
Le 02 janvier 2000 la société envisage de procéder à une double augmentation simultanée de
son capital par incorporation de la réserve statutaire et éventuellement d'une fraction de la
réserve facultative et par émission simultanée d'actions nouvelles à souscrire en numéraire.
L'opération serait réalisée en émettant une action nouvelle gratuite pour trois actions anciennes
et par émission de deux actions nouvelles à 12 000 F l'unité pour cinq actions anciennes.
La valeur nominale d'une action s'élève à 10 000F. la valeur réelle des actions avant
augmentation est représenté par leur valeur mathématique ex – coupon.

TRAVAIL A FAIRE:
5. Calculer la valeur théorique du DS et du DA puis contrôler les résultats obtenus.
6. Enregistrer les écritures comptables relatives à cette double augmentation sachant que la
moitié des actions en numéraire est appelée lors de la souscription..

EXERCICE N° 29 : Répartition du Résultat et calcul des valeurs mathématiques


On vous communique ci- dessous les capitaux propres de la société SOBFEL au 31/12/99 et
31/12/2000
(Avant répartition).
31/12/99 31/12/00
Capital social 100 000 000 180 000 000
Prime d'émission 10 000 000
Actionnaire, capital souscrit non appelé -37 500 000
Réserve légale 18 500 000 20 000 000
Réserves statutaires 3 000 000 10 000 000
Réserves facultatives 32 000 000 36 000 000
Report à nouveau 1 000 000 ?
Résultat net : bénéfice ? 46 000 000

Au 31/12/99, le capital était composé de 10 000 actions de valeur nominale 10 000 F chacune
entièrement libérées depuis plus d'un an.
Le bénéfice de l'exercice clos au 31/12/99 a été affecté le 30/04/00.
Immédiatement après l'affectation du bénéfice, c'est-à-dire le 01/05/00, la société procède à
une double augmentation de son capital:
- D'abord par émission d'actions de numéraire de valeur nominale 10 000 F chacune (libérées
du minimum légal) ;
- Ensuite par incorporation de réserves facultatives et distribution d'actions gratuites de
valeur nominale de l'action 10 000 F chacune.
La valeur de l'action avant les opérations d'augmentation du capital a été estimée à 90% de la
moyenne arithmétique de la valeur financière (calculer sur le dernier dividende au taux de 10%
et de la valeur mathématique intrinsèque de l'action.
Pour le calcul de la valeur mathématique intrinsèque, on a tenu compte de 51 000 000 F de plus
values théorique latentes et 400 000 F d'actifs fictifs.
La valeur théorique du droit préférentiel de souscription est égale à 2 000F.
Les statuts prévoient ( entre autres) :
- La dotation à la réserve légale dans la limite du maximum légal ;
- La distribution d'un intérêt statutaire de 8% sur le capital libéré et non remboursé ;

216
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- La dotation à la réserve statutaire de 15% du bénéfice à répartir, déduction faite de la


réserve légale et de l'intérêt statutaire.

TRAVAIL A FAIRE
4. Reconstituer le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice clos au 31/12/99.
5. Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice clos au 31/12/00 sachant que
l'AGO tenue le 18/05/01 a décidé :
- La dotation à la réserve facultative de 2 000 000 F;
- La distribution d'un superdividende multiple de 100 arrondi par défaut;
- Un report à nouveau éventuel ( arrondis).

6. Calculer la valeur mathématique intrinsèque coupon attaché de chaque catégorie d'action


sachant que les plus values latentes s'élèvent à 63 000 000 F et qu'il existe 1 200 000 F
d'actifs fictifs.
NB: le calcul se fera au 18/05/01 après répartition.

EXERCICE N° 30 : Augmentation du capital


Une SA dont le capital est composé de 10 000 actions de 20 000 F l'une procède à une émission
de 5 000 actions de valeur nominale 20 000 F à souscrire à 26 000 F avec appel de la moitié des
actions et une attribution de 3 000 actions gratuites de 20 000 F de nominal par prélèvement
sur la réserve facultative.
La valeur mathématique de l'action avant la double augmentation est de 32 045 F.
La société a retenu la solution de l'incorporation des réserves précédée de l'augmentation du
capital par apports nouveaux en numéraire. A la date de l'augmentation, soit le 01/01/2001 les
frais d'augmentation ce sont élevés à :
- Annonce publicitaire : 100 000 F HT
- Frais d'actes : 200 000 F HT
- Honoraires du notaire : 1 500 000 F HT
- Droits d'enregistrement : 1 200 000 F.
Ces frais ont été immobilisés afin d'être amortis sur plusieurs exercices soit cinq (05) ans.
TRAVAIL A FAIRE N°1
9. Déterminer les modalités d'augmentation du capital
10. Passer les différentes écritures au journal

le 01/03/2002 la société appelle le 3ème quart avec pour date limite de libération le 31/03/2002.
A cette date, tous les actionnaires se sont libérés sauf Monsieur OUEDRAOGO.
M. OUEDRAOGO est un ancien actionnaire avec 800 actions anciennes souscrites à la
constitution de la société, soit le 01/01/1990.
Mais au moment de l'augmentation du capital, il a pu exercer tous ses droits à titre irréductible
en souscrivant 400 nouvelles actions de numéraire et 200 actions gratuites ne se libère pas à la
date convenue.
Après plusieurs rappels restés sans suite, les actions de M. OUEDRAOGO sont vendues en bourse
à 30 000 F l'une.
Le prix d'achat d'un droit de souscription acheté par la société auprès de M. OUEDRAOGO est
estimé à 5 000 F l'une; Par contre celui du droit d'attribution a été acheté à 2 500 F l'un. Les
intérêts de retard sont fixés au taux de 12% l'an par les statuts. Les frais supportés par la société
lors de la cession desdites actions a été estimé à 100 F HT l'une.
Les actions ont été cédées le 15/05/2002.

TRAVAIL A FAIRE N° 2
11. Passer les écritures d'appel de libération du 3ème quart.
12. Calculer le gain ou la perte réalisée par M. OUEDRAOGO sur la vente de ses actions.

217
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N° 31 : Répartition de Bénéfice


Les poste de capitaux propres de l'entreprise FASO MEKA SARL ont évolués comme suit entre le
31/12/2005 et le 31/12/2006 :

Postes 31/12/2005 31/12/2006


Capital souscrit non appelé 25 000 000 -
Capital souscrit appelé versé non 75 000 000 100 000 000
amorti 18 800 000 20 000 000
Réserves légales 340 000 858 400
Réserves statutaires 41 100 000 56 250 000
Réserves facultatives - 8 300 000 56 000
Report à nouveau + ou – 41 474 400 ?
Résultat net en instance d'affectation
193 414 400 ?

Renseignements complémentaires :
- Le capital est composé de 5 000 parts de nominal 20 000 F libérées des 3/4 avant 2005 et du
dernier quart le 01/01/2006.
- L'AGO tenue le 01/01/2006 a distribué un superdividende de 2 200 F par action.
- L'AGO tenue le 15/03/2007 a distribué un dividende de 3 480 F par action.
Il n'y avait pas eu de report à nouveau et de réserves facultatives lors de la répartition du
bénéfice de l'exercice 2006.

TRAVAIL A FAIRE
5. Retrouver le taux de l'intérêt statutaire
6. Reconstituer la répartition du bénéfice de l'exercice 2005.
7. Comptabiliser cette répartition au journal.
8. Présenter le tableau de répartition du bénéfice de l'exercice 2006 sachant que le bénéfice net
comptable de la société au 31/12/2006 était de 60 000 000 F et que les réintégrations
fiscales étaient estimées à 27 700 000 F et les déductions fiscales à 10 000 000 F.
Le taux de l'impôt sur les sociétés est de 35%

EXERCICE N° 32 : Répartition de bénéfice


A partir de l'extrait des capitaux propres et des renseignements suivants, il vous est demandé de
:
4. Reconstituer le tableau des répartitions des exercices 2000 et 2001.
5. Passer les différentes écritures qui en découlent au journal
6. Calculer la date de libération du dernier quart
Extrait des capitaux propres
Avant répartition Après répartition
Postes
Exercice 2000 Exercice 2001
Capital social 45 000 000 45 000 000
Réserves légales 4 400 000 8 000 000
Réserves facultatives 9 100 000 11 850 000
Report à nouveau + ou – - 4 000 000 62 500
Résultat net en instance d'affectation ? ?
Renseignements complémentaires
- la société a été constituée le 01/01/1998 au capital de 45 000 000 F (actions de 15 000 F)
- la libération du dernier quart est intervenue au cours de l'exercice 2000
- l'AGO pour répartir le bénéfice de l'exercice 2000 a été tenue le 01/03/2001; Lors de cette
assemblée, la société a proposé un dividende de 9 862,5 F dont 9 000 F de superdividende
unitaire.
- Le taux de l'intérêt statutaire est de 6% l'an.

218
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- L'AGO tenue le 01/04/2002 a décidé de doter une réserve facultative de 2 250 000 F et de
reporter à nouveau la somme de 6 812 500 F.
- Cette assemblée a décidé aussi de distribuer un coupon de 12 000 F.

EXERCICE N° 33 : Répartition de bénéfice


La SA VIS BURKINA est une entreprise industrielle crée le 01/05/2000 entre quatre (04)
associés : Adams, Benjamine, Catherine et Doukourou.
Toutes les actions sont de numéraire.
A la constitution, le minimum légal du capital a été appelé et libéré.
- Adams détenteur de 2 200 actions a libéré les 3/4 de ses actions
- Benjamine détentrice de 3 000 actions a libéré la moitié de ses actions
- Catherine, détentrice de 300 actions a libéré tous ses apports.
- Doukourou libère 1/4 de ses apports.
L'AGO des actionnaires tenue le 28/04/2002 et statuant sur la répartition du résultat de
2001 a distribué les dividendes suivants :
 Pour Adams :7 672 500 F
 Pour Benjamine : 9 975 000 F
 Pour Catherine : ?
 Pour Doukourou : ?
Le conseil d'administration avait procédé à l'appel du 2ème quart en date 15/03/2001 avec
date de jouissance le 02/04/2001.
Le 3ème quart est appelé et libéré le 31/05/2002.
Le bénéfice de l'exercice 2000 a été une perte de 5 000 000 F immédiatement reporté à nouveau.
Toutes les libérations des actionnaires ont droit à l'intérêt statutaire (même les versements
anticipés).
1. L'extrait du bilan au 30/04/2002 indique que compte 4616 : actionnaires versements
anticipés est imputé de 7 000 000 F.
2. L'extrait du bilan au 31/12/2002 indique que :
- Réserves légales : 3 500 000 F
- Réserves statutaires : 7 000 000 F
- Report à nouveau : 830 937,5 F
La répartition du résultat de l'exercice 2002 qui s'élève à 30 000 000 F donne entre autre :
- Un superdividende par action de 2 500 F
- Report à nouveau de l'exercice : 1 173 688,5 F

TRAVAIL A FAIRE
a. Calculer le taux de l’intérêt statutaire
b. Calculer le nombre d'actions émises
c. Reconstituer le tableau de répartition des résultats des exercices 2001 et 2002.
d. Passer les écritures correspondantes au journal.

EXERCICE N° 34 :Répartition du bénéfice , amortissement ,réduction du capital et


augmentation du capital
A°) la société anonyme les " AS PROFS" au capital de 800 000 000 F CFA (actions de 20 000 F) a
été constituée le 01/01/2000 par les actionnaires suivants:
• L'AS PROF KORO SANDWIDI : 25%
• L'AS PROF SAWADOGO : 15%
• L'AS PROF DAVO : 20%
• L'AS PROF LOGOH : 15%
• L'AS PROF BATIONO : 10%
• L'AS PROF SANKARA : 15%
A l'inventaire du 31/12/2002, la société AS PROFS a réalisé une perte ( résultat déficitaire)
immédiatement reporté à nouveau.

219
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Après cette opération réalisée le 10/01/2003 l'extrait du bilan se présente ainsi:

Intitulés Montants
Capital social ( 40 000 actions de 20 000 F) 800 000 000
Primes d'émission et de fusion 80 000 000
Réserve légale 160 000 000
Réserves statutaires 100 000 000
Réserves facultatives ou libres 500 000 000
Report à nouveau + ou – ( 150 000 000)
Subventions d'investissements 70 000 000
Provisions réglementées 50 000 000
Totaux capitaux propres 1 610 000 000

L'AG des actionnaires réunie le 15/01/2003 décide:


3. Une réduction du capital de 200 000 000F CFA par imputation du R à N sur la réserve
facultative ou libre et un remboursement anticipé du capital de 50 000 000 F par réduction
de la valeur nominale.
4. Un amortissement du capital de 100 000 000 F par imputation de 30% sur les réserves
statutaires et le reste du même montant par action ( sur le capital).
NB: tous les remboursements sont effectués par chèques bancaires BCB.
TRAVAIL A FAIRE N°1:
6. Calculer la valeur mathématique avant ces deux (02) opérations.
7. Passer les écritures relatives à la réduction du capital.
8. Passer les écritures relatives à l'amortissement du capital..
9. Présenter l'extrait du bilan après ces deux (02) opérations.
10. Calculer la valeur mathématique intrinsèque et la valeur nominale de l'action après ces deux
(2) opérations.
B) au 31/12/2003, le bénéfice avant impôt de la société les "AS PROFS" s'élève à 150 000 000F.
NB 1 : taux de l'impôt sur les sociétés 35% du bénéfice avant impôt qui est ici assimilé au
bénéfice fiscal.
Les dispositions statutaires à son article 12 décident comme suit la répartition du résultat de
2003.
- 10% à la réserve légale;
- 8% d'intérêt sur le capital libéré et non amorti;
- Dotation à la réserve statutaire 25% après prélèvement de la réserve légale et de l'intérêt
statutaire;
- Tantième à l'administrateur L'AS PROF KORO SANDWIDI de 4 500 000F;
- Dotation d'un fonds de réserves facultatives décidée par l'assemblée générale des
actionnaires;
- Les soldes sont répartis aux actionnaires à titre de superdividende.

NB 2 : Le superdividende de l'action doit être arrondie à la centaine de francs inférieurs s'il y a


lieu.

NB 3 : La répartition du résultat tiendra compte des aspects de l'amortissement et de la


réduction du capital.

TRAVAIL A FAIRE N° 2 :
Présenter le tableau de répartition de bénéfice de l'exercice 2003 sachant que l'assemblée
générale des actionnaires en sa séance du 31/03/2004 avait décidé de doter les réserves libres
ou facultatives de 6 000 000F.
Enregistrer au journal les écritures correspondantes si le taux de l'impôt de retenue à la source
est de 10%.

220
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

C°) le 01/03/2004, l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires décide de porter le


capital à 1 125 000 000F. cette augmentation de capital est réalisé de la manière suivante:
• Incorporation de la totalité des réserves statutaires et d'une fraction de la réserve libre ou
facultative pour 30 000 000 avec distribution d'actions gratuites.
• Puis par émission d'actions nouvelles pour le reste. Actions de 22 500F libérées du minimum
légal entre les mains du notaire M. PARE. Mais à cette date L'AS PROF M. DAVO anticipe et
libère la totalité de ses actions, quant à l'actionnaire L'AS PROF M. BATIONO, il libère avec un
retard de 30 jours taux d'intérêt de retard 10% l'an.
Le 01/07/2004, le conseil administration procède à l'appel des 2ème et 3 ème quarts. Deux
actionnaires L'AS PROF SAWADOGO et L'AS PROF LOGOH souscripteurs respectivement de X et
Y actions nouvelles ne respectent pas la date limite fixée soit la 31/07/2001.
Après plusieurs rappels, L'AS PROF LOGOH se libère le 30/09/2004.
Le 10/10/2004, la déchéance de L'AS PROF SAWADOGO a été constatée.
Les actions "X" de L'AS PROF SAWADOGO sont exécutées aux enchères publiques à 18 000F
l'action.
Conformément aux statuts, les actionnaires retardataires et défaillants doivent payer des
intérêts de retard au taux de 12% l'an. Les frais de retards à la charge de L'AS PROF SAWADOGO
s'élèvent à 200 000F.

NB 1 : Les actions sont souscrites à titre irréductible.


NB 2 : les ont lieu en début du mois et les libérations en fin du mois par banque.
NB 3 : par commodité la vente des actions de L'AS PROF SAWADOGO concernera uniquement
que ses nouvelles actions souscrites lors de l'augmentation.

TRAVAIL A FAIRE: N°3


5) déterminer les modalités d'augmentation en calculant:
• Le nombre d'actions souscrites à titre irréductibles par chèque actionnaire et le nombre total
d'action émise en numéraire et par incorporation.
• La prime d'émission
• Le montant des différentes augmentations.
6) Calculer le Da et le Ds
7) Passer au journal toutes les écritures relatives à l'augmentation du capital et celles relatives
aux différents appels et libérations.
8) Calculer le gain ou la perte réalisé par L'AS PROF SAWADOGO sur la vente de ses actions.

EXERCICE N°035 : ECRITURE DE CONSTITUTION


Soit le bilan d’une entreprise établi au 30/6/N.
Intitulés Montants Intitulés Montants
Frais et valeur incorporels 1 090 000 Capital appelé 7 000 000
Immobilisations corporelles 3 500 000 Capital non appelé 3 000 000
Actionnaire, KNA 3 000 000 Actionnaires, vers 750 000
anticipés
Actionnaires, restant dû/capital 125 000
appelé
Banque 3 035 000
TOTAL 10 750 000 TOTAL 10 750 000
Le capital est composé d’actions d’apport en nature et d’actions de numéraire de 10 000 F
chacune
Les opérations suivantes ont été réalisées :
- Le 1/1/n : souscription et libération des actions. Les actions de numéraires ont été
libérées du quart

221
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Le 1/6/N : appel du deuxième quart et tous les actionnaires ont répondu favorablement
à l’exception de MOUSSA qui s’est libéré totalement et OUEDRAOGO qui est considéré
comme retardataire
- Les frais de constitution, qui sont immobilisés ont été réglés par chèque bancaire le
31/1/N 490 000 F
TRAVAIL A FAIRE :
4) Reconstituer les écritures de constitution
5) Déterminer le nombre d’actions de OUEDRAOGO
6) Passer les écritures d’appel et de libération du 2ème quart

EXERCICE 036 : COMPTABILITE DES SOCIETES COMMERCIALES (cas des SNC)

La SNC SOL CONFORT & DECOR a été constituée le 1/01/2004 au capital de 250 000 000 F
divisé en part de 20 000 F l’une.
Les parts sociales sont ainsi réparties :

 Associé M. OUEDRAOGO 7 500 parts :


Il apporte donc la situation active et passive de son entreprise familiale sise à Zogona.
Bilan au 31/12/03

ACTIF MONTANT PASSIF MONTANT


Frais d’établissement 2 000 000
Fonds commercial 8 000 000 Capital social 80 000 000
Terrains nus 4 000 000 Réserves 7 000 000
Bâtiments 50 000 000 Résultat 4 000 000
Matériel et outillage 8 500 000 Subvention d’investissement 6 000 000
Stocks de marchandises 2 000 000 Emprunts financiers 25 000 000
Stocks d’emballages 7 000 000 Fournisseurs, dettes en comptes 5 000 000
Titres de placements 25 000 000 Fournisseurs, Effet à recevoir 10 000 000
Clients, effet à recevoir 8 500 000
Banque 7 000 000
Valeurs à l’encaissement 15 000 000

137 000 000 137 000 000

Renseignements complémentaires :
- tous les postes du bilan sont repris à leur valeur comptable sauf les titres de
placements qui représentent 2 500 actions acquises de la société VIS BURKINA dont
les actions sont estimées actuellement à 12 000 F l’une.
- le reste de sa promesse d’apport est souscrit en numéraire (espèces) libéré des trois quarts
(3/4) chez le notaire PARE
 Associé M. COMPAORE 3 500 parts sociales :
M. COMPAORE décide d’apporter des apports purs et simples
- bâtiments 4 500 000 F
- matériel et outillage 8 500 000 F
- matériel informatique 7 000 000 F
- matériel et mobilier de bureau 22 500 000 F mais repris pour 20 000 000
- matériel de transport 15 000 000 F
- clients, effets à recevoir 4 000 000 F
- titres de placements 1 000 000 F
Le reste du capital de M. COMPAORE sera complété par un virement bancaire s’il y a Lieu.
 Associé M. ZOURE le reste du capital entièrement souscrit en numéraire libéré de 85 %.

222
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Les fonds recueillis par maître « PARE » ont été virés en banque le 05/01/2004 déduction faites
de :
- frais d’acte 1 500 000 F HTVA 18 %,
- frais d’honoraire 5 500 000 F HTVA 18 %,
- frais de publicité 4 000 000 F HTVA 18 %
- droit d’enregistrement 3 000 000 F.
TRAVAIL A FAIRE :
1. Passer au journal les écritures relatives à la constitution de la société puis en déduire
le bilan d’ouverture.
2. Passer l’écriture d’appel et de libération du solde du capital le 1/07/2004.
Exercice 037: CAS DES SOCIETES ANONYMES

Une société anonyme se constitue avec un capital de 500 000 000 F divisé en 25 000 actions de
20 000 F nominal se répartissant ainsi :
• 8 000 actions représentant des souscriptions en numéraire de M. AOUE intégralement
libérées ; les fonds ont été reçus par le notaire Maître PARE le 1/05/2004.
• 3 300 actions émises en rémunération d’un apport d’immeuble apporté par M. BARRY grevé
d’une hypothèque de 10 000 000 F.
• 8 000 actions d’apport de Mme DIALLO.
Bilan de Mme DIALLO au 31/03/04

ACTIF MONTANT PASSIF MONTANT


Charges à répartir 5 000 000 Capital social 89 000 000
Fonds de commerce 50 000 000 Réserves 10 000 000
Bâtiments industriels 25 000 000 Dettes financières 70 000 000
Matériel et mobilier 45 000 000 Dettes fournisseurs 8 000 000
Matériel de transport 75 000 000 Fournisseurs, effet à payer 22 000 000
Stock de matières premières 5 500 000 Dettes fiscales 60 000 000
Stock d’emballage 4 500 000
Créances clients 7 500 000
Titres de placements 20 500 000
Banque 12 500 000
C.C Postaux 8 500 000
259 000 000 259 000 000
Autres renseignements complémentaires :

 la nouvelle société ne prendra en compte que seulement les éléments suivants apportés par
Mme DIALLO :
- fonds commercial pour 40 000 000 F,
- bâtiments pour 20 000 000 F,
- le mobilier de bureau pour 50 000 000 F,
- le matériel de transport pour 60 000 000 F,
- les stocks de matières premières pour 10 000 000 F,
- les stocks d’emballage pour 5 000 000 F,
- les créances clients sont reprises pour 7 000 000 F,
- les titres de placements pour 25 000 000 F,
- le passif exigible à plus d’un an de l’associé sera à sa charge, seul son passif exigible à moins
d’un an sera repris avec un abattement de 1 000 000 F sur les dettes fournisseurs.

 le reste du capital est souscrit aussi en numéraire par trois (03) associés M. ZOUGRANA, M.
TRAORE et M. ZOURE proportionnellement au nombre 4,2 et 1.

223
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Les actions de numéraires sont libérées de moitié. L’actionnaire, M. TRAORE, titulaire donc de
Y ? Actions, libère les ¾ du solde de ses actions.
Par ailleurs le notaire après avoir prélevé les frais de constitutions remet à la société un chèque
de
115 000 000 sur la Bank Of Africa pour solde de tout compte le 05/05/04.
Les frais de constitution sont immobilisés le même jour et doivent être amortis sur 5 ans.
TRAVAIL A FAIRE N°1 :
1. Enregistrer les opérations de constitution au journal,
2. Présenter le bilan d’ouverture de la société à la date du 05/05/04.

Le 01/07/2004, le conseil d’administration procède à l’appel du troisième quart (3ème quart)


avec pour date limite de libération le 31/07/2004. A cette date tous les actionnaires répondent
favorablement à l’appel sauf M. AOUE qui se libère avec un retard de 45 jours. Conformément
aux statuts, les actionnaires retardataires doivent payer des intérêts de retard au taux de 10 %
l’an.
TRAVAIL A FAIRE N°2 :
Passer au journal les écritures d’appel et de libération du troisième quart.

EXERCICE N°038 : ECRITURES DE CONSTITUTION


La SA « VIS BURKINA » a été constituée le 01/01N, son capital est reparti comme suit :
DIALLO 30%
FOFANA 20%
Autres actionnaires : Le solde du capital
Les statuts ont prévu les appels suivants :
▪ 1er appel : minimum légal le 01/01/N
▪ 2ème appel : un quart le 01/06/N
▪ Dernier appel : Le 31/12/N
Au 01/01/N, les libérations ont été effectuées comme suit :

Actionnaires DIALLO apporte Actionnaire FOFANA apporte


Bâtiments : 7 200 000 Fonds de commerce 500 000
Marchandises : 2 700 000 Bâtiments 4 600 000
Matériels informant : 1 200 000 Marchandises ?
Versement en espèces : 4 500 000 Créances clients : 2 100 000 et reprises à 1 800 000
Emprunts financier s : 1 800 000 Dettes fournisseurs : 600 000
Versement par chèque : 1 700 000
NB pour les autres actionnaires à déterminer
NB : la valeur nominale de l’action est de 10 000 F
TRAVAIL A FAIRE
1) présenter les calculs conduisant à la détermination des apports en numéraires
et des apports en nature
2) Déterminer le nombre total :
- D’une part des actions de numéraire
- D’autre part des actions en nature (ou d’apport)
3) Passer les écritures de constitution sachant que les apports ont été libérés dans les
mains du notaire PARE
Celui-ci après avoir accompli les formalités de constitution à prélevé 50 000F HT (TVA 18%)
comme frais notariés et 200 000 Fn de droit d’enregistrement. Frais a amortir sur 5 ans
L’actionnaire M. BATIONO détenant 400 actions de numéraires verse par
anticipation (2 000 000)
4) Passer les écritures relatives au 2ème appel sachant que :
Tous les actionnaires se libèrent sauf « M. OUEDRAOGO » qui détient 150 actions numéraires

224
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Ce dernier « M. OUEDRAOGO » se libère tardivement deux mois après. Taux d’intérêt de retard
10% l’an.
5) Passer toutes les écritures relatives au dernier appel sachant que :
Tout le monde a respecté son engagement sauf l’actionnaire « M. BADIEL » qui détient 125
actions de numéraire.
Après une mise en demeure pour défaut de libération, les actions de BADIEL sont vendues le
31/03/N+1 à 9 500 F l’une. Intérêt de retard 25 000F, Frais de cession
15 000F
L’excédent de la cession est versé le 05/04/N+1.

EXERCICE N°40 : ECRITURES DE CONSTITUTION


Une société appartenant à Mademoiselle CAROLE est apportée à une SNC en formation.
Les éléments constitutifs de cette société arrêtée, après inventaire se présentent comme suit :
Date de création de la nouvelle société le 01/01/20 N +1
Bilan au 31 :12/20 N de Mlle CAROLE
Actif Montants Passif Montants
Frais d’établissement 3 000 000 Capital social 25 000 000
Logiciel d’application 1 050 000 Compte de l’exploitant 2 500 000
Matériel et outillage 25 000 000 Emprunts financiers 22 650 000
Matériel d’emballage 5 000 000 Provisions financières 500 000
Matériel de transport 5 000 000 Dettes fournisseurs 1 500 000
Produits finis 10 150 000 Découverts bancaires 550 000
Fournis. avances &A versés 500 000 Effets Escomptés NE 500 000
Effets à recevoir 2 500 000
Caisse 1 000 000
Total 53 200 000 Total 53 200 000

Les éléments d’appréciations permettant d’évaluer son apport sont :


- Le matériel et outillage est repris pour 30 000 000 F
- Le matériel de transport est estimé à 4 000 000 F
- Dépréciations des produits finis pour 1 150 000 F
- Le fonds de commerce initialement négligé faut 2 150 000 F
- Les autres éléments sont repris à leur VCN.
- Par ailleurs, la nouvelle société se charge de prendre en compte de quelques éléments
de dettes sauf les effets escomptés non échus.
Les autres actionnaires souscrivent le reste du capital en numéraire versé des ¾ entre les mains
du notoire « PARE », le 05/01/20N.
Ce dernier verse les fonds en banque le 10/01/20N déductions faites de :
- Frais de publicité 400 000 F HT TVA 18%
- Autres frais 600 000 F HT TVA 18%
- Honoraires 2 360 000 F TTC TVA 18%
- Droit de mutation 580 000 F
- Droit d’acte 420 000 F
Ces frais ont été immobilisés le 31/12/20N et doivent être amortis sur 4 ans à compter de leur
date d’engagement.

TRAVAIL A FAIRE :
1) Evaluer les différents apports
2) Passer au JC toutes les écritures relatives à la constitution ainsi que les écritures
d’inventaire
3) Présenter le bilan d’ouverture de la société le 31/12/20N.

225
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

EXERCICE N°41 : ECRITURES DE CONSTITUTION


Trois Associés TRAORE, ADA et ZONGO décident de créer une SNC le 01/03/2004 dans les
conditions suivantes :
- M. TRAORE apporte les éléments suivants :
 Terrains 5 000 000F
 Bâtiments .8 000 000F repris 4 500 000F
 Mat & Out… 3 500 000F
 Banque 7 000 000F
- M. .ADA apporte :
 Frais d’établissement 4 000 000 F
 Brevets pour 7 000 000 F mais évalués à 10 000 000 F
 Fonds de commerce pour 10 000 000 F
 Mat & Outillage . 800 000 F
 Mat & Mobilier 4 000 000 F
 Apports en numéraire 30 000 000 F (en espèces)
- M. ZONGO apporte :
 Brevets d’exploitation 15 000 000 F
 Terrains .12 000 000 F
 Mat & Mobiliser 6 000 000 F
 Banque 12 000 000 F
 Caisse 8 000 000 F
 Apports en numéraire 20 000 000 F
Les versements sont effectués auprès du notaire PARE, qui, compte tenu de ses honoraires,
remet à la société un chèque de 45 750 000 F sur la SGBB.
TRAVAIL A FAIRE :
1) Evaluer les différents apports
2) Passer au journal les écritures de constitution
3) Présenter le bilan d’ouverture de la date d’immobilisation des frais

EXERCICE N° 42: ECRITURES DE CONSTITUTION


La société en non collectif « FASA INDUS » a été constituée le 25 Juin 19 N au capital de 150 000
000 F CFA divisé en parts sociales de 15 000 F CFA.
- M. BOUBA 45%
- M. DOUDOU 30%
- Autres associés 25%.
Les statuts prévoient la libération des actions comme suit : leurs situations nettes telles qu’elles
ressortent des bilans suivants :
Bilan BOUBA
Actif Passif
Charges à rép/plusieurs exo 1 000 000 Capital social 55 000 000
Terrains 25 000 000 - Fournisseurs 25 000 000
Bâtiments 35 000 000 - Banque 15 000 000
(découverts)
Mat de transport 15 500 000
Banque 18 500 000
95 000 000 95 000 000

NB : La situation active et passive de BOUBA sera prise en compte telle qu’elle résulte du
bilan. Mais BOUBA s’engage de prendre en sa charge les découverts bancaires.
Par ailleurs BOUBA souscrit le reste de sa promesse en espèces.
Bilan de Doudou
- Brevets d’exploitation : 25 000 000
- Fonds de commerce : 10 000 000 mais repris pour 25 000 000

226
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Terrains nus : 15 000 000


- Bâtiments 25 000 000 (Amortissements bâtiments 15 000 000)
- Matériel d’exploitation : 1 0 000 000 F amortissement 2 500 000
- Matériel de transport : 8 500 000 repris pour 7 000 000
- Dette fournisseurs : 5 000 000 mais reprises pour 8 000 000
- Dettes fiscales : 8 000 000
- Apports en espèces pour complément d’apport ou de souscription

Le reste du capital a été souscrit en numéraire libéré de moitié entre les mains du notaire PARE
30/06/N déduction faites de :
- Autres achats non stokables 5 000 000 F HT
- Frais notariés 1 000 000 F HT 18%
- Frais d’actes 400 000 F HT
- Droit de mutation et d’enregistrement 300 000 F

TRAVAIL A FAIRE :
1) Passer les écritures de constitution au journal ainsi que les écritures d’inventaire
du 31/12/N.
2) Présenter le bilan d’ouverture

EXERCICE N°043: ECRITURES DE CONSTITUTION


Le 1er Janvier 2003 la société anonyme « SOL CONFORT & DECOR » créée avec un capital divisé
en actions de 20 000 F. Le bilan d’ouverture de la société se présente comme suit au 12 Janvier
2003.
« Bilan au 12 Janvier 2003 »
Intitulés Montants bruts Amorti. et Montants Intitulés Montants
prévisions nets
Frais d’Etablissement 200 000 - 200 00 -
Construction 3 000 000 - 3 000 000 Cap Social 22 000 000
Matériels de transport 5 600 000 - 5 600 000 Actn,Capital non -11 250
appelé 000
Marchandises 5 000 000 - 5 000 000 Emprunt 8 000 000
Clients 3 750 000 150 000 3 600 000 Fournisseurs 12 000 000
Titre de placement 1 000 000 - 1 000 000 EA payer 8 000 000
Banque 7 950 000 - 7 950 000 -
Caisse 1 000 000 - 1 000 000
Total 38 900 000 150 000 38 750 000 Total 38 750 000
On vous fournit les informations suivantes :
a) Le capital de la société est composé d’apport en nature et d’apport en numéraire. Les
apports en numéraire sont libérés du minimum légal.
b) Cependant, les statuts donnent la possibilité aux actionnaires de libérer intégralement
leurs apports.
c) Les apports en numéraire sont libérés chez maître « SOBILE ». Le 05 Janvier celui –ci a
versé les sommes correspondantes au compte bancaire de la société le 12 Janvier 2003
après les déductions de ses horaires qui s’élèvent à 200 000 F HT.
d) Le 02 Mai 2003, les 2/4 du capital sont appelés. Tous les actionnaires se libèrent dans le
délai d’un mois. Un actionnaire Mr PANAM détendeur de 50 actionnaires de numéraire
libère l’intégralité de ses actions. Cependant, Mr SAW qui a 40 actions se libère le
20/06/03 avec des intérêts de retards de 6% l’an (date limite le 31/05/2003).
e) Le 01 Septembre 2003, les ¾ du capital sont appelés. Tous les actionnaires se libèrent à
la date limite du 30/09/03 à l’exception de Mr Evariste, titulaire de 20 actions. Après
plusieurs rappels, les actions de Evariste sont exécutées le 15/11/03 à 14 000 F l’unité.

227
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Les frais de cession se sont élevés à 20000 F HT. Le 26/11/03, Evariste est réglé par
chèque bancaire ECOBANK.
NB : Intérêt de retard 6% l’an
f) Le 15/12/2003, le solde du capital est appelé. Toutes les actions sont à cette date
libérées à la banque de la société.
TRAVAIL A FAIRE :
1) Déterminer le montant des apports en nature et des apports en numéraire
2) Déterminer le montant initial en banque avant le 12/01/2003
3) Rappeler les écritures et constitutions
4) Passer au journal écrites relatives au 2ème ; 3ème et 4ème quart du capital
NB : les intérêts de retard et les frais de cession sont passibles de TVA (TVA 18%).

EXERCICE N°044 : ECRITURES DE CONSTITUTION


Le 05/02/06 a été constituée la société « LACRYMOGENE » installée à Ouaga sous forme de SA
au capital de 60 000 000 . La société « LACRYMAGENE » dont l’objet est la fabrication de
lacrimos en vue de faire face aux éventuels mouvements d’élèves et étudiant. Le capital
comprend :
- 3 000 actions d’apports de 10 000 F chacune
- 3 000 actions de numéraire de valeur nominale 10 000 F.
Les apports en nature sont le fait des associés de la gendarmerie et de la police (une SARL
dirigée par ZONGO) à qui il a été remis les actions correspondantes sur la base du bilan de la
société

Bilan au 31/12/05
Actif Montant Passif Montant
Frais immobilisés 200 000 Capital 30 000 000
Constructions 15 200 000 Réserves légales 1 500 000
Matériel et outillage 12 200 000 Fournisseurs 4 900 000
Mobilier de bureau 1 320 000 Effet à payer 3 600 000
Stocks de marchandises 5 100 00
Clients ordinaires 760 000
Effets à recevoir 300 000
Banque 4 270 000
Caisse 650 000
Total 40 000 000 40 000 000
Les éléments du bilan ont été repris dans les conditions suivantes :
- Fonds de commerce…………………………… 3 000 000
- Constructions…………………………………..14 000 000
- Matériels et outillage…………………………. 12 000 000
- Mobilier de bureau……………………………... 1 800 000
- Stocks de marchandises…………………….… 4 800 000
Les clients et les effets à recevoir sont repris pour leur valeur au bilan. Les fonds en banque et en
caisse seront apportés seulement pour compléter leur apport.
Les actions de numéraire doivent être libérées au ML à la souscription. Cependant, les
actionnaires détenant au total 600 actions se libèrent immédiatement de la totalité de leur
apport.
Les fonds sont versés en banque déduction faite des frais de constitution qui s’élèvent à 360 000.
TRAVAIL A FAIRE N° 1:
Passer les écritures de constitution et présenter le bilan d’ouverture de la dite société.
Le 1er Août 1996, la société appelle le solde du capital. Les actionnaires disposent d’un
délai de 30 jours pour se libérer. Un seul actionnaire ne règle pas au 30 Août 1996.
LOMPO, titulaire de 60 actions. Ses actions sont vendues à 11 000 F l’unité le 5 Octobre

228
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1996. Les frais à sa charge comprennent : intérêts de retard 8% l’an, de frais de vente 3
500 F prélevés directement par la banque qui a servi d’intermédiaire pour la vente.
Le 10 Octobre, la société règle Mr LOMPO par chèque bancaire pour solde de son compte.
TRAVAIL A FAIRE N°2 :
1) Passer les écritures nécessaires du 1er Août au 10 Octobre
2) Calculer de deux façons le solde qui sera versé par la société à Mr LOMPO.

EXERCICE N°045 : ECRITURES DE CONSTITUTION


Le 1er Janvier 1999, la société anonyme « BENGA » est créée avec un capital divisé en actions de
10 000 F. Le bilan d’ouverture de la société « BENGA » se présente comme suit au 10 Janvier
1999.
Bilan « BENGA » 10 Janvier 1999
Intitulés Montant Intitulés Montant
Frais d’établissement 100 000 Capital social 11 000 000
Constructions 2 000 000 Actionnaires,capital non -5 625 000
appelé
Matériel de transport 1 000 000 Fournisseurs 4 625 000
Marchandises 2 925 000 Act, versement anticipé 3 000 000
Client ordinaire 4 000 000 Effets à payer 1 0 00 000
Banque 3 975 000
Caisse 500 000
TOTAL 14 000 000 TOTAL 14 000 000

Vous disposez des informations suivantes :


1) Le capital de la société est composé d’apports en nature et en numéraire. Les apports en
numéraire sont libérés du minimum légal. Cependant les statuts donnent la possibilité aux
actionnaires de libérer intégralement leur apport, 200 actions en numéraire ont été ainsi
totalement libérées.
Les apports en numéraire sont libérés chez Maître ABEM le 3 Janvier 1999. Celui-ci a versé les
sommes correspondantes au compte bancaire de la société le 10 Janvier 1999 après déduction
des frais de constitution s’élevant à 100 000 F.
2) Le 1er Juin 1999, le deuxième quart est appelé. La totalité des actionnaires ont effectué leur
versement dans le délai d’un mois à l’exception de BARRY qui a 20 actions se libère le 2
Juillet 1999 avec des intérêts de retard de 6ù l’an (date limite 30 Juin 1999).
3) Le 1er Octobre 1996, le 3ème quart est appelé. Tous les actionnaires se libèrent à la date limite
du 31 Octobre à l’exception de SIDIBE (10 actions). Après plusieurs rappels, les actions de
SIDIBE sont exécutées le 15 Décembre à 7 000 F l’unité, ces actions sont libérées des 3
(trois) quarts. Le 25 Décembre 1999 SIDIBE est réglé par chèque bancaire.
TRAVAIL A FAIRE :
1) Déterminer le montant des apports en nature et en numéraire
2) Rappeler les écritures de constitution
3) Passer les écritures relatives aux 2ème et 3ème quart.

EXERCICE N°046 : Ecritures de constitutions et augmentation du capital.


La société Burkinabé de Fruits et légume la « SOBFEL SA » a été constituée le 1/01/2002 dans
les conditions suivantes :
 Actions d’apports 8 000 actions totalement libérées.
 Actions de numéraires 10 000 actions de 10 000 F l’une.
A) Les actions d’apports sont apportées M. BATIONO dont la situation active et
passive a été résumée dans le bilan ci-dessous :

ACTIF BRUTS A&P MONTANTS PASSIF MONTANTS


Charges à répartir 5 000 000 - 5 000 000 Capital Personnel 70 000 000

229
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Fonds commercial 8 000 000 1 000 000 7 000 000 Réserve légale 14 000 000
Terrains nus 12 000 000 - 12 000 000 RàN 4 500 000
Bâtiments 20 000 000 5 000 000 15 000 000 Emprunt bancaire 5 000 000
Matériels & outillages 17 500 000 5 700 000 11 800 000 Provisions pour risques 7 000 000
Matériels informatiques 19 000 000 4 800 000 14 200 000 Dettes fournisseurs 3 000 000
Matériels de transport 30 000 000 - 16 500 000 Fournisseur, E à payer 7 000 000
Titres de Participation 10 000 000 1 500 000 8 500 000 Dettes fiscales 8 000 000
Prêts à plus d’un an 6 000 000 - 6 000 000
Stock de MP 5 000 000 1 000 000 4 000 000
Stock de marchand 8 000 000 1 500 000 6 500 000
banque 12 000 000 - 12 000 000
total 118 500 000 total 118 500 000

Autres renseignements complémentaires :


Seul quelques éléments apportés par M. BATIONO seront repris par la nouvelle société. Il
s’agit de :
- Fonds commercial pour 5 000 000 F
- Terrains nus pour 10 000 000 F
- Bâtiments pour 20 000 000 F
- Le Matériel et outillage repris pour 18 000 000 F
- Matériel informatique pour 10 000 000 F
- Matériel de Transport estimé à 25 000 000 F
- Titres de Participations pour 6 000 000 F
- Les stocks de marchandises pour 8 000 000 F
- Toutes les dettes du passif sauf les dettes fiscales (seront à la charge de M.
BATIONO)
B) Les actions de numéraires ont été entièrement souscrites par les autres actionnaires de
la société. Elles ont été appelées à la date du 1/01/2002 de moitié. A cette date monsieur
BAZIE souscripteur de 2000 actions de numéraires libère sa fraction exigible mais en
plus de cette fraction anticipe les ¾ du solde de son capital chez maître PARE notaire à
TAMPOUY le 05/01/2002. Ce dernier réserve les fonds reçus en banque déductions
faîtes de :
 Honoraires 4 000 000 F HTVA 18%,
 Frais d’actes 2 000 000 F HTVA 18%,
 Frais d’annonce légale 6 000 000 F HT, TVA 18%
 Droits d’enregistrement 3 000 000 F
Travail à faire N°1 :
1. Rappeler les écritures de constitution sachant que les frais de constitution seront
repartis sur 5 ans.
2. présenter le bilan d’ouverture de la société.
EXERCICE N° 47: COMPTABILITE DES SOCIETES COMMERCIALES (cas des SNC)

La SNC SOL CONFORT & DECOR a été constituée le 1/01/2004 au capital de 250 000 000 F
divisé en part de 20 000 F l’une.
Les parts sociales sont ainsi réparties :
 Associé M. OUEDRAOGO 7 500 parts :
Il apporte donc la situation active et passive de son entreprise familiale sise à Zogona.
Bilan au 31/12/03 :

ACTIF MONTANT PASSIF MONTANT


Frais d’établissement 2 000 000
Fonds commercial 8 000 000 Capital social 80 000 000
Terrains nus 4 000 000 Réserves 7 000 000

230
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Bâtiments 50 000 000 Résultat 4 000 000


Matériel et outillage 8 500 000 Subvention d’investissement 6 000 000
Stocks de marchandises 2 000 000 Emprunts financiers 25 000 000
Stocks d’emballages 7 000 000 Fournisseurs, dettes en comptes 5 000 000
Titres de placements 25 000 000 Fournisseurs, Effet à recevoir 10 000 000
Clients, effet à recevoir 8 500 000
Banque 7 000 000
Valeurs à l’encaissement 15 000 000

137 000 000 137 000 000

Renseignements complémentaires :
- tous les postes du bilan sont repris à leur valeur comptable sauf les titres de
placements qui représentent 2 500 actions acquises de la société VIS BURKINA dont
les actions sont estimées actuellement à 12 000 F l’une.
- le reste de sa promesse d’apport est souscrit en numéraire (espèces) libéré des trois quarts
(3/4) chez le notaire PARE
 Associé M. COMPAORE 3 500 parts sociales :
M. COMPAORE décide d’apporter des apports purs et simples
- bâtiments 4 500 000 F
- matériel et outillage 8 500 000 F
- matériel informatique 7 000 000 F
- matériel et mobilier de bureau 22 500 000 F mais repris pour 20 000 000F
- matériel de transport 15 000 000 F
- clients, effets à recevoir 4 000 000 F
- titres de placements 1 000 000 F
Le reste du capital de M. COMPAORE sera complété par un virement bancaire s’il y a Lieu.
 Associé M. ZOURE le reste du capital entièrement souscrit en numéraire libéré de 85
%.
Les fonds recueillis par maître « PARE » ont été virés en banque le 05/01/2004 déduction faites
de :
- frais d’acte 1 500 000 F HTVA 18 %,
- frais d’honoraire 5 500 000 F HTVA 18 %,
- frais de publicité 4 000 000 F HTVA 18 %
- droit d’enregistrement 3 000 000 F.
TRAVAIL A FAIRE :
3. Passer au journal les écritures relatives à la constitution de la société puis en déduire
le bilan d’ouverture.
4. Passer l’écriture d’appel et de libération du solde du capital le 1/07/2004.

EXERCICE N°0048 : ECRITURES DE CONSTITUTION


La SA « VIS BURKINA » a été constituée le 01/01N, son capital est reparti comme suit :
DIALLO 30%
FOFANA 20%
Autres actionnaires : Le solde du capital
Les statuts ont prévu les appels suivants :
▪ 1er appel : minimum légal le 01/01/N
▪ 2ème appel : un quart le 01/06/N
▪ Dernier appel : Le 31/12/N
Au 01/01/N, les libérations ont été effectuées comme suit :

231
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Actionnaires DIALLO apporte Actionnaire FOFANA apporte


Bâtiments : 7 200 000 Fonds de commerce 500 000
Marchandises : 2 700 000 Bâtiments 4 600 000
Matériels informant : 1 200 000 Marchandises ?
Versement en espèces : 4 500 000 Créances clients : 2 100 000 et reprises à 1 800 000
Emprunts financier s : 1 800 000 Dettes fournisseurs : 600 000
Versement par chèque : 1 700 000
NB pour les autres actionnaires à déterminer
NB : la valeur nominale de l’action est de 10 000 F
TRAVAIL A FAIRE
1) présenter les calculs conduisant à la détermination des apports en numéraires
et des apports en nature
2) Déterminer le nombre total :
- D’une part des actions de numéraire
- D’autre part des actions en nature (ou d’apport)
3) Passer les écritures de constitution sachant que les apports ont été libérés dans les
mains du notaire PARE
Celui-ci après avoir accompli les formalités de constitution à prélevé 50 000F HT (TVA 18%)
comme frais notariés et 200 000 Fn de droit d’enregistrement. Frais a amortir sur 5 ans
L’actionnaire M. BATIONO détenant 400 actions de numéraires verse par
Anticipation (2 000 000)
4) Passer les écritures relatives au 2ème appel sachant que :
Tous les actionnaires se libèrent sauf « M. OUEDRAOGO » qui détient 150 actions numéraires
Ce dernier « M. OUEDRAOGO » se libère tardivement deux mois après. Taux d’intérêt de retard
10% l’an.
5) Passer toutes les écritures relatives au dernier appel sachant que :
Tout le monde a respecté son engagement sauf l’actionnaire « M. BADIEL » qui détient 125
actions de numéraire.
Après une mise en demeure pour défaut de libération, les actions de BADIEL sont vendues le
31/03/N+1 à 9 500 F l’une. Intérêt de retard 25 000F, Frais de cession
15 000F
L’excédent de la cession est versé le 05/04/N+1.

EXERCICE N°49 : ECRITURES DE CONSTITUTION


La société industrielle du Plastique, la SIPB est une SA constituée le 25 Juin 2000 au capital
de 10 000 actions de 15 000 F chacune. Le capital est ainsi réparti :
- Société NEGOCE, SARL. 45%
- Société MEKA, SARL 30%
- M. SAWADOGO 15%
- Autres actionnaires 10%
Les statuts prévoient la libération des actions de numéraire comme suit :
- Un quart (1) à la souscription
- Un quart (1) le 30 Novembre 2000
- Le solde le 30 Juin 2001
Le 25 Juin 2000, la société NEGOCE et la société MECA apportant leurs situations nettes telles
qu’elles ressortent des bilans suivants :
Bilans NEGOCE
Actifs Montants Passif Montants
- Terrain 50 000 000 - Situation nette (C.prop) 29 000 000
- Bâtiments 25 000 000 - Fournisseurs 35 000 000
- Matériel de transport 19 500 000 - Banque (SC) 28 000 000

232
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Clients 25 500 000


Total 120 000 000 Total 120 000 000

Bilans MECA
Actifs Montants Passif Montants
- Mobilier de bureau 25 000 000 - Situation nette (C.prop) 40 000 000
- Marchandises 18 500 000 - Fournisseurs 19 000 000
- Clients 32 500 000 - Etat 17 000 000
Total 76 000 000 Total 76 000 000
Autres renseignements complémentaires :
1) La situation nette de NEGOCE est reprise avec un abattement de 1 500 000 F CFA sur les
séances clients.
2) La situation nette de MECA est reprise à sa valeur mais les créances sur les clients
restent à la charge de MECA.
3) M. SEYE et les autres actionnaires souscrivent uniquement des actions de numéraire. Les
actions de numéraire sont libérées dans les mains du notaire, Maître PARE, qui à cette
date les a reversé à la SGBB (26 Juin 2000) déduction faite de :
- Honoraires…………………………... 1 000 000 F HT, TVA 18%
- Droits d’enregistrement (forfait)…… 2 000 000 F
- Frais de publicité……………………. 200 000 F HT, TVA 18%
4) Un actionnaire, Mr ZONGO, titulaire de 1 000 actions en numéraire se libère en
intégralité dès la souscription.
TRAVAIL A FAIRE N°1 :
1. Présenter les calculs et le tableau récapitulatif des apports en distinguant :
a. Les actions d’apports
b. Les actions de numéraire appelées
c. Les actions de numéraire non appelées
d. Le mondant de l’anticipation.
2. Passer les écritures de constitution de la SA, SIPB, et dresser son bilan ;
Le 23 Octobre 2000, les clients apportés par la société NEGOCE règlent par chèque
bancaire 14 000 000 F CFA pour solde de tout compte.
Le 30 Octobre 2000, les clients de MEKA règlent par la banque l’intégralité de la
créance.
TRAVAIL A FAIRE N°2 :
Passer les écritures de règlement du solde des créances au journal de la société.
M. SOW titulaire de 100 actions n’a pas libéré les deux derniers quarts à l’appel du 30 Juin
2001. Le 30 Septembre 2001, la société décide de vendre les actions de M. SOW à M. Ly au
prix de 600 000 F CFA payé par banque. Les frais de cession qui s’élèvent à 300 000 F HT
sont à la charge de M. SOW.
TRAVAIL A FAIRE N°3 : Passer les écritures correspondantes au journal

EXERCICE N°50 : écritures de constitution


La SA VIS BURKINA est constituée le 10/03/2000 au capital en 2 000 actions de 25 000 F
libérées de moitié à la souscription. Les fonds sont déposés en banque. Le 1er mai 2001, le
conseil d’administration appelle le 3ème quart. Les fonds doivent être versés au plus tard le
31/05/2001. Les versements ont lieu à cette date par virement bancaire.
Le 1er novembre 2002, le conseil d’administration appelle le dernier quart. Les fonds doivent
être versés au plus tard le 31/12/2002. Les intérêts éventuels pour versement tardif sont
calculés au taux de 12% l’an à compter du 01/01/2003.
Le 31/12/2002, on constate :
Que les actionnaires détenant 1 700 actions ont versé régulièrement la fraction appelée ;

233
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Que l’actionnaire A, détenant 200 actions et l’actionnaire B 100 actions ne se sont pas acquittés
de leurs versements.
A la balance établie le 31/12/2002, on extrait les comptes suivants : (balance par solde).

Capital souscrit appelé non versé 1 875 000


Capital l souscrit appelé versé 48 125 000
467 Actionnaire, restant dû sur capital appelé 1 875 000
521 banques 48 125 000

L’actionnaire A effectue le 30/01/2003 après rappel, un virement bancaire correspondant :


Aux sommes dues,
Aux intérêts,
Aux frais engagés pour 8 850 F TTC (TVA 18%).
L’associé B n’ayant pas réglé la fraction appelée, ses actions sont vendues aux enchères à un
nouvel associé C pour 2 700 000 F à la date du 31/03/2003. Les frais engagés pour la mise en
demeure et la vente s’élèvent à 66 375 F TTC. Le solde du compte l’actionnaire défaillant lui a été
versé le même jour.
TRAVAIL A FAIRE :
Passer les écritures de constitution, celles constatant le retard et la défaillance.
EXERCICE N°51 : ECRITURES DE CONSTITUTION
Une société appartenant à Mademoiselle CAROLE est apportée à une SNC en formation.
Les éléments constitutifs de cette société arrêtée, après inventaire se présentent comme suit :
Date de création de la nouvelle société le 01/01/20 N +1
Bilan au 31 :12/20 N de Mlle CAROLE
Actif Montants Passif Montants
Frais d’établissement 3 000 000 Capital social 25 000 000
Logiciel d’application 1 050 000 Compte de l’exploitant 2 500 000
Matériel et outillage 25 000 000 Emprunts financiers 22 650 000
Matériel d’emballage 5 000 000 Provisions financières 500 000
Matériel de transport 5 000 000 Dettes fournisseurs 1 500 000
Produits finis 10 150 000 Découverts bancaires 550 000
Fournis. avances &A versés 500 000 Effets Escomptés NE 500 000
Effets à recevoir 2 500 000
Caisse 1 000 000
Total 53 200 000 Total 53 200 000

Les éléments d’appréciations permettant d’évaluer son apport sont :


- Le matériel et outillage est repris pour 30 000 000 F
- Le matériel de transport est estimé à 4 000 000 F
- Dépréciations des produits finis pour 1 150 000 F
- Le fonds de commerce initialement négligé faut 2 150 000 F
- Les autres éléments sont repris à leur VCN.
- Par ailleurs, la nouvelle société se charge de prendre en compte de quelques éléments
de dettes sauf les effets escomptés non échus.
Les autres actionnaires souscrivent le reste du capital en numéraire versé des ¾ entre les mains
du notoire « PARE », le 05/01/20N.
Ce dernier verse les fonds en banque le 10/01/20N déductions faites de :
- Frais de publicité 400 000 F HT TVA 18%
- Autres frais 600 000 F HT TVA 18%
- Honoraires 2 360 000 F TTC TVA 18%
- Droit de mutation 580 000 F
- Droit d’acte 420 000 F

234
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Ces frais ont été immobilisés le 31/12/20N et doivent être amortis sur 4 ans à compter de leur
date d’engagement.
TRAVAIL A FAIRE :
4) Evaluer les différents apports
5) Passer au JC toutes les écritures relatives à la constitution ainsi que les écritures
d’inventaire
6) Présenter le bilan d’ouverture de la société le 31/12/20N.
EXERCICE N°52: ECRITURES DE CONSTITUTION
Trois Associés TRAORE, ADA et ZONGO décident de créer une SNC le 01/03/2004 dans les
conditions suivantes :
- M. TRAORE apporte les éléments suivants :
 Terrains 5 000 000F
 Bâtiments .8 000 000F repris 4 500 000F
 Mat & Out… 3 500 000F
 Banque 7 000 000F
- M. .ADA apporte :
 Frais d’établissement 4 000 000 F
 Brevets pour 7 000 000 F mais évalués à 10 000 000 F
 Fonds de commerce pour 10 000 000 F
 Mat & Outillage . 800 000 F
 Mat & Mobilier 4 000 000 F
 Apports en numéraire 30 000 000 F (en espèces)
- M. ZONGO apporte :
 Brevets d’exploitation 15 000 000 F
 Terrains .12 000 000 F
 Mat & Mobiliser 6 000 000 F
 Banque 12 000 000 F
 Caisse 8 000 000 F
 Apports en numéraire 20 000 000 F
Les versements sont effectués auprès du notaire PARE, qui, compte tenu de ses honoraires,
remet à la société un chèque de 45 750 000 F sur la SGBB.
TRAVAIL A FAIRE :
4) Evaluer les différents apports
5) Passer au journal les écritures de constitution
6) Présenter le bilan d’ouverture de la date d’immobilisation des frais

EXERCICE N53: ECRITURES DE CONSTITUTION


La société en non collectif « FASA INDUS » a été constituée le 25 Juin 19 N au capital de 150
000 000 F CFA divisé en parts sociales de 15 000 F CFA.
- M. BOUBA 45%
- M. DOUDOU 30%
- Autres associés 25%.
Les statuts prévoient la libération des actions comme suit : leurs situations nettes telles qu’elles
ressortent des bilans suivants :
Bilan BOUBA
Actif Passif
Charges à rép/plusieurs exo 750 000 Capital social 29 750 000
Terrains 5 000 000 - Fournisseurs 6 500 000
Bâtiments 7 500 000 - Banque 4 750 000
(découverts)
Mat de transport 11 750 000
Banque 16 000 000
41 000 000 41 000 000

235
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

NB : La situation active et passive de BOUBA sera prise en compte telle qu’elle résulte du
bilan. Mais BOUBA s’engage de prendre en sa charge les découverts bancaires.
Par ailleurs BOUBA souscrit le reste de sa promesse en espèces.
Bilan de Doudou
- Brevets d’exploitation : 25 000 000
- Fonds de commerce : 10 000 000 mais repris pour 25 000 000
- Terrains nus : 15 000 000
- Bâtiments 25 000 000 (Amortissements bâtiments 15 000 000)
- Matériel d’exploitation : 1 0 000 000 F amortissement 2 500 000
- Matériel de transport : 8 500 000 repris pour 7 000 000
- Dette fournisseurs : 5 000 000 mais reprises pour 8 000 000
- Dettes fiscales : 8 000 000
- Apports en espèces pour complément d’apport ou de souscription
Le reste du capital a été souscrit en numéraire libéré de moitié entre les mains du notaire PARE
30/06/N déduction faites de :
- Autres achats non stockés 5 000 000 F HT
- Frais notariés 1 000 000 F HT 18%
- Frais d’actes 400 000 F HT
- Droit de mutation et d’enregistrement 300 000 F
TRAVAIL A FAIRE :
3) Passer les écritures de constitution au journal ainsi que les écritures d’inventaire
du 31/12/N.
4) Présenter le bilan d’ouverture

EXERCICE N°054 : ECRITURES DE CONSTITUTION


Le 1er Janvier 2003 la société anonyme « SOL CONFORT & DECOR » créée avec un capital divisé
en actions de 20 000 F. Le bilan d’ouverture de la société se présente comme suit au 12 Janvier
2003.
« Bilan au 12 Janvier 2003 »
Intitulés Montants bruts Amorti. et Montants Intitulés Montants
prévisions nets
Frais d’Etablissement 200 000 - 200 0 00 -
Construction 3 000 000 - 3 000 000 Cap appelé 14 750 000
Matériels de transport 2 000 000 - 2 000 000 Capital non appelé 11 250 000
Titres de participations 4 000 000 4 000 000 Actn, C.S.N.Appelé -11 250
000
Marchandises 1 000 000 - 1 000 000 Emprunts financiers 500 000
Clients 750 000 150 000 600 000 Fournisseurs 4 500 000
d’exploitat
Titre de placement 1 000 000 - 1 000 000 E A payer 1 000 000
Banque 7 950 000 - 7 950 000 -
Caisse 1 000 000 - 1 000 000
Total 20 900 000 150 000 20 750 000 Total 20 750 000
On vous fournit les informations suivantes :
g) Le capital de la société est composé d’apport en nature et d’apport en numéraire. Les
apports en numéraire sont libérés du minimum légal.
h) Cependant, les statuts donnent la possibilité aux actionnaires de libérer intégralement
leurs apports.
i) Les apports en numéraire sont libérés chez maître « SOBILE ». Le 05 Janvier celui –ci a
versé les sommes correspondantes au compte bancaire de la société le 12 Janvier 2003
après les déductions de ses horaires qui s’élèvent à 200 000 F HT.
j) Le 02 Mai 2003, le deuxième quart du capital sont appelés. Tous les actionnaires se
libèrent dans le délai d’un mois. Un actionnaire Mr PANAM détendeur de 50 actionnaires

236
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

de numéraire libère l’intégralité de ses actions. Cependant, Mr SAW qui a 40 actions se


libère le 20/06/03 avec des intérêts de retards de 6% l’an (date limite le 31/05/2003).
k) Le 01 Septembre 2003, les ¾ du capital sont appelés. Tous les actionnaires se libèrent à
la date limite du 30/09/03 à l’exception de Mr Evariste, titulaire de 20 actions. Après
plusieurs rappels, les actions de Evariste sont exécutées le 15/11/03 à 14 000 F l’unité.
Les frais de cession se sont élevés à 20000 F HT. Le 26/11/03, Evariste est réglé par
chèque bancaire ECOBANK.
NB : Intérêt de retard 6% l’an
l) Le 15/12/2003, le solde du capital est appelé. Toutes les actions sont à cette date
libérées à la banque de la société.
TRAVAIL A FAIRE :
1) Déterminer le montant des apports en nature et des apports en numéraire
2) Déterminer le montant initial en banque avant le 12/01/2003
3) Rappeler les écritures et constitutions
4) Passer au journal écrites relatives au 2ème ; 3ème et 4ème quart du capital
NB : les intérêts de retard et les frais de cession sont passibles de TVA (TVA 18%).

EXERCICE 55 : Ecritures de constitution


Le 01/01/02 la société anonyme « Solidarité » est créée avec un capital divisé en actions de 10
000 F chacune. Le bilan d’ouverture de la société se présente comme suit au 15 janvier 2002.

Intitulés Montants Intitulés Montant


Frais d’établissement 800 000 Capital appelé 35 000 000
Fonds de commerce 2 700 000 Capital non appelé 15 000 000
Constructions 16 000 000 Actionnaire, C S N Appelé -15 000 000
Matériel de transport 18 000 000 Emprunts 20 160 000
Matériel de mobilier de bureau 10 000 000 Fournisseurs 13 460 000
Stocks de marchandise 3 360 000 Actionnaires versements anticipés 3 750 000
Clients 7 550 000 Effets à payer 6 380 000
TVA déductible / frais 144 000
Effet à recevoir 6 380 000
Banque 13 006 000
Caisse 810 000
-------------- --------------
78 750 000 78 750 000

Renseignements annexes
Les apports en numéraire ont été libérés du minimum légal dès la constitution de la société le
01/01/02 entre les mains de maître PODA.
Le 15/01/02, Maître PODA verse les fonds reçus à la BIB dans un compte ouvert au nom de la
société après règlement des frais constitution soumis à la TVA de 18 % d’un montant de 944 000
TTC. A la constitution l’actionnaire BIENVENUE s’est libéré contre chèque de la totalité de son
apports :
(500 actions)

Le 1/03/02 la société appelle la 2ème quart.


Le 15/03/02, tous les actionnaires se sont libérés par chèque CCP sauf :
- l’actionnaire Tanti : 200 actions
- L’actionnaire Toubab : 100 actions.
Le 30/05/02 l actionnaire Tanti se libère contre espèces compte tenu des intérêts de retard au
taux de 12% L’an.
Le 30/05/02 l’actionnaire Toubab est déclaré défaillant, la société procède à la vente de ses
actions a 9 500 f l’une contre chèque bancaire BCB N°005892.

237
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Le 01/06/02 la société appelle les deux (02) derniers quarts .Tous les actionnaires se libèrent
dans les délais fixes soit le 30/06/02 cotre cheque postal SONAPOST N°0025897.
TRAVAIL A FAIRE :
Passer au journal toutes les écritures de constitution, ainsi que les écritures d’appels et de
libérations

DOSSIER N°2 : COMPTABILITE DES SOCIETES


La société anonyme « AYA GAINGA » au capital divisé en actions de 20 000 F a été créée le 02
janvier N entre deux groupes d’associés.
• Le premier groupe est le seul apporteur de biens en nature. Il apporte leur
entreprise qu’elle apparaît dans le bilan ci-après.
ACTIF MONTANTS PASSIF MONTANTS
Charges immobilisées 3 501 000 Capital 40 000 000
Terrains 20 702 000 réserves 2 000 275
Matériels 30 700 000 Résultat Net 6 000 725
Stocks de marchandises 3 000 000 Emprunts financiers 12 000 000
Créances clients 11 602 000 Fournisseurs 10 609 000
Banque 608 700
Caisse 496 300
TOTAL 70 610 000 TOTAL 70 610 000

Selon le commissaire aux apports les terrains seront repris à 21 202 000 F, la clientèle sera
estimée à 2 000 000 F tandis que les créances clients et les stocks doivent subir respectivement
des abattements de 400 000 F et 600 000 F.
• Le deuxième groupe souscrit le reste du capital en numéraire qu’il libère de moitié
et l’actionnaire NIN KIEMA détenteur de 20% des actions de numéraire s’est libéré
intégralement, les fonds sont remis au notaire PARE qui effectue les formalités de
constitution ayant engendrées les frais suivants le 09 janvier N :
- Droit d’enregistrement ……………….. 1% du capital social ;
- Frais de publicité ……………………... 20 000 F HT ;
- Honoraire du notaire ……………………600 000 F HT ;
- TVA ……………………………………. 18%.
 Le 11/01 le notaire ouvre un compte bancaire au nom de la société à la BIB et y
dépose les fonds après avoir effectué les dépenses ci-dessus ;
 Le 11/01 reçu un avis de crédit de la BIB pour paiement des acomptes sur impôt
BIC ;
 Le 15/06 la société appelle le quart (¼) suivant ; délai : 30/06. A cette date l’avis
de crédit reçu de la BIB mentionne une somme de 3 850 000 F car messieurs YAMBA et
KAMBA respectivement débiteur de 300 et 100 actions n’ont honoré leur engagement à
l’échéance et BENGA débiteur de 50 actions s’est intégralement libéré ;
 Le 30/07 l’actionnaire KAMBA adresse un chèque de 1 002 500 F à la société
compte tenu des intérêts de retard, de la fraction appelée et pour solde du capital
souscrit.
 Le 15/08 malgré les multiples rappels adressés à YAMBA sans suite, la société
vend ses actions pour 3 510 000 F. Le 17/08 la société adresse un chèque postal à
l’associé YAMBA pour remboursement.
TAF :

238
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

1) Déterminez le montant du capital social ;


2) Passer les écritures de constitution ;
3) Présentez le bilan d’ouverture à la date du 11 janvier N ;
4) Passez toutes les écritures nécessaires au journal de la société.

NB : un extrait des statuts de la société fait remarquer que le taux d’intérêt pour
les retards et les défaillances est le même. En outre une commission de 500 F (HT)
est prélevée pour deux APPLICATION I
La SA « BAC » au capital de 700 000 000 divisé en 7000 actions de 100 000 décomposées comme
suit :
- 4 000 actions A entièrement libérées dont 1 000 ont été totalement amorties.
- 2 000 actions B d’apport (en nature) libérées le 31 mars 2002.
- 1 000 actions de numéraire C libéré de la moitié le 1er mai 2002 et le 3ème ¼ novembre
2002.

L’affectation du résultat net présente comme suit :


- Dotation à la réserve légale,
- Dotation à la réserve statutaire de 25% du bénéfice distribuable.
- Dotation à la réserve libre.
- Attribution d’un intérêt statutaire d’un second dividende sera éventuellement reportée à
nouveau.
L’extrait du bilan se présente comme suit :
Avant Après
Eléments répartition répartition
Capital social 700 000 000 700 000 000
ACSNA -2 500 000 (2 500 000)
Réserve légale 130 000 000 ?
Réserve
statutaire 166 000 000 ?
Autres réserves 323 250 000 359 250 000
RAN 6 000 000 750 000

Travail à faire :
1) Sachant qu’il sera attribué aux actions B un coupon net de 11 890 retrouver le résultat
net de l’exercice. (Impôt sur Revenu des Valeurs Mobilières 18% ;
2) Présenter le tableau de répartition ainsi que les écritures correspondantes.
3) Sachant qu’il a été payé au cours de l’année des acomptes de 100 000 000. passer les
écritures de constatation et de liquidation de l’impôt intervenu le 30 avril 2003.
4) Calculer le dividende à verser pour chaque type d’actions.

APPLICATION II : Le bilan au 31-12-02 de l’entreprise « LA JOIE POUR TOUS « au capital


composé de 1 000 actions se composent comme suit :

Actifs Montants Passifs Montants


charges Capital
immobilisées 200 000 social 6 000 000
construction 1 800 000 Réserve 1 800 000

239
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Matériels 4 000 000 Résultat net 2 400 000


Marchandises 5 000 000 Emprunts 2 800 000
Créances 2 200 000 Fournisseurs 1 200 000
Banque 1 000 000
Totaux 14 200 000 14 200 000

Les dividendes à payer représentent les 2/3 des dotations aux réserves.
Travail à faire :
1) La valeur mathématique théorique coupons attachés et ex coupons et en déduire la
valeur du coupon brut.
2) Une expertise comptable, fait apparaître les évaluations suivantes :
Construction 2 800 000
Fonds commercial 1 200 000
Matériel 3 500 000
Créances 2 000 000
Fournisseurs 1 500 000
Autres éléments (leur valeur au bilan)

Travail à faire :
a) Présenter le tableau des plus au moins values.
b) Calculer l’actif net réel ou l’Actif Net Comptable Corrigé (ANCC).
c) Calculer la valeur mathématique intrinsèque coupons attachés et Ex coupons.
d) En déduire la valeur du coupon.

APPLICATION III
La SA « St Esprit » au capital de 5 000 000£ (actions de 1 000£) désire augmenter celui-ci en
émettant 6 000 actions nouvelles au prix de 1 500 et en distribuant gratuitement 1 000 actions
par incorporation des autres réserves.
L’extrait du bilan avant répartition se présente comme suit :
Capital 5 000 000 réserve légale : 800 000 ; réserve statutaire : 3 300 000 ; autres réserves :
1 800 000 ; résultat net : 2 400 000 ; (réserve à doter = 1/3 des dividendes).
Travail à faire :
1) Sachant que les frais d’établissement s’élèvent à 700 000. calculer la valeur intrinsèque
coupons attaché et ex coupons.
2) Sachant que la double augmentation s’est fait dans l’ordre réserve, émission, calculer le
droit d’attribution (DA) et le droit de souscription (DS).
3) L’émission étant faites avant l’incorporation, calculer DS et DA ;
4) L’augmentation étant simultanée, calculer à nouveau DS et DA puis vérifier.
5) Passer au journal les écritures de la double augmentation sachant que le minimum légal
a été libéré par chèque postal.
6) Si les frais d’augmentation s’élèvent à 800 000 et régler par chèque bancaire, calculer DS
et DA dans une optique d’augmentation simultanée.

APPLICATION IV
La société Black au capital de 640 000£ (action de 40£) doit à la société POWER une somme de
45,712£.
En raison des difficultés de trésorerie, la société BLACK propose au fournisseur de régler cette
somme au moyen d’une augmentation de capital. D’un commun accord, le nombre remis au
fournisseur ne peut être supérieur de 5% du nombre d’actions après augmentation du capital. La
différence entre somme due et la valeur des actions sera réglée par chèque bancaire.
240
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Travail à faire :
1) Déterminer le nombre théorique des actions nécessaires pour payer la dette.
2) Le nombre réel d’actions à remettre au fournisseur.
3) Le montant de la soulte.
4) Passer les écritures.

NB : la valeur nominale de l’action est de 40£.

APPLICATION V
1-
Le 1er janvier 1997, deux commerçants, MARIELLE et MARTIN, décident de constituer avec
différentes personnes, une société anonyme, la Société MARI-MAR au capital de 40 000 000 F
divisé en 400 actions de 100 000 F.
MARIELLE et MARTIN s’engagent à apporter en numéraire le complément du capital, les actions
étant immédiatement libérées de moitié à la souscription, entre les mains du notaire, Maître
ALKAYOUM. Il est à noter qu’un actionnaire, souscripteur de 20 actions, les libère intégralement
et que le notaire verse à la banque de la société, le 31 janvier 1997, les fonds disponibles, après
retenus des frais ci-après :
- Divers droits d’enregistrement : 700 000 F
- TVA sur marchandises apportées par les associés : 1 120 500 F
- Honoraires : 500 000 F

Premier travail à faire :


1) Définir l’action d’apport et l’action de numéraires et en donner une phrase, la différence
fondamentale entre ces deux types d’actions.
2) Après avoir déterminé l’actif net apporté par MARIELLE et MARTIN et calculé le nombre
d’actions de chaque type créées, enregistrer au journal les écritures de constitution de la
société MARI-MAR
3) Le 30 juin 1997, le conseil d’administration appelle le 3ème quart avec date limite de
versement le 31 juillet 1997.
Tous les actionnaires se libèrent dans les délais, à l’exception d’un actionnaire, MAX,
possesseur de 5 actions qui fait défaut.
Il se libère finalement le 15 août 1997 après mise en demeure. Son versement tient compte
de 8 000 F d’intérêt de retard et de 5 000 F de frais divers.
Enregistrer le journal, aux dates appropriées, les écritures correspondant à l’appel et à la
libération du 3ème quart.
4) Sachant que le taux de calcul du résultat estimatif correspondant à la nouvelle société est
de 2.5 %, déterminer le montant total des acomptes versés en 1997 au titre de l’impôt
sur les bénéfices industriels et commerciaux.

Deuxième travail à faire :


Les affaires de la société MARI-MAR ont été si florissantes qu’elle a amorti les frais de
constitution dès la fin de la première année.
De son bilan avant répartition des bénéfices au 31 décembre 1998, vous relevez les postes
suivants :
- Capital : 40 000 000
- Réserve légale : 262 250
- Report à nouveau (créditeur) : 7 600
- Résultat de l’exercice (bénéfice) : 6 134 400

241
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Il est précisé qu’en dehors de l’appel du 3ème quart effectué le 30 juin 1997, aucun autre appel de
capital n’est intervenu depuis cette date.
Les statuts prévoient la répartition suivante du résultat de l’exercice :
- après dotation de la réserve légale au taux de 10%, il sera accordé aux actionnaires, un
intérêt statutaire de 5% sur le montant du capital libéré et non amorti ;
- le solde, diminué des sommes mises en réserve libres ou reportées à nouveau sera
réparti entre les actionnaires à titre de superdividende.
Le conseil d’administration a décidé en sa séance du 14 mai 1999, de doter les réserves libres à
concurrence de 500 000F et d’attribuer, à chaque type d’action, un superdividende théorique
multiple de cinq inférieurs.
Etablir le tableau de répartition des bénéfices de l’exercice 1998 en y faisant apparaître le
bénéfice distribuable et passer l’écriture qui en découle au journal.
Annexe
Bilan de MARIELLE au 31 décembre 1996
Montants Montants
Actif Nets Passif Nets
Frais immobilisés 500 000 capital personnel 6 480 000
Constructions 12 000 000 Résultat de l'exercice 7 300 000
Matériels et outillages 8 000 000
Stocks de Total des capitaux
marchandises 3 625 000 propres 13 780 000
Emprunts à moyen
Créances 1 875 000 terme 10 000 000
Disponibilités 2 430 000 Fournisseurs 4 650 000

28 430 000 28 430 000

Valeurs d’apport de certains éléments d’actif :


- Constructions : 15 000 000
- Outillages techniques : 2 050 000
- Matériels : 4 450 000
- Créances : 1 595 000
- Eléments incorporels du fonds de commerce : 5 500 000

Bilan de MARTIN au 31 décembre 1996


Montants Montants
Actif Nets Passif Nets
immobilisation
incorporelles 2 500 000 capital personnel 4 550 000
Matériels et outillages 5 680 000 Résultat de l'exercice 460 000
Stocks de marchandises 2 600 000
Total des capitaux
Créances 1 840 000 propres 4 090 000
disponibilités 420 000 Fournisseurs 8 950 000

13 040 000 13 040 000

Valeurs d’apport de certains éléments d’actif :


- Matériel et outillages : 5 000 000

242
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Immobilisations incorporelles (Brevets) : 3 180 000


- Créances : 1 750 000

2- Construction des Sociétés Commerciales


La SA Alice est créée le 02 janvier 2001 avec un capital composé d’actions représentant des
rapports en numéraires et des rapports en nature.
* ANE assujettie à l’impôt sur les sociétés au taux de 35% fait apport de la situation de son
entreprise individuelle.
Frais d’établissement 1 500 000
Capital 14 000 000
Terrains 3 000 000
Réserves 2 000 000
 Bâtiment 4 500 000
Résultat (avant impôt) 1 000 000
 Matériels de bureau 3 000 000
 Matériels de transport 2 500 000
Emprunt 2 000 000
 Titre de participation 900 000

Fournisseurs 1 500 000


 Créances clients 1 200 000
 Banque 4 400 000

Total 21 000 000 21 000 000

Renseignements complémentaires
- les terrains sont repris pour une valeur de 3 500 000
- les bâtiments sont estimés 5 500 000
- la valeur d’apport du matériel de transport est de 2 000 000
- les titres de participation comprennent 100 actions cotées en bourse. La valeur
boursière d’une action est 10 000
- les créances clients sont estimées à 1 000 000
-
ANE complète son apport d’un montant X en espèces.
* Le groupe LEPIN apporte
- Fonds de commerce 3 000 000
- Mobilier de bureau 4 000 000
- Marchandises 7 000 000
- Créances sur clients 6 500 000
- Dépréciation des comptes clients 700 000
- Banque (Avoir) 500 000
En contrepartie la nouvelle société prendra en charge les factures fournisseurs du groupe
3 900 000 et la dette envers l’OBSS 400 000. le groupe LEPIN est ainsi propriétaire du 1/3 des
apports en nature.
Le reste des apports en nature est fait par l’association « ENAGNON »
 Camion 4 000 000
 Marchandises 8 000 000

Les apports en numéraires sont libérés de moitié à la souscription. Les fonds sont reçus par
Maître LEBRIN qui verse sur le compta bancaire de la société le 20 janvier 2001 une somme de
14 769 400 après avoir déduit :

- Droit d’enregistrement et diverse taxes ……… 145 000 F

243
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

- Honoraires …………………….. 800 000 F


- Publicité …………………….. 120 000 F
- TVA …………………… 18%

Le 31 mars 2001 : les clients de ANE règlent pour solde de tout compte 800 000 par chèque. Les
clients du groupe LEPIN émettent un chèque de 6 500 000 au nom de la nouvelle société pour
règlement.
Le 10 avril : la SA Alice remet à l’encaissement à la banque les deux chèques reçus des clients de
ANE et du groupe LEPIN.
Le 30 avril : la banque envoie les avis de crédit relatif aux remises à l’encaissement.
Travail à faire 1 : Passer toutes les écritures nécessaires et présenter le bilan d’ouverture de la
nouvelle société (écriture de constitution uniquement).
Le 1er juillet 2001 : le conseil d’Administration appelle le ¼ suivant. Date limite 31 juillet. Les
versements sont à effectuer au compte bancaire à la date limite. Tous les actionnaires ont
répondu favorables sauf :
- Monsieur Jacob possesseur de 200 actions se libère de la totalité du solde de sa
souscription.
- Monsieur Louis détenteur de 100 actions se libère après 15jours de retard. L’intérêt de
retard est calculé au taux de 12% l’an. Monsieur Louis remet un chèque comprenant le
principal et 2 500 d’intérêt de retard.
- En revanche Monsieur Mathieu possesseur de 500 actions fait défaut. La société procède
à la vente de titre pour 12 500 par action de 15 septembre 2001. Le solde de la vente
compte tenu des intérêts de retard aux de 12% l’an a été versé à l’actionnaire défaillant.
NB : Dans le cas de retard ou de défaillance, les frais administratifs sont à la charge de
l’actionnaire (Art 84).
Le 1er Novembre 2001, la société appelle, le quart date limite 31/11/01.
Les versements sont effectués normalement au compte bancaire de la société. Le 31 Décembre
2001, le conseil d’Administration compte tenu des affaires réalisées décide du non étalement des
premiers frais d’établissement sur plusieurs exercices.
Travail à faire : Enregistrer au journal, aux dates appropriées les écritures correspondantes aux
informations ci-dessus.

3- La vie des sociétés commerciales.


A- La société anonyme « WELCOME » se constitue début 1990 au capital de 80 000 000 F
(actions de 10 000 F dont 3 000 actions en nature).
FIGNON, actionnaire fondateur, apporte un immeuble estimé à 2 000 000 Fet souscrit 1 000
actions à libérer en espèce.
FIFAME, autre actionnaire fondateur souscrit 2 000 actions à libérer en espèces, apporte des
brevets évalués à 3 000 000 F et la situation active et passive de son fonds ainsi décomposé :
ACTIF : Frais préliminaires : 500 000 ; marchandise : 10 000 000 ; construction : 2 500 000 ;
matériel d’équipement : 1 600 000 ; Mobilier 4 400 000 ; Amortissement du matériel et
mobilier : 1 000 000 ; Client : 2 500 000 ; Effets à recevoir : 600 000 ;
PASSIF : Capital 15 000 000 ; Réserve : 1 500 000 ; Résultat 1 400 000 ; Emprunt 3 200 000 ;
Fournisseur ?
Il faudra tenir compte des rectifications suivantes : les clients sont repris, à 1 924 000 et les
effets à recevoir à leur valeur actuelle (échéance moyenne 120 jours taux annuel : 12% en
échange de cette situation nette, il reçoit 1500 actions (la différence rémunère la clientèle).
FIFASSI, autre actionnaire fondateur apporte un matériel de transport valant 25 000 000, il
reçoit le reste des actions en nature (la différence est porté sur compte courant).

244
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Quant aux autres actions de numéraire, elles sont souscrites et libérées de moitié sauf les 400
titres détenus par FASSIVI qui sont entièrement libérés. Les fonds sont déposés chez le notaire
FADOUL qui après avoir prélevé : Honoraire 600 000 F (HT) Droit d’enregistrement 2% du
capital souscrit, publicité 800 000 F (HT) TVA 20%, vire le solde sur le compte de la société
ouvert à la BANK OF AFRICA – BENIN.
Travail à faire 1 : Passer les écritures relatives à ces opérations au journal et présenter le bilan
d’ouverture au 31-01-90.
B- Le conseil d’administration appelle le troisième quart le 1er -04-91 avec date limite de
versement le 30-04-91. A cette date, tous les actionnaires se sont libérés sauf ADJEKIN et
EPKAMIAN titulaires respectivement de 600 actions et de 800 actions.

Le 1er-06-91 ADJEKIN libère une somme de 3 200 000 F compte tenu des intérêts de retard et
pour le solde du capital souscrit.
Le 1er-08-91, le conseil d’administration fait vendre LES ACTIONS DE EKPAMIAN à AKWEGNON
comme libérées intégralement et verse le solde à l’actionnaire défaillant qui constata une perte
de 400 000 F. (intérêt de retard 12%, Frais 140 000 F).
Le 1er-11-91, la société appelle le solde et tous les actionnaires se sont exécutés par chèques
postaux.
Travail à faire 2 : Passer toutes les écritures relatives à ces opérations.

C – Au titre de l’exercice 2001, la société vous communique :


1er acompte : 1 900 000 F ; 2ème acompte : 2 375 000 F ; total des Produits 34 662 140 F ; Total
des charges : 6 850 000 F ; Réintégrations : 1 875 000 F, Déductions : 835 000 ; Taux d’impôt
BIC : 38%.
Travail à faire 3 :
a) Déterminer le montant du 3ème acompte.
b) Calculer successivement, le résultat comptable, l’imôt et le résultat Net.
c) Passer les écritures aux bonnes dates des 3 premiers acomptes des années 2002 et 2003
que celles relatives à la liquidation de l’impôt.
C- La société a acquis le 1er avril 2003 une machine industrielle à 90 000 000 F (HT)
amortissable suivant le système dégressif sur 5 ans, subventionnée à concurrence de
40% par l’Etat.

Le 1er mai 2005 cette machine a été cédée à 31 860 000à crédit et le comptable a débuté Banque
par le crédit matériel.
Travail à faire 4 : Passer toutes les écritures de régulation.
4-
A- la société anonyme SONADECIB se constitue, début Janvier 1985, au capital de 32 000 000
FCFA, divise en 2 000 actions de 16 000 F
Codjo, actionnaire fondateur, apporte un immeuble estimé à 1 920 000 F en échange duquel il
reçoit 120 actions ; il souscrit 80 actions à libérer en espèces.
ACTIF : terrains : 320 000 F ; construction : 1 296 000 F ; matériel d’équipement : 1 220 800 F ;
Mobilier : 512 000 F ; Clients 224 000 F ; effets à recevoir 480 000 F.
PASSIF : capital : 2 948 800 F ; amortissements constructions : 240 000 F amortissement du
matériel d’équipement : 320 000 F ; amortissement du mobilier : 128 000F ; fournisseurs :
224 000 F ; effets à payer, 320 000F.
Il faut tenir compte des rectifications suivantes :
Les clients sont repris pour 192 000 F et les effets à recevoir pour leur valeur actuelle (échéance
moyenne, 60 jours ; taux 6%).
En échange de cette situation, DODJI reçoit 188 actions ; en échange de ces brevets, il reçoit en
outre 80 actions (la différence entre la valeur nette de l’apport et la valeur nominale des actions
remises est considérée comme s’appliquant à la rémunération de la clientèle).

245
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

Quand aux autres actions, elles sont souscrites en espèces et libérée du quart immédiatement,
sauf en ce qui concerne les 200 titres souscrits par Langa et qui sont entièrement libérées par ce
dernier, comme les statuts l’y autorisent, dès la souscription.
Les frais de construction, règles par chèque bancaire, s’élèvent à 1 200 000 F (HT) ; TVA 18%.

Travail à faire : Passer dans le journal de la société anonyme les écritures relatives à ces
opérations.
Présenter le bilan qui en résulte.
5- imposition du RN, affectation, évaluation des titres sociaux et Augmentation capital.
A – La société anonyme « AKOFA » a réalisé au 31/12/99 un résultat avant impôt qui s’élève à
9 574 000. Elle a versé au cours de l’exercice au total 8 208 000 d’acomptes sur impôt BIC.
Une mission fiscale a relevé ce qui suit concernant ce même exercice.
- Taxe sur véhicule (non déductible 1 480 000
- Cotisation libéralité et dons versés 1 750 000
- Report déficitaire fiscal 850 000
- Revenu des valeurs mobilières non imposable 590 000
- Amortissement non déductible 1 886 000

Sachant que :
Le taux d’impôt sur bénéfice est de 38%
La déclaration et la liquidation de l’impôt 1999 ont lieu le 30 avril 2000
Le chiffre d’affaires TTC s’élève à 1 475 000 000 F
Travail à faire :
1) Déterminer le résultat fiscal et le montant de l’impôt dû.
2) Passer les écritures d’impôt dû et celle de la détermination du résultat net.
3) Passer les écritures relatives au versement du premier, deuxième et troisième
acompte 2000 ainsi que celles de la liquidation de l’impôt 1999.

B – le capital de cette société fixé à 60 000 000 est divisé en action classées par catégories.
- Action A : 3 000 actions entièrement libérés à la constitution et amorties de moitié.
- Action B : 1500 actions entièrement libéré depuis 31/12/98
- Action C : 500 actions libérées de moitié de 30/06/98, du quart 3ème quart le 1/4/99 et
du solde le 1/10/99.
Le bénéfice net au 31/12/99 de la société sera reparti conformément au statuts comme suit :
- Dotation à la réserve légale : maximum légal
- Paiement d’un intérêt statutaire aux actions et dotation d’une réserve facultative.
- Le solde est attribué aux actionnaires sous déduction d’un report à nouveau éventuel.

L’extrait du bilan se présente comme suit


- Réserve légale 11 800 000
- Réserve libre 23 200 000
- Report à nouveau (débiteur) 9 000

L’assemblée générale ordinaire réunie le 30/06/00 décide de doter une réserve facultative de
250 000 et de distribuer un super dividende unitaire de 200 F. Après la répartition, le compte
report à nouveau présente un solde créditeur de 42 500.
Travail à faire :
1) Reconstituer le tableau de la répartition de bénéfice 1999 après avoir déterminé le taux
d’intérêt statutaire.
2) Passer les écritures d’affectation correspondantes.
3) - Calculer le coupon brut de chaque type d’action
- Calculer la valeur mathématique coupon détaché de chaque type d’action.
- Calculer la valeur moyenne de rendement et la valeur financière moyenne au taux de 8%.

246
ORIGINAL ANNEE 2012
Livre de BASSALE ORIGINAL DU COURS DE SOCIETE

C- les actionnaires de cette société à l’issu d’une assemblée générale tenue la 1/7/00 ont décidé
de porter le capital de la société à 72 000 000 par :
- Une émission de X actions de numéraire de même valeur nominale à 13 750
immédiatement libérée du minimum légal.
- Une distribution de Y actions gratuites de même valeur nominale en prélevant une partie
des réserves libres.

Le cours de l’action avant l’augmentation est de 20 000 F et il s’établira théoriquement à 18 500


F