Vous êtes sur la page 1sur 12

30/10/2018

Méthodes des éléments finis

Pr. ABDOUN Farah

Année universitaire : 2018 /2019

Chapitre 1. introduction
 Aujourd’hui, modéliser c’est passer du réel au numérique
 La technique des éléments finis est un support à la modélisation
physique.

1
30/10/2018

LA METHODE DES ELEMENTS FINIS


QU'EST-CE QUE LA METHODE DES ELEMENTS FINIS ?

C'est une méthode mathématique


d'intégration numérique des équations
aux dérivées partielles
mises sous forme variationnelle.

La majorité des problèmes physiques (ex. calcul des structures)


se ramènent à un système d'équations aux dérivées partielles
qu'il est souvent impossible de résoudre analytiquement.

Domaines d'application de la MEF

 analyse linéaire (statique et dynamique)


 analyse non linéaire (grands déplacements, grandes
déformations, contact et frottement, flambage, ...)
 mise en forme des matériaux
 thermique (en régime permanent et transitoire, ...)
 mécanique des fluides
 électromagnétisme
 dynamique rapide (choc, impact, crash)
 optimisation des structures
 Secteurs d'utilisation de la MEF
 génie mécanique, génie civil, transport, aéronautique,
espace, nucléaire, énergétique, militaire, ....

2
30/10/2018

Étapes de calcul par MEF

1- EQUATIONS D’EQUILIBRE(EDP)
2- LOI DE COMPORTEMENT ET CONDITIONS AUX
LIMITES
3- FORMULATION FAIBLE
4- DISCRETISATION
5- ASSEMBLAGE
6- RESOLUTION
7- ANALYSE DE LA SOLUTION

Formes forte et faible


Particularité de la méthode des éléments finis (MEF):
Discrétiser, non pas la relation
d’équilibre(EDP), mais une forme
« affaiblie » de cette équation.
Vocabulaire : cette forme est appelée sous des noms divers:
 Forme faible
 Forme intégrale
 Forme variationnelle …

Motivation : affaiblir pour réduire certaines contraintes mathématiques


(discontinuités …) empêchant l'utilisation d'outils classiques pour
sa résolution.

Conséquence : la solution d’une forme faible correspond à une solution


approchée ou « faible » en termes de continuité.

3
30/10/2018

Formes forte et faible

 L’objectif est de passer d'un système d'équations aux


dérivées partielles (EDP) à la formulation variationnelle du
problème (équation intégrale)

 La méthode des éléments finis permet donc de résoudre de


manière discrète une EDP dont on cherche une solution
approchée « suffisamment » fiable. De manière générale,
cette EDP porte sur une fonction u, définie sur un domaine.
Elle comporte des conditions aux bords permettant
d'assurer existence et unicité d'une solution.

2. Formulation
 Hypothèse:
On considère ƒ une fonction continue sur Ω et u la solution de l'équation
aux dérivées partielles suivante sur Ω (  est l'opérateur laplacien) :

Un tel problème est appelé problème aux limites car la fonction


inconnue u doit satisfaire les conditions aux limites u = 0 posées à la
frontière de l’intervalle ouvert δΩ sur lequel l’équation différentielle doit
être satisfaite. Cette condition au bord s'appelle la condition de Dirichlet.
On démontre qu'il existe une solution unique à ce problème d'EDP à
l'aide du théorème de Lax-Milgram.

● Choisir une fonction test admissible


● Multiplier l'équation et intégrer
● Intégrer par parties pour obtenir le même ordre
● Formuler la forme faible

4
30/10/2018

Formulation faible

5
30/10/2018

Méthode des éléments finis


Idées de base:
Point de départ : Formulation Variationnelle
Approximation de la solution par sous-domaines : éléments
finis
• forme simple
• approximation sur des variables physiques

6
30/10/2018

Choix d'un maillage et discrétisation


 Le domaine V est décomposé (discrétisé) en sous-domaines Ve
de forme géométrique simple (les éléments) reliés entre eux en
des points appelés nœuds. Cette opération s'appelle maillage
 Le maillage est défini par la table des nœuds et la table des
éléments.
 Définition formelle
 Élément fini — On appelle élément fini la donnée d'un triplet avec
(K,PK,K)
• K est un domaine géométrique,
• PK est un espace de fonctions sur K, qu'on appelle espace des
fonctions de base,
• K est un ensemble de formes linéaires
sur PK, qu'on appelle degrés de liberté.

Discrétisation

7
30/10/2018

Problème sous forme matricielle


 Fonctions de base
 On doit après prendre une base de fonctions « adaptées »
au maillage. En général, les fonctions de base utilisées
pour les éléments finis sont interpolantes, c'est-à-dire que
les valeurs nodales sont les valeurs des grandeurs
inconnues aux nœuds.
 Représentation élémentaire (ou locale) de variable u:
Le ue(x; t) dans l’ élément (e) a pour expression :

8
30/10/2018

 Représentation globale du variable u:


La variable u(x;t) a pour expression sur l'ensemble :

Où:

9
30/10/2018

10
30/10/2018

Quelques éléments classiques

11
30/10/2018

Pour résumer …
Mailler le domaine
Obtention de la forme faible :
 En pondérant par une fonction-test quelconque
 En intégrant par parties avec les conditions aux
limites
Approximation des variables et des dérivées
au sens éléments finis
 Calcul des fonctions d’approximations
Discrétisation de la forme intégrale et calcul
des matrices et vecteurs
Résoudre le système

12

Vous aimerez peut-être aussi