Vous êtes sur la page 1sur 8

Volume 30, numéro 3

automne 2015

Partenaire en depuis
PRÉVENTION 1985

Changements réglementaires
Les pompes à béton et les mâts de distribution

Enquête d’accident
Un contremaître perd la vie, électrocuté
Source ASP Construction
La prévention des incendies
sur les chantiers de construction
C’est lors de la construction, de la L’accès au chantier de construction doit être  Ramassez et évacuez les rebuts au
en tout temps limité aux personnes autorisées fur et à mesure, à l’aide d’une chute à
rénovation ou de la démolition par le responsable du chantier, selon l’article déchets aboutissant dans un conteneur,
que les bâtiments sont le plus 3.1.1 du Code de sécurité pour les travaux pour préserver l’ordre et la propreté des
vulnérables aux incendies, il de construction (CSTC). Des clôtures et aires de travail et de transport.
est donc impératif d’établir des des barricades doivent être installées pour
délimiter un périmètre de sécurité autour
mesures préventives afin d’éviter

Source ASP Construction


du chantier, avec un poste de contrôle pour
la survenue d’un incendie. les entrées et sorties des travailleurs et des
visiteurs, afin d’éviter la survenue d’incendie
De nombreuses sources de danger y sont d’origine suspecte.
présentes, notamment :

 La proximité des matières inflammables La réglementation


et combustibles.
Le CSTC prescrit des exigences réglemen-
 L’absence de système intégré de
Mise en garde : Malgré tous nos efforts, il peut arriver que les photos publiées ne soient pas entièrement conformes aux lois et règlements sur la santé et la sécurité du travail.

taires concernant la protection contre les


sécurité incendie (par exemple, des
incendies. De plus, d’autres lois, telle la Loi
gicleurs qui ne sont pas encore installés
sur le bâtiment (B-1.1), ainsi que différents
ou mis hors service temporairement).
règlements municipaux viennent ajouter des
 L’absence de murs, de portes et de exigences supplémentaires. Il est obligatoire
fenêtres qui, à cause de la quantité d’air de s’y conformer.
illimitée qui alimenterait le feu, pourrait le
propager rapidement. Certaines normes servent de référence
 Des lacunes au niveau de la tenue des à plusieurs pratiques de prévention des
lieux sur le chantier. incendies dans l’industrie de la construction,
dont la NFPA 241 Standard for Safeguarding Chutes à déchets
Construction, Alteration, and Demolition
Operations et la NFPA 10 Portable Fire
La planification Extinguishers.  Rangez les matériaux de façon ordonnée
et dans des endroits appropriés.
La Loi sur la santé et la sécurité du travail
(LSST) prescrit à l’article 58, que l’employeur On peut minimiser le risque d’incendie en
doit mettre en application un programme de Les principaux risques appliquant les prescriptions de la section
prévention. d’incendie 3.2 Tenue des lieux du CSTC.

Élaboré par le maître d’œuvre, en Les risques d’incendie sur les chantiers Matières inflammables ou
collaboration avec les employeurs, le sont à la fois multiples et diversifiés, d’où combustibles
programme de prévention, propre à chaque l’importance d’établir des règles de sécurité.
chantier, vise à éliminer ou à contrôler les Dans le secteur de la construction, on utilise
dangers au travail et comporte des mesures Tenue des lieux fréquemment des matières inflammables
concrètes pour y arriver. Il inclut, entre ou combustibles, tels que l’essence, le
autres, la protection contre les incendies (un Une tenue des lieux adéquate est essentielle propane, l’acétylène, le diesel, les huiles et
plan de sécurité incendie). non seulement pour la prévention des des matériaux solides comme le bois ou le
accidents, par exemple une chute, mais plastique.
Suggestion du contenu d’un plan de aussi dans le but de prévenir un incendie.
sécurité incendie en page 3. Compte tenu des risques associés à
Voici quelques consignes à respecter : ces produits, une bonne gestion des
Le programme de prévention ainsi que matières inflammables ou combustibles est
le plan de sécurité incendie doivent être  Jetez les chiffons imbibés de solvant ou essentielle afin de prévenir un incendie. En
disponibles sur le chantier et doivent être d’huile, dans des contenants à fermeture effet, une simple étincelle ou toute autre
diffusés aux travailleurs à leur arrivée sur automatique et étanche pour éviter qu’ils source d’inflammation pourrait allumer
le chantier, lors de la session d’accueil par ne s’enflamment spontanément. facilement un combustible et propager un
exemple. incendie.
 Laissez les escaliers, les couloirs et les
autres passages libres de tout obstacle
(équipement, outillage ou matériau) en
tout temps, pour faciliter l’évacuation.

2 Prévenir aussi Volume 30, numéro 3, automne 2015


On peut minimiser le risque d’incendie en Structures temporaires et abris
appliquant les prescriptions des sections Plan de sécurité incendie
3.13 Alimentation en gaz comprimé et 3.16 Il est essentiel de planifier l’emplacement
Manutention et entreposage des matériaux, des structures temporaires (ex. : roulotte,
entre autres : remorque, baraque) et des abris de
toile. Souvent fabriqués de matériaux Élaboré en collaboration avec le service
 Rangez à l’écart tout produit qui, en combustibles, ils peuvent brûler rapidement d’incendie de la municipalité et le maître
se mêlant à d’autres substances, peut et pourraient propager un incendie sur le d’œuvre et/ou l’employeur, le plan de
provoquer un incendie ou une explosion. chantier. Les structures temporaires et les sécurité incendie doit contenir :
 Entreposez les produits dangereux abris devraient être situés à au moins 6 m
dans un endroit approprié, à l’écart des (20 pi) des bâtiments en construction et des L’adresse du chantier.
lieux de travail, éloigné des sources de aires d’entreposage.
chaleur, avec une ventilation suffisante. La désignation et la coordination du
personnel de chantier chargé d’assurer
 Manipulez ces produits de façon à éviter la sécurité incendie.
tout renversement.
La liste des numéros des services
d’urgence et le nom et numéro de

Source ASP Construction


téléphone des personnes à joindre en
cas d’urgence.

Le schéma du chantier qui indique :


o le type, l’emplacement et le
mode de fonctionnement des
Source ASP Construction

Structure temporaire systèmes de protection incendie


(ex. : boyaux, lances, extincteurs,
gicleurs)
Travaux à chaud
o les points d’entrée sur le chantier
Les travaux à chaud (soudage, découpage, et les voies d’accès pour les
meulage, etc.) présentent des risques intervenants du service d’incendie
importants d’incendie en raison des très o les différentes sorties de secours
Cage d’entreposage
hautes températures atteintes durant dans le bâtiment en construction
ces opérations ainsi que des projections
d’étincelles et des débris de métal chaud. o l’emplacement du ou des points de
Note : Les fiches de données de sécurité rassemblement
du SIMDUT (Système d’information sur les
Ces travaux doivent être effectués
matières dangereuses utilisées au travail) o les lieux d’entreposage des
dans un endroit désigné, c’est-à-dire un
fournissent les informations nécessaires matériaux de construction,
emplacement conçu et aménagé pour
quant à l’entreposage et à l’utilisation des matières inflammables et
l’exécution de ce type de travail. Lorsque
des produits dangereux, et doivent être combustibles.
cela n’est pas possible, une évaluation des
disponibles sur les lieux de travail. Le
risques d’incendie doit être effectuée et les Le registre des personnes qui se
travailleur qui utilise ces produits doit en
mesures préventives prescrites au permis trouvent sur le chantier.
prendre connaissance.
de travail à chaud doivent être appliquées
Le protocole pour les opérations de
afin de sécuriser les lieux, précise Luc
Installations électriques travail à chaud.
Bertrand, conseiller en prévention à l’ASP
Construction (consulter le Prévenir aussi Les procédures d’urgence à respecter
L’installation d’équipement et de câblage de l’été 2014 pour plus de détails). en cas d’incendie, y compris activer
électriques doit être faite par du personnel l’alarme d’incendie, aviser le service
qualifié et en conformité avec le Code On peut minimiser le risque d’incendie en d’incendie et informer le personnel du
de construction du Québec, Chapitre V, appliquant les prescriptions de la section chantier des mesures à suivre quand
électricité. 3.14 Soudage et découpage du CSTC. l’alarme retentit.
Les mesures de contrôle des risques
De plus, on doit vérifier régulièrement l’état
d’incendie à l’intérieur et autour du
du câblage et des équipements électriques,
bâtiment.
c’est-à-dire s’assurer d’une utilisation et
d’un entretien adéquat et d’un dégagement La procédure d’inspection et d’entretien
suffisant pour éviter une accumulation des systèmes de protection incendie.
de chaleur qui pourrait enflammer les
Source ASP Construction

combustibles à proximité.
Note : Le plan de sécurité incendie doit
On peut minimiser le risque d’incendie en être mis à jour selon l’avancement des
appliquant les prescriptions de la section travaux.
2.11 Installations électriques du CSTC.
Cette liste n’est pas exhaustive et est
fournie à titre informatif seulement.
Écrans de protection lors de travaux de soudage

Prévenir aussi Volume 30, numéro 3, automne 2015 3


De plus, un réseau de canalisations et de L’utilisation d’extincteur d’incendie portatif
Inspecter le chantier robinets munis de boyaux et de lances de type ABC à poudre polyvalente est
à la fin de chaque doit être installé progressivement au cours d’usage courant. Ceci permet d’éviter toute
de la construction de manière à suivre confusion puisque ce type d’extincteur est
journée afin de l’avancement des travaux, à 2 étages efficace pour les trois principales classes de
détecter tout près (CSTC, art. 3.4.2). Le même principe
s’applique pour les séparations coupe-feu.
feu (ABC).

début ou danger Les extincteurs d’incendie portatifs doivent


d’incendie. être :

 installés de façon à être visible (avec une


affiche d’identification)
Appareils de chauffage temporaire  facilement accessibles
 inspectés régulièrement

Source ASP Construction


Les appareils de chauffage temporaire
peuvent présenter un risque d’incendie. Il  remplis après chaque utilisation.
est important de respecter les instructions
du fabricant lors de l’installation, l’utilisation On doit placer des extincteurs d’incendie
et l’entretien de ces équipements. De plus, portatifs, entre autres (CSTC, section 3.4
s’assurer que les appareils de chauffage Protection contre l’incendie) :
temporaire sont placés de façon à éviter
la proximité des matières combustibles, Raccords-pompiers (valves siamoises)  où l’on entrepose des matières
le renversement ou l’endommagement, et inflammables et combustibles
l’obstruction des sorties (CSTC, section 3.11
Chauffage temporaire). Quant aux extincteurs d’incendie portatifs,  où l’on manipule des liquides
ils permettent de lutter efficacement contre inflammables
un début d’incendie, en attendant l’arrivée  où l’on effectue des travaux à chaud
du service des incendies. (soudage, découpage, meulage, etc.)
 où l’on installe temporairement des
Source ASP Construction

Le choix de l’extincteur est déterminé par la


générateurs de chaleur à l’huile
nature du feu à combattre, soit en fonction
combustible ou au gaz
du type de combustible :
 près des sorties à chaque étage, dans
Classe A - Feux de matériaux : papier, un bâtiment où s’effectuent des travaux
bois, tissu, caoutchouc, etc. de construction.
Chaufferette au propane Classe B - Feux de liquides inflammables
Le travailleur doit être formé sur l’utilisation
et combustibles : essence, peinture, etc.
des extincteurs portatifs. De plus, on doit
Classe C - Feux d’équipements veiller à ce que les instructions d’utilisation,
Articles de fumeurs électriques : boîte de fusibles, fils, etc. d’entretien et de recharge, soient visibles en
Classe D - Feux de métaux combustibles : permanence sur chaque extincteur portatif.
Éviter de fumer dans des endroits où sont magnésium, sodium, etc.
susceptibles d’être présents des matières
inflammables ou combustibles, soit des
Classe K - Feux d’huiles et graisses de
cuisson (cuisine de chantier).
Un extincteur ne doit
débris de carton, de bois, des poussières
combustibles ou des chiffons imbibés d’huile
servir qu’à éteindre
ou de solvant, pour ne pas provoquer une les petits incendies.
explosion ou un incendie. Il est nécessaire
de prévoir un endroit sécuritaire et désigné Si le feu s’étend,
pour les fumeurs. évacuez !

La protection incendie Pour plus d’information

Si les canalisations principales d’eau et les Pour vous procurer les normes NFPA 241
bornes-fontaines ne peuvent être installées Standard for Safeguarding Construction,
Alteration, and Demolition Operations
Source ASP Construction

durant les phases de préparation du site


et de la mise en place des fondations, des et NFPA 10 Portable Fire Extinguishers,
mesures provisoires doivent être prévues, rendez-vous à l’adresse suivante :
tels que réservoirs ou canalisations h t t p s : / / w w w. a n n e x b o o k s t o r e . c o m /
temporaires. Ceux-ci, en plus des raccords- component/page,shop.browse/category_
pompiers, doivent être accessibles en tout id,297/option,com_virtuemart/Itemid,2/
temps et protégés des dommages qui
pourraient être causés par des engins de Ces normes sont également disponibles pour
Extincteur d’incendie portatif
construction. consultation au Centre de documentation
de l’ASP Construction.

4 Prévenir aussi Volume 30, numéro 3, automne 2015


Formulaire d’inspection incendie / Travaux de construction

Nom du chantier : __________________________________________________________________________________________

Adresse : _________________________________________________________________________________________________

Inspecté par (nom de la personne désignée


par le maître d’oeuvre ou l’employeur) : ________________________________________________________________________

Date (jour/mois/année) : _____________________________________________________________________________________

MESURES GÉNÉRALES OUI NON N/A OBSERVATIONS / REMARQUES

Les clôtures ou les barricades sont en place et en bon état


Les déchets sont déposés dans des récipients appropriés et retirés régulièrement
Les entrées et les sorties des travailleurs et des visiteurs sont contrôlées et
documentées
Le ou les points de rassemblement sont bien identifiés
La liste des noms et numéros de téléphone des personnes à contacter en cas
d’urgence est installée visiblement
Les voies d’accès des véhicules d’incendie sont bien identifiées et dégagées
Les accès au système de protection incendie sont bien identifiés et dégagés
Les sorties de secours sont éclairées, clairement indiquées et libres d’obstruction

ENTREPOSAGE OUI NON N/A OBSERVATIONS / REMARQUES

L’entreposage des matières inflammables ou combustibles est effectué dans un


endroit désigné, éloigné des sources de chaleur ou des systèmes électriques
Les matières inflammables ou combustibles sont entreposées selon leur
compatibilité
Une trousse de déversement est disponible sur place en cas de déversement

TRAVAUX À CHAUD / SOUDAGE ET DÉCOUPAGE OUI NON N/A OBSERVATIONS / REMARQUES

Les travaux à chaud sont effectués dans un endroit désigné


Si non, le permis de travail à chaud a été obtenu
Le permis de travail à chaud est affiché

EXTINCTEURS D’INCENDIE PORTATIFS OUI NON N/A OBSERVATIONS / REMARQUES

Les extincteurs sont installés de façon à être visibles et facilement accessibles en


tout temps
Ils sont entretenus et inspectés, en conformité avec la réglementation

RÉSEAUX DE CANALISATION D’INCENDIE


OUI NON N/A OBSERVATIONS / REMARQUES
(BOYAUX AVEC LANCES ET/OU GICLEURS)
Ils sont installés selon la progression des travaux, c’est-à-dire à 2 étages près
Ils sont fonctionnels, facilement accessibles et bien identifiés
Les raccords-pompiers (valves siamoises) sont bien identifiés et dégagés

____________________________________________________
Inspecté par (signature)

Cette liste n’est pas exhaustive et est fournie à titre informatif seulement. Elle pourrait être adaptée en fonction de votre chantier.

Prévenir aussi Volume 30, numéro 3, automne 2015 5


Règlement sur les pompes à béton
et les mâts de distribution
De plus, des mesures de prévention alter- En plus du Règlement sur les pompes à
natives à deux obligations prévues dans le béton et les mâts de distribution et de la
Règlement actuel sont proposées : norme CSA Z151 Pompes à béton et flèches
de distribution, n’oubliez pas de vous référer
1. Au lieu de boulonner la trémie, un au Code de sécurité pour les travaux de
dispositif conçu et construit de manière construction, entre autres, à l’article 3.2.5
Source ASP Construction à provoquer l’arrêt de la pompe et de Signaux de danger qui prescrit qu’une zone
l’agitateur à béton dès son ouverture de danger doit être délimitée à l’aide de
pourra être installé. signaux de danger :

b) à tout endroit où est utilisé une grue


mobile, une pompe à béton, un
derrick, une potence, un mât de charge,
Les pompes à béton ou une plate-forme de travail élévatrice à
camions-pompes à béton avec bras articulé ou une nacelle aérienne.
mâts de distribution sont de plus
Note : en ce qui concerne les distances
en plus utilisés sur les chantiers
d’approche minimales des lignes électriques
de construction, pour amener (art. 5.2.1) et des excavations et tranchées
le béton prêt à être coulé dans (art. 3.15.3), les informations prescrites
Source ASP Construction

les coffrages ou les dalles des dans le Code de sécurité pour les travaux
de construction prévalent sur les distances
fondations d’un bâtiment. inscrites à la norme.

De plus, l’Association canadienne de norma-


Les dispositions réglementaires portant
lisation (Groupe CSA) propose une série de
sur les pompes à béton font partie d’un
norme sur le béton :
règlement distinct : le Règlement sur Dispositif d’arrêt
les pompes à béton et les mâts de
A23.1-F09/A23.2-F09 (C2014) –
distribution.
2. Si l’espace de travail est insuffisant Béton : constituants et exécution des
pour permettre le plein déploiement travaux / Méthodes d’essai et pratiques
des stabilisateurs d’un camion-pompe normalisées pour le béton
Le nouveau Règlement sur les pompes
à béton, l’utilisateur pourra limiter le
à béton et les mâts de distribution, en
déploiement du mât de distribution à CAN/CSA A23.3-F04 (C2010) – Calcul des
vigueur depuis juillet 2014, prévoit qu’une
l’aide d’un limiteur de portée au lieu de ouvrages en béton
pompe à béton, un mât de distribution, un
transmettre à la CSST un procédé de
tuyau de transport du béton et l’équipement
travail élaboré par un ingénieur. A23.4-F09 (C2014) – Béton préfabriqué -
nécessaire à leur utilisation, fabriqués à
Constituants et exécution des travaux
compter du 1er janvier 2015, devront être
conformes aux dispositions relatives à la
conception, à la fabrication, à l’installation
L’ASP Construction
et au marquage prévus à la norme CAN/
a produit un carnet
CSA Z151-F09 (C2014) Pompes à béton
de bord Camion-
et flèches de distribution, en vigueur l’année
pompe à béton.
de la fabrication de l’équipement, rappelle
Consultez le site
Caroline Lavoie, conseillère en prévention à
Web à la section
Source ASP Construction

l’ASP Construction.
Publications pour
vous le procurer.
Cette première édition de la CSA Z151 pres-
crit les exigences relatives :
Consultez le Décret 605-2014 de la Gazette
 à la conception, à la fabrication, à
officielle du Québec pour tous les détails sur
l’installation
ces modifications.
 à l’opération, à l’inspection, à la mise à Limiteur de portée
l’essai, et Nous remercions la compagnie Pompage
 à l’entretien des pompes à béton, des D’autres modifications visent à actualiser la de Béton T.P.G., plus particulièrement
flèches de distribution et des systèmes référence à certaines normes techniques messieurs Michel Tiramani, David
de distribution. et désignations d’organisme, ou à faire les Mirabella et Giacomo Valiante, pour leur
adaptations nécessaires aux modifications collaboration.
précédemment décrites.

6 Prévenir aussi Volume 30, numéro 3, automne 2015


ENQUÊTE d’accident
Un contremaître perd la vie, électrocuté

Une ligne électrique L’opération de coulage du solage était


triphasée sous tension de sécuritaire puisque les travaux étaient
25 kV passe directement effectués à l’avant du camion-pompe et suffi-
au-dessus de l’entrée. samment éloignés des lignes électriques.
L’opérateur avise le
contremaître que le Par contre, aucune des mesures de sécurité
mât est près de la ligne prévues au Code de sécurité pour les
électrique, mais ce travaux de construction n’ont été respectées
dernier lui demande tout lors du déversement du surplus de béton, à
de même de déplacer l’arrière droit du camion-pompe.
le mât plus près pour
terminer le déversement. De plus, une spécification du fabricant
C’est alors que le indique qu’il est possible de déstabiliser
contremaître s’affaisse le camion-pompe en orientant le mât vers
au sol. l’arrière de l’axe de rotation du véhicule.
Position du mât du camion-pompe au moment de Nonobstant la présence d’une ligne
l’accident.
Des pneus éclatent et du feu sort des roues électrique, cette manœuvre comportait un
de la bétonnière et du camion-pompe. Un fil risque de déstabilisation et ne devait pas
électrique sectionné tombe sur le camion- être exécutée.
Un contremaître est électrocuté pompe.
lorsque le mât du camion- Dans les minutes qui suivent, les services Les recommandations
pompe entre en contact avec la d’urgence arrivent sur les lieux de l’accident
ligne électrique. et les ambulanciers transportent la victime au Le Code de sécurité pour les travaux de
centre hospitalier, où le décès est constaté. construction prescrit à l’article 5.2.2, les
mesures préventives à appliquer pour
Le 8 avril 2010, sur le chantier d’une effectuer des travaux près de lignes
construction résidentielle à Trois-Rivières, Les causes électriques aériennes. Si un travail pour
un contremaître et ses travailleurs s’assurent lequel une pièce, une charge, un élément
que le coffrage est bien en place et prêt à La Commission de la santé et de la sécurité de machinerie ou une personne risque de
être rempli. Cinq bétonnières vont déverser du travail du Québec (CSST) retient deux s’approcher d’une ligne électrique à moins
le béton dans la trémie du camion-pompe, causes qui permettent d’expliquer cet de la distance d’approche minimale, il peut
qui sera ensuite pompé dans le tuyau accident. procéder à ce travail si l’une des conditions
rigide qui longe le mât. Le contremaître suivantes est respectée : la ligne électrique
dirige l’opérateur du camion-pompe, tout Le mât du camion-pompe entre en est mise hors tension, l’employeur a convenu
en déplaçant le tuyau flexible vers les murs contact avec une ligne électrique sous avec l’entreprise d’exploitation d’énergie
du coffrage. L’opérateur commande la tension. électrique des mesures de sécurité à
pompe et les mouvements du mât avec une prendre ou l’équipement de construction
commande à distance selon les consignes Le contremaître était debout sur le sol dans déployable est muni d’un dispositif limiteur
verbales et/ou visuelles du contremaître. la zone de déversement du béton alors qu’il de portée.
tenait l’extrémité du tuyau flexible avec ses
En milieu d’après-midi, les travaux de mains et que l’ensemble de la structure du mât
bétonnage sont exécutés et le contremaître était conducteur de courant. Immédiatement
déverse le surplus sur le sol afin de bétonner après la rupture du fil électrique, l’une de ses
la surface de sable mou et créer une voie extrémités est tombée sur le camion-pompe.
d’accès stable. Il s’assure ainsi que son Une remise de courant automatique a été
camion pourra récupérer les panneaux de faite par le système du réseau électrique
coffrage le lendemain sans s’enliser. Tout et a provoqué des dommages matériels en
en travaillant à partir du sol, le contremaître plus de l’électrocution de la victime.
demande à l’opérateur de diriger le mât de
manière à lui permettre d’atteindre l’arrière Le véhicule n’était pas muni d’un dispositif
droit du camion-pompe. limiteur de portée.

La méthode de travail utilisée pour vider


Pour accéder au rapport déperson- le surplus de béton près de la ligne
nalisé de la CSST, rendez-vous au électrique est dangereuse.
http://www.centredoc.csst.qc.ca/pdf/ Source Sécurité publique de Trois-Rivières
ed003834.pdf
Position du mât du camion-pompe au moment
de l’accident. En mortaise : partie du tuyau
rigide entré en contact avec la ligne électrique.

Convention du service Poste-publications 40064867


Retourner les articles non distribuables à
ASP Construction, 7905, boul. Louis-H.-Lafontaine, bureau 301, Anjou QC H1K 4E4 Prévenir aussi Volume 30, numéro 3, automne 2015 7
La prévention des incendies sur les chantiers SIMDUT et SGH
DVD
La prévention des incendies sur les
chantiers de construction exige des défis L’entrée en vigueur du
particuliers du fait de la nature même d’un Système général harmo-
chantier; c’est pendant la construction que nisé (SGH) rendra le
les bâtiments sont les plus vulnérables SIMDUT 1988 plus compa-
aux incendies en raison des nombreuses tible avec les normes
sources de matières combustibles et de internationales et assurera
sources d’inflammation, de l’absence de une meilleure uniformité
systèmes intégrés de sécurité incendie de la classification et de
(gicleurs non installés), de l’absence de l’étiquetage des produits
portes ou de murs qui pourraient ralentir chimiques. Le DVD proposé ici donne une vue d’ensemble des
la propagation du feu, etc. Le but du présent guide est d’aider à trois éléments-clés du SIMDUT 2015. La classification des
réduire les risques d’incendie sur les chantiers et les pertes qui en dangers est le 1er élément abordé. Chaque produit chimique
découlent. Il fournit des outils et des renseignements utiles basés est classé en fonction de trois types de danger, soit physiques
sur l’étude de la réglementation et des normes en vigueur au (incendie, explosion), pour la santé (maladie, blessure) ou pour
Canada, aux États-Unis et en Europe et sur l’étude de pratiques l’environnement (présent dans le SGH, mais n’a pas été adopté
exemplaires. Un important chapitre est consacré à ces dernières dans le SIMDUT 2015). Il y a 16 classes de danger physiques et
et chacune contribue à assurer l’efficacité d’un plan de sécurité 10 classes de danger pour la santé. L’étiquetage des contenants
incendie. On y retrouve, entre autres, des sections sur l’équipement est le 2e élément. L’étiquette doit comprendre des pictogrammes
et les fournitures électriques, les systèmes de protection contre les pour signaler les dangers physiques ou pour la santé, la mention
incendies, le travail à chaud, les déchets, etc. Bien que ce guide d’avertissement, les mentions de danger et les conseils de
soit axé sur la construction de nouveaux bâtiments, il peut aussi prudence pour chaque classe et catégorie de danger. Et, la fiche
s’appliquer aux chantiers de démolition ou de rénovation. de données de sécurité est le 3e élément expliqué : c’est une
source d’information exhaustive élaborée pour chacun des produits
Université Fraser Valley; Garis, L.; Maxim, P.; Mark, K. La sécurité
incendie sur les chantiers : guide pour la construction de grands chimiques utilisés sur le lieu de travail. Elle se présente sous un
immeubles. Ottawa, Ont. : Conseil canadien du bois, 2015. 60 p. format uniforme de 16 sections dans un ordre spécifique.
http://www.ufv.ca/media/assets/cjsr/Guide-French.pdf
ERI Safety Videos. SIMDUT et le Système général harmonisé : formation
des employés. [Lexington, Car. du S.] : ERI Safety Videos, [201?]. DVD
Également disponible pour le prêt, un DVD sur la (23 min). Cote : DV-001165.
prévention des incendies sur les chantiers, en sept
courts modules : Pour emprunter ce DVD, appelez au Centre de documentation.
Fire Protection Association. Fire safety on construction
sites. Moreton in Marsh, G.-B. : FPA, 2011. DVD (34 min).
Disponible en anglais seulement. Pour accéder en un seul clic aux sources électroniques présentées
Pour visionner un extrait : http://www.thefpa.co.uk/shop/shop_product_
dans cette chronique, rendez-vous sur le site Web à la section
details.C28EA195-0D18-49B6-9D4C8249D79630EB.html
Bulletin Prévenir aussi, à la dernière page du présent numéro
Pour emprunter le DVD intégral, appelez au Centre de http://www.asp-construction.org/bulletin-prevenir-aussi/magazines.
documentation.

ASP Construction Prévenir aussi est publié quatre fois l’an par Directeur général :
7905, boul. Louis-H.-Lafontaine, bureau 301, Anjou QC H1K 4E4 l’ASP Construction. Paul Héroux
Tél.: 514 355-6190 1 800 361-2061 Téléc.: 514 355-7861
Les publications de l’ASP Construction sont offertes gratui- Documentation :
Site Web : tement aux employeurs qui cotisent à l’ASP Construction Lucie Brunet
http://www.asp-construction.org ainsi qu’à leurs travailleurs de même qu’aux associations
Conception graphique :
patronales et syndicales.
Centre de documentation : Gaby Locas
biblio@asp-construction.org La reproduction d’un texte est autorisée à la condition d’en
Textes :
mentionner la source et de nous en faire parvenir une copie.
Commander nos publications et/ou les consulter en ligne : Linda Gosselin, Luc Bertrand
http://www.asp-construction.org/publications/commande Tirage : 16 500
Collaboration :
Poste-publications 40064867
Lucie Brunet, Karine Lafontaine,
Ce document est imprimé sur du papier contenant
DÉPÔT LÉGAL : Caroline Lavoie, Louise Lessard,
55 % de fibres recyclées et 30 % de fibres recyclées
Bibliothèque et Archives Canada Sylvain Messier
post-consommation.
Bibliothèque et Archives nationales du Québec