Vous êtes sur la page 1sur 46

BIA - Navigation et Réglementation- Cours 4

VOR, radiocompas et goniomètre

Version 2015
NAVIGATION ET REGLEMENTATION
NAVIGATION
 Les références de la navigation
 L’altimétrie
 Comment naviguer
 Le VOR, le radiocompas, le goniomètre

REGLEMENTATION
 L’aérodrome
 Cadre réglementaire, la radiotéléphonie
 La circulation aérienne, information aéronautique
 Facteurs humains et sécurité des vols
SOMMAIRE
1. Eléments de radionavigation
Références de la radionavigation
Définition des axes de référence
2. Les instruments de radionavigation
Rappels sur le directionnel
Le VOR
Le radiocompas ou ADF
Le goniomètre
Le GPS
3. Exercices d’application
REFERENCES DE LA RADIONAVIGATION
• Radionavigation : - permet de contrôler la navigation à l’estime
- aide à la navigation à l’estime

• Balises au sol (émetteurs) émettant des ondes radioélectriques vers des


appareils (récepteurs) embarqués à bord des aéronefs

ADF

VOR -DME
REFERENCES DE LA RADIONAVIGATION

Nm • Gisement : entre axe de l’avion et la


droite passant par l’avion et la balise
Rvt
• Relèvement magnétique : angle
entre Nm et ligne avion-balise

Gt

Axe de l’avion
SOMMAIRE
1. Eléments de radionavigation
Références de la radionavigation
Définition des axes de référence
2. Les instruments de radionavigation
Rappels sur le directionnel
Le VOR
Le radiocompas ou ADF
Le goniomètre
Le GPS
3. Exercices d’application
DEFINITION DES AXES DE REFERENCE
Définition des axes utiles à la radionavigation :

• Axes imaginaires partant de la balise, définis par un relèvement


• QDM : relèvement magnétique de la balise par l’avion
Cap à prendre pour rejoindre la balise sans vent.
• QDR : relèvement magnétique de l’avion par la balise
Cap à prendre pour s’éloigner de la balise sans vent.
Nm
40
DEFINITION DES AXES DE REFERENCE
Calcul du QDM :

Nm QDM

Cm
Gt

QDM = Cm + Gt

Si supérieur à 360°, retrancher 360°


350 360 010
340 020
330 030
320 040

310 050

300 060

290 070

280 080

090
270

260 100

250 110

240 120

230 130

220 140
210
150
200 160
190 170
180
SOMMAIRE
1. Eléments de radionavigation
Références de la radionavigation
Définition des axes de référence
2. Les instruments de radionavigation
Rappels sur le directionnel
Le VOR
Le radiocompas ou ADF
Le goniomètre
Le GPS
3. Exercices d’application
LE DIRECTIONNEL
LE DIRECTIONNEL
• Un gyroscope libre dont l’axe est orienté
horizontalement selon la direction qui lui a
été assignée lors de sa mise en rotation

• Un appareil qui indique LE NORD


MAGNETIQUE

• Il faut le caler avant chaque décollage lorsque


l’avion est aligné sur l’axe de piste
LE DIRECTIONNEL
Avantages :

• Son indication est plus stable que le compas


magnétique en vol rectiligne, en virage ou en
atmosphère perturbé
SOMMAIRE
1. Eléments de radionavigation
Références de la radionavigation
Définition des axes de référence
2. Les instruments de radionavigation
Rappels sur le directionnel
Le VOR
Le radiocompas ou ADF
Le goniomètre
Le GPS
3. Exercices d’application
LE V.O.R.

 VHF Omnidirectional Range

 Appareil à moyenne et courte portée

 Permet de déterminer une position (avec le QDR/QDM) par rapport à une


(ou plusieurs) balise(s) dont la position est connue

 Indications de position sont indépendantes du cap de l’avion

 Indication a pour référence le nord magnétique

 Deux indications : TO et FROM


LE V.O.R.
Aiguille directionnelle QDM sélectionné

TO (QDM)

Flag Alarm

FROM (QDR)

Bouton de sélection de QDM ( ou QDR)


LE V.O.R.
Avantages :
• Précision : entre 2° et 5°
• Équipement de bord simple, informations stables et sûres
• Jusqu’à 200 Nm
• Le VOR-DME permet aussi de mesurer la distance jusqu’à la balise

Inconvénients :

• Mauvaise réception à basse altitude


• Limité en distance
La rose associée à la balise
est orientée par rapport au
Nord magnétique…

…ce qui permet la lecture


directe d’un QDM ou d’un
QDR.
« Je suis sur
le QDM
327°… » « car j’ai
l’indication
TO »
350 360 010
340 020
330 030
320 040

Pour aller vers


310 la balise: 050

300 060

290 070

280 080

« Il faut que
090
270

260 je vire au
100
cap 327° »
250 110

240 120

230 130

220 140
210
150 QDM 327°
200 160
190 170
180
350 360 010
Pour aller vers la balise:
330
340 020
030
320 040

310 050

300 060

290 070

280 080

090
270
« Bien ! Je
260
suis au cap 100
327° » 110
250

240 120

230 130

220 140
210
150 QDM 327°
200 160
190 170
180
« Je suis depuis 3
minutes au cap
327°et mon aiguille
de déviation reste
centrée… »

« …je pense qu’il


n’y a pas de vent »

Commentaire: soit il n’y a pas de vent traversier, soit pas de vent du tout…
AVEC DU VENT
« L’aiguille part
lentement vers
la droite…
Ici de 4° »

« …je pense que


mon avion dérive
vers la gauche »
350 360 010
340 020
330 030
320 040

310 050

300 060

290 070

280 080

270
« Il doit y090
avoir du
260
vent de la 100

250
droite !110»

240 120

230 130

220 140
210
150
200 160
190 170
180
Correction de la dérive 350 360 010
340 020
330 030
320 040

310 050

300 060

290 070

« Je vire à droite
pour revenir sur le
280 080

270 QDM 327090et


ensuite je prend
un cap > à 327°
260 100

250 110

240 120

230 130

220 140
210
150
200 160
190 170
180
Correction de la dérive 350 360 010
340 020
330 030
320 040

« Je tiens le cap 335°


310 050

300 et mon aiguille060de


290 déviation reste 070
centrée, je suis en
correction de dérive…
280 080

090
270

260 100

250 110

240 120

230 130

220 140
210
150
200 160
190 170
180
Correction de la dérive 350 360 010
340 020
330 030
320 040

310 …et cette


050 dérive

300
est de … 060
8° gauche
290 070

280 080

090
270

260 100

250 110

240 120

230 130

220 140
210
150
200 160
190 170
180
SOMMAIRE
1. Eléments de radionavigation
Références de la radionavigation
Définition des axes de référence
2. Les instruments de radionavigation
Rappels sur le directionnel
Le VOR
Le radiocompas ou ADF
Le goniomètre
Le GPS
3. Exercices d’application
LE RADIOCOMPAS OU A.D.F.
LE RADIOCOMPAS OU A.D.F.
Définition du radiocompas :

• Désigne le récepteur de bord, recevant les émissions de balises fixes au


sol

• Mesure le gisement entre la ligne de foi (cap) de l’avion et la direction


de la balise

• Balises « NDB » (non directional beacon) ou « L » (locator) émettent


dans la bande de fréquence 200-2000 kHz => Fréquences sensibles aux
perturbations atmosphériques. Attention au cumulonimbus !
LE RADIOCOMPAS OU A.D.F.
Avantages :

• Infrastructure simple
• Bonne réception à basse altitude ou région accidentée
• Information permanente

Inconvénients :

• Perturbations atmosphériques, orages


• Effets de côtes (reliefs)
• Effets de nuit (couches ionisées de la haute atmosphère)
LE RADIOCOMPAS OU A.D.F.
Lecture du Gisement :

 La rose étant fixe, l’index (O)


correspond à l’axe de l’avion

 L’aiguille indique le Gt de la balise


+ à droite et – à gauche (ex: +70°)

 Nécessité d’additionner le Cm
pour connaître le Rvt
LE RADIOCOMPAS OU A.D.F.
Un conservateur de cap associé à un indicateur de gisement : le RMI

 A l’aide du bouton de recalage, on


fait tourner la rose de façon à
afficher le Cm en face de l’index
fixe

 Ex: Cm 120°+ Gt (+70°)= Rvt 190°

 L’aiguille indique directement le


QDM 190
SOMMAIRE
1. Eléments de radionavigation
Références de la radionavigation
Définition des axes de référence
2. Les instruments de radionavigation
Rappels sur le directionnel
Le VOR
Le radiocompas ou ADF
Le goniomètre
Le GPS
3. Exercices d’application
LE GONIOMETRE

Définition du goniomètre :

• Consiste à mesurer l’angle de réception d’une émission VHF par un


procédé radioélectrique

• Nécessite un opérateur au sol qui fournit au pilote un relèvement


LE GONIOMETRE

 Fréquences du Goniomètre se trouvent sur les cartes VAC


350 360 010
340 020
330 030
320 040

310 050

300 060

070
290 2ème appel:
« QDM 060 »
280 (Ma dérive est 080
gauche)
090
270

1er appel:260 100

« QDM 050 »
(Je prends le cap 50)
250 110

240 120

230 130

220 140
210
150
200 160
190 170
180
350 360 010
340 020
330 030
320 040

310 050

300 060

290 070
Action du pilote:
Prise du cap magnétique 070°
280 080
pour corriger la dérive
090
270

260 100

250 110

240 120

230 130

220 140
210
150
200 160
190 170
180
SOMMAIRE
1. Éléments de radionavigation
Références de la radionavigation
Définition des axes de référence
2. Les instruments de radionavigation
Rappels sur le directionnel
Le VOR
Le radiocompas ou ADF
Le goniomètre
Le GPS
3. Exercices d’application
LE G.P.S
• Il permet de donner la position géographique de l’aéronef quelles que soient
l’altitude et les conditions météorologiques avec une précision de 100 à 300
mètres.
 Avantages: peu volumineux , légers, consomment peu d’énergie et peu coûteux
 Principe: le récepteur calcule sa position à partir de l’heure indiquée par
plusieurs satellites (4 minimum) permettant d’obtenir notre position.
 Principales possibilités:
 déterminer notre position géographique à tout instant.
 déterminer la direction à suivre, la distance et le temps pour aller au point
choisi
 naviguer avec l’indication du lieu de destination, la direction à suivre pour
se rendre à ce point avec la vitesse de déplacement et l’heure estimée
d’arrivée.
 si l’appareil possède cette fonction, permet de visualiser graphiquement le
cheminement suivi.
SOMMAIRE
1. Eléments de radionavigation
Références de la radionavigation
Définition des axes de référence
2. Les instruments de radionavigation
Rappels sur le directionnel
Le VOR
Le radiocompas ou ADF
Le goniomètre
Le GPS
3. Exercices d’application
Le radiocompas indique :
a) Une route vraie.
b) Un gisement
c) Une route magnétique.
d) Un cap magnétique.
Quel Cm devrez vous adopter pour suivre le QDM
090 d'un VOR sachant qu'un vent du NORD vous donne
15° de dérive et que le compas accuse une déviation
de 5°?
a) 075°
b) 090°
c) 105°
d) 110°
Un V.O.R. est un équipement :
a) pneumatique.
b) électronique fonctionnant avec un radar.
c) jouant le même rôle qu'un transpondeur.
d) de radionavigation qui permet au pilote de se situer par
rapport à une balise.
Les indications d’un V.O.R. ont pour référence le nord :
a) magnétique.
b) géographique.
c) vrai.
d) compas.
Le D.M.E. est un équipement qui :
a) indique la pente à suivre pour l’atterrissage.
b) est réservé au trafic militaire.
c) est couplé au GPS et sert d’alarme de proximité du
sol.
d) est couplé au V.O.R. et indique la distance le séparant
de la balise.

Vous aimerez peut-être aussi