Vous êtes sur la page 1sur 23

TRAITEMENT 

PAR CHARBONS ACTIFS DES 
TRAITEMENT PAR CHARBONS ACTIFS DES
EAUX POLLUEES PAR LA CHLORDECONE ET 
ESSAIS DE DEGRADATION
S. Gaspard

A. Durimel, L. Laquitaine, L. Maisonneuve, R. Ranguin, 

Laboratoire COVACHIM M2E, EA 3592 Université des Antilles et de la Guyane, BP 
250,  97157 Pointe à Pitre, Cedex. Guadeloupe, French West‐Indies.
CONTEXTE ET OBJECTIFS
• Pollution des eaux de surface par la CLD
– Localisation en Guadeloupe au sud Basse‐Terre, eau de captage
(Gommier, Tabacco, Belle eau Cadeau…..)

• Les stations de traitement des eaux ont été équipées de 
filtres à CA
filtres à CA

• Problématique
– Les filtres à charbons actifs doivent être renouvelés de plus en plus 
rapidement
– Est‐il possible d’utiliser un CA préparé à partir d’une biomasse abondante 
localement ?
– Mise au point d’un procédé de régénération ?
OBJECTIFS
• Optimiser le traitement des eaux par charbons actifs
O ti i l t it td h b tif
– Déterminer les caractéristiques texturales et chimiques 
du charbon actif qui favorisent l’adsorption
q p

– Préparer un CA à partir de biomasse locale

• Mettre
Mettre au point un traitement de régénération des 
au point un traitement de régénération des
charbons actifs contaminés
– Voie chimique: traitement par des solvants
q p
– Voie biologique
• Utilisation de co‐facteurs capable de dégrader la CLD
• Utilisation de bactéries
Utilisation de bactéries
Préparation des charbons actifs
Precurseur: bagasse de canne à sucre
Extraction  Bagasse

du jus de canne Broyée et tamisée
Résidu fibreux
Canne à sucre
ACTIVATION

PHYSIQUE CHIMIQUE

Carbonisation
Impregnation avec l’acide phosphorique
Xp = H3PO4/Precursor
= H3PO4/Precursor
= H3PO4/
H3PO4/Precursor, 
Precursor, Xp
Xp : 0.5:1 
: 0 5:1 ‐ 1:1 
1:1 ‐ 1.5:1
1 5:1

Activation à la vapaur d’eau 
800°C séchage + pyrolyse à 600°C+ lavage à l’eau

BagH2O BagP0.5 ‐‐ BagP1 


BagP0.5  BagP1 ‐‐ BagP1.5 4
9 Texture du CA: porosité
ƒ Micropores : < 2 nm
ƒ Mésopores : 2‐50 nm
ƒ Macropores : >50 nm

9 chimie de surface du CA : groupements chimiques
hi i d f d CA hi i

5
Propriétés texturales des charbons actifs
p

Paramètres texturaux déterminés par 
d
adsorption d 2
de N
Echantillon
SBET Vp Vmi Vme
(m2/g) (cm3/g) (cm3/g) (cm3/g)
BagH2O 1242 0.69 0.42 0.27
BagP0.5 1269 0.79 0.52 0.27
BagP1 1502 1.26 0.45 0.81
BagP1.5 1492 1.63 0.14 1.49

BagH
B H2O et bagP05 ont des paramètre texturaux similaires, ils sont microporeux
O b P05 d è i il i il i
BagP1 et BagP1.5,  ont une plus grande surface spécifique et sont mésoporeux
Chimie de surface des charbons actifs
Chimie de surface des charbons actifs

Groupements acido‐basiques
Echantillons
Acides Basiques
pHPZC
(meq/g) (meq/g)

BagH2O 0.51 0.65 8.04

BagP0,5 1.75 0.25 3.83

BagP1 2.02 0.187 3 79


3,79

BagP1,5 2.22 0.062 3.52

BagH2O est basique
BagP05, BagP1 et BagP1.5 sont acides
Groupements de surfaces caractérisés par 
spectroscopie de photo électron X
% groupements fonctionnels  % groupements 
% Elements obtenus à partir des spectres  fonctionnels obtenus à 
C1S partir des spectres O1S
partir des spectres  O

C O Graphitic Hydroxyl Carboxyl Carbonyl C‐OH / C‐O‐C

BagH2O 75.7 14.8 64.36 11.87 13.69 22.40 59.64

BagP0 5
BagP0.5 87 1
87.1 91
9.1 55 92
55.92 18 91
18.91 14 43
14.43 21.23 47.04

BagP1 87.7 9.1 56.32 14.89 14.52 34.69 51.67

BagP1.5 88.9 7.9 66.25 12.43 8.60 25.06 43.35

BagH
B H2O et BagP1.5 ont une proportion de groupements graphitiques plus importante
O B P1 5 i d hi i l i
BagH2O contient plus de groupements oxygénés
et BagP1.5,  contient une proportion de C plus importante
Adsorption de la Chlordécone
50 qe, µg/mg 60 qe, µg/mg
pH=2 pH=5 pH=7 pH=9 pH=11
40 50
BagH2O
40
30
30
20 BagH2O
BagP0.5 20
BagP1
10 10
BagP1.5
Ce, µg/L
Ce, µg/L 0
0
0 200 400 600 800 1000 1200 1400 0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600

50 qe, µg/mg
45 pH=2 pH=5 pH=7 pH=9 pH=11

40
35 BagP05
30
25
20
15
10
5
Ce µg/L
Ce,
0
0 500 1000 1500 2000
Détermination des capacités 
d’adsorption

Capacité d’adsorption de la 
Echantillon
CLD μg/mg de Charbon actif
CLD μg/mg de Charbon actif

BagH2O 31.9
BagP0,5 46.2
BagP1 44.3
BagP1.5 49.8
Influence du pH sur l’ adsorption  de la CLD
pHpzcBagH2O
pH < pHPZC pH > pHPZC

pHpzcBagP1.5

pH = pHPZC

BagH2O et BagP05 sélectionnés: propriété texturales proches
g g p p p
L’adsorption de la CLD est maximale 
• Lorsque le  pH de la solution = pH
Lorsque le pH de la solution = pHpzc de surface du charbons actif
de surface du charbons actif
• Lorsque la charge de surface est neutre
Influence des groupements de surface sur l’ 
adsorption de la CLD
adsorption  de la CLD
50 q max , μg/mg
q max , μg/mg Basic groups Acidic groups
50

y = ‐3.463x + 59.24 45
45
R² = 0.967 y = ‐29.30x + 51.05
R² = 0.952
y = 9.608x + 26.98
40 R² = 0.941
²
40

35
35

pHPZC B i or Acidic
Basic A idi groups, %

30 30

3 4 5 6 7 8 9 0 0.5 1 1.5 2 2.5

50 q max , μg/mg
COH+COC C O

y = ‐1.044x + 95.32
• L’adsorption de la CLD est
45 R² = 0.924 défavorisée par un % élevé d’O
y = 1.224x ‐ 61.22 de groupements basiques
40 R² = 0.970
² h d
hydroxyll ett ether
th
y = ‐2.433x + 67.48
R² = 0.988
35
• Un p
pHpzc bas, un % élevé de C et
de groupements acides acides
30
O, COH+COC and C, %
favorisent l’adsorption de CLD
0 20 40 60 80 100
Etude par thermodésorption programmée

Désorption des groupements 
Désorption des groupements
carboxyliques
CA non contaminé

CA  contaminé

• L’adsorption de la chlordécone inhibe la désorption des


groupements carboxyliques sous forme de CO2

• Il y a des interactions fortes entre la CLD et les groupements


carboxyliques à la surface du charbon actif
POUR RESUMER
• L’adsorption de la CLD sur les CA est favorisée par 
les propriétés  de surface suivantes:
– Un CA mésoporeux

– Une forte proportion de carbone graphitique
Une forte proportion de carbone graphitique
– La présence de groupements acides
– pH de surface proche de celui de l’eau
p p
Régénération des charbons actifs
Régénération des charbons actifs
• Régénération chimique de la chlordécone par des solvants

– Hexane 3 % en 20h
– acetone 34% en 5h 
– Ethanol 43%  en 2h

(A titre indicatif  dans l’eau 12% de CLD désorbé en 10h)
Régénération biologique

Utilisation de bactéries ou de  cofacteurs capables de dégrader la 
Chlordécone en présence de charbons actifs
en présence de charbons actifs

Bactérie ou co‐facteur
• Essais de dégradation de la CLD par des microcosmes en conditions 
aérobies

2.5
décone (mg/ml)

2
entration en chlord

1.5

1 Métabolite ??
conce

0.5

Temoin sol Grand Café sol Fromager sol Bourdonnière

Concentration en Chlordécone dans des Chromatogramme de l’échantillon  inoculé 


microcosmes après trois semaines d’incubation
avec le sol de Grand‐Café
• Comparaison avec la dégradation du  HCH par des microcosmes en 
conditions aérobies
Concentration en lindane après trois semaines d’incubation
0.6

0.5
• Disparition
Disparition complète  du HCH 
complète du HCH
0.4
après  3 semaines d’incubation

0.3 • Présence de gènes Lin
g codant pour 
p
0.2
des enzymes bactériennes 
dégradant la CLD
0.1

0
t emoin sol Grand Caf é sol Fromager sol Bourdonnière
oil
oil
Gc so
Fr so

+
-

Lin A Lin B Lin C


18
• Essais de dégradation en conditions anaérobies par la  Vitamine B12
Jablonski et al., 1996 : La bactérie Methanosarcina Thermophila est capable de dégrader la CLD
Schrauzer et al., 1978 : La vitamine B12 est capable de dégrader la CLD

Résultats des expérimentations de dégradation de la CLD par la vitamine B12


au laboratoire
CLD CLD-OH

C10HCl9O
C10H2Cl8O
7 6
1,4 10 C10H4Cl6O 1,5 10

1,2 10
7
C10H4Cl6O
1 10
7 CLD
6
1 10
6
8 10

6
6 10
CLD‐OH 5 10
5
6
4 10 C10HCl9O
6
C10H2Cl8O
2 10

0 0
0 20 40 60 80 100 120 140

Temps (min)

• Dégradation de la CLD par la VB12 en conditions anaérobies en moins 5 jours
• Déchloruration: Apparition des métabolites : C10HCl90, C10H2Cl80, C10H6Cl60
Travaux en cours
• Collaboration
Collaboration avec Générale des eaux sur la caractérisation 
avec Générale des eaux sur la caractérisation
des matières organiques contenues dans l’eau et susceptibles 
de colmater les pores des charbons actifs
p

• Mise en œuvre d’un pré‐traitement
p

• Optimisation de la désorption chimique par l
Optimisation de la désorption chimique par l’éthanol
éthanol

• Mise en œuvre de la régénération des CA,
Mise en œuvre de la régénération des CA,
– Vitamine B12
– Recherche de bactéries dégradant la CLD dans des microcosmes de 
sols pollués en condition anaérobies
– Recherche de bactéries dégradant le HCH dans des microcosmes de 
sols pollués en condition aérobies et anaérobies (résultats très
sols pollués en condition aérobies et anaérobies (résultats très 
encourageants)
• Remerciements aux financeurs
i fi

– SIAEAG (co‐financement thèse)
– Région Guadeloupe (financement thèse, post‐doc)
Ré i G d l (fi t thè td )
– CPER‐PO (Financement GC‐MS/MS)
– Financement AAP DEMICHLORD INRA (Etude de la 
dégradation microbienne de la chlordécone)
Merci de votre attention
CONCLUSIONS
• L’adsorption de la CLD est favorisée par 
– la présence de groupement acides 
– Une proportion de carbone importante
– Un pH de surface du charbon proche de 7

• La
La VB12 pourrait être utilisée pour la 
VB12 pourrait être utilisée pour la
régénération des CA contaminés

Vous aimerez peut-être aussi