Vous êtes sur la page 1sur 4

LES OUTILS DE PREPARATION DES BUDGETS

Pour établir tous les budgets et leur articulation, il est nécessaire, en amont,
d’établir des prévisions d’activité, de vente, de production et de synthétiser tous
les éléments de couts grâce à des techniques et des modèles qui représentent les
choix de gestion de l’entreprise. Il existe donc plusieurs techniques permettant de
préparer la budgétisation qui sont regroupés en budgétisation des ventes, de la
production et des approvisionnements. Nous exposeront donc par la suite, pour
chaque technique de préparation d’un budget, la définition, les principes de
fonctionnement, les objectifs et les domaines dans lesquels ils sont utilisés.

I/ LA THEORIE DES GRAPHES


1- Définition
Un graphe est un ensemble de couples formés à partir d’une correspondance
définie entre deux ensembles.

2- Principes de fonctionnement
Les graphes sont utilisés en recherche opérationnelle notamment dans des
programmes d’ordonnancement où le principe consiste à définir des tâches
concernant un projet ou un processus et à les ordonnancer dans le temps en les
classant par niveau, et aussi pour résoudre des problèmes de programmation
linéaire. Le principe de fonctionnement consiste tout d’abord à représenter des
graphes relatifs à un problème, à les étudier et ensuite en tirer une conclusion en
vue d’une prise de décision dans l’espoir d’atteindre les objectifs fixés

3- Objectif de la théorie des graphes (problèmes d’ordonnancement et de


programmation linéaire)

Le but de cette technique est de :


- Déterminer la durée de réalisation du projet
- Connaitre le chemin critique, c’est-à-dire les taches qui ne peuvent en
aucun cas être retardées
- Réduire les délais et les couts et maximiser les profits (cas d’un
processus de production par exemple)
4- Domaine d’utilisation
La théorie des graphes intervient dans des prévisions concernant l’élaboration
d’un projet ou d’un processus, à savoir comment les taches doivent être reparties
et ordonnées dans le temps en vue d’atteindre un objectif de façon optimale.
Pour en venir donc au fait, cette technique est beaucoup plus utile pour la bonne
gestion de stocks ou de processus de production.

II/ LA PROGRAMMATION LINEAIRE


1- Définition
La programmation linéaire est une technique ou un outil dans la préparation d’un
budget désignant une série d’équations ou d’inéquations exprimant des
contraintes à respecter simultanément et une fonction économique
correspondant à un objectif à atteindre.

2- Principes de fonctionnement
Le principe consiste donc, pour sa résolution, à déterminer la valeur à affecter à
chaque variable compte tenu de la fonction économique, déterminée en amont, à
optimiser à partir de méthodes telles que la méthode graphique (la théorie des
graphes) et la méthode par le Simplexe.

3- Objectif de la technique
L’objectif un programme linéaire est la recherche d’un optimum : Chiffre d’affaires
maximum cout minimum. L’optimum est le niveau de la fonction économique qu’il
n’est plus possible d’améliorer. Elle utilisée pour établir des budgets de vente ou
même d’activités.

4- Domaine d’utilisation
La programmation linéaire est très souvent utilisée en gestion de la production et
en gestion commerciale pour déterminer un programme d’allocation optimal des
ressources rares en vue d’atteindre un objectif économique. Pour se faire,
l’entreprise peut être amenée à :
- Déterminer le niveau de production permettant d’assurer le plein-
emploi de ses ateliers ou ses centres de production.
- De déterminer le résultat maximum en tenant compte des prix de vente
ou des marges.
- En déterminant les quantités à vendre en fonctions des contraintes
commerciales.
- Déterminer la production conduisant au coût minimum pour assurer un
marché.

III/ LE CALCUL DES PROBABILITES


Par définition, la probabilité est une grandeur par laquelle l’on évalue le nombre
de chances qu’a un phénomène de se produire. En d’autres termes, c’est une
application d’un ensemble d’évènements réalisables, appartenant au segment
[0;1]. D’après certaines sources, le principe de fonctionnement des probabilités
résulte du fait que la prise de décision peut utiliser les résultats des expériences
antérieures lorsque l’on dispose de statistiques sur les fréquences de réalisation
d’un évènement soumis au hasard ; c’est donc après études et calculs que la
probabilité de réalisation de cet objectif fixé au préalable. Grace à des techniques
telles que la loi binomiale, la loi de poisson et la loi normale, les probabilités sont
utilisées.
. Loi binomiale: Soit X une variable liée à une épreuve. X suit une loi
binomiale de paramètre n et p si la même épreuve se réalise n fois et que sa
probabilité de réalisation p à chaque épreuve reste constante au cours des n
épreuves.
. Loi de poisson: La loi de poisson est une loi de probabilité associée à la
réalisation d’évènements dont la probabilité est très faible.
. Loi normale: La loi normale est une loi de probabilité définie par une
fonction ayant les caractéristiques suivantes: Variables aléatoires, moyennes et
écart-type.
En gros les probabilités sont utilisées dans les problèmes de prise de décision en
gestion tels que l’acceptation d’un niveau de qualité, la réponse à une demande
d’information, gestion de ventes (seuil de rentabilité probable), gestion de projets
(durée optimale probable de réalisation), elles sont aussi utiles pour
l’établissement de budgets de ventes.

IV/ LE MODELE WILSON


Le modèle WILSON, connu aussi sous le nom de quantité économique de
commande est une formule utilisée pour pouvoir décider de réduire le nombre
d’approvisionnements, alléger le cout des commandes mais, augmenter le cout de
possession des stocks. En effet pour faire face aux sorties, l’entreprise, en utilisant
cette formule, est obligée d’augmenter les quantités stockées vu l’espacement
entre chaque réapprovisionnement d’où le principe lié à l’utilisation de cette
technique ; elle a pour objectif de d’éviter les risques de pénurie de stocks
(détermination d’un stock de sécurité) Cette technique est donc utilisée surtout
dans les services de logistique en matière de gestion de stocks, établir un budget
d’approvisionnement.

V/L’ECONOMETRIE
L’économétrie est une branche de la science économique qui a pour objectif
d’estimer et de tester des modèles économiques. Cette technique se focalise
essentiellement sur deux questions l’identification et l’estimation
statistique…..https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89conom%C3%A9trie.

VI/ ESPERANCE MATHEMATIQUE, VARIANCE, COVARIANCE, ECART


TYPE
Ces modèles sont surtout utilisés pour l’étude de projet de financement et
d’investissement. Ils sont utilisés pour par exemple étudier le poids de la
rentabilité mais aussi le poids du risque qui découlera d’un projet
d’investissement. Ils sont aussi utiles dans l’élaboration et l’établissement de
budgets d’investissement et de financement