Vous êtes sur la page 1sur 36

Virtualisation & Cloud

Computing

Mehrez Ben Soltan


S/D de la Technologie de l’information et de la
communication
Virtualisation & Cloud Computing

2
Objectifs Du Chapitre

 Comprendre les principes de la Virtualisation


 Découvrir Les différents types de Virtualisation
 Découvrir Les domaines de Virtualisation
 Ateliers Pratiques

3
Biliographie
 « Virtualisation des systèmes d'information avec VMware
Architecture », Philippe GILLET, Edition ENI,2010
 « Virtualisation avec VMware vSphere 4 », Eric MAILLÉ,
Edition ENI, 2011
 « Cloud Computing, Sécurité, stratégie d'entreprise et
panorama du marché », Guillaume Plouin, Edition
DUNOD, 2013
 « Cloud Computing, Maîtrisez la plateforme AWS, Amazon
Web Services », Mathieu Zarrouk, Edition ENI, 2012
 « Applications de cloud computing », Christopher Moyer,
Edition Pearson, 2011

4
Sommaire
Leçon 1 - Principes de la virtualisation

I. Introduction IV.Les différents types de


II. Définition virtualisation
III. Les domaines de la V. Virtualisation:
virtualisation Avantages et inconvénients
1) La virtualisation
d’applications
2) La virtualisation de réseaux
3) La virtualisation de stockage
4) La virtualisation de serveurs

5
Présentation de la Virtualisation

Le principe de la virtualisation est donc un principe de partage : les


différents systèmes d’exploitation se partagent les ressources du serveur

6
Présentation de la Virtualisation

7
Virtualisation & Cloud
La virtualisation est le socle du Cloud computing.
VMware vSphere est le premier logiciel industriel à permettre la création de
Cloud.

Caractéristiques d'un Cloud :


 Capacités de stockage et de calcul quasiment illimitées
 Ressources extraites en pools
 Élasticité (extension et allégement simplifiés)
 Provisioning en libre-service ou à la demande
 Niveau élevé d'automatisation

8
Virtualisation, c’est quoi ?
Ensemble de techniques permettant de faire tourner plusieurs s d’exploitation sur
une même machine physique

9
Virtualisation, c’est quoi ?
Ensemble de techniques permettant de faire tourner
plusieurs systèmes d’exploitation sur une même machine
physique

 Abstraction des ressources d'un système informatique

Chaque machine possède ses propres


10 application et OS
Virtualisation: Historique

Concept introduit dans les années 60


– But : partitionner les ressources des coûteux
mainframes
– Naissance du terme « pseudo-machine »
Perte d'intérêt dans les années 80
– Architecture client-serveur
• Coût élevé de l'infrastructure physique
• Problèmes en cas de panne

11
Virtualisation: Chronologie

~1960 : IBM M44/44X


1999 : VMware Workstation
2001 : Microsoft Virtual PC ; VMware ESX
2003 : Xen (para-virtualisation)
2005 / 2006 : Extensions Intel VT-x et AMD-V
2007 : KVM intégré au noyau Linux
2008 : Microsoft Hyper-V

12
Virtualisation: Principe de base
 Critères de Popek et Goldberg (*)
– Critères d’équivalence
Comportement d’exécution similaire virtuel ou pas
– Critère d’efficacité
Le processeur physique exécute directement les instructions du
processeur virtuel
– Critère de contrôle des ressources
Le système de virtualisation doit avoir un contrôle total des
ressources

(*) Formal Requirements for Virtualizable Third Generation Architectures. Communications of


the ACM, Vol. 17, No. 7, July, 1974, pp. 412–421.

13
Les formes de virtualisation
Il existe 3 formes
 la virtualisation de matériel
 la virtualisation de présentation
 la virtualisation d’application

14
Virtualisation de matériel
C’est le faite de faire tourner plusieurs environnement sur la
même système physique

15
la virtualisation de présentation
 Consiste a exécuter des application de manière centralisé sur des
serveurs et déporter l’affichage sur des poste client «Remote control
service »

16
la virtualisation d’applications
 Permet de distribuer sur un poste client des applications métiers
sans perturber le système d’application

17
Les produits de virtualisation

18
Comparaison des produits de
virtualisation

19
Virtualisation: Domaines d’application

Domaines d'application
– Virtualisation d’applications
– Virtualisation de réseaux
– Virtualisation de stockage
– Virtualisation de serveurs
– ...

20
Virtualisation d’applications

La virtualisation d’application est une technologie


logicielle qui va permettre d’améliorer la portabilité et la
compatibilité des applications en les isolant du système
d’exploitation sur le quel elles sont exécutées.
Elle consiste à encapsuler l’application et son contexte
d’exécution système dans un environnement cloisonné.

21
Virtualisation d’applications
Application Application Application Application

Couche virtuelle

Système d’exploitation

Matériel

22
Virtualisation des réseaux
De manière générale, la virtualisation des réseaux consiste à partager une même
infrastructure physique (débit des liens, ressources CPU des switches,
routeurs,...) au profit de plusieurs réseaux virtuels isolés.
Un VLAN (Virtual Local Area Network) est un réseau local regroupant un
ensemble de machines de façon logique et non physique.

Les réseaux virtuels de niveau 1, appelés réseaux virtuels par port (port-
based VLAN)
Les réseaux virtuels de niveau 2, appelés réseaux virtuels par adresse MAC
(MAC address-based VLAN) :
Les réseaux virtuels de niveau 3: Les réseaux virtuels par adresse de sous-
réseau (Network address-based VLAN) et Les réseaux virtuels par protocole
(Protocol-based VLAN).

23
Virtualisation des réseaux

24
Virtualisation du stockage
 Dans une machine virtuelle, les données sont stockées sur un disque dur
virtuel. Ce disque dur se présente sous forme de fichier dans le système de
fichiers de l'hôte :
 VHD chez Microsoft
 VDI chez Oracle
 VMDK chez VMware
 OVF format ouvert

25
Virtualisation du stockage
La virtualisation de stockage permet :
 d’adjoindre un périphérique de stockage supplémentaire
sans interruption des services;
 de regrouper des unités de disques durs de différentes vitesses, de différentes
tailles et de différents constructeurs ;
 de réallouer dynamiquement de l’espace de stockage.

26
Virtualisation des serveurs
Cette technique permet aux entreprises d’utiliser des serveurs virtuels au lieu de
serveurs physiques.
Si cette virtualisation est faite au sein de la même entreprise, le but est de mieux
utiliser la capacité de chaque serveur par une mise en commun de leur capacité.

27
Virtualisation: Types

3 variantes d’architecture de virtualisation existent:

Émulateur (Hyperviseur de type 2)


– Simulation totale du matériel
– Virtualisation complète
 Isolation
– Virtualisation applicative
– Virtualisation au niveau du noyau (Partitionnement)
Para-virtualisation (Hyperviseur de type 1)

28
Virtualisation: Types

3 variantes d’architecture de virtualisation existent:

Émulateur (Hyperviseur de type 2)


– Simulation totale du matériel
– Virtualisation complète
 Isolation
– Virtualisation applicative
– Virtualisation au niveau du noyau (Partitionnement)
Para-virtualisation (Hyperviseur de type 1)

29
Virtualisation: Émulateurs
Emulation ou partitionnement:
 L’émulation consiste à simuler l’exécution d’un programme en interprétant chacune des
instructions destinées au micro-processeur.

Avantages:
 Facilité de mise en œuvre et d'utilisation,
 très bonne compatibilité d'OS
Inconvénients:
 Mauvaises performances, matériel émulé

Exemple: QEMU, Gxemul, PearPC, Bochs, etc.

30
Virtualisation: L'isolateur
1/Virtualisation applicative
– Technique permettant d'emprisonner l'exécution des
applications dans des contextes ou zones d'exécution
• Chroot, BSD Jail
– Plusieurs instances d'une même application
• Apache, Tomcat, etc.
2/Virtualisation au niveau du noyau
– Elle fait croire à la présence de plusieurs machines
– Il n’est pas possible d’utiliser des noyaux différents en
même temps.
• Linux vserver, OpenVZ, Solaris zones, etc.

31
Virtualisation: L'isolateur

32
Virtualisation:Para-virtualisation
Le système d'exploitation invité est conscient d'être virtualisé:
 Il communique avec l'hyperviseur via des API de communication
 Les appels système au matériel du serveur physique se font par l'intermédiaire de
l'hyperviseur
 Nécessite une modification du système invité pour remplacer les instructions
non « virtualisables » par des hyper-appels
 VMware vSphere (ESXi), Citrix XenServer, Microsoft Hyper-V
 Les performances sont bien meilleures en para-virtualisation qu'en virtualisation
complète

33
Virtualisation:Para-virtualisation

34
Virtualisation: Avantages
 Optimiser l’infrastructure physique, mutualiser les ressources
 Améliorer la disponibilité des services
 Simplifier la gestion et le déploiement du système
– Automatisation des tâches
– Efficacité et gain de temps
 Réduire la consommation électrique
 Faire des économies

35
Virtualisation: Inconvénients
 Infrastructure souvent complexe, nécessite des connaissances
techniques approfondies
 Nécessite une solution de stockage « partagée » efficiente et sans faille
 La facilité de déploiement des VM peut être un inconvénient
– Multiplication non justifiée des VM
 La gestion du cycle de vie des VM doit être rigoureuse
 Coût des licences et de la maintenance

36